Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)
Il faut boire avec modération, non ? 824245bouton512
Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis


Il faut boire avec modération, non ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Invité
Invité

le Dim 2 Déc - 22:35

Anonymous
Il faut boire avec modération, non ?avec Natasha Avalon & Matt EversmanMark soupira soulagé que sa journée soit enfin terminé. Il retira ses gants jetables couvert de quelques taches de sang, ainsi que son masque respirant enfin l'air frais qui était présent dans la pièce. Il posa ensuite son regard sur Natasha Avalon, sa collègue du corps médical. Elle semblait, elle aussi, avoir terminé son travail. La journée avait été longue pour tous les deux, très longue même. Mark laissa même échapper un petit bâillement trahissant sa fatigue naissance. Ils avaient passé la journée à ausculter et soigner des personnes, sur une planète qui était alliée avec la cité d'Atlantis, toute la journée, avec une seul petite pause d'une heure le midi. Ils étaient arrivés tôt sur cette planète, prenant un Jumper pour atteindre ce petit village. Mark, c'était sentit tout bizarre en traversant pour la première fois la porte des étoiles. C'était à ce moment-là qu'il s'était rappelé qu'il était à des milliards de kilomètres de la Terre, chose qui était encore bizarre à digérer pour lui. Tout cela était si incroyable dans un sens, si étrange, si invraisemblable. Mais bon, une fois qu'il s'occupait de ses patients, il en oubliait presque cette histoire, le fait que ses patients étaient tout bonnement des extraterrestres.

Une fois les gants jetés, ainsi que le masque et le matériel médicales rangés scrupuleusement dans le calme, Mark et Natasha pouvait passer respirer et profiter de leur soirée tranquillement. Le chirurgien posa les yeux sur la jeune femme, souriant gentiment.


- Je meurs de faim, pas vous ?

Tout ce travail lui ouvert l'appétit comme jamais, ou peut être était-ce l'idée d'aller se reposer à le campement qui avait été pour qu'il passe la nuit non loin du village. Se reposer ? Enfin, pas vraiment, disons que l'idée de se tromper accidentellement de tente cette nuit et de dormir avec le beau militaire qui les avait accompagnés l'avait quelque peu traversé l'esprit. Il avait déjà bien eut le temps de le regarder sous toutes les coutures, du moins ce qu'il pouvait, pendant le voyage de la cité jusqu'au village. Bien sûr, il avait commencé avec des regards discrets l'air de rien, mais à force, il avait laissé son regard se poser plus longtemps sur le militaire, oubliant pendant un temps la présence de Natasha. Il avait presque sursauté quand il avait reposé son regard sur elle au moment de rentrer dans la petite maison qu'il leur servirait pour leur auscultation médical.

Enfin, la journée était terminée, et sortir sur cette maison et reposer son regard sur le beau militaire fit sourire immédiatement, Mark.


- J'espère que tu ne t'es pas trop ennuyé sans moi. Dit-il en faisant un petit clin d’œil au militaire avant de détourner le regard ailleurs l'air de rien.

- Hé les Atlantes !

L'un de ses extraterrestres venait d’interpeller Mark, Natasha et Matt, le beau militaire au cas où vous n'auriez pas suivis.

- Ne partez pas si vite, laissez-nous vous remerciez avec un bon repas. De plus, il faut que faut gouttiez à notre spécialité. Une boisson qui vous donnera un bon coup de fouet.

C'était un homme assez âgé qui venait de les inviter à dîner dans sa petite taverne ou semblait déjà se trouvait pas mal de monde. Une bonne odeur de nourriture sortait de la taverne, une odeur qui faisait saliver, quiconque passait devant. Mark se tournait vers Natasha et Matt pour connaître leur avis face à cette invitation.

- Moi ça me tente bien de manger un bout gratuitement et vous ? Dit-il en posant longuement son regard sur le militaire.
©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : Il faut boire avec modération, non ? 1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Age : 29
√ Messages : 11263
√ Gène : Wraith

le Lun 3 Déc - 20:48

Voir le profil de l'utilisateur
Matt Eversman

Escorte chez les CowBoys



Assurer la sécurité du personnel médical du contingent déployé. C’était là le rôle d’Eversman pour les deux prochains jours. Ça n’annonçait rien de bien passionnant. Il ne fut pas déçu. La journée fut plutôt longue. Rien de bien intéressant à faire, pas de monstres ou de Genii qui débarquent et mettent un bazar pas possible. Juste des indigènes à questionner et fouiller pour vérifier qu’ils n’apportaient pas d’objets dangereux et veiller à ce que tout se passe bien en se montrant régulièrement. Il n’était pas le seul à assurer la sécurité, plusieurs équipes avaient été déployés de manière à sécuriser le bâtiment servant de dispensaire mais aussi la mise en place d’un campement pour la nuit à l’entrée du village.

La journée ne passait pas. Les patients s’enchainaient, les regards d’un des jaunes aussi. C’était amusant au début notamment avec les sous-entendus et les rires des collègues mais ça devenait quelque peu agaçant à la longue. Il avait peut-être une tâche sur un endroit de son uniforme et ce dernier faisait une fixette dessus. Oui, c’était certainement ça. Matt préférait se dire que c’était ça et passer à autre chose. Heureusement que les collègues étaient sympas. Ils faisaient passer le temps comme ils le pouvaient : bonbons, surnoms à trouver pour les membres de l’expédition, cigarettes, blagues plus ou moins salaces, débat sur les performances de leur équipe préférée.

La première journée de travail venait de prendre fin, deux des jaunes composant l’équipe médicale venaient de pointer leur nez à l’extérieur. Enfin ! Ce n’était pas trop tôt. Matt était en train de prendre racine sur l’un des piliers de la maison. Se lever demanda un effort certain le faisant soupirer, les muscles lui rappelant sa période d’inactivité.

« Pas du tout. » Répliqua-t-il aussitôt espérant bien que sa réplique ferait battre de l’aile l’enthousiasme du type pour sa personne. Eversman ne répondit pas à son clin d’œil se contentant de froncer les sourcils tout en se mettant en marche, les suivant quelques pas en retrait. La journée n’était pas suffisamment longue, il fallait qu’ils soient invités à manger un bout. Cela éveilla aussitôt l’Ogre sur pattes qu’il était même si l’homme aurait préféré rentrer sagement pour pouvoir enfin souffler un peu et ne plus avoir à jouer les nounous.


« Parce qu’au campement, tu paies pour tes repas, toi ? . » Pan dans les dents. Ça c’était fait et plutôt bien fait de la part de Matt qui n’était pas peu fier de lui. Le vieil homme, certainement le doyen du village les mena jusqu’à la taverne du coin. Une manière pour lui de les remercier pour les soins rendus en leur offrant le repas. Dans la tête du Ranger, le lieu taverne évoquait un danger certain de dérapage. La dernière en date avait fini par le mener dans le bureau de Steven Caldwell avec Pedge Allen.

« Je serais plutôt d’avis de rentrer. » Dit-il en haussant les épaules. Sa voix importait peu car il se devait de les suivre jusqu’à pouvoir passer la main au campement donc où ils allaient, il irait.




@ pyphi(lia)

_________________

Il faut boire avec modération, non ? Drama10Il faut boire avec modération, non ? Wtf10Il faut boire avec modération, non ? Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Il faut boire avec modération, non ? 1540805177-matt-texte

Fait des folies à New York jusqu'au 20/07 !

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 360

le Mer 5 Déc - 20:28

Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Avalon
C’était le dernier patient ? Ouf, enfin ! La jeune femme s’étira et entendit son dos craquer. A force de faire des massages et de manipuler des corps dans des conditions peu pratiques c’était elle qui avait mal partout ! Naturellement, Atlantis n’avait pu accueillir toutes ces personnes donc c’était le corps soignant qui avait bougé là-bas. En dépit de la fatigue, Natasha avait passé une bonne journée. C’était souvent comme ça quand elle se déplaçait dans un lieu pour soigner des gens, les villageois traitaient le personnel soignant comme des rois tant ils étaient reconnaissants.

Elle avait toujours une petite appréhension en quittant la cité, le contre-coup de très mauvaises expériences vécut ces derniers mois. L'une des plus violentes était probablement celle du début de l’été… une mission de secours qui avait fini en véritable boucherie lorsqu’ils avaient été attaqués par un clan barbare qui considérait les femmes comme des esclaves doublées d’objets sexuels. Mais la cité n’avait pas fait deux fois la même erreur et avait prévu des militaires en assez grand nombre pour les protéger cette fois. Néanmoins, les gardes du corps n’avaient pas eu à intervenir et tout s’était passé pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Natasha nettoya ses outils et rangea les affaires avant de sortir. Au cours de la journée elle avait fait connaissance avec un chirurgien fraichement débarqué, jeune, charmant, et très intéressé par Matt. Si elle avait d’abord pensé que ses regards appuyés vers les militaires relevaient de la curiosité, chose tout à fait normale pour un civil non habitué aux soldats, elle avait fini par comprendre que Matt était l’objet de l’attention. Se pouvait-il que le docteur Jefferson s’intéresse à la gent masculine ? Matt ne semblait pas particulièrement à l’aise. La situation était un brin comique quand on l’observait depuis l’extérieure. Elle avait fait semblant de ne rien voir et s’amusait discrètement des réactions du militaire. Peut-être qu’elle taquinerait Matt plus tard à l’abri des oreilles indiscrètes, elle ne tenait pas à mettre le médecin mal à l’aise.

-Si c’est si gentiment proposé, je meurs de faim ! S’exclama Natasha avec enthousiasme lorsqu’un villageois leur proposa de rester pour manger un morceau. De la musique s’échappait de l’habitacle et donnait des airs de fête de village traditionnelle. Natasha adorait ce genre d’ambiance.
Elle lança alors un regard navré à Matt.

-Désolé… je ne pense pas que nous risquions grand-chose, tu peux peut-être rentrer sans nous ? lança t’elle avant d’emboiter le pas au paysan et de pénétrer dans la taverne.
Il lui sembla que tout le village ou presque s’était donné le mot pour se rassembler. Une bonne odeur de nourriture flottait dans l’air et des musiciens jouaient en fond, quelques personnes dansaient. Pour un peu elle aurait pu se croire dans une reconstitution de fête médiévale, à quelques détails près.

_________________
Il faut boire avec modération, non ? Signat10

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Jeu 6 Déc - 11:45

Anonymous
Il faut boire avec modération, non ?avec Natasha Avalon & Matt EversmanSi il a bien une chose à savoir sur Mark c'est qu'il faut être franc avec lui. Un simple non à une banale question qu'il pose n'est pas suffisant si vous souhaitez qu'il ne fasse plus de tentatives désespérer vers vous. Il faut lui dire clairement qu'il ne vous intéresse pas ou que vous préférait tout simplement les femmes, et encore... Mark est joueur, il aime taquiner, draguer, même le plus hétéro de tous les hétéro. Tout cela n'était qu'un simple jeu pour lui, même si il préférait gagner ce jeu. Quoi qu'il en soit la réponse du militaire ne refroidis pas du tout le chirurgien qui n'en n'avait pas du tout fini avec lui. Même si, il faut bien avouer, que la réponse glacial qu'il lui avait sortie juste après, sur la question de est-ce qu'on accepte ou l'invitation du gentil petit villageois, l'avais fait grimacer quelque peu. Mais heureusement, Natasha, semblait être du même avis que lui, l'idée d'aller se restaurer dans une belle petite taverne l'enchantait plus que de dîner autour d'un pauvre feu de camp au milieu de toutes les tentes. Il faut dire que l'odeur alléchante qui se dégageait de la taverne, les rires et la musique ne pouvait que donner envie à ces deux personnes du corps médical d'aller se détendre parmi tout ses joyeux villageois qui semble au moins savoir ce que signifiait le mot sourire et rire, contrairement à un certain militaire qui préférait bouder comme pas possible.

Natasha n'avait pas attendu bien longtemps pour emboîter le pas du tavernier, ne semblant surtout pas attendre l'accord ou non de Matt. Le chirurgien ne put s'empêcher de sourire, amusé par cette situation. Pour lui, il comptait bien suivre la rousse, tant pis si le militaire ne le suivait pas, le village était remplie d'homme en tout genre, de quoi... Lui mettre l'eau à la bouche. Cependant, il décida de taquiner le militaire jusqu'au bout, se disant qu'ainsi ce dernier n'aurait d'autre choix que de les suivre et de faire un peu la fête avec eux.


- Je crois qu'elle a raison, on ne risque pas grand chose. Mais je comprendrais qu'un militaire dans ton genre n'a pas envie de se mélanger aux coutumes locales et préfère retourner au campement manger une simple nourriture tout fait banal et ordinaire.

Mark fit demi-tour sur soit même, commençant ensuite à emboîter le pas de Natasha avant de se retourner après deux, trois pas vers Matt.

- Bien sûr, deux civils sans aucune protection sur une planète qui n'est pas la leur et avec aucune arme sur eux, hum... Je me demande ce qu'ils en penseront quand on rentrera... Mais bon, on ne craint rien, non ?

Il n'attendait aucune réponse de la part du militaire, il fit simplement de nouveau demi-tour sur lui-même, rattrapant rapidement le pas de la rousse en direction de la taverne. Il ne pouvait s'empêcher de se demander si sa petite phrase avait eut l'effet escompter ou pas. En tout cas, que se soit le cas ou non, Mark avait bien l'attention de profiter de cette petite soirée pour s'amuser un peu, surtout après cette rude journée de boulot.
©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : Il faut boire avec modération, non ? 1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Age : 29
√ Messages : 11263
√ Gène : Wraith

le Sam 8 Déc - 12:28

Voir le profil de l'utilisateur
Matt Eversman

Escorte chez les CowBoys



Le regard désolé ne suffit pas pour éviter la moue du Ranger. Il n’était pas ravi de la tournure de la situation préférant retourner au campement mais non ils fallaient que les deux civils soient d’humeur à découvrir l’exotique. Il pouvait très bien les contraindre à rentrer par mesure de sécurité. Après tout, ils étaient en mission hors d’Atlantis et la sécurité primait sur tout. Leurs peuples étant alliés, il ne devrait pas y avoir d’hostillités mais mieux valait être méfiant et demeurait sur ses gardes.

Matt s’apprétait à lui répondre mais le Chirurgien choisit de réenchérir. Ce dernier avait un don pour la provocation et aussi pour l’agacer. Il n’en manquait pas une sauf qu’Eversman était loin de se laisser faire. Il préféra ne pas entrer dans le jeu pour ne pas lâcher quelques bombes qui pourraient se retourner sur lui. Il se contenta de les suivre tout en activant son oreilette radio pour signaler ce mouvement à ses supérieurs.

// Eversman pour Lieutenant Watts. Avalon et Jefferson font un tour en ville. Je les suis. //
Au moins le campement ne donnera pas l’alerte pour ne pas les voir rentrer de suite. La confirmation de l’officier fut immédiate approuvant le mouvement tandis que le duo pénétrait déjà dans l’espèce de taverne. Le Ranger passa les portes à leurs suites découvrant une ambiance digne du Moyen Âge. Des sortes de ménestrels avec des instruments improbables, des danseuses ainsi que de nombreux clients attablés. Certains jouant un jeu de dé, d’autres affalés sur leur table aillant visiblement déjà trop picolés. Une sorte odeur de transpiration manqua de le faire défaillir. Pas de doutes, c’était la fin de journée pour beaucoup.

Eversman essaya de repérer certains signes d’hostilité mais il n’y en avait pas pour le moment. Il rechercha donc de visualiser d’autres éventuelles issues de sortie tout en suivant les deux autres qui venaient de s’attabler au milieu de la pièce. Tout ça avait une impression de déjà vu pour le militaire et n’était pas particulièrement attaché à de bons moments. Ça c’était même plutôt mal passé. Il n’avait plus qu’à croiser les doigts pour que tout se passe bien cette fois. Il prit place dans l’une des chaises, prenant soin de ne pas être à côté de l’autre homme de l’équipe et tira sur la sangle de son fusil pour venir le placer entre ses jambes avec le canon vers le bas.

« Ton idée, c’est toi qui invites. » Lâcha-t-il tout en faisant un geste de la tête en direction de Jefferson. Qu’il paye en nature, cela ne le regardait pas vraiment. Enfin si car il devrait aller le chercher par la peau des fesses pour le ramener.

« Etrangers, c’est pour moi. Pour vous remercier de vous être occupés de mon peuple. » Répliqua le Chef juste derrière Natasha ayant visiblement perçu leur conversation. « Je vous fais amener ça. » Ajouta-t-il avant de les quitter, un grand sourire aux lèvres. Eversman ne put s’empêcher de jeter des coups d’œil sur les tables voisines pour repérer les douceurs culinaires du coin. Ça n’avait pas l’air d’être un cinq étoiles. Ici on mange avec les doigts, des trucs indéfinissables.

« J’espère que vous avez l’estomac bien accroché. »


@ pyphi(lia)

_________________

Il faut boire avec modération, non ? Drama10Il faut boire avec modération, non ? Wtf10Il faut boire avec modération, non ? Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Il faut boire avec modération, non ? 1540805177-matt-texte

Fait des folies à New York jusqu'au 20/07 !

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 360

le Mar 11 Déc - 21:01

Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Avalon
L’odeur de l’humain couplé à l’alcool était omniprésente, Natasha se mit à sourire. Elle ne passerait pas la nuit ici mais l’ambiance était sympathique pour décompresser après une grosse journée de travail. Quelques femmes dansaient, des hommes aussi, suffisamment guillerets pour les rejoindre sur la piste. La rouquine songea qu’elle irait peut-être les rejoindre après avoir mangé un morceau, elle avait toujours aimé danser. Matt les avait finalement suivis et il ne paraissait pas s’en réjouir… où était passé le garçon enjoué qu’elle avait connu en 2017 ? La guerre semblait lui avoir beaucoup couté. John en parlait peu, mais elle savait que la bataille de mai avait très largement entaché leur  relation.

-Merci ! Répondit-elle au chef du village qui venait de les inviter.

Elle s’installa sur un banc derrière une table et fit signe aux deux autres d’en faire autant. Quel goût avait l’alcool local ? Elle ne cracherait pas sur quelque chose à boire !

-Mauvaise langue ! Il a l’air bon ce ragout ! Lança t’elle à Matt avec un petit rire amusé.

Bon d’accord, manger avec les doigts ne rentrait pas tellement dans ses habitudes mais pourquoi pas ? Il y avait du pain de toute façon, ça dépannerait pour se substituer à la fourchette. Un peu plus loin, elle aperçu le chef du village échanger quelques mots avec le tavernier et ce dernier s’éclipsa dans la cuisine. Quelque chose lui disait qu’ils seraient bientôt servis

Promenant ses yeux dans la taverne, elle avisa deux demoiselles regarder dans leur direction en pouffant. Tiens donc, leur petit groupe était sujet à la plaisanterie ? L’une des jeunes femmes partit vers le comptoir, attrapa un plateau avec quatre verres et une bouteille, puis s’approcha et Natasha se demanda sur qui elle avait jeté son dévolu : le soldat ou le chirurgien ?  Ce n’était pas une beauté mais elle n’était pas désagréable à regarder et possédait de jolis atouts qui dépassaient de son corsage serré, de quoi attirer le regard de nombreux hommes.
C’était donc après Matt qu’elle en avait, constata la kiné en voyant la belle s’asseoir sur le banc tout près du soldat et déposer l’un des verres devant lui.

-Salut ! Lança-t-elle en posant le plateau avec les autres verres sur la table. Au moins avait-elle eu la gentillesse d’en apporter pour tout le monde.  

Natasha tourna la tête pour cacher son sourire. Dans un petit village comme celui-ci où tout le monde se connaissait, l’arrivée d’étrangers représentait certainement une chance inespérée d’apporter un peu de sang neuf, ou au moins de flirter avec un peu de nouveauté au cours d’une soirée. La nouvelle arrivante entreprit de servir le contenu de la bouteille dans les verres en commençant par celui de Matt.

-Je m’appelle Ariane ! Et vous ?

_________________
Il faut boire avec modération, non ? Signat10

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Mar 11 Déc - 22:45

Anonymous
Il faut boire avec modération, non ?avec Natasha Avalon & Matt EversmanMark semblait avoir trouvé les mots justes pour convaincre le militaire de les accompagner dans la taverne. Même si, au final, il ne semblait pas vraiment avoir le choix. Les trois compères entrèrent dans la taverne, deux étant plus souriant que le troisième qui ressemblait fortement à grincheux dans les sept nains de Blanche-Neige. La femme s'assit en premier, invitant les deux hommes d'un signe de la main. Mais ou Mark allait donc s'asseoir ? Voilà, un problème qu'il avait dû régler rapidement dans sa tête pour ne pas paraître étrange aux yeux des autres. Pourquoi tant de questions pour une simple place à table ? Et bien à cause de Matt, le militaire dont il avait décidé de le trainer de force ce soir sous sa tente, du moins essayer. À côté de lui, il pourrait effleurer sa main en mangeant, sans le faire exprès aux yeux des autres. Il pourrait aussi frotter son genou contre celui de Matt. Et bien entendu, lui susurrer des mots doux à l'oreille serait plus facile de la sorte aussi, contrairement à si il était en face de lui. Mais face à lui, il pouvait plonger longuement son regard dans le siens. Détailler de ses yeux ce visage, avant d'imaginer le corps qui devait se cacher sous ses vêtements. Sans oublier qu'il pouvait lui faire librement du pied. Après une réflexion rapide, il s'installa à côté de la jeune femme et face au militaire.

Bien que Mark ne cherche pas trop de se lier d'amitié avec les femmes, il trouvait pour le moment Natasha cool. Il faut dire que de ne pas draguer Matt et d'être de son avis pour aller à la taverne était deux bon points pour elle. Maintenant à voir si par la suite cela serait une bonne collègue de boulot, ou si elle essayerait de lui piquer ses proies.

À peine assit, Matt indiqua à Mark que c'était à lui de payer, ce qui lui fit sourire, amusé par ses paroles. Mais avant que l'homme ne put répondre quoi que se soit, le chef du village précisa que tout leur était offert, en bonne grâce de ce qu'il faisait pour le reste des habitants du village.


- C'est très aimable de votre part. Ajouta Mark à la suite du remerciement de Natasha.

Grincheux ne pus s'empêcher de lancer une remarque sur la nourriture qu'on allait leur servir, ayant observé les tables voisines. Heureusement que Blanche-Rousse était là. Mark décida de regarder aussi autour de lui, histoire de se faire son propre avis. Et aussi pour regarder si il y avait d'autre homme à la beauté supérieur à celle de Matt, ou étant plus enclin à passer la nuit avec lui.


- Il ne faut jamais juger un livre à sa couverture, Monsieur Eversman. Les choses ne sont jamais ce que l'on croit qu'elles sont, vous pourriez être surpris. Dit-il en lui faisant un nouveau clin d’œil avec sous-entendu plus ou moins caché.

Mark avait déjà prévu un petit plan dans sa tête : attendre le premier verre avant de tenter quoi que se soit avec le militaire. Il espérait que si il buvait, il passerait de grincheux à joyeux, voir gay si cela était possible. Mais voilà qu'une jeune femme s'approcha de leur table, venant s'asseoir pile près de Matt. Mark sentie une petite vague de colère l'envahir soudainement. Il souffla un bon coup pour cacher sa haine soudaine pour cette femme qui venait de débarquer comme ça. La jeune se présenta tout en servant à boire. À peine avait-elle dit et vous que Mark répondu du tac au tac.


- Mark Jefferson, chirurgien. Et sans vouloir vous offensez Ariel, je pense que mes camarades et moi aimerions rester discuter entre nous.

Le ton employait était plutôt froid, tout comme le regard d'ailleurs. D'ailleurs, le fait qu'il c'était trompé de nom n'était pas du tout fait exprès bien au contraire.
©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : Il faut boire avec modération, non ? 1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Age : 29
√ Messages : 11263
√ Gène : Wraith

le Mer 12 Déc - 13:27

Voir le profil de l'utilisateur
Matt Eversman

Escorte chez les CowBoys



« Tu sais pas ce qu’il y a dedans. » Répliqua-t-il à Natasha quant au contenu du ragoût. Ses années d’exploration n’avaient pas entachés sa réputation d’ogre mais il avait appris à se méfier des plats indigènes. On ne savait jamais ce qu’il y avait dedans. Des légumes de la planète ça passait mais les bestioles c’était autre chose. Il n’eut pas le temps d’en savoir davantage sur ce ragoût qu’une demoiselle débarqua de nulle part avec un tableau, des verres et une bouteille. Pas mal la serveuse même si elle était un poil jeune. C’était quand même bien agréable pour les yeux et puis on ne pouvait pas leur reprocher de sympathiser avec les locaux. Il répliqua à sa salutation avant d’observer ses mouvements.

Le coq du groupe prit la mouche. Il en fit de même.

« C’est Ariane, pas Ariel, banane. Tu t’es cru dans la petite sirène ou quoi ? » Répliqua le soldat. Dommage qu’il n’ait pas autre chose qu’un verre devant lui, il aurait pu le balancer sur le chirurgien. Elle le dérangeait, Eversman n’avait pas la laissé partir rien que pour ennuyer le jaune.

« Moi c’est Matt et voici Natasha. » Enonça-t-il tout en montrant la jaune de la main. Il finit par écarter la chaise à sa gauche de la table de manière à lui montrer de s’installer avec eux. « Ne l’écoute pas et prends un verre avec nous. » Le dernier mot prononcé, le militaire détourna la tête vers le fameux chirurgien du groupe lui accordant un sourire moqueur, bien ravi par la tournure de la situation.

« Merci » Dit-elle tout en prenant place parmi eux. « Vous venez d’Atlantis ? Vous êtes ceux qui viennent panser les plaies de mon peuple ? Comment vous faites ? » Demanda-t-elle tout excitée ce qui laissa le Ranger interrogatif devant ce bombardage en règle de questions. Il fronça quelque peu les sourcils avant de tourner la tête vers l’autre femme du groupe.



@ pyphi(lia)

_________________

Il faut boire avec modération, non ? Drama10Il faut boire avec modération, non ? Wtf10Il faut boire avec modération, non ? Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Il faut boire avec modération, non ? 1540805177-matt-texte

Fait des folies à New York jusqu'au 20/07 !

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 360

le Jeu 13 Déc - 23:38

Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Avalon
Natasha écarquilla les yeux, stupéfaite par l’agressivité de Mark. Qu’est-ce qui lui prenait tout à coup ? Lui qui avait insisté pour venir ici se mettait à repousser les autochtones qui tentaient de sympathiser ? Elle se doutait que cela devait avoir un lien avec l’interêt manifeste de la belle pour le militaire mais tout de même… c’était un peu fort. Alors qu’elle allait répliquer que non, la présence de cette demoiselle ne l’importunait pas le moins du monde, Matt la devança et sa réparti la fit pouffer. C’était du grand n’importe quoi tout ça mais elle sentait qu’elle allait bientôt pouvoir sortir les popcorns pour regarder les deux mâles s’entre tuer.  

En tout cas, si Mark réagissait comme ça avec un type qu’il connaissait à peine, elle ne voulait pas savoir comment il se comportait lorsqu’il était en couple.

-Bonjour Ariane, dit-elle avec un sourire bienveillant pour lui montrer qu’il n’y avait qu’un seul ours à table. Merci pour les boissons.


Natasha étudia le contenu de son verre et le rapprocha de son nez en se demandant de quoi il s’agissait. Mystère et boule de gomme. Ca sentait fort et ça avait l’air sucré.
Elle entendit la question et tourna la tête. Matt la regardait et semblait attendre qu’elle prenne la parole, ce qu’elle fit pour éviter une nouvelle réflexion cinglante de Mark.

-Oui c’est ça, nous avons chacun notre spécialité. Monsieur grognon là-bas, dit-elle en désignant Mark, s’occupe des maladies et d’opérer quand il y a besoin. Moi je traite les douleurs en manipulant les corps avec mes mains, dit-elle en agitant ses doigts avec un sourire.

C’était un exposé très vulgarisé de leur profession mais elle doutait qu’Ariane comprenne si elle rentrait plus dans le détail.

-Quant à Matt, c’est un soldat, il est là pour veiller sur nous.

La belle lança un regard admiratif envers les trois atlantes et la rouquine songea que ce petit village comptait peu de soigneurs et que ces derniers étaient loin d’égaler leur niveau technique. Quant au guerrier capable de manipuler des armes aussi originales, ça devait aussi faire son petit effet.

-De quoi s’agit-il ? Demanda Natasha en montrant son verre.

-Du jus de Siawa ! On le fait nous-même !
-C’est alcoolisé ?
-Non madame, mais ça pétille.

Natasha acquiesça et y trempa les lèvres avec curiosité. Effectivement c’était très sucré et ça avait vaguement un gout de myrtille… pas mauvais.

-Voulez vous que je lise dans les lignes de vos mains ? Demanda Ariane à Matt avec un sourire charmeur.

_________________
Il faut boire avec modération, non ? Signat10

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Ven 14 Déc - 14:12

Anonymous
Il faut boire avec modération, non ?avec Natasha Avalon & Matt EversmanMark souffla doucement, se rendant compte peu à peu que sa colère et cette... Oui, cette jalousie soudaine était quelque, non, disons plutôt qu'elle était plus qu'abusé. Cette jeune femme voulait sauter sur Matt ? Et bien qu'elle le fasse, qu'elle ne s'en prive pas même ! Pourquoi s'embêterai à se battre de la sorte pour un seul homme alors que cette taverne était remplie de plus d'une trentaine d'autre ? De plus, cette jeune femme ne reverrait s'en doute plus jamais le militaire après demain, contrairement au chirurgien qui le recroiserait à coup sûr sans avoir à le chercher. Les militaires passent très souvent par la case infirmerie à Atlantis, pour un simple petit bobo ou pour un contrôle de retour de mission. Alors, Mark aurait tout le temps et le loisir de reprendre son plan drague sur Matt. Tant pis pour la tente, de toute façon, il vaut mieux un bon lit douillet pour faire ce genre de chose.

Le chirurgien attrapa donc son verre sans rien dire, se sentant un tout petit peu honte d'avoir laissé ses sentiments l'emporter sur tout le reste. Il laissa les deux Terriens faire connaissance avec l'extraterrestre, Arine, Ariel ou Ara, peut importe, il avait déjà oublié son nom. Pourtant, Matt lui avait bien fait la remarque qu'il s'était trompée en lui rappelant son vrai prénom, mais on dirait que son cerveau refusait de le retenir.

Enfin bref, Mark leva le regard de la table commençant à regarder chacun des hommes présent dans la taverne. Bien entendu, beaucoup jetaient des regards dans leurs directions, intrigués par ses inconnus. Il ne devait pas voir beaucoup de voyageurs par ici à en juger de leurs regards, et à leurs nombres murmures. Difficile donc de savoir si ses hommes portaient plus le regard sur lui, sur le militaire, ou encore sur la rousse... Mais alors que son regard divaguait ici et là, la deuxième jeune femme qui avait regarder si attentivement le petit groupe accompagner d'Ariane venait juste d’apparaître juste devant lui, le surprenant quelque peu.

- Heu...

- Bon... Bonjour... Je m’appelle Blandine...


La jeune femme était assez belle, mais elle cachait quasiment tout son visage avec ses cheveux qu'elle ne cessait de triturer de sa main gauche. Elle semblait tellement timide et si intimité par les Atlantes. Même si on ne voyait à peine la moitié de son visage, on pouvait distinguer que ses deux joues étaient rouges.

- Assis-toi avec nous Blandine ! J'étais en train de proposer à cet homme de lui lire les lignes de la main. Dit Ariane en reposant les yeux, qu'elle avait levé un instant vers son amie, sur Matt.

La timide Blandine, s'assit doucement à côté de Mark, ne cessant de jeter des rapides coups d’œil dans sa direction, tout en rougissant un peu plus à chaque fois. Mark eut envie, pendant un moment, de faire comprendre directement à la jeune femme qu'elle n'aurait aucune chance avec lui, mais une petite voix dans la tête lui dit de ne pas le faire. Un plan était en train de se mettre en place dans sa tête, un plan quelque peu égoïste, il fallait bien l'avouer. Mark se mit donc à sourire, se rapprochant beaucoup, beaucoup trop de Blandine, laissant l'autre femme faire la bonne aventure si elle souhaitait tant.

- Ravie de te rencontrer Blandine. Dit-il en faisant un petit clin d’œil à la femme, à croire que cela était un toc pour lui.

La femme se mit à rougir tellement qu'elle ressemblait fortement à une tomate bien mure. Mark sourira amusé, voyant que son plan prenait forme doucement, bien entendu, il se promit de ne pas faire pleurer cette Blandine à cause de ses idées purement égoïste. Mais en attendant de continuer son fameux plan, il jeta un coup d’œil vers Matt, voyant ce que donnait la charlatane avec ses lignes de la main.
©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : Il faut boire avec modération, non ? 1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Age : 29
√ Messages : 11263
√ Gène : Wraith

le Dim 16 Déc - 20:28

Voir le profil de l'utilisateur
Matt Eversman

Escorte chez les CowBoys



La boisson traditionnelle n’était pas alcoolisée. C’était un bon point pour Eversman. Non pas qu’il se soit décidé à participer à un stage des alcooliques anonymes ou à prendre des résolutions incluant la non-prise d’alcool, le Ranger se devait d’être sobre en service. Caldwell l’avait pris une fois la main dans le sac. Il en sortait suffisamment marqué pour ne pas renouveler l’expérience et pourtant ce n’était qu’une bière dans un contexte semblable à l’actuel. Méfiant, il porta lentement le verre à ses lèvres le humant pour détecter toute trace d’alcool avant de finalement en boire une petite gorgée. C’était fruité, pétillant et bien agréable. Il s’apprêtait à en reprendre lorsque la dénommée Ariane lui proposa de lire les lignes de sa main.

Ça, on ne lui avait encore jamais fait. C’était de l’inédit côté technique de drague et surtout pas terrible. La surprise laissa place à la méfiance du Ranger espérant qu’il avait dû mal entendre mais non, Ariane renouvela sa demande tout en proposant à la dénommée Blandine de se joindre à eux. C’est fou comme ils attiraient les locaux. S’ils continuaient d’affluer comme ça, ils risquaient d’avoir du mal à vouloir prendre un verre tranquille.

« Non, désolé. » La déception se lisait sur les traits du visage d’Ariane essayant de le faire céder avec ces petites yeux de biche mais Matt ne changea pas d’optique gardant sa main droite bien accroché à son verre et la gauche sur sa cuisse, à proximité de son arme.

« C’est pas mon truc mais peut être que ça pourrait intéresser mes collègues.. » Un non poli tout en lui laissant une possibilité avec les autres. D’ailleurs en parlant des collègues, le dénommé Mark était plutôt proche de la Blandine. Cela ne semblait pas lui déplaire même s’il doutait que le rouge de ses joues ne soit dû qu’à la chaleur du lieu. Vu la lourdeur et l’insistance du chirurgien, il valait mieux surveiller ça pour éviter qu’il n’abuse de celle-ci ou n’aille trop loin.

« Hey Blandine. Si Mark t’ennuie, tu peux l’envoyer balader. Il adore ça. » Dit-il avec un sourire narquois avant de reporter son attention vers Natasha. « On parie qu’il repart avec quelqu’un ce soir lui ? » Paria-t-il à voix basse avec elle.



@ pyphi(lia)

_________________

Il faut boire avec modération, non ? Drama10Il faut boire avec modération, non ? Wtf10Il faut boire avec modération, non ? Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Il faut boire avec modération, non ? 1540805177-matt-texte

Fait des folies à New York jusqu'au 20/07 !

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 360

le Jeu 27 Déc - 22:32

Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Avalon
Natasha était occupée à siroter son verre. D’un côté, une fille faisait les yeux doux à Matt, de l’autre à Mark, elle espérait qu’aucun homme n’allait suivre l’exemple avec elle, ç’aurait été vraiment trop cliché. Cela dit, la situation en devenait presque gênante.

Matt rembarra gentiment Ariane et la kiné en ressentit un peu de contentement. Non pas qu’elle s’opposait à la vie amoureuse de Matt, elle s’en fichait pas mal, mais avec Mark qui flirtait elle avait craint de se retrouver seule au monde. Au pire, elle aurait mangé un morceau et aurait trouvé un prétexte pour s’éclipser discrètement, elle était venue ici pour profiter d’une soirée en groupe pas pour jouer la solitaire. Elle pourrait toujours grignoter des chocolats au campement, ça ferait un bon dessert.

Elle haussa les épaules à la proposition de Matt. Ca ne lui aurait pas déplu de se faire lire les lignes de la main, elle trouvait cela plutôt amusant, mais quelque chose lui disait qu’Ariane n’y prendrait pas autant de plaisir qu’avec le militaire.

-Peut-être bien, murmura Natasha, espiègle.

Restait à savoir si ce serait un homme ou une femme.
Mais en parlant de femme, une villageoise pénétra brusquement dans la taverne, elle semblait angoissée et Natasha comprit rapidement pourquoi.

-Mon fils a disparu ! Mon petit Rayad ! Oh, aidez-moi par pitié !

Quelques personnes tendirent l’oreille et l’entourèrent tandis qu’elle expliquait que son cadet n’était pas rentré de sa cueillette. D’ordinaire, il revenait toujours pour le gouter mais pas cette fois, il avait plusieurs heures de retard et elle n’était pas parvenue à le retrouver dans les bois. C’était en effet préoccupant. Natasha lança un regard à ses deux compagnons l’air de dire « qu’est-ce qu’on fait ? ».

_________________
Il faut boire avec modération, non ? Signat10

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Sam 29 Déc - 19:01

Anonymous
Il faut boire avec modération, non ?avec Natasha Avalon & Matt EversmanMark savait que ce qu'il était en train de faire était mal, jouer ainsi avec le cœur d'une jeune femme. Enfin, dans un sens il n'avait encore rien fait de mal. Il avait juste dit qu'il ravit de la rencontrer, rien de plus. Il ne lui pas fait de compliment, il ne lui avait pas pris la main ou je-ne-sais-quoi-d'autre. Il lui avait encore moins demandé de porter un tee-shirt avec marqué "I Love Calahan". Cela serait vraiment bizarre, il faut bien l'avouer. Qui pourrait bien avoir envie de porter un tel tee-shirt, à moins de tomber dessus dans une sorte de loterie de cadeau de Noël. Peut importe, Mark n'avait encore rien ou fait à la jeune femme, même si il avait déjà un plan, quelque peu diabolique, en tête ou cette Blandine en faisait complètement parti.

Pour le moment, le chirurgien avait tourné son regard vers Matt pour savoir si il acceptait ou non qu'on lui laisse l'avenir dans sa main. À son grand regret, la réponse fut négative. Mark aurait pourtant bien rigolé, il le sentait en tout cas, de voir Ariane raconter je-ne-sais-quel-bobard pour faire comprendre qu'ils étaient tous les deux fait l'un pour l'autre, unis par le grand destin de la vie lui-même. Ariane semblait si triste devant ce refus du militaire, ce qui fit sourire Mark. D'ailleurs, il tourna la tête vers Blandine pour, en quelque sorte, cacher se sourire amusé, voir plus moqueur... Plutôt méchant en fait. Bien entendu, Blandine crut se sourire destiné pour elle, alors elle sourit un instant heureuse avant de baiser les yeux quelque peu gêner et timide.

D'ailleurs, en parlant de la jeune femme, Matt ne put s'empêcher de lancer un petit pic à Mark. Il avait dit à la jeune femme qu'elle pouvait l'envoyer balader si l'homme l'ennuyait, et que ce dernier adorait justement ça.


- Oh non je... Il... Il ne m'ennuie pas du tout... Au contraire...

Mark sourit, heureux de savoir qu'il ne dérangeait pas la jeune femme. D'une main, il fit glisser quelques cheveux de la jeune femme derrière l'une de ses oreilles, faisant découvrir légèrement son visage qui était resté dissimuler derrière sa tignasse. Blandine surprit, s'arrêta de respirer un instant, en ayant la main du chirurgien frôler un instant, sa joue et son oreille.

- Je suis heureux de savoir que je ne t'ennuie pas, Blandine.

La jeune femme resta sans voix, rougissant encore plus qu'avant. Mais était-ce encore possible ? Soudain, n'ayant pas entendu la conversation entre les deux Atlantes, une femme débarqua en hurlant dans la taverne. Elle criait que son fils avait disparu et qu'elle avait absolument besoin d'aide pour le retrouver. Les trois compères se regardèrent, se demandant quoi faire. Ils ne pouvaient pas rester indifférents face à cet appel en détresse.

- On devrait peut-être faire quelque chose. On ne peu pas rester là, assis tranquillement à boire comme ci de rien n'était. N'est-ce pas Monsieur le militaire ? Protéger et servir, c'est ça non ? Dit-il en regardant fixement Matt.
©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : Il faut boire avec modération, non ? 1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Age : 29
√ Messages : 11263
√ Gène : Wraith

le Dim 30 Déc - 17:24

Voir le profil de l'utilisateur
Matt Eversman

Escorte chez les CowBoys



L’attitude de Mark commençait doucement à agacer le Ranger. Non mais qu’il se soucie de la situation amoureuse du jaune. Ce dernier se montrait de plus en plus insistant envers la jeune femme avec ses petits gestes sur ses cheveux. Elle n’avait pas l’air de s’en plaindre non plus. Il valait mieux éviter de fricoter avec une indigène, surtout que cette dernière avait l’air très jeune. Pas sûr qu’elle ait l’âge légal. Encore fallait-il qu’il y en ait un dans ce bled ? Pas sûr mais bon ça n’empêchait pas la morale. Pas question d’avoir des ennuis à cause de lui. Le militaire s’apprétait à lui lancer une remarque cinglante histoire de le ramener un peu à la réalité. Moment choisi par une femme pour débarquer en trombe.

L’attitude du Ranger s’était aussitôt modifiée, son attention s’étant aussitôt focalisé sur ce fait et une main était venue se poser sur son arme, prête à servir. La femme, certainement désespérée venait chercher de l’aide pour retrouver son fils. Ça semblait plutôt sérieux au vu de son état de détresse. Elle fut aussitôt entourée d’êtres prêts à lui porter un coup de main, lui posant de nombreuses questions. Natasha se tourna vers lui attendant certainement une décision de sa part alors que Mark s’empressait de les presser d’agir.

« Déjà, tu te calmes, Mark. » Lâcha-t-il sèchement. Ok, il était là pour assurer leur protection et veiller à ce qu’ils ne leur arrivent rien de fâcheux mais il n’était pas capable d’aider à la manière d’un superhéros avec un claquement de main. Encore moins lorsqu’on était sur une planète inconnue. Le militaire finit par se lever de sa chaise posant aussitôt une main sur son fusil au canon baissé.

« On va devoir vous laisser les filles. Merci pour les verres. » Il n’avait pas touché au sien mais ça n’empêchait pas de se montrer poli. Elles s’étaient montrées courtoises et sympathiques avec eux, il ne pouvait bien les remercier pour cela. Le trio se rapprocha lentement de l’attroupement, gardant une certaine distance tout en écoutant les propos relayés. Il y avait un brouhaha capable de donner un bon mal de crâne. Ça criait dans tous les sens, chacun cherchant à passer au dessus des autres. Plusieurs personnes finirent par quitter le lieu faisant revenir un peu de quiétude. La mère éplorée était toujours là continuant de raconter son histoire.

« Madame. Pouvez-vous nous dire où votre enfant effectue sa cueillette ? Le lieu précis ?. »
Près de la rivière. A l’orée de la forêt. S’il vous…
« Comment s’appelle-t-il ? . »
Rayad. Aidez-moi. Je vous en supplie.
« Je préviens Watts. Tâchez d’obtenir le maximum d’informations sur lui, le lieu… » Dit-il en se tournant vers ses deux collègues avant d’activer son oreilette radio s’écartant de quelques pas pour être plus tranquille.

// Lieutenant Watts ? Ici Eversman. Un enfant a disparu du côté de la rivière. Rayad, environ 10 ans. . // Ce dernier rapporta les faits, répondit aux différentes questions de son supérieur avant de finalement mettre fin à la conversation. « On a l’autorisation pour les recherches. » Déclara-t-il aux deux autres prenant la direction de la sortie de la taverne. Ils eurent une mauvaise surprise : la nuit était maintenant tombée. Avec l’obscurité, ça risquait de s’avérer bien plus compliquée. D'un mouvement du doigt, la lampe de l’arme fut activée lui permettant de disposer d’un faisceau lumineux. Il retira la lampe torche de son gilet la jetant à Mark.

« Elle s'appelle reviens. Allez on se bouge ! »







@ pyphi(lia)

_________________

Il faut boire avec modération, non ? Drama10Il faut boire avec modération, non ? Wtf10Il faut boire avec modération, non ? Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Il faut boire avec modération, non ? 1540805177-matt-texte

Fait des folies à New York jusqu'au 20/07 !

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 360

le Sam 5 Jan - 18:01

Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Avalon
Participer à une battue dans un village à la tombée de la nuit allait au-delà de leurs prérogatives, ils étaient venus pour offrir des soins à des alliés pas pour battre la campagne. C’était la raison pour laquelle Natasha avait consulté Matt du regard, il représentait la sécurité ici et il lui incombait de valider ou non leur participation à la recherche. Son expérience passée à visiter les mondes de Pégase lui avait appris à être méfiante et à s’appuyer sur les militaires : les choses n’étaient pas toujours ce qu’elles semblaient être.

De son côté, Mark sauta à pieds joints dans l’aventure comme si cela allait de soi. Elle avait aussi été comme ça jadis, innocente et désireux d’aider. Le chirurgien venait d’arriver sur Atlantis, il n’avait pas encore vécu d’expérience traumatisante, cela se sentait. Le genre d’expérience à vous faire réfléchir à deux fois avant d’accepter une nouvelle quête… combien de fois s’était elle retrouvée embarquée dans des histoires rocambolesques en se promenant ou en parlant à des personnes en apparence inoffensives ?

Cela dit, la mère avait l’air morte d’inquiétude et cela faisait peine à voir. Si l’équipe encadrante l’acceptait, elle se porterait bien entendu volontaire pour participer aux recherches.
De son côté, Matt réfréna fermement l’optimisme de Mark. Décidément, le soldat ne semblait pas porter le médecin dans son cœur. Elle se demanda quelle décision il allait prendre, son visage était trop fermé pour qu’elle puisse en tirer une hypothèse valide. Le voyant se lever, la rouquine avala une grande gorgée de jus de fruits pétillant en regrettant de ne pas avoir eu le temps d’avaler quelque chose de consistant. Quelque chose lui disait qu’ils allaient quitter la taverne précipitamment…

Le soldat demanda quelques précisions à la mère et Natasha tendit l’oreille puis acquiesça lorsque Matt leur demanda de mener une petite enquête.

-Pas de problèmes.

Le soldat s’éloigna et elle se rapprocha de la femme pour lui poser quelques questions.

-Madame, pouvez-vous m’en dire plus sur l’environnement. Y a-t-il des prédateurs dans les environs ? Des villages rivaux susceptibles d’enlever votre enfant ? Des plantes nocives qu’ils auraient pu consommer ?

Ainsi, ils apprirent entre quelques épisodes larmoyants, qu’il n’y avait pas de grands prédateurs dans les environs, excepté quelques chiens sauvages dont la description rappelait les loups, que le village le plus proche était à des heures de marche et qu’ils étaient en bon termes et que Rayad ne consommait que ce qu’il connaissait… autant dire qu’ils n’étaient pas beaucoup plus avancés.

-Rayad a-t-il des amis avec lesquels il aime jouer dans le village ?
-Oui, il y a bien la petite Cyamille et son frère Jo.
-Et ils sont rentrés ?

La mère secoua la tête.

-Leurs parents sont partis commercer dans le village voisin, ils ne rentrent que demain. Les enfants n’étaient pas chez eux.
-Donc on a peut-être trois disparus, résuma Natasha.

Ça devenait inquiétant… ou pas. Les enfants étaient peut-être pris dans leur jeu et n’avait pas vu l’heure passer, c’était une hypothèse qu’il ne fallait pas exclure.
Matt les informa quelques instants plus tard qu’ils avaient l’autorisation pour participer aux recherches. Parfait… mais la nuit était tombée et ils étaient mal équipés. Peut-être qu’ils avaient intérêt à repasser par le campement pour récupérer des lampes avant de se lancer dans la traque ?

-Il va falloir trouver les volontaires et organiser une battue méthodique, ça sert à rien de partir tous seuls de notre côté… on connait pas les environs.

_________________
Il faut boire avec modération, non ? Signat10

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Mar 8 Jan - 2:07

Anonymous
Il faut boire avec modération, non ?avec Natasha Avalon & Matt EversmanFallait-il aider la femme appelant à l'aide ou non ? Voilà une excellente question dont Mark n'était pas sur d'apporter la bonne réponse. Bien entendu que son cœur de médecin lui disait d'aider cette personne dans le besoin, mais son esprit était plus réaliste et le rappelais à l'autre. Le chirurgien n'était point un militaire, il ne savait pas vraiment se battre, et encore moins utiliser une arme à feu. Il aurait pu demander gentiment l'avis de ses confrères Atlantes, mais encore, il n'avait pas pu s'empêcher d'ouvrir sa bouche et de lancer un pic au militaire face à lui. À croire que ce dernier avait une cible affiché en gros sur lui. Mais bon, il fallait bien s'attendre à ce que Matt réplique plus que violemment à un moment donné. Le militaire était un homme fait de chair et de sang, et non une simple cible avec qui on pouvait s'amuser qu'on bon nous semble.

Matt fit comprendre plus que sèchement à Mark qu'il devait se calmer. Ce dernier souleva un sourcil dans sa direction, claquant sa langue contre son palais. Le chirurgien passa ensuite négligemment son bras gauche derrière la jeune Blandine pour poser sa main autour de sa taille. La jeune femme frissonna de son geste, mais elle ne s'en dégagea pas.


- Désolé... Je n'ai juste pas envie qu'on reste la sans rien faire. Répondit-il simplement ne lâchant pas le militaire du regard.

Au moins Mark, c'était excusé, même si il se doutait fort bien que Matt n'avait que faire de sa simple excuse à deux balles. Le chirurgien aurait très bien pu lui offrir un kilo de carottes que cela eut le même effet sur le militaire. Enfin bref, ce dernier se leva de sa chaise, attrapa immédiatement son fusil à la main et s'excusa auprès des deux jeunes demoiselles de devoir si vite les quitter. Mais avant de quitter la table réellement, Mark vida son verre cul-sec avant d'attraper la main de Blandine pour lui faire un baise main suivit d'un petit clin d’œil.

Les trois Atlantes s'approchèrent de la foule, mais surtout de la mère, celle qui recherchait désespérément de l'aide pour son fils, qui d'après elle avait disparut. Il y avait beaucoup de monde autour de la jeune femme, elle semblait être assez des villageois, à moins qu'ils soient tous ainsi qu'avec n'importe lequel d'entre eux. Mark tendait l'oreille, cherchant à obtenir la moindre observation, le moindre indice qui pourrait l'aider ou lui dire en plus sur le fils disparut. Heureusement, au bout de quelques minutes, la foule se calma quelque peu et certaines personnes s'éloignèrent, laissant la pauvre femme seul dans son chagrin. Matt posa quelques questions à cette dernière, il était quelque peu froid avec elle, et ne laissait vraiment aucune place à l'émotion ou à l'empathie, à première vue en tout cas. À peine avait-il obtenue ses quelques réponses, qu'il laissa Natasha et Mark continuer le petit interrogatoire. Le chirurgien s'approcha gentiment et doucement de la mère perdu, passant une main se voulant chaleureuse dans son dos. Mais son geste lui valu un câlin larmoyant de la part de la femme. Qu'importe, Mark était médecin, il avait déjà vécu de tel scène, voir même pire. Quelques larmes sur sa tenue n'allaient pas le tuer. Natasha posa les quelques questions, semblant savoir quoi demander à la femme, pendant que Mark essayer de la réconforter doucement avec des gestes et en lui proposant des mouchoirs.


- Madame, je suis désolée, de vous demander cela, mais... Est-ce que vous vous êtes récemment disputé avec votre fils ?

- Heu... Je


La mère resta silencieuse quelques instant avant de finalement donner une réponse.

- Toutes les familles ont leurs petites querelles, vous savez... Mais... Cela ne dure jamais longtemps avec Rayad...

Les informations obtenues ne furent guère réjouissantes et n'aidèrent pas beaucoup leur recherche sur l'enfant disparut. Une simple dispute de famille ? Un enfant fugueur ? Un fils trop joueur avec ses amis et c'était trop éloigner du village, perdant son chemin ? Il y avait beaucoup trop de possibilités à cette disparation et les indices n'étaient guère suffisants. En tout cas, Matt leur annonça qu'ils étaient autorisés à rechercher l'enfant. Super nouvelle ! Enfin... Mark changea rapidement d'avis quand il mit la tête dehors. Il semblait inquiet et effrayer à la fois. Il leva un moment les yeux au ciel, cherchant la lune et admirant les nombreuses étoiles qui brillaient. Par chance, la nuit était magnifique et le ciel était dégagé, laissant la lune pleine briller de mille feux ce soir. Cependant, le chirurgien se sentait soudainement mal, venant à avaler de travers sa salive. Il avait envie de faire marche arrière en apercevant au loin un nuage qui frôlait la lune, cette dernière perdant un peu de son éclat lunaire. Baissant doucement les yeux vers ses camarades d'infortunes, il vit Matt lui lançait quelque chose. Mark rattrapa in extrémiste la lampe torche du militaire. Le chirurgien se sentit quelque peu rassuré en admirant la lumière de la lampe torche, elle semblait si magique à ses yeux, et si protectrice.

- Merci beaucoup... Dit-il d'une voix calme, presque confuse de ce geste gentil à son égard.

Matt l'ignorait, mais ce qu'il venait de faire était un acte très héroïque pour Mark. Bon peut être pas, j'exagère un peu, mais une personne ayant la phobie du noir complet est plus que rassuré en ayant une lampe torche qui marche sur lui, surtout la nuit.


- Je suis d'accord avec elle. Il y a quelques loups qui semblent traîner dans les environs, enfin ce qui ressemblerait à des loups. Sans oublier qu'un peu t'aider ne serait sans doute pas de refus.
©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : Il faut boire avec modération, non ? 1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Age : 29
√ Messages : 11263
√ Gène : Wraith

le Sam 12 Jan - 15:31

Voir le profil de l'utilisateur
Matt Eversman

Escorte chez les CowBoys



Le nombre de disparus augmenta passant à trois. La zone de recherche était vaste et visiblement il se pouvait que quelques créatures hostiles trainaient dans le coin. Super ! Rien ne pouvait être facile sur une planète indigène, il fallait toujours que tout se complique. S’ils n’avaient pas été dans ce bar, peut être seraient ils tranquillement autour d’un feu ou bien dans dans leur couchette. Non maintenant ils allaient crapahuter en pleine forêt… Bon il fallait se dire que c’était pour la bonne cause. En plus de l’obscurité bien installée, il ne faisait pas chaud. La fermeture de la veste fut remontée jusqu’en haut pour ne pas laisser le froid s’engouffrer. Quelques mitaines ou gants auraient été appréciables aussi. Les remarques des deux jaunes étaient légitimes. Ils avaient même raison.

// Lieutenant Watts. On a maintenant 3 disparus. 3 enfants d’une dizaine d’années et il y aurait des créatures hostiles dans cette forêt. Il nous faudrait des renforts pour quadriller la zone et de l’équipement pour les deux civils. // Reporta le Ranger. Il obtint pas de suite de réponse avant une à deux minutes avant que finalement la radio s’activa de nouveau.
// Une équipe vient d’être détachée. Tenez moi au courant, soldat. //
// Reçu, Lieutenant. Eversman terminé. // Confirma-t-il avant d’en informer les deux autres.

Cinq minutes plus tard, une équipe de cinq personnes les rejoignit. Trois militaires et deux médecins. Certains avaient déjà les joues rougies par la petite course effectuée mais aussi par le poids supplémentaire avec l’équipement demandé : deux gilets tactiques aux poches bien remplies, l’équipement radio, deux holsters avec M9 ainsi que d’autres bricoles. L’un des civils lui tendit un détecteur ancien. Il tiqua forcément.

« ça ne fonctionnera pas avec moi... » Il garda pour lui qu’il avait en lui le gène ennemi avant de se tourner vers les deux jaunes du trio. « L’un d’entre vous a le gène ? » Il misait particulièrement sur Natasha ayant dans l’idée qu’elle pouvait l’avoir. Il lui semblait l’avoir vu manipuler ce genre d’appareil lors d’une de ses séances de kiné. Les lentilles de vision nocturnes auraient été bien utiles dans ce genre de mission. Dommage que personne en soit équipé. Il ne pouvait compter que sur les faisceaux lumineux pour se guider. Pour ne pas risquer d’être pris pour cible ou éviter de se perdre, le Ranger craqua un des cyalumes avant de le placer dans l’une des poches latérales de son gilet ce qui diffusa une lueur entre le bleu et le vert. La première équipe s’enfonça dans la forêt, eux devaient rejoindre la rivière avant de chercher dans la zone.

« Ok on y est. On ne se sépare pas. » Conseilla-t-il aux autres balayant les alentours avec la lampe à la recherche du moindre indice. Rien pendant plusieurs minutes avant qu’il ne remarque quelques traces de sang sur des pierres. Humain ou animal, il n’en avait aucune idée mais ce n’était pas très encourageant.


@ pyphi(lia)



_________________

Il faut boire avec modération, non ? Drama10Il faut boire avec modération, non ? Wtf10Il faut boire avec modération, non ? Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Il faut boire avec modération, non ? 1540805177-matt-texte

Fait des folies à New York jusqu'au 20/07 !

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 360

le Lun 21 Jan - 20:11

Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Avalon
Matt eut la bonne idée d’accepter de demander de l’aide et c’était tant mieux car la recherche allait être laborieuse dans cette obscurité. La perspective de se balader dans la nuit sur une planète extra-terrestre ne l’enchantait guère, tout comme Mark elle avait peur de la nuit noire. Par chance, la lune éclairait suffisamment le ciel pour dégager une visibilité rassurante. Tout devrait bien se passer tant qu’ils ne prénétraient pas dans les bois, autrement elle interromprait les recherches pour laisser faire les autres. Depuis son arrivée, Natasha avait eu régulièrement l’occasion de se confronter à sa peur du noir et elle avait fait un travail important sur elle à ce propos. En revanche, il lui était plus difficile d’aller dans une grotte (mais cela aussi elle l’avait fait plusieurs fois au cours de l’année… jamais de son plein gré cela dit) qui avait la mauvaise idée de combiner à la fois ténèbres et blocs de roches impossible à déplacer… ténèbres et enfermement donc, sa plus grande angoisse.

La kiné s’empara d’un M9 et rangea le reste de l’équipement dans ses poches, là où elle pouvait, avant que Matt ne les interpelle.

-Pas de problèmes, dit-elle en tendant la main pour récupérer le scanner.  Elle avait l’habitude d’utiliser l’objet depuis le temps. Il lui avait d’ailleurs sauvé la vie cet été lorsqu’elle avait du traverser une forêt avec sa partenaire, toutes deux blessées, en se cachant d’une tribu de barbares.

Au moment de composer les équipes, Natasha fit bien comprendre qu’elle ne s’aventurerait pas dans la forêt. De toute façon, les villageois étaient déjà en train de s’organiser pour mener une battue dans les bois donc cela ne posait guère de problème. Matt, Mark et Natasha entreprirent donc de longer la rivière à la recherche de traces et finirent pas en trouver un moment plus tard. Du sang… mais présent en faible quantité. Les gamins avaient-ils été attaqués ou l’un d’entre eux s’était peut-être juste écorché le genoux en tombant ? Elle ne s’y connaissait pas assez en pistage pour être en mesure de le dire… dommage que John ne soit pas là, lui aurait probablement pu lui en dire plus.

-J’espère que c’est une blessure superficielle… lança telle avant de crier le nom des trois enfants à tour de rôle.

Elle ne rencontra que le silence de la nuit mais persista à appeler dans l’espoir qu’ils finissent par l’entendre. Un demi-heure plus tard cependant, une voix lointaine fit écho à la sienne.

-Vous entendez ? Demanda telle à ses compagnon avant de se remettre à appeler.

Plusieurs points étaient apparu sur le scanner de vie lantien.

-Trois points… ils sont vivants ! Lâcha la rouquine dans un soupir de soulagement.

Le petit groupe se dirigea donc vers les points et les voix des enfants se fit plus nette à mesure qu’ils avancaient… jusqu’à ce qu’ils découvrent l’entrée d’un gouffre.

-Et merde…

Ça allait être pénible de les faire sortir s’ils étaient là-dedans. Natasha braqua sa lampe dans le tunnel obscur pour chercher un signe de vie.

-Rayad, Cyamille, jo ?!
-Oui on est là ! S’écria la voix d’une fillette depuis l’intérieur du gouffre. On est coincés !
-C’est Rayad qui a voulu explorer la grotte ! S’exclama la voix d’un petit garçon.
-Même pas vrai d’abord ! S’écria une troisième voix. J’ai glissé… J’arrive plus à me lever, j’ai mal au pied !

_________________
Il faut boire avec modération, non ? Signat10

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Mar 19 Fév - 12:44

Anonymous
Mark n'avait pas grandi avec la peur du noir, qui était souvent représentatif de l’inconnu pour la plupart des gens. Non, cette peur était apparu un beau jour, il avait passé la journée à se documenter sur le SIDA, se sentant d'ailleurs plus proche de son chanteur préféré Freddie Mercury, et l'idée de mourir si jeune l'avait envahi après tant de recherche avec peu d'espoir de ne plus avoir ce virus en lui. Plongé dans le noir, c'est comme être plongé les yeux grands ouverts dans la mort. Dès le soir de ces fameuses recherche la peur l'avait envahi. Il était impossible pour lui de rester dans un noir complet, sans paniquer comme malade en se demandant si la mort ne l’avait pas soudainement touché du bout du doigt. Oui, cela pouvait sembler ridicule pour certain, même Mark, avec du recul, trop sa phobie complètement stupide.

Enfin, heureusement, grâce à la gentillesse soudaine de Matt, Mark ne se retrouverait pas dans le noir complet lors de ses recherches. Le militaire avait prêté une lampe torche au chirurgien, de quoi le calmer sa peur du noir. En tout cas, tant que la lampe torche fonctionnait et éclairait le monde face à lui. Dans tous les cas, lampe torche en main oui ou non, cela ne changeait pas qu'une telle mission seul pouvait être dangereux, voir limite suicidaire, au vue des créatures sauvages rôdant dans les bois. Ils n'étaient que trois, dont deux médecin, et surtout, dont un, sûr, n'avais jamais touché à une arme à feu de sa vie. Heureusement, encore une fois, Matt fit preuve de gentillesse, mais surtout de bon sens, en demandant du renfort dans leur recherche. Cinq personnes rejoignirent leur petit groupe pour leur prêter main forte, chose qui rassura encore plus Mark sur sa peur du noir.

Le petit groupe arriva avec du matériel destiné à Natasha et a Mark. Ce dernier se sentit plus en sécurité une fois le gilet mis en place sur lui, mais il se sentit inquiet avec une arme à la main. Ne sachant point tirer, il espérait que ce n’est aujourd'hui qu'allait être sa première fois avec une arme à feu. Enfin, au moins il était paré pour les recherches.

Matt tendit un appareil ancien à Natasha et a Mark. La kinésithérapeute prit l'appareil sans hésiter, ce qui rassura le chirurgien. Bien qu'il savait qu'il était porteur du gêne, il ignorait encore pas mal de chose a ce sujet, comme : comment faire fonctionner un de ses appareils grâce à son gène.

Enfin, une fois prêt ils se mirent tous les trois en marche. Rapidement ils tombèrent sur quelques gouttes de sang. Animal ou humain ? Difficile à savoir aux premiers regards. Mark espèra que le sang n'appartiennent pas à l’un des enfants disparus. D'ailleurs, Natasha se mit à crier leurs prénoms à tous les trois, Mark fit de même tels un échos dans cet immense silence de la nuit. Mais au bout d'un certain temps, ils eurent une réponse au loin. Un simple espoir qui fit sourire le chirurgien.

-Oui, je les entends. Quel chance nous avons !

C'est donc en courant à moitié qu'ils allèrent à la rencontre des trois point lumineux sur l'appareil ancien. Mais ils s'arrêtèrent net devant l'entrée d'une grotte. Cette dernière semblait immense et sombre aux yeux de Mark. Ce dernier sentit son coeur battre à cent à l’heure, des gouttes de sueurs coulaient même sur son front froid.

-On… Je devrais garder l'entré… Pendant que vous allez les chercher… On ne jamais, non ?...

La voix de Mark tremblait énormément, plus aucune fierté n'était présent à ce moment précis. Il etait mort de peur à l'idée de rentrer dans une grotte aussi sombre. Après tout, et si sa lampe torche s'éteignait soudainement ? Il refusait d'y penser...

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : Il faut boire avec modération, non ? 1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Age : 29
√ Messages : 11263
√ Gène : Wraith

le Mar 19 Fév - 14:10

Voir le profil de l'utilisateur
Matt Eversman

Escorte chez les CowBoys



Trois points venaient d’être repérés sur le dispositif ancien de la kiné, c’était déjà un bon point. Il ne pouvait passer à côté de ce premier élément, surtout si l’un d’eux était blessé.

« Guide-nous vers eux » Natasha n’attendit pas sa demande pour les mener dans la bonne direction. Matt la laissa les appeler préférant plutôt jeter des coups d’œil à droite, à gauche de peur de voir débarquer un animal à toute vitesse vers eux. Les prédateurs, ça sortait surtout la nuit pour la chasse et il redoutait particulièrement d’y faire face. La poigne se referma autour de son fusil de manière à être prêt au cas où. Il alternait aussi avec des regards envers les deux autres notamment Mark qui était étrangement silencieux depuis le début. Mais où était donc son assurance du bar ? Celui qui avait pris la demoiselle sur ses genoux n’était plus.

Natasha les mena jusqu’à l’entrée d’une grotte. Les trois gosses répondirent à son appel confirmant leur présence mais aussi leur état, il y avait bien un blessé parmi eux. Matt marqua l’entrée de celle-ci en craquant deux nouveaux cyalumes, ses derniers. L’un fut déposé à l’entrée alors que l’autre fut jeté à l’intérieur pour leur permettre d’en visualiser davantage. Ça s’enfonçait sec et c’était assez chaotique. Il fit un rapport de situation afin qu’on sache que les gamins étaient localisés et qu’ils allaient s’aventurer à l’intérieur. Une fois la radio coupée, il se tourna vers Mark qui proposait de rester seul à l’entrée de la grotte.

« Il y en a un qui a besoin de soins. Tu dois y aller, Mark. » Il comprenait très bien que ce dernier pouvait être terrifié d’aller à l’intérieur. Lui-même n’était pas bien rassuré par la tournure de la situation mais ils n’avaient pas le choix.

« On y va tous ok ?. » Dit-il tout en cherchant chacun des participants du regard pour obtenir leur confirmation. Il adressa une légère tape de réconfort sur l’épaule du Chirurgien avant de lui laisser quelques instants pour se préparer mentalement. Matt n’était pas très confiant. Le noir n’était pas un problème même si comme chacun, il n’était pas très rassuré. C’était surtout d’imaginer les araignées qu’on pouvait trouver là dedans qui lui donnait la trouille. Pas le choix, il devait prendre sur lui. Il inspira longuement avant de lever son arme usant de la lampe accroché près du canon avant de pénétrer à l’intérieur de cette grotte. A plusieurs reprises, de petites bêtes déboulèrent de nulle part passant à quelques centimètres de leur pied. Il y eut même une floppée de chauve-souris, visiblement dérangées par l’arrivée de ces visiteurs.

« On est encore loin ? »



@ pyphi(lia)



_________________

Il faut boire avec modération, non ? Drama10Il faut boire avec modération, non ? Wtf10Il faut boire avec modération, non ? Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Il faut boire avec modération, non ? 1540805177-matt-texte

Fait des folies à New York jusqu'au 20/07 !

Revenir en haut Aller en bas

√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 360

le Mer 13 Mar - 14:37

Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Avalon
La peur de Mark était palpable et cela ne l’aidait pas à calmer ses propres inquiétudes. Natasha n’aimait pas les grottes, l’idée de se retrouver enfermée sous des tonnes de pierres la terrifiait mais des gamins étaient piégés là-dedans et il fallait bien les sortir de là. Tant qu’elle ne s’éloignait pas trop de l’entrée et qu’elle gardait bien le trajet pour sortir à l’esprit cela devrait aller.



-Attention aux éventuels trous par terre, prévint-elle en balayant les alentours de sa lampe torche à mesure qu’ils progressaient dans le noir.

Mieux valait avancer doucement que de se brusquer et de se blesser. Il y avait assez à faire avec les enfants.
Un nuage de chauve-souris se jeta soudain sur eux et disparu ensuite, ce qui eut pour résultat de faire rire la kiné. C’était digne d’un film d’action ! Il ne manquait plus que les passages secrets et les pièges.

Quelques mètres plus loin, Natasha se figea devant un trou béant et prévint le groupe de ralentir. La roche descendait en pente raide et les jeunes recherchés étaient en bas. Pas étonnant qu’ils ne puissent plus remonter… il allait leur falloir du matériel pour aller les chercher.

-L’un de vous peut demander du renfort et du matériel d’escalade par radio ?
demanda t-elle avant de se pencher pour échanger quelques mots rassurants avec les enfants.

Un moment plus tard et grâce à l’intervention efficace des atlantes, les jeunes étaient remontés et reconduit à l’entrée de la grotte. Si deux d’entre eux s’en tiraient avec quelques égratignures, l’un des garçons avait une cheville fracturée. Natasha laissa Mark gérer, en tant que chirurgien il était bien mieux placé qu’elle pour intervenir. Elle se tint prête à lui apporter un soutien au cas ou et dispensa des paroles réconfortantes aux enfants inquiets en attendant.

Une fois les soins apportés, les atlantes les plus costauds prirent en charge les enfants, les portant si besoin, pour les ramener au village. Par acquis de conscience, Natasha les suivi jusqu’à ce qu’elle soit sûre qu’ils soient en sécurité auprès de leurs proches, puis refusa poliment l’invitation des villageois qui renouvellèrent avec deux fois plus d’entrain leur invitation à festoyer. Elle se sentait fatiguée et préférait rentrer, ce qu’elle fit savoir à ses deux collègues, leur proposant de rester s’ils souhaitaient poursuivre la soirée. De son côté, elle pourrait toujours rentrer avec l’un des atlantes venus prêter assistance en renfort. Natasha salua donc le chirurgien et le soldat et s’éclipsa.


[HRP : Toutes mes excuses pour le délai de réponse. Je fais sortir Natasha du rp pour vous permettre de jouer à votre rythme, n'hésitez pas à poursuivre sans elle si vous le souhaitez ^^]

_________________
Il faut boire avec modération, non ? Signat10

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Mer 13 Mar - 17:07

Anonymous
Il faut boire avec modération, non ?avec Natasha Avalon & Matt EversmanUn gouffre sombre et humide était face aux trois Atlantes, Mark se croyait devant son pire cauchemar. L’obscurité était telle que le chirurgien sentie sa phobie remonter de son estomac à sa gorge. Il se sentait nauséeux, l'envie de vomir et de partir en courant était très fort dans sa tête. Il regrettait de ne plus être dans cette taverne à boire et à se mêler de ses propres affaires. Il se sentait vraiment stupide d'avoir voulu agir en preuve chevalier, voulant prouver je-ne-sais-quoi à Matt. Pour Mark c'était impossible de faire un pas de plus, même avec une lampe torche dans la main. Aussitôt, il se proposa pour rester à l'entrée, trouvant la meilleure excuse du monde pour rester ou il était. Le chirurgien se sentait plus rassuré dehors sous la lumière de la lune avec sa lampe torse, qu'à l'intérieur avec seulement sa lampe torche. Même si, dans le deuxième cas, Mark était en compagnie de Natasha et de Matt.

D'ailleurs, en parlant de Matt, ce dernier se montrait étrangement sympathique avec le chirurgien. Il essaya de le rassurer en lui disant qu'ils iraient tous ensemble à l'intérieur. Le militaire fit même une tape amical sur l'épaule de Mark, avant de lui laisser le temps nécessaire pour se préparer mentalement. Le chirurgien remercia timidement le militaire, avant d'essayer de calmer les battements de son cœur, ainsi que sa respiration trop rapide. Une fois prêt, il fit un signe de tête aux deux autres pour leur dire qu'il était enfin prêt.

Ils entrèrent tous les trois dans la grotte, chacun ayant plus ou moins peur de l'endroit. Mark se rapprochait des autres pour avoir moins peur du noir qui commençait à l'entourer depuis son entrée dans le gouffre. Il n'avait pas peur des chauves-souris, ni des araignées, même si ces dernières l'avaient surpris par leur présence soudaine près de lui. Le petit groupe avançait doucement pour éviter les éventuels trous présents dans la grotte et des animaux, ainsi que les insectes, qui débarquaient d'un peu partout. Natasha rigola après le passage des chauves-souris, ce qui rassura Mark qui souria amusé. Leur route dura un petit moment avant que la kiné les arrête brusquement à cause d'un trou béant devant eux. Mark comprenait mieux pourquoi les enfants n'étaient pas sortie de cette grotte. Ils n'étaient pas vraiment perdus, ils ne pouvaient tout simplement pas remonter sans matériel.


- Je vous laisse prévenir pour les renforts et le matériel. Je vais essayer de voir l'étendu de la blessure en lui parlant. Dit-il en s'adressant à Matt.

Mark s'agenouilla face au trou et essaya d'éclairer les jeunes avec sa lampe torche. Il posa différentes questions au blessé pour connaître l'étendu des dégâts, même si il était mieux pour lui de voir ça de ses propres yeux. Il demanda au jeune si il pouvait bouger son pied, si en appuyant à tel endroit cela lui faisait mal, et surtout si il y avait d'autres blessures ailleurs. Heureusement, rapidement, les renforts arrivèrent avec le matériel nécessaire pour faire sortir les trois jeunes en sécurité. Le plus grand était aussi le plus blessé, une fracture au pied, cela était assez grave et méritait une petite intervention chirurgical.

Une fois rentré au village, Mark opéra immédiatement le plus jeune avec le matériel qu'il avait sous la main. Il avait fait des premiers soins dans la grotte, avec l'aide de Natasha, mais il fallait opérer l'enfant pour qu'il puisse un jour remarcher. Après que tous les soins furent donnés à tous les enfants, et que les parents furent rassurés, le petit groupe furent convié pour festoyer une nouvelle fois avec eux. Natasha déclina la position se sentant fatigué après toutes ses émotions.


- Bonne nuit, fait de beau rêve.

Après avoir souhaité bonne nuit à sa collègue, Mark se tourna vers Matt pour savoir ce qu'il souhaitait faire quant à lui et aussi pour le remercier.

- Merci encore pour la lampe torche. Dit-il en rendant la lampe torche à son propriétaire. Hé... Je suis désolée... Pour mon comportement de tout à l'heure, je suis parfois un peu vache j'avoue.

Mark baissa la tête, un peu honteux de sa réaction avec Matt dans la taverne, un peu plutôt.

- Vous allez vous coucher vous aussi ou vous voulez bien boire un verre avec moi ?
©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : Il faut boire avec modération, non ? 1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Age : 29
√ Messages : 11263
√ Gène : Wraith

le Mer 20 Mar - 17:29

Voir le profil de l'utilisateur
Matt Eversman

Escorte chez les CowBoys



Le sauvetage de ces gamins n’avait pas été une vraie partie de plaisir. En participant à cette mission humanitaire, Eversman ne pensait certainement pas se retrouver avec un baudrier, les pieds dans le vide à hisser un gamin hors de là. La manœuvre avait nécessité un certain temps. Il n’y avait pas de spécialiste en milieu périlleux parmi eux, juste un médecin avec une bonne qualification en escalade qui avait pris en main le sauvetage. Tout s’était bien déroulé malgré de nombreuses frayeurs. Le matériel se devait d’être vérifié puis emballé et finalement rangé dans le jumper de manière à être prêt au cas où. Pour Eversman, la mission continuait avec le port du brancard jusqu’au bâtiment servant d’infirmerie. Ce fut loin d’être une mince affaire. La distance était importante. Heureusement que le patient n’était pas un adulte.

Il eut un peu de répit durant l’opération en profitant pour se restaurer et retrouver quelques forces. Natasha finit par rejoindre le campement, délaissant la grande fête organisée pour célébrer les nouveaux héros. Matt était tenté de la suivre, il en avait plein le dos et ne serait pas contre retrouver son sac de couchage après toutes ses péripéties. Assis sur l’une des marches du bâtiment, il leva les yeux vers Mark.

« Merci. » Lâcha-t-il en réceptionnant la lampe avant de la ranger dans l’une des poches du gilet. Mark profita du moment pour s’excuser pour son comportement. Waouh, c’était presque inattendu ça ! L’homme s’était montré si pénible, si insistant que le voir demander le pardon était étrange. Eversman l’observa en fronçant les sourcils doutant de sa sincérité quelques instants avant de finalement se relever, un mince sourire aux lèvres.
« Je te propose plutôt d’aller manger un morceau sur le campement. Je crois que j’ai vu assez de villageois pour cette nuit. »

C’était un bon compromis. Il acceptait ainsi sa demande de partager un moment avec lui tout en permettant de se délivrer de son service de protection envers lui. Là-bas, il n’aurait plus besoin de le garder à l’œil, il y aurait le personnel de garde pour ça. Une fois l’accord obtenu, les deux se mirent en route vers le camp Atlante y découvrant un grand foyer allumé. Au centre, un animal offert par les locaux était en train de cuire. Ça s’annonçait appétisant vu l’odeur. Après un court passage par la tente où il y délaissa l’équipement, Eversman rejoignit Mark sur l’un des troncs servant d’assises. Il ne venait pas les mains libres, il lui tendit une bière.

« A nous et à ce beau sauvetage ! » Lâcha-t-il en claquant sa bouteille contre celle du Jaune avant d'en boire une gorgée. « Crois pas que c'est une invitation pour te glisser dans ma tente pour autant ! » Ajouta-t-il avec un sourire malicieux.


@ pyphi(lia)



_________________

Il faut boire avec modération, non ? Drama10Il faut boire avec modération, non ? Wtf10Il faut boire avec modération, non ? Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Il faut boire avec modération, non ? 1540805177-matt-texte

Fait des folies à New York jusqu'au 20/07 !

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Dim 31 Mar - 15:01

Anonymous
Il faut boire avec modération, non ?avec Natasha Avalon & Matt EversmanEst-ce la fatigue ou bien la noirceur de la nuit qui avait fait que Mark s'était rendu compte de sa lourdeur quelques heures plutôt ? Après toutes ses aventures, le chirurgien s'était rendu à quel point il avait pu être pénible avec le militaire. Sans parler du plan quelque peu saugrenu qu'il avait pu pour se rapprocher de Matt en profitant de la gentillesse d'une jeune femme. D'ailleurs qu'elle était son nom déjà ? L'homme l'avait déjà oublié, tout comme celui de la femme qui était venu draguer le militaire sous ses yeux. C'est avec le recul qu'il se rendait compte que sa soudaine jalousie avait pu être absurde. Même si, il devait bien avouer qu'au fond de lui, il avait bien envie de continuer un peu de s'amuser de Matt, et de voir si il pouvait le draguer encore un peu. Et oui, malgré que Mark se rendait compte de sa pénibilité à draguer Matt, il avait tout de même envie de continuer. Comme quoi rien ne pouvait arrêter cet homosexuel, et ce qui se trouvait sous sa ceinture.

C'était sans doute pour s'excuser réellement, ou bien voulant voir simplement si Matt lui en voulait vraiment, que Mark avait proposé au militaire de boire un dernier verre ensemble. Étrangement, il fut surpris et heureux de voir que ce dernier accepta sa proposition. Il précisa malgré tout qu'il préférait retourner au campement plutôt que de rester avec les autres villageois.


- Je comprends. Allons au campement alors !

Les deux hommes se mirent en route vers le campement. Ils ne mirent pas longtemps pour arriver à destination, mais cela suffit à Mark pour jeter des coups d’œil vers le militaire, l'admirant encore un peu. On ne pouvait tout de même pas l'empêcher de fermer les yeux sur ce qui s'offrait devant lui. Et puis ce dernier devrait plutôt se sentir heureux d'être admiré de la sorte. Enfin, juste avant arrivée sur les lieux, ils purent sentir avec plaisir l'odeur d'une viande cuisant tranquillement au feu de bois. Arrivé au campement, le chirurgien ce sentie tout à fait détendu. Il y avait du monde, et surtout beaucoup de lumière, ce qui calmait la phobie de Mark. D'ailleurs, ce dernier alla s'asseoir sur un des troncs, attendant tranquillement le militaire qui était passé par sa tente déposer quelques-uns de ses affaires. Le chirurgien lui offrit un grand et beau sourire en le voyant revenir vers lui, une bière à la main. Mark attrapa la bière que lui tendait, Matt.

- Exactement ! Dit-il en réponse à la réplique du militaire, avant que les deux hommes trinquent en cœur.

Mark bu une longue gorgée de cette bière, appréciant de boire enfin quelque chose après toute cette aventure. Après avoir étoffé un peu sa soif, le militaire expliqua au chirurgien que cela ne signifiait nullement une invitation à partager la même tente cette nuit. Mark ne put s'empêcher de sourire amusé.


- Oh... C'est bien dommage, tu ne sais pas ce que tu rates. Dit-il malicieusement en passant sa langue sur sa lèvre inférieure, tout en fixant Matt. Après, si tu préfères, on peu aller dans ma tente pour plus de discrétion...

Mark, c'était rapproché quelque peu de Matt, l'air prédateur. Il était tel un fauve admirant sa future proie. Mais tout cela ne dura que quelques instants que le chirurgien ne se mette à rire.

- Ha la la, vous les hétéro vous êtes si... Mignon. Dit-il amusé en posant ses yeux sur le feu. Alors, dis-moi, depuis quand tu es militaire sur Atlantis ?
©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : Il faut boire avec modération, non ? 1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Age : 29
√ Messages : 11263
√ Gène : Wraith

le Mer 3 Avr - 21:41

Voir le profil de l'utilisateur
Matt Eversman

Escorte chez les CowBoys




« Même pas en rêve ! »

Pas question pour Eversman de faire quelques folies qu'il soit avec un homme. Les femmes lui convenaient très bien. Il n'avait aucunement l'intention de s'ouvrir vers d'autres horizons et faire d'autres expériences. Il espérait bien ainsi faire comprendre au jaune d'abandonner toute chance de le mettre dans son lit. S'il voulait tenter, Matt devrait cette fois user d'une autre méthode quitte à ce que l'autre y perde quelques dents. Au moins avait-il prévenu de ne pas s'y risquer. L'avertissement ayant été lâché, Matt put se permettre une autre gorgée. Il faut croire que l'espoir de le mettre dans son lit est suffisamment vivace chez le médecin, il manqua de cracher le liquide qu'il avait en bouche et l'avala. Résultat cela ne passa pas par le bon tuyau et il en eut une belle quinte de toux. Il fallut bien deux minutes avant qu'il s'en remette.

« Oh purée... » Eversman balaya une pettie larme qui lui était venu à force de cracher ses poumons avant de finalement tourner la tête vers l'homme qui ne lui avait pas semblé si proche la dernière fois.

« Non mais toi tu lâches jamais l'affaire hein ?! » Lâcha-t-il avec un petit sourire. Bon savoir que son sex-appeal était apprécié, était toujours plaisant. Moins quand ça venait d'un homme lorsqu'on était hétéro. « Fin 2012 je crois. J'étais là au début de cette expédition. » Finit-il par répondre à sa question. Etrangement il ne le relança préférant plutôt se lever pour aller chercher un peu de cette viande grillée qui l'intriguait et lui remuait pas mal l'estomac. Un des chirurgiens était d'ailleurs en train d'exercer son art minutieux en découpant l'animal en bonnes parts. Il n'eut qu'à se servir avant de revenir au côté du jaune.

« Ahaha ch'est trop bon ! » Lâcha-t-il la bouche pleine savourant cette viande grillée. Barbecue et bière, il n'y avait rien de telle pour une belle soirée. Ne manquait plus que quelques filles, un peu de musique et peut être le fait d'être sur Atlantis ? Quoique être en campement rajoutait son petit charme. Il n'tait plus de service, il pouvait donc savourer le moment.



@ pyphi(lia)



_________________

Il faut boire avec modération, non ? Drama10Il faut boire avec modération, non ? Wtf10Il faut boire avec modération, non ? Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Il faut boire avec modération, non ? 1540805177-matt-texte

Fait des folies à New York jusqu'au 20/07 !

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum