Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis 824245bouton512
Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis


√ Arrivée le : 06/04/2017
√ Messages : 149
√ Localisation : Atlantis

le Mar 23 Oct - 14:30

Voir le profil de l'utilisateur
Teshara Lays
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis!
EXORDIUM.

Chronologie : 15 Septembre 2018 ; Début d'Après-Midi - Feat. Scott Greer - Suite de la Mj 29 : Les Illuminés d'Atlantis

Tesh regardait d’un air satisfait ce grand con s’étaler dans le sable, avec son repas qui volait aux éclats. Elle avait frappé de toutes ses forces dans son hamburger, histoire de l’allonger, et elle y était parvenue. Ce connard ne méritait pas mieux après tout ce qu’il lui avait fait alors qu’elle ne s’était juste pas montrée fairplay à un moment de la course. Il lui avait rendu cette impolitesse au centuple, en cherchant même à l’humilier. Il n’y avait aucune raison qu’elle ne cherche pas vengeance. Aucune.
Son poignet tambourinait déjà d’une douleur lancinante et grave. Elle avait dû se le tordre quelque peu en frappant, chose qui arrivait souvent quand on le verrouillait mal. Décidément, elle se ramolissait de plus en plus sur cette cité !

Et ce regard ! Il semblait décontenancé, perdu, hagard ! Puis soudainement, ses prunelles se fixèrent sur la blonde qui le surplombait, et il éclata de rire. Dans un premier temps, le sourire de Teshara alla en s’élargissant, puis elle commença à se marrer elle aussi. Ils étaient bien con quand même ! De rire lui donnait envie de se pencher et de lui tendre la main pour l’aider à se relever. Mais il ne fallait pas se leurrer, la pégasienne n’était pas née de la dernière pluie, et elle n’en fit rien. Elle était persuadée que si elle se lançait dans ce genre de manoeuvre, il ne lui faudrait pas deux secondes pour la tirer au sol et en faire son quatre heure. Au lieu de ça, elle vint poser son pied sur la poitrine de ce type et elle fit basculer son centre de gravité sur sa jambe pliée pour bien appuyer.

« On commence presque à être quitte, mais pas encore. », dit-elle sans rire, avec un petit mouvement de tête hautain sur le côté. Elle ne fit pas durer la pression longtemps en réalité, juste pour lui dire ces quelques mots et montrer à la foule qui commençait à les entourer qu’elle était LA patronne.

Elle se retira donc de son torse et elle se pencha pour ramasser la boîte qui contenait le second sandwich chaud de son adversaire. Et sans rien ajouter de plus, elle fendit le cercle de trou du cul pour s’éloigner avec son trophée qu’elle mangerait peinarde plus loin. Elle savait une chose…

Il allait la suivre comme un toutou à qui on a volé ses croquettes et plus largement, sa fierté de petite frappe.
Ce n’était pas fini.





_________________
Tout ce que je dis est vrai, en particulier ce que j'imagine !
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis 2018_t10
DC : Erin Steele & Pedge Allen & Chenoa Penikett

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 13/06/2018
√ Date de naissance : 12/10/1988
√ Age : 30
√ Messages : 85
√ Localisation : Sur le Dédale

le Sam 27 Oct - 11:03

Voir le profil de l'utilisateur
Scott Greer
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis!
EXORDIUM.

Chronologie : 15 Septembre 2018 ; Début d'Après-Midi - Feat. Teshara Lays - Suite de la Mj 29 : Les Illuminés d'Atlantis

Au moins, on ne s’ennuyait jamais avec cette nana.
Greer s’était fait ce constat en terminant son rire franc. Non seulement elle avait de la ressource mais, en plus, elle était butée. Autant dire qu’elle avait encore des surprises à lui offrir et le copilote n’eût aucune réaction violente lorsqu’elle inversa les rôles. Au contraire, il passa ses deux mains sous la nuque, comme le type qui s’apprêtait à faire la sieste ou bien se faire satisfaire par madame. Le genre de position qui laisse penser qu’il avait envie de son petit moment dominé juste pour la forme avant de reprendre la culotte du mâle incontesté. Son sourire ne le quittait pas alors qu’il détaillait son air narquois et sa façon de jouer la dominante. Pour le peu, Scott songea que ce devait être une sacrée cochonne au pieu et qu’elle devait avoir la faiblesse type “mante religieuse”. Il fallait voir le discours bien cru qu’elle lui avait sorti lors de la dernière bagarre et qui avait bien failli le distraire…

Cette hypothèse, l’homme la rangea dans un coin de son esprit en la regardant s’éloigner façon princesse Sissi qui gagne sa première bataille...mais pas la guerre. Il se redressa à son tour, profitant des regards qui le suivait pour balancer à la volée :
« Ca avance bien. Encore deux jours à ce compte et je la baise sur mon siège copilote. »
Les regards brillants des mecs qui cautionnent l’entreprise, vu l’engin, c’est carton plein. Et pour les mines dégoutées de ces dames : c’est le strike. Bahhh ce chien pervers, berk ! Trois heures plus tard, elles se font monter par leur mecs mais là, c’est pas pareil hein !

Scott ricana dans sa barbe en prenant le sillage de princesse Sissi. Au passage, il avait vérifié que la casquette prise en otage tenait encore sur sa tête et il progressant dans la masse en la cherchant du regard. Bon, finalement, c’était à regretter de lui avoir piquer la casquette car elle en devenait difficile à loger. Scott finit par la trouver au deuxième passage. Elle était en train de finir son sandwich…..olalalalala...oeil pour oeil ? Allez ?

VENDU !

Scott s’empara des restes d’un burger à peine entamé et récupéra le pain du dessus. Il ouvrit les contenants plastiques pour y répandre une bonne quantité de ketchup, de sauce mayonnaise et de barbecue. Pris en main, ça faisait une sacrée munition. Le copilote prit son temps pour éviter que la foule ne le débarrassasse de son précieux et il progressa lentement, cherchant parfois sa cible dans des yeux. Le bon coté dans tout ça, c’est qu’il pouvait s’approcher en se fondant dans le décors. Mais devoir sans cesse reculer ou attaquer sur un nouvel angle le fît beaucoup réfléchir. Elle savait ce qu’elle faisait mine de rien la poulette. N’importe quel civil lambda serait resté stoïque comme un boeuf mais elle semblait être régulièrement en mouvement. Soit elle le cherchait, soit elle était naturellement mobile pour ne pas servir de cible…
Quand il disait ne jamais être déçu, ça se confirmait encore !

Il fallait prendre son mal en patience mais une faille se dessina bientôt. Sans attendre, Scott s’y engouffra. Le dos voûté, sa main ruisselant du pain burger souillé, il l’approcha en traître. Une fois en bonne position, le fameux farceur prépara minutieusement son assaut et attaqua brusquement. Sa main libre vint lui claquer le fessier droit avec les doigts épousant ce bel arrondi. Un chef d’oeuvre du bon pervers à l’action ! Le top niveau de la main au panier nominé aux oscars.
Et franchement, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ?
Sûr qu’un bon paquet de gus auraient rêvé d’être à sa place à ce moment précis. Mais pas le temps de se vanter, cette seconde de pelotage passa bien trop vite à son goût.

Avec un tripotage surprise si soudain, ça allait fatalement la faire réagir. Et au moment où elle se retourna, sûrement pour lui faire goûter une de ses fameuses droites dont elle avait le secret, Scott lui colla de le pain surchargé de sauces en plein milieu du pif.
« Maintenant on est quitte !!! »
Quelle douceur que la mauvaise foi ! C’est de la poésie ! Le rire moqueur de Scott raisonna bien fort alors qu’il s’attendait à devoir supporter la contre attaque.


Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 06/04/2017
√ Messages : 149
√ Localisation : Atlantis

le Lun 29 Oct - 15:39

Voir le profil de l'utilisateur
Teshara Lays
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis!
EXORDIUM.

Chronologie : 15 Septembre 2018 ; Début d'Après-Midi - Feat. Scott Greer - Suite de la Mj 29 : Les Illuminés d'Atlantis

La jeune femme était plutôt contente d’elle. Cette patate qu’elle lui avait collé dans les dents n’empêche ! Son poignet lui faisait un mal de chien, mais la douleur ne venait pas ternir le sentiment de victoire douceâtre qui inondait son esprit. Néanmoins, elle se méfiait du retour de bâton. Elle savait très bien que ce type était un taré et qu’il n’hésiterait pas une seconde à revenir à la charge. Du coup, elle prenait quelques précautions non sans se faire le hamburger de ce trou du cul.

L’espace d’un instant, elle sentit une main se coller sur ses fesses. Elle se retourna vivement pour démonter la personne qui venait de se permettre ce genre de familiarité, quand elle ramassa un bout de pain rempli de sauce en pleine poire. Sur le coup, elle recula un peu désorientée, en chassant le morceau qui était resté collé sur son visage. Elle en avait plein les narines et la bouche et elle cherchait à s’essuyer le visage quand la voix nasillarde de son ennemi de la journée revint lui titiller les oreilles. Merde, elle avait fait attention, mais pas suffisamment !

« On n’est pas quitte du tout putain. Pas du tout ! », pesta-t-elle en finissant par prendre son t-shirt déjà bien dégueulasse pour se le passer sur le visage. Elle avait les yeux qui piquaient sérieusement. Quel enculé !!

Sa réaction le fit rire de plus belle. Il se sentait victorieux, dominant. Elle payait à chaque fois un prix plus élevé dans son propre jeu de surenchère. Que c’était bon !!!
Bref, quand même, il n’avait pas fait tout ça juste pour lui tripoter l’arrière train et reproduire une version cauchemardesque de la mère noël. Méfiant au demeurant, il lui tendit un bon tas de serviettes en papier qu’il avait sorti de ses poches.
« Ta gueule, la vieille endive flétrie au cul flasque ! Tu connais même pas les jeux McDo alors que c’est fait pour toi. Celui là en était un : la bataille de sauce. »
Il baissa un peu sa vigilance en ajoutant :
« Si tu persistes à vouloir prouver que tu as la plus grosse, on peut se lancer dans un autre duel. La bouffe. Tu viens ? »

Elle attrapa d’un geste rageur les serviettes en papier, cherchant à le griffer par la même occasion. Elle s’essuyait le visage, guettant entre deux bouts de papier une réaction agressive de cet homme. Elle s’attendait à ce qu’il profite qu’elle soit en train de se débarbouiller pour lui en coller une ou pour la faire tomber, ou n’importe quoi d’autre.
« C’est pas un jeu, c’est une guerre. », râla-t-elle en lui rebalançant les serviettes dessus. « De quoi la bouffe ? », dit-elle agressive.


_________________
Tout ce que je dis est vrai, en particulier ce que j'imagine !
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis 2018_t10
DC : Erin Steele & Pedge Allen & Chenoa Penikett

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 13/06/2018
√ Date de naissance : 12/10/1988
√ Age : 30
√ Messages : 85
√ Localisation : Sur le Dédale

le Sam 3 Nov - 11:45

Voir le profil de l'utilisateur
Scott Greer
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis!
EXORDIUM.

Chronologie : 15 Septembre 2018 ; Début d'Après-Midi - Feat. Teshara Lays - Suite de la Mj 29 : Les Illuminés d'Atlantis

Scott laissa les serviettes glisser le long de son corps avec une grimace victorieuse. Un petit merdeux aurait eu du mal à reproduire l’expression qu’il avait en ce moment. Les mains légèrement levées pour lui faire comprendre qu’il ne lui sauterait pas dessus, pas tout de suite en tout cas, Scott précisa avec son air défiant :

« Un concours de bouffe. T’apprends un truc de plus concernant notre culture, ce qui te donneras l’air moins conne, et on dispute la prochaine bataille autrement qu’avec nos poings. Alors, t’en es ?»

Greer prit le risque de lui tourner le dos pour se frayer un chemin vers le stand.

« Sauf si t’es qu’une trouillarde tout juste capable de faire sa pétasse et de se fracturer les phalanges sur mon pif. J’aurai perdu mon temps... » Lâcha-t-il à la volée pour la provoquer.

« Pff comme si j’avais peur de manger. », lâcha-t-elle en lui emboîtant le pas. Il aurait été tellement facile de lui sauter dessus par derrière, ou de lui asséner un coup bien placé, dans un point vital par exemple… là entre les deux omoplates. Ce serait parfait, il se retournerait de surprise, alors qu’il n’arriverait plus à inspirer. Elle pourrait lire la panique dans ses yeux, avec cette volonté inébranlable des poumons qui veulent de l’air. Alors, elle le frapperait dans les testicules, puis, alors qu’il tomberait à genoux, elle lui déboiterait le nez avec son genou. Enfin, une fois sur le dos, elle lui remettrait un coup dans les couilles, puis un dans les côtes avec la pointe de son pied. Elle le terminerait en appuyant sa chaussure sur sa trachée jusqu’à ce qu’il crève avec une langue bleue et les yeux exorbités.
Ca c’était un programme qui avait une certaine gueule ! Elle poussa un soupir, le laissant s’engouffrer dans la file d’attente pour aller chercher à manger. Très franchement, elle n’avait plus faim. Elle avait fait la morfale en mangeant plus que de raison et elle s’était même payée un extra en la qualité du burger de cet abruti qu’elle avait étalé par terre. Mais elle ne comptait pas perdre.

Avec tout ce monde et la concentration de sandwichs, de frites et de soda distribués en si peu de temps, l’air empestait le McDo à tel point que s’en était presque écoeurant. Le copilote parvint à griller quelques places et s’avancer jusqu’à l’une des serveuses qu’il tenta d’embobiner. Il passa une commande pour quatre personnes à transporter sur deux plateaux. Deux menus Royal Cheese, avec les grandes frites et les sodas. Puis deux Wraps avec nuggets et leurs accompagnements. Scott ne sortit pas le coup du sourire et du clin d’oeil, c’était perdu d’avance. Il valait mieux sortir la carte du type sûr de son coup et faire l’étonné en cas de doute chez l’interlocutrice.
Quand Scott quitta la file, il tendit l’un des deux plateaux à la fameuse belligérante. Il fallait espérer que sa curiosité prendrait le dessus et qu’elle ne fouterait pas le contenu en l’air. Scott avait réussi à bluffer mais il ne pourrait pas revenir une seconde fois.

« Voilà le deal. On a tous les deux la même chose sur nos plateaux. » Commença-t-il en guise d’explication.

Il prit le chemin de l’une des rares tables libres. D’un mouvement de bras, il débarrassa les carcasses abandonnées par les précédents gloutons et l’invita à s’installer en face de lui. Il posa le contenu des deux plateaux devant eux, alignant les boîtes et les sodas.

« Le concours de bouffe du McDo. On doit manger le contenu de notre plateau le plus vite possible tout en faisant chier l’autre pour le ralentir. Tout est permis sauf deux interdits : piquer la bouffe de ton concurrent ou la jeter hors de la table. »

Il prit une paille et ouvrit l’extrémité de son emballage. Chose commune que tout le monde faisait mais qui serait tout à fait surprenant pour son ennemie, il souffla dedans, ce qui fit voler l’emballage en direction de sa tronche. Ricanant comme un gamin, Scott enfonça la paille dans sa boisson puis tapota les cartons contenant sandwich et nuggets.

« A la fin, tu dois écraser tous tes cartons et ouvrir la bouche en grand. Le plus rapide remporte la manche. Ensuite, c’est une autre étape. »

Scott était prêt. Il avait tout installé du côté de la blondasse et la fixait avec un air provocant. Les mains bien à plat sur la table, il se préparait à se jeter sur son plat.

« T’es prête ? Ou tu comptes m’apprendre que tu es au régime pour effacer les plis de ton bide ? »

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 06/04/2017
√ Messages : 149
√ Localisation : Atlantis

le Jeu 22 Nov - 17:33

Voir le profil de l'utilisateur
Teshara Lays
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis!
EXORDIUM.

Chronologie : 15 Septembre 2018 ; Début d'Après-Midi - Feat. Scott Greer - Suite de la Mj 29 : Les Illuminés d'Atlantis

Elle s’était posée en face de lui avec son plateau, prête à en découdre. L’idée de lui balancer dans la gueule était séduisante, mais elle voulait essayer ce jeu. Elle écouta les règles. Raaa qu’est-ce qu’elle s’en voulait de ne pas avoir pris sa petite trousse avec ses fioles. Elle aurait pu glisser quelque chose dans sa bouffe pour remporter la partie. Un laxatif tellement puissant qu’il se serait chié dessus là devant elle, ou encore un poison bien fulgurant qui lui aurait fait gonfler la langue jusqu’à lui obstruer les voies respiratoires. Son imagination battait son plein depuis toute à l’heure pour le fracasser ou le mutiler, voir pour l’humilier tout simplement.
Il la tira de ses pensées en lui soufflant l’emballage dessus.
« Connard. », dit-elle en guise de réponse. « Et ouais je suis prête. ». Sans crier gare, elle écrasa son poing sur une des boîtes de Scott. Ce serait bien plus dégueulasse de manger son truc en bouillie. Elle lui fit un sourire entendu avant d’ouvrir sa première boite et de se jeter sur le sandwich. Le goût était vraiment bon ! Ca va qu’elle ne connaissait pas sinon elle serait déjà lasse avec tout ce qu’elle avait mangé, mais là, elle pouvait se permettre d’être gourmande. Envolé l’objectif de perdre son gros cul comme au début du parcours !
Après ça, elle irait se baigner pour se décrasser un peu. Elle s’attendait à une contre attaque de l’autre abruti aussi faisait-elle attention tout en croquant à pleine dent et en avalant assez rapidement après une mastication plus que bâclée.

Scott n’avait répondu au “connard” que par une grimace enchantée. Elle était colérique, elle démarrait au quart de tour, et il aimait ça. Par moment, il se voyait lui racler son couteau sous la gorge pour l’entendre geindre. Le tenant bien fermement de sa main libre par sa tignasse blonde. Il se demandait si elle répéterait ses conneries façon effrontée ou si elle deviendrait tout de suite une bichette beaucoup plus docile. Bien sûr, Greer ne savait pas qui elle était, il ne savait même pas quel rôle elle avait sur Atlantis. Il la voyait bien en croque-mort. La nana qui s’occupe de la morgue, complètement associable et colérique, qui se sent bien qu’avec ses clients silencieux.
Il n’y avait que sa blouse blanche tâchée de traces de pâté et de nutella qui l’aidait à se faire remarquer et elle en voulait à toute l’expédition.
Si ça se trouve, pour donner le change des tarés qu’on trouvait sur Terre, elle faisait des expériences pour électrifier les zobs des cadavres et se les tester sans protection. Après tout, elle avait clairement la gueule de l’emploi. Son roman de table de chevet, c’était forcément un truc de cul bien détaillé sur la nécrophilie.

Ecraser son sandwich le fit rigoler. Il acquiesça comme s’il acceptait ce coup comme un bon début malgré le fait que c’était encore du babillage. Franchement, elle aurait pu trouver mieux. Mieux comme le fait de lui prendre sa sauce barbecue, ouvrir l'opercule, et de lui faire prendre un bain au fond de son gobelet de soda. Voilà, là c’était un bon coup bas. Essaie donc de boire tout ton soda quand la paille se bouche avec de la sauce altérée par les bulles ?

Scott attaqua par ses frites qu’il empoigna à pleines mains. La bouche pleine, il s’évertuait à gratifier son ennemie de bruits de mastications bien désagréables. Il cherchait à lui occuper un peu l’esprit le temps que ses pieds, sondant le dessous de la table, parvienne à dessiner le contour de sa godasse. Là, dès qu’elle eut quelque chose en bouche, il lui écrasa bien fort les orteils histoire qu’elle s’étouffe avec sa bouffe.
Scott afficha aussitôt une mine surprise face à sa réaction, comme s’il n’avait strictement rien à voir avec cette douleur fulgurante.
« Hm...qu’est-ce qui...t’arrive…? »

Tesh mangeait pendant qu’il faisait son bordel avec son soda. Elle s’en foutait pour le moment, préférant prendre de l’avance. Et elle n’en avait strictement rien à foutre de ses bruits de mastication. Franchement, elle avait déjà entendu pire par le passé. Alors qu’elle reprenait une bonne bouchée, elle sentit quelque chose lui fracasser le pied. Cet enculé attaquait par en dessous ! Elle s’en fallut de peu que ce qu’elle avait dans la bouche ne reparte directement dans sa gueule de con. Avec tout le contrôle du monde, elle recula son pied pour le placer sous le banc, et elle avala sa bouchée avec difficulté.
La blonde lui fit un sourire crispé et répondit :
« Rien. Je me disais que ton sandwich écrasé aurait meilleur goût avec ça... », dit-elle en prenant la boisson de Scott, qu’elle versa en partie dans la boîte qu’elle venait d’ouvrir. « Ah et pour que tu chies emballé, faut rajouter du liant. ». Et la serviette en papier rejoignit le fond du gobelet dans lequel il restait encore la moitié du coca.
Et l’air de rien, la princesse termina son premier burger avant d’attaquer ses frites. Elle avala une bonne gorgée de coca, sentant avec un certain effroi des morceaux de sauce passer dans la paille. Du coup, elle ouvrit le gobelet pour boire directement dedans. Cela dit, et l’air de rien, elle préparait déjà son prochain coup. Elle était prête à armer son pied et à balancer un grand coup dans le banc de Scott pour le renverser.



_________________
Tout ce que je dis est vrai, en particulier ce que j'imagine !
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis 2018_t10
DC : Erin Steele & Pedge Allen & Chenoa Penikett

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 13/06/2018
√ Date de naissance : 12/10/1988
√ Age : 30
√ Messages : 85
√ Localisation : Sur le Dédale

le Dim 25 Nov - 15:45

Voir le profil de l'utilisateur
Scott Greer
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis!
EXORDIUM.

Chronologie : 15 Septembre 2018 ; Début d'Après-Midi - Feat. Teshara Lays - Suite de la Mj 29 : Les Illuminés d'Atlantis

Faut quand même reconnaître que cette colossale pétasse avait une faculté d’apprentissage assez étonnante.
Scott souria en la voyant arroser son sandwich de soda et y ajouter une serviette. Autant la laisser faire, explorer, s’amuser. En terme de crasse, ça restait encore enfantin, mais elle allait rapidement s’adapter. C’est ce qui lui plaisait cela dit. Avec une autre gonzesse qu’il connaissait un peu pour l’avoir en tant que pilote, ça chouinerait déjà. Trop tendre, trop gentillette, pas apte à ces jeux plus stimulants !

Au moins, avec celle-là, il y avait du challenge et de l’originalité.
Greer suspectait déjà qu’elle ne soit pas de la Terre. Mais il suspectait maintenant, et carrément, que c’était une sacrée abonnée à la malfaisance de Pégase. Son esprit carburait déjà sur des hypothèses. Il la voyait bien en maquerelle d’une maison de passe qui dépouillait les clients. Une équipe d’exploration s’en serait retournée sur Atlantis en slibard et elle aurait fait payer la récupération de leur matériel au prix fort au CODIR. Qu’importe que ce soit des pontes bien diplomés, bien péte-cul dans leur costard-cravate façon “j’connais le monde”, il la voyait bien les avoir fait cracher au bassinet. Et y prendre une place au passage.
Du genre consultante en coup de pute. Pourquoi pas ?
Ouais...c’était une hypothèse sympa qu’il se voyait bien lui servir.

Tranquillement, Scott retira la serviette en l’essorant au-dessus de son soda. Il retira son sandwich pour récupérer le liquide du carton qu’il transvasa également, histoire de réparer les dégâts de l’assaut de sa blondasse pétasse. En reprenant une bouchée de ce sandwich détrempé, il mastiqua un petit moment en se demandant comment il pourrait amener la discussion sur leur boulot respectif. Un peu de devinette ne ferait pas de mal, ce serait drôle de voir dans quel emploi elle le verrait.

« Je m’appelle Scott. » Fit-il dans le but de la forcer un peu à l’échange.

Son regard un brin provocant lui demanda la pareille puis il s’apprétait à ajouter une remarque bien sexiste histoire de la motiver. Hélas, au moment où il ouvrit le bec, il sentit le banc vaciller sous lui avec une puissance étonnante. Sans crier gare, elle avait shooté dedans avec une force qu’il ne pensait pas découvrir chez elle. Encore un truc agréable.
Finir les quatre fers en l’air, en s’étouffant à moitié de son sandwich, et le reste traînant dans la boue : ça l’était beaucoup moins. Scott jura bien fort en se redressant, passant le sandwich souillé de sa bouche à son estomac par une absorption éclair, puis se redressa avec un air mauvais.

« Ok, j’oublie la galanterie. »

Il s’empara sans attendre de ses sachets de condiments, ne gardant que le poivre. Il les ouvrit pour recueillir la totalité dans sa main et serra le poing qu’il orienta vers son soda, avec la ferme intention de le garnir de ce nouvel ajout. Mais c’était une petite feinte qu’il jouait en espérant qu’elle tente de l’en empêcher. Scott n’attendait qu’une seule chose : qu’elle approche son visage.
Et là, il ouvrirait son poing pour souffler sur le creux de sa main. A la façon d’un baiser d’amour envoyé avec romantisme, le poivre suivrait pour l’atteindre dans les yeux. Et le tout offert avec le coeur ! Si elle inspirait à ce moment précis, ce serait le jackpot.

Elle voulait la jouer perfide ?
Dommage, il existait plus salope qu’elle.
Bienvenue chez Hicks !


Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 06/04/2017
√ Messages : 149
√ Localisation : Atlantis

le Dim 25 Nov - 19:42

Voir le profil de l'utilisateur
Teshara Lays
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis!
EXORDIUM.

Chronologie : 15 Septembre 2018 ; Début d'Après-Midi - Feat. Scott Greer - Suite de la Mj 29 : Les Illuminés d'Atlantis

Teshara planta ses yeux dans les siens alors qu’il se présentait. Déjà, son pied était en train de s’armer. Avec un peu de chance, elle frapperait dans le banc et dans ses couilles en même temps, une regrettable erreur qui arrive quand on joue avec les mains.
« On m’appelle Cyanure dans le milieu. », répondit-elle tout en balançant son pied pour le renverser. Cela fonctionna à merveille, au plus grand ravissement de celle qui portait un nom de poison. Son contentement augmenta quand elle le vit sur le dos et qu’il jura comme un goret. La blonde ricanna de façon mauvaise avant de reprendre la course à la malbouffe. Elle engloutissait la nourriture en mettant un maximum de truc dans sa bouche pour mâcher et déglutir, profitant de l’arrêt momentané de son adversaire.

« Oublie, oublie. Je n’ai pas besoin qu’on me tienne la porte. », ajouta-t-elle à sa suite, sans rien faire pour l’empêcher de préparer son prochain coup. Elle le laissait donc prendre les sachets. Par contre, elle comptait bien l’empêcher de mettre leur contenu dans sa boisson.

Du coup, avec un air goguenard, elle s’empara de sa boisson pour porter la paille à ses lèvres, du genre “non tu ne toucheras pas à ça mon vieux”, le tout enrobé dans un sourire. Quand elle se ramassa le poivre dans les yeux et les narines, elle changea de couleur sous l’agression du condiment. Ça piquait un max. Teshara ne connaissait pas le poivre, elle l’avait découvert sur Atlantis, mais elle ne savait pas que son pouvoir de nuisance était si important. Des larmes remplirent ses yeux bleus tandis qu’elle éternuait un coup, et de façon purement involontaire.

« Putain mais ça pique !! », vociféra-t-elle en se levant d’un coup, faisant tomber le banc derrière elle. La jeune femme se frotta les yeux pour essayer de contenir l’agression, mais ça brûlait. Elle commençait à y voir un peu plus clair au fur et à mesure que les larmes chassaient le produit. Elle recula d’un pas et elle tomba à la renverse alors que le banc au sol lui faisait un croche pied bien senti.
« Hé ! Atten... »

« Umpf ! », fit elle en expirant tout son air alors qu’elle tombait à plat sur le dos. Bouillante de rage, elle se redressa péniblement, n’y voyant toujours pas très bien. Ses yeux étaient rouge, le contour bouffie par les larmes et le poivre. Scott ne s’attendait pas à ce que ça marche aussi bien à vrai dire. Il s’était redressé, presque inquiet à l’idée qu’elle ai été assez gourde pour se péter la nuque. Ou bien devenir aveugle. Ou une autre connerie dans le genre. Mais non, ça le rassurait presque de la voir aussi haineuse. D’un geste rageur, elle retourna la table sur Scott s’il n’avait pas vu le coup venir, ou par terre s’il avait anticipé qu’elle allait faire cela. Elle shoota dans son gobelet qui était tombé, et elle tourna les talons pour se tirer de là.

Scott avait esquivé à moitié la chute de cette table. Ne pas la prendre sur le pif était déjà un exploit. Par contre, elle lui était tombée sur les genoux et avait raclé tout le long de sa peau avant de lui flinguer les pieds. C’est davantage pour conserver les apparences qu’il riait. Mais dans le fond, ce n’était plus si drôle.

« Aha, tu sabotes, Cyanure...hé ? Hé...t’en vas pas !!! »

Il fallait qu’elle se tire sinon elle allait tuer quelqu’un. Si elle tuait quelqu’un, elle ne serait plus la bienvenue sur cette cité et dans le meilleur des cas, elle serait bannie. Son frère serait contraint de suivre, et lui, il se plaisait bien ici. Elle ravala un sanglot de fierté qui pouvait passer pour un relent du poivre qui lui irritait encore les yeux. Putain de Naalem. Putain de cité.

« Hé ! Mais ça ne fait que commencer ! Qu’est-ce que tu fous ? Tu as déjà ta dose ? » Envoyait-il d’un ton provocant. Il décida d’aller plus loin pour voir si la colère allait lui faire faire demi-tour. « T’es qu’une lâche Cyanure, mauvaise joueuse, reviens ! »

Teshara s’arrêta à quelques mètres et elle se retourna vivement. En plus, il ne pouvait pas la fermer, il fallait qu’il continue à l’emmerder ? Elle voyait déjà rouge, et elle faisait tout pour se contrôler, mais il en rajoutait une couche.
Il était en train de se dégager les pieds de dessous la table qui lui avait atterri dessus.
« Ferme là !! T’es pas en position de faire le mariole ! », rugit-elle en tapant dans la table histoire de.
« ET AU NOM DE QUOI JE LA FERMERAI ? » Vociféra-t-il plus fort en reprenant sa liberté. Il s’approcha dangereusement d’elle pour la dominer physiquement, poursuivre la provocation dans la surenchère. Il voulait voir ce qu’elle valait dans les tripes, savoir si elle avait juste de la gueule ou autre chose. Il approcha son visage suffisamment près du sien.
« T’es quoi là-dedans à part une faible qui à peur qu’on le sache ? »
Il fît mine de chercher sous les coutures, ajoutant ce boulot d’acteur à la provoc.
« Cyanure hein ? Cette bonne blague ! Tu vas me faire quoi la blondasse ? Tu vas me frapper ? Tu vas m’empoisonner ? Ou me bouffer hein ? Avec tes tites quenottes ? »
Scott y allait à coeur joie lorsqu’il se rendit compte du silence. En fait, tout ceux qui les entourait venaient de passer public. Même quelques gilets orange les fixait tous les deux, surement en train de se demander si une bagarre en règle se déclencherait ou si c’était une dispute de ménage.
« QUOI ? Vous attendez de nous voir baiser ?!? » S’écria-t-il.
Il voulut les chasser d’un geste de main.
« Y’a rien à mater ! »

Teshara était maintenant bouillante. Elle sentait la haine pulser dans son corps, et le rouge lui monter aux joues. Elle allait lui faire mal, y avait plus que ça qui comptait. Putain, mais il se prenait pour qui celui-là ? Il ne savait pas à qui il avait à faire !
Et alors qu’il s’en prenait à la foule, elle arma son poing et elle l’envoya en direction de sa gorge, vers sa trachée et l’artère. Plus question de faire mal, elle voulait le tuer. Ce n’était pas une bagareuse du dimanche, à coller un coup et à voir ce que ça faisait, non. Une fois que ça partait, ça devait s'enchaîner. Ce ne serait que le premier coup de poing d’une succession de coup certainement moins précis ensuite, mais dont la vocation était de toucher à tout prix.




_________________
Tout ce que je dis est vrai, en particulier ce que j'imagine !
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis 2018_t10
DC : Erin Steele & Pedge Allen & Chenoa Penikett

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 13/06/2018
√ Date de naissance : 12/10/1988
√ Age : 30
√ Messages : 85
√ Localisation : Sur le Dédale

le Dim 25 Nov - 19:56

Voir le profil de l'utilisateur
Scott Greer
Les rejetons des Illuminés d'Atlantis!
EXORDIUM.

Chronologie : 15 Septembre 2018 ; Début d'Après-Midi - Feat. Teshara Lays - Suite de la Mj 29 : Les Illuminés d'Atlantis

Il le savait ! Il le savait !
C’était couru d’avance qu’elle allait profiter de la diversion apparente pour lui porter un coup.
Elle était tout simplement géniale, cette nana. Il fallait simplement lui envoyer une petite pichenette et elle était mûre. Scott s’était retiré juste à temps et son regard s’était agrandi l’espace d’un instant. L’attaque avait été beaucoup plus rapide qu’il ne l’aurait pensé. La blondasse n’était pas à prendre à la légère, pour un peu il se serait tenu la gorge en attendant la suite de l’averse.

Par chance, il s’était reculé juste à temps et ça lui permettait de reprendre l’initiative.
Dans une posture de racaille du genre “viens là j’t’attends”, Greer resta un peu en retrait pour les deux prochains coups et attendit le moment où elle allait répéter l’attaque. A partir du moment où elle ne songe plus à la technique mais surtout à se défouler, c’est banco. La perte de concentration dans un duel, il n’y a rien de pire. La pétasse n’avait pas l’air d’être très à l’aise dans un combat qui s’éternisait, du moins il le sentait. Son avantage devait probablement résider dans la surprise et les endroits stratégique pour frapper. Mais maintenant qu’il était prêt et bien concentré, il se savait être avantagé.

C’est le constat que se fait Scott sur l’instant.
Pris dans cet échange, il ne pouvait pas vraiment bien cerner Cyanure, juste avoir la confirmation de son sacré caractère et de l’émotion qu’elle y mettait. Scott cessa son petit jeu, son sourire, ses provocs. Il avança pile au moment où elle voulait porter un autre coup pour lui bloquer ce bras et aller lui choper la gorge. Ensuite, ce n’était que du basique dans l'entraînement militaire, faire valoir son propre poids et exercer une brusque rotation sur le côté pour l’embarquer.

Le militaire l’envoya s’écrouler dos au sol sans le moindre ménagement gardant son autre bras prisonnier. Il avait accompagné ce mouvement pour l’interdire de se relever, la maintenant toujours de sa poigne comme une posture de domination pour lui prouver ce qu’il avançait. Elle allongée, lui au-dessus qui la tenait par la gorge et lui emprisonnait l’autre bras.
Forcément, ça avait été le coup de feu. Toute la foule se jeta instantanément sur lui pour l’écarter. Scott était devenu l’agresseur aux yeux de tous. Tu parles, il fallait sauver la pauvre princesse blondasse. Mais peu importe, un sourire victorieux cassa son visage. Alors qu’il se laissait entraîner, il parvint à articuler clairement avant de disparaître dans la masse :

« Maintenant tout le monde le sait ! »

Avoir prouver en public qu’elle était bien plus faible qu’elle ne voulait le montrer.
Mission accomplie Hicks.

Ça valait le coup d’être descendu sur le continent. C’était blonde était tout aussi géniale que fêlée.
A quand le deuxième round ?





RP TERMINE LE 25.11.2018

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum