Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis


Naalem Lays

Image perso : Un crash test au bourre pif 1562507278-01naalem-profil
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Date de naissance : 23/05/1985
√ Nationalité : Pégasien - Geniis (prétend être Loupias)

√ Gène : Innoculation
√ Age : 34
√ Messages : 191
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Isia TL-Elana Ravix

le Lun 7 Jan - 22:26

Naalem Lays

Une lame valeureuse !

Une valeureuse paladine & un emmerdeur ingénieux



Chronologie : 07/01/2019


Franchement, dans cette cité, il doit véritablement adorer la paperasse ! De quoi faire péter un câble une aussi bonne âme que Naalem. Depuis qu'il avait décroché la palme d'or du détecteur de mensonge de princesse avec une bombe (en gros balancer une bille d'explosif sur une princesse qui cachait sa télépathie, pour l'obliger à la révéler au grand jour), il devait remplir une tonne de papier quand il se baladait avec une arme. Car n'étant pas militaire mais technicien, monsieur n'avait pas le droit de se balader avec l'une d'entre elle dans les couloirs de la cité. Mais quand on est expert en armement, ça pose quand même quelques problèmes ! Pour ne pas dire DES problèmes ! Puisqu'il n'avait pas le droit et plusieurs militaires s'en donnait à cœur joie pour le fliquer davantage. Des personnalités qui ne l'appréciaient guère (et comment cela était possible vraiment ?). Enfin Naalem en avait un peu rien à faire qu'on l'aime ou non, tant qu'on aime ce qu'il fabrique.

Bref, il était en train de remplir l'autorisation de déplacer le « bourre pif » dans une salle d'entrainement proche du gymnase. Il pestait sur le papier, maudissant Cloclo qui avait pour une fois réussit à lui refiler un truc relou ! Bon dans un sens, l'ingénieur lui avait fait une mauvaise farce, surement pour se venger de tous les mauvais coups qu'il lui faisait. Et Naalem devait reconnaître que réussir à lui faire remplir les papiers étaient pas mal. Dans un sens, il n'avait qu'à pas se proposer pour aller trouver un cobaye chez les militaires. Enfin Naalem avait été moins polie en disant « on trouvera bien un crétin pour rouler des mécaniques et monter qu'il a la plus grosse bite devant ses petits copains ». Qu'importe les civilisations, il y a toujours le mec qui se pense plus fort que tous les autres le caïd du coin, qui doit montrer aux autres mâles qu'il est le plus viril.

Enfin qu'importe, le grand blond avait finis de faire sa corvée du jour et il pouvait laisser partir des… sérieusement ? Quand il vit arrivé une équipe militaire débarquer dans le laboratoire qui se partageait avec une équipe de scientifique et techniciens le pégasien soupira. Franchement, il allait finir par croire que les mecs étaient amoureux de lui ! Encore la « Taigne » et la « fougère » ! Alalala. Il soupira de plus belle, leur montrant la caisse qu'ils devaient emporter jusqu'à la salle D2. Franchement, il aurait pu le faire tout seul, mais il n'avait plus le droit. Cela commençait à le gonfler sérieusement et il était à deux doigts d'outrepasser un interdit qui l'enverrait derrière la porte. Enfin merde à la fin ! C'est un géni en armement qui sait mieux utiliser les armes que cette bande de pignouf en couche culotte ! Regardez-les, ils n'ont pas compris que la caisse était lourde et ils y vont en mode « gros balèze qui se sente plus pisser… » avec un peu de chance, ils allaient se faire mal au dos. Naalem, soupira une nouvelle fois, percuta (volontairement) la boite de bille en verre de Cloclo (qui en faisait la collection) et elles se répartirent sur le sol, puis sortit direction le gymnase. Un sourire mauvais sur les lèvres, quand il tendit un gros « BOUM » et des jurons. Oui il était satisfait de lui. Il pouvait se satisfaire que le robot fût parfaitement à l'abris isoler dans cette sorte de mousse épaisse et ébène.

« Oh ça va, vous irez voir ma sœur, elle va bien s’occuper de vous ! » Gueula t’il avec un rire sadique. Enfin ici, ils devaient se tenir, mais chez les soleils rouges, personne n’allait voir Teshara sans une très bonne raison, ou une envie de mourir. Enfin qu’importe, il gagna le téléporter n’ayant strictement rien à faire des cris et des appels des militaires qui savaient que trop bien, que les billes en verres n’étaient pas apparues comme ça. L’homme se téléporta jusqu’au gymnase où il marcha d’un air chantant, pour entendre l’alarme de la cité se déclencher.

// Alerte alerte, tout militaire non en poste doivent se rendre en salle de débriefing pour un exercice d’évacuation //

Bon… il n’est jamais bon de se retrouver dans un couloir du gymnase quand un exercice de manœuvre était déclenché par surprise, puisqu’un troupeau de jeune gens en uniforme et débardeur couraient à fond vers le téléporter ou les escaliers… Naalem, ouvrit de grands yeux, se plaquant contre le mur pour éviter de se faire emporter par la marrée humaine. Il se prit une claque sur le cul, par une nana qui lui fit un geste de la main en gueulant : « Tout cul tendu mérite son du Naalem ! Revanche ! ». Ouai enfin fallait pas dire ça a tout le monde, car là ça va c’est sympa une main au fesse… Mais genre dans certain peuple ce n’est pas une main qu’elle allait se prendre, si elle se baisse un peu trop.
Bon cette femme était une des nanas qu'il avait dragué la semaine dernière au bar, ils s'étaient enivrés et ils avaient fait la fête avec sa bande de copain d'armée. C'était bien sympa il devait avouer. Il ricana et lui fit un rictus, oui, il allait se venger sans aucun doute ! Et il fut ébouriffé par l'un de ses potes de beuverie qui profitait de l'occasion. Bref, il eut le droit à une ou deux autres tapes pour la forme du troupeau de l'armée de repos d'Atlantis. Tsss….

Bref quand tout le monde partis, il se retrouva dépité… au cas où il entra dans le gymnase pour le voir vide et il soupira… Il allait faire comment pour ses tests lui !!

« Nom d'un Lays ! Il y a plus aucun cobaye ! Fait chier ! J'aurais bien vu les deux couillons face au bourre pif… » Il mit ses deux mains sur ses hanches. Il était habillé d'une tenue dite civile, ses propres vêtements, composé d'un pantalon noir, d'un haut en coton blanc et d'une veste en cuir marron avec dans le dos de la veste une sorte de sac intégré et discret où il avait rangé quelques affaires, comme sa tablette, un carnet et des stylos (ainsi que d'autres surprises).. « Me gave… je suis sûr que les autres imbéciles sont allés à l'infirmerie en plus… comment voulez-vous qu'on bosse dans cette cité avec des bras cassés ? Hin franchement » Oui il parlait tout seul !





_________________

Un crash test au bourre pif 2017_n12


DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : Un crash test au bourre pif Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 151

le Mer 9 Jan - 13:20

Zya de Britt
Cela faisait un peu plus de deux mois que Sœur Lame vivait sur cette cité. Les humains, comme ils se faisaient appeler, n'avaient pas tous encore confiance en elle. Certain montraient clairement leur méfiance, voir même leur hostilité. La nonne martiale n'en avait rien à faire et se contentait de les ignorer. D'autres, comme le professeur Lavoiriser, se montraient accueillants et particulièrement curieux d'en apprendre le plus possible sur elle, sur sa culture. D'ailleurs, le vieux bonhomme était devenu son professeur particulier de langue afin qu'elle puisse communiquer avec les autres. L'apprentissage de l'anglais, la langue que les humains semblaient avoir choisi comme commune à tous, n'était pas des plus facile pour la jeune femme blonde. A en croire son professeur de langue, c'était pourtant l'une des plus simple à apprendre en comparaison avec certaines autres langues parlées sur Terre. La Terre, le monde d'origine des humains qui vivaient sur cette cité, ce lieux maudit ayant autrefois appartenu aux Absents. Elle ne comprenait pas encore tout ce que cela impliquait réellement, mais ces découvertes allaient certainement chambouler toutes les croyances d'Abeth. Quand à elle, cela ne semblait pas la déranger. Il fallait dire qu'elle n'avait jamais été une fervente croyante, mais plutôt un esprit critique qui avait du mal à prendre pour argent comptant tout ce que disait l'Eglise. De son œil, toujours critique, elle observa les us et coutumes de ses hôtes et cherchait à les comprendre grâce à l'aide de Mathieu. Bien que souvent en retrait, elle ne manquait rien afin d'en apprendre le plus possible. Cette curiosité intellectuelle semblait ravir son professeur qui pouvait passer des heures entières à discuter philosophie ou théologie avec la jeune femme.

En ce 7 janvier, date que le calendrier humain donnait, Lame était en train de manger son petit-déjeuner au self avec son garde attitré. L'homme ne parlait pas l'ancien et pour communiquer, la jeune blonde faisait des efforts afin de parler un anglais basique et compréhensible. D'ailleurs, un appareil sur lui se mit à grésiller. Il appelait cela une radio. Un message qui ne semblait pas lui plaire. Une ombre sombre qui avait le goût doux-amer de résignation. Percevant cela, la nonne martiale fit semblant de n'avoir rien remarqué afin de continuer sa conversation. Si l'homme avait quelque chose à dire, il le ferait de lui-même. Dans l'encadrement de la porte qui s'ouvrait automatiquement, un prodige qu'elle avait encore du mal à concevoir, Lame aperçut le professeur Lavoisier. Cela l'intrigua fortement. Il s'approcha à pas rapide de la table avec un sourire contrit. Il avait certainement une mauvaise nouvelle à annoncer. Cela fut rapidement confirmé quand il prit la parole en ancien.

- Mathieu Lavoisier: Bonjour ma sœur ! Je suis au regret de vous annoncer que ce jour, je ne pourrai pas vous donner des cours de langues. Je suis envoyé en mission sur une autre planète. Notre ami ici présent vous tiendra compagnie pendant toute la journée.

En disant cela, il indiqua le militaire qui faisait face à la nonne martiale. Maintenant, elle comprenait mieux la réaction de l'homme. Il allait devoir passer tout son temps de service à tenir compagnie à la jolie blonde. Elle non plus n'était pas très enchantée par cela, mais elle ferait avec. Tel était l'enseignement qu'elle avait reçu. Elle inclina légèrement la tête et répondit à Mathieu d'une voix calme et plutôt douce malgré sa sonorité grave.

- Sœur Lame: Je comprends. Je trouverai bien à m'occuper. Bon courage pour votre mission.

D'un simple geste de la main, Mathieu dit au revoir à la jeune femme. Elle ne lui souhaita pas bonne chance comme il était de coutume chez les humains. Esprit de contradiction ? Certainement pas, enfin pas complètement. La nonne martiale aimait penser que seule la volonté permettait de réaliser des choses, que la chance n'avait rien à voir la dedans, que ce n'était qu'une vieille superstition archaïque d'une époque où l'on croyait à la magie. Un rapide coup d’œil sur son garde du corps et elle reporta de nouveau son attention sur la fin de son petit-déjeuner.

Une fois qu'elle eut terminé, elle se leva pour ranger ses affaires comme on le lui avait montré et quitta la pièce pour rejoindre sa chambre. L'homme resta dehors en faction devant la porte de la pièce pendant que la nonne martiale étudia un peu toute seule le vocabulaire qu'elle avait en sa possession. Après deux heures de travail acharné, Lame ressenti le besoin de prendre l'air. Le garde était toujours là, en train de discuter avec une femme qui portait l'uniforme de son peuple à la différence que sa couleur était le vert. Mathieu lui avait expliqué la code couleur dont elle avait deviné l’existence peu de temps après son arrivée en ces lieux étranges. Mathieu lui avait expliqué à quoi ces couleurs correspondaient. Le vert était le symbole des techniciens, ce capable de faire fonctionner toutes ces machines bizarres qui peuplaient la cité. La technicienne jeta un regard intrigué en direction de la jolie blonde. Lame était actuellement témoin de la disparité des coutumes terriennes. L'homme et la femme se firent une bise sur la joue pour se dire au revoir. Elle avait remarqué que certain faisant cela, d'autres se serraient la main ou bien se contentaient simplement d'un vague signe de la main. Une minorité s'embrassaient sur la bouche. Bien que le professeur Lavoisier le lui ait expliqué, Sœur Lame avait encore bien du mal à comprendre cela. Elle chassa ce questionnement d'un petit haussement d'épaule et se dirigea tranquillement vers la salle qu'ils appelaient gymnase. En chemin, une alarme retentit dans toute la cité avec une voix désincarnée qui annonçait des choses qu'elle ne comprenait pas. D'instinct, elle se mit de côté et peu de temps après, un troupeau de militaire passa à vive allure devant elle. L'un d'eux semblait tout juste se réveiller, car il ne portait pas l'uniforme réglementaire. Avec circonspection, elle regarda le jeune homme, il devait avoir dans les vingt ans, passer devant elle dans son magnifique pyjama pikachu. Elle regarda son garde du corps avec une vive interrogation dans le regard. Le militaire se contenta simplement de faire une grimace. Certainement que lui aussi ne comprenait pas cela. La calme revenu, elle reprit son chemin et arriva à destination. Il y avait là un homme plutôt grand, mal rasé et surtout il ne portait pas la tenue officielle des humains. A sa connaissance, seul l'infirmier Liam Sandon le faisait chez les terriens. Donc, logiquement cet homme était un pégasien tout comme elle. Contrairement à lui, Lame portait sa tenue en cuir rouge symbole de son rang de nonne martiale, tenue qui lui valait le surnom de sœur écarlate. Elle salua l'homme d'un simple signe de tête et se dirigea vers l'un des sacs de frappe pour commencer à s'échauffer. Pendant ce temps, le soldat qui veillait sur elle discuta rapidement avec l'étranger.

- Le soldat: Non Lays. Je suis en service. Si tu veux un cobaye, tu n'as qu'à demander à la sœur si elle veut bien.

Phrase qu'il ponctua d'un léger rire, un peu comme s'il était content d'une bonne blague.

Revenir en haut Aller en bas

Naalem Lays

Image perso : Un crash test au bourre pif 1562507278-01naalem-profil
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Date de naissance : 23/05/1985
√ Nationalité : Pégasien - Geniis (prétend être Loupias)

√ Gène : Innoculation
√ Age : 34
√ Messages : 191
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Isia TL-Elana Ravix

le Sam 12 Jan - 19:51

Naalem Lays

Une lame valeureuse !

Une valeureuse paladine & un emmerdeur ingénieux



Chronologie : 07/01/2019


Naalem était dépité… il espérait qu'il aurait bien un ou deux « civil » comme ils disent par ici, pour qu'il se fasse la main avec sa machine. Enfin, avec des militaires, cela aurait été :
1- Plus efficace, ce sont des pros quand même et c'est pour leur petit cul musclé
2- Cela aurait été drôle d'en voir plusieurs se prendre une raclé par une version « beta ».

Il entendait encore le bruit du troupeau humain… niveau discrétion et légèreté, franchement, ils ne sont pas au top du top les bovins ! L'homme continua à ronchonner comme il se doit, pour faire passer sa frustration. Mais parfois, même les pires crapules de l'univers ont de la chance ! Enfin généralement, elles ont toujours de la chance ! Et qui voilà qui arrive comme une fleur ? Enfin surtout comme une nounou qui a qu'une hâte : finir son service ? Mais c'est un petit soldat ! Un bon du cru de la veille ! Avec sa tête de chien de combat et son regard qui démontre tout le vide entre ses deux oreilles ! Ah ! Un champion comme on les aimes par ici ! La mauvaise humeur de Naalem, s'envola rapidement !

Enfaite, Naalem était vache de dire, ça, mais généralement et il faut bien le reconnaître… Naalem est vache avec tout le monde. Il s'avança comme un petit ange, avec un grand rictus charmeur (pour le peu que l'autre soit gay c'est déjà dans la poche) … mais son sourire ne trompait pas son vis-à-vis qui le reconnaissait que trop bien. Le premier classe Famroy, avait eu le droit à quelques hauts faits de Naalem au bar Athosien. Et il connaissait bien l'homme, pour savoir qu'il fallait se méfier de lui, quand il n'était pas en période « hors travail » … Quoique même bourré Naalem, pouvait être dangereux pour l'intégrité ! Naalem, le reconnu qu'au bout de quelques minutes… faut dire qu'il n'en avait souvent rien à faire des personnalités fades et vides comme ce soldat… En tout cas, il ne l'avait pas marqué donc il était sans intérêt pour Naalem. Sauf maintenant, qu'il avait besoin de ses petits muscles. Et en cherchant un peu dans sa mémoire…il pouvait affirmer que le soldat, était le genre de personne, qui ne savait pas s'il devait l'adorer ou adorer le détester. Une grande nuance mine de rien. Enfin qu'importe, s'il l'aime ou non, il avait besoin de lui pour de grande chose ! Il était l'élu !

Alors, le grand blond s'avança vers lui, ne portant pas attention à la jeune femme qu'il devait surveiller. Enfin pas pour l'instant.

Dis-tu ne fous rien là ? ça ne te dit pas de servir la science ? Histoire de servir à quelque chose d'autre que gagner le tournois de bière pong ? » Naalem et ça délicatesse…enfin il pose des questions, mais le ton était une affirmation… heureusement qu'il y mettait tout son sens de l'humour et un rictus radieux… pour que ça passe sans baffe… en tout cas, le petit numéro qui ne prit pas chez l'autre homme, qui semblait se marrer.
« Non Lays. Je suis en service. Si tu veux un cobaye, tu n'as qu'à demander à la sœur si elle veut bien. »

Naalem, détourna le regard vers la jeune femme blonde, vêtue de rouge et de cuir… elle commençait à frapper des sacs de sable… Elle avait l'air d'avoir un attrait pour la baston… enfin quand on frappe du sable ce n'est pas parce qu'on n'aime pas ça… ou parce qu'on prône la non-violence… Quoique pour entretenir son corps. Mais généralement, les gens préfèrent le footing ou les machines de musculation, pour se pavaner par la suite. Frapper un sac de sable…. Ce n'est jamais anodin.

« Ta sœur ? Ta mère est partie voir le voisin ? » Puisque bon, la jeune femme était bien plus belle que lui… Il voulait bien croire que des « miracles » comme disait Cloclo, pouvait arriver, mais à ce point…. Oui Naalem, ignorait les principes religieux qui appartenait à cette « sœur » et aux terriens, qui utilisait ce terme pour nommer une religieuse. Cela fit rire grandement le gris.

« Mais non ! C’est une none… » Il marqua un temps d’arrêt oubliant que Naalem ne devait surement pas connaitre ce terme aussi… « Une religieuse, mais, elle se bat. »

Religion et baston ? Pourquoi pas, les Geniis ne croyait en rien depuis des lustres immémoriaux (enfin Naalem et sa sœur croyait en eux et c’est bien le principal). Mais bon, plusieurs autres civilisations avaient des croyances et souvent ces dogmes dirigeaient leurs mondes. Il haussa les épaules, cela ne voulait rien dire pour lui une « none guerrière », il avait toute sorte de personne qui se revendiquait guerrier et qui savait aussi bien se battre que lui quand il était bourré. Enfin qu’importe, elle serait peut-être plus utile. Il laissa son regard l’observer d’un œil d’expert. Elle semblait frapper fort et si elle était soit distante guerrière, elle aurait de la technique que le robot pourrait tester, un panel plus important et elle ne se fera pas mater facilement. Bon soit et puis soyons clair, cette nana était bien plus charmante que l’autre bigorne de soldat. Et l’expérience en serait que plus plaisante à regarder.

Naalem, était stupéfait et il le marqua très bien, pour se foutre de la gueule de l’autre homme, qu’il ait comprit qu’il veuille en faire un cobaye. Mais l’autre maton resta de marbre …. Alors il, se détourna de l’homme sans rien dire de plus. Le soldat n’en prit guère ombrage, de toute manière il avait un sourire sardonique sur les lèvres, tellement il jubilait d’avance de la situation grotesque entre les deux jeunes gens et avec un peu de chance, la sœur, allait lui en coller une ou deux et cela serait jouissif.

« Hey ! Ta nounou, m’a dit que tu étais une « sœur », tu as peut-être un prénom ? » Il lui tendit sa main, pour les présentations … car bon, la nommer « sœur, il trouvait ça moyen, elle ne se définit pas que par son titre la demoiselle ? Si ? « Naalem Lay, technifique et spécialiste en armement, ça te dirait de taper autre chose que du sable ? » Il était agréable dans ses paroles, souriant et très avenant. Il ne se doutait pas, que la jeune femme ne comprendrait surement quedal à ces propos.






_________________

Un crash test au bourre pif 2017_n12


DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : Un crash test au bourre pif Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 151

le Dim 27 Jan - 12:45

Zya de Britt
Pendant que la nonne guerrière testait les sacs de sable, l'étranger se mit à parler avec le garde chiourme. D'une oreille distraite, Lame pouvait entendre les échanges entre les deux hommes. Bien que ne comprenant pas ce qu'ils se disaient, la jeune femme pouvait deviner à l'intonation de la voix du garde qu'il n'appréciait pas tellement ce pégasien qui semblait avoir un tempérament particulièrement narquois. Ne se souciant pas plus que cela des divergences ne la concernant pas, la sœur continua de se concentrer sur ses exercices. Cela ne valait pas les entraînements du monastère ou les parcours, mais c'était toujours mieux que rien. De plus, la nonne martiale avait besoin de se dépenser régulièrement. La méditation avait des effets bénéfique, mais l'exercice physique lui restait primordial. Sœur Lame fut quelque peu surprise quand l'étranger mal rasé s'adressa à elle. Il parlait tellement vite en usitant des mots qu'elle ne comprenait pas. Stoppant ses coups, elle fixa l'homme en inclinant légèrement la tête sur la gauche avec un air perplexe. Il Lui tendait la main. Elle se rappelait cette tradition terrienne de salutation. Cependant, elle n'avait absolument pas compris ce qu'il venait de lui dire. Elle avait bien reconnu des mots comme prénom ou sœur, mais rien ne permettant de comprendre le sens globale de l'intervention de cet homme. Plutôt que de serrer la main de ce dernier comme le voulait la coutume, Lame préféra croiser ses bras sur sa poitrine et prendre un air neutre tout en cherchant ses mots afin de se faire comprendre.

- Sœur Lame: Je ne parle pas votre langue. (en ANGLAIS)

Lame était plutôt fière d'elle sur le coup. La phrase était sortie quasiment toute seule et elle n'avait presque pas butée sur les mots comme cela lui arrivait souvent. Se doutant que l'homme avait dû se présenter à elle, la nonne martiale repris la parlote afin de se présenter toujours dans cette langue qu'elle ne maîtrisait absolument pas.

- Sœur Lame: Je suis Sœur Lame. Et vous ? (en ANGLAIS)

Une petite grimace ponctua son questionnement. Elle était certaine d'avoir commis une erreur de formulation ou quelque chose du genre. Certainement que l'homme lui passerait cela en comprenant bien qu'il n'est pas évident de parler une langue étrangère correctement en si peu de temps même si ce dernier ne devait pas savoir que cela faisait environ deux mois qu'elle était là. Dans son coin, le soldat semblait bien s'amuser de la situation. Lame ne s'en offusqua pas. Si ce pauvre homme n'avait que cela pour se distraire, sa vie devait être bien triste. Sans vraiment s'en rendre compte, Lame repris la parole en Ancien pour s'adresser à l'étrangers qui était venu lui parler.

- Sœur Lame: Que voulez-vous ? (en ANCIEN)

La nonne martial compris sa méprise de langue en observant la tête de son interlocuteur. L'air perplexe de ce dernier avait quelque chose d'assez drôle, mais Lame s'abstint de rire. Elle savait ce que cela faisait de ne pas comprendre les choses. Elle ne souhaitez pas accabler un peu plus ce pauvre homme.

Revenir en haut Aller en bas

Naalem Lays

Image perso : Un crash test au bourre pif 1562507278-01naalem-profil
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Date de naissance : 23/05/1985
√ Nationalité : Pégasien - Geniis (prétend être Loupias)

√ Gène : Innoculation
√ Age : 34
√ Messages : 191
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Isia TL-Elana Ravix

le Mar 5 Fév - 22:54

Naalem Lays

Une lame valeureuse !

Une valeureuse paladine & un emmerdeur ingénieux



Chronologie : 07/01/2019



Bon vu sa tête la demoiselle en rouge et cuir ne semblait rien avoir pigé à ce qu'il racontait. Elle était débile ? Ou bien elle ne comprenait pas l'anglais ? Cette langue commune que s'évertuaient les atlantes à apprendre à tout le monde … Si c'est cela, il comprenait mieux pourquoi, l'autre abrutit de soldat se mettait à se bidonner. La compréhension allait être difficile encore et toujours. Cela exaspéra Naalem. Il était obligé de se trouver le seul alien du coin qui ne parle pas une langue commune ! Sérieux il n'avait pas de chance aujourd'hui. Il devrait peut-être foutre ses affaires sur son bureau du laboratoire envoyer chier ses collègues et se coucher en espérant que le lendemain soit meilleur… Non, il avait de grande chose à faire et c'est avec une femme qui pige que dalle qu'il allait faire sa tâche du jour !

Et puis, elle venait de lui confirmer qu'elle ne pipait rien, de quoi être un sacré challenge. En tout cas, elle débitait une phrase, surement longuement apprise de manière fluide. Il aurait presque de la compassion, s'il en était doué, pour elle. Qu'il était pénible d'être dans un monde, où on ne comprend rien à ce que baragouine les autres. Cela lui était déjà arrivé plusieurs fois. Et conclusion, elle se nommait bien « Sœur Lame » … elle n'avait pas de prénom ? A moins que cela soit son prénom « Lame » ? Sur le coup, il se demanda comment était constitué la hiérarchie de son peuple. S'il avait quelque chose de religieux là-dessous, ou juste un titre issu d'un mérite ou d'une noblesse voire même d'un métier.

« Naalem Lays » il ne développa pas plus, comme elle ne pouvait pas comprendre plus. Cela était frustrant, car, il allait devoir se limiter avec ses phrases, surtout quand il s'emporte, il peut se mettre à parler un peu vite… ou quand il débite un flot d'insulte. Mais normalement, il n'aurait pas à lui faire ça, sauf à l'autre bidasse là-bas. Il lui lança un regard avec un geste de la main qui était clairement un doigt d'honneur mais version Loupias. Le soldat ne savait pas ce que cela voulait dire et il toisa étrangement Naalem, qui lui affuta d'un sourire sardonique en prime avant de se concentrer sur la jeune femme. Celle-ci venait de parler dans une autre langue… et bordel qu'il vénéra sur le coup Cloclo et son idée folle d'apprendre la langue ancienne (et aussi lui de l'avoir fait réviser… pourquoi il avait fait ça ? Puisque sur le coup, cela lui avait apparu drôle avant de devenir atrocement chiant). Il savait bien ce sacrifice allait être utilisé un jour. Et qu'en conclusion, qu'il devait sérieusement se mettre apprendre la langue des anciens, pour ne plus utiliser sa tablette et traduire les documentations des machines.

« Atata ma petite Lame ! » Il lui fit un geste de la main, avant de sortir sa tablette et activer l’outil développer par les informaticiens « application » pour traduire l’ancien. Autant l’écrit était bien plus facile suffisait de voir les symboles pour savoir que s’en était, mais à l’orale… c’est autre chose. On ne va pas dire que les formes abstraites aident pour la prononciation, m’enfin qu’importe la tablette allait faire le job. Elle avait deux affichages, un écran ou elle pouvait voir en ancien ce qui lui racontait et lui en anglais. Il avait hésité à la configurer en geniis, mais cela aurait été trop flagrant pour son identité « secrète » de naissance. Et le loupias n’est pas une langue écrite…enfin si, mais il ne l’avait pas appris.

« Bon, alors tu me disais quoi ? » (Traduction tablette) Il attendit qu’elle répète pour répondre « J’ai besoin d’une guerrière pour tester ma machine. Si tu sais te battre et que tu te fais chier avec ton sac de sable viens avec moi ».






_________________

Un crash test au bourre pif 2017_n12


DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : Un crash test au bourre pif Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 151

le Lun 18 Fév - 10:25

Zya de Britt
L'homme qui lui parlait faisait une drôle de tête, un comme si le fait de tomber sur une personne ne parlant l'anglais était quelque chose de saugrenu. D'ailleurs, elle remarqua le regard en direction de son garde chiourme immédiatement suivit d'un geste étrange dont elle ignorait la signification. Le soldat aussi devait l'ignorer à en croire sa réaction. Alors, Lame arriva à la conclusion qu'elle avait eut raison de penser que cet homme n'était pas issu du même peuple que ces explorateurs. Malgré tout, grâce à son faible niveau de maîtrise de la langue de ses hôtes, la nonne martiale put se présenter correctement et son interlocuteur en finit autant et de manière minimaliste. Il s'appelait Naleem Lays, ce qui correspondait à ce que le militaire qui devait la suivre toute la journée avait dit en arrivant. Enfin, elle n'avait entendu que la nom Lays pendant qu'elle s'échauffait. Cet homme avait un comportement étrange passant de l'humeur maussade à l'entrain avec une rapidité qui pouvait laisser penser à une maladie mentale que l'on appelait "la maladie de la Lune" sur Abeth. Devant ce constat, la sœur décroisa ses bras pour se tenir prête à se défendre si la folie poussait Naleem à l'attaquer. Cependant, elle ne prit aucunement une position défensive. La jeune femme se contenta juste d'être le plus attentive possible au langage corporel de son interlocuteur. Il eut un geste de la main pour lui signifier de stopper tout, de ne plus parler certainement. Le pégasien supposé prit une de ces étrange machine que les atlantes avaient en permanence avec eux, tapota dessus avant de lui présenter le résultat. C'était une sorte de tablette, comme celles du temple, mais au lieu d'être faite de pierre, cette dernière semblait bénéficier de la technologie de ce peuple qui vivait dans une cité des Absents. La surface semblait divisée en deux. Une partie où l'on pouvait lire un texte dans une langue inconnue, mais très probablement l'anglais et sur l'autre partie ce qui devait être la traduction en ancien. Heureusement qu'au cours de son apprentissage au monastère, Lame avait appris à lire et écrire sa langue natale. Ce n'était certes pas une érudite, mais elle se débrouillait assez bien dans ces deux domaines pour être quand même considérée comme étant une lettrée sur Abeth. Après lecture du message, la jolie blonde prit une mine dubitative avant de se saisir de la tablette et de dire sur un ton interrogateur.

- Sœur Lame: Fonctionnement ? (en ANGLAIS)

Après quelques rapides explications gestuelles pour montrer comment la tablette fonctionnait, Lame put à son tour communiquer avec l'homme qui lui proposait de se battre avec une machine. Avant d'accepter, elle voulait quelque éclaircissement. La jeune femme voulait savoir en quoi cela allait l'engager et surtout ce qui se passerait si par malheur, elle se laisse enivrer par la rage de combat et détruisait cette machine expérimentale. Comme ce n'était pas une étudiante assidue, Lame prit son temps pour écrire son message et tentait de faire attention à la transcription qui se faisait en anglais. La curiosité poussait la nonne guerrière à chercher la compréhension même si elle n'en avait pas les moyens. Ce n'était pas vraiment grave, tout ce qu'elle pourrait retenir lui serait utile pour la prochaine leçon avec le docteur Lavoisier. Elle pourrait même le surprendre avec des mots qu'ils n'avaient pas étudier ensemble.

- Sœur Lame: Avant toutes choses, je souhaite en savoir plus sur votre machine. Quelles sont les conditions d'engagements ? Que se passera-t-il si elle est détruite pendant votre test ? (en ANCIEN traduit par la tablette en anglais.)

Une fois qu'elle eut tapé son message et tenté de lire ce qui avait été traduit par la tablette, la jeune femme tendit cette dernière au dénommé Lays. Oui, sœur Lame était particulièrement sûre de ses capacités martiales au point de considérer la destruction de la machine. Après tout, elle était une sœur écarlate et même l'une des meilleures combattantes de cet ordre millénaire. On ne devenait pas écarlate si on n'avait pas un talent rare pour le combat et la mère supérieure Bastion qui l'avait guidé jusqu'à présent était réputée pour cette capacité qu'elle avait à dénicher le meilleur chez chacun et surtout sur la façon de l'exploiter. Non, dans l'esprit de la jeune femme blonde à la tenue écarlate, il ne faisait aucun doute que la machine ne ferait pas le poids contre elle.

Revenir en haut Aller en bas

Naalem Lays

Image perso : Un crash test au bourre pif 1562507278-01naalem-profil
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Date de naissance : 23/05/1985
√ Nationalité : Pégasien - Geniis (prétend être Loupias)

√ Gène : Innoculation
√ Age : 34
√ Messages : 191
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Isia TL-Elana Ravix

le Dim 24 Fév - 15:49

Naalem Lays

Une lame valeureuse !

Une valeureuse paladine & un emmerdeur ingénieux



Chronologie : 07/01/2019



Fonctionnement… oui ! Quel con ! Naalem lui expliqua brièvement et comme il put avec des gestes, la méthodologie à appliquer. Les évidences étaient difficiles à expliquer…non à prendre simplement conscience que l'autre en face n'en savait strictement rien. C'est pour cela, qui n'apportait pas vraiment d‘intérêt aux partages diplomatiques entre peuple (sauf quand cela l'intéressait pour un but précis). S'il voulait qu'elle lui serve de cobaye, il allait falloir prendre en compte cette données et l'intégré dans son cerveau. Il décida qu'elle était aussi « cultivée » à la technologie qu'un militaire au plus bas de la hiérarchie. Se servir d'une arme est intuitif amis pour le reste il faut soit apprendre soit laisser tomber. Et vu l'éclat de curiosité et le temps qu'elle prenait à lui répondre… il en déduis qu'elle avait surement une intelligence plus élevée que son garde du corps. Et c'est une bonne chose.

Le temps était long et il fut surprit du langage assez riche de la demoiselle (oui, il s‘attendait à du très simple). Cela confirmait et augmentait son niveau intellect qu'il tentait d'estimer avec ce qu'il voyait. Bon, très bien, il avait affaire à une nana loin d'être bête et qui en plus était certaine de ses capacités à combattre. Cette assurance, était une valeur sûre pour lui, plus elle sera certaine de ses capacités, surement mérité dans son peuple, plus l'IA apprendra et pourra évoluer rapidement.

Il se saisit de la tablette, commençant un long roman très technique avant de s'arrêter et de regarder la jeune femme blonde devant lui… non, cela allait l'embrouiller, donc il décida de poser ses réflexions quelques secondes, pour essayer de synthétiser un peu le tout.

« C’est un robot. Un objet mécanique humanoïde, qui est contrôlé par un programme informatique. Il va se battre contre toi. Si tu le casses, ce n’est pas grave je peux le réparer sauf si tu en fais des miettes. Il peut te blesser avec des coups, mais il te brisera aucun os, j’ai réglé sa puissance pour qu’il soit en « entrainement ». Je te demande juste de te battre avec lui, comme ça, il apprendra à faire face et à perfectionner sa technique pour entraîner les autres militaires dans le futur. Comme un enseignant ». ECRIT SUR LA TABLETTE ET TRADUIT

Il relu, il n’était pas certain d’être clair mais bon, ce n’est pas facile à expliquer mine de rien. « Si tu veux, je te montre à quoi sa ressemble et si tu es tenté tu fais le test, sinon tant pis » ECRIT SUR LA TABLETTE ET TRADUIT. Rien de mieux que de voir avant de choisir selon lui. Même si voir, était souvent signe d’acceptation. Car si elle a l’esprit guerrier, elle sera titillée par cet adversaire qui semble incassable. Et bien moins fragile qu’un simple humain où elle peut se donner à fond. Et là était le but, toucher la corde sensible de l’égo de guerre pour que les cobayes n’hésitent pas à faire de leur mieux.




_________________

Un crash test au bourre pif 2017_n12


DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : Un crash test au bourre pif Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 151

le Sam 16 Mar - 15:05

Zya de Britt
L'homme se saisit de la tablette et commença à pianoter avec enthousiasme avant de s'arrêter net comme s'il menait une profonde réflexion. Le dénommé Lays se mit à faire des manœuvres différentes avec la tablette avant de repartir dans ce que la nonne martiale estima être la reprise de l'écriture d'une réponse à son questionnement. Finalement, il lui tendit de nouveau l'objet informatique afin qu'elle puisse lire ce qui était attendu d'elle ainsi que des contraintes. Dans un premier temps, la jeune femme fut quelque peu perplexe, car elle ne savait pas ce que cela pouvait bien être qu'un robot ou bien un programme informatique. Tout ce qu'elle avait compris, c'était que la destruction de la machine était autorisé. Cependant, Lame tiqua sur le fait que cet affrontement servirait à apprendre à cette chose des méthodes de combat. Bien évidemment, il était hors de question de livrer les secrets de son ordre aussi facilement. Ceci dit, l'envie de vraiment se battre contre quelques chose qui ne craignait rien lui faisait diablement envie. En sautant quelques lignes, l'étrange homme avait rajouté une proposition de voir ce qu'était ce fameux robot. D'un simple signe de tête positif, elle donna son accord pour que Lays lui montre son invention. D'un léger signe de tête, elle lui indiqua son assentiment quand à la découverte de l'objet qui serait combattu. Le dénommé Naleem Lays se dirigea vers la sortie de la pièce et la nonne maritale le suivit tandis que son garde du corps lui emboîta aussitôt le pas. Le chemin fut court, car la pièce où se trouvait le fameux robot se situait seulement à une dizaine de mètres du gymnase. En entrant dans la pièce, Lame posa son regard sur un amas métallique de forme vaguement humanoïde. C'était donc cela un robot, et elle en fut très déçue. La jeune femme s'approcha afin de mieux observer la machine, elle se hasarda même à le toucher du bout des doigts afin de sentir la matière dans laquelle il était fait. Une rapide réflexion lui permit se rendre compte qu'un coup de cette machine ferait mal. De plus, la solidité des matériaux utilisés pour l'assembler excluait sa destruction. Un léger sourire s'afficha sur les fines lèvres de la sœur à l'idée de pouvoir taper sans retenu. En se tournant en direction de son interlocuteur, l'écarlate se saisit de la tablette afin de communiquer de nouveau.

- Sœur Lame: Si j'en crois mes observations, il est peut probable que je détruise cette machine. J'ai encore une question quand aux règles d'engagement. Comment doit-on combattre ? A mains nues ? Avec des armes d'entraînement ? (traduction pas la tablette en ANGLAIS)

Cela ne faisait pas spécialement de différence aux yeux de la jeune femme, mais la voie des Lames ou celle des Poings ne réclamait pas le même équipement. La sœur martiale aimait bien se préparer, quand cela était possible, du mieux qu'elle le pouvait.

Revenir en haut Aller en bas

Naalem Lays

Image perso : Un crash test au bourre pif 1562507278-01naalem-profil
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Date de naissance : 23/05/1985
√ Nationalité : Pégasien - Geniis (prétend être Loupias)

√ Gène : Innoculation
√ Age : 34
√ Messages : 191
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Isia TL-Elana Ravix

le Jeu 21 Mar - 20:16

Naalem Lays

Une lame valeureuse !

Une valeureuse paladine & un emmerdeur ingénieux



Chronologie : 07/01/2019


L'accord pour voir sa création étant faite, il la mena jusqu'à la pièce à côté. Un instant, il se tourna vers la « nourrice » de la jeune femme et se demandait clairement si cet homme ne serait pas parfait en sac de sable… mais non, cela était une simple pulsion comme il en des milliers par jour. Enfin, cela serait quand même drôle, ça lui ferait passer un peu l'air complètement con et sûr de lui sur son visage affreux. Bref, il avait mieux à faire.

Une fois dans la pièce, le bourre-pif était en position assise, les genoux relever sur poitrine métallique et les bras autour. Il était bien plus facile de le laisser dans cette position optimale pour le transport et le mettre dans la lourde caisse au fond de la salle. Un sac était à côté de lui, contenant le drone, qui allait filmer et envoyer les informations au robot humanoïde. Et puis cela permettait à Naalem de visionner sous différent angle le combat et les réactions du robot. Faire une analyse en somme.

Bref, il activa avec le drone, qui servait aussi de télécommande ON/OFF, le Bourre pif, celui-ci se déplia, se levant de toute sa hauteur. Celle d'un homme d'1m80 ce qui était la taille moyenne des Atlantes, selon leurs données. Naalem avait vu que cela allait de 1m77 à 1m80, il avait pris la plus haute, pour forcer les militaires à se battre contre plus grand qu'eux (enfin pour certain) et éviter au plus grand de trop galérer. Cela était une moyenne d'un humain de sexe masculin. Il n'avait pas adapté pour les femmes, qui devaient se battre contre des adversaires souvent mâles.
Il laissa Sœur Lame, fait son inspection, alors que déjà le drone se mettait en marche pour voler à plusieurs mètres autour d'eux. Un petit drone simple et d'à peine trois kilos. Naalem avait enfilé la lanière pour soutenir les commandes de l'objet et attendit les réactions de la jeune femme.

En lisant les mots sur la tablette il eut un rictus enthousiasme.
« Tout peut être cassé, tout à une faiblesse » ECRIT SUR LA TABLETTE ET TRADUIT Répondit en premier temps avant de sauter plusieurs lignes pour répondre à la suite.
« Il sait se battre au corps à corps ou avec les bâtons d'entrainement » ECRIT SUR LA TABLETTE ET TRADUIT[/color]
Il montra le support contenant les longs bâtons de bois. « Tu choisis ta préférence » ECRIT SUR LA TABLETTE ET TRADUIT
Il avait hâte de voir la suite, dès qu'elle choisit son mode de combat et qu'elle était prête, il s'éloigna pour se mettre au fond de la pièce et mettre en mode combat le « bourre pif », qui eut le droit ou non aux bâtons selon le choix de la « Lame » en face de lui.

Combat:
Pour t'aider pour le combat, le robot sera d'abords en défense pour encaisser les coups et s'adapter a l'adversaire, puis il attaquera quand il aura analyser le style de combat. cela prend 5 minutes au plus long. Puis il testera des attaques, en perfectionnant celles qui marche. Au début de ce combat : il est meilleur en défense qu'en attaque. Comme il n'a pas eu de cobaye autre que Soeur Lame. L'attaque évoluera selon les prestation de la belle blonde. wink

Visuel du robot : https://file1.science-et-vie.com/var/scienceetvie/storage/images/video/un-robot-humanoide-fait-ses-premiers-pas-tout-terrain-7305/31410-4-fre-FR/Video-Un-robot-humanoide-fait-ses-premiers-pas-tout-terrain.jpg




_________________

Un crash test au bourre pif 2017_n12


DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : Un crash test au bourre pif Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 151

le Sam 4 Mai - 22:17

Zya de Britt
L'étrange homme se mit à s'affairer. Un petit objet s'envola et se mit en mode stationnaire au-dessus de l'air de combat. Cela devait être une sorte de signal pour le robot qui se déplia pour se dresser de toute sa taille devant le nonne maritale. Il était à peine plis grand qu'elle, mais vue sa composition, il devait pesait extrêmement lourd. Le bouger pourrait s'avérer difficile, le casser encore plus compliqué, mais ce n'était pas ce qui allait faire renoncer le jeune femme qui aimait bien relever les défis de ce genre. Pendant qu'elle observait son adversaire, le fameux Naalem lui répondit que le choix des armes était sien. Un léger sourire s’esquissa sur les fines lèvres de la jolie blonde. Evidemment, elle opta pour les armes d'entraînement en bois, ceci dit rien ne l'empêchait de varier les plaisir pendant le combat en faisant de temps en temps appel à la voie des poings. Tout en restant concentrée sur le robot qu'elle allait affronter, elle remarqua du coin de l’œil que celui qui lui avait lancé ce défis s'était mis dans un coin, comme s'il ne voulait pas se retrouver dans la tourmente de la confrontation à venir. Par contre, son garde du corps était resté quand à lui près de la porte, mais n'était pas entré dans la pièce. Cette dernière était particulièrement vide de mobiliers. Il n'y avait que le râtelier pour les armes d'entraînement. Le sol était molletonné et la sensation était plutôt étrange au premier abord, mais cela indiquait bien que c'était un lieu d'entraînement fait pour éviter au maximum de se blesser. La nonne guerrière avança pour se placer près d'un trait qui était dessiné sur le sol. Un peu plus loin, il y en avait un autre. Certainement des traces faite pour les personnes voulant se battre en duel ou quelque chose dans ce goût là. La machine lui faisait face la garde basse un peu comme si elle ne savait pas quoi faire avec ce bâton de combat.

- Sœur Lame: En garde ! (pas de traduction)

Dès que la nonne martiale se mit en mouvement, le robot ajusta sa position afin de lui faire avec une posture défensive. Curieuse, Lame lança une attaque direct qui fut interceptée par la défense du robot. Premier constat, le robot avait de bons réflexes. Alors, elle continua de tourner autour et d'observer la façon de se mouvoir de la machine. Par moment, elle tentait une fente, un coup de taille ou d'estoc afin de faire sortir son adversaire de sa réserve. cela faisait deux ou trois minutes que le combat avait débuté et pour le moment rien ne s'était réellement passé. Un peu frustrée par la tournure de l'affrontement, Soeur Lame décida de changer de stratégie en baissant elle aussi sa garde comme pour inviter le robot à l'attaquer un peu, lui montrer à son tour ce qu'il avait dans le ventre, car pour le moment c'était plutôt décevant comme combat. Sans perdre de vue la machine, elle s'adressa dans un anglais approximatif à Naalem.

- Sœur Lame: Pas faire mieux ?

Spoiler:
Désolée pour le retard. Malgré les vacances, j'ai été pas mal occupée.

Revenir en haut Aller en bas

Naalem Lays

Image perso : Un crash test au bourre pif 1562507278-01naalem-profil
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Date de naissance : 23/05/1985
√ Nationalité : Pégasien - Geniis (prétend être Loupias)

√ Gène : Innoculation
√ Age : 34
√ Messages : 191
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Isia TL-Elana Ravix

le Dim 19 Mai - 12:29

Naalem Lays

Une lame valeureuse !

Une valeureuse paladine & un emmerdeur ingénieux



Chronologie : 07/01/2019


Le sourire qu'elle esquissa face aux choix de ses armes, fit sourire aussi Naalem. Ce rictus, il ne connaissait bien, celui de la personne qui allait s'en donner à cœur joie avec un style qu'elle maitrisait parfaitement. Et cela n'était que plus intéressant pour l'évolution de sa création.

Le combat commença, comme toujours la machine était en défense attendant les coups de l'ennemie, histoire que son processeur analyse la situation pour trouver une faiblesse ou une manière d'attaquer. Mais avant ça, il fallait analyser l'adversaire. La jeune femme, donna ses premiers coups, paré par le robot qui attendait et qui se fit toucher à la hanche, par une belle tentative souple et précise. Il fallait au moins 5 minutes pour que l'engin détermine le style. Élément que jugea Naalem, trop long dans un combat et qui était surement l'avis de la jeune femme se tournant vers le pégasiens pour lui demander des « comptes ». L'homme hocha la tête et lui fit un signe de la main pour qu'elle attende, pendant qu'il pianotait sur sa console. Le drone tourna plusieurs fois autour d'eux … avant que le « Bourre pif » s'avance vers Sœur lame dans une position plus agressive.

« "En garde" » Répéta t’il dans la même langue qu’elle avait utilisée plus tôt. Il ne savait pas ce que cela voulait dire réellement, mais il avait trouvé ça drôle de répéter son petit « cri de guerre ».
Le robot n’attendit pas plus, puisque Naalem l’avait passé en mode attaque. L’engin, garda un bâton dans sa main et attaqua la none avec. La harcelant avec pour l’occuper, déjà Zya pouvait observer que ses coups s’adaptaient à sa manière à elle de se défendre, puis quand il trouva une ouverture, il donna un coup avec son poing engoncé dans un gant pour ne pas blesser la peau.





_________________

Un crash test au bourre pif 2017_n12


DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : Un crash test au bourre pif Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 151

le Mar 18 Juin - 9:39

Zya de Britt
Après avoir interpellé l'homme sur le manque de challenge dans ce combat, Lame put constater le changement de comportement de la machine qui semblait passer à des intention plus agressive. D'ailleurs, cela fut confirmé par les dires de Naleem qui répéta tout en déformant une mise en garde en ancien. Aussitôt dit, aussitôt fait. Le robot se lança dans une longue série d'attaque que la nonne martiale parvenait à contrer sans grande difficulté. Puis, dans son esprit germa une idée qu'elle décida de mettre en pratique rapidement. Sur l'attaque suivante, la moniale opta pour une défense laissant une ouverture pour une contre-attaque. Aussitôt, le robot en profita pour lui porter un coup de poing. Comme il était rembourré, cela ne fit aucunement mal à la blondinette qui souriait devant la prévisibilité de ce qui s'était déroulé. Le petit robot volant devait analyser la situation pour le robot combattant et lui dire quand il y avait une possibilité d'ouverture pour frapper. Alors, l'écarlate décida de réitérer sa feinte pour voir si son adversaire robotisé allait tomber dans le panneau, sauf que cette fois elle préparait une contre-attaque. L'ingénieur qui avait mise au point cette machine lui avait dit qu'elle pouvait cogner aussi fort qu'elle le voulait, que cela ne provoquerait pas de problème. Lors d'une nouvelle attaque basique du robot, Lame plaça un geste défensif laissant une grosse ouverture dans laquelle le robot s'engouffra comme la moniale de combat l'avait prévu. La faille se referma presque aussi vite que l'assaut de la machine qui ne put, cette fois, la toucher. Réduisant la distance, la nonne martiale se retrouva toute proche, quasiment face contre face avec le robot. D'un ample mouvement de son bâton, elle le plaça derrière l'une des jambes d'appuis de son adversaire et profita de sa proximité pour exercer une poussé sur lui afin de le faire reculer et ainsi le déstabiliser. La manœuvre surprise fut exécuter avec une telle rapidité et fluidité que le robot un peu balourd se retrouva les quatre fers en l'air. Dans la suite logique de son geste, Lame abattit son bâton que ce qui servait de boite crânienne à son adversaire robotisé.

- Sœur Lame: Encore des progrès à faire.

Elle regarda le robot gesticuler piteusement pour essayer de se remettre debout. Ce genre de machine avait du mal à se remettre d'un petit coup en traître de ce genre. Cela fit sourire Lame qui invita Naleem à l'aider à remettre la machine sur ses pieds afin de pouvoir continuer à se battre un peu. Tout en faisant cela, elle interrogea cet étrange personnage qui semblait déplaire à son garde du corps qui se trouvait toujours à l'entrée de la pièce.

- Sœur Lame: Il apprend ?

Elle s'interrogea intérieurement sur l'intérêt d'une telle machine. Elle se souvenait de ses années au monastère du Givre et ses nombreux entraînement avec les autres gamines. De son point de vue, rien ne pourrait remplacer un adversaire humain pour s'entraîner correctement, car les machine ne semblait pas posséder cette petite chose qui pourrait leur permettre d'innover. Ces choses semblaient répondre à des règles qui les bridaient et devaient certainement les empêcher d'évoluer aussi librement qu'un humain. En contre partie, Leur apprentissage semblait plus rapide et une fois la leçon apprise, il était difficile de les prendre à défaut. Cependant, l'humain était adaptable et capable d'inventer en directe, de prendre des initiative, ce que le robot semblait incapable de faire. L'humain était l'action à l'état pur alors que la machine la réaction.

Revenir en haut Aller en bas

Naalem Lays

Image perso : Un crash test au bourre pif 1562507278-01naalem-profil
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Date de naissance : 23/05/1985
√ Nationalité : Pégasien - Geniis (prétend être Loupias)

√ Gène : Innoculation
√ Age : 34
√ Messages : 191
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Isia TL-Elana Ravix

le Mar 16 Juil - 19:11

Naalem Lays

Une lame valeureuse !

Une valeureuse paladine & un emmerdeur ingénieux



Chronologie : 07/01/2019


Naalem ne regretta nullement d'être tombé par simple et pur hasard sur cette pégasienne vêtue de rouge. À dire vrai, elle dépassait ses espérances avec cette feinte qui allait servir à la base de donnée du robot. En le voyant tombé, comme un géant de pierre, il se fit la remarque qu'il devrait essayer de le rendre plus léger tout en gardant son côté résistant. Un autre challenge qui allait lui demander de faire appel à d'autres cerveaux. Et le travail d'équipe n'est jamais une chose qu'il appréciait en fait… mais bon, s'il devait collaborer avec l'un des roboticien spécialiste en ergonomie et en fluidité des machines du labo d'à côté, il le ferait. Simplement motivé pour améliorer sa création.

L'homme mit en pause les actions du robot qui s'agitaient encore pour réussir à se mettre debout… il fallait vraiment qu'il lui donne plus de souplesse. Le petit drone se posa naturellement à côté, comme un lot. Naalem rejoignit la nonne, pour l'aider à le mettre debout.

« Jolie feinte ». Une fois le colosse debout, il le remit en marche, la petite IA de la machine, s’activa avec quelques petits bruits signe qu'il se vérifiait pour faire un check-up. Le drone s'était envolé et tournait autour du bourre-pif pour transmettre des données. Le pégasien profita de ce tour des circuits pour vérifier si tout était à sa bonne place chez son « bébé » qui n'avait pas souffert de tomber à la renverse, de toute manière il était conçu pour les bourrins.
« Oui. Ta feinte ne marchera plus. Il va se méfier ». dit-il « Tu repars pour un tour ? » dès qu'il eut la confirmation, le robot se remit en combat. Et Lame pouvait constater si elle tentait de lui laisser une porte ouverte que le robot ne s'y engouffrait plus aussi vite. Et que s'il y allait, il préparait en amont une parade. Il mimait et apprenait d'elle dans ses positions et ses techniques au fil du combat et de ses réussites ou échec. Naalem ne fut pas étonné de voir qu'à un moment le robot tenta de lui rendre la pareille en mettant en place la feinte de Lame pour lui faire le même coup. Ou de combiner d'autres techniques pour atteindre son but.







_________________

Un crash test au bourre pif 2017_n12


DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : Un crash test au bourre pif Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 151

le Jeu 25 Juil - 12:11

Zya de Britt
L'homme lui confirma ce qu'elle pensait, le robot apprenait de cette confrontation. Cependant, de son point de vue, la machine serait toujours limitée dans sa prise de décision. Certes, d'après ce qu'elle savait, ce genre de machine était capable de faire des calculs plus rapidement que les humains, de prendre des décisions en une microseconde là où l'humain prenait son temps. Malgré tout elle était certain que jamais un robot n'arriverait à surpasser la capacité d'adaptation d'un humain, ni même son instinct de survie. Une fois la machine remise sur pieds, le petit drone reprit son vol autour du bourre-pif. Pendant que l'étrange homme faisait un rapide tour de sa machine, Lame afficha un petit sourire carnassier. Sans un mot, elle reprit sa place dans l'air de combat. Le fameux Lays lança de nouveau les hostilités en prévenant la nonne martiale que sa feinte ne fonctionnerait plus aussi facilement. Cela laissait entrevoir qu'elle pourrait encore piéger la machine avec la même technique si elle le voulait, mais qu'il faudrait se montrer plus astucieuse. Ceci dit, la belle blonde avait autre chose en tête pour donner une grosse leçon à cette machine. La moniale de combat laisse l'initiative au robot. Après quelques échanges où elle avait laissé sa garde basse comme précédemment, elle remarqua que ce dernier ne tomba pas dans la panneau. Il tenta même de reproduire le pièce. Lame éclata de rire devant cette manœuvre.

- Sœur Lame: AHAHAHAHAHAH ! Idiot !

Cependant, la machine semblait apprendre assez vite et tentait de reproduire les techniques, voir de les combiner afin d'obtenir des variantes. Bien qu'étant particulièrement intriguée par cette capacité d'apprentissage, elle restait sur ses positions en se disant que jamais un robot ne serait au niveau d'un humain quel qu'il soit. Des échanges de coups plutôt stériles furent échangés pendant près de cinq ou dix minutes. L'objectif pour la nonne était d'étudier un peu cette machine son mode de fonctionnement, sa routine et tout ce qui pourrait lui donner l'avantage. La jeune femme remarqua qu'au bout d'un moment, il ne semblait plus apprendre parce qu'elle se contentait de reproduire toujours les mêmes schémas, les mêmes techniques. Voilà la limite de cette chose: l'innovation. Tournant autour de la machine, elle haussa des épaules et fit tourner nonchalamment son bâton. Sur la défensive, le robot n'osa pas passer à l'action toujours brider par l'idée qu'elle allait le contrer comme elle l'avait fait un peu plutôt. Un fugace sourire passa sur ses lèvres avant qu'elle n'agisse aussi rapidement qu'un éclair. D'un geste ample et souple, elle utilisa son bâton pour frapper le drone avec force. Sans cet instrument, la jeune femme savait que le robot était perdu. Par on ne savait quel miracle, Lame avait réussi à loger son arme de fortune dans la drone et d'un geste vif, le fracassa sur le sol. Après tout, Naleem Lays lui avait bien dit qu'il n'y avait pas de problème à tout casser, donc pas de pitié.

- Sœur Lame: Je crois que j'ai gagné. Elle regardait le robot agir tel un pantin désarticulé. Robot ne jamais avoir l'instinct d'un humain. Lame secoua la tête d'un air désapprobateur. Je n'ai jamais eu ça pour apprendre.

A l'aide de cette réflexion, elle voulait faire comprendre que la mise au point de ce robot n'était pas utile pour l'apprentissage. Bien que consciente du culte que les atlantes vouaient à la technologie, elle avait encore beaucoup de mal à comprendre pourquoi toujours vouloir se remettre en permanence à Elle, la technologie. Après tout, ce n'était que l'invention des humains et donc de ce fait imparfaite à l'image de ses créateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Naalem Lays

Image perso : Un crash test au bourre pif 1562507278-01naalem-profil
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Date de naissance : 23/05/1985
√ Nationalité : Pégasien - Geniis (prétend être Loupias)

√ Gène : Innoculation
√ Age : 34
√ Messages : 191
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Isia TL-Elana Ravix

le Sam 17 Aoû - 16:04

Naalem Lays

Une lame valeureuse !

Une valeureuse paladine & un emmerdeur ingénieux



Chronologie : 07/01/2019



Naalem suivait le combat avec intérêt, autant en homme de science que pour un homme de combat. Il trouvait ça intéressant de voir cette femme aux drôles de vêtement se déplacer pour tester le robot. Un robot qui n'était qu'un bébé qui apprenait sans cesse au point de se faire « chier » quand il n'avait plus rien à tirer… une faille que l'homme n'avait pas encore identifiée et qu'il était bien content de voir apparaître. Après tout, outre les techniques en plus, c'est pour ces raisons, qu'ils voulaient tester sa création. Même s'il se savait parfait, toutes innovations passent par un lot non négligeable d'erreur et d'élément à corriger. Et aujourd'hui la nonne martiale venait de lui en montrer trois :

- L'inactivité laisse la machine sans initiative
- Le drone n'est pas assez solide
- Et le drone vole trop près

Il grimaça aussitôt en voyant que son drone, qui lui n'était pas conçu pour être fracassé, explosa en mille morceaux. Cela le fit chier sur le coup… mais au final, le drone n'était pas si important comme il avait un double. Heureusement qu'il a un double au laboratoire… Naalem rangea son matériel pour rejoindre en quelques bons souples la jeune femme blonde qui déjà lui faisait part de son petit commentaire. Il n'était pas surpris, la majorité des pégasiens qui ne connaissaient pas la joie de la technologie, ne voyait pas son intérêt autre que pour quelques éléments de confort. Naalem l'entendit, mais il avait déjà son propre avis sur la chose, et cela ne changerait pas. Avoir un robot d'entrainement infatigable remplace les humains qui n'ont pas toujours le temps de former d'autre ou même pour être formé seul sans mentor. Et puis cela était sa création, son challenge du moment.

« Parceque je n'ai pas voulu lui donner une conscience… » dit-il mystérieusement, après tout avec les IA que les Atlantes développaient, ils frôlaient chaque jour le réalisme et la conception de l'âme. Naalem aimerait bien justement que les Atlantes soient moins frileux et osent faire comme dans leurs films futuristes et pousser la conscience aux robots. Même si cela est dangereux, mais que voulez-vous, si on ne vit sans danger la vie est morne.
« Bon on remballe et je t'offre une bière pour ta suprématie du jour !! » fit-il en lui claquant une main sympathique sur l'épaule. L'homme était ravi, elle lui était d'une grande aide. Le casse du drone était déjà bien loin derrière lui ! La nourrice de la nonne lui lança un regard qui en disait long, Naalem le regarda et soupira. « Tu n'es pas invité et elle est sage ta lionne ! Donc ne vient pas me dire qu'elle ne peut pas accepter un verre de remerciement ! » surtout que bon, vu ses capacités de combat, elle pourrait clairement lui casser la gueule en quelques secondes. Il était une escorte en carton pour une guerrière comme elle.
« Tu vas surtout la foutre dans ton lit ! »

« Au moins, j'aurais de la compagnie bien plus charmante que ma main droite ! Trouducul » répliqua le grand blond juste par provocation et cela était si facile… le soldat commença à grogner prêt à lui fracasser le nez. Mais Naalem ne goûta pas à la provocation et lui fit un large sourire méprisant, avant de ramasser les morceaux de son drone. Il était marrant que la jalousie d'un autre homme puisse le pousser à s'imaginer que parce qu'il y a une jolie demoiselle entre deux mâles que celle-ci finirait comme un trophée dans le lit de l'un ou de l'autre.





_________________

Un crash test au bourre pif 2017_n12


DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : Un crash test au bourre pif Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 151

le Dim 1 Sep - 11:49

Zya de Britt
L'homme la rejoignit aussitôt le combat finit. Bien que contrarié dans un premier temps, il semblait avoir laissé ce sentiment assez rapidement derrière lui. La dénommé Lays se permit même une familiarité qui lui aurait très certainement coûté sa main sur Abeth. Lame dû se retenir de ne pas lui saisir cette main pour en gager un confrontation physique, car il était clair que cet étrange personnage n'était pas seulement qu'un scientifique un peu loufoque. Il avait la carrure et certainement l'éducation d'un guerrier, cela elle le voyait dans sa démarche. Sur un ton joyeux, une invitation fut lancé pour fêter la victoire de la nonne sur la machine. La militaire en charge de la surveillance de la jeune femme semblait contrarié. Voulait-il participer ou bien avait-il dans l'idée de dire que ce n'était pas possible pour des raison de sécurité. Dans tous les cas, il semblait contrarié au point que même Naleem le remarqua et lui envoya une pique sur le fait que l'invitation ne le concernait pas. Cela dépassait Lame qui ne s'en souciait pas plus que cela jusqu'à ce que le soldat se permette de dire un insanité. En un instant le regard de la jeune femme changea. La moniale de combat fixa le militaire tel un prédateur et lui fonça dessus alors que l'autre pégasien lui répondait avec un ton qui semblait être provocateur. La jeune femme enchaîna le militaire qui se retrouva au sol en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire. Elle s'accroupit près de ce dernier et lui parla sur un ton calme avec l'aide du traducteur de la tablette de Lays.

- Sœur Lame: Ne jamais manquer de respect à une écarlate. C'est mon premier et dernier conseil sur ce point. Elle se redressa et fixa l'autre homme de la pièce. Ce conseil est valable pour vous aussi.

Le ton froid de la voix de la nonne ne laissait aucun doute sur le fait qu'elle avait assez peu goûté au fait de s'être retrouvée mêlée à leur histoire. La jeune femme n'était pas habituée à ce qu'on lui manque aussi ouvertement de respect. Après tout, sur Abeth, les écarlates étaient des personnes extrêmement et profondément respectées par la population de l'Empire tandis qu'elles inspiraient la crainte pour ne pas dire la terreur pour toutes les autres personnes. La nonne alla récupérer ses affaires et s'arrêta au niveau du scientifique pégasien pour rajouter sur un ton plus détendu toujours avec l'aide de la tablette.

- Sœur Lame: Je vous laisse vous débrouiller avec ça. Elle indiquait le robot et le chantier de la salle d'entraînement. Je vais au bar athosien prendre un bière qui sera mise sur votre compte Naleem Lays. Si vous êtes assez rapide, on pourra parler. Cependant, dans votre lit, il vous faudra vous contenter de la compagnie de votre main droite.

Revenir en haut Aller en bas

Naalem Lays

Image perso : Un crash test au bourre pif 1562507278-01naalem-profil
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Date de naissance : 23/05/1985
√ Nationalité : Pégasien - Geniis (prétend être Loupias)

√ Gène : Innoculation
√ Age : 34
√ Messages : 191
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Isia TL-Elana Ravix

le Mar 24 Sep - 19:39

Naalem Lays

Une lame valeureuse !

Une valeureuse paladine & un emmerdeur ingénieux



Chronologie : 07/01/2019



Naalem était déjà occupé à ramasser les morceaux de son drone quand son « rival » qui n’était autre qu’un abruti détestable, se retrouva…a terre comme un corniaud. Cela fit doucement rire le grand blond qui trouva cette situation très amusante. Le militaire devait avoir la honte de sa misérable vie…il venait de se faire mater comme un bleu par la demoiselle qu’il gardait. Tu parles d’un maton ! Hormis une quelconque fierté masculine mal placé, il devait avoir le cœur qui tambourinait à cent à l’heure, puisque s’il était la nounou de la belle, c’est bien parce qu’elle représentait un quelconque danger… donc il était doublement en situation de crise. Si ses supérieurs apprenaient ça, il allait se faire botter le cul jusqu’à en faire du bon cuir de cochon ! Une idée qui plut d’autant plus au pégasiens, y trouvant une double saveur de ruiner la journée de cet homme de manière définitive.

Mais le bonhomme gris n'était pas le seul à se prendre un avertissement, lui aussi écopa d'un « conseil ». Le grand blond répondit par un large sourire amusé. Il n'avait pas manqué de respect à cette écarlate, comme elle se qualifiait. Il était juste entré le jeu de cette buse du dimanche pour le provoquer et espérer peut-être une confrontation physique, qui aurait été un bon défouloir. L'intégrité du corps de la nonne n'était pas en jeu, enfin pas pour Naalem qui, de par son estime de lui-même estimait clairement que s'il voulait passer du temps avec quelqu'un dans un lit, il n'aurait guère de peine. Ou s'il galère cela ne serait qu'un challenge de plus appréciable. Et puis bon, il n'avait pas eu l'idée de charmer cette guerrière qui était surprenante et agréable. En tout cas, il ne se formalisa nullement du ton glacial de la belle blonde. Bien au contraire il restait nonchalant et pétillant comme à son habitude. Ce qui n'était pas le cas du soldat qui marmonnait des excuses… aux yeux de Naalem il se chiait clairement dessus et il avait bien raison de se soumettre. On baisse toujours la tête face aux plus forts !

Le jeune homme continua son rangement quand étonnement Sœur Lame l'approcha. Il pensait qu'elle aurait été vexée et serait partie sans rien demander de plus, laissant dans son sciage un pauvre idiot qui aurait peiné à la rejoindre. Mais non, elle répondait à sa manière à son invitation et cela fit sourire le scientifique.

« Et bien dans ce cas, je vous dis à de suite l'écarlate de guerre. » encherit ‘il avant de continuer, il ignorait si elle avait fait un trait d'humour, mais pour lui cela en était un. « Oh je vois. Je disais surtout ça pour emmerder ta nourrice. Et si ça te rassure, je n'avais pas cette idée en tête avec mon verre. » affirma-t-il la lissant repartir.

Naalem ramassa rapidement son drone, mettant dans sa caisse ainsi que le robot humanoïde qui se rangeai tout seul, il ne voulait pas perdre du temps. Il avait déjà une autre opportunité et elle se déroulait au bar Athosien. Il rangerait plus tard l'encombrante caisse au laboratoire. En tout cas, il regrettait bien une chose des soleils rouges : les larbins qui lui servaient de mains d'œuvre obéissante.

En arrivant au bar Athosien, il avait cette ambiance toujours aussi accueillante, une musique de fond qui allait prendre quelques décibels quand le soir serait tombé afin de combler les bruits des discutions… mais à cette heure ou peut de personne s'y trouve, on y sentait encore les effluves agréables de la convivialité et de la bonne humeur. Ce lieu était peut-être le plus vivant niveau atmosphère et le plus entretenu dans ce sens sur cette cité. Il aperçut la guerrière, cette lionne farouche adossée au bar avec sa fameuse bière.

Il comandant une bière aussi mais une de facture Athosienne avec les fruits confis dedans.
« eh bien tu as réussi à semer l'autre idiot ? » constat-il ne voyant pas le soldat. Il haussa les épaules, sa question n'avait pas besoin de réponse. Il attrapa sa bière pour boire une gorgée. « Alors, une écarlate qu'est-ce que c'est ? Mise à part une demoiselle vêtue de rouge qui case des gueules comme on dit bonjour ? » tapotai t'il sur sa tablette.





_________________

Un crash test au bourre pif 2017_n12


DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum