Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Mar 26 Fév - 10:55
Ce matin-là était comme tous les autres. C'est-à-dire que lorsqu’il ouvrit les yeux, le Coréen mit quelques instants à se souvenir qu’il n’avait pas rêvé et qu’il se trouvait bien depuis plusieurs jours exilé à l’autre bout de l’univers. Il soupira et ce rappel à la réalité lui ôta toute envie de se lever. Mais il avait pleinement conscience que cette attitude puérile, qui ne lui ressemblait pas, ne servirait à rien. Aussi il se redressa et décida de consacrer les deux prochaines heures à s’entraîner. Depuis son arrivée, il avait plusieurs fois eu la preuve que son statut de civil ne le mettait pas à l’abri d’éventuels combats et il devait apprendre à se battre. Ses classes en Corée ne lui avaient pas suffisamment inculqué de techniques et il avait encore après tout à servir 6 mois son pays en effectuant son service national.

Seok avait terminé son entraînement, immuablement le même ; il n’appréciait pas l’originalité. Il avait couru pour améliorer son souffle, chose qu’il détestait puis avait effectué différents exercices pour terminer par le sport dans lequel il excellait. Le Tae Kwon Do lui permettait de retrouver une certaine sérénité et de poser une harmonie entre son corps et son esprit. Puis il se rendit de nouveau dans ses quartiers, où il prit une douche chaude. Une fois revigoré, il s’allongea pour lire son œuvre préféré et s’arrêta au Chant III, avant que Télémaque ne débarque à Pylos. Puis soudain il s’aperçut qu’il avait faim, n’ayant pas déjeuné le matin.


Malheureusement, depuis qu’il était arrivé, il s’était heurté à de la
nourriture occidentale et avait de grandes difficultés à s’y habituer. Bien sûr, il avait eu coutume à l’ONU de goûter ces plats gras et peu relevés mais la cuisine y était internationale, et donc variée. Il se rendit donc de mauvaise grâce au mess et se présenta devant le comptoir, essayant de deviner ce que pouvaient contenir les mets présentés. Son pays lui manquait cruellement et il regrettait le Kimchi de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Mar 26 Fév - 20:25
Préparer les repas sur une base militaire tenait souvent de la prouesse. Il y avait de nombreuses contraintes. Il fallait que ce soit sain parce que les troupes devaient rester en forme, mais en plus savoureux car une bonne nourriture participe aussi au maintien du moral. Sans oublier que quantitativement ce n'était pas une dizaine de personnes qui venait se restaurer, mais plusieurs centaines. Toute recrue officiant au mess savait également que pour chacun de ces repas, elle devait préparer des alternatives aux plats principaux pour les végétariens, les croyances religieuses de certains et les allergies alimentaires des autres. Bref, cela demandait en coulisse un travail conséquent avant même de commencer à cuisiner.

Tout cela se déroulait ainsi sur notre bonne vieille Terre. Là où l'approvisionnement n'était pas le problème majeur. Sur Atlantis, en revanche, être affecté au mess relevait de la gageure. Les stocks provenant de la planète mère consistaient le plus souvent en conserves, aliments déshydratés, secs ou encore en rations. Quant aux produits frais, la plupart étaient inconnus des cuistots, ce qui les obligeait à des préparations qui parfois ne remportaient aucun suffrage. En somme, Daniela était confrontée chaque jour à des défis exaltants, du moins pour elle. C'était, de toute manière, toujours mieux que d'être recouverte de boyaux de poissons.

D'ailleurs, ce jour-là, avec ses collègues de fourneaux, elle s'était lancée dans l'élaboration d'une recette de Levanna, une planète explorée l'année passée par les sergents Stackhouse ou Bates. Ils avaient réussi à nouer des relations commerciales (des médicaments contre de la nourriture entre autres). Parmi les ingrédients, on retrouvait beaucoup de légumes qui ressemblaient à ceux de la Terre, pour le goût du moins. Leur couleur et leur nom, Daniela préférait ne pas les donner aux membres de l'expédition. Il y avait aussi les sempiternels tava, cette espèce de haricots rouges dont les grains étaient plus longs et oblongs que leurs homologues terriens. Sinon, pour les moins aventureux comme McKay, il y avait les pommes de terre et les haricots verts fournis par les Athosiens.

La viande, en revanche, était la même : de la chèvre ou du poulet. Personne n'avait encore réussi à convaincre Sheppard, McKay ou Zelenka d'utiliser les jumpers pour transporter quelques bovins sur le continent et en démarrer l'élevage. Une histoire de dignité et de respect à montrer à ces petits vaisseaux. Étonnamment, depuis quelques jours, le poisson aussi était absent du menu. Bref, tout le monde s'adaptait.

Ainsi pendant que les ultimes parts du petit déjeuner étaient servies aux retardataires, Daniela installait déjà les gamelles pour le déjeuner. Les derniers arrivants avaient donc le choix entre le petit déjeuner, le déjeuner ou même pour les plus affamés le brunch. Pendant ce temps, Sheffield et un autre soldat débarrassaient les couverts.

Tout à coup, une commotion se déroula à la table de Katie Brown et Radek Zelenka. Leur collègue, le Dr Kavanagh, semblait s'étouffer. En tous les cas, il avait les yeux exorbités et larmoyants ainsi que le teint rouge. Il se jeta sur son verre et l'avala d'une traite avant de se resservir. Les autres scientifiques riaient de bon coeur.


« C'est fort, hein ? lança Zelenka, il paraît que le chef a utilisé cette espèce de fruits violet sombre de Levanna comme condiment. 
– Je n'ai fait que suivre la recette, » expliqua Daniela au personnel qui défilait devant elle en lui tendant leurs assiettes.

Elle servit une louchée généreuse de ce mélange de chou, tava, ail et piment violet à tous ceux qui se montraient assez hardi pour cela. Sheffield en retournant aux cuisines murmurait quelques mots d'encouragements aux téméraires.


Dernière édition par Daniela Payne le Jeu 14 Mar - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Jeu 14 Mar - 10:21
Seok se présenta donc devant la chaîne, non sans avoir assisté à l’étouffement de l’un des membres, visiblement surpris du goût de ce qu’il avait osé prendre comme mets. Le Coréen sourit intérieurement, se faisant la réflexion que les Occidentaux ne connaissaient la plupart du temps que le sel comme condiment, parfois le poivre. Ils passaient à côté de saveurs subtiles ou plus violentes, qui relevaient chaque plat de manière unique. Cela manquait beaucoup au jeune diplomate, qui trouvait la plupart du temps la nourriture fade et triste. Evidemment, il avait conscience que l’approvisionnement devait être un casse-tête, d’autant que cuisiner pour autant de personnes avec des origines si diversifiées ajoutait à la difficulté.

Cette fois, son regard fut attiré par un plat à base d’une sorte de haricots. Spontanément, il se nourrissait principalement de riz, préférant les gros grains, mais évidemment, il avait dû se résoudre à faire des efforts, d’autant que s’il y avait du riz, il n’était jamais préparé à la coréenne ce qui en faisait parfois une bouillie blanche et insipide. En revanche, il avait plus de chance avec la viande, car le poulet était un ingrédient de base et il en trouvait assez facilement sur la Cité. Ce qui était au moins un peu réconfortant.

Il lui sembla que quelque chose de violet colorait le plat et il leva les yeux pour interroger la personne qui les servait ce jour-là. Pas de chance pour Seok, c’était une femme. Il faillit de ce fait renoncer à sa question, mais elle avait bien dû noter qu’il avait eu l’intention de lui parler, aussi il fit un effort pour lui adresser la parole sans rougir de façon trop évidente. Il avait beau essayer de faire face, sa culture le tenait toujours profondément enraciné dans des valeurs très différentes et il craignait d’être jugé trop familier et mal éduqué en ne respectant pas les usages. Aussi c’est en évitant son regard et en bredouillant qu’il prit la parole :

« Euh… Bonjour. Je voulais juste savoir… C’est quoi ce plat exactement, s’il vous plaît ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Jeu 14 Mar - 21:25
Une nouvelle voix s'éleva de la ligne des affamés et elle posa la même question que les autres. Toutefois, Daniela remarqua que son interlocuteur semblait intimidé. Elle le jaugea rapidement, c'était un jeune Asiatique à qui elle ne donnait pas plus de vingt-cinq ans. Son apparente jeunesse et sa voix calme lui rappelèrent Rafael, son petit frère. Elle sourit au nouveau venu d'un air rassurant.

« Les habitants de Levanna l'appellent Obuutho avec notre bon vieux « th » anglais, répondit-elle aimablement, le sergent Stackhouse lui donne un nom moins exotique, l'arrache-ta-gueule. C'est fait avec du chou, du tava et l'espèce de piment violet de Levanna. J'en ai une caisse entière à écouler. »

Des murmures désappointés montèrent des rangs des consommateurs. Daniela se tourna vers eux et brandit sa louche.


« Alors, écoutez, on est dans une autre galaxie, vous vous attendiez quand même pas à du steak-frites tous les jours. Et puis, vous avez toujours les haricots. – Elle ramena son attention sur le jeune homme devant elle pour lui sourire à nouveau – Il y a aussi de l'ail dans le plat alors si vous avez un rendez-vous galant dans les heures qui suivent, je vous le déconseille. Sinon, si vous aimez les plats très épicés, c'est exactement pour vous.
– En fait, se permit d'intervenir un botaniste, nous appelons ce fruit « piment », mais sa plante et son mode de production sont très différents du piment. Toutefois, il contient bien plus capscaïcine que leurs homologues sur Terre. L'avantage est qu'il y a aussi un autre composé qui rend cette plante très intéressante pour...
– Euh... docteur, sans vouloir vous presser, je vous sers ou pas ? »

Le scientifique s'excusa avec un sourire et tendit son assiette à Daniela. Il entreprit de continuer son explication auprès d'un technicien à côté de lui qui hésitait sur le dessert à choisir. Pendant ce temps, la jeune femme reprit la discussion avec l'Asiatique.

« En viande, je n'ai que du poulet ou de la chèvre. Que préférez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Ven 15 Mar - 11:47
La jeune femme lui adressa la parole sans agressivité ni impatience, alors que probablement elle avait autre chose à faire que répondre à ses questions. Il lui en fut reconnaissant, il n'était pas si fréquent qu'il trouve quelqu'un de compréhensif depuis son arrivée brutale ici. Elle lui sembla plutôt jeune, mais il était toujours difficile de donner un âge à une femme, surtout à une occidentale... En tout cas, elle le renseigna sur ce que contenait le plat. Mais pendant son explication, certains clients laissèrent leur mécontentement s'exprimer, ce qui la rendit plus ferme dans la réponse qu'elle leur fit. Il ne put s'empêcher de sourire en la voyant ainsi remettre à leur place les contrariés. Elle avait du caractère, apparemment, et il en fallait sans aucun doute pour tenir ce poste. Comme elle avait su se montrer sympathique et directe, du coup, il parvint à lui répondre sans rougir démesurément.

« Du chou ? J'adore le chou, c'est un légume de base dans mon pays ! Et ce que vous appelez tavas, c'est cette sorte de haricots, n'est-ce pas ? »

Il réfléchit un instant. La cuisine était une valeur importante dans son pays, elle avait à la fois une valeur nutritive, bien sûr, mais également très symbolique. Il avait apparemment pour une fois la chance de pouvoir goûter quelque chose qui avait de grandes possibilités de ressembler à ce qu'il aimait préparer lui-même pendant ses longues soirées en solitaire sur la Terre. Il reprit :

« Le piment semble épicé au point de gêner les papilles de vos congénères occidentaux, cela me fait penser que ça devrait me convenir parfaitement. Merci d'avoir préparé ce plat ! Et bénie soit Levanna... »

Il allait continuer quand il entendit quelqu'un lui donner un conseil. Il éclata de rire cette fois à la pensée évoquée par son interlocuteur.

« Un rendez-vous galant ? Ici ? Non, ça ne risque pas d'arriver, donc servez-moi généreusement, s'il vous plaît ! Et uniquement du poulet, je suis très friand de cette viande. »

Seok sourit à la jeune femme, heureux à l'idée du festin qu'il allait faire en ce jour, et se permit même de se présenter, en s'inclinant avec respect comme les usages l'exigeaient.

 « Je m'appelle Seok Hae, de Seoul. Vous... Vous... »

Il aurait voulu continuer à parler avec elle de cuisine, mais il ne savait pas comment s'y prendre pour l'inviter. Il réalisa alors qu'il la gênait certainement en ralentissant son travail, et s'en voulut de ne pas l'avoir compris avant. Aussi il termina :

  « Vous devez être très occupée. Je vous laisse terminer. Je vais... m'installer plus loin. »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Ven 15 Mar - 21:05
Daniela sourit au jeune homme. D'après les réponses qu'elle recevait, une autre personne au moins saurait apprécier ce plat. Elle rit doucement à la remarque sur les papilles délicates de ses compatriotes.

« Oui, peu d'entre nous sont habitués à la cuisine épicée. Elle ajouta. À part vous, il n'y a que l'un de nos techniciens indiens qui a chanté les louanges de Levanna. »

Daniela se montra très libérale lorsqu'elle servit l'Obuutho. Quant aux cuisses et ailerons de poulet qui accompagneraient le plat, elle choisit les plus charnues. Lorsque Seok Hae avoua n'avoir aucun rendez-vous galant de prévu, elle ne put s'empêcher de le taquiner gentiment.


« Charmant comme vous l'êtes, les invitations ne devraient pas tarder à pleuvoir. Et voilà pour vous ! »


Elle redonna l'assiette au jeune homme alors que celui-ci se présentait.


« Eh bien ! Enchantée, moi, c'est Daniela Payne.
– Amusée, elle lui fit un clin d'oeil quand il coupa court aux présentations, un brin gêné. – C'est toujours un plaisir de papoter, mais ne laissez pas votre assiette refroidir. C'est meilleur quand c'est bien chaud. »

Elle servit des autres affamés qui commençaient à arriver. Quelques minutes plus tard, Sheffield vint la remplacer derrière les gamelles. Enfin ! Elle pouvait déjeuner avant l'affluence de midi. Elle se prépara un plateau où l'Obuutho occupait une place non négligeable. Avant de rejoindre la salle de restauration, elle fit un détour par les cuisines pour prendre deux coupelles d'un dessert qu'elle prévoyait de mettre au menu prochainement. Toutefois, avant de se décider, elle devait savoir si cela plairait au plus grand nombre.

Elle revint dans la salle et repéra le jeune coréen un peu plus loin. Arrivée à sa table, elle demanda en désignant l'une des chaises vides :


« La place est libre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Sam 16 Mar - 15:34
Seok s'aperçut que la jeune femme le servait généreusement et il lui en fut reconnaissant ; il allait sans aucun doute apprécier ce repas et elle avait mis les plus belles pièces dans son assiette. Il inclina la tête afin de la remercier, un peu gêné de tant d'attention. Il allait même lui répondre de vive voix lorsqu'elle lui asséna qu'il était charmant. Bien sûr, il avait conscience qu'elle disait cela en matière de plaisanterie pour détendre l'atmosphère, mais il ne put s'empêcher de rougir légèrement. Seok n'avait pas réellement eu une vie très mouvementée de ce côté-là, se consacrant à ses études et à son travail principalement. Cela causait d'ailleurs la fierté de son père car il avait réussi professionnellement mais cela désespérait sa mère qui rêvait de le marier. Mais maintenant qu'il avait eu 30 ans, elle paraissait avoir renoncé, comme s'il était trop vieux, ce qui, cette fois, faisait le désespoir de Seok qui se voyait finir ses jours dans son superbe appartement de Seoul. Il ne savait pas comment agir avec une fille et ne saurait probablement jamais. Du coup, il ne dit rien et après un bref salut, il se dirigea vers une table libre, plutôt au fond de la salle.

Le plat sentait véritablement bon, les couleurs se mêlaient dans un joli tableau, les odeurs se mélangeaient agréablement et il s'attabla avec appétit. Il prit une première bouchée et ce fut comme une explosion de saveurs fondantes et épicées dans sa bouche... Oui, cette fille-là savait assurément cuisiner ! Dommage qu'elle soit restreinte à devoir satisfaire le goût du plan grand nombre ce qui sans doute nivelait vers le bas ce qu'elle pouvait se permettre de faire. A ce moment, une voix s'éleva demandant si la place était libre. Sans aucun doute quelqu'un qui voulait emprunter la chaise, vu que Seok mangeait toujours seul. Le Coréen leva les yeux et vit Daniela qui se tenait devant lui. Il hésita, bafouilla puis finit par répondre :


« Oui, oui, bien sûr... C'est libre. Vous pouvez prendre la chaise, pas de problème. Au passage, votre plat est absolument divin, c'est un véritable régal, il possède une âme solide et chatoyante. Merci beaucoup ! Je vous souhaite un excellent appétit.»

Seok était certes compétent dans son domaine, il savait négocier âprement avec des adversaires coriaces mais en matière de relations personnelles, il atteignait quasiment le degré zéro. Il s'arrêta soudain, en proie au doute et la regarda d'un air interrogateur:

"Est-ce que vous vouliez dire que vous souhaitiez vous asseoir avec moi?"


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Dim 17 Mar - 12:20
« En effet, c'était une façon implicite de savoir si je pouvais me joindre à vous ou non, répondit Daniela amusée, C'est moins agressif qu'une question plus directe... »

Elle prit place en face de Seok. Elle lui sourit malicieusement avant de reprendre.


« Je vais donc m'imposer, car mon plateau commence à être lourd. »

Les trois militaires à la table derrière elle se levèrent pour débarrasser leurs plateaux. L'un d'eux heurta sa chaise et s'excusa immédiatement. Elle ne lui en tint pas rigueur et en profita pour lui demander si elle pouvait prendre leur pichet d'eau. Ça lui évitait un voyage jusqu'à la fontaine. Elle se retourna vers son compagnon de table.


« Je vous sers ? proposa la jeune femme avant de remplir son propre verre, je suis contente d'apprendre que ce plat vous plaît. Je pourrais donc répéter l'expérience dans les jours à venir puisqu'apparemment il y en a d'autres qui l'apprécient. »

Elle désigna un deuxième groupe de scientifiques, plus loin, et qui semblait déguster le plat avec plaisir. Tandis qu'à d'autres tables, certains posaient un regard dubitatif sur la nourriture, la couleur paraissait les déstabiliser. Pour sa part, elle attaqua de bon coeur sa propre assiette prenant le temps d'apprécier chaque bouchée. Tout à coup, elle reprit la parole comme si quelque chose lui revenait en mémoire.

« D'ailleurs, en parlant de plats extraterrestres qui ne sont pas encore au menu, est-ce que ça vous dérangerait d'être mon goûteur du jour ? »


Elle poussa vers Seok une coupelle remplie de morceaux de fruits aux couleurs fraîches et appétissantes. Il y avait du vert vif, du rouge profond, du jaune pâle et un orange tendre. Cela ressemblait en fait à une banale salade de fruits si on exceptait les baies d'un bleu sombre qu'elle avait ajouter. Les ingrédients qu'on dégotait dans cette galaxie rendaient exotique le plat le plus commun !


« C'est censé être une salade de fruits,
expliqua Daniela puis elle montra avec sa fourchette chaque morceau de fruits, nous avons des fraises et des oranges provenant de Manaria, même si les fraises de là-bas sont énormes par rapport aux nôtres. Ça, là, c'est en remplacement du kiwi, c'est du fari que nous échangeons avec je ne sais plus qui. C'est légèrement plus sucré que le kiwi. Ce morceau jaune, c'est du rippa, ça ressemble aux ananas, mais en plus petit et avec des épines, c'est un peu acidulé, mais ça donne beaucoup de jus. Pour finir, ces baies bleues, ce sont des... eh bien... des baies bleues ramenées du continent, les botanistes ne leur ont pas donné de nom. Ça a un petit goût de citron. »

Elle sourit encourageante avant d'ajouter.


« La botaniste Katie Brown et le docteur Beckett m'ont assurée que ces fruits étaient propres à la consommation, sans effet secondaire gênant. Sauf le fari qui risque de laisser votre langue verte quelques heures. Bref, j'attends votre verdict. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Dim 17 Mar - 23:44
La jeune femme confirma la supposition de Seok, en prenant place en face de lui. Elle semblait amusée de la maladresse du jeune homme mais il ne lui en tenait pas rigueur : il reconnaissait bien volontiers qu'il ne savait pas se comporter de manière très intelligente parfois. Elle posa son plateau, et se tourna vers un groupe qui quittait l'endroit pour leur prendre le pichet d'eau que ceux-ci rapportaient. Il hocha la tête en signe d'assentiment lorsqu'elle proposa de le servir. Il n'avait pas encore eu le temps de parler, elle paraissait très à l'aise dans ses rapports avec les autres, c'était peut-être une cause ou une conséquence de son travail. Après tout, celui-ci devait exiger beaucoup en termes de relations avec les clients, les fournisseurs, le personnel. Elle fit une dernière remarque avant d'attaquer son propre plat, ce qui permit à Seok de répondre ; il était pour une fois accompagné dans son repas, ce qui n'arrivait que quand Aaron était dans les alentours.

« Je suis heureux que votre cuisine soit appréciée, elle le mérite. Je viendrai avec plaisir goûter la suite de vos préparations de la semaine. »

Il ne savait pas trop que dire pour continuer la conversation, ignorant quel type de question on pouvait poser à une femme à l'autre bout de l'univers. Heureusement, elle n'avait pas ce souci et lui proposa de donner son avis sur un dessert que Daniela avait concocté, à base de fruits colorés. Le sourire que Seok afficha ôtait tout doute sur sa volonté de participer au test : il en était ravi.

« J'adore les fruits, vraiment. Chez moi, dans mon pays, la plupart de nos desserts sont à base de riz, ou de miel et farine. Mais nous mangeons les fruits au naturel, principalement de la pastèque, sans pépins, c'est un must dans nos cuisines. Nous avons aussi un agrume inconnu chez vous, qui se nomme hallabong ; il est délicieux, juteux et doux. Et enfin il y a les kakis mais il est difficile de s'en procurer de bons, ils ne supportent pas le transport. »

Tout en discourant sur ce qu'il connaissait, il goûtait la salade de fruits. Seok était si pris par son monologue qu'il en oublia qu'il n'était pas poli de parler la bouche pleine en Occident et lorsqu'il s'en aperçut, il se tut immédiatement, gêné. Il pointa ses baguettes, amenées dans ses bagages et qu'il cachait systématiquement au moment de se rendre au réfectoire, avant de les sortir pour manger, en direction des baies bleues :

« Elles sont vraiment un régal et donnent un arrière goût incomparable à votre dessert. Je trouve que les goûts sont très différents et se marient bien entre eux, comme un sachet de confiserie dans lequel on piocherait. Et tant pis pour ma langue, je me tairai pendant quelques heures! »

Il lui sourit et finit son bol avec minutie, avant de reprendre :

« Ainsi vous êtes donc toujours tributaire des négociations avec les peuples locaux ? C'est un peu comme mes parents, ils sont commerçants également. Dites moi, si cela n'est pas indiscret, qu'est-ce qui vous a donné envie de venir ici nourrir toutes ces personnes sur une Cité inconnue ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Lun 18 Mar - 11:15
Daniela écouta son interlocuteur avec attention. Elle était toujours curieuse d'en apprendre plus sur les us et les coutumes des autres, en particulier lorsque cela concernait la cuisine. Parfois, cela pouvait lui donner des idées de plat. Si, le fait que Seok utilisait des baguettes l'étonna de prime abord, elle ne mentionna pas cette étrange habitude. Après tout, il avait grandi à Séoul, rien de surprenant à ce qu'il ait des conventions différentes. Elle se contenta de hocher la tête quand il énuméra les fruits qu'il appréciait.

« Je crois que j'ai déjà goûté à votre pastèque sans pépins lorsque Daniel Dae Kim nous avait invités à dîner chez lui,
remarqua la jeune femme. C'était avant qu'il parte pour Hawaii lorsqu'il a été retenu pour Lost. En tous les cas, j'avais beaucoup aimé. »

Daniela jeta un coup d'oeil interrogatif à son compagnon de table lorsque celui-ci se tut un instant. En fait, s'aperçut-elle, il n'y avait pas d'inquiétude à avoir, le Coréen ne faisait que savourer le dessert. Ce qui en soi était un bon signe pour son travail. Quand il désigna les baies bleues du continent du bout de ses baguettes, elle acquiesça à ses propos. C'était pour le goût inimitable qu'elles les avaient ajoutées à sa salade de fruits. Elle le remercia pour ses compliments, cela faisait toujours plaisir de voir son travail reconnu.


« En effet, en ce qui concerne les ingrédients, je dépends entièrement de ce que les équipes SG me ramènent lors des missions hors planète,
convint Daniela. Malheureusement, je ne compte pas trop sur l'équipe du colonel Sheppard pour ça. Sans vouloir être trop critique, je trouve qu'ils ont une propension à se fourrer dans des guêpiers tels que toute négociation est impossible. »

Tout en parlant, elle aussi fit un sort à sa salade de fruits. Elle devait bien l'admettre, cette fois-ci, elle avait eu du nez pour ce dessert. Elle sourit contente d'elle.


« Bien, ceci sera au menu prochainement. Et pour répondre à votre question, je dirais que mon envie d'être ici vient certainement de mon enfance. J'ai toujours voulu suivre l'exemple de mon grand-père, il a passé toute sa carrière militaire derrière les fourneaux. C'est lui qui m'a fait apprécier la cuisine. Quant à quitter la galaxie, mettons cela sur le fait que j'ai grandi dans l'univers de Star Trek. Il paraît même que Gene Roddenberry m'a fait sauter sur ses genoux quand j'étais enfant. Alors je me devais "d'aller là où aucun Homme n'est allé auparavant", enfin, aucun terrien. »


Elle sourit à sa petite boutade en imitant l'accroche de la série originelle. Tout en discutant, elle ne s'aperçut pas que ses lèvres avaient pris une jolie couleur verte. Tout à coup, elle écarquilla les yeux avant d'éclater de rire en désignant Seok.


« Oh ! Seigneur, le fari ne teinte pas que la langue,
fit-elle en s'essuyant le coin d'un oeil, ça fait aussi un rouge à lèvres très psychédélique... ou devrais-je dire un vert à lèvres ? Est-ce que j'en ai aussi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Lun 18 Mar - 19:03
Il avait beaucoup parlé et craignait d'avoir ennuyé son interlocutrice. Cependant Daniela l'avait écouté sans montrer de signe de lassitude, probablement car il évoquait le sujet de la cuisine, qui était son métier à elle. Il espérait avoir été clair dans ses explications, il était rare qu'il ait l'occasion de pouvoir expliciter ainsi les coutumes et habitudes de son pays et il était ravi de le partager avec la jeune femme. Même si elle était américaine, elle se montrait curieuse du monde qui l'entourait et prenait des risques pour adapter le mode de vie des Atlantes à leur nouvel environnement. A l'évocation de Daniel Dae Kim, il afficha un large sourire et reprit :

« Oh, nous avons un point commun lui et moi ! Nous sommes nés à Busan, mais il a eu plus de chance que moi. Il a quitté la région très jeune pour partir aux Etats-Unis alors que moi, je suis resté jusqu'au Collège et je suis arrivé à Seoul avec mon accent, ce qui est assez... difficile pour s'intégrer. Pendant toutes mes années d'université, j'ai dû prendre des cours pour effacer celui-ci. Cest difficile à comprendre mais malgré la relative faible taille de mon pays, avoir l'accent de Busan vous ferme définitivement beaucoup de portes. »

Elle évoqua l'équipe de Sheppard, qu'il n'avait encore pas rencontré et il sourit. Il était en effet de notoriété publique que cette dernière se mettait fréquemment dans des situations inextricables. Elle s'attaquait à son dessert et Seok en profita un court instant pour l'observer, mais se sentant un peu impoli, il replongea son regard vers son plateau vide désormais. Daniela répondit à sa question sur la raison qui l'avait amenée jusque ici et il se fit la réflexion qu'elle avait certainement une famille semblable à celle de Seok, c'est à dire avec des relations. Elle évoqua une série que le jeune homme avait parfois regardé, sans toutefois en être un fervent adepte. Soudain son rire fusa alors qu'elle le regardait et il s'interrogea avant de comprendre. La salade de fruits semblait avoir un effet qui n'était pas que culinaire. Il rougit un peu, s'essuya les lèvres et lui dit en souriant à son tour :

« Oui, vous en avez aussi. Vu qu'aujourd'hui nous serons les deux seuls à porter ces couleurs, mieux vaudrait qu'on ne nous voit pas ensemble, vous ne croyez pas ? Votre réputation pourrait en souffrir !»

Satisfait de sa plaisanterie, qui ne lui ressemblait pourtant pas, il sourit en la regardant et en essayant de trouver une raison pour que le repas dure encore un peu.

« Un café, peut-être ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Mar 19 Mar - 14:58
Daniela pouffait de rire tout en s'essuyant les lèvres. Elle répondit par la plaisanterie à la remarque de Seok sur sa réputation.

« Oh ! Je pourrais toujours dire que je n'ai pas su résister à votre charme,
– elle ponctua ses paroles d'un clin d'oeil. Le moulin à ragots de la cité devrait s'emballer comme ça. Sinon, ça peut aussi être le début d'une nouvelle mode. »

Elle avait réussi à retirer le plus gros de la couleur, mais, comme elle s'en aperçut en regardant le Coréen, d'infimes traces subsistaient. Elle avertit le jeune homme tout en trempant un coin de sa serviette dans son verre d'eau. Le tissu mouillé redonna leur teinte naturelle aux lèvres de la jeune femme.


« Et voilà ! Ni vu, ni connu,
dit-elle avec un sourire triomphant, personne n'en saura rien. En tous les cas, si un petit gourmand mange les fari sans mon autorisation, je le démasquerai sans mal. Faites-moi penser à mettre une note d'avertissement quand ce dessert sera au menu. »

Elle releva la tête pour observer autour d'elle. Il lui restait encore un peu de temps avant la grande ruée sur les gamelles. Derrière Seok, elle aperçut une de ses collègues militaires lui firent signe, un pouce en l'air pour lui dire « belle prise ! ». Daniela leva les yeux au ciel et lui tira une langue bien verte. Tout à coup, elle se rendit compte que son vis-à-vis pourrait mal interpréter son geste.


« Oh ! Navrée, s'excusa-t-elle un brin rougissante, ça ne vous était pas adressé. Ma collègue là-bas – elle désigna une femme blonde en train de déjeuner – me taquinait. Pour en revenir au sujet, finir ce bon repas sur un café est une excellente idée. Attendez-moi là, je m'en charge. »

Sans laisser Seok souffler, elle se leva, débarrassa les deux plateaux et partit d'un bon pas vers les cuisines. Un détour par la plonge, puis par la machine à café, le temps de deux ou trois battements de cils et elle était de retour avec deux tasses fumantes. En chemin, elle plaisanta avec certains mangeurs accueillant avec un sourire espiègle leurs remarques. Quand elle revint, Seok put voir que des morceaux de sucre et des carrés de chocolat accompagnaient les cuillères. Bref, c'était un service digne d'un restaurant.


« Tenez. Au fait, je me rends compte que je ne sais pas quelles sont vos fonctions ici ? Attention, c'est chaud. Ni d'ailleurs, ce qui vous a amené à quitter notre bonne vieille Terre. Donc maintenant que vous connaissez mes raisons, à votre tour. »


Évidemment, Daniela ne s'attendait pas à ce qu'il lui raconte sa vie par le menu. Pourtant, puisqu'ils en étaient à faire connaissance, il lui semblait logique qu'il réponde au moins à ces deux questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Mar 19 Mar - 18:55
Le Coréen essayait de nettoyer ses lèvres le plus minutieusement possible, lorsque la jeune femme fit allusion à son supposé charme, ce qui déclencha chez lui un rictus ironique presqu'inconscient. La question de son statut familial était toujours un sujet épineux auquel il préférait ne pas penser, ayant quasiment renoncé rencontrer une femme. Maintenant qu'il était ici, c'était encore plus compromis. Il releva les yeux vers son interlocutrice qui semblait s'amuser à l'idée de faire courir une rumeur dans la Cité. Elle était en train de terminé son nettoyage elle aussi et finit rapidement, ses lèvres reprenant une jolie teinte rosée qui perturba Seok quelques instants.

Elle le fit sourire en évoquant le sort de ceux qui auraient le malheur de laisser libre cours à leur gourmandise en goûtant aux baies. Tout paraissait naturel avec elle mais brusquement elle se trouva à lui tirer la langue, ce qui le laissa pour le moins perplexe : il pencha la tête sur le côté et plissa les yeux pour essayer de comprendre ce qu'il avait pu faire qui provoque un tel comportement. Mais elle accusa une autre personne d'avoir mérité cette réponse pour le moins inattendue.

Elle accepta l'idée de son café mais il n'eut pas le temps de faire le moindre mouvement que déjà elle avait empilé les plateaux et était partie en direction des cuisines. Il resta seul dans le réfectoire, s'interrogeant sur la soudaineté de son départ. Elle s'ennuyait sûrement et saisissait l'occasion pour s'évader un peu de leur discussion, Seok n'avait aucune confiance dans ses compétences pour maintenir l'intérêt des gens en privé. Elle revint après s'être arrêtée près des tables de plusieurs de ses clients. Comme attendu de sa part, elle avait préparé un café digne d'un palace et Seok la remercia. Puis il fit silence pour réfléchir à la façon dont il allait lui répondre.


« Mes fonctions ? Voilà une excellente question, en réalité. Je suis diplomate mais je ne vois pas bien à quoi je peux servir ici. Vous me voyez négocier un traité avec les Wraiths ? Sans compter que je ne suis pas le seul et que je ne suis qu'un subalterne. Pour être franc, je ne sers à rien ici. A rien du tout. »

Il but une gorgée de la boisson, qu'il trouva douce, sans doute parce qu'il était plus amer qu'elle.

« Et je n'ai jamais voulu venir ici. Je n'ai pas eu le choix. Je faisais mon service militaire obligatoire de deux années pour le CIS, en tant que représentant de la Corée, dans mon pays. Et un jour, on est venus me dire de préparer un sac car je partais pour Atlantis. J'ai été expédié ici avec les équipes de secours, sans une seule explication. J'imagine que quelqu'un a préféré me savoir ici que sur terre, mais pourquoi ? C'est la question que je me pose continuellement. En tout cas, dès que possible, je repars ! »

Seok avait parlé sans retenue, tant il lui était difficile désormais de retenir ce trop plein de mélancolie qui envahissait son âme. Il s'arrêta soudain, et regarda Daniela, un peu gêné.

"Je suis désolé, je me suis laissé emporter. Il y a tant de gens qui aimeraient être ici et ils envoient quelqu'un qui ne veut pas y être. Je ne suis pas un combattant, je ne suis pas courageux, je veux juste avoir une vie tranquille."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Mar 19 Mar - 21:39
Daniela écouta les explications du jeune homme avec intérêt. Il lui sembla déceler une note défaitiste sous la mélancolie. Elle l'observa plus attentivement. Sous son apparence charmante, elle était prête à parier que se dissimulait un caractère bien trempé. Une personne aussi jeune que lui (car elle était persuadée qu'il devait avoir tout juste passé la vingtaine) ne pouvait pas participer au programme Atlantis sans avoir un solide dossier et des compétences plus qu'utiles à leur mission. Oubliant que les Asiatiques n'appréciaient que modérément le contact physique, la jeune femme tapota la main de Seok pour le rassurer.

« Aucun souci, vous aviez besoin d'en parler. Je ne suis pas de ceux qui répètent à tous les vents ce qu'on leur confie. Par contre, il y a un point où je ne suis pas d'accord avec vous. Je trouve très courageux de tout quitter pour partir vers l'inconnu. Ce n'est pas comme si vous quittiez la Corée pour un pays étranger, vous avez carrément débarqué dans une autre galaxie. Même si vous y avez été contraint, c'est être très brave que d'accepter cette mission. »


Sans s'en apercevoir, elle avait adopté la même voix apaisante que celle des agents artistiques de L.A. lorsqu'ils devaient rassurer leur protégé. Elle serra la main de Seok une nouvelle fois avant de prendre une gorgée de café. Elle mit sa morosité sur le compte de l'inaction. Elle ajouta en l'observant au-dessus de la vapeur parfumée.


« L'inactivité vous ronge, n'est-ce pas ? Vous ne faites pas ce pour quoi vous êtes le plus qualifié et vous en déduisez donc que vous ne servez à rien. Mais, comme vous l'avez dit, vous faites partie des renforts comme moi. Je sais que nous, les bleus, nous avons encore à faire nos preuves par rapport à l'équipe originelle. Les vétérans forment un groupe très soudé et ils ont du mal à nous faire confiance. Vos compétences ne sont pas remises en cause, il faut juste passer les préventions des vieux de la vieille. »


Elle lui sourit rassurante tout en jouant inconsciemment avec l'anse de sa tasse. Elle hésitait à lui faire part de la suite. Elle ne voulait pas mettre ses paroles en doute, mais elle avait l'impression qu'il noircissait le tableau. Elle inspira avant de se lancer.


« Vous êtes certain que votre présence ici est le résultat d'une punition ou de représailles ? C'est pas que je veuille vous contredire, mais intégrer le programme Stargate n'est pas donné au premier venu. Et je ne parle pas d'accréditations, mais de compétences pures. Toutes les personnes présentes ici sont les meilleures dans leurs domaines, je ne vois pas pourquoi vous seriez l'exception. »


Elle se pencha vers le jeune homme et continua à voix basse.


« Que cela reste entre nous, mais je sais pour avoir aperçu les piles de dossiers dans la salle de conférence du SGC qu'il y avait beaucoup de candidatures pour chaque poste. On ne remarque jamais la personne qui apporte le café à ce genre de réunion, surtout si c'est une femme,
fit-elle avec humour. Même si nous devions avant tout porter secours à l'expédition, certains prévoyaient déjà l'après-bataille. En somme, vous êtes passé à travers le crible du CIS et je ne doute pas que les prérequis demandés par le comité sont plutôt élevés. »

Daniela se tut un instant avant de finir sur une boutade.


« Ou alors le CIS a joué tout ça à pile ou face entre deux donuts. »



Dernière édition par Daniela Payne le Mer 20 Mar - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Mer 20 Mar - 10:23
Il fut un peu surpris du geste qu'elle fit, sans doute avait-elle un peu pitié de lui, ce que détestait Seok par dessus tout. Son premier réflexe fut de retirer sa main, il n'était pas question qu'il soit déshonoré et qu'elle pense qu'il était faible au point qu'elle veuille le réconforter. Mais il n'osa pas, de peur de la vexer alors qu'elle le faisait certainement par bonne volonté envers lui. Et puis, il devait avouer que le skinship lui manquait terriblement. Il dormait fréquemment avec Jin, lorsqu'ils habitaient Busan tous deux et plus tard à l'Université, c'était avec Donghyun qu'il partageait son lit lorsqu'ils avaient trop bu ou qu'ils étaient stressés. Evidemment, les Occidentaux avaient des difficultés à admettre ce genre de choses, vu qu'ils plaçaient la virilité au-dessus de l'amitié. Sur la Cité, il aurait été catalogué bien vite si un homme s'était trouvé dans ses quartiers, même s'il n'y avait aucune ambiguité entre eux. Il reprit :

« Je ne pense pas, non, que j'ai montré un quelconque courage. J'ai eu l'habitude d'aller en Europe avec l'ONU, mais je n'y restais pas. J'ai travaillé pour eux dès l'obtention de mon diplôme à 23 ans, jusqu'à mon incorporation pour mes 28 ans. Alors une autre galaxie... Je n'ai rien accepté du tout, j'ai été convoqué le matin et le soir je passais la porte, je n'avais pas le choix, c'était ça ou la cour martiale. »

Il fixa sa tasse de café un moment, comme perdu dans ses pensées. La jeune femme avait une voix très douce et Seok sentit sa main sur la sienne, comme un nouveau réconfort. Il sourit à sa réflexion.

« L'inactivité est en effet très difficile à vivre. Je pense que si je savais pourquoi je suis là, cela me serait plus facile à supporter. J'ai un ami, ici, un seul, qui m'a tenu le même discours que vous, que je n'avais pas été sélectionné pour m'exclure de la Terre mais pour servir ici. L'avenir nous le dira. »

Il sourit de nouveau lorsqu'elle lui confia le nombre de candidats qui postulait pour chaque emploi au sein de la Cité. Il se redressa, un peu plus confiant et pencha la tête avant de lui répondre :

« Vous devriez venir en Corée, mon pays est en avance sur beaucoup d'autres, une femme est à sa tête. Et si ce sont vos Donuts, compte tenu de vos talents, je ne doute pas que la devise « They rule the world » s'applique pour eux ! »

Il prit une longue inspiration puis se risqua à ajouter quelques mots, espérant que sa proposition ne serait pas jugée inconvenante. Mais il venait de rencontrer quelqu'un qui avait la même passion que lui :

« Comme je vous l'ai dit, j'aime cuisiner, ça et la guitare, ce sont mes passions. Et la nourriture est importante en Corée. J'aimerais vous inviter à goûter des plats de mon pays, dans la mesure où je pourrais trouver des ingrédients similaires à ceux de la Terre. Surtout ne vous méprenez pas sur mes intentions, j'ai 30 ans pour vous et je ne suis pas un player. Je veux dire, ce n'est pas une façon d'avoir un rendez-vous avec vous. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Mer 20 Mar - 14:30
Les yeux de Daniela s'arrondirent à mesure que Seok se confiait à elle. Si elle avait pu, elle aurait appuyé sur le bouton pause. Elle le dévisagea pour essayer de bien appréhender l'idée qu'il était plus vieux qu'elle. Son invitation à goûter la cuisine coréenne fut complètement éclipsée par l'annonce de son âge. La gorgée de café qu'elle venait de prendre ne suivit pas le bon chemin.

« Vous êtes
toussota-t-elle, plus vieux que moi ! La vache, moi qui vous donnais à peine vingt ou vingt et un ans. »

Elle tenta de reprendre contenance et surtout de retrouver son souffle. Ça, pour elle, c'était la nouvelle du jour. D'accord, elle avait déjà côtoyé des Asiatiques. Certains étaient même ses amis, mais elle était tellement habituée à eux qu'elle oubliait qu'ils pouvaient faire plus jeune que leur âge réel. Certes, deux ans d'écart, ça ne faisait pas une énorme différence. Pourtant, entre ça et le fait qu'il avait l'expérience d'un membre de l'ONU, il était définitivement d'un autre monde que les gens qu'elle fréquentait depuis ces dernières années.

Cependant, l'information étant enfin digérée, Daniela retrouva tout son aplomb. Elle sourit et rassura Seok d'un signe de la main. Elle en revint à l'humour pour détendre l'atmosphère.


« Seigneur ! Il faudra que vous me donniez votre secret pour paraître aussi jeune. Si ça vient de la cuisine, je serai ravie de me joindre à vous pour goûter à vos plats. En tout bien, tout honneur, évidemment. Le tout est de savoir : serais-je tenue au secret en ce qui concerne vos recettes ? »


Elle regarda le jeune homme d'un air conspirateur comme si découvrir des recettes de cuisine coréenne était une mission cruciale.


« Par contre, au risque de vous décevoir, les donuts sont en général préparés par Sheffield. Il a une formation de pâtissier. Dans ce domaine-là, j'ai encore beaucoup à apprendre de lui. Mais mes cookies sont, le plus souvent, très appréciés. La légende veut que la réplique « Come to the dark side, we have cookies ! » soit apparue après que son auteur a mangé quelques un de mes gâteaux. »


Elle s'esclaffa à sa propre blague.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne] Ven 22 Mar - 10:27
Seok la regarda pendant un long moment, oscillant entre vexation et colère. Il soupira, plus pour lui-même que pour montrer son agacement à son interlocutrice. La vingtaine ! Non mais donnait-il réellement une telle impression aux autres ? Pas étonnant qu’ici personne ne le prenne au sérieux et qu’il ne soit mobilisé sur aucune action intéressante. En tout cas l’effet que cette information avait produit sur Daniela était totalement inattendu. Le Coréen repoussa sa tasse, encore à moitié pleine, et se cala sur la chaise, regardant au loin, dans le fond de la salle. S’il avait pu, lui toujours si calme, aurait jeté la tasse à travers la pièce… Habituellement c’était flatteur de s’entendre dire qu’on paraissait plus jeune mais là, dans son cas particulier à lui, c’était presqu’insultant… Il ne faisait donc ni assez mûr, ni suffisamment viril, cela faisait toujours plaisir à apprendre !

Finalement elle lui signala qu’elle était d’accord pour goûter sa cuisine, ne pouvant s’empêcher de lancer un trait d’humour. C’était drôle bien sûr, mais le diplomate n’était plus assez détendu pour l’apprécier pour l’instant. Il la fixa encore, sentant quelque chose se déchirer dans sa poitrine, sans pouvoir réellement dire de quoi il s’agissait ; il n’avait jamais été doué pour exprimer ses sentiments et pour les identifier non plus. Il haussa les épaules et un peu boudeur et bougon, répondit :

« Laissez tomber, ce n’est pas grave. De toute façon, je ne suis pas un bon cuisinier et je ne serais pas assez doué pour trouver les ingrédients de remplacement, contrairement à vous. Sûrement parce que je suis trop jeune. »
Revenir en haut Aller en bas

Cuisines d'ailleurs [PV avec Daniela Payne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Matty J. Prescott ► Liam Payne
» Un bon moment en liberté dans le camp avec Mon ami indien. Mais il falait qu'une jument arrive??!( parachute)
» Qu'est-ce que tu veux ? Va jouer ailleurs. - Lilia - Terminé.
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 3 - Zone de Restauration et de Loisirs :: Mess-