Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)
Les chasseurs devenus les chassés [Karola] 824245bouton512


RPG sur Stargate Atlantis
 

Les chasseurs devenus les chassés [Karola]

 :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 21 Oct - 1:24
Invité
Invité
Anonymous
Les chasseurs devenus les chassés
avec Karola Frei
Le laboratoire était plutôt calme, je pouvais travailler en toute tranquillité sans être dérangé. Mes collègues s'éclipsaient peu à peu pour terminer cette fin de journée. Il devait être presque 19h00, mais je poursuivais mon travail. Je n'avais rien d'autre à faire, après tout. Autant rester ici, même si je bossais peut être un peu trop. Mais bon, ça m'aider à passer le temps. J'avais le nez dans un microscope lorsqu'une voix retentit derrière moi.

"Grayson, tu es encore là ? Ca tombe très bien, je te cherchais. J'ai un service à te demander".

Je dus cesser ma tâche, et fis pivoter mon tabouret pour regarder la personne qui venait de m'interrompre en plein de travail. Il s'agissait d'Allan, alias Xiao Lei, l'un de mes collègues microbiologistes, qui s'approchait de moi en tenant un dossier dans les mains.

"Salut Allan, qu'est ce qui t'amène ?"

"On m'a demandé de partir sur P2X-432 pour faire des prélèvements de la faune et de la flore, mais je n'ai pas terminé les dernières analyses sur lesquelles je bosse. Et là haut, ils me mettent la pression pour que ça aille plus vite. Tu sais bien que je n'aime pas le travail bâclé, et je me suis dit que ..."

"... que je pouvais aller sur cette planète à ta place, c'est ça ?"

Xiao hocha la tête, je voyais bien qu'il espérait de tout coeur que j'accepte sa demande. A dire vrai, le boulot sur lequel j'étais penché depuis plusieurs jours n'était pas urgent. Et quitter Atlantis me ferait du bien, cela faisait un long moment que je n'avais pas traverser la Porte des Etoiles. Je me levai de mon siège et pris le dossier des mains de mon collègue.

"Ca ne me dérange pas. Je veux bien t'aider, mais à charge de revanche".

"Cela va s'en dire. Merci Gabriel, tu me sauves la vie. Je te revaudrais ça".

Xiao finit par partir, soulagé qu'on lui retire cette surcharge de travail, pendant que de mon côté, je me rassis sur le tabouret, tout en feuilletant le dossier. A première vue, une planète plutôt tranquille, avec quelques villages d'indigènes. Une flore assez boisée, et une faune très diversifiée, allant du petit insecte au grand herbivore de la taille d'un éléphant, sans oublier plusieurs prédateurs féroces. Même si cette planète ne semblait pas avoir d'ennemis tapis dans l'ombre comme les Wraiths ou les Geniis, mieux valait ne pas y aller seul. J'allais avoir besoin d'une escorte au cas où. Peut être un militaire ou deux. Pas la peine d'avoir tout une division non plus, ce n'était pas une mission de combat. Deux ou trois heures tout au plus, et c'était le retour à la maison. Qui pouvait bien venir avec moi ? A qui demander ? Sheppard n'était pas disponible, sinon je serais aller le voir pour qu'il m'attribue quelqu'un.

Je refermai le dossier, rangeai mes affaires, avant de quitter le laboratoire. Ma journée de travail était terminée, je voulais partir sur cette planète le lendemain, il me fallait me reposer et préparer mon matériel. Je parcourus les couloirs avant de tomber sur un officier militaire, le Major Lorne. Il tombait bien celui là, il allait sûrement pouvoir m'aider. Après lui avoir demandé quel militaire serait disponible pour une escorte, Evan réfléchit, m'indiquant que beaucoup de soldats étaient déjà pris. Puis, il fronça les sourcils.

"J'y pense, il me semble que le Major Frei est disponible. Vous devriez aller lui demander, elle doit encore être à son bureau à cette heure ci".

Je remerciai Lorne, puis me dirigeai vers la zone de commandement où se trouvaient les bureaux des différents chefs d'Atlantis. En arrivant devant la porte du bureau de Karola, je m'arrêtai quelques instants, hésitant à frapper. Je me rendais compte que je n'avais pas vu mon amie depuis un long moment, et venir comme un cheveu sur la soupe, comme si rien ne s'était passé me dérangeait un peu. Mais bon, je n'avais pas le choix. Je pris une profonde inspiration, avant de frapper à la porte. Lorsque j'eus l'accord pour entrer, j'ouvris la porte et la passai, regardant la jeune femme assise à son bureau. C'était très étrange de me retrouver face à elle après tout ce temps, et je ne savais pas vraiment comment me comporter avec elle. Aussi, je parus un peu hésitant et mal à l'aise.

"Heu ... salut Karola. Comment ... comment vas-tu ?"

J'écoutai sa réponse, avant de baisser les yeux sur le dossier que je tenais dans mes mains, la raison de ma venue. Redevenant sérieux et professionnel, je m'avançai vers elle et lui tendis le dit dossier.

"Je dois partir en mission sur une planète demain, pour faire quelques prélèvements. Mais j'ai besoin d'une escorte. Ca t'intéresse de venir avec moi ?"

by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas
Mer 31 Oct - 21:32
Karola Frei
√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Messages : 2514
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Karola faillit ne pas entendre que l’on frappait à la porte de son bureau. D’une part, parce qu’elle était profondément plongée dans sa lecture passionnante d’un rapport rédigé par le major Lorne et d’autre part, parce que les coups portés lui avaient semblés quelque peu timides. Quoiqu’il en soit, après quelques secondes de doute, elle signifia oralement que la personne se trouvant derrière la porte pouvait entrer. Les yeux tourner vers l’encadrement, c’est Gabriel qu’elle vit franchir le seuil, à sa grande surprise. A part s’être croisés au détour de couloirs ou en réunion, cela faisait plusieurs mois que tous les deux ne s’étaient pas échangé un mot ou avaient eu l’occasion de se retrouver seuls.

Intriguée par sa présence, la jeune femme retira ses lunettes de vue qu’elle utilisait pour lire et se leva pour le saluer posément.

« Bonjour Gabriel, je vais très bien et toi ? »

Elle ne le montrait pas, mais le tutoiement ne la mettait pas forcément à l’aise, et pour cause, il était certainement l’une des rares personnes sur la cité avec qui elle se le permettait. Cette impression était aussi renforcée par le temps écoulé depuis qu’ils s’étaient parlé aussi familièrement. Mais maintenant que la glace était brisée, peut-être l’ambiance allait-elle se détendre.

Le jeune en vint rapidement à la raison de sa présence ici, il lui proposait de l’accompagner en mission pour sécuriser sa prise de prélèvements. Avant de dire quoique ce soit, elle l'invita à s'asseoir sur une chaise libre située devant son bureau tandis qu'elle reprenait place sur son fauteuil.

Elle jeta un œil à sa pile de travail à faire qui consistait en tout un tas de rapports à relire et valider avant qu’ils ne soient envoyés au SGC. Dire oui signifiait prendre du retard sur ce travail mais en même temps, le terrain lui manquait et faire un break qui serait salvateur à bien des égards. Elle croisa les bras et interrogea le scientifique du regard.

« Avant de te donner ma réponse, j’aimerais que tu m’en dises un peu plus sur cette planète et la nature de ces prélèvements. Histoire que je puisse réfléchir au personnel nécessaire à la formation de cette escorte. »

_________________
Les chasseurs devenus les chassés [Karola] Signka10

Rédaction en #LightPink
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Nov - 17:41
Invité
Invité
Anonymous
Les chasseurs devenus les chassés
avec Karola Frei

"Ca va pour moi aussi, je vais bien".

Me retrouver à nouveau en présence de Karola après tout ce temps était assez étrange, et même plutôt déroutant. Mais, je restai professionnel en toutes circonstances. La jeune femme m'invita à m'asseoir, avant de se réinstaller sur le siège qu'elle avait quitté un peu plus tôt pour me saluer. Je ne me fis pas prier, et vint m'asseoir sur la chaise libre qui se trouvait face à son bureau. Je vis le regard de la militaire vers les dossiers qu'elle devait traiter. Lorne avait bien dit que Karola était disponible, mais elle avait visiblement du travail à faire. Beaucoup de paperasses. Ce n'était pas grave, étant la numéro 2 des militaires, et si elle n'était pas libre, peut être saurait-elle qui désigner pour m'accompagner. Elle me demanda alors des détails concernant cette mission.

"Oui, bien sûr".

Je lui tendis le dossier, tout en lui expliquant oralement pour appuyer mes propos.

"Ce n'est pas ma mission à l'origine. C'est celle de l'un de mes collègues, mais j'ai accepté de le dépanner. Il doit faire rapidement des prélèvements sur la faune et la flore de P2X-432, une planète enregistrée dans la base de données des Anciens, et très récemment explorée. D'après ce qu'on sait, il n'y a que quelques villages d'aborigènes à la technologie très limitée et peu évoluée. Apparemment, pas de civilisation avancée et hostile".

Je m'arrêtai quelques secondes pour laisser Karola prendre connaissance de ces informations, tout comme ce qu'elle pouvait lire dans le dossier.

"Concernant l'environnement, beaucoup de forêts et de plaines. Température avoisinant les 25 degrés, une atmosphère respirable et humide. La flore est riche et la faune est très diversifiée, allant du tout petit insecte à un énorme herbivore plus grand qu'un éléphant. Et plusieurs prédateurs également. Je dois faire des prélèvements biologiques sur un maximum de spécimens, faune et flore, autant que je pourrais en prendre pour ne pas devoir revenir sur la planète".

by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Déc - 19:40
Karola Frei
√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Messages : 2514
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Elle attrapa le dossier qu’il lui tendait et chaussa de nouveau ses lunettes. L’ouvrant à la première page, elle en parcourut les lignes rapidement ne repérant que les infos principales. Ayant désormais l’habitude de lire les rapports, elle avait développé une technique pour les lire rapidement et n’en retenir que le plus important. De temps à autre elle relevait les yeux vers le scientifique pour lui signifier qu’elle l’écoutait pendant qu’il lui faisait un bref exposé oral. Ce dernier recoupait les informations qu’elle avait sous les yeux au même moment. Il lui expliqua qu’il avait repris le flambeau car un de ses collègues ne pouvait pas honorer la mission. Le but semblait très simple sur le papier : récolter quelques échantillons. Cela ne devrait pas leur prendre plus que quelques heures en fonction de la localisation des espèces.

Quand Gabriel eut terminé son discours de présentation, elle resta encore quelques instants silencieuse le temps pour elle de finir de feuilleter le dossier. Ça n’avait pas l’air d’être une mission désagréable, en tout cas la planète n’avait rien de repoussant et si on mettait de côté la présence de prédateurs, cela risquait de ressembler plus à une sortie qu’une mission. Elle ferma enfin le dossier et le rendit à Gabriel.

« Ça m’a l’air d’être une mission très simple et je n’ai pas eu l’occasion de quitter Atlantis depuis un long moment. Je suppose que je peux me permettre de m’absenter quelques heures. » Lui annonça-t-elle pour lui rendre son verdict. Elle se mit alors à pianoter sur son clavier en lançant des regards à son écran afin de voir son emploi du temps sur lequel de longues plages de travail dans son bureau ou en salle de réunion étaient prévues. Depuis plusieurs jours maintenant, elle avait plus souvent le nez dans la paperasse que dehors. Avec l’effondrement du contingent militaire relatif à la guerre contre les Wraiths, le travail pour les officiers avait redoublé et pour Karola encore plus. Heureusement, le major Lorne se trouvait être d’une aide et d’un soutien sans faille aussi à eux deux ils parvenaient à abattre des quantités de travail impressionnantes en quelques heures.

« Le temps de trouver un deuxième militaire pour nous accompagner et de transmettre à l’armurerie la liste du matériel et nous serons prêts. Quand est prévu le départ et disposerons-nous d’un jumper ? » lui demanda-t-elle alors qu’elle avait déjà en tête le nom du troisième accompagnateur ainsi qu’un début de liste du matériel à apporter avec eux.

_________________
Les chasseurs devenus les chassés [Karola] Signka10

Rédaction en #LightPink
Revenir en haut Aller en bas
Mer 5 Déc - 23:42
Invité
Invité
Anonymous
Les chasseurs devenus les chassés
avec Karola Frei

J'attendis patiemment la décision de Karola, surveillant la moindre de ses réactions lorsque je lui expliquais en détail les différents points qui se trouvaient dans le dossier. Je restai silencieux, la laissant feuilleter les pages, jusqu'à ce qu'elle prenne la parole. Elle m'annonça alors qu'elle était d'accord pour partir en mission, et que cela lui permettrait de se changer les idées de toute la paperasse qu'elle avait encore sur son bureau. J'acquiesçai à ses paroles.

"Oui, plutôt simple. Quelques prélèvements à faire, rien de bien sorcier. Tu vas peut être même t'ennuyer à me regarder bosser" dis-je avec un sourire, taquin.

Il était vrai que lorsque des scientifiques étaient escortés pendant leur travail, les escortes n'avaient pas grand chose à faire à part surveiller les lieux. Puis, Karola me posa quelques questions concernant le départ et le moyen de transport, tout en annonçant qu'elle chercherait une troisième personne pour l'escorte.

"Je pensais à un départ dans une heure, si ça te convient. Le temps de rassembler mon matériel et de passer à l'armurerie. Quant au jumper, j'ai vu que la Porte des Etoiles était située en plein milieu d'une forêt assez dense. Pas pratique pour voler. Nous ferons donc la mission à pied. Et le bruit d'un jumper effraierait la faune".

Je me levai et repris le dossier.

"On se donne rendez vous en salle d'embarquement dans une heure alors. A toute à l'heure, Karola".

Je saluai la jeune femme, avant de quitter son bureau pour aller au laboratoire. J'y pris un sac à dos contenant mon matériel de prélèvement, ainsi qu'un ordinateur et un détecteur de signe de vie. Sans oublier d'autres petites choses utiles comme une gourde d'eau et quelques barres céréalières. Une fois mon sac sur le dos, je me dirigeai vers l'armurerie pour enfiler un gilet MOLLE, et prendre un pistolet 9 mm que je glissai dans le holster à la cuisse droite, ainsi que deux chargeurs dans les poches du gilet. L'armurier voulait me donner un P-90, mais ne m'étant jamais entraîné avec cette arme, je la refusai. Je vérifiai l'ensemble de mes affaires, et après avoir jugé que j'étais prêt à partir, je traversai les couloirs de la cité pour rejoindre la salle d'embarquement, où Karola m'attendait avec le deuxième militaire, un rouquin que j'avais déjà croisé. Le Caporal McArthy, il me semblait. L'adresse fut composée et la Porte des Etoiles s'ouvrit. Je laissai d'abord les militaires passer pour qu'ils assurent la sécurité de l'autre côté, avant de les rejoindre. La mission pouvait débuter.

Une fois de l'autre côté, je découvris une vaste forêt nous entourant, dense, avec quelques chemins de terre partant dans plusieurs directions. Je me tournai sur moi même, observant tout ce qui se trouvait rien que dans le périmètre de la Porte des Etoiles. Si pour le moment, je ne voyais pas la faune, la flore était présente partout. Luxuriante et abondante.

"Et ben, on dirait que je vais avoir du boulot si toute la planète est comme ça".

by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Jan - 7:14
Karola Frei
√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Messages : 2514
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Karola nota les quelques éléments d’informations que Gabriel lui donna en réponse à ses questions. Cela ne semblait pas être une mission bien compliquée surtout s’ils se montraient prudents. Elle lui rendit d’ailleurs son petit sourire lorsqu’il annonça qu’elle s’ennuierait peut-être et se garda bien de lui faire savoir qu’elle en doutait. Les nombreuses missions qu’elle avait effectuées suffisaient à prouver qu’on s’ennuyait rarement dans Pégase et surtout, qu’un élément perturbateur pouvait leur tomber dessus à tout moment. Cependant, elle n’avait aucunement envie de leur attirer le mauvais œil. Sortir dehors et effectuer une mission qui s’annonçait basique, oui. Mais devoir se retrouver à affronter les Wraiths dans ces conditions, ça non.

Gabriel enchaîna en lui annonça qu’il souhaitait partir dans l’heure, ce à quoi elle acquiesça en silence pour lui montrer son approbation. Déjà dans sa tête, elle listait l’équipement dont elle aurait besoin et qu’elle irait chercher dans peu de temps. Ils n’auraient pas besoin d’un jumper. C’était dommage car cela les contraindrait à devoir porter tout l’équipement mais ils feraient avec. Sur ce, le scientifique ayant répondu à toutes ses questions, se leva et la salua en attendant qu’ils se revoient d’ici une heure.

« A tout à l’heure. » lui répondit-elle en se reconcentrant sur son écran d’ordinateur, non pas par impolitesse mais parce qu’elle devait prendre ses dispositions pour son absence. Elle contacta le caporal McArthy pour lui annoncer qu’il ferait partie de cette petite expédition et devait la rejoindre dans les vestiaires des militaires le plus rapidement possible. Une fois cela fait, elle déchaussa ses lunettes qu’elle rangea soigneusement dans son étui puis quitta son bureau pour rejoindre McArthy. Elle lui fait un bref topo sur la mission ainsi que sur leurs objectifs. Le rouquin l’écouta sans sourciller et ponctua la fin de son discours par un « Compris, Major. » Puis, ils allèrent ensemble s’équiper de leur gilet pare-balles et de leurs armes à feu fétiche pour chacun. Karola recommanda qu’ils s’équipent tous deux de machette au cas où ils rencontreraient de la flore récalcitrante. Enfin, c’est au caporal qu’échut la responsabilité de porter le pistolet à fléchettes paralysantes, dans ce cas-là, pour la faune récalcitrante. Beaucoup de personne aurait pensé de lui rien qu’en le voyant qu’il ne ferait pas face à un redoutable prédateur mais c’était très mal connaître ce soldat un peu timide qui excellait au tir et pouvait se montrer d’un courage à toute épreuve. Karola savait qu’avec lui, les bêtes féroces n’avaient qu’à bien se tenir.

A l’heure du rendez-vous, les deux militaires étaient prêts à partir et furent rejoint par Gabriel qui était également équipé de son matériel scientifique mais aussi militaire. Karola donna le signal à la technicienne de service pour qu’elle puisse engager l’ouverture de la porte et une fois le vortex établit, tous les trois passèrent l’horizon des évènements. McArthy était déjà en train de sécuriser le périmètre quand elle se rematérialisa de l’autre côté et elle fit de même de son côté le temps que Gabriel arrive. Conformément à ce que le rapport et Gabriel disaient, la planète était effectivement couverte d’une végétation abondante. A la faveur du climat plus que clément, les teintes tiraient sur le vert vif conférant à l’atmosphère une ambiance estivale.

« R.A.S de mon côté major. » annonça le rouquin alors que Karola confirmait la même chose et que derrière eux la porte se désactivait, déclenchant un vol d’oiseau certainement surprit par le bruit et les ondes émises. Le major se tourna vers Gabriel qui semblait déjà se plaindre des conditions de la planète.

« Vous rechignez déjà à la tâche, docteur ? » demanda t-elle en repassant au vouvoiement en raison du contexte de la mission et de la présence de McArthy. Elle espérait que Gabriel n’en prenne pas ombrage et lui en expliquerait la raison dès qu’elle en aurait l’occasion, faute d’y avoir pensé plus tôt.

« Comment souhaitez-vous procéder pour la collecte ? McArthy et moi-même sommes tout disposés à vous aider si besoin. » lui demanda t-elle avec entrain histoire de motiver un peu les troupes à se mettre au travail.



_________________
Les chasseurs devenus les chassés [Karola] Signka10

Rédaction en #LightPink
Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Fév - 18:36
Invité
Invité
Anonymous
Les chasseurs devenus les chassés
avec Karola Frei

Une fois que l'équipe fut prête, nous partîmes tous les trois sur la planète pour que je puisse faire mon travail. L'absence de jumper allait peut être poser problème pour porter le matériel, mais nous n'avions pas réellement le choix. La forêt était trop dense et empêcherait toute tentative de vol en vaisseau. Et puis, je faisais mon possible pour respecter la nature, alors si je pouvais éviter de troubler la faune locale, je le faisais. Comme en cet instant, préférant porter mon matériel sur le dos, quitte à me fatiguer. Et lorsque je passai la porte des étoiles, je me rendis compte du travail qui m'attendait. Cela allait me prendre un certain temps, et j'en fis aussitôt la remarque aux autres. Karola me répondit aussitôt en me vouvoyant. Ce fut non pas sa réplique qui me surprit, mais ce changement de ton. Pourquoi mon amie ne me tutoyait plus ? Parce que nous étions en mission ? Parce que nous n'étions pas seuls ? Parce qu'elle voulait remettre de la distance entre nous ? Je la dévisageai quelques secondes, comme cherchant une réponse qui ne vint pas. Cependant, je ne lui en tins pas compte à haute voix, respectant son choix et entrant dans son jeu.

"Je ne rechigne pas, Major. Je fais juste une constatation sur le fait que nous allons rester ici un moment, le temps que je fasse mon boulot. Il y a tellement de choses à voir que je ne sais même pas par où commencer".

Karola me rappela que McArty et elle pouvaient m'aider à la tâche, mais il valait mieux qu'ils restent concentrés sur la sécurité du périmètre. Ils étaient militaires, j'étais scientifique, chacun son rôle après tout. Et puis, cette planète était inconnue, qui sait quel danger nous pouvions rencontrer. Autant rester sur ses gardes.

"Ca ira, Major, il vaut mieux que vous continuiez à assurer la sécurité. Je n'ai pas vraiment envie qu'un prédateur alien me saute dessus pendant que je prélève des échantillons, vous ne pensez pas ? Mais merci de votre proposition d'aide".

Par où commencer, telle était la question. Allez, il fallait s'y mettre. Après avoir jeté un oeil à mon détecteur de signes de vie histoire de m'assurer qu'il n'y avait pas de danger, je m'approchai d'un arbre immense au pied duquel se trouvait beaucoup de plantes ressemblant à des fougères. Mais mauves et bien plus grandes que les fougères terriennes. Je pus même voir comme des spores rouges sur les feuilles. Je retirai mon sac à dos, et en sortis mon matériel de prélèvement. Je découpai avec précaution quelques morceaux de végétaux et les plaçai dans des tubes, avant de continuer mes différents prélèvements. Pendant ce temps, les deux militaires assuraient le périmètre de sécurité autour de moi, mais je ne me préoccupais pas d'eux. Vu la quantité d'échantillons à prélever sur cette planète, il valait mieux que je ne perde pas trop de temps et que je reste concentré.

by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Fév - 19:16
Karola Frei
√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Messages : 2514
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
« Comme vous voudrez.» repondit le major lorsque Gabriel lui annonça qu'il n'avait pas besoin de leur aide et préférait qu'elle et McArty s'occupe de sa sécurité. Craignait-il à ce point pour sa sûreté? Karola se souvenait d'un Gabriel bien plus courageux, cependant elle s'abstint d'un quelconque commentaire et se tourna vers le caporal rouquin pour lui intimer l'ordre de prendre la tête de leur cortège tandis qu'elle se placerait à l'arrière, Gabriel était placé entre les deux militaires.

Le microbiologiste se dirigea vers la lisière de la forêt et s'arrêta plus particulièrement devant un arbre où se trouvait un spécimen végétal semblable à une fougère tachetée de couleur. Efficaces, les deux militaires s'assurerent que le périmètre était désert. Placée à gauche, Karola scrutait ce côté là avec attention pendant que McArty faisait de même du côté opposé. Tout était toujours aussi calme, on entendait tout juste Gabriel travailler et le chant des oiseaux qui conférait à la scène un cadre agréable bien loin des missions agitées habituelles auxquelles Karola assistait d'habitude.

Par moment elle jetait des regards à Gabriel pour voir où il en était avant de revenir à son observation. Soudain, quelque chose de lourd tomba devant Karola et rebondit à ses pieds. Alertée, le major réagit au quart de tour et, p90 pointé en l'air devant elle, scruta la canopée pour voir si une quelconque menace se trouvait au dessus d'eux. McArty avait lui aussi adopté la même posture défensive.

Un ouistiti à crête colorait se tenait suspendu par sa queue au dessus d'eux sur une branche. S'en suivirent quelques secondes où l'animal et l'être humain se scrutèrent avec méfiance pour savoir lequel des deux était le plus dangereux. Puis finalement Karola baissa lentement son arme, imitée par Jimmy, considérant que ce petit singe était plus un trouble-fête qu'un potentiel ennemi. L'animal se détendit à son tour et commença à se balancer pour descendre de quelques mètres et rejoindre le côté du caporal. Le rouquin semblait l'avoir intrigué. Accroupi sur une branche, sa longue queue glissa lentement en direction du soldat qui se raidit lorsque qu'il l'a sentie ebourriffer ses cheveux, s'enrouler autour de ses oreilles. Karola observa le spectacle avec un oeil amusé.

« On dirait que vous avez une admiratrice, McArty » plaisanta t'elle alors que le petit singe avait l'air de s'amuser tout autant. Après une dernière facétie, le petit animal sauta à terre et alla s'intéresser à Gabriel et son matériel qu'il renifla avant de lui piquer l'un des échantillons qu'il avait soigneusement récolté.

_________________
Les chasseurs devenus les chassés [Karola] Signka10

Rédaction en #LightPink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées-