Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Des mots et des maux [PV entre Liam et Lame]

 :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 7 Nov - 15:37
avatar
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 40

Dossier Top Secret
√ Age: environ 30 ans.
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Tous les gens se trouvant dans la pièce portait le même types de vêtements. Cependant, Lame avait remarqué une infime différence qui portait sur la couleur qu'ils arboraient sur leur tenue. Le traducteur affichait une couleur bleue tandis que les autres "explorateurs" était gris. La femme qui était venue la désarmer aussi était en gris. Par contre, celui qu'elle interpella ne portait pas la même tenue que les autres. Non, il avait une veste rouge carmin. L'homme ne semblait pas avoir d'arme, mais avait en main une sorte de sac. D'autre personnes, qui comme lui, semblaient donner des soin arborait un liseré jaune sur leur uniforme. L'homme se détourna et vint constater la présence de la flèche dans le flanc de la nonne martiale ainsi que l'aspect plutôt superficielle de la plaie qui en découlait. Il semblait prendre des précautions concernant la flèche comme s'il ne savait pas comment s'y prendre pour la retirer. Certainement qu'il ne voulait pas faire de mal à la jeune guerrière. En faisant bien attention à ne pas faire de geste brusque pouvant être mal interprété par les militaires, Sœur Lame prit l’empennage de la flèche dans la main opposée et tira dessus d'un geste sec. Malgré la douleur, elle ne laissa aucune émotion passer sur son visage. Posant son regard acier sur l'homme, elle tendit la flèche à la femme militaire qui se tenait encore près d'eux. Le charabia ambiant n'aidait pas la nonne martiale à comprendre ce qui se passait autour d'elle. Cependant, elle prit le partie de parler à l'homme qui semblait vouloir la guérir.

- Zya de Britt: N'avez-vous pas un endroit plus adéquat pour donner les soins ?

C'était bien peine perdue de tenter de se faire comprendre des étrangers. D'après ce qu'elle avait pu observer lors de sa rencontre avec les explorateurs, un seul sur les quatre parlait une langue proche de la sienne, en tout cas assez proche pour se comprendre. Evidemment, elle chercha du regard le traducteur, mais ce dernier avait déjà disparu dans la cohue qui régnait dans la pièce. Sœur Lame était livrée à elle-même dans un endroit qu'elle ne connaissait pas au milieu de gens ne la comprenant pas. Ce fut à ce moment qu'un type au cheveux blanc arriva pour parler avec celui qu'elle avait identifié comme étant un soigneur. Après quelques mots échangés, le vieil homme se tourna vers la nonne maritale avec un large sourire et se présenta.

- Mathieu Lavoisier: Bonjour ! Je suis le professeur Lavoisier. Je vais vous aider un petit peu pour la communication.

Lame posa un regard neutre sur l'homme malgré sa surprise. Il était agréable de savoir qu'elle pourrait se faire comprendre. L'homme repris la parole rapidement.

- Mathieu Lavoisier: Vous êtes blessée. Il faudrait nous suivre jusqu'à l'infirmerie. Des gardes armés resteront avec nous. Puis, il rajouta sur un ton gêné. Juste par sécurité.

La jeune femme se contenta d'un simple signe de tête pour marquer son assentiment et suivit celui qui serait chargé de la soigner sous le regard et la surveillance de deux militaires. Le vieux bonhomme marchait à côté d'elle et il tenta d’initier la conversation. Tout en écoutant d'une oreille distraite, Lame scrutait celui qui allait se charger de la soigner et elle se demandait bien à quel genre d'homme elle allait avoir à faire. A première vue, il donnait l'image d'un gros ours. Ceci dit, il y avait une lueur de bienveillance dans le regard qui laissait présager que c'était probablement un homme bon.


Les couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie-