Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis


Atlantis
Image perso : [Alerte] Bagarre générale  1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 686

le Mar 12 Fév - 13:04

Atlantis

Alerte !



Février 2019

Tout s'était déroulé en une seconde trente. Le temps simplement de tourner la tête d'un coup, on découvrait quelques instants plus tard qu'un homme venait de se jeter sur une autre personne lui collant une droite monumentale. Cela n'en resta bien sûr pas là. Les amis de la personne agressée venait de réagir attrapant l'agresseur par le col de la veste l'envoyant aussitôt au sol. Les bouteilles volaient, le mobilier aussi. C'était le chaos.

Bref en quelques instants, une baston générale avait lieu dans le bar athosien. Dire que cette soirée avait bien démarrée. Un match de football était retransmis sur les écrans géants permettant à chacun de suivre la rencontre, de boire quelques verres et d'échanger. Il y avait une très bonne ambiance jusqu'à de fâcheuses remarques et la perte de la coupe par l'un des équipes. Il y a maintenant beaucoup d'agitation : des personnes hostiles à gérer, des éventuels blessés voir blessés collatéraux.

Heureusement le serveur avait eu le temps de prévenir la salle de contrôle avant de se cacher derrière son comptoir.

// Bagarre générale au bar athosien. Venez vite !!! //

------------------------------------------------
Voilà pour la petite introduction. (Idee : Matt)
A vous de gérer la situation.

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 155

le Ven 15 Fév - 20:04

Zya de Britt
Cela faisait maintenant plusieurs mois que la nonne était sur la cité. Bien qu'ayant encore beaucoup de difficulté à communiquer, la jeune femme ne refusait jamais les possibilités qui lui étaient offerte d'observer, de comprendre ce peuple étrange. Le doc lui avait parlé d'une soirée un peu spéciale se déroulant dans le bar athosien. L'endroit avait profité de l'occasion pour se faire une beauté avec une décoration aux couleurs des participants. Matthieu Lavoisier avait profité d'une leçon de linguistique afin d'en parler avec la guerrière blonde. L'homme lui parla de l'importance de ce sport, du football pour les humains. Il affirmait que c'était une façon de permettre l'expression de l'agressivité des supporteur dans un cadre contrôlé un peu comme les jeu du cirque de la Rome antique. Lame avait bien entendu parlé de ces fameux jeux où des gens venait assister à la mise à mort de malheureux et n'arrivait pas à s'imaginer ce que pouvait bien être ce jeu. Les explications du vieux monsieur n'arrivèrent pas à l'éclairer. Cependant, l’entrain dont il faisait preuve en parlant était plutôt communicative. De fait, Sœur Lame fut pressée de pouvoir assister à cet événement.

Dans la salle, la tension monta crescendo à l'approche du coups d'envoie. Placée légèrement en retrait afin de pouvoir observer comme à son habitude tout en pouvant regarder les écran géant prévu pour cette soirée d'exception, Lame embrassait toutes la salle d'un simple regard. Elle put constater que des clans se formaient malgré l'ambiance bon enfant. D'un côté, il y avait les blancs et de l'autres les rouges. Chacun portait un élément permettant de marquer son appartenance à une des équipes. Au milieu, il y avait des gens "neutre" certainement venus pour faire la fête. La soirée se déroula plutôt bien dans son ensemble. Enfin jusqu'à ce qu'à la toute fin de la partie, un homme se jeta sur un autre pour le cogner. Aussitôt, ce fut une foire d'empoigne entre les gens pris dans la tourmente sans vraiment savoir pourquoi ils se battaient. Le mobilier commença à voler, comme les noms d'oiseaux ou tout du moins ce que Lame identifia comme tel et une pluie de coup s'abattit sur la salle. De son point d'observation, la jeune nonne guerrière n'était pas encore touché par la frénésie belliqueuse qui s'était emparée du lieu. Alors, elle prit le temps de finir tranquillement son verre de bière. D'après Matthieu, c'était probablement l'une des plus belle invention de l'humanité. Il y en avait tellement qu'il aurait certainement fallu une année entière pour toutes les goûter ... avec modération. Du coin de l’œil, elle put remarquer la retraite précipité du serveur après avoir quand même prit le temps de parler dans la petite boite avec laquelle les atlantes communiquaient si souvent. A n'en pas douter, la sécurité n'allait pas tarder à remettre de l'ordre. Toute en tentant de se tenir en retrait de cette rixe géante, Lame put constater que le docteur Lavoisier était en mauvaise posture.

- Zya de Britt: Par l'Unique !

Lâcha-t-elle sur un ton agacé en Ancien avant de se mouvoir dans la direction du pauvre homme qui se retrouvait bien malgré lui au milieu d'une tempête. Bien que n'ayant pas spécialement envie de se battre, la nonne ne pouvait se résoudre à abandonner son ami et professeur à son sort. Se mouvant avec agilité, Lame arriva sans heurt près du vieil homme et l'attrapa par un bras pour le tirer du mauvais pas où il se trouvait. L'intervention "divine" permit à ce dernier d'éviter de se prendre une droite qui alla s'écraser sur le visage du voisin de gauche qui s'écroula sous l'impact. Le plus difficile allait commencer. Réussir l'extradition du scientifique en faisant le moins de dégâts possible, car la jeune femme était loin d'être inoffensive.

Revenir en haut Aller en bas

Matt Eversman

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Gène : Wraith
√ Age : 29
√ Messages : 11533

le Ven 15 Fév - 20:56

Matt Eversman

Alerte !



Ce soir, c’était soir de match. USA contre Espagne.

Le soccer avait beau ne pas être le sport roi aux Etats-Unis, ça l’était un peu sur la base et forcément cela promettait une belle soirée. Beaucoup de monde s’était rassemblé au bar athosien. Beaucoup n’était pas des supporters ou même des amateurs de ce sport, c’était juste pour le principe de se retrouver, de partager un moment ensemble.

En tant qu’Américain, Matt défendait forcément les couleurs de son pays. Comme d’autres, il avait chanté l’hymne de celui-ci avant que les Hispaniques ne fassent de même. Forcément chaque partie vannait l’autre espérant de tout cœur la victoire. Eversman n’était pas en reste dégustant une bonne bière au bar, les yeux rivés sur l’écran. Forcément il encourageait son équipe. Râlant quand elle subissait une faute ou s’il avait raté une bonne occasion. L’ambiance était bonne et tout se passait bien jusqu’à ce moment où une insulte fusa puis un coup de poing et en deux secondes se fut un bordel sans nom.

Matt n’avait rien vu venir et ignorait la source de cette agitation. Il esquiva une bière lancée dans sa direction, descendant de son tabouret tout en protégeant le crâne. Il y avait des civils qui hurlaient, d’autres qui insultaient en tout sens et balançaient ce qu’ils avaient sous la main.

« NON MAIS ARRÊTEZ ! » Gueula-t-il à son tour. Ça n’eut pas l’effet escompté. Pas sûr peine que ce fut audible tant c’était le bordel. « Prévenez la sécurité ! » Ordonna-t-il au barman. Il fallait de l’aide, aussi bien musculaire que médicale maintenant. Il n’eut pas le choix à son tour d’user les poings lorsqu’il fut pris à partie. Le col de la veste venait d’être aggripé et brutalement tiré en arrirère le déstabilisant et l’envoyant au sol. Ni une, ni deux, l’homme répliqua d’une balayette dans les tibias de l’inconnu l’amenant au sol.

_________________
[Alerte] Bagarre générale  Drama10[Alerte] Bagarre générale  Wtf10[Alerte] Bagarre générale  Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
[Alerte] Bagarre générale  1540805177-matt-texte


Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 320
√ Localisation : Atlantis

le Ven 15 Fév - 21:14

Divon Fis
Divon n'arrivait pas à se concentrer récemment, l'entrevue avec miss Steele avait précipité tout un tas de doutes dans son esprit, il n'était plus aussi sur de lui sur certains sujets et remettait certains de ses engagements en cause. Le besoin de ventiler se faisait ressentir. Il décida donc d'aller au bar athosien pour permettre à l'alcool d'embrumer son esprit et de l'aider à trouver le sommeil. Après tout, la consommation d'alcool ne faisait pas l'objet d'un de ses vœux. Il pouvait donc se le permettre tant qu'il n'abusait pas, il n'avait jamais particulièrement apprécié cela de toute façon. L'alcool émoussait les sens et l'équilibre, il rendait aussi moins perspicace et concentré. Mais pour une fois, il en avait besoin.

Le bar était facile à trouver et ce soir un genre d'événement avait lieu. La majeure partie des personnes présentes était habillée de blanc ou de rouge. Il ne se formalisa pas outre mesure et décida de profiter un peu de l'ambiance festive, ce genre d'événements était parfait pour obtenir un sentiment de chaleur humaine et de sentiment d'appartenance à un groupe qui lui manquait depuis le temple. Même si ces gens n'étaient pas ses frères.

Divon buvait à petites gorgée sa consommation quand il entendit du grabuge suivi d'un bruit reconnaissable entre mille, celui d'une salade de phalange que personne n'aurait voulu encaisser. Divon n'eut pas le temps de se demander ce qui se passait qu'une chaise vola dans sa direction, le forçant à se mettre sous le bar pour esquiver. C'était déjà le chaos et insultes et coups fusaient. Divon tenta de rejoindre la sortie mais une main agrippa son bras, d'un mouvement, il m'as sacra le genoux de son agresseur d'un coup de pied circulaire avant de lui écraser son poing dans le visage. Une manœuvre qui ne plut pas du tout à ses camarades qui se ruèrent sur Divon. Le premier plaqua le moine contre la table, permettant au deuxième de tenter un direct que le guerrier pacifién arrêta de justesse, déviant la trajectoire de son malhabile adversaire. Il se débarrassa de monsieur câlin d'un coup de coude avant d'envoyer son ami qui revenait à la charge par dessus le comptoir du bar d'un coup de pied dans le torse.

En fait il avait besoin de ça dans le fond. Il en était maintenant sûr.

_________________
[Alerte] Bagarre générale  1538946080-sign
[Alerte] Bagarre générale  1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Esfir Lunienko

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  Ban_co10
√ Arrivée le : 11/01/2019
√ Date de naissance : 06/08/1994
√ Age : 25
√ Messages : 311
√ Localisation : Cité de Atlantis

le Lun 18 Fév - 17:44

http://www.atlantisinsurrection.com/t3265-permission-de-esfir-lu
Esfir Lunienko
Cela faisait un petit moment que Esfir était arrivé sur la Cité, bien que cet endroit plein de découvertes en tout genre, de personnes sympa, pour une partie d'entre eux tout du moins, elle commençait à avoir le mal du pays.
Elle qui n'avait jamais quitté sa Russie natale, l'avait quitté depuis de longs mois et maintenant que l'excitation du voyage et des découvertes commençait à retomber, les hivers glaciaux, la neige sur la place rouge, la chaleur de la cheminée du général, les sorties au bar avec les mécano de la base, les escapade furtives avec les jeunes militaire qui espérait l'impressionner en lui montrant les derniers joujous de l'armée russe... Bref, tout ce qui avait fait sa vie ses dernières années lui manquait de plus en plus. Alors, lorsqu'un de ses collègues lui avait proposé une soirée foot, elle avait accepté.

Diaz était un fervent supporter de l'équipe d'Espagne et bien que Esfir n’arborait pas les couleurs espagnoles (bah oui, une russe ne trahirait pas sa patrie en portant le drapeau d'un autre pays quand même), elle se trouvait maintenant au milieu des supporters aux sang chaud et à l'accent chantant.
Allez savoir si c'était l'alcool, ou le coté rassurant de s'en prendre a un ennemi de toujours, toujours est il que Esfir se laissa emporter par la ferveur des espagnols et se leva chaque fois qu'un but était marquait, et sifflait dès qu'un joueur américain réclamait un carton contre l'équipe adverse.
Pendant quelques minutes, elle se sentit presque comme à la maison, lorsque les supporters russes se retrouvaient devant un match ou quand le général l'avait emmené voir un match au stade lors de la coupe du monde 2018.

L'ambiance était bonne jusqu'à ce que l'équipe des USA marque le but salvateur a la 92ème minute sans que l'arbitre ne siffle un hors jeu que les supporters espagnols réclamaient à corps et à cris. A l'une des tables proche de la sienne, un type apostropha un supporters américains en le traitant de tricheur, l'autre lui rétorqua qu'il n'y avait pas hors jeu et qu'il ferait mieux de porter des lunettes, ce à quoi l'espagnol répondit qu'il n'était pas un sale simulateur lui... et ainsi de suite jusqu'à ce que les deux hommes en viennent à s'empoigner. Et c'est à ce moment là que la soirée bascula d'une soirée de gentille querelles de supporters, a anarchie totale.

Lorsque la table adjacente fut envoyée au sol dans une position ne lui permettant plus de remplir sa fonction de table, Esfir eut le réflexe de sauver sa bière et de s'éloigner de quelques pas, s'enfonçant un peu plus au milieu des supporters en rouge. Mais c'était peine perdue et la marée rouge et la marée blanche ne tardèrent pas à se dissoudre l'une dans l'autre à coups de poings, d'épaules et de coudes. La jeune russe due esquiver un coup de coude puis sauter rapidement en arrière pour éviter un type qui s'écroula à ses pieds, et le tout en sauvant sa chope, s'il vous plait !

Mais alors qu'elle tentait de rejoindre le bar, un type la poussa lourdement de coté, elle se rattrapa au dos d'un autre pour ne pas se retrouver étalée au sol, mais cette fois, le contenu de son verre vint éclabousser son t-shirt rose et le dos de celui qui lui avait servit de support.
Agacée de se retrouver trempée à cause de cet énergumène, elle lui envoya son verre dans l'abdomen, et alors qu'elle s'apprêtait à lui envoyer un coup de poing dans le ventre, quelqu'un lui attrapa sa tresse et la tira en arrière, c'était le mec sur lequel elle avait pris appuie et qui semblait ne pas avoir apprécié la douche à la bière. Elle parvint à se contorsionner en se baissant et lui fila un direct du droit sur la hanche, juste en dessous des côtes et l'homme surpris lâcha sa prise.
Esfir se redressa alors le poings levé, légère sur ses pieds comme un boxeur prête a en découdre avec le prochain qui oserait l'approcher !

_________________
[Alerte] Bagarre générale  58390_s

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 320
√ Localisation : Atlantis

le Lun 18 Fév - 21:06

Divon Fis
Le coup de poing tira une grimace à Divon, son épaule venait d'encaisser un coup vicieux qui lui engourdi un peu le bras. Le moine n'avait pas de temps à perdre, il devait se sortir de la au plus vite. Il frappa à la gorge, coupant la respiration de son adversaire avec un certain plaisir, il l'ssoma ensuite d'un puissant coup sur la tempe. Il reprit son souffle avant de sentir deux mains gigantesques le saisir et le projeter de l'autre côté d'une table. Un gigantesque colosse beuglant ce qui ressemblait à de l'athosien venait de le projeter dans un pack de blancs qui s'écartant soudain, ne laissant que Matt pour recevoir le moine qui s'ecrasa lamentablement derrière lui.

Divon se releva et fit face à deux blancs visiblement grognons, il stoppa le premier d'un atemi qui l'envoya rejoindre quelques rouges, le second se prit un uppercut qui le sonna, le pauvre homme s'écoulant sur une table. Il mettrait bien quelques dizaines de seconde à s'en remettre. Il se retourna presque en même temps que Matt, alors que le corps de l'autre s'écoulait encore, pas le temps de réfléchir, il fallait attaquer des maintenant. Divon assèna un coup de pied circulaire vers le haut du corps de Matt avant de réduire la distance et de tenter une prise en l'agrippant par le col et la taille pour l'envoyer valser ailleurs.

_________________
[Alerte] Bagarre générale  1538946080-sign
[Alerte] Bagarre générale  1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 155

le Lun 18 Fév - 21:10

Zya de Britt
Reconnaissant envers la jeune femme qui lui avait évité un magistral coup de poing, Lavoisier fut rapidement reprit par la peur de ne pas pouvoir sortir de la pièce sans recevoir un coup, pire sans pouvoir se battre. Pacifiste convaincu, il répugnait à user de la violence. Plusieurs fois Lame avait eu de longue conversation très philosophique sur le sujet. Jamais ils n'arrivaient à être d'accord sur ce point épineux. De son côté, la sœur écarlate savait que l'usage de la force était parfois inévitable et s'y tenait prête. Après la Ko du voisin de gauche, l'agresseur releva la tête avec une lueur de folie étincelante dans le regard. A la vue de la jeune femme guidant sa victime, il se mit à hurler tel un fauve. Grossière erreur, car il perdait ainsi l'avantage de la surprise qu'il ne possédait pas au demeurant puisque la jeune femme faisait en sorte de garder un œil sur le furieux agresseur. Il se rua en bondissant tel un taureau chargeant en direction du vieil homme et de la jeune blonde. Sans montrer aucune émotion, Lame se mit sur la trajectoire de l'hispanique, un grand homme bâti comme une armoire à glace qui se dénommait Fernandez. D'après son uniforme, c'était un militaire même si par-dessus il portait le maillot d'une des équipe. Malgré la rapidité de l'action, la nonne guerrière prit un certain nombre d'information, comme le groupe duquel il faisait partit, de son léger boitement et de sa garde basse qui était parfaite pour chercher à saisir toute personne imprudente à bras le corps. Impassible, Lame resta sur le chemin de la course folle du premier classe Fernandez. Au dernier moment, aussi agile qu'une anguille, la jeune femme passa sous sa garde afin de se retrouver dans son dos. D'un geste rapide et fluide, elle le frappa au niveau du genoux ayant une faiblesse afin de la faire mettre genoux à terre. Dans un même mouvement, elle passa ses bras autour de son coup et commença un étranglement afin de faire perdre connaissance à l'homme. Malgré les gesticulation de ce dernier, la nonne guerrière tint bon et finit par relâcher son étreinte, laissant le soldat espagnol s'écrouler sur le sol du bar athosien. Matthieu était encore sous le choc de la scène quand Lame arriva à son côté pour lui indiquer de continuer la fuite afin d'échapper à tout ce bordel.

- Zya de Britt: Venez professeur ! Ne restons pas là ou bien je devrai encore avoir recours à la force pour nous sortir d'un mauvais pas. (en ANCIEN)

Malgré le vacarme ambiant, la jeune femme blonde tentait de prendre une voix douce afin de ne pas trop brusquer cet homme de paix qui se tenait près d'elle. Cependant, il fallait agir vite, car chaque seconde perdue amenait le chaos dans la pièce. Lieux qui serait de plus en plus difficile de quitter sans avoir recours à la violence.

Revenir en haut Aller en bas

Matt Eversman

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Gène : Wraith
√ Age : 29
√ Messages : 11533

le Mar 19 Fév - 12:57

Matt Eversman

Alerte !



C’était un bordel sans nom.

Ça criait, ça courait dans tous les sens. Des chaises volaient, des verres se brisaient. Ça devenait complétement fou !
L’agresseur ayant mis au sol, Matt se remit sur pieds. Quelques hommes s’étaient rassemblés autour de lui, peut être dans un mince espoir d’organisation. Ce fut sans compter sur un homme blond qui débarqua de nulle part. Il ne l’avait encore jamais vu mais ça importait peu, l’autre se prépara de suite à attaquer.

« Arrête ! » Il ne fut pas écouté recevant un puissant coup de pied sur le torse qui le fit reculer de quelques pas. L’autre se rua aussitôt sur lui l’attrapant par le col et la taille. L’impact manqua de le faire basculer en arrière. S’il n’avait pas eu le reflexe de se pencher un peu en avant, il serait déjà au sol. Eversman répliqua aussitôt usant de son coude, l’écrasant à plusieurs coups rapides sur le crâne de son adversaire pour le faire lâcher prise. Deux américains lui vinrent en aide, l’aggripant par les épaules avant de le repousser en arrière.

« Faut qu’on évacue les civils. » Il fallait agir et vite avant que ce ne soit un massacre. Matt ne voulait en aucun cas en être tenu responsable. Il tenta de repérer un échappatoire et vit la porte des cuisines.

« On amène les civils par là et on sécurise le lieu ! » Gueula-t-il aux autres tout en attrapant l’une des civils à proximité par le bras (Esfir) pour l’amener là bas.

_________________
[Alerte] Bagarre générale  Drama10[Alerte] Bagarre générale  Wtf10[Alerte] Bagarre générale  Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
[Alerte] Bagarre générale  1540805177-matt-texte


Revenir en haut Aller en bas

Esfir Lunienko

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  Ban_co10
√ Arrivée le : 11/01/2019
√ Date de naissance : 06/08/1994
√ Age : 25
√ Messages : 311
√ Localisation : Cité de Atlantis

le Mar 19 Fév - 15:48

http://www.atlantisinsurrection.com/t3265-permission-de-esfir-lu
Esfir Lunienko
L'homme qui l'avait tiré par les cheveux lui faisait maintenant face. Son regard mauvais en disait long, il n'avait clairement pas apprécié de se faire corriger par une nana.

- T'es pas un peu petite pour jouer les boxeuses !

- Allez viens, j't'attends  Сволочь !

L'homme ne se fit pas prier, et malgré son t-shirt blanc, il sembla que frapper une femme ne l'ennuyait pas. Esfir qui se tenait prête réussi a esquiver son premier coup, et lui répondit d'un coup de poing dans le ventre qu'il ne réussi pas à parer à temps.
Le petit gabarit de la russe se trouvait être un avantage certain dans les combats de rue, elle était ainsi plus rapide et avait moins de surface à déplacer pour esquiver, que les grand baraqués n'avaient pas toujours la place suffisante pour se déporter suffisamment pour éviter les coups... par contre, ils encaissaient beaucoup mieux.
Il ne fallut pas plus d'une seconde à l'homme pour revenir à la charge en bousculant Esfir qui se retrouva coincée entre lui et le bar, il lui asséna un violent coup de coude qui atteignit sa tempe, envoyant sa tête contre la surface du bar où une chope avait volé en éclat un peu plus tôt.
Esfir hurla au contact du verre brisé qui lui entailla la joue et évita de peu son œil droit.

La douleur agit comme un électrochoc, elle prit appuis des deux mains sur le bar, utilisant son dos comme bouclier pour repousser son assaillant vers l'arrière et se libérer un peu d'espace, elle se retourna telle une petite furie rousse et se vengea d'un gros coup de genoux dans les testicules de son adversaire. L'homme fut plié en deux, se tenant pitoyablement les parties génitales en reculant, laissant un peu de place à la technicienne pour reprendre sa respiration.

Elle n'eut pas le temps de se reposer qu'un autre homme l'agrippa par le bras, elle n'eut pas le temps de chercher quelle serait la meilleure attaque pour se libérer, elle se retourna contre lui et lui mordit le bras avant de s'apercevoir que ce bras appartenait a une connaissance. Lorsqu'elle s'aperçut qu'il s'agissait de Matt, le type avec qui elle s'était retrouvée coincée dans un téléporteur lors de son premier jour de boulot.
Contrairement à un pitbull mal éduqué, elle lâcha prise.

- Désolée... mais tu ferais mieux de ma lâcher.

Ne connaissant pas les intentions du militaire, elle n'avait employé un ton ni agressif, ni avenant. La situation et la douleur l'avait mise sur la défensive mais le militaire ne la lâcha pas, l’entraînant de force avec lui vers les cuisines en lui précisant ses intentions.

- Je te mets à l'abri, bordel !

Esfir accepta de se laisser emmener, portant son autre main à sa blessure, sentant le sang qui commençait à s'écouler.

_________________
[Alerte] Bagarre générale  58390_s

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 155

le Mar 19 Fév - 18:18

Zya de Britt
Ce qui devait être un amusement et pour le nonne guerrière la découverte d'une coutume sportive s'était transformé en un immense pugilat où tous les coups étaient permis. Certain semblait même avoir perdu toute forme d'humanité en laissant leur instinct animal prendre le dessus et en se comportant comme un sauvage de la pire espèce. C'était quelque chose d'étrange de voir des gens soit disant civilisé se comporter de la sorte. tout en continuant sa retraite tactique afin d'éviter au professeur Lavoisier la désagréable sensation de la raclée, Lame observait le champ de bataille. Pas loin du cœur de la baston, elle vit des gens qu'elle identifia comme étant des soldats s'organiser afin d'exfiltrer les civils. En y regardant de plus près, ils adoptaient la technique de l'Héraclion. Les écarlates connaissaient cette tactique propre à la garde impériale, mais ne l'utilisait pas. Les nonnes martiales étaient des guerrières rapides et agiles, elles misaient tout sur leur capacité à apporter rapidement la mort. La garde impériale était lourdement armée et devait donc abandonner l'idée l'idée d'agir vite pour miser sur leur puissance et leur résistance. Au cœur d'une bataille, ils formaient un îlot défensif où les assauts ennemis se brisaient comme des vagues sur la digue d'un port. Ils formaient un rempart d'acier et de chair infranchissable. Étrange de voir des gens si évolués technologiquement avoir recours à ce genre de stratégie primitive. Ceci dit, ce petit groupe pouvait représenter la solution aux problèmes de Lame et Matthieu. D'un simple coup d’œil, l'analyse de la situation lui indiqua que la sortie la plus probable serait vers la porte du fond, celle d'où venait une bonne odeur de repas et d'où sortait les plats servis pendant la soirée: certainement les cuisines. Sans même un regard pour son compagnon d'infortune, la jeune femme blonde lui dit sur un ton calme et déterminé.

- Zya de Britt: Suivez-moi professeur. Je vais vous conduire en lieu sûr. (en ANCIEN)

Pour appuyer ses mots, elle lui indiqua du doigt le groupe de soldats qui tentaient de facilité la fuite des civils. Ce fut avec une détermination farouche qu'elle avança vers les portes de la cuisine du bar athosien. Dans ses pas, le scientifique la suivait bien que peu rassuré par la situation. Par moment, un énergumène tentait de frapper la jolie blonde, mais invariablement l'importun valdinguait suite à une prise du cru de la nonne martiale. Plus le binôme se rapprochait des bidas, plus la résistance se faisait forte et la violence accrus. Lame dut jouer des poings de plus en plus souvent, mais toujours dans l'optique de dégager le chemin et non faire mal. Elle savait se maîtriser et appliquait les apprentissages qu'elle avait reçue novice. Il ne restait plus que quelques mètres, mais un obstacle se présenta. Il fallait faire un choix.

- Zya de Britt: Avancez professeur, je vais m'occuper de ce petit problème. (en ANCIEN)

Sans attendre la réponse du vieil homme, la nonne martiale se mit en position pour affronter un guerrier qui n'était clairement pas un humain. C'était certainement un athosien. Quoiqu'il en était, la jeune femme s'en fichait totalement, car elle ne connaissait pas les autres peuples de Pégase. Pendant ce temps, Lavoisier avait put rejoindre la sécurité des cuisines sous la protection des militaires qui tentaient d'assurer un minimum la protection des "innocents". Libérée, la jeune femme plongea dans le combat avec délectation. Il était temps de calmer un peu tout le monde. L'athosien serait sa première victime et serait aussi un exemple pour tous les autres. L'un usait de la force brute pour tenter de dévisser la tête de son adversaire, tandis que la jeune femme usait de sa célérité afin de frapper de manière chirurgicale son adversaire dans le but de la mettre hors de combat. Après une petite danse, Lame envoya son infortuné adversaire dans les limbes de l'inconscience. Pendant son combat, la sécurité de l'accès aux cuisines s'était renforcée et maintenant, elle se trouvait en première ligne pour stopper ceux qui étaient trop ivre de combat et de violence pour savoir quand il fallait s'arrêter. Elle se tenait droite et fière, comme un air de défis ou de provocation pour tous les autres. Sa tenue écarlate en cuir faisait réellement tâche au milieu de cette foule bigarrée.

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 320
√ Localisation : Atlantis

le Mar 19 Fév - 21:55

Divon Fis
Divon dut reconnaître que les coups de coudes n'étaient pas au programme, il lâcha matt pour pouvoir se protéger mais avait été de fait fort efficacement repoussé. Il voulait bien sûr continuer, mais le soldat pris la fuite ce qui arrangeait Divon qui, pour une raison qui lui était inconnue, semblait être l'objet de beaucoup d'attention de la part des bagarreur. Il songeât à rejoindre les fuyards mais comme de coutume sa route était barrée. Et par le champion du lancer de moine toute catégorie de tout à l'heure en plus. Le guerrier poussa un hurlement et se jeta avec ardeur dans le combat.

Le gros malabar terminait un blanc quand il aperçu son projectile préféré. Divon n'avait pas le temps pour ça. Il observa autour de lui et vit un éclair rouge moins flashy que les autres. Une femme traînait avec grand peine un autre homme. Divon regarda la foule prise par le chaos, dans un grand bruit un homme percuta les étagères derrière le bar, déclenchant une tempête de bouteilles brisées au sol. Le moine prit son élan et envoya son pied frapper le gros en plein visage ce qui ne le fit pas bouger d'un pouce, ce dernier saisit carrément la jambe de Divon pour le mettre au sol, forçant la pacifié à entourer sa gorge de ses cuisses pour l'étouffer. L'imposant adversaire du moine le propulsa à nouveau pour s'en débarrasser. Mais Divon ne loupa pas sa réception... À côté d'une Zya désormais libre de toute entrave civile. Le moine observa la femme tout de cuir vêtu avec une pointe de circonspection avant de comprendre un peu mieux la situation, elle tenait le passage. Et bien Divon l'aiderait avec plaisir. Il poussa un petit cri et frappa le premier alcoolique qui lui passait sous la main. Envoyant son poing frapper avec précision sa pomme d'adam. Un deuxième était couvert d'alcool et tenait un tesson de bouteille. La ça devenait moche cette bagarre atteignait peu à peu le stade supérieur du chaos.

_________________
[Alerte] Bagarre générale  1538946080-sign
[Alerte] Bagarre générale  1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Matt Eversman

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Gène : Wraith
√ Age : 29
√ Messages : 11533

le Jeu 21 Fév - 9:55

Matt Eversman

Alerte !




Quelques civils étaient à l'abri, en sécurité à l'intérieur des cuisines. Il parvenait au compte-goutte mais il y en avait d'autres en revanche qui étaient toujours parmi ce chaos. Une sorte d'organisation était en train de se mettre en place, certains défendaient l'accès alors que d'autres partaient rechercher d'autres civils. Tout en passant sa morsure, Eversman ne savait pas vraiment s'il devait retourner parmi la foule pour tenter d'extraire de nouveaux civils ou s'il devait rester là à essayer de rassurer quelques uns qui étaient proches d'une crise de nerfs. La bagarre continuaient de plus belle. On percevait toujours les cris, les grognements.

Alors qu'il venait de se décider d'aller aider à l'extérieur, des explosions se firent entendre. Certainement des flash bang de manière à désorienter les présents. Les secours étaient là, ils allaient intervenir. Cela aurait dû être un soulagement et pourtant ça se transforma très rapidement en mouvement de repli de la foule vers les cuisines. La ligne de défense (Zya et Divon), touchée par les flashs fut rapidement débordée. Matt avec quelques autres tenta bien de maintenir cette porte fermée, la barricadant avec ce qu'il pouvait trouver.

« Faut pas qu'ils entrent ici !!! » Gueula-t-il en s'aggripant de toutes ses forces à cette fichue poignée qui finit par lui rester en main. L'instant d'après une foule fut sur eux piétinant et cognant ceux sur leur passage. Aux poeles, casseroles et fouet pour se défendre !



_________________
[Alerte] Bagarre générale  Drama10[Alerte] Bagarre générale  Wtf10[Alerte] Bagarre générale  Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
[Alerte] Bagarre générale  1540805177-matt-texte


Revenir en haut Aller en bas

Esfir Lunienko

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  Ban_co10
√ Arrivée le : 11/01/2019
√ Date de naissance : 06/08/1994
√ Age : 25
√ Messages : 311
√ Localisation : Cité de Atlantis

le Jeu 21 Fév - 12:09

http://www.atlantisinsurrection.com/t3265-permission-de-esfir-lu
Esfir Lunienko
Une fois les cuisines atteintes, une sorte de calme s'installa. Les civils qui y avaient trouvé refuge n'était pas les bagarreurs du coin et malgré les couleurs de t-shirt différentes, ils s'épaulaient les uns les autres. Une fille avec un t-shirt rouge pleuré sur l'épaule blanche d'un type, elle se tenait l'oeil et bien que Esfir ne put le vérifier, elle aurait parié qu'il était violacé.
C'est a ce moment que sa propre blessure vint la rappeler à l'ordre, un petit morceau de verre était encore fiché dans l'écorchure et la tiraillait chaque fois que son visage exprimait une émotion. Elle s'avança jusqu'à un évier et y fit couler de l'eau pour nettoyer sa blessure. Elle n'était pas particulièrement douillette mais lorsqu'elle retira le petit bout de verre, elle ne put retenir un petit cri accompagné d'une vilaine grimace.
Au même moment, une explosion accompagnée de cris et d'autres petites explosions retentirent qui la firent sursauter.

Mais comment une simple soirée foot avait pu tourner à la guérilla de cette manière ?
Les dérapages entre hooligans, elle connaissait, certains de ses anciens amis d'adolescente faisaient parti de ces groupes d'ultra hyper violent, et c'était déjà arrivé que certains affrontements entre supporter se terminent dans le sang, mais ici, sur une cité où l'exploration, la science et la discipline militaire étaient sensés régner en maître, c'était tout de même surprenant.

Les gars les plus costauds tentèrent de bloquer la porte, pour que les affrontements extérieurs ne viennent pas envahir ce petit havre de paix tout juste constitué, mais leurs efforts furent rapidement réduits à néant lorsqu'une foule rageuse et paniquée envahit la petite pièce.
Certains reculaient juste paniqués par l'explosion des flash bang, d'autres s'affrontaient encore à coup de poings pour défendre leurs points de vues. Mais l'espace était restreint et la panique ayant de nouveau gagné les rangs, la bagarre s'était à nouveau généralisée.

Un grand espagnol vint pousser le couple que Esfir avait vu plus tôt, le mec en blanc essaya de le repousser, mais sa copine en rouge ne voulait pas le lâcher, elle était de toute évidence terrorisée.

- Laisse les tranquille Сволочь !

Voyant cela, Esfir se saisit d'une poêle qui traînait là et sauta sur le dos du grand espagnol et s'agrippa a son cou et a ses hanches tout en levant la poêle au dessus de sa tête.
Elle lui asséna un coup violent sur le haut du crâne, mais elle n'avait hélas pas assez de force pour l’assommer, et il recula vivement tout en se cambrant pour se décharge de la petite furie qui s'était accrochée.

Il se recula encore jusqu'à ce que ses jambes et celles d'Esfir rencontrent le rebords des tables de cuisson, la jeune russe s'y retrouva déposée sans douceur. Et lorsque l'homme se retourna, il lui agrippa l'épaule pour l'envoyer hors de son périmètre.

La jeune femme traversa la moité de la pièce avant de s'écraser contre le mur complètement sonnée.

_________________
[Alerte] Bagarre générale  58390_s

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 155

le Ven 1 Mar - 16:00

Zya de Britt
Alors qu'elle se tenait en première ligne de manière totalement involontaire, Lame vit un nouvel arrivant se placer à côté d'elle fièrement. Cela lui sembla étrange. Cet homme était arrivé après un vol non maîtrisé, mais dont la réception fut réussie. A son tour, il se tenait droit, près d'elle, un peu comme s'il voulait jouer les héros. Ce qui n'était évidemment pas le cas de la nonne martiale. Le seul souhait de la jeune femme était de mettre le scientifique à l'abris et éviter au maximum la confrontation physique avec les furieux qui se battaient. La circonspection gagna un peu plus la sœur devant le comportement belliqueux du nouvel arrivant. Cela provoqua une réaction de violence et nombres des éléments les plus virulents se ruèrent en direction des portes de la cuisine afin de se frotter à cet hurluberlu et la blonde en cuir écarlate. Avec célérité et précision, Lame frappa ses adversaires dans le but de les mettre hors de combat, mais en faisant attention de ne pas leur faire de mal. Du coin de l’œil, elle suivait la progression de son compère improvisé. A le voir se battre, il était clair que l'homme avait des connaissances en arts martiaux. Cependant, la jolie blonde trouvait son style un peu trop spectaculaire pour être réellement efficace. L'homme tentait moult acrobaties pour porter ses coups qui finissaient par perdre de leur puissance et de leur précision. Malgré le surnombre adverse, la nonne guerrière et ses comparses tenaient la défense de la porte de la cuisine sans trop de difficulté. Tout bascula, quand elle remarqua un mouvement de foule dans le coin de l'entrée du bar athosien. Des soldats portant des armures, des boucliers et des casques firent irruption dans la pièce. Aussitôt, un vacarme assourdissant se produisit et provoqua une cohue monstrueuse. Même les plus belliqueux semblaient avoir perdu toute leur agressivité. A mesure qu'ils prenaient pieds dans la salle, les guerriers se déployaient afin de pouvoir maîtriser les mouvements de la foule Lame remarqua des éclairs suivis de puissants bruits qui avaient la fâcheuse capacité à mettre hors de combat les gens de manière bien plus efficace qu'elle. Un petit objet métallique tomba à côté d'elle, à égale distance d'avec l'acrobate martial. Une vive lumière l'obligea à fermer les yeux. Malgré ses réflexes, elle ne put se boucher correctement les oreilles et elle fut désorientée. Tel un fétu de paille, la jeune femme fut ballottée par les ressacs dû aux mouvements de foule. Tous semblaient vouloir échapper à ces nouveaux guerriers. Elle jura !

- Zya de Britt: Par les couilles de l'Unique ! (en ANCIEN)

Encore aveuglée par la forte lumière et un peu étourdie par le puissant son qui s'en était suivit, Lame comprit toutefois que les gens cherchaient à fuir en prenant la direction des portes de la cuisine. Dans son état, il était illusoire de pouvoir faire quoique ce soit pour empêcher ce troupeau de passer. Alors, d'instinct, la jeune femme chercha à quitter le flot des fuyards pour se trouver un coin plus calme afin de se remettre de ses émotions. Alors qu'elle commençait à retrouver plus ou moins l'usage de ses sens perdus, elle remarqua que les nouveaux guerriers menaient une charge en direction des cuisines. Puis, elle remarqua du côté de l'entrée du bar athosien, l'arrivée de guerrier en tenue plus légère qui semblaient exfiltrer les gens avec minutie.

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 320
√ Localisation : Atlantis

le Sam 2 Mar - 16:26

Divon Fis
Il devenait urgent d'agir, la situation sombrait peu à peu dans le chaos le plus total. Divon était certes bon mais ses adversaires étaient nombreux, pas le temps de prendre des gants, il devait frapper avec force. Il vit la blonde avancer avec calme et maîtrise, elle était comme une ombre de douleur et de désolation avançant sur le champs de bataille. Le moine ne comptait pas rester la à attendre, il s'avança vers le premier hostile en vu, un gigantesque russe qui l'injuria dans sa langue avant de se lancer sur le pacifien. Divon dévia l'imposant poing avant de contre attaquer tel une marée impitoyable, labourant l'abdomen de son adversaire d'une volée de coups avant de l'achever d'un coup du tranchant de la main sur la tempe pour le sonner. Pas le temps de se retourner qu'un pied le percutait dans le creux du genoux, le faisant plier avant de recevoir un coup sur le côté du visage, ouvrant son arcade qui se mit à saigner.

Un puissant cri suffit au guerrier pour se remettre dans la course. Il roula pour se repositionner, deux copains du russe lui faisait face, l'un d'entre eux attrapa une bouteille qu'il brisa. Divon nota la lâcheté incroyable du geste avant de se lancer sur eux. Son pied fit voler le tesson des mains du russe qui n'eut pas le temps de comprendre cela que son jumeau le frappait au visage dans la seconde qui suivit, son comparse tenta un attaque de flanc mais il fut intercepté par un Divon en plein état de concentration martiale, ses sens à l'affût du moindre mouvements. Il effectua une clé de bras avant d'envoyer le malheureux percuter son collègue. Loin de leur laisser le temps de respirer il suivit le mouvement en évitant le coup d'un américain paniqué pour pour qui ré. Encore confus, le premier fut fort étonné lorsque le poing du moine se logeant dans le creux de ses reins et qu'une balayette l'envoya valser sur le plancher des vaches. Le second tenta de se protéger derrière ses avant bras mais le genoux du guerrier trompa sa garde dans un coup au menton des plus vicieux.

Divon en était sur, il aimait ça bien plus qu'il ne l'aurait dut, l'adrénaline emplissait son organisme d'énergie et il ne sentait presque pas la douleur des nombreux coups reçus. Un sourire était présent sur son visage alors qu'il entendit soudain un grand bruit. Il tourna la tête pour voir entrer des soldats en tenue complète, visiblement tout ce foutoir allait prendre fin, le moine sentit un pincement au cœur mêlé de soulagement, ses poings commençaient à lui faire mal et la descente progressive de l'adrénaline lui faisait peu à peu comprendre sa situation. Il vit un objet voler dans sa direction et se loger dans la foule. Il n'eut pas le temps de se demander ce que cela pouvait être qu'un grand bruit et une grande lumière le jetèrent au sol.

Divon ouvrit les yeux dans un monde de douleur, sa vision revint peu à peu à la normale. Visiblement le chaos s'emparait de la foule des éclairs zebraient les airs. Le moine sentit la panique s'intensifier alors que tout le monde courrait en tout sens, à peine péniblement relevé il fut percuté par une première personne en fuite vers les cuisines. C'était désormais chacun pour soit et alors qu'il tentait de reprendre ses esprits une marée humaine le submergeat soudain, le balottant avec violence à coups de genoux et coudes, manquant de l'ensevelir sous les pas des autres, il finit par rencontrer la porte des cuisines avec une délicatesse inexistante, coupant son souffle et mettant à mal ses côtes. La pression atteint un stade critique alors que des coups embrouillaient sa perception auditive qui revenait peu à peu et l'ouverture céda. Divon fut précipité à l'intérieur. Le mouvement le fit basculer par dessus une table puis au sol. Le moine poussa un grognement de douleur. Tout cela devenait vraiment trop. Il entendit des bruits métalliques, il y aurait des morts ce soir.

_________________
[Alerte] Bagarre générale  1538946080-sign
[Alerte] Bagarre générale  1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Matt Eversman

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Gène : Wraith
√ Age : 29
√ Messages : 11533

le Mar 5 Mar - 20:10

Matt Eversman

Alerte !



Cette porte ne devait pas céder, surtout pas.
Eversman avait un peu l’impression de revivre une scène mythique d’un de ses films préférés : le Seigneur des Anneaux. Les soldats se devant d’user de leurs corps pour maintenir cette porte fermée et ainsi ne pas exposer le peuple aux orcs. Bon à la place des créatures fantaisistes, il y avait pas mal d’ivrognes. C’était moins vendeur et nettement moins intéressant. La poussée devenait de plus en plus forte. Dos à la porte, les pieds ancrés sur le sol glissant, il tâchait d’user de toutes ses forces pour tenir en place. Il n’était pas seul, d’autres souffraient à ses côtés alors que certains se préparaient au cas où à l’aide de casseroles et autres ustenciles.

« ON TIENT !!! » Gueula-t-il en guise d’encouragement. C’était aussi bien pour lui que pour les autres tant l’effort était important. Le carrelage ne leur facilitait pas la tâche empêchant une bonne prise d’appui. Une poussée un peu plus forte finit par avoir raison d’eux et ils cédèrent dans un grand vacarme.

L’homme avait été éjecté contre les différentes batteries métalliques de cuisine et la tête avait fortement claquée contre l’un d’eux le mettant KO. Il fallut quelques minutes et la sollicitation d’une personne pour qu’il n’ouvre les yeux. L’agitation perçue était moindre, visiblement la bagarre était désormais terminée. Avec l’aide de celle-ci, le jeune homme se remit sur pieds s’aidant du meuble à sa gauche pour se maintenir sur pieds. Une douleur était perçue sur le côté du crâne et pour cause, il avait une entaille qui nécessitait quelques points. C’était plus impressionnant qu’important. Une main vint masser la zone endolorie alors qu’il jetait un coup d’œil autour de lui. C’était un bordel sans nom. Il y avait des personnes de partout, certains penchaient sur d’autres dans un état plus mauvais.

Le calme revenait, peu à peu...

Une main tendue parvint dans son champ de vision, il l'attrapa et fut remis sur pieds. Il suivit les différentes indications données pour quitter la pièce laissant les autres gérer la situation.

FIN pour Matt



_________________
[Alerte] Bagarre générale  Drama10[Alerte] Bagarre générale  Wtf10[Alerte] Bagarre générale  Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
[Alerte] Bagarre générale  1540805177-matt-texte


Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 320
√ Localisation : Atlantis

le Dim 10 Mar - 9:28

Divon Fis
Il devait faire quelque chose, Divon sentait son esprit s'égarer, la grenade suivie du petit bain de foule avaient fait de lui un individu en proie à la douleur et à la confusion. Au bas mot, il devait avoir une arcade ouverte, petit souvenir amical de la porte de la cuisine, son poing droit était sans aucun doute foulé, le gauche présentait une entaille d'origine inconnue au dos de la main, pas mal de points de douleurs marquaient l'emplacement de futurs bleus. Une journée bien chargée en somme. Divon était un habitué des combats difficiles et des situations où l'endurance priait, mais cette soirée c'était de la folie pure, dire qu'il avait dut se mêler à tout ça. Il roula péniblement alors que des bruits fort peu encourageant résonnaient, un wok vola devant lui pour finir sa course dans le visage d'un américain qui s'effondra aussi sec, entre deux plans de travail inox, un russe recevait une correction impliquant l'usage d'un petit boîtier noir faisant des arcs électriques, couteaux et ustensiles divers volaient ou frappaient les assaillants.

Le moine devait agir, la situation devenait dangereuse. Il entama de revenir sur ses pas en glissant de l'autre côté de la table et se joindre aux festivités quand deux puissantes mains se posèrent sur ses épaules, une puissante traction le ramena au sol et son dos accusa sévèrement l'impact. Les bras en croix au dessus du visage un premier coup de pied se heurta à cette barrière, puis un deuxième attaqua son abdomen, le pliant en deux en brisant sa défense. La bastonade qui s'ensuivit acheva d'endormir le combattant dans un océan de douleur.

Son réveil se fit à l'infirmerie. Sous un océan de bandages. Il se sentait fier de lui dans le fond, et ce combat 1vait ravivé sa passion guerrière dans un sens. Il était dans un sens heureux de cette soirée.

_________________
[Alerte] Bagarre générale  1538946080-sign
[Alerte] Bagarre générale  1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Zya de Britt

Image perso : [Alerte] Bagarre générale  Profil10
√ Arrivée le : 21/10/2018
√ Messages : 155

le Sam 16 Mar - 21:30

Zya de Britt
La cohue provoquait par l'assaut des des guerriers cuirassés s'était quelque peu estompée dans la salle, mais devenait une véritable anarchie faite de violence rare du côté des portes des cuisines. Encore sonnée par les petits engins lumineux et bruyants, Lame ne put se relever pour se jeter dans la masse afin de tenter de retrouver le professeur. Au lieu de cela, des gens en armure légère avancèrent vers elle. Leur comportement et la façon de se tenir montrait bien qu'ils semblaient clairement se méfier de le jeune femme blonde. Comprenant qu'il ne serait pas à son avantage de se débattre, elle les laissa la fouiller avant de la faire évacuer avec les autres personnes. Ne comprenant pas grand chose à ce qui se disait, l'écarlate agissait plus par mimétisme qu'autre chose. Au bout d'une bonne dizaine de minutes, les premiers "prisonniers" commencèrent à sortir avec des entraves aux mains. D'autres quittaient les lieux sur des brancards. Puis, la majorité, qui semblaient choquée, quittait la pièce avec des soigneurs. Cela était visible à la couleur jaune sur leur uniforme. Parmi les victimes légèrement blessées, Lame vit Lavoisier qui tenait un bandage imbibé de sang au niveau de sa tête. Avec une douceur calculée, elle s'approcha du vieil archéologue pour voir si elle pouvait lui venir en aide.

- Zya de Britt: Comment allez-vous professeur ? (en ANCIEN)

Un large sourire se dessina sur les lèvres du vieux bonhomme qui semblait particulièrement heureux de revoir saine et sauve la nonne guerrière. Sans un mot, il retira le bandage pour lui montrer une belle entaille au niveau de l'arcade sourcilière. Cela lui ferait probablement une belle cicatrice. Finalement, la soirée aurait put bien plus mal terminée. Malgré tout, Lame considéra que ce fut plutôt instructif comme moment à vivre. En peu de temps, elle en avait appris énormément sur ces gens qui vivait sur cette maudite cité des absents.

FIN !

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum