Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Lun 17 Déc - 9:09
avatar
√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 337

Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur


EVENEMENT DE NOEL 2018
Tout le Forum

L’entendez vous ce son de grelots doublés d’une grande voix joyeuse dans le ciel ? Et oui, c’est le père noël !

Nous sommes le 24 décembre et comme tous les ans, la direction a largement investi pour faire de cette fête un moment inoubliable. Cette année plus encore, car il est important d’offrir un peu de bonheur à tous après la souffrance provoquée par l’épisode morphea et la bataille contre les wraiths qui a décimé une grande partie des troupes mobilisées.
Pour l’occasion, des jumpers font des allers retours toute la soirée entre la cité et le continent où se déroulent les festivités. Les vaisseaux ont d’ailleurs été équipés de projecteurs à hologrammes de telle manière que toute personne de l’extérieur peut voir des rennes tirer les appareils volants.

A partir de 18h donc, vous êtes libre de vous rendre sur le continent. Les jumpers vous déposeront dans une vaste clairière où les arbres brillent de mille feux. Des enfants athosiens ont même fabriqué des bonhommes de neige ! Partout où va votre regard, vous trouverez des illuminations représentants des animaux terrestres et des formes liées à noël. Vous traversez une allée magnifique et vous finissez par pénétrer dans un grand hangar. Ouf, il fait plus chaud à l’intérieur !

Dedans, un grand sapin (ou un arbre lantien qui y ressemble) est décoré et son pied abrite de très nombreux cadeaux. Vous êtes libre d’y déposer les vôtres si vous souhaitez faire plaisir à quelqu’un. Des tables ont été agencées de ci et de là de telle manière que vous pouvez vous installer pour manger l’apéritif dinatoire prévu pour l’occasion. Si vous préférez aller danser pas de problème, une piste a été aménagée et n’attend que vous ! Et… surprise ! Ne serait-ce pas une patinoire artificielle là-bas ? Vous pouvez allez faire des glissades tout en restant bien au chaud dans le hangar, on vous prête les patins !

Cette soirée sera un lieu de rencontre culturelle car les alliés étrangers ont également été invités. Quelle meilleure manière de fraterniser que de partager de tels moments de plaisir ?

Codage par Emi Burton


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Déc - 11:30
avatar
√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 337

Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur



Noël avait toujours été une fête chère au cœur de Natasha. C’était les rares souvenirs qu’il lui restait de sa famille unie, le moment où ses parents faisaient l’effort d’interrompre leurs disputes pour faire plaisir à leurs enfants. C’était avant que sa mère ne l’abandonne et que son père passe aux abonnés absents mais malgré tout ça, Natasha était restée attachée à ce moment de l’année.

C’était son second noël passé à Atlantis. Le premier avait été difficile avec le décès récent de sa petite sœur adorée… aujourd’hui il lui était encore difficile de penser à Sarah sans souffrir mais elle avait traversé tant de choses terribles au cours de l’année qu’elle avait pris énormément de recul pour ne pas sombrer. C’était la raison pour laquelle elle avait proposé au CODIR de participer à l’organisation de l’évènement. Beaucoup de gens avaient soufferts cette année, elle y comprit, et elle voyait en cette fête l’occasion d’offrir un peu de bonheur à ses concitoyens. Elle avait insisté sur la lumière à l’extérieur, il fallait que cela brille pour réchauffer le cœur des gens !

Bien entendu, Natasha fut l’une des premières à être sur place pour la simple et bonne raison qu’elle avait passé la journée à peaufiner les derniers détails. Il était 18h, les premiers jumpers allaient bientôt faire débarquer les premiers invités aussi décida-t-elle de s’éclipser pour se préparer rapidement, enfila une robe, s’enroula le cou dans une guirlande de noël comme à son habitude et bombarda ses cheveux de paillettes. Lorsqu’elle retourna dans la grande salle, quelques personnes étaient déjà là.
Natasha coula un regard envieux vers la patinoire, il fallait absolument qu’elle y fasse un tour dans la soirée ! Près du sapin, un son de grelot lui rappela vaguement le bruit d’un xylophone. Elle sourit. La soirée promettait d’être superbe !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Déc - 22:39
avatar
√ Arrivée le : 19/11/2018
√ Messages : 198

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Féeries de noël[Evénement]C'était la première fois que Mark allait passer Noël si long de sa famille. Sans entendre leurs rires, sans voir leur sourire, sans les serrer dans ses bras. Bon, au moins, le côté positif de la chose, c'est qu'on ne lui demandera pas une énième fois si il avait trouvé l'homme de sa vie. Et il n'aurait pas besoin de rappeler de nouveau à sa grand-mère que non, il n'aimait pas les femmes et que non elle n'était pas obligé de lui parler de l'aventure avec une femme durant sa jeunesse. Cependant, c'était plus la tristesse que le soulagement qui envahissait le cœur du chirurgien. Mais bon, à quoi bon se morfondre seul dans sa chambre ? Il n'y avait aucune raison de le faire, alors autant prendre une bonne douche, s'habiller et s’apprêter à passer, à ce qui semblerait être, une belle soirée en compagnie d'autre hommes, et aussi quelques femmes, sur le continent.

Mark prit donc une bonne douche chaude, il ce s'échappa ensuite, s'habilla, se coiffa et se maquilla quelque peu autour des yeux. Il avait mis un pantalon noir très chic, qui assez moulant, on pouvait presque distinguer ça... banane. Il avait une chemise blanche tout aussi classe et chic, ainsi qu'une veste noire par-dessus. Il y avait une sorte de rose blanche à la boutonnière de sa veste, mais ce n'était nullement une rose, mais une fleure qui lui ressemblait fortement et qui poussait sur le continent. Il avait mis un peu de gel dans ses cheveux, essayant de le coiffer quelque peu, tout ayant un look décoiffé. Il avait mis un peu de noir autour des yeux voulant se donner un côté un plus mystérieux, tout en faisant ressortir ses pupilles, rendant son regard plus intense. Et pour conclure, la veille, il s'était mis du noir sur les ongles, se moquant pertinemment de ce que les autres penseront en voyant ça.

Une fois prêt, c'est-à-dire à 18 h pétante, il prit l'un des premiers Jumper qui l’emmena sur le continent pour la soirée. Arrivé sur les lieux, il laissa son regarda vagabonder un peu partout, admirant toute la décoration de l'endroit. Pour le moment, il n'y avait pas grand monde pour le moment. Personne sur qui se jeter pour lui offrir le plus beau cadeau de Noël : lui.

De loin, il remarqua Natasha dans son coin, il décida d'aller vers elle pour discuter un peu avant que plus de monde arrive.


- Ouah Natasha, tu es vraiment très belle ce soir. J'espère que tu ne vas pas trop faire tourner de tête ce soir, j'en serais jaloux. Dit-il avec humour.
©️ 2981 12289 0

_________________

Merci beaucoup à Matt Eversman pour ce magnifique Kit

Awards 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Déc - 6:58
avatar
√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Messages : 481
√ Localisation : Canada


Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
« Féeries de Noël »
Le temps des fêtes. C'était mon deuxième Noël avec les Atlantes. J'avais toujours aimé ce temps de l'année. Le renouveau, la joie et le bonheur, les sucreries et la bonne bouffe entre amis et membres de la famille. Enfant, c'était le temps de l'année où j'allais passer la soirée chez mes grands-parents. Papa faisait un effort pour pas être bourré. Des fois, maman revenait nous voir, mais c'était surtout pour de l'argent. On mangeait ensemble et après le dessert, tout le monde s'installait autour du sapin de Noël pour distribuer les cadeaux. Un des rares moments où j'étais heureux.

Maintenant, j'avais quitté pour une autre galaxie et mon Noël se passait différemment. C'était tout de même un moment magique. Il y avait une soirée d'organisée sur le continent et je voulais y être. Qui sait, peut-être que je me ferais de nouveaux amis. J'étais dans ma chambre en train d'essayer de me peigner les cheveux après avoir enfilé un de mes habits de soirée. La chemise blanche, le pantalon noir, le veston ainsi que les souliers de même couleur. Je soupirai, exaspéré et laissai tomber le peigne. Je me penchai ensuite à la hauteur de Zelda et plaçai un noeud papillon rose sur sa tête. Elle était pas habituée, mais bon, j'avais envie qu'elle soit jolie.

Je jetai un œil à ma montre et remarquai qu'il était près de 18h. Avec Zelda, nous nous rendîmes aux jumpers pour nous rendre sur le continent. Arrivé là-bas, je remarquai qu'il n'y avait pas beaucoup de monde. Il devait être encore tôt. Je pris la peine de regarder autour de moi la décoration de l'endroit. Il y avait énormément de lumière et de guirlandes. Un peu plus loin, il y avait un hangar, un arbre pour représenter le sapin, une piste de danse, des tables ici et là et... quoi ? Une patinoire ? Non, mais je rêvais ou quoi ? J'adorais faire du patin à glace en plus ! Alors que je pénétrais à l’int Du hangar, Zelda à mes côtés, je remarquai Natasha. Il y avait un autre homme que je ne connaissais pas, mais ce n'était pas un problème, j'aimais bien les gens.

« Je suis d'accord avec lui, tu es super jolie ce soir » dis-je avec un sourire. Je m'approchai d'elle et lui offris la bise. Bah, quoi ? Ça faisait un moment qu'on se connaissait et on avait vécu une lourde épisode qui je pense avait réussi à nous rapprocher un peu plus. Décidément, elle était une des femmes que j'appréciais sur la cité. « Joyeuses fêtes à vous deux »

_________________

J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Déc - 10:53
avatar
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1543
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Féeries de noël



Comme tous les ans, les festivités de fin d’année étaient organisées, que ce soit sur Atlantis, ou plus largement sur le continent. C’était une période un peu particulière où un semblant de décontraction flottait sur la cité. Il était important de maintenir des points fixes traditionnels dans le temps, ne serait-ce que pour se rappeler d’où on venait. Les équipes n’effectuaient pas de vrais roulements pour retourner sur Terre. Cela restait à la discrétion des personnes, et selon accord de la direction. Du coup, ces fêtes, ces évènements, permettaient de sortir du quotidien, et de faire vivre la culture terrienne, même loin du pays, comme ces soldats qui se trouvaient loin de chez eux en OPEX qui prenaient le temps de fêter les choses. C’était important pour le moral, tout simplement.

Erin aimait noël, comme beaucoup de personne en réalité. Elle conservait d’excellents souvenirs des différentes années passées à l’ambassade en France, où il y avait plusieurs phases à observer, immuables, et parfois bien chiantes selon l’âge qu’elle avait. A la longue, ça devenait barbant de se retrouver à la cérémonie de l’ambassadeur, à la réception, à la remise des cadeaux pour les enfants des dignitaires qui bossaient là, etc, etc. Elle préférait de loin les moments plus intimes qu’elle passait avec son père et sa mère à cette occasion, qui sonnaient comme plus véridiques, plus réalistes, même s’il fallait composer avec les manières de sa matrone, et son emploi du temps de musicienne.

En tout cas, la décoration sur le site d’atterrissage des Jumpers était vraiment belle. Comme chaque année, les choses étaient faites avec goûts. Il ne faisait pas chaud et cela participait à la magie du moment. Ayant fêté tous ses Noël dans des pays où c’était la période hivernale, elle n’était pas dépaysée. Toujours bien apprêtée, la RDA portait une robe rouge, une petite cape/veste noire, des collants chauds et noir eux aussi, un maquillage léger, et elle avait poussé le vice jusqu’à mettre un bonnet de noël sur la tête, laissant sa chevelure cascader tranquillement depuis ce haut de forme rouge et blanc moumouté au bout duquel pendait mollement un pompon.

L’américaine arriva elle aussi sur les coups de 18h00. Pour une fois, elle ne comptait pas rester jusqu’à pas d’heure dans son bureau, et elle ne comptait pas non plus aller tirer ce bon Alexander de son antre. Ce garçon avait tendance à s’oublier, et elle était habituellement obligée d’aller le chercher. Histoire d’être taquine, elle lui avait envoyé Hanz et Sunny (les deux font la paire) pour le débusquer, et nul doute que ça allait payer. Oh, il allait certainement la maudire pour cela, mais qu’importe.
D’ailleurs, elle conservait sur elle un rouge à lèvre vert fluo à paillette, juste pour l’emmerder dans la soirée. Cela faisait longtemps qu’elle ne lui avait pas fait le coup de la robe multicolore bien agressive pour ses petits yeux, et ce soir elle se contenterait de ses lèvres. Oui, les RDA étaient connus pour être de fieffés farceurs l’un envers l’autre, et tous les coups étaient bons pour se taquiner gentiment.

Il faisait nettement meilleur dans le hangar, et c’est tout naturellement qu’elle chercha du regard des têtes plus ou moins connues. Elle remisa Natasha qui était déjà bien entourée, mais comme Erin n’était pas une timide, elle se rapprocha du groupe.

« Bonsoir Natasha, une réception au point comme toujours. », fit Erin qui savait que la kiné participait activement à la préparation de ce genre d’évènement. Nul doute que cette soirée serait plus calme que leur petite aventure souterraine. Puis Erin gratifia les deux hommes d’un sourire franc, avant de les saluer avec entrain : « Bonsoir Messieurs. On pourrait m’appeler la mère noël, mais en réalité je suis un agent infiltré du père Fouettard. ». C’était complètement décalé, et ça anticipait le fait que son bonnet pourrait amener certain et certaine à la qualifier ainsi. Et puis c’était une entrée en matière détendue, car la jeune femme avait toujours la crainte que les fesses se serrent parce qu’elle était une des responsables adjointes de la cité.


Code by Fremione.

_________________
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
D.C. Pedge Allen - Teshara Lays - Chenoa Penikett ~ Ecriture : Springgreen
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Déc - 12:28
avatar
√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 337

Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Il était encore tôt mais déjà des gens venaient. Il fallait croire que les célébrations de noël étaient un moment attendu. Alors qu’elle récupérait un verre au bar qu’elle estimait avoir bien mérité, elle fut surprise par un visage connu, puis par un deuxième. Mark et Cody s’était donnés le mot pour la complimenter, ils étaient adorable !

-Vous êtes mignons tous les deux, lança-t-elle avec un grand sourire.

La flatterie avait fait mouche et l’avait mise de bonne humeur.

-Et toi Mark, tu comptes faire tourner des têtes ce soir ? Je vois quelques jolis visages, dit-elle en jetant un regard appuyé en direction de certains hommes pour faire le sous-entendu au chirurgien.

Elle avait bien remarqué sa préférence pour la gent masculine lorsqu’ils étaient partis en mission ensemble. De son côté, elle n’avait aucunement l’intention de chasser ce soir, son cœur était déjà pris par un colonel très occupé. Elle espérait que, malgré son emploi du temps très chargé, il trouverait le temps de passer ce soir.


-Joyeuses fêtes à toi aussi Cody ! Et à Zelda ! Dit-elle en se baissant pour faire un câlin à la chienne. C’était toujours un plaisir de voir des animaux, ils étaient trop rares sur la cité. Elle-même avait hérité d’un furet pégasien quelques mois plus tôt… la faute à Stones qui l’avait refourgué à Nelly qui avait voulu le donner à John qui le lui avait confié. Faible qu’elle était, elle avait fini par s’attacher à la bête.

Du coin de l’œil, elle vit la RDA se diriger vers eux.

-Merci ! Répondit-elle aux félicitations d’Erin avant d’éclater de rire à sa réflexion. Vous tombez à pic, nous étions justement en train de comploter pour nous approprier tous les chocolats !

Un plan absurde se dessina dans sa tête : trouver une voiture télécommandée, l’envoyer jusqu’aux tables où se trouvait la nourriture, stocker la marchandise et faire partir la voiture… elle secoua la tête. Non, décidément, elle avait beaucoup trop d’imagination !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Déc - 13:42
avatar
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Messages : 167

Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Noël, ce n’était pas une fête que je détestai. Je l’aimai bien même, sauf le moment où il fallait faire des cadeaux car j’avais toujours grand mal à me décider. En même temps, ce n’était pas comme si les gens faisaient des listes de Noël comme ça, pour vous faciliter la vie. Ainsi, faute d’idées intelligentes, j’en avais eu une qui me semblait drôle mais risquait fort de me retomber dessus : j’avais déposé sous le sympa un paquet assez fin, de la taille d’une bande dessinée mais le volume tenait à un carton car le cadeau ne tenait en réalité qu’à une page de calendrier, imprimé sur un papier canson et protégé d’un film plastique, parfait pour en faire un set de table si on voulait. Il était pour Erin, et évidemment, ce n’était pas juste une page de calendrier mais une taquinerie motivée par un échange plus humoristique qu’autre chose que nous avions eu sur Paradize. Elle m’avait répondu que « aout sera parfait » comme mois du calendrier des pinups d’Atlantis, alors, profitant d’une photo prise, peut être à son insu, difficile à dire sans lui demander, alors que nous venions tout juste de nous poser sur le sable après une discussion passionnante (sentez bien là l’ironie dans le mot) avec les chefs locaux. Et à cela, j’avais ajouté une petite carte, à l’intérieur du papier cadeau bien sûr, en évidence sur le calendrier « un avant-goût de notre nouveau calendrier ? ». Une facétie à Noël, ce n’était pas si mal. Même si elle risquait de me tuer si quelqu’un l’ouvrait à sa place et se mettait à le répandre.

Il était donc dix-huit heure quand j’arrivai sur les lieux, vêtue d’un pantalon en lin blanc, d’un chemisier blanc et d’un pull moulant aux motifs norvégiens verts et bleus sur un fond beige. Ca tenait chaud, et c’était agréable. Pour compléter le tout, j'avais fait l'effort de mettre un parfum à la lavande, très discret. J’avais également apporté, outre mes fesses et mon « cadeau farceur » pour Erin, quelques drones et voitures télécommandées, me disant que cela pourrait être marrant en fin de soirée ou en milieu de se lancer dans une course dans le hangar voire une reproduction de guerre, puisque j’avais armé de petites surprises chocolatées ou sucrées certains de ses petits jouets. Il me faudrait rejoindre un club de modélisme, un de ces quatre. Je les avait toutefois laissée dans leur caisse de transport, qui m’avait attirée les foudres des autres passagers que j’enquiquinai avec ma grosse mâle, et cette dernière avait été entreposée dans un coin du hangar, planquée sous une table. Je ne comptai pas vraiment me mettre en chasse ce soir, ni danser mais ce n’était pas une raison pour s’encombrer autant. Une fois débarrassée de mes petites surprises, je me rendis vers un petit groupe formait de Cody, un chirurgien que j’avais déjà aperçu dans l’aile médical, Natasha, organisatrice de ce moment de rêve et surtout Erin, ma pauvre, malheureuse victime ! Natasha riait, sans doute à une réflexion et vu le bonnet d’Erin je ne pouvais guère m’empêcher d’avoir ma petite idée. Toutefois cela parlait de piquer des chocolats… Je me demandai, assez naturellement, si j’arriverai à en choper avec un avion télécommandé. Il faudrait essayer pour savoir…

« Bonsoir et joyeuses fêtes à vous ! Erin, auriez-vous enfin revêtue le costume de mère Noël ? » demandai-je, ignorante de sa précédente sortie. « Et comment voudriez-vous procédez ? » ajoutai-je pour Natasha. J’imaginai déjà quelqu’un avec un camion attendre sur le côté d’une table pendant qu’avec un des drones ou avions je faisais tomber les chocolats. Discrétion zéro, à moins de faire un balais aérien coloré… Quelques modifications aisées et rapides à faire, surtout que j’avais le matériel requis. Cela pourrait être très drôle d’ensuite faire tomber des hauteurs les paquets de chocolat, après avoir écrit dans les airs avec des fumigènes colorées : « Joyeuses fêtes. Chocolats, attrapez les tous ! », même si je me disais que pas grand monde ne verrait la référence pokemon, quoi que… En tout cas l'idée me donnait le sourire !

_________________
Double compte : Lorn Fawkes


Hailey écrit en Darkorange
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Déc - 19:43
avatar
√ Arrivée le : 19/11/2018
√ Messages : 198

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Féeries de noël[Evénement]Mark s'était rapproché de sa collègue Natasha, n'ayant pour le moment aucune personne qui aborder à part elle, sachant qu'il refusait d'être tout seul dans son coin comme un pauvre petit abandonné. Il avait complimentait la jeune femme, tel un bon gentleman. Même si il lui avait lancé un petit pic humoristique au passage. Mais à peine, il flattait la rousse sur ta tenue de soirée, qu'un homme, qui lui était inconnu, avança vers eux pour soutenir ses paroles. Mark se mordit discrètement la lèvre inférieure, en admirant ce bel homme qui venait d’apparaître sous ses yeux. Ne faisant guère attention à la chienne qui l'accompagnait. Cependant, il entendit toute de même les compliments que lui faisait sa collègue médical.

- Merci beaucoup Natasha. Je dois bien avouer que cet homme est très beau dans sa tenue de soirée. Mark Jefferson, chirurgien, ravi de faire votre connaissance. Dit-il en se tournant vers l’inconnu pour bien se présenter, espérant mettre un nom sur son doux visage.

Natasha ne perdit pas son temps, pour la réplique que lui avait lancés Mark sur le fait de tourner des têtes ou non ce soir. Elle semblait avoir plus ou moins comprit que Mark avait un penchant pour la gente masculine, il faut dire qu'il ne s'en cachait guère.


- Peut-être bien... Mais tu sais, je ne suis pas obligé d'aller chercher bien loin. Lui répondit-il avec un clin d’œil.

Avait-elle compris son sous-entendu ? Faisant comprendre qu'il n'avait qu'à tourner la tête pour tenter un je-ne-sais-quoi à l'homme qui avait transformer leur duo en trio ? Sinon peu importe, elle le comprendra bien assez tôt au cours de la soirée, ou peut être, seul le temps pouvait avoir la réponse à cette question.


- Joyeuse fête à vous deux également, enfin... Vous trois. Dit-il en posant enfin les yeux sur la chienne qui était assez adorable, il fallait bien l'avouer.

Une jeune femme arriva dans le petit groupe pour saluer Natasha, avant de se présenter de façon assez drôle aux deux hommes.


- Un agent infiltré ? J'espère que vous n'avez tout de même sortie le fouet, car si c'est le cas, je préfère que sa soit le père fouettard lui-même qui vienne s'occuper de mes fesses. Dit-il avec beaucoup d'humour.

Une image commença à se dessiner dans la tête du chirurgien. Il imaginé une sorte d'ange aux ailes noires avec des dents de vampire, les yeux rouges, un fouet à la main, ne portant qu'un string noir. Oui, on peut dire qu'il avait une image assez... Déplacer du père fouettard. Enfin, une nouvelle femme s’incrusta dans le petit groupe en ayant entendu cette idée de voler tout le chocolat.


- Hé bien, je pourrais chanter pour détourner l'attention de tout le monde. Ainsi, vous pourrez voler tout le chocolat que vous souhaitez.
©️ 2981 12289 0

_________________

Merci beaucoup à Matt Eversman pour ce magnifique Kit

Awards 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Déc - 20:16
avatar
√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Messages : 481
√ Localisation : Canada


Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
« Féeries de Noël »
Le hangar commençait à se remplir à mesure que les gens arrivaient. La soirée promettait d'être géniale. Natasha m'avait retourné les souhaits et avait fait un câlin à Zelda qui s'était laissée faire vu qu'elle commençait à connaître la kiné et savait qu'elle lui ferait aucun mal. Zelda observait les gens autour d'elle avec attention. Elle se méfiait un peu et restait près de moi, mais se tenait tranquille. Son maître semblait bien aller et c'était tout ce qu'elle souhaitait. Je m'avançai pour me prendre quelque chose à boire et offris un biscuit pour chien à Zelda. Elle aussi méritait une gâterie pour bien se comporter.

L'autre homme parmi nous avait dit à Natasha qu'il espérait qu'elle ne fasse pas trop tourner de tête ce soir sinon il en serait jaloux. En retour, elle lui avait demandé s'il comptait en faire tourner. Ah ok, je comprends mieux, là ! En l'observant un peu plus, je devais admettre qu'il était très bel homme. Il s'était présenté à moi sous le nom de Mark Jefferson et je lui avait retourné la présentation, histoire qu'il puisse mettre un nom sur mon visage.

« Elle c'est Zelda. Un gros bébé. » dis-je, pointant le chien à mes côtés. « Elle est hyper méfiante, mais si tu lui montre un peu d'amour, elle va te donner pleins de câlins. »

Je n'étais pas du tout homophobe et n'avais aucunement du mal à admettre qu'un homme pouvait être beau. Je n'étais ni jaloux ni insécure. Je m'intéressais aux deux sexes. Une fois, sur Terre, j'ai eu l'occasion de découvrir que j'étais pas totalement hétéro, mais c'est une histoire pour une autre journée. Après une rupture difficile sur le coeur, disons que je m'étais refermé, mais cela ne voulait pas dire que je n'étais pas ouvert à rencontrer des gens qui me plaisaient. Sur la cité, une certaine seconde responsable médicale m'avait tapé dans l'oeil. En ce qui concernaient les hommes, aucun n'avait capté mon attention et peut-être que ce soir allait être différent.

« Allons, je suis sûr qu'un homme s'intéressera à toi. » dis-je au mec à mes côtés, lui offrant un sourire.

Deux autres personnes s'étaient joints à nous et je leur avait retourné les salutations avec un grand sourire, heureux d'être entouré de gens. Erin disait qu'on pouvait l'appeler la mère Noël, mais qu'en fait elle était un agent infiltré du père Fouettard. J'avais pouffé de rire suite à sa remarque et ça faisait fichtrement du bien ! Il était vrai que les administratifs pouvaient être un peu intimidants, mais il ne fallait pas oublier qu'ils étaient des personnes comme tout le monde. On ne risquait rien du moment qu'on se tenait tranquille.

« Et le Père Noël, lui ? Il va être là ? » demandé-je à Erin, faisant référence à Alexander. Il tenait à coeur son boulot, je l'avait remarqué en janvier, mais il fallait quand même profiter des festivités hivernales.

Je m'étais tourné et avait remarqué une malle dans un coin du hangar, me demandant ce qu'il y avait dedans. Je me retournai vers les autres personnes. C'était tout naturel d'être intrigué par ce qu'elle y contenait. C'était peut-être des cadeaux pour des gens ou bien... autre chose d'encore plus amusant.

« Je me demande ce qu'il y a dans cette malle. Qui a eu l'idée de l'emmener ? Moi je dis qu'elle contient des gadgets pour s'infiltrer ! »

C'est alors que Mark avait dit qu'il pourrait chanter pour faire diversion. Je m'étais tourné vers lui, l'air surpris. C'était vrai ? J'adorais la musique et surtout les gens qui chantaient. Si un jour on se faisait un karaoké sur la cité, je serais le premier à prendre le micro.

« C'est vrai ? Tu sais chanter ? C'est trop cool » un large sourire avait étiré mes lèvres et je m'étais tourné vers les autres, les joignant dans le complot pour voler les chocolats. « Je peux sortir une bombe et... non, on oublie ça ! » dis-je, faisant un signe de la main pour montrer que c'était une blague, riant doucement. Jamais je ferais exploser un endroit de cette façon. « À la place, je vais envoyer Zelda donner des câlins aux gens qu'elle aime. Ils seront occupés à la câliner et on pourra tout prendre »

_________________

J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Déc - 23:45
avatar
√ Arrivée le : 23/07/2018
√ Messages : 87

Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité:
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Une célébration terrienne où l’on mangeait tous ensemble et s’offrait des cadeaux. Noël. Le professeur Lorn lui avait un peu parlé de cet évènement. Il prenait racine dans une tradition religieuse qui avait peu à peu été récupérée par le peuple qui ne partageait plus les croyances d’autrefois.

L’historien lui avait cordialement proposé de participer à la réception donnée par la cité pour l’occasion et elle avait promit d’y réfléchir. Le carton d’invitation adressé de la part des gouverneurs avait fini de la convaincre. Atlantes et Gaëlliens étaient désormais des peuples alliés et il était important d’entretenir le lien. Par ailleurs, les occasions de se rendre sur la cité étaient trop rares et elle prenait plaisir à passer du temps avec les terriens. Le principe de démocratie avait ce côté amusant qu’il plaçait au même niveau les dirigeants, les grands savants et les moins lettrés. De fait, toutes ces personnes se cotoyaient et échangeaient de la manière la plus naturelle possible. Ce modèle était si différent du sien qu’il en devenait fascinant à observer.

Elle avait donc revêtu une tenue « adaptée ». A la mode gaëllienne tout en étant le plus proche possible des couleurs de la fête. Peu à l’aise avec la perspective de porter du rouge, couleur rattachée à la Triarche, elle avait finalement opté pour du vert et du doré. La robe, cintrée à la taille, épousait parfaitement les formes de son corps et présentait un joli décolleté qui laissait deviner sans pour autant en devenir vulgaire. Anticipant le froid mordant du continent lantien, elle avait emporté une épaisse cape fourrée d’un blanc immaculé qu’elle avait jeté sur ses épaules. C’était l’été chez elle et elle ne tenait pas à tomber malade en se présentant avec une tenue inappropriée à la saison. Une escorte ultra-réduite, composée d’un unique homme, l’avait suivi. Sa mère avait voulu lui coller trois gorilles et elle avait dû argumenter, il n’était pas question de jouer la femme inaccessible sur un évènement festif qui visait précisément à créer du lien.

La décoration était stupéfiante, il fallait bien l’avouer. C’était… magique, songea la princesse en observant le chemin illuminé qui menait au bâtiment où se déroulait la manifestation. Son garde du corps se tenait à proximité, ses armes bien dissimulées pour ne pas effrayer. Il était sur ses gardes mais elle sentit chez lui une forme d’émerveillement face à ce spectacle.
Pénétrant dans la salle, elle se figea en voyant ce grand arbre épineux qui avait été honoré par une multitude de décorations colorées. S’agissait-il d’un sanctuaire ? L’arbre était-il l’objet d’un culte pendant la soirée ? Autrement pourquoi était-il tant mis en valeur ? Curieux.
Des bouquets de fleurs trônaient sur certaines tables mais c’était l’arbre qui retenait son attention. Quelqu’un pourrait certainement la renseigner sur sa fonction au cours de la soirée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Déc - 22:04
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10767

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Fééries de Noël



Noël.

Même à des années-lumière de la Terre, cette tradition se devait d’être célébrée. C’était le moment convivial par excellence. Chacun y mettait du sien pour faire que cet événement soit une fête. Pas question de faire la tête, de rester en retrait. C’était le moment pour échanger avec d’autres, de discuter avec des personnes avec lesquelles on n’aurait pas oser engager la discussion sur la base du fait de leur grade ou poste. Dédale ou Atlantes, Athosiens ou Natus. Ce soir, ils seraient tous égaux. Fini les pantoufles, Matt avait opté pour une tenue de circonstance rangeant le treillis dans l’armoire. Il opta plutôt pour un jean noir plutôt moulant avec une belle chemise blanche. Les rangers restaient elle aussi au placard remplacés par une paire de converse rouge. Il lui fallut bien entendu rajouter sa touche perso avec un pull rouge avec une belle tête de renne.


La guirlande LED lumineuse était l’ajout technique d’un pote technicien qui s’était bien amusé. Sûr qu’avec ça, il risquait de gagner le concours de pull moche. Côté coiffure, il n’y avait pas grand-chose à faire. Il tenta bien quelque chose avec un peu de gel histoire de changer de l’ordinaire. Quelques secondes devant le miroir pour vérifier que le résultat était correct. Ça faisait étrange de se voir ainsi, en civil. Cette impression ne le quitta pas. Il connaissait la plupart des membres de l’expédition pourtant il avait parfois bien du mal à les reconnaître sans leur veste atlante et apprêter différemment. Chacun avait fait un petit effort vestimentaire.
Aux commandes du traineau du Père Noël, une vieille connaissance : Nelly Bricks. Pas sûr que ce soit une bonne nouvelle pour les occupants du vaisseau. Bien entendu, cette dernière n’avait pu s’empêcher de décorer l’intérieur du vaisseau avec tout ce qu’elle avait pu trouver de brillant. Du Nelly tout craché.

« Salut Nelly ! » Dit-il tout en prenant place en tant que co-pilote. Le Père Noël dansant installé près du pare brise eut le droit à une petite pichenette histoire de l’encourager dans ses mouvements.
« Héééééééé !!!! »
« C’était trop tentant ! Avoue que tu l’as fait exprès ! » La marionnette eut le droit à un nouveau geste.
Sans crier gare, Nelly tira les ciseaux qui lui avaient servi à découper ses guirlandes et à suspendre son buy pile sous l’entrée du sas. Elle menaça directement le soldat :
« Toca de nuevo y te pasas la navidad sin tus corrolès !!! Malo hombre ! » S’écria-t-elle, surexcitée.
C’était à croire qu’elle protégeait la vie du père noël. Elle agita un nouvelle fois les ciseaux sous son nez.
« Je te refais une retouche sur ton pull aussi !!! »
Le Père Noël fut délogé de son emplacement, près à servir d’arme pour le Ranger qui le plaça entre lui et elle. Un seul mot avait été compris sur l’ensemble et pas des moindres. Pas question que les lames touchent cette partie si sensible ou même son joli pull.
« Ose et tu serviras en décoration de jumpers. »
La petite espagnole écarquilla les yeux.
Lui, il arrivait. Il osait toucher à son père noël dansant qu’elle avait commandé l’année dernière et attendu d’une telle hâte. Et il la menaçait ? Il prenait en otage SON PERE NOEL ?????
Nelly leva un doigt terriblement menaçant et prometteur d’une terrible sentence s’il ne le reposait pas. Mais elle s’interrompit pour se lever finalement et aller chercher l’une des petites mallettes dans les sanglages.
« Atención ! Elle va scintiller ta guirlande ! » Lâcha-t-elle, le regard noir en ouvrant la mallette.
La jeune femme en dégagea un Zat qui s’activa dans un bruit caractéristique. Elle le pointa directement et le menaça sérieusement :
« Pose Papa Noël sinon doigt dans la prise !!!! »

« Pose ça. » Dit-il sans une once de sourire cette fois. Le Père Noël était toujours dans l’une de ses mains alors que la paume de l’autre était levée en guise de calme. Il prenait la menace au sérieux. Suffisamment pour reposer doucement la statuette juste devant lui et lui adressa une dernière tape.
« C’est bon. Je le lache. »
Le regard de Nelly s'agrandit. C’est comme si elle lui avait dit un “Ah ouais ?????” en le voyant la provoquer de nouveau. PERSONNE ne touchait à Papa Noël et il insistait en plus. La jeune espagnole regrettait de ne pas avoir une fausse araignée bien velue à lui balancer à la figure mais elle avait mieux en stock.
« DOIGT DANS LA PRISE !! » S’écria-t-elle en appuyant sur la détente du Zat.
Sauf qu’au lieu du bruit électrique assez caractéristique de l’arme, ainsi que la douleur fulgurante qui venait juste aprés, deux serpentins en gel bleu fusèrent pour arroser abondamment son pull, son visage, sa nuque, tout ce que ses bras ne protégeaient pas encore.
« Méchant ! Méchant hombre, méchant !! » scandait-elle joyeusement en vidant la bombe de son faux zat.

Les bras furent montés en guise de protection, aussitôt recouverts d’un substance humide et gluante. On aurait dit que quelqu’un venait de lui éternuer dessus. Matt ne resta pas sans rien faire se redressant avec une main à l’avant pour essayer de saisir l’appareil. « Nelly, Arrête ça ! »
« Nan ! Pas touche à mon Papa Noël !!! »
Et elle accentua ses assauts, visant le visage dès qu’elle le pouvait. Elle ne s’arrêta que lorsqu’elle entendit un raclement de gorge et qu’elle découvrit quelques invités qui n’osaient pas monter dans le jumper.
« Vous voulez qu’on revienne plus tard peut-être ? »
« Pas du tout, c’est lui qu’à commencé !!! » Lâcha-t-elle comme une gamine en lui balançant le faux zat. De toute manière, elle l’avait entièrement vidé.
Nelly les invita à rentrer, joyeuse, avant de désigner deux personnes du doigts en s’écriant d’un « AHA !! Sous la branche de buy ! Le bisou !!!!! »
« Gamine. » Lâcha-t-il tout en secouant ses mains pour tenter de se débarrasser de ces serpentins gluants. Il en avait de partout : les mains, le visage, les cheveux, le pull… Seul son pantalon avait été plutôt épargné. C’était humide, gluant… Tanpis si ces derniers se retrouvaient sur le siège du pilote.
Nelly le repoussa d’un coup de main avant de s’approcher du jeune couple.
« Z’êtes sous la branche. LE BISOU !!! »
Le type regarda sa vis à vis, un sourcil levé, avant de préciser :
« Heu...c’est ma soeur ! »
Le sourire de Nelly s’élargit davantage. Elle pivota touuuuuuuut doucement vers Matt, le regard étincelant.
« C’est ta soeur aussi ? » fit-elle, chargée d'électricité. « LE BISOU A LA FILLE !!! »
« Hein...que...quoi ?!? »
La frangine en question écarquilla les yeux. Elle se demandait si Nelly n’avait pas consommé une substance louche.

« Nan. » Répliqua-t-il n’ayant pas envie de lui donner raison. Elle avait gagné la première manche, il ne risquait pas de l’aider à gagner la guerre. Quoique une idée diabolique germa dans son esprit. Cela se remarqua par sa soudaine inaction avant qu’un sourire malicieux ne reprenne place sur ses lèvres. Ni une ni deux, il s’approcha de la pilote pour la prendre dans ses bras, quitte à serrer un peu plus fort qu’il ne le devrait espérant bien lui refiler les serpentins. « Tu peux pas me refuser ça ! »
La réaction ne se fit pas attendre. Ne parvenant pas à s’échapper et serrée comme ça, Nelly remua jusqu’à pouvoir lui placer un coup de genou pile dans l’entrejambe.
« Désolée... » fit-elle d’une petite voix, comme partageant sa souffrance.
« AH ! » Lâcha-t-il d’une petite voix fluette alors qu’il tombait à genoux puis au sol les mains protégeant son entrejambe. De nombreux jurons furent lâchés en guise d'exutoire.
« Il va peut-être neiger...avec de la glace dehors...ça pourrait le faire ? » Tenta-t-elle de se racheter alors que les autres, sous la branche de buy, demeuraient immobiles.
« Dé...colle » Articula-t-il difficilement avant de se remettre doucement sur pieds, marchant jusqu’au siège de co-pilote les jambes flageolantes, le teint livide et la larme à l’oeil. « Fais… plus… jamais… ça... »
« Et toi, ne me colle plus jamais comme un Morphéa, nigaud ! Je souhaite ça à personne, mi. »
Elle s’installa sur son siège. Tout l’habitacle et les organes de vols se mirent en branle.
« On colle pas les filles comme ça ! Pas bien ! »
« C’est toi qui a commencé… » Fit-il avant d’ajouter un nouveau juron, la douleur s’estompait lentement. « Si je peux plus avoir d’enfants, je te défonce Nelly Bricks. »
« Han ! Les amenazas ?!? » Une lueur brilla dans son regard. « T’en veux pas des enfants, t’en as déjà abandonné une chez les Athosiens ! »
Les invités attendaient en silence, assis sur les strapontins, se demandant si le jumper pourrait finalement décoller.
« N’importe quoi. Arrête tes conneries et maintenant décolle. » Lâcha-t-il d’un ton mauvais essayant toujours de se remettre de ce coup bien placé. Elle savait bien viser l’Espagnole, il saurait se venger quand l’occasion viendrait.
« Et si j’appelais le vilain pas beau Caldwell ? » Osa-t-elle avec un regard pétillant. « Je lui dis que tu fais des câlins forcés aux ninas ?!? »
Ces propos firent disparaître toute trace de gaîté en lui et lui valurent un regard noir du Ranger. Il n’y avait rien de drôle là dedans. Il eut envie de lui envoyer une bonne réplique cinglante dans la tronche, le genre de propos blessants mais se contenta de la fermer et de détourner les yeux. Il soupira avant de croiser les bras sur la poitrine, bien décidé à lui faire la tête.
Nelly haussa des épaules, engageant le vol pour le continent.
« C’est pas un beau noël si tu fais la tête comme ça. Je vais me racheter, promesa ! »
Elle le regarda.
« Je vais à la pêche au bisou avec ma branche de buy. Tu choisis la fille, je mets la branche au-dessus de vos têtes. D’accord ?!? »
« Nan. » Fit-il sans lui accorder un regard.
« Ah ? Un hombre alors ? »
« Non plus. »
« Ben je veux pas savoir alors ! Parce que si c’est pas une nina ni un hombre...les autres solutions...brrrrrr. »
« Je te rappelle que tu as voulu me castrer. Va te falloir bien plus qu’un bisou arrangé pour te faire pardonner. »
« Comme quoi ?!? »
« J’y réfléchis. » Dit-il tout en cognant de nouveau la figure. « Déjà j’ai le droit de faire ce que je veux avec ça ! »


Nelly se renfrogna.
Il touchait son Père Noël. Encore !!
Lui, quand il se décidait à emmerder quelqu’un, il n’y allait pas à moitié. Sauf que Nelly détestait ceux qui s’imposait. Elle détestait vraiment les sales pattes de Matt sur son objet si cher à son coeur. Surtout qu’elle comptait l’offrir à Isia. Elle expira très lentement et sa main migra sur l’inhibiteur d’inertie. Le vol calme et sans sensations se transforma peu à peu. Un vol de long courrier...puis un vol d’avion de chasse en vitesse de croisière. Ca commençait déjà à râler dans le sas à l’arrière.
« Ne touche pas à mon père noël... » Siffla-t-elle avec un regard étrange.
« Sinon quoi ?! » Répliqua-t-il de mauvaise humeur ajoutant une nouvelle tape d’un air de défi. Cette fois, il se tenait prêt à agir en cas de mouvements de sa part.
Un sourire naquit au coin de ses lèvres. Sans crier gare, Nelly plaça le jumper à l’envers et leur mis, à tous, la tête en bas. Elle regarda derrière elle ceux qui ne s’étaient pas sanglé et qui s’étaient retrouvés collés au plafond dont Matt.
« ARRETE CA » Gueula-t-il avec une certaine once de panique dans la voix.
« Je ne veux plus que tu m’embêtes ! » Exigea-t-elle en faisant trembler le jumper et en accélérant.
ça hurlait de plus en plus derrière.
Les hauts parleurs du vaisseau s’activèrent diffusant le message d’un opérateur.
// Jumper 3. Ici Atlantis. Vous avez dévié de votre trajectoire. Que se passe-t-il ? //
//Ici Nelly, jumper trois, pour Atlantis : je soigne la migraine d’un passager récalcitrant. Reprise de la trajectoire initiale, à vous ?//
// Besoin d’une assistance médicale à l’arrivée ? //
Le regard malicieux de Nelly se tourna vers Matt.
« Tu veux qu’ils s’occupent de tes doudous ? »
« ARRETE CA » Répéta-t-il, incapable de modifier sa position avec la pression exercée.
// Jumper 3. Repondez. //
//Ici Nelly, jumper trois, standby, je consulte le récalcitrant. Navrée pour l’attente.//
Elle se retourna vers lui.
« Bon, je suis sérieuse là. Tu te décides oui ? Je leur dis de venir pour soigner des coucougnettes ou pas ? »
« Bien sur que non ! » Répliqua-t-il, surpris par sa demande.
//Ici Nelly, jumper trois, merci pour la proposition mais tout le monde va bien. Demande permission pour descente plancher graduée. Motif : expérimentation apesanteur pour mes passagers. Quatre minutes. A vous ?//
// Jumper 3. Standby. Je transmets la demande à mon supérieur. // Le Technicien ne pouvait prendre la décision préférant en référer à un autre. La réponse ne fut pas longue à arriver. // Autorisé. Deux Minutes. Bon vol ! //
//Deux minutes. Vous êtes dur en affaire Atlantis. Merci.//

Enjouée, Nelly regarda au-dessus de son épaule.

« Allez ! Pour me faire pardonner. N’oubliez pas de respirer surtout ! »
La jeune femme accéléra l’allure et fit quelques modifications depuis les tuiles de commande. Au début, la descente laissait à penser qu’elle comptait partir en piquet. Mais le jumper restait bien droit. Nelly ajusta l’inhibiteur d’inertie, réduisit la gravité artificielle puis, petit à petit, les corps devinrent de plus en plus léger. Les passagers se mirent à flotter comme s’ils étaient dans le vide spatial, sans vitesse excessive, pour les deux minutes qui allaient suivre.
« JOYEUX NOËL ! » S’écria Nelly.
Elle jeta un regard vers Matt.
« T’es astronaute ! Profite, Ranger ! »

« Je voleeeeeeee ! »
Matt n’avait pas attendu le conseil de la pilote pour profiter du moment. Il volait ! C’était carrément fou comme sensation. Contrairement à d’autres qui paniquaient, lui savourait l’instant en multipliant les essais : modifier l’inclinaison des mains permettait de varier la position du corps et lui permettait d'exécuter quelques figures. En grand fan qu’il l’était, il prit la pose de Superman avant de tenter une petite pirouette.
« Trooop bien ». Toute colère l’avait quittée, le Gamin profitait pleinement du moment comme un gosse devant ses cadeaux de Noël. Il ponctua de multiples références cinégraphiques. « Vers l’infini et l’au delà ! »
« Geronimooooo !!!! Eh, derrière !!! Paniquez pas ! Il faut profiter….plus qu’une minute mes loulous !!! »

Nelly conserva l’incidence jusqu’à ce que la dernière seconde se soit écoulée. Elle demanda ensuite à tout le monde d’en profiter pour rejoindre facilement les strapontins. Petit à petit, elle reprit la programmation initiale de son jumper et récupéra son couloir de vol.
//Ici Nelly, jumper trois, reprise de la course initiale. Terminé.//
Elle reprit donc le voyage en direction du continent tranquillement, jetant parfois un petit regard pour voir s’il n’y avait pas de grands malades. Son regard migra ensuite sur le ranger et elle fut satisfaite de voir que le bouboude était parti.
Bientôt, le rivage du continent fût en vue. Bricks s’y dirigea et survola l’endroit des festivités. Il y avait une aire d'atterrissage où se trouvait déjà quelques jumpers.
« Je me pose. Vous allez pouvoir faire tout pleins de jaloux... »

C’est donc avec un grand sourire aux lèvres et quelques filets gluants ici et là qu’Eversman quitta le vaisseau. Ce petit extra lui avait fait oublier les péripéties du voyage. C’était déjà oublié et il avait hâte de pouvoir raconter ça à quiconque rencontré sur le lieu des festivités. Il repéra d’ailleurs bien vite plusieurs têtes connues s’empressant de les rejoindre, volant une coupe à l’un d’eux.

« Salut les copains ! »

@ pyphi(lia)

_________________


merci !                               couleur : darkcyan                               USS Dédale
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Déc - 22:37
avatar
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Messages : 167

Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Sans surprise ma malle intriguée. Cody se demandait qui avait pu avoir l’idée de l’emmener et si je n’aurais certainement pas la palme des idées surprenantes, j’étais bien persuadée à cet instant de mener la danse. Après tout, c’était pas un cadeau de Noël, juste des jouets pour geeks et grands gamins…

« Oh cette malle-là ? Trois fois rien… Voitures télécommandées, avions, un drone aussi… Et un peu de matos pour les modifier subtilement, ou les armées façons Noël… » dis-je avant d’ajouter innocemment « C’est la mienne. ».

« Oh oui ! Une chanson ça serait pas mal ça ! » je ne pensai pas qu’au plan « Rapt sur les chocolats », certes, mais j’y pensai essentiellement encore. « Une bombe ? Quel genre ? J’ai pris des bombes à confettis, des lances-surprises… P’tet des fumigènes pour écrire des trucs dans les airs… ». J’avais bien compris qu’il plaisantait mais je ne pouvais manquer de sauter sur l’occasion. Elle était trop belle.

Je me mis donc à regarder autour de moi, commençant par mes complices puis vers des personnes un peu plus éloignés, susceptibles de vouloir jouer. Pour les voitures au sol, le risque était minime. Pas besoin d’être un géni pour ne pas foncer dans tous les murs possibles mais avec un drone ou un avion ce n’était pas la même blague. C’était pas vraiment aussi agréable que prendre un beau mâle ou une jolie donzelle sur la tronche. Bref, il me fallait des gens un peu doué pour la partie risquée de l’opération.

« Bon on passe quand à l’action ? Un peu plus tard dans la soirée ? Y en aura moins mais ce serait moins surprenant de voir des idiots jouer entre les danseurs nan ? »
. Et comme souvent, ce qui était d’abord une plaisanterie devenait, pour moi, un sujet très sérieux. C’était toujours de la grande déconnade mais je ne me limitai pas à juste l’évoquer, je faisais la bêtise jusqu’au bout, comme avec Erin et le calendrier… Je comptai bien le lui fignoler un jour, avec une jolie fille par mois… Fallait encore trouver ça et trouver comment à faire croire à l’intéressée qu’il avait été réellement divulguée dans tout Atlantis… Compliquée ! Très compliquée ! Mai bref revenons à notre problème chocolaté présent. Un nouvel élément de distraction m’apparaissait : enfiler un pyjama pikatchu et traverser la salle en criant « Pika pika pikaley ! ». Ah oui, simple détail… Un crétin avec autant d’humour que moi irait me piquer ! Bah oui entre Pikaley et pique Hailey y a qu’un pas… Bon c’était un détail, un petit risque inhérent à une facétie. Ca pouvait se tenter, sauf que je n’avais pas le dit pyjama. Dommage !


_________________
Double compte : Lorn Fawkes


Hailey écrit en Darkorange
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Déc - 0:24
avatar
√ Arrivée le : 19/11/2018
√ Messages : 198

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Féeries de noël[Evénement]Mark ne pouvait s'empêcher de regarder Cody, depuis qu'il était apparu dans son champ de vision, il se sentait comme captiver par lui. Surtout, depuis qu'il pouvait mettre un nom sur son visage, et sur ce corps qui l'intriguait beaucoup, caché par beaucoup trop de tissus à son goût. Cody avait présenté au passage sa chienne. Zelda, quel choix intéressant comme nom. L'homme devait sans doute aimer les jeux vidéo, à moins que cela ne soit qu'un pur hasard. Dans tous les cas, Mark nota cette information dans un recoin de sa tête, cela pourrait lui être utile un jour ou l'autre. Pour le moment, le chirurgien ne put s'empêcher de répondre au petit commentaire qu'avait fait Cody sur Zelda.

- On dit souvent que les chiens sont le portait craché de leurs maîtres. Je me demande si c'est vrai...

Bien entendu, Mark ne parlait pas de ressemblance physique, un chien n'est pas comparable à un homme, sauf peu être que les poils. Zelda semblait avoir le poil très doux, peut être que la chevelure de Cody était pareil. Il faut dire qu'il avait de très beaux cheveux, et il ne semblait pas porter de perruque. Bref, nous nous égarons quelque peu. Mark parlait du fait qu'il espérait que l'homme se montre aussi câlin que pouvait être sa chienne, une fois qu'on lui donnait les premiers gestes d'affection. Cependant pas sûr que qui compte comprenne le sous-entendu que venait de glisser subtilement le chirurgien, malgré son grand sourire charmeur en direction de Cody.

Ah moins que... Mark avait peut-être raison sur un point : il n'aurait possiblement pas besoin de chercher bien loin à un homme à charmer ce soir. Cody qui avait rapidement l'homosexualité de Mark ; d'ailleurs, il était bon à noter qu'il ne semblait pas dégoûter et n'avait point bouger d'un centimètre pour mettre de l'écart entre deux ; venait de dire avec un magnifique sourire qu'il était sûr qu'il qu'un homme s’intéresserait à lui ce soir. Est-ce un sous-entendu de sa part ? Très bonne question, qui intrigua énormément le chirurgien.


- Merci beaucoup. Dit-il à Cody avec un immense sourire sur les lèvres.

D'autres personnes s'invitèrent dans leur petit groupe, disons plus ou moins bonsoir à leurs manières. Soudain, Cody fit une remarque à propos d'une malle non loin d'eux. Mark se tourna vers cette fameuse malle, remarquant soudainement sa présence. Il était aussi intrigué par ce qu'il pouvait contenir, mais une jeune femme à la peau légèrement mate et les cheveux châtain mit fin au mystère. Elle annonça que c'était sa malle et énonça ce qu'elle contenait.

- Les armées façons Noël ?... Tu comptes tuer quelqu'un ? Dit-il en rigolant à moitié.

Après cette petite discutions autour de la malle magique, le sujet du vol de chocolat prit le pas sur le reste. Presque, naturellement, Mark s'était proposé pour chanter une petite chanson pour distraire tout le monde. Cody et Hailey semblaient aimer son idée.


- Oui, je sais chanter. Enfin... Je me débrouille pas mal, sans vouloir me vanter. Je pourrais te chanter une petite chanson un de ses jours.
Dit-il en regardant Cody, avant de se tourner vers le reste du groupe pour connaître leurs idées sur le vol du chocolat.

Cody sembla proposer d’utiliser une bombe avant d'abandonner son idée en faisant signe qu'il s’agissait d'une blague, heureusement. Mais Hailey semblait beaucoup aimer son idée, elle n'avait sûrement pas comprit qu'il plaisant là-dessus. Cependant, l'idée d'une bombe de confetti plaisait beaucoup au chirurgien.


- J'aime beaucoup l'idée d'une bombe de confetti, j'adorais voir ça de mes propres yeux.

Pour finir, Cody proposa d'envoyer Zelda au front pour qu'elle attire l'attention avec sa gentille bouille adorable.

- Très bonne idée, je suis sûr qu'elle arrivera a attirer l'attention de tout le monde avec cette petite tête angélique.

Hailey semblait prête à mettre le plan à exécution à tout moment. Elle semblait plus excitée qu'une puce. Mais avant que Mark ne puisse répondre quoi que se soit, un visage familier fit son apparition dans le groupe.

- Bonsoir, Soldat Eversman, sympa le pull. Dit-il en se retenant quelque peu de rire en posant les yeux sur ce vêtement qu'on osait appeler pull de Noël.
©️ 2981 12289 0

_________________

Merci beaucoup à Matt Eversman pour ce magnifique Kit

Awards 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Déc - 12:42
avatar
√ Arrivée le : 12/12/2018
√ Messages : 13

Dossier Top Secret
√ Age: 31 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Lorn n’était pas le plus joyeux des hommes à l’époque de Noël mais il essayait toujours de faire bonne figure, d’apparaître aux repas de famille, ne pas s’y montrer trop bougon. Ce n’était pas toujours chose simple, surtout lorsque votre petit cousin avait décidé de remplacer votre sélection de musique un peu vieillotte à son goût, par le CD de Justin Bieber, le dernier en date, tout aussi pourrie que les premiers. Il fallait toutefois la fermer, devant sa mère, parce qu’elle le trouvait si génial, et parce que vous n’aviez pas envie de vous engueuler avec elle, encore. Cette année serait toutefois différente. C’était une fête sur Atlantis, loin de la famille, uniquement avec des collègues de travails et des natifs de Pégase. Lorn pouvait donc déjà imaginer les tenues des natifs, cérémoniels, élégantes, confrontées avec les idées étranges des atlantes. Comment réagirait un innocent Pégasien face à l’hideux pull de Noël ? Sans doute aussi bien que lui, c'est-à-dire en raillant ouvertement le brave, dans le meilleur des cas, ou en soupirant d’un air désabusé. Le culte du moche, c’était vraiment un concept inaccessible pour l’archéologue qui avait revêtu un costume bleu sombre, tombant parfaitement. Il avait même fait l’effort de mettre une cravate verte, dont il avait les nœuds en horreur. Il était impeccable. C’était le minimum à faire lorsque l’on se permettait d’inviter une princesse gaëllienne à venir voir les festivités, avant même que les officiels ne lancent les cartons d’invitation à travers la porte des étoiles. Et puis, plus il était bien habillé, plus il pouvait espérer ne pas gagner le concours de l’habit le plus moche et ça c’était un plus non négligeable.

C’est donc à dix-huit heure trente sonnante qu’il quitta ses quartiers pour gagner les navettes, prenant une dont le vol fut agitée par un type au pull hideux, agrémenté de led, et leur pilote… Il ne comprit pas vraiment la raison de la dispute mais dans la soute ça rallait. Lorn, lui, avait fait attention à éviter le buy mais d’autres n’eurent pas cette chance. Par contre le coup dans les roustons sous la branche, c’était nouveau ou du moins pas traditionnel. Pauvre soldat pensa Lorn en s’attachant. Ce vol était vraiment pas le bon, déjà qu’il tardait à décoller. Même une fois dans les airs, les choses ne s’arrangèrent pas. La pilote punissait le soldat qui jouait avec un père Noël et l’enquiquinait depuis le début, oubliant ouvertement ses passagers qui eurent le droit à connaître un moment de flottement avant le retour brutal à la gravité. Lorn préféra ne pas y goutter toutefois. Planer dans un espace restreint ne l’amusait pas et puis d’en dessous, l’on avait une belle vue sur les corps volants, ce qui était tout aussi bien.

A peine la soute fut-elle ouverte, que Lorn en sortit. Il n’était énervé contre personne, même s’il aurait préféré un vol sans histoire. Il n’allait pas faire un dépôt de plainte pour si peu. Les lieux étaient bien décorés, les gens commençaient à affluer et il se mit en direction du bar, prendre une boisson, et un petit four. C’était une bonne façon pour aborder des inconnus que de se rendre au rassemblement des pique-assiettes. Il nota que la jeune Eidolas était présente ; il irait certainement la voire une fois armée des éléments désirés.

_________________
Double compte : Hailey Spalding

Lorn écrit en #08088A
Revenir en haut Aller en bas
Sam 29 Déc - 19:23
avatar
√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 337

Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Une belle bande d’énergumènes !


Mais tout le monde jouait le jeu avec cette histoire de chocolats, une plaisanterie qu’elle avait lancé à la-va-vite (mais pas trop quand même, elle avait vraiment envie d’y goutter maintenant qu’elle les avait vu). Elle était entourée de personnes qui avait de l’humour et c’était parfait, la kiné adorait ça !

C’était aussi sans compter sur Mark et sa tendance à dragouiller tout ce qui passait. Il semblait qu’il avait jeté son dévolu sur Cody cette fois ci et ce dernier réagissait mieux que Matt. Qui sait, peut-être qu’il arriverait à trouver chaussure à son pied ce soir. Natasha n’avait aucune idée de l’orientation sexuelle du maitre-chien.

-Chanter… c’est une idée tiens ! J’ai laissé trainer ma guitare dans l’arrière salle si tu veux un accompagnement musical.

Elle s’était dit que ça pourrait être utile, les gens aimaient bien chanter autour d’un bon morceau de guitare, surtout après quelques verres dans le nez.
Cody s’interrogea sur le contenu d’une valise dans un coin du hangar et Natasha sauta sur l’occasion pour plaisanter comme à son habitude.

-Elle est pleine de barbies et d’action-men pour les grands enfants pardi ! S’exclama-t-elle avant de se tourner vers Erin et de lui murmurer de manière pas du tout discrète et sur un air conspirateur : je vous couvre, mais vous devriez mieux cacher les robot-espions du père fouettard, Erin ! Puis elle se tourna vers Cody qui revenait à cette histoire de chocolat. Le chien ! Bonne diversion ça !

Quelques instants plus tard, Matt débarquait en grande pompes et avec l’un des pulls les plus moches qu’il lui avait été donné de voir. Elle éclata de rire.

-Wooow ! Matt c’est le plus beau ce soir ! S’exclama t-elle. Bon, récapitulons pour cette histoire de chocolat. Matt va aller danser sur une table avec son pull clignotant pendant que Mark chantera et que je ferai l’accompagnement musical. La demoiselle, dit-elle en parlant d’Hailey, fera sauter quelques bombes de confettis et Cody enverra Zelda pour calmer les gens. Pendant ce temps Erin rafle le chocolat et on partage ensuite le butin ! Si avec ça ça ne fonctionne pas…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Déc - 7:54
avatar
√ Arrivée le : 24/01/2017
√ Messages : 700
√ Localisation : Sur le Dédale


Dossier Top Secret
√ Age: 64
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur



« Bon, t’active oui ?!? »
« Je fais ce que je peux ! » Rétorqua Darren en plaçant le mélange dans le saladier.
Chacun des soldats avait amené chaque élément de la recette dans ses bagages en guise de cadeau. Si l’un d’eux se faisait gauler durant le transport en jumper, les trois autres avaient encore une chance de passer. Mais devinez quoi ?!? Pas le moindre contrôle !
Ca c’était cool !

L’escouade du dortoir D4 en profita pour disposer ses quatre saladiers pour faire du ponch. Le mélange avait été bien difficile à transporter mine de rien et c’était l’heure de les placer sur la table comme l'apéritif le plus évident qui soit. Bien sûr, les gars n’allaient pas se contenter de sa version “moins de dix-huit ans”.
« Au fait... » Souffla Max qui faisait le guet. « Le ponch, ça se fait à noël ? »
L’ensemble des soldats s’interrogèrent du regard avant qu’un haussement d’épaule réponde à la question.
« Tant qu’on picole !!! »
« Chuuuuuut...moins fort April ! »

Jim se tenait à côté. Pas très gêné, il participait à l’embuscade sans vraiment en être. Il gardait bien serré contre lui un paquet cadeau et il recherchait constamment du regard la personne à qui il comptait l’offrir.
« Rappelez-moi les amis...pourquoi mettre de l’alcool en douce ? »
« Mais pour les péter ! »
« Ils vont tous rouler sous la table, Jim. Des festivités sans quelques trous du culs pour faire un ponch bien piégeur, c’est insipide. Rappelle-toi tes jeunes années. »
« Je m’en souviens... »
« Menteur ! T’as jamais été jeune avec ton discours de bac +12 ! »
« Chuuuuuut... » Coupa Max plus fort.
Il regarda un peu plus l’assemblée.
« C’est le bon moment ! » fit-il en se positionnant pour les camoufler de sa présence avec l’aide de Jim. « Y’a la gonz de Sheppard qui occupe toute l’attention ! »
« Vérifie qu’on est bien planqué, y’a la nana du Codir dans le lot. Faudrait pas se faire chopper maintenant... »
« Elle est embarquée aussi, go !!! »

Ni une ni deux, Darren et April sortirent les bouteilles d’alcool qu’ils vidèrent discrétos dans les saladiers en touillant. Si l’un donnait l’air du type tout à fait innocent, April avait la gueule de celle qui s’apprêtait à braquer une banque.
« J’espère qu’elle va s’en prendre un bon coup dans l’nez la directrice. Ca lui sortira le balais ! »
« April... »
« Ouais ? Tu préfères la môme du patron ? »

Ils mélangèrent petit à petit et goutèrent ensemble le liquide. Le piège était parfait, l’alcool ne se sentait pas autant, beaucoup se feraient avoir en se laissant glisser dans la quantité.
« J’espère qu’ils ont pas l’alcool mauvais. » Commenta le militaire en déplaçant avec ses amis les saladiers à une distance raisonnable sur les tables.
Il s’apprêtait à déplacer le dernier lorsque Max lui fila un coup de coude pour attirer son attention.
« Eh, vise un peu !!! » Il pointa du doigt une jeune femme. « Cette nana, elle te dit rien ? »
Darren ouvrit des yeux ronds.
« Ben...tu la mets dans une uniforme classique, elle ressemblerait à Emilia mais... »
« Mais en bien plus élégante... »
« EH EMILIA !!!!! ON EST LA !!!! » Gueula bien fort April par-dessus l’épaule des hommes. « T’AS PEUR QU’UN MEC TE BOUFFE ? RAMÈNE TOI !! »
Darren se racla la gorge d’un air gêné. Pour un accueil, il aurait pu faire un peu mieux. April étant fière de sa connerie, elle lui tapota l’épaule pour le quitter et finir de déplacer le dernier saladier...et au passage...se servir un verre de plus.
Le soldat ajusta sa tenue en déclenchant le rire de max.
« Ah !!! Le costard noeud-pap, c’est pour ça ? »
« Je savais qu’elle venait, ouais... »
Il lui bourra l’épaule.
« T’as intérêt de te tenir... »
« Je m’appelle pas April ! »
« Ne faisons pas attendre Emilia trop longtemps. Ou nous allons passer pour plus rustre que nous ne sommes déjà... »

Darren était bien d’accord.
Il partit à la rencontre de la princesse et lui fit un signe de la main.
« Bonsoir Emilia Zeïn. T’es...euh... » il entendit ricaner dans son dos. Le soldat se retourna pour voir April et Max rigoler comme des morveux en le fixant. Ce dernier mima son noeud papillon comme pour lui faire comprendre qu’il était de travers.
C’était vrai…
« Tu es très élégante. » Assura-t-il en se retournant. « Mes amis aimeraient te saluer à leurs manières. Ca te dit ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Déc - 13:05
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10767

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Fééries de Noël



« Je te le prêterai » Répondit-il à Mark

Forcément ce pull marquait les esprits. On ne pouvait passer à côté surtout lorsqu'il activait les différentes LED qui lui donnaient l'impression d'être un sapin de Noël humain ou une boule disco. Certainement un peu des deux même si le sapin correspondait plus à l'ambiance actuelle. Matt ne s'offença pas des rires et quelques remarques sur ce vêtement. S'il l'avait choisi, forcément il s'attendait à recevoir quelques critiques. C'était aussi le but. Il aurait pu débarquer au milieu d'une grande peluche licorne, cela aurait été le même résultat. Au moins là, il pouvait le retirer lorsqu'il aurait suffisamment marqué les esprits ou qu'il aurait trop chaud.

« J'ai toujours dit que j'étais le plus beau. » Répliqua-t-il avec un grand sourire aux lèvres avant d'attraper deux petits fours qui passèrent devant son nez. Mine de rien cette aventure en jumper lui aviat creusé l'appétit. Où était donc cette pilote qu'il lui fasse payer ses petits coups en douce ? L'écoute de son prénom fit stopper les recherches écoutant le rôle qui lui était dévolu.

« Si vous voulez faire fuir les gens, oui je peux danser mais ça serait dommage la soirée vient de commen... » Matt fut interrompu par le cri d'un groupe d'individus cherchant visiblement à attirer l'attention sur eux mais aussi celle d'Emilia. L'ambiance étant bon enfant, Matt en profita pour se rapprocher du buffet pour prendre quelque chose à boire. Il y avait de nmbreux saladiers, il n'hésita pas longtemps avant de se servir un verre de l'un d'entre eux. Rien qu'à l'odeur ça sentait l'alcool à plein nez. Ce soir, il n'était pas de service, il pouvait bien se permettre ça.

@ pyphi(lia)

_________________


merci !                               couleur : darkcyan                               USS Dédale
Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Déc - 16:32
avatar
√ Arrivée le : 23/07/2018
√ Messages : 87

Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité:
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Poursuivant son exploration des lieux du regard, Emilia nota la présence d’un mannequin assit sur une chaise, gros, barbu et vêtu de rouge. Cela devait être ce que les terriens appellaient le « Père-Noel ». Elle avait ouïe dire que ce vieux monsieur était la personnification de leur fête, l’esprit qui portait les présents aux gens. Il était amusant de constater que ce peuple, à défaut de côtoyer la magie réelle, s’étaient inventé ce genre de tradition pour faire rêver les enfants… et les grands enfants. Peut-être pourrait-elle utiliser ses pouvoirs pour animer ce père-Noel ou apporter un peu de « magie réelle » quelques minutes. Elle nota l’idée dans un coin de sa tête et fit signe à son garde-du-corps, Jebediah, de déposer le sac contenant quelques paquets qu’elle avait fait venir de son pays. Puisqu’il était coutume de se faire des cadeaux et que le gouvernement l’avait invitée à profiter de cet évènement, elle avait emporté quelques présents par respect pour leur tradition. Jebediah entreprit donc de déposer les affaires sous le sapin suivant l’exemple des atlantes qui passaient les uns après les autres pour en faire autant.

De son côté, Emilia avait repéré l’un des trois gouverneurs, Erin, et s’apprêtait à aller la saluer pour la  remercier de son invitation lorsqu’une grande exclamation la retint. Aussitôt, elle sentit Jebediah se tendre et son attention se porter sur la source de l’agitation. La princesse leva les yeux au ciel mais ne put retenir un sourire : le D-4 dans toute sa splendeur.

-Madame ? demanda le garde du corps en voyant s’approcher plusieurs individus.
-Tout va bien, le rassura-t-elle, ce sont des connaissances. Leurs manières sont un peu rustres mais ils ne sont pas méchants, conclut-elle à voix basse.
Elle observa avec curiosité la costume porté par Daren. C’était différent des modes gaëllienne mais cela ne manquait pas d’élégance.
-Merci Daren, tu es charmant toi aussi, dit-elle avant de lever un regard moqueur vers les deux comparses qui ricanaient derrière.  Et qui vois-je là-bas ? S’exclama-t-elle pour se faire entendre d’eux. Comment vas-tu April ? Et toi Max, as-tu progressé à ce jeu-vidéo ? Quel était le nom déjà… ?


Petit pique gratuite, ça lui apprendrait à se moquer des gens !
Le chauffage tapait fort par ici, son corps s’était suffisamment réchauffé pour qu’elle envisage de se défaire d’une couche de vêtement. D’un mouvement ample, elle se défit de sa cape et la tandis à son protecteur.

-Déposez cela au vestiaire pour moi voulez-vous ?
 
Blasé, Jebediah récupéra le vêtement et s’éloigna pour aller l’accrocher à un cintre tout en jetant quelques coups d’œil en direction du groupe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Jan - 1:00
avatar
√ Arrivée le : 24/01/2017
√ Messages : 700
√ Localisation : Sur le Dédale


Dossier Top Secret
√ Age: 64
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur



« C’pas parce que t’as gagné une fois que tu peux la ramener ! » Rétorqua Max dans un duel de fierté. Chargé de défi, il ajouta : « T’as juste eu d’la chance nenette, ça ne se produit qu’une fois ! J’te reprends quand tu veux !!! »

Le militaire en faisait vraiment un point d’honneur. S’il le fallait, il déménagerait son écran et sa console ici pour se mesurer de nouveau à elle. Depuis leur dernière partie, il avait repris des entraînements intensifs pour pouvoir la battre. Il attendait impatiemment ce moment même s’il savait que le jour de noël n’était pas le plus indiqué. Max était sérieux, pas très agressif, mais vraiment désireux de se confronter de nouveau à elle.

Jebediah écoutait Max, sourcil froncés. Il servait la famille Eidolas depuis plusieurs années maintenant et il n’avait jamais vu personne oser parler de la sorte aux membres de la famille royale. Cela ne lui plaisait guère de voir sa Dame se faire insulter mais cette dernière avait l’air de tolérer la situation aussi s’abstenait-il d’intervenir. Il eut néanmoins un léger sourire en entendant la princesse rétorquer avec cet air moqueur dont elle avait le secret :

- Mauvais joueur ! Tu as pulvérisé ta télévision la dernière fois.Tu es sûr de vouloir me défier à nouveau ? Pense à tes pauvres colocataires et à votre mobilier…
« Et bim !!! Dans ma gueule ! » S’esclaffa Max en reconnaissant la belle répartie. « Ben là, y’a une nouvelle télé. Et les potes ont l’habitude. Donc j’te reprends dès que tu veux, pouces flasques !!! »
– Et bien, je ne repars que demain alors si tu promets d’être bon perdant… lança t-elle, un brin provocatrice.
« Ouaip ! Si tu triches pas comme la dernière fois ! » Envoya-t-il, à son tour provoquant.

Le regard de Max tomba ensuite sur Eversman qui était en train de se servir. Il avait déjà joué avec lui, voir même disputé quelques tournois, il alla directement à sa rencontre. Le gars n’allait pas hésiter à lui dire qu’Emilia avait ruiné son record imbattu sur Gears of War. Plus ils seraient nombreux contre elle et mieux ce serait.

Darren avait suivi l’intervention de Max avait un léger sourire. Son pote l’avait coupé alors qu’il allait la remercier pour son compliment. Le moment où la princesse retira sa cape le surpris complètement. Le geste était travaillé, parfaitement orchestré. Emilia savait jouer de son charisme. Et sous le nez de Clive, forcément, ce fût fatal. Sa vue plongea un peu trop rapidement et il se sentit devenir un adolescent. Le regard avait été plus rapide que son esprit. Et soudainement... PAF ! BLUE SCREEN le Darren. Il ne pu s’empêcher d’avoir cet air idiot. April s’était approchée pour la saluer et elle rigola encore plus.
« Tu vas nous le perdre !!!! » lui dit-elle dans un reproche enjoué.
Un petit sourire en coin se dessina sur les lèvres de la princesse, amusée par la réaction de Daren. Il ne savait pas cacher ses émotions, c’était mignon.
La soldate lui fit un clin d’oeil et, sans attendre, envoya une pichenette très sèche derrière l’oreille de Clive. La douleur fusa dans son lobe et le fit quitter l’air benêt que la posture d’Emilia lui avait donné. Il se massa l’oreille en accusant sa comparse du regard. Mais elle l’ignorait complètement.

April, déjà, lorgnait le type qui plaçait la cape sur un cintre.
« C’est ton laquais ce mec ? » Elle hocha la tête d’un air approbateur. « T’as bon goût pour une princesse. J’avoue. »

-Un garde du corps, ricanna Emilia à la remarque d’April. Comme si elle choisissait ses protecteurs pour la qualité de leurs traits ! D’ailleurs, la plupart du temps elle ne choisissait pas on les lui imposait.
« Bah voyons ! Y’a l’air d’y en avoir tellement besoin…. »

La militaire avala son verre cul sec et le colla dans les bras de Clive. Elle se racla la gorge avant de déclarer :
« Ok, go ! »

Clive ricana. Son amie alla droit sur le “laquais” et monta à l’assaut de son attention.
Le soldat écarta le verre resté dangereusement en équilibre entre ses bras croisés et échangea un regard complice avec Emilia.
« Les envies d’escalade d’April... Bon. Si le mec disparait, il ne sera pas en danger. Enfin...je crois... » Déconna-t-il.
-Elle va le manger tout cru, répondit-elle fortement amusée par la situation. Elle ne se sentait pas en danger ici donc la perspective que son garde du corps aille passer un peu de bon temps ne la perturbait pas plus que ça.


Au pire, le type allait faire connaissance avec la culture Atlante de manière plus physique. April était une folle furieuse quand elle se décidait d’attaquer un mec. En plus, un type qui venait d’ailleurs, c’était la petite touche d’exotisme pour elle. Darren ne savait pas qu’il avait pour mission de garder la princesse, même s’il avait un petit doute. Mais sa mission allait maintenant devenir plus compliquée. Parce que non seulement April était douée pour “chopper du gaston”, comme elle disait, mais en plus elle ne lâchait pas l’affaire.
Profitant que son équipe se soit un peu séparée, il lui présenta son bras pour l’inviter.
« Mademoiselle souhaite-t-elle me suivre ? » fit-il dans une politesse guindée qui ne lui ressemblait pas.
- Cela dépend où monsieur souhaite me faire aller, répondit-elle en montrant du menton Erin. - Ce serait une faute de ma part si je n’allais pas saluer les notables.

Une légère appréhension gagna Clive en se voyant aller à la rencontre de la directrice aux côtés d’Emilia. Il craignait de devenir rapidement gênant, comme un cheveux sur la soupe, et de se faire dégager aussi facilement que le garde du corps avec la cape. Le militaire suivit silencieusement la même direction de son regard pour apercevoir Mademoiselle Steele. Au moins, ce n’était pas Hoffman, il se sentait plus à l’aise pour discuter avec celle-ci. Mais ce n’était pas la question. Même si Daren n’en avait pas envie, la main qu’il avait pointé en guise d’invitation se détourna vers la direction que voulait prendre la princesse.

« Et ben allons-y dans ce cas... »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Jan - 1:07
avatar
√ Arrivée le : 23/07/2018
√ Messages : 87

Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité:
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Ce n’était pas le moment d’angoisser. Courage ou dégage mon gars, mais ne joue pas le canard sous le nez de la princesse. Clive se voulut rassurant et parti dans cette direction avec elle.
Emilia fit mine de ne pas sentir le malaise de Daren et posa une main sur son bras car il lui semblait que c’était ce que le soldat attendait d’elle. Elle le suivit jusqu’au petit attroupement qui s’était formée autour d’Erin et se détacha de lui une fois à proximité. La princesse ne reconnaissait aucun des visages du groupe sinon celui de la dirigeante.

– La lumière illumine vos pas gouverneure, lança t-elle en langue Ancienne à l’intention d’Erin en reproduisant le geste qu’elle avait exécuté le jour de sa première rencontre avec la jeune femme. Sa main se posa sur sa poitrine, puis s’en décolla pour mimer un geste dans les airs, comme une aile qui se déployait. Et bonsoir à vous autre, lança t-elle à l’intention du reste du groupe.

Le contact avait suffit à le rassurer un temps soit peu. Clive s’approcha avec elle puis resta un peu en retrait lors de son introduction. Ce n’était pas la première fois qu’il la voyait faire ce signe et il se demandait si ça n’avait pas quelque chose à voir avec ses croyances. L’envol, et son tatouage aussi. Il nota mentalement qu’il serait intéressant d’apprendre comme saluer dans son pays et ce que ça signifiait. Bref, s’intéresser à cette façon d’intéragir. En souriant, Daren salua les quelques personnes présente et écouta calmement l’échange qui pourrait se faire entre elle et la directrice. Quoique...en restant discret : c’était par correction.

April, de son côté, venait tout juste d’accoster le garde. Elle l’avait regardé placer le vêtement d’Emilia et pointa le rangement d’un geste du menton.
« On sent qu’t’as fait ça toute ta vie ! » le charria-t-elle. « On appelle ça le fourrier chez nous. »
Elle lui offrit un beau sourire, les mains dans les poches, et attendit de voir s’il allait répondre ou jouer son rambo.

Blasé, Jebediah était en train d’accrocher la cape de madame sur un cintre. Il avait l’habitude de servir la haute société et les manies de ces messieurs-dames, ils étaient tous pareil. Emilia zeïn’ Eidolas était loin d’être la pire personnalité qu’il avait eu à escorter, elle était même plutôt bienveillante à son égard. Au moins, elle le regardait réellement de temps à autre, il n’était pas juste invisible. Cette soirée n’était pas si différente de celles auxquels il avait l’habitude d’assister en Gaëllie, les personnes y étaient peut-être un peu moins extravagantes… la princesse lui avait parlé d’une démocratie, un concept difficile à saisir et à accepter pour son peuple, mais il en avait donc déduit que ces gens étaient tout simplement moins riches que les nobles Gaëlliens, ce qui justifiait les tenues simples, voir hideuses de certains (un pull clignotant ? Certains atlantes avaient au moins autant d’imagination que les gaëlliens, le raffinement en moins). Il devait se trouver dans une soirée populaire auquelle la classe moyenne-pauvre s’était retrouvée.

Bien qu’il ne sente pas de danger, il gardait un oeil attentif sur les convives et en particulier sur ceux qui se trouvaient à proximité de la femme qu’il devait protéger. Mais une voix l'interpella. La femme de tout à l’heure : forte personnalité, musclée, cheveux courts… pas désagréable à regarder malgré son regard et ses manières de dure à cuir. Celle là avait l'étoffe d’une militaire.

- Je suis là pour protéger la Dame et veiller à ce qu’elle ne manque de rien, répondit-il sobrement.

« Tu m’en diras tant. » Se moqua-t-elle.
April fît un quart de tour pour regarder la princesse s’éloignant avec Clive. Un sourire narquois et sadique se dessina sur ses lèvres.
« Ben j’ai une mauvaise nouvelle mec : tu viens de te faire piquer ta place. »
Jebediah haussa les épaules.
- Elle est libre de flirter.
« Dis le mec d’un air tellement détaché que ça pue la jalousie. » Elle lui mit une tape d’un revers de main sur le torse. « Hé, dans le langage gonzesse, te faire jouer l’fourier c’est le message pour te faire comprendre que ta mission est finie. Tu prends un verre avec moi ? »

Le protecteur marqua une hésitation et regarda en direction de la princesse. Elle semblait occupée et parfaitement à son aise. Il reporta son attention sur April.

- Un verre, pourquoi pas.
« Je vais te faire connaître l’alcool Atlante, tu pourras plus t’en passer. » Balança April en lui prenant la main pour l’attirer façon “Viens par là, toi !!” jusqu’au service. S’il croyait pouvoir s’en tirer pour un seul verre, le p’ti garde du corps, songeait-elle, il était bien mal barré. C’était la première phase d’attaque d’April avant de passer aux choses sérieuses. Elle était bien motivée à l’avoir pour elle ce soir, ce type-là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ven 4 Jan - 8:00
avatar
√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Messages : 481
√ Localisation : Canada


Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
« Féeries de Noël »
Décidément, c'était la fête ce soir ! J'adorais m'amuser. Il fallait en profiter. La vie pouvait nous être prise comme ça, sans avertissement. Autant s'amuser avec les autres, se faire des amis, créer des beaux souvenirs et s'accrocher à eux quand les choses vont pas. À mesure que la soirée avançait, des têtes faisaient leur apparition.

Et ce Mark. Je savais pas trop ce qui m'arrivait. Disons que je pouvais pas m'empêcher de le fixer. Il était un mec super agréable à regarder. Classe, un regard bleu dans lequel je me perdais. Le fixais-je ? Eh merde... je détournai le regard, espérant qu'il n'ait pas remarqué que je le regardais. Il ajouta un truc comme quoi les chiens ressemblaient souvent à leur maître. Il avait pas tort, hein. Je savais me montrer hyper doux et gentil avec tout le monde. Je lui offris un sourire amusé en guise de réponse, ayant bien compris son sous-entendu.

« À toi de le découvrir. Tu seras peut-être surpris »

Puis, il y eu la mission vol de chocolats. Le dit Mark ajouta qu'il savait chanter. Ça m'intriguait énormément et j'étais curieux d'en apprendre d'avantage. Natasha ajouta qu'elle savait jouer de la guitare. Eh bien, on était entouré de musiciens ! La conversation avec les deux personnes était facile. Je n'avais pas à forcer quoi que ce soit. C'était juste là et honnêtement, ça me donnait envie de les revoir et d'apprendre à mieux les connaître.

« On devrait chanter ensemble. Je suis certain que ça peut être chouette » ris-je.

Une femme s'était avancée et avait dit que la malle lui appartenait. Elle semblait très emballée à l'idée d'une bombe, ce qui me fit rire. Une remplie de confettis... ouep, ça pouvait être bien pour la nouvelle année qui s'annonçait !

« Va pour une bombe de confettis alors ! »

C'est alors que les personnes présentes parlèrent d'un pull. Fronçant les sourcils et me demandant ce qu'il se passait, je me tournai pour voir de quoi il s'agissait. C'est alors que je remarquai une personne portant un chandail rouge avec des lampes DEL ainsi qu'un renne sur le devant. Je ricanai, secouant doucement la tête. Il était pas si pire que ça, mais les lampes étaient un peu de trop. Les personnes présentes se moquèrent de lui et je ne pus m'empêcher de rigoler avec eux.

« Je suis d'accord avec eux. Très joli le pull »

Alors que je me rendais au buffet pour prendre un truc à bouffer et à boire, je m'approchai de Mark, légèrement plus près que je ne l'aurais voulu. Je ne voulais pas entrer dans son espace personnel, mais disons que je voulais me rapprocher de lui.

« Je t'offre un verre ? » demandai-je, lui offrant un sourire et le fixai, attendant sa réponse.

_________________

J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Jan - 12:04
avatar
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Messages : 167

Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
La conversation avançant, je notai, sans surprise véritable, que Cody et Mark paraissaient se rapprocher, suivant un chemin qui pourrait bien les éloigner de la soirée. N’aimant guère m’immiscer dans ce genre d’histoires, encore moins blaguer dessus parce que ça vexait toujours, je ne sortais pas l’aiguillon pour taquiner les bestiaux, préférant me concentrer sur notre plan dément pour les chocolats. Utiliser des bombes à confettis semblait plaire à Cody ; les bombes c’étaient son truc après tout. Le plus compliqué serait de les sortir sans trop se faire voir, puis les placer à des endroits stratégiques, afin de maximiser la surprise.

A la mention du pull de Matt, j’y jetai un œil, m’étonnant que les guirlandes n’aient pas attirées plutôt mon regard. C’était hideux, il fallait bien le dire ! Quel pouvait bien être l’avis de nos invités venus d’autres mondes face à cela ? Le trouvait-il, comme moi, assez comique -Matt avait ce mérite d’avoir le sens du ridicule, évitant le grotesque d’une pirouette- ou totalement indécent, vulgaire ?

« Il ne vous rend que plus lumineux, sergent ! » dis-je en me retenant de rire. C’était un sapin de Noël ambulant et, en sus, grâce à sa masculinité plus que certaine, l’on pouvait facilement faire une blague de beauf, graveleuse à souhait : le sapin humain avait aussi les boules de Noël… Je n’allais toutefois pas la lancer à la cantonade, préférant rester un peu respectueuse, au moins tant que je n’aurais pas l’excuse d’avoir un verre dans le nez, ce qui ne saurait plus tarder vu que l’on semblait devoir prendre lentement la direction des buffets. Une fois devant, j’hésitai quelques secondes quant à la boisson qui ferait mon bonheur. Des saladiers sentaient bon l’alcool, un peu trop pour être honnête et, par pure curiosité, je m’y servais un bon verre. La première gorgée me brûla le gosier. Je ne l’avais pas pensé aussi costaud. C’était une farce de quelqu’un. Impossible qu’il ait été prévu par l’organisation ; c’était un piège ! Devais-je avertir du danger ou laisser les petites natures s’y essayaient ? Incapable de gâcher une blague presque innocente, j’optai pour la seconde option et m’éloignait avec mon verre quelques minutes, le temps de retourner à ma malle pour y prendre trois petites bombes à confettis, que je fourrais sous mon pull, remerciant le bon dieu de l’avoir fait serrer à la taille et assez large pour que ces petits poids ne le déforment qu’à peine, puis je rejoignais les autres, m’approchant de Cody et Mark pour leur glisser, sur un ton bas, digne de tout comploteur qui se respecte « Prêt pour la diversion ? ». Ma première idée avait été de sortir cette même phrase à Erin mais la plaie lorsque l’on était un officiel c’était que les invités venaient nécessairement vous présenter leurs respects et il était assez improbable que l’un d’eux ne comprenne notre projet. Cette fête de Noël promettait d’être intéressante, entre les couples d’un soir, la niole hardcore et les chocolats… Ca allait être d’enfer ! Bientôt nous pourrions signer notre forfait sur la nappe avec un rouge à lèvres, peut être avec un joli dessin pour rendre le crime plus fou encore !



_________________
Double compte : Lorn Fawkes


Hailey écrit en Darkorange
Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Jan - 10:07
avatar
√ Arrivée le : 19/11/2018
√ Messages : 198

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Féeries de noël[Evénement]La soirée s’annonçait plus que magnifique, Mark en était convaincu en tout cas. Il était entouré de personne sympathique, qui avait l'air de savoir comment faire la fête. Mais il y avait une personne en particulier qui commençait à rendre cette soirée de plus en plus belle. Ce militaire qui répondait, avec ce qui semblait être un certain plaisir, aux sous-entendus pour l'instant discret du chirurgien.

- J'aime beaucoup les surprises. Répondit Mark en lui faisant un petit clin d'oeil.

Voler des chocolats, voilà qui semblait être l’activité principale prévue par ce petit groupe pour la soirée. Mark proposa de chanter et Natasha lui répondit qu’elle serait ravie de l’accompagner avec sa guitare.


- Je serais ravi de t’écouter jouer. On ferait sûrement un bon duo.

Mais à ce moment-là Cody dit qu’il devrait chanter ensemble.

- Oublie ce que j'ai dit Natasha, j'ai trouvé un meilleur duo. Dit-il avec un immense sourire aux lèvres destiné au militaire. En fait on devrais faire un excellent trio. Ajouta-t-il en jetant un regard vers la kiné.

Puis après la discussion sur la musique, la conversation se tourna vers une certaine malle et son contenu plus que mystérieux. Mais rapidement les paroles échangées entre eux revient au sujet du vol de chocolat. Cependant, tout cela s’arrêta quand le grand Matt Eversman débarqua dans le petit groupe avec un pull qui amusa toute la galerie. Immédiatement après la petite réflexion du chirurgien, le militaire lui dit qu'il lui prêterait. Mark grimaça légèrement en lui répondant :


- Ha désolée mon corps d'Apollon n'est pas bâti pour ce genre de pull. C'est dommage. Conclut-il en se mettant en rire, ne cherchant pas à se lancer à soit même un bouquet de fleurs.

Plutôt mourir, pour Mark, que d'enfiler ce pull qui faisait concurrence à un sapin de noël avec cette sorte de guirlande lumineuse accroché à son pull. Au moins le renne dessine sur le pull était assez mignon. En tout cas, le chirurgien se retient de rire quand Matt se mit à prétendre être le plus beau. Pour une fois, il n'allait pas faire sa langue de vipère et balancer un petit pic au militaire, sans doute parce qu'il voulait faire bonne impression devant un autre militaire que lui.

Mark sentie un doux frisson traverser tout son corps, de la tête aux pieds. Avait-il soudainement froid ou était-ce à cause d'un certain militaire qui s'était soudainement rapproché de lui. La deuxième hypothèse semblait être la bonne réponse, au vue du sourire charmeur qu’offrait le chirurgien a Cody. Ce dernier venait de lui proposer de lui offrir un verre, chose qu'aurait plutôt proposer Mark, mais on dirait que le militaire avait été plus rapide que lui sur ce coup. Il lui était donc impossible de décliner son offre, et puis surtout, il n'en avait point envie. L'idée d’en apprendre plus de chose sur ce maître-chien était une idée dès plus exquise aux yeux de Mark.


- Avec grand plaisir.

Les deux hommes s'éloignèrent discrètement du petit groupe, même si ils prenaient tous la même direction, le buffet de la soirée. D'ailleurs, en s’écartant quelque peu de la foule, Mark remarqua qu'il était bien plus grand que Cody. Il devait avoir une bonne dizaine de centimètres de différences entres les deux hommes. Cela n'était point une mauvaise chose, au contraire, le chirurgien trouvait le militaire très mignon. Après tout, ne dit-on pas que tout ce qui est petit est mignon ? En tout cas, tout ce qui était plus petit que le grand Mark.

- Alors, dis mois, quel genre de chocolat, tu aimes ? Si jamais nous venons à les voler, j'aimerais savoir quelle douceur je dois prendre pour tes beaux yeux. Dit-il d’un sourire amusé.

Les deux hommes arrivèrent au buffet, mais Mark ne posa point les yeux sur ce qui était présent sur la table. Le regard du chirurgien était tellement préoccupé par le militaire. Il avait peur que si il détournait le regard, il disparaisse.


- Plus sérieusement, parle moi un peu de toi. Cela fait combien de temps que tu travail ici ?… Dans une autre galaxie. Dit-il en rigolant légèrement. J'ai encore du mal à croire que nous soyons si loin de la Terre…

La conversation aurait pu durer un petit moment si une certaine jeune femme n’était pas arrivé vers eux deux, bien décidés à voler ce fameux chocolat dont ils n’arrêtaient pas tous de discuter depuis le début de la soirée.

- Plus que prêt ! Enfin… Je crois ? Demanda-t-il en se tournant vers le militaire pour savoir si il avait vraiment envie de faire cela ou non.
©️ 2981 12289 0

_________________

Merci beaucoup à Matt Eversman pour ce magnifique Kit

Awards 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Jan - 16:14
avatar
√ Arrivée le : 12/12/2018
√ Messages : 13

Dossier Top Secret
√ Age: 31 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Lorn ne resta guère longtemps devant les buffets, se décidant rapidement pour une coupe d’un cocktail quelconque, et une pâte feuilletée fourrée à la saucisse, avant de s’éloigner, observant ses confrères atlantes et les pégasiens, réalisant qu’il ne connaissait pas grand monde. De plus il n’avait guère envie de se mêler à des groupes qui étaient clairement armés d’autres intentions que de discourir d’un sujet qui ne passionnait que quelques énergumènes dans son genre. Apercevant la princesse gaëllienne auprès d’Erin Steele, il se décida à l’approcher, et faire ce qu’il s’était promis de faire autant par politesse que pour le plaisir d’échanger quelques mots. Sur le chemin, il réfléchit à une manière de la saluer, poli mais sans excès, une si possible qui ne heurterait pas la demoiselle et, finalement, il opta pour de simples mots prononçaient en Ancien, en priant que cela ne déclenche pas une ruée de linguistes et autres savants sur sa malheureuse personne.

« Mes salutations Princesse. C’est un plaisir que de vous voir parmi nous. » simple, sobre et efficace. C’était presque satisfaisant mais il s’en contenterait. De plus, il lui fallait maintenant saluer les autres membres du groupe, en anglais cette fois. La plupart n’avait même pas dû reconnaître un mot d’Anciens. « Joyeux Noël à vous et mes excuses de m’immiscer ainsi parmi vous. Lorn Fawkes, à votre service. Si quelqu’un se demande, je n’ai fait que saluer notre invité. ». Le linguiste n’avait su se retenir d’expliquer ce qu’il venait de dire, sobrement mais il l’avait tout de même fait. C’était autant une façon d’éviter la question que de lancer une discussion, en apportant un sujet qu’il pouvait prétendre maîtriser.

N’ayant rien de mieux à faire, Lorn resta là, légèrement en retrait d’un pas, prêt à s’en aller au moindre signe que sa présence n’était pas désirée. Il n’était après tout venue que présenter ses hommages avant de retourner parcourir la salle, et laisser ses yeux se promener sur les tenues de chacun, se disant parfois que certains auraient pu porter un haut de maillot de bain qu’ils n’auraient été plus habillés. Il commençait à se dire que Noël était, sur Altantis, quelque chose de plaisant au final, pour les yeux et il se demandait si cela l’était aussi pour les mains. C’était une expérience à mener, une façon d’occuper sa soirée sans boire plus que de raisons et dieu savait s’il avait besoin d’une raison pour ne pas boire comme un trou.

_________________
Double compte : Hailey Spalding

Lorn écrit en #08088A
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Jan - 20:07
avatar
√ Arrivée le : 23/07/2018
√ Messages : 87

Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité:
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Steele


Erin avait papoter quelques peu avec les différents convives, préférant les laisser à leur plan d’exécution pour braquer le menu. Elle s’était éloignée, ne voulant pas être mêlée de prêt ou de loin à pareil forfait et surtout, elle s’était retrouvée dans une discussion qui n’avait rien de féérique avec Zelenka qui venait défendre, dans un pull archinul de Noël tricoté par sa grand-mère en Ukraine (le pratique pour le froid, ça les connait !), les bienfaits d’installer un séquenceur d’intensité au niveau des générateurs à Naquada pour rendre le réseau plus stable et avoir des conversions dignes de ce nom  en “coulomb” exact pour avoir des bases communes avec les réseaux terrestres et les normes ampères (Erin était perdue depuis longtemps), quand la Princesse Emilia Zeïn Eidolas la salua.

DIVERSION !!

Erin s’excusa auprès de Radek, le laissant en plan avec un vieux schéma plié en quatre sur lequel était dessiné au crayon de papier un schéma fidèle (selon lui) à la réalité de ce qu’on pouvait trouver en câblage dans la cité. Au final, elle regrettait presque de ne pas avoir participé au plan concernant le buffet. D’ailleurs, elle remarqua qu’elle s’était à nouveau rapproché d’eux, ce qui entraîna un salut d’Emilia à leur intention.
« Bonsoir Princesse, que la terre-mère veille sur vous. », répliqua Erin avec un franc sourire que la blondinette lui retourna..
Elle aimait bien ce titre de “gouverneur”, mais pour l’heure, elle n’était pas en fonction. Elle était là pour se détendre.
-Vous avez bonne mémoire ! Répondit t-elle, appréciant que la dirigeante l’honore en se pliant à ses coutumes.
« J’essaie ! », répondit Erin qui était contente d’avoir pu rendre un salut convenable à la jeune femme. C’était important pour elle de coller au protocole un maximum.

« J’espère que vous passez une bonne soirée. »
-C’est une belle réception… merci de m’y avoir convié.
« On va expliqué un petit peu ce dont il s’agissait ? »
-Une célébration familiale où vous offrez des présents à vos proches en faisant croire qu’il s’agit de ce monsieur barbus là-bas ? dit-elle en indiquant le faux père noël sur son trône.
« Vous avez cerné l’essentiel de ce qu’il y a à retenir. », répondit Erin en lorgnant sur le faux père noël, en opinant du chef. « Vous avez ce genre de célébration dans votre culture ? »
-Pas de personnage barbu de ce genre mais nous avons nos traditions bien sûr... 

Emilia Zeïn'Eidolas



Emilia songea qu’elle prendrait bien quelque chose à boire et à manger. Toutes ces choses avaient l’air plutôt bonne, surtout ces chocolats qui trainaient sur certaines tables… la princesse avait un faible pour cette sucrerie depuis que les atlantes la lui avait fait gouté.
Mais elle se fit apostropher par un visage connu avant d’avoir eu le temps d’esquisser le moindre geste. Lorn, l’archéologue qui lui avait parlé de cet évènement avant que le CODIR ne lui envoi une invitation officielle. Cette rencontre lui fit plaisir, l’homme était cultivé et partageait son interêt pour les Anciens.

-Bonsoir professeur, dit-elle en portant une main à son cœur pour répéter le geste de salutation de chez elle, les paroles en moins.

Elle avait spontanément adopté le langage des Ancêtres puisque Lorn avait engagé la discussion ainsi. Mais l’historien repassa rapidement sur la langue commune, expliquant même ce qu’il venait de lui dire aux autres. Lorn possédait ce petit brin d’arrogance commun aux nobles lettrés de chez elle et il ne se sentait visiblement pas à sa place parmi ces gens. Emilia se demanda si interrompre une conversation de groupe était malvenue dans la culture terrienne ou si cela venait de l’archéologue. Elle se prit à espérer que la seconde hypothèse était la bonne ou bien elle venait de commettre un impair.

-L’un de vous saura peut-être m’expliquer… pourquoi avez-vous accroché toutes ces décorations sur cet arbre coupé ?

Ces yeux se décrochèrent de l'arbre pour se poser brièvement sur la patinoire. Il serait plaisant, après avoir mangé un morceau, d'expérimenter ce jeu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Continent de Lantia :: Plaines et forêts-