Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis


Invité
Invité

le Dim 10 Mar - 12:56

Anonymous
❝ Chronologie : 10/03/2019 ❞Le Dragueur
et le Sage
Il devait être envions quatre heures de l'après-midi quand Mark quitta enfin ses quartiers. Le chirurgien avait été de garde toute la nuit, il avait donc passé la mâtiné à dormir. La nuit avait été très calme d'ailleurs, aucun problème, aucune urgence ou autre. Une nuit ou l'homme avait passé à discuter avec l'une de ses collègues infirmière, qui était de garde elle aussi. Il aurait préféré passer ce moment avec un infirmer ou médecin, pourquoi pas le Docteur Beckett qui était vraiment à croquer selon lui. Au lieu de discuter, comme il l'avait avec la jeune femme, ils auraient pu tous les deux tester l'un des différents lits de l'infirmerie, testant leur résistante lors d'une nuit dès plus agité. Mais bon, Mark n'avait pas eut ce plaisir-là, il n'avait pas eut d'autre choix, pour ne pas s'endormir sur place, de discuter et de parler garçon avec l'infirmière. Ils avaient tous les deux parlé des militaires de la cité, de leurs muscles et de leurs formes physiques, essayant de classer dans un petit top 20. Au moins, le chirurgien n'avait pas vu la nuit passé et avait surtout bien rigolé avec sa collègue.

Mark avait donc dormi toute la mâtiné, se levant le midi pour prendre son petit-déjeuner, parmi tous ceux qui en était au déjeuner déjà. Il aurait bien passé l'après-midi à dormir encore un peu, ayant l'impression de manquer encore un peu de sommeil, mais il avait déjà prévu autre chose. Même si il n'était qu'un simple chirurgien, n'ayant jamais tenue une arme à feu de sa vie, il se devait de savoir se battre sur cette cité. Mark n'était pas sur Terre, et les dangers dans cette galaxie était plus que nombreuses. Il avait donc demandé à prendre quelques cours de combat au corps-à-corps pour commencer. Et puis avec un peu de chance, il tomberait sur un très beau professeur qui accepterait plus qu'un simple combat. Mark était ainsi, toujours à penser aux hommes et à ceux qu'il pourrait faire nue avec eux. Certain dirait qu'il est pervers, d'autre que c'est un maniaque sexuel, d'autre encore qu'il y a un problème psychologique qu'il essaye d'oublier avec le sexe. Mais le chirurgien avait toujours été ainsi, se sentant très bien comme ça. Pas d'attachement, juste du plaisir avec des hommes de tout genre.

Mark marchait donc en direction du gymnase pour son tout premier cours de combat au corps-à-corps. Il avait mis un short noir, avec des bandes blanches sur les côtés, mettant en avant ses jambes blanches, musclés et épilé. Il avait enfilé un débardeur noir, qui collait à sa peau et mettait en avant ses quelques abdos et muscles des bras. On pouvait aisément voir, grâce à ce haut, les différents tatouages qui ornaient ses deux bras. Il avait mis des baskets noir avec des lacets blancs, rappelant les couleurs de son short. Et pour terminer, il avait mis une casquette noir à l'envers, et des grandes lunettes de soleil. Bien qu'il ne pense que son professeur et lui quitte le gymnase, Mark avait juste envie de se donner un "style".

Il arriva dix bonnes minutes en avance. Il se positionna au niveau de l'entrée, endroit de rendez-vous donné. Grâce à ses lunettes de soleil, il s'amusa à mater ouvertement et avec plaisir, tous les hommes qui passaient sous ces yeux, priant pour que l'un d'eux soit son professeur. Soudain, un homme différent des autres apparut dans son champ de vision. Cet homme semblait chercher quelqu'un, sûrement un élève à qui il devait un cours de combat. Mark, sourire aux lèvres, s'avança vers l'homme. Il ne connaissait que le nom de son professeur, ignorant son apparence. Mais quelque chose lui disait que c'était l'homme qu'il attendait tant.


- Vous êtes Divon Fis ? Le professeur de combat ? Je suis le Docteur Mark Jefferson, votre dévoué élève. Dit-il avec un sourire amusé, baissant doucement ses lunettes de soleil pour admirer plus amplement l'homme.
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : Le Dragueur et le Sage 1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 321
√ Localisation : Atlantis

le Dim 10 Mar - 13:33

Divon Fis
Divon contemplait avec satisfaction sa situation actuelle, savoir qu'il trouvait une place était pour lui une grande joie, certes il avait fait peu pour le moment, mais sa situation évoluait de manière positive. Son peuple serait vengé, il le savait. En plus de cela, il allait pouvoir transmettre son art à des disciples et perpétuer une tradition millénaire. Sa vie était bien plus positive récemment et il ne pouvait que s'en réjouir. Le seul fardeau sur ses épaules était désormais de garder le secret sur ce qui était arrivé à son peuple, il ne voulait pas de la pitié de ces terriens, seulement leur aide. De toute façon, rien de tout cela ne les regardait et ils avaient d'autres préoccupations.

Divon avait passé sa journée au gymnase à entraîner tout un tas de personne. Des niveaux très différents avec parfois des styles innatendus, de quoi continuer à se perfectionner au contact des autres. Il sortait à peine de son dernier entraînement qu'il savait que le suivant ne tarderai pas, il salua respectueusement son élever et chercha du regard, il ne mit pas longtemps à capter l'attention d'un jeune homme. Sa tenue était légère ce qui était un bon point car Divon pourrait le faire bouger sans que des vêtements ne gêne son élève, il nota son aspect glabre qui ne faciliterait pas les prises, d'autant qu'il semblait prendre vraiment très soin de son apparence, le moine se douta qu'il n'avait pas affaire à un bourrin, il devrait jauger son niveau mais malgré son apparence athlétique il y avait peu de marqueurs indiquant un combattant chevronné. Non pas que cela le dérange, mais il se demandait comment aborder cet entraînement. Il essuya la sueur sur son visage avec une serviette avant de tendre la main vers son élève, il arborait un sourire amical, cela fonctionnait toujours bien avec les terriens, cela les mettait en confiance, il avait vite compris qu'il ne pouvait pas éduquer de la même manière que ses maîtres, cette voie était trop difficile et contraignante. Il avait donc une manière plus calme de faire. Sa tenue monacale de combat était bien évidement son vêtement du jour, il scruta Mark de haut en bas alors qu'il approchait.

-Bonjour Mr Jefferson, vous arrivez à l'heure c'est plaisant. Je vous propose de déposer vos affaires et d'enfiler les protections, nous allons commencer par quelque échauffements. Vous avez mangé avant de venir ? Ça pourrait être fatiguant.

Son intérêt pour la question était réel, il était sympathique mais poussait ses élèves à se dépasser en leur imposant un rythme aussi musclé que possible.

_________________
Le Dragueur et le Sage 1538946080-sign
Le Dragueur et le Sage 1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Lun 11 Mar - 15:45

Anonymous
❝ Chronologie : 10/03/2019 ❞Le Dragueur
et le Sage
Mark détailla du regard Divon, de haut en bas, prenant son temps pour admirer chaque partie de son corps. Il était grand et musclé, et les sueurs qui coulaient de son front le rendaient incroyablement sexy. La tenue que portait de Divon était quelque peu inhabituel, mais cela lui donnait beaucoup de charme. Sans oublier les yeux bleu clair qu'avait l'homme était plus que sublime, on pouvait se noyer dans son regard. Et puis son sourire... Mark ne pouvait s'empêcher de sourire plus amplement, se demandant combien de temps, il mettrait avant de tomber le haut. Pour le moment, le chirurgien se contenta de serrer avec plaisir la main de son interlocuteur. Divon avait l'air d'être sympathique, et un très bon professeur à première vue. Mais tout restait à voir, même si, pour l'instant, Mark se moquait bien de ses compétences en tant qu'enseignant, pensant à d'autres types de sport qu'il pourrait faire tout les deux.

- Des protections ? Je n'ai pas l'habitude de porter de protection autre que dans... Un lit... Si vous voyez ce que je veux dire. Dit Mark en rigolant, laissant croire qu'il faisait une blague alors qu'il était un peu plus que sérieux.

Rien de tel que de faire un petit humour pour bien commencer une relation, quel soit amical, professionnel ou bien... Tout autre... Mark pensait déjà à draguer cet homme, et à lui faire du rentre-dedans, rien qu'en ayant posé les yeux sur lui une seule seconde.


- Bref, je vous rassure, j'ai pris un bon petit-déjeuner avant de venir, enfin... J'ai été de garde toute la nuit, alors le déjeuner a été pour moi le petit-déjeuner. En tout cas, ne vous en faite, je suis quelqu'un de très endurant.

La voix de Mark était devenue soudainement plus sensuelle. Il avait même fait un pas en avant pour se rapprocher de Divon. Un seul pas pour combler un peu le vide entre tous les deux, mais pas trop pour ne pas se faire rejeter immédiatement. Au bout de temps d'année, Mark avait pris quelques coups et quelques remarques de personnes beaucoup trop hétérosexuel à son goût. Du coup, il avait appris à garder une certaine distance au début de tout début d'histoire de drague avec homme. En tout cas, jusqu'à il, sois sûr qu'il puisse faire plus amplement du rentre-dedans.

Mark alla poser sa serviette et sa bouteille sur un banc, dans un coin de la pièce du gymnase. Tout cela en gardant un œil sur son beau professeur. D'ailleurs, il se demandait combien de morceau de tablette de chocolat ce cachait derrière ses vêtements. Peut-être que si il le faisait transpirer un peu, Divon finirait par faire tomber le haut. Mais pour le moment, il s'avait comment s'amuser pour commencer. Mark s'avança vers les protections. Il les regarda sous tous les angles, faisant semblant de ne pas comprendre comment les mettre.


- Excusez-moi professeur, vous pourriez m'aider à les mettre ? C'est la première fois que je fais faire du combat au corps-à-corps, du coup, je ne sais pas trop comment sa marche.
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : Le Dragueur et le Sage 1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 321
√ Localisation : Atlantis

le Lun 11 Mar - 20:37

Divon Fis
Des protections au lit ? Démence nocturne peut-être. Divon pensait pourtant que les membres de la mission étaient tous sélectionnés. Ce ne devait pas être un critère étrange mais il n'était pas chargé de recrutement pour les terriens. A moins que leur humour si particulier ait encore frappé, semant la confusion dans son esprit. Le guerrier pacifien ne se formalisa pas outre mesure, se contentant de rester impassible à la remarque, une stratégie habituellement efficace. Il répondit à son rire par un sourire poli, il semblait sympathique, il n'allait pas doucher son enthousiasme brutalement.

Il fut en tout cas heureux d'en savoir plus sur l'endurance annoncée de son élève. Même si sa proximité avait quelque chose d'étrange, désireux de ne pas le stopper dans son élan volontaire, il ne releva à nouveau pas, après tout l'intimité pouvait être inexistante au temple, surtout pour un chaste, et il ne sentait pas dérangé outre mesure. Quoi qu'il en soit endurance il faudrait, Divon était moins intransigeant que ses maîtres, mais tout aussi exigeant. Si Mark aimait l'action il était au bon endroit. Le moine indiqua d'un geste de la main l'emplacement des protections, une paire de gants de MMA, des genouillères, des coudieres et un casque. Si Divon appréciait une chose dans la technologie des humains, c'était bien leurs protections bien plus perfectionnées que celles du temple. Les matériaux étaient souples et agréables au contact, et surtout il minimisant les coups contrairement aux protections solides du temple. Le moine allait d'ailleurs enfiler ses protections quand Mark demanda son aide.

C'était donc à ce point la. Un novice total. Voilà qui serait utile à la suite. Pas besoin de l'encombrer de techniques, ils allaient surtout voir les bases. Un peu étonné par la demande du chirurgien. Divon s'avança de bonne grâce et sans résistance. Absolument imperméable aux signaux précédent qui aurait mit la puce à l'oreille de beaucoup d'autres. Il avait prit avec lui ses propres protections qu'il mettrait ensuite. Sans un son sortant de sa bouche, il aida donc Mark à metyre les gants, genouillères et coudieres sans esquiver le contact, à vrai dire, pour lui la situation avait quelque chose de familiers, certains habits de combat de son peuple étaient fort peu évidents à enfiler et nécessitaient parfois une aide extérieure, il n'y avait donc rien de bizarre dans leur proximité et le moine eut moult contact avec la peau découvertes de Mark sans que ses doigts n'émet tent le moindre mouvement de réticence. Mark était certes un étranger, mais il restait avant tout un élève qu'il traiterait comme un de ses frères d'arme.

Divon laissa ensuite Mark s'habituer au port des protections pendant qu'il s'equipait en un éclair, il commençait à avoir l'habitude de ces outils, outils qu'il aurait aimé voir Karola porter maintenant qu'il y repensais. Le souvenir de ce combat épique resterait longtemps dans sa mémoire, aussi bien mentale que physique puisque son poignet cassé durant le combat était parfois encore un peu douloureux après un trop grand usage. Il indiqua à Mark une place sur le tatami ou se poser. L'heure était venue de faire travailler quelques muscles pour éviter toute blessure inutile, après quelques heures d'entraînement, Divon était déjà prêt.

-Nous allons faire quelques échauffements et étirations pour éviter les risques idiots, vous m'avez l'air sportif donc vous devez avoir l'habitude, il n'y as pas beaucoup de différences avec d'autres sports plus classiques de votre monde, mais nous allons devoir accorder une place importante aujourd'hui au bas du corps, la meilleure arme d'un débutant ce sont les jambes, elles sont naturellement plus fortes que vos bras et le déplacement peu gagner à lui seul un combat.

Il détailla ensuite les exercices de base pour le hait du corps avant de terminer par une liste plus étendue pour le reste, de la taille aux pieds, rien ne serait épargné pour ce début de séance.

_________________
Le Dragueur et le Sage 1538946080-sign
Le Dragueur et le Sage 1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Lun 11 Mar - 21:32

Anonymous
❝ Chronologie : 10/03/2019 ❞Le Dragueur
et le Sage
Est-ce que Mark avait réellement besoin d'aide pour enfiler cet équipement ? Bien sûr, il ne faisait pas de combat, mais déjà eut le plaisir d'admirer les militaires de cette cité s'y affairer. Il avait donc admirer les combats des autres, ou plutôt imaginer dans sa tête une toute autre lutte de corps-à-corps. Par ce biais, il les avait déjà vu enfiler et retirer ses protections plus d'une fois. Il savait donc parfaitement comment mettre tout cet équipement pour le combat, cependant l'idée que son beau professeur l'aide lui plaisait beaucoup. Un premier contact avec un homme étant toujours une douce joie pour le chirurgien, surtout que son esprit était quelque peu... Même très imaginatif. L'idée que l'homme s'approche de trop près, que leurs regards se croisent et que soudain, il l'embrasse sans raison... Oui, il est vrai que Mark regardait peu trop de film pour adulte, dont les scénarios étaient souvent bien plus que bancale. Enfin, bref Mark se dit qu'il avait tout le temps pour draguer Divon et surtout pour l'admirer en pleine action lors de leur petit "entraînement".

Pour le moment, Divon aidait, sans rechigner, et même sans dire un mot, Mark à mettre les différentes protections qu'il devait porter lors du cours. Le chirurgien s'amusa à regarder chaque mouvement de l'homme face à lui, admirant ses mains, se disant qu'il devait avoir de la force et qu'il pourrait le plaquer en moins de deux. Un frisson parcourut le corps de Mark, un doux frisson qui le fit se lécher les lèvres. Bien sûr, Divon ne remarqua nullement le comportement étrange du chirurgien, bien trop occupé à mettre ses cordières. Mais bon, il était difficile de gâcher son sourire amusé quand Divon dû s'agenouiller pour lui mettre les genouillères. La vision était tellement belle, que Mark ne pouvait que sourire et laisser son imagination s'amuser un peu. Mais bon, il devait se concentrer un minimum, et garder son sang-froid, pour ne pas laisser son esprit atteindre ce qu'il y avait en dessous de la ceinture.

Ça y est Mark était fin prêt pour son premier cours, il se sentait pas vraiment à l'aise avec tout ses équipements, mais cela lui passerait rapidement. Pour le moment, c'était le tour de Divon de s'équiper pour le cours. Chose qu'il fit rapidement, très rapidement même. Une fois chose fait, Divon indiqua un emplacement du tatami à Mark. Ce dernier se positionna à l'endroit même. Bon, d'après le professeur, c'était le moment de faire quelque étirement pour ne prendre aucun risque. Mark écouta sagement Divon, heureux qu'il est remarqué son corps quelque peu athlétique.

Mark commença à s'étirer, faisant attention à ses chevilles, à ses poignets, à son coup, avant de vraiment de faire des exercices pour le reste des muscles de son corps. Bien entendu, Mark fit comme Divon lui avait conseillé, faisant bien attention a étirer toutes les muscles de ses jambes. Mais le chirurgien avait envie de bien plus qu'un simple cours de combat.


- Vous donnez des cours depuis longtemps ? D'ailleurs, vous venez d'où ?
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : Le Dragueur et le Sage 1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 321
√ Localisation : Atlantis

le Lun 11 Mar - 22:30

Divon Fis
Divon put observer Mark et constater que son corps athlétique était bel et bien l'œuvre du travail. Un fait qui l'arrangeait car il aimait laisser de l'espace aux gens, même sur sa planète il avait toujours fait preuve de retenue dans sa présence auprès des autres il n'avait pas été destiné à devenir champion pour rien après tout, son caractère avait toujours beaucoup convenu au poste. Le moine enfila ses protections pendant que Mark terminait de se préparer. Ce dernier se montra curieux sur la personne de Divon.

-Je suis professeur depuis peu, mais j'ai été entraîné par les meilleurs sur Pacifica, je vous rassure vous ne risquez rien de définitif.

Un petit sourire malicieux suivi d'un clin d'œil eut pour but de rassurer Mark. Qui disait que les pacifiens n'avaient aucun humour ?

-Comme vous êtes en terrain inconnu, nous allons commencer par ce qui fait de tout combattant un survivant : les jambes comme vous vous en doutiez. Équilibre, placement et souplesse sont les meilleurs alliés du guerrier. Un de ces éléments manque et c'est le danger qui guette. Vous m'avez l'air souple, ce qui est un bon point, nous jugeront de votre équilibre ensemble et pour ce qui est du placement... Mettez vous en garde, n'ayez pas peur de faire une erreur vous êtes la pour apprendre.

Divon observa un instant son élève se mettre en position, son visage impassible scrutant le résultat final avec neutralité. Il s'approcha de Mark immobile et observa certains aspects de sa posture de plus prêt. Sa morphologie, son aisance naturelle et ses réflexes de base seraient important pour la suite. Il indiqua à Mark de se détendre.

-Il y as de l'idée. Vous avez une posture ferme, un appui solide. Je vous conseille de vous accroupi légèrement pour avoir une mobilité genoux-bassin plus ample. Dans un combat sans arme, il est primordial d'être mobile. En étant plus souple sur ses appuis.

Le moine joignit le geste à la parole. Il se mit face à Mark et lui montra une posture plus souple, les pieds bien à plat sur le sol, écart légèrement supérieur à la taille du bassin, genoux pliés légèrement. Il attendit qu'il se corrige avant de venir l'aider un peu en replaçant son bassin et ses genoux avec ses mains.

-Et vous, de quelle partie de la terre venez-vous ?

_________________
Le Dragueur et le Sage 1538946080-sign
Le Dragueur et le Sage 1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Mar 12 Mar - 0:45

Anonymous
❝ Chronologie : 10/03/2019 ❞Le Dragueur
et le Sage
Mark était un homme curieux, peut être trop parfois, mais il aimait dire qu'il était ainsi et qu'on ne pouvait rien y faire. Bien sûr, l'homme savait quand il devait se taire, quand il ne devait pas poser de question au risque de se prendre une baffe en pleine figure, ou pire encore. Mais pour le moment Divon semblait ne pas le trouver trop curieux. En tout cas, il ne le laissait nullement entendre une telle chose. Pour l'instant, Mark posait de simple question banal, rien de très personnel, juste des questions qui montrait qu'il s'intéressait un minimum à la vie que menait son professeur. Il faut dire que le chirurgien avait deux façons de draguer, tout deux bien différente. La première, plus brute, plus rentre dedans, venant presque à embrasser l'autre au bout deux phrases à peine. La seconde, plus douce, plus banal, plus calme, et surtout moins visible au tout début. Mark avait envie de jouer tranquillement, de laisser le temps passer doucement avant de foncer tête baissée, tel un taureau.

Divon était donc professeur depuis peu de temps, cela signifiait donc qu'il ne devait pas avoir formé grand monde et donc connu beaucoup d'élève. Mark considéra cette information comme un bon point lui, il aimait bien les petits nouveaux. Ensuite, il apprit qu'il avait été formé sur Pacifica. Le chirurgien mit quelques secondes avant de percuter et de comprendre que l'homme n'était pas un Terrien, mais un Extraterrestre. Il n'était pas encore habitué d'être entouré par quelques personnes ne venant nullement de la planète bleue. Concernant cette information, cela était mitigé dans l'esprit de Mark. La plupart des autres peuples semblaient plus réticents à toute forme d'homosexualité, en tout cas, c'était le cas des Athosiens, mais cela était une autre histoire de caleçon. Pour finir, Divon le rassura en disant qu'il ne risquait rien de définitif comme blessure. Tout cela avec un petit sourire et un clin d’œil qui amusa beaucoup le chirurgien.


- Oh, je compte bien ne repartir avec aucune blessure définitive. Sinon, gare à vos fesses la prochaine fois que vous passerez à l'infirmerie. Je suis chirurgien pour information. Docteur si vous préférez.

Mark avait dit cela avec beaucoup d'humour, rendant son clin d’œil à Divon. Le chirurgien était quelqu'un avec beaucoup d'humour, et qui n’hésitait jamais pour rebondir sur une blague. Mais bon, les blagues devaient cesser pour un peu de sérieux. Divon reprenait son rôle de professeur et parla des fondamentaux pour un combattant. Mark prit un air un peu plus sérieux, même si il mourrait envie de lui sourire de façon très amusé. L'homme semblait si sérieux soudainement que cela en était amusant pour le chirurgien. Mark essaya donc de prendre une posture de combat, de ce qu'il avait en souvenir en matant les militaires faire quelques combats entre eux. Son professeur complimenta sa posture avant de lui donner quelques indications pour qu'il s'améliore. Divon lui montra même l'exemple de la position à avoir, avant de venir l'aider à se placer correctement à l'aide de ses mains, tout en lui demandant d'où il venait.

- Je suis née de Floride, aux Etats-Unis plus précisément. Je suis américain, comme la plupart des personnes ici.

Mark discuta comme-ci de rien n'était pendant qu'un nouveau frisson parcouru son corps. Divon avait posé ses mains sur ses hanches pour l'aider à prendre la bonne posture de combat, mais l'esprit du chirurgien ne pensait pas du tout à cela. Mark attrapa la main gauche de Divon qui se trouvait sur sa hanche. Il en profita pour caresse rapidement la main de son interlocuteur avant de trouver la seule excuse possible à son geste soudain.

- Désolée, je suis quelque peu chatouilleux.

Il disait cela avec un doux sourire, ne voulant nullement montrer que cela l'avait gêner, oh que non. Il lâcha doucement la main de Divon, avant que celui ne le fasse.

- Vous semblez être un très professeur. Droit, juste et un super combattant. Mais... Etes-vous doué autrement qu'en combat ?

Le ton de sa voix avait doucement diminué, comme si il lui avait dit un secret à l'oreille. Il faut que la proximité soudainement des deux hommes aidaient à ressentir cette sensation. La voix de Mark avait été légèrement plus grave, comme si il laissait sous-entendre quelque chose, ce qui était bel et bien le cas.
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : Le Dragueur et le Sage 1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 321
√ Localisation : Atlantis

le Mar 12 Mar - 11:30

Divon Fis
Un chirurgien donc, Divon laissa ses pensées s'égarer un bref instant vers Keya Raman, le docteur qui avait fait son premier check-up médical. Visiblement la médecine était prise très au sérieux sur la base car le personnel médical était des plus fournis. Il n'était pas étonnant qu'il finisse par en entraîner.

En tout cas il était des plus volontaire, peu réticent au contact physique contrairement à certains. Ce qui était une bonne chose, sa qualité de guerrier saint l'avait souvent mis en contact physique proche de tout un tas de personne et les pacifiens n'étaient pas spécialement connus pour leur goût de l'intimité. Il remis donc ses genoux en place et plaça ses mains au niveau des hanches de Mark pour le replacer de quelques centimètres quand Divon sentit un spasme, la main de son élève vint ensuite en contact de la sienne. Le moine fut un peu surpris et n'eut pas vraiment le temps de comprendre ce qui se passait que Mark lui expliquait être chatouilleux. Le contact pris fin et le moine passa à la suite avant d'être interrompu par son élève. Imperméable à son sous-entendu il s'empressa de satisfaire la curiosité de son élève, conscient de ne rien révéler d'utile ou de trop dangereux de son point de vue.

-Pas vraiment, j'ai été entraîné à combattre depuis un très jeune âge et j'ai rejoint mon ordre combattant très vite. À part les tâches courantes, on ne m'a appris qu'à combattre pour mon dieu.

Il se mit face à lui et s'éloigna avant d'admirer un instant son travail, Mark avait une posture des plus correctes.

-Une de vos collègue m'a parlé du Texas. Elle a mentionné les "cow-boy" il me semble, il ne doit y avoir qu'eux qui portent un chapeau je suppose. On va commencer par les coups de pieds, pour la plupart des gens le bas du corps reste la partie la plus puissante, le seul risque lors d'un coup de ce genre est le déséquilibre par la perte d'un appui. Je vous montre.

Divon fit sa petite démonstration. Imitant la posture donnée à Mark, il se servit du pied en avant comme appui pour lancer une attaque du pied e' retrait, un coup simple et direct ascendant. Sa jambe s'éleva avant de revenir à sa place avec un petit mouvement de recul.

-Tout est dans le genoux porteur et le bassin. La rotation permet de donner de la force et de l'élan au coup même à courte portée.

Il répéta son exemple quelques fois supplémentaires avant d'encourager Mark à l'imiter pendant qu'il observait.

_________________
Le Dragueur et le Sage 1538946080-sign
Le Dragueur et le Sage 1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Mar 12 Mar - 18:03

Anonymous
❝ Chronologie : 10/03/2019 ❞Le Dragueur
et le Sage
Mark aimait de plus en plus ce cours, trouvant cela plus amusant que prévue. Divon ne semblait pas le rejeter pour le moment, et c'était plus que plaisant pour le chirurgien. L'étranger n'avait point mal réagit à ce contact de leurs deux mains, mais ce n'était ni bon, ni mauvais au final. L'homme n'avait pas rougi, tout comme il n'avait pas montré de signe gêne ou de frustration. Donc cela était difficile pour Mark de savoir ce qu'il y avait vraiment dans l'esprit de son interlocuteur, et de quel côté était son orientation sexuelle. Enfin, pour l'instant, le chirurgien continuait à discuter tranquillement, posant des questions pour en savoir un peu plus sur Divon. D'ailleurs, ce dernier n'avait nullement réagi à son sous-entendu. Il ne le comprenait peut-être pas, ou au contraire, il faisait tout pour l'éviter.

L'homme ne savait donc que se battre depuis sa tendre enfance. Un vrai petit combattant en herbe. Enfin, Mark trouvait cela quelque peu ennuyeux, mais qui était-il pour juger la vie de Divon. Dans tous les cas, le chirurgien ce retenu de rire quand il l'entendit parler de Dieu. Mark ne croyait nullement à Dieu ou a une quelconque divinité divine. Il n'était vraiment pas du genre à prier, cependant, il respectait totalement les convictions de chacun.

- Combattant depuis votre plus jeune âge... Intéressant à savoir. Vous devez avoir une véritable passion pour votre ça. Dit-il avec un grand sourire bienveillant.

Mark se sentit flatté d'être observé de la sorte, même si son professeur ne faisait que vérifier sa position pour poursuivre son cours. Le chirurgien fut amusé par Divon quand il se mit à parler du Texas et des Cow-boys, il en rigola même. Cet extraterrestre avait beaucoup à apprendre la Terre, mais c'était marrant de voir qu'il s’intéressait à la planète d'ou venait les Atlantes.


- La Floride est vraiment loin de ressembler au Texas. Je vous en parlerais un peu plus un de ces jours si vous voulez. On pourrait en discuter autour d'un verre. Rien que tous les deux.

Est-ce que le chirurgien était en train de planifier un quelconque rencard ? Fort possible, mais c'était tout aussi un test pour savoir si Divon était de son bord ou pas. Mais peut être que son professeur n'allait prendre son invitation que pour une simple amitié. Cela était des fois si compliqué pour Mark de draguer quelqu'un qui ignorait même le mot gay jusqu'à sa rencontre. Enfin, pour le moment, il était toujours son élève et lui son professeur, et ce dernier avait un cours à donner.

Divon lui apprit, comme technique de combat, un simple coup de pied. Cela n'avait rien de bien compliqué, mais il ne fallait mieux ne pas brûler les étapes pour quelqu'un de débutant comme Mark. Chaque information était importante, même si il semblait avoir du mal à se concentrer, de temps en temps, pour écouter son professeur. Le chirurgien n'étant point bête, comprit rapidement et imita Divon sans aucun problème.

- C'est assez simple pour le moment. Faut dire que j'ai un sacré coup de bassin. Enfin... C'est ce que disent les autres... Mark avait un sourire amusé sur les lèvres. Qu'est que vous en pensez professeur ?
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : Le Dragueur et le Sage 1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 321
√ Localisation : Atlantis

le Mar 12 Mar - 21:25

Divon Fis
Pas mal en effet, son élève assimilait bien la leçon ce qui était toujours une bonne chose. Le coup basique restait un bonne manière de commencer, il servait à expliquer la dynamique de base d'un coup. Et son école de combat en avait une grande variété, mais l'heure n'était pas à ça. Mark avait le temps d'apprendre. Divon aimait bien ce rôle de professeur, il avait toujours adoré se battre après tout et c'était une activité toujours plus satisfaisante quand elle était empreinte d'enseignement. Et contrairement à d'autres, Mark était volontaire ce qui égayait l'exercice, le facilitait même.

Le moine trouvait le jeune homme presque trop amical à vrai dire. Mais les terriens avaient le don de le surprendre sur ce terrain, certains d' entre eux étaient très solaires, presque envahissants parfois, mais cela faisait aussi partie de leur complexité. Sur ce point la, les pacifiens auraient passé pour des austères personnages, sa culture était certes accueillantes mais empreinte de retenue. L'amitié était un chemin parfois long et l'amour était au delà de l'imagination de la plupart. Ce n'était pas pour rien que la caste des reproducteurs existait. Mais ça Mark ne pouvait pas le deviner et le moine aimait cette qualité. Après tout, la politesse restait une de ses vertus et doucher l'ambiance aurait été malvenu.

-Les autres ne se sont pas trompés monsieur Jefferson. Votre coordination du bassin est impeccable.

Il lui offrit un large sourire pour appuyer son compliment.

-Les jambes sont aussi parfaites pour maintenir l'adversaire à distance, un coup comme celui-la peut vous gagner l'espace nécessaire pour reprendre votre souffle et contre attaquer. Les zones de choix se trouvent ici...

Il s'était rapprochait et pointait le torse de Mark.

-Toujours frapper de la plante du pied, parfait pour couper la respiration et projeter, méfiance toutefois ça reste une zone en hauteur. Vous pouvez aussi frapper ici...

Il indiquait désormais le ventre.

-Genoux et partie supérieure du pied sont idéaux, bonne zone de frappe souvent négligé dans la défense par les combattants novices. Et bien sûr, même si cela est mal vu sur un bon nombre de planètes...

Il pointa les parties génitales de Mark.

-Marche sur les hommes et les femmes, genoux, tibia et pointe du pied conseillés. C'est un mouvement qui peur être risqué mais particulièrement efficace.

Il lui offrit un sourire amusé, certains étaient parfois un peu gênés par ce passage, les terriens pouvaient être très prudes quand ils le voulaient. Le moine s'éloigna de nouveau avant de saluer en s'inclinant les mains jointes.

-Maintenant la pratique, ne vous inquiétez pas pour moi, j'ai des protections et je devrait pouvoir survivre à un coup accidentel ou deux. Vous allez devoir toucher une de ces parties de mon corps. Le coup que je vous ais montré est basique, mais il devrait vous avoir fait comprendre dynamique de base, on va voir ce que vous en tirez.

Divon se mit en posture prêt à recevoir l'assaut. Ses regard fixé dans celui de Mark. Il pensa à un moyen de le motiver.

-Impressionnez moi et nous reparlerons de ce verre si vous le souhaitez.

_________________
Le Dragueur et le Sage 1538946080-sign
Le Dragueur et le Sage 1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Mer 13 Mar - 0:15

Anonymous
❝ Chronologie : 10/03/2019 ❞Le Dragueur
et le Sage
Mark n'en croyait pas ses oreilles. Est-ce que Divon venait de lui faire un compliment sur son mouvement de hanches ? Oui, il ne rêvait pas. Sans oublier ce sourire divin qui lui offrait. Le chirurgien se retenue pour ne pas se mordre de la lèvre inférieur, même si il en mourrait d'envie. Il prenait cela comme un beau compliment. Lui donnant encore plus envie de rentrer dans la phase drague. Après tout, son professeur était très beau, musclé, et ils étaient tous les deux seuls dans le gymnase. Mark l'avait fait dans plusieurs endroits hors du commun, ailleurs que dans un lit pour faire simple. Mais il ne l'avait jamais fait dans un gymnase en pleine journée. Peut-être était-ce l’occasion réservée pour vivre une toute nouvelle aventure d'un soir, ou plutôt, d'un après-midi.

- Merci beaucoup, professeur.

Divon continua à donner ses explications, Mark buvant maintenant ses paroles, cherchant le moindre sous-entendu. Il voulait croire que cet homme était de son côté, de la même orientation que lui. Il en avait très envie. Et le fait que Divon se rapproche de lui pour pointer son torse, son ventre, puis son entre-jambes, ne fait qu’accroître les envies du chirurgien. Il buvait réellement ses paroles, mais il n'écoutait pas grand chose. Mark fixait Divon, détaillant son visage. Il admirait ses yeux si beau, sa bouche qui le tentait tant, ses oreilles dont il rêvait de murmurer des mots doux, et ce cou dont Mark avait envie de s'y plonger pour l'embrasser et le mordiller. Cela était clair comme de l'eau de roche maintenant, Mark mourrait d'envie de boire plus qu'un verre avec Divon.

Mark répondit avec plaisir au sourire amusé de son interlocuteur, se sentant parfaitement en harmonie avec lui. Une main, un bras du chirurgien se leva pour rattraper son professeur qui s'éloignait de lui. Heureusement, il remit ce bras à cette place avant que Divon ne retourne vers lui. Ce dernier le salua les mains liées. Mark l'imita par pure politesse, mais surtout pour lui montrer qu'il respectait son cours. Et puis entendre le mot pratique sortie de la bouche de Divon lui fit plus que plaisir. Ce plaisir grandit encore plus, quand il lui ordonna, presque, de toucher une partie de son corps. Mark souffla doucement, sentant la chaleur qui commençait à monter en lui. Divon savait comment lui parler. L’appâter avec cette histoire de boire un verre ensemble, marchait parfaitement bien.


- Très bien ! Préparez-vous à épater, professeur.

Ni une, ni deux, Mark avança rapidement vers Divon enchaînant les coups de pied, au niveau du ventre et au niveau du torse. Il enchaînait rapidement, changeant de temps en temps de pieds pour moins se fatiguer. À aucun moment, son pied ne passa en dessous de la ceinture. Enfin, jusqu'à cet instant précis ou son pied s'arrêta à deux millimètres de l'entre-jambes de Divon. Mark regarda avec un sourire amusé son professeur. Il reposa son pied et s'approcha extrêmement près de Divon, le fixant dans les yeux.

- Alors ? Est-ce que j'ai mérité ce verre, professeur ?

La voix de Mark était rauque et remplie de sensualité. Tout en parlant, le chirurgien posa une main sur le torse de son professeur, espérant une bonne réaction de sa part.
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : Le Dragueur et le Sage 1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 321
√ Localisation : Atlantis

le Mer 13 Mar - 1:02

Divon Fis
Mark ne tarda pas à se lancer à l'assaut, Divon inspira un grand coup, ses bras en position défensive, prêts à parer et dévier les coups. Le chirurgien attaquait avec fureur et passion, le moine n'eut aucun mal à voir les premiers coups venir, si il avait dut contre attaquer, nul doute que cet homme aurait été balayé, il laissait des ouvertures trop claires, son rythme manquait de punch parfois, mais chaque coup qui rencontrait ses bras dégageait une belle puissance et il remercia les protections ainsi que son talent naturel pour l'esquive de ne pas en recevoir trop. Le chirurgien était cependant observateur, son placement manquait parfois de finesse mais il s'adaptant bien à celui de Divon qu'il ne perdait pas du regard. Le moine sentit quelque chose d'un peu prédateur dans le regard ce qu'il interpreta comme une grande concentration, il était assez admiratif.

Il le fut encore plus quand un coup le surpris. Son bras bloquant brièvement son champs de vision lors d'une parade, le chirurgien avait enfin déjoué sa vigilance d'une manière spectaculaire. Divon était plutôt content, Mark était un sacré personnage, il donnait vraiment tout dans cet exercice.

Le vainqueur semblait heureux et Divon essuya son front de sa manche. Si la vie au temple ne l'avait pas préparé, il était à peu prêt sur qu'il serait au bord de l'évanouissement. Être professeur était diablement épuisant. Il fut donc pris au dépourvu quand un Mark très entreprenant se colla à lui. Ses réflexes guerriers lui hurler ent un instant d'éloigner la menace, mais une fois la surprise passé il offrit une main sur l'épaule de Mark et un sourire fier..

-Amplement mérité monsieur Jefferson, vous avez beaucoup de passion au combat, vous aussi avez l'air d'apprécier la discipline.

Il ramena son bras à lui et se dirigea vers le banc. Il ouvrit le sac qu'il avait amené et en sortit deux gourdes, l'une d'entre elle ne tarda pas à voler vers Mark.

-Voyez cela comme un avant goût, le bar athosien à dut être réparé depuis la bagarre générale. Nous pourrons y aller après si vous souhaitez.

Il portait encore quelques traces de cette soirée, ça avait été un parfait désastre et aussi un des meilleurs moments depuis son arrivée ici, ne faire qu'un avec le flux du combat, il était si proche. Si seulement cette grande n'avait pas explosé. Il but quelques gorgées de sa boisson, un thé froid dont il achetait les plantes à un athosien. Très revigorant et parfait pour donner un coup de fouet, un peu comme un maté.

-On va voir vos placements.

Il se remit face à Mark, lui indiquant d'abord de se mettre en garde.

-Le placement est très important en combat, un adversaire tentera toujours de vous contourner pour s'attaquer au plus faible, le dos. Laisser des ouvertures dessus est la mort assurée. Je vous montre.

Il se mit en garde avant de passer à l'assaut, il fut sur Mark en un instant, il le désorienta par un attaque haute de côté avant de se déporter violemment dans l'autre sens, s'offrant une ouverture parfaite qu'il exploita immédiatement en rebalancant son équilibre pour envoyer son genoux se poser contre son dos, entre ses reins. Il recula presque immédiatement pour se remettre face à Mark.

-Vous excuserez ma ruse, c'était pour la démonstration. Quand vous donnez un coup, il faut toujours avoir la capacité de suivre le mouvement de l'adversaire. D'être face à lui.

_________________
Le Dragueur et le Sage 1538946080-sign
Le Dragueur et le Sage 1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Mer 13 Mar - 20:01

Anonymous
❝ Chronologie : 10/03/2019 ❞Le Dragueur
et le Sage
Les deux hommes étaient très proches l'un de l'autre, ils y avaient seulement quelques centimètres qui les séparaient. Mark avait posé sa main droite sur le torse de Divon, juste au niveau de son cœur. Il pouvait sentir ainsi les battements du cœur de l'autre. Il battait si vite et si fort, sûrement à cause de l'effort physique juste avant, mais le chirurgien aimait à croire qu'il en était quelque peu responsable. D'ailleurs, il mourrait d'envie de l'embrasser, de goûter ses lèvres inconnues. Elles devaient avoir un petit goût salé, à cause de la transpiration, mais ce qui était excitant. Pour le moment, il devait de se contenir, car il ne savait pas encore vers quel genre de personnage, il faisait de telles avances. Les secondes semblaient c'être transformer en heure aux yeux de Mark. Il avait peur de se prendre une baffe, ou plutôt, un bon coup de pied placé vue les circonstances. Heureusement pour lui, rien de tout cela n'arriva, bien au contraire. Divon posa une main bienveillante sur son épaule, accompagné d'un beau sourire. Mark souriait également, pour lui, cela était presque gagné. Cependant, il se retient de plonger tout de suite sur l'homme pour lui voler un quelconque baisser. Le chirurgien se contenta de répondre aux compliments de son professeur.

- J'ai surtout un très bon professeur qui donne beaucoup envie d'apprendre.

Mark admira le postérieur de Divon, pendant que ce dernier se dirigeait vers le moment. Il leva immédiatement le regard quand celui-ci se tourna vers lui pour lui lancer une gourde. Un avant-goût ? Hum, cela plaisait au chirurgien. Cela n'était pas grave que le bar Athosien soit en réparation, bien au contraire.

- J'ai entendu parler de cette bagarre. Vous y avez participé ? Demanda-t-il curieux.

Le chirurgien aurait sûrement tout donner pour soigner cet apollon. Donnant une bonne occasion pour admirer ce qu'il se cachait sous ses vêtements. Enfin, pour le moment bu quelques gorgées de sa gourde.


- Humm... C'est vraiment très bon et très rafraîchissant.

Mark posa la gourde sur le banc, juste à côté de celle de Divon. Ce dernier ayant encore beaucoup de choses à apprendre au chirurgien. Mark se mit en position de garde, comme demandé par son professeur. Mark fut très surpris par la suite des événements, Divon se déplaçait si vite, et ses coups si puissants. Mais le moment où il fut le plus surpris, c'est quand il sentit le genou de son professeur, pendant un instant, au niveau de ses reins. Cela l'électrifia complètement. Il sentie son cœur faire un bond dans sa poitrine, et un peu plus bas. Divon s’excuser pour sa ruse ? Celle qui avait fait tant d'effet à Mark ? Hum, intéressant.

- Désolée, mais je ne pardonne pas facilement. Dit-il avec un sourire amusé.

Mark s'avança rapidement vers Divon et l'embrassa. Sans réfléchir plus longtemps, il venait de poser ses lèvres sur celle de son professeur. Le baiser ne dura pas longtemps, deux secondes à peine. Mark s'éloigna à peine, gardant les yeux plongés dans celui qu'il venait d'embrasser. Il mourrait envie de plus, mais il savait qu'il fallait parfois ne pas brusquer plus les choses.


- Là, vous êtes pardonné, professeur...

Mark s'éloigna finalement, un grand sourire aux lèvres.

- Le cours peu continuer maintenant.
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : Le Dragueur et le Sage 1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 321
√ Localisation : Atlantis

le Jeu 14 Mar - 8:47

Divon Fis
Dire que le cerveau de Divon était en plein bug était bien plus qu'un fous euphémisme. Non pas que les pacifien soient spécialement contre l'homosexualité. Nommé pudiquement amour viril, il avait uni bien des frères d'arme dans les textes et offert certains des meilleurs guerriers ayant réussi leur illumination. En fait il partageait son prénom avec un de ces guerriers de légende, Divon Han, le guerrier à la main de métal, littéralement car c'était une prothèse suite à la perte de la vraie dans son combat contre un psychopompe.

Le problème était tout autre, le moine était en fait face à un scénario qui ne lui avait jamais ne serait-ce qu'effleuré l'esprit. Une fois entré dans les chastes un entraînement et un conditionnement rigoureux l'avait transformé en soldat, l'union avec une autre personne sous quelque forme lui était proscrite et il avait prêté serment. Sa vie toute entière n'était qu'obéissance stricte à tout un tas de règles, dogmes et restrictions qui devaient le préparer à l'illumination. Ce geste était en fait une impossibilité absolue dans l'esprit de Divon qui était resté la, pétrifié.

Mark avait dut décéder dans un paquet d'univers alternatifs, mais les réflexes monastiques reprirent vite le dessus. Si cette expérience prouvait une chose, c'était que toutes ces années avaient eut un effet durable sur sa personne, car il n'avait absolument rien ressenti d'autre qu'une violation absolue d'une décision qui faisait son identité. Le moine observa Mark avec un calme presque méditatif. Silencieux un petit moment. Il ressentait un mélange de colère et de confusion, était-ce une coutume étrange des humains ? Keya lui aurait sans doute mentionné ce genre de gros détails et les humains semblaient accorder de l'importance à ce genre de contacts au même titre que les pacifiens.

Il se sentait aussi gêné pour Mark qui faisait la un acte que tout pacifien aurait jugé d'empreint de bravoure, mais qui ne savait pas à quel point ce qui suivait habituellement ce geste et le geste en lui même ne pouvaient avoir cours avec lui. Il prit une grande inspiration. Il offrit un sourire désolé à Mark.

-Avant de continuer, il me semble évident qu'il est pertinent de vous informer du nom évocateur de mon ordre guerrier : les chastes. Même si je salue le geste courageux que vous avez fait, j'ai bien peur que vous vous trompiez de personne, j'ai fait vœu de chasteté il y as bien longtemps et ma vie ce sont les arts martiaux.

_________________
Le Dragueur et le Sage 1538946080-sign
Le Dragueur et le Sage 1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Ven 22 Mar - 16:47

Anonymous
❝ Chronologie : 10/03/2019 ❞Le Dragueur
et le Sage
Le baiser n'avait duré que quelques secondes à peine. Un simple frôlement de lèvre. Pas grand chose en somme, mais assez pour provoquer des frissons pour donner envie de beaucoup plus. Mark s'était retenu pour ne pas y mettre directement la langue en mode French Kiss. Il n'avait pas non plus insisté sur ce bisou en plaçant une quelconque main dans le cou de Divon, ou bien, tout bêtement, sur sa joue. Un simple et doux baiser pour savoir enfin les intentions du professeur envers son élève. Mark n'avait pas peur d'être repoussé, même si cela blesserait un peu son ego personnel. Mais bon, il ne pouvait forcer personne à aimer les hommes, que ça soit en amour, ou simplement pour une relation sexuelle. Sans oublier que Divon n'était pas un être humain venant de la planète, tout comme Mark, le mot homosexuel pouvait donc lui être totalement inconnu à ses oreilles. Mais vous savez ce qu'on dit, non ? Qui ne tente rien, n'a rien. Mark aimait ce dicton, beaucoup trop parfois.

Enfin, pour le moment le chirurgien, c'était éloigné quelque peu de son professeur, juste après le baiser qu'il lui avait donné. Il ne voulait pas prendre de risque de prendre une baffe en pleine figure à cause de son bisou. Et puis, il fallait bien laisser le temps à l'extraterrestre de réfléchir à ce qu'il venait de penser, à ses sentiments, et surtout à ce qu'avait ressenti son corps au moment à ses lèvres avaient touché celle de son élève. Pour le moment, ce dernier ne semblait pas du tout bougé. Que cela soit physiquement, que les trait de son visage qui restait impassible. Mark leva à un sourcil face à cet expression si calme. Il faut dire qu'il s'était attendu à voir ses joues rougir pour son plus grand plaisir, mais non.

Quelques secondes passèrent lentement aux yeux de Mark. Un silence s'était brusquement installé entre eux, un silence bien pesant. Divon l’interrompit soudainement en soupirant. Aih... Mark savait que ce soupir n'avait rien de bon signe pour la suite de son bisou. Mais le sourire, qui avait suivit le sourire, annonçait au moins qu'il n'y avait pas de baffe de prévus, du moins, il l’espérait fortement. Divon ouvrit enfin la bouche et expliqua qu'il avait tout bonnement fait vœux de chasteté. Mark était bouche bée devant cette nouvelle. Son professeur était chaste ? Il n'avait donc jamais connu le plaisir d'un corps nu contre le sien ? Ça se trouve, Mark venait de lui voler son premier baiser sans le vouloir. En oubliant cette histoire de bisous, le chirurgien avait du mal à comprendre comment on pouvait faire vœu de chasteté. Pour quelle raison pouvait-on se priver d'un tel plaisir ?





- Je.... Je suis vraiment désolé... J'ignorais que vous aviez prêté serment de chasteté... Désolée si à cause de moi, vous vous sentez.... Souillé ou je ne sais pas quoi d'autre...

Mark baissa la tête quelque peu gêner par ce qu'il venait d'apprendre. Il aurait gardé la tête haute si il avait appris que Divon était tout simplement hétérosexuel, mais là, c'était tout autre chose. Le chirurgien n'avait jamais fait face à une personne ayant fait un tel serment de fois.

- J'avais cru que... Non, laissez tomber... Au moins j'aurais essayé. Conclut-il en relevant la tête en souriant. Vous voulez toujours bien continuer le cours malgré ça ?
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : Le Dragueur et le Sage 1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 321
√ Localisation : Atlantis

le Ven 22 Mar - 21:33

Divon Fis
Divon fut assez étonné de la réaction de Mark. Il avait l'impression que quelque chose l'avait gêné, il avait dû mal à imaginer quoi. Il ne compris pas plus le fouilli de paroles qui suivi, peu importe ce qu'il pensait avoir fait, Mark se trompait. Les pacifiens avaient relégué depuis fort longtemps la question de la sexualité à quelque chose de très formel et utile. Mais l'amour ne leur était pas étranger, Divon avait juste fait le choix de se concentrer sur autre chose, une voie par mis d'autres. Divon avait déjà aimé et il n'était pas innocent à ce point, il en savait bien plus qu'on ne pourrait le supposer, il n'y avait juste jamais éprouvé d'intérêt, des années de conditionnement indirect ayant balayé le désir charnel de son existence. Et être un chaste était surtout un honneur, faire partie des guerriers choisis pour former la garde de Shou Lao était quelque chose de fabuleux pour son peuple.

La réaction de Mark l'amusait à vrai dire, le pauvre garçon pensait avoir commis une faute irréparable. Il lui offrit un sourire chaleureux.

-Monsieur Jefferson, ne vous en faites pas pour cela. Pour être honnête il est toujours agréable d'être apprécié, quelque soit la raison. Vous ne m'avez pas offensé, comme je vous l'ai dit, c'était courageux de votre part. Ce serment est le mien et vous ne pouviez pas savoir.

Il eut un petit rire amusé. A vrai dire à part Keya, il voyait peu de personnes au courant de ce fait sur la base.

-Peu le savent sur la base, je parle assez peu du temple. L'entraînement peu continuer je vous rassure, Pacifia n'a en fait aucun tabou sur le sujet de ce que nous nommons l'amour viril. C'est "homosexualité" pour vous je pense. Parlons un peu je vous avoue que respirer un peu me fera du bien.

Il se dirigea vers le banc, invitant Mark à le suivre, c'était un bon prétexte pour une pause, il y prit place et se servit un peu plus de son thé.

-Vous êtes quelqu'un de spirituel monsieur Jefferson ? Je sait que vos religions sont parfois... Compliquées.

Le tableau dépeint par son amie était loin d'être élogieux sur le sujet, agressions, invasions territoriales, terrorisme, la terre était un lieu plein de dangers et de différences. Un lieu qui pouvait sembler peu accueillant.


_________________
Le Dragueur et le Sage 1538946080-sign
Le Dragueur et le Sage 1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Dim 31 Mar - 15:49

Anonymous
❝ Chronologie : 10/03/2019 ❞Le Dragueur
et le Sage
Mark s'attendait à tout dans la vie, mais jamais il n'aurait pensé rencontré une personne ayant fait vœu de chasteté. Il avait envie de lui poser tant de questions : Était-il puceau ? Pouvait-il se donner du plaisir seul de temps en temps ? Avait-il le droit d'embrasser quelqu'un ? Pouvait-il faire des rêves érotiques ? Se sentait-il coupable, d'ailleurs, si il faisait un tel rêve ? Tellement de questions, et pourtant le chirurgien se demandait si il avait le droit d'en poser ne serait ce qu'une seule. Même si il rêvait surtout de lui demander pourquoi il avait juré chasteté, pourquoi se refuser un tel plaisir. Mark savait qu'il ne pourrait pas faire sans. Il faut dire qu'il ne passait pas une seule semaine sans toucher le corps nu d'un homme. Oui, on pouvait dire que c'était une réelle obsession pour le chirurgien. Il était presque l'exact opposé de l'homme qui se trouvait face à lui. Cet homme si pur physiquement, cet homme qui n'avait sûrement jamais été touché, ni embrassé jusqu'à maintenant. Cela avait quelque chose de beau et poétique à bien y réfléchir. L'idée, pour Mark, de poser la main sur un tel homme avait quelque chose de tellement excitant, mais de tellement interdit à la fois.

Divon souriait si chaleureusement, n'en voulant nullement à Mark de lui avoir volé un baiser. Il disait même qu'il trouvait cela agréable de se sentir apprécié par quelqu'un. Le chirurgien fut surpris par ses paroles, et touché à la fois. Il était heureux de ne pas recevoir une baffe en plein visage, et de ne pas voir l'homme le fuir subitement. Cela était fort apprécié de voir un homme réagir de la sorte après c'être fait voler un baiser par quelqu'un qu'on connaissait à peine. D'ailleurs, ce dernier, expliqua que sur sa planète, il n'y avait aucun tabou sur le fait que deux hommes s'aiment. Voilà, une chose qui en expliquait une autre. Mark avait beaucoup envie de parler soudainement, mettant ses questions à nu devant Divon qui était partant pour discuter un peu tous les deux.

Les deux hommes s'assirent sur le banc, l'un à côté de l'autre, aucun ne semblant gêner par ce qu'il venait de se passer. Divon demanda à Mark si il était quelqu'un de spirituel.


- Spirituel ?... Je ne pense pas non... Disons que je suis plutôt quelqu'un qui vit simplement sa vie. Je ne crois pas en dieux, ni à une quelconque divinité. Je ne suis pas du genre à réfléchir à tout cela. Je vis simplement chaque jour qui passe tranquillement. Mark posa les yeux sur Divon, en souriant. Admirant les beaux hommes qu'offre la vie.

Le chirurgien rigola doucement, attrapant la gourde que lui avait passé Divon quelques minutes plutôt. L'homme bu quelque gorgé appréciant toujours autant le goût de ce thé froid.

- Pourquoi avez-vous choisie de faire vœu de chasteté ? Est-ce que cela est courant sur votre planète ? D'ailleurs, est ce que... C'était... Votre premier baiser ? Demanda timidement Mark
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : Le Dragueur et le Sage 1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 321
√ Localisation : Atlantis

le Lun 1 Avr - 2:23

Divon Fis
Vivre simplement sa vie ? C'était une manière de faire. La croyance était quelque chose de puissant. Dans la vie d'un homme comme Divon, cette foi était au centre de la vie, une composante de sa personnalité. Après tout, comment imaginer sa vie sans cette dévotion aveugle à une cause plus grande. La foi était une forme d'accomplissement, de discipline qui lui permettait de s'élever au dessus de lui-même. Le moine était indissociable de sa foi, le grand Shou Lao, le dragon céleste ayant offert aux hommes les arts martiaux et Pacifica, lui qui avait déclaré la croisade.

Même avec son peuple mort en tête, impossible de ne pas y croire.

Divon respectait la liberté d'esprit de Mark. Ne pas avoir un tel poids sur les épaules devait être en effet plaisant. Mais le moine n'aurait échangé pour rien de monde, le chirurgien était un homme brillant et sur de lui, mais il n'avait pas de réel but, il lui manquait la vocation inculquée en lui par des années de vie sur Pacifica. Et cela jamais il ne l'aurait souhaité. Savoir où il allait, quels objectifs ils devaient remplir, cela était plus précieux aux yeux du moine que n'importe quoi. Après tout il était le dernier, celui par qui tout finirait, abandonner était exclu.

La question de Mark était pertinente, il était vrai qu'en tant que seul échantillon disponible, les gens percevaient sa culture à travers lui. Il eut un petit rire, celle là on ne lui avait pas posée. Il entreprit de clarifier la situation, il imaginait que son élève avait quelques questions.

-C'est un pré-requis de mon ordre. Nous sommes des moines combattants, nous étudions tous les secrets des arts martiaux pacifien et nous tentons d'atteindre l'illumination. Des guerriers purs qui ont une maîtrise parfaite du combat. C'est pour ça que j'ai fait le vœu, pour servir mon dieu. Les chastes sont les gardes du corps du dragon céleste, c'est une voie exigeante, mais glorieuse. C'est donc réservé à une élite, mais nous ne sommes pas très portés sur les relations charnelles, l'amour est rare sur ma planète. De mon côté, je n'ai jamais réellement éprouvé de désir à vrai dire, l'option ne m'as jamais paru possible. J'ai eut l'occasion de rencontrer des cultures plus libérées, mais vous êtes le premier.

Le moine était assez neutre, pour lui tout cela était d'une évidence brute.

-J'ai toutefois déjà eut une sœur d'arme, elle comptait beaucoup pour moi. C'est sans doute ce que j'ai eut de plus proche de l'amour pour vous. Elle avait la vitesse du vent et la force du torrent, sa technique était parfaite et sa précision mortelle, c'était la seule personne en qui j'ai eut une confiance aveugle. Mais je ne la désirait pas.

Il l'avait pleuré pour tant, aucun corps n'avait été plus difficile à incinérer que le sien.

_________________
Le Dragueur et le Sage 1538946080-sign
Le Dragueur et le Sage 1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Lun 8 Avr - 18:00

Anonymous
❝ Chronologie : 10/03/2019 ❞Le Dragueur
et le Sage
Mark n'avait pas hésité bien longtemps pour poser quelques questions à Divon, plus que curieux dans savoir plus sur sa chasteté. Heureusement, ce dernier, justement, répondait avec plaisir à chacuhe de ses interrogations, ne semblant point gêner par aucune des questions posés. Mark écouta attentivement Divon, en apprenant plus sur lui et sur sa culture. Il était donc un moine combattant, cela était assez amusant dans un sens. Cela sonnait presque comme le résumé d'un film sur les arts martiaux asiatique avec comme héros principal Jackie Chan. Enfin, bref, le chirurgien continua à écouter tranquillement le récit de son interlocuteur. L'homme cherchait donc à atteindre l'illumination, vénérant le corps d'un dragon céleste. Mark avait du mal à comprendre qu'on puisse croire à une telle chose et choisir une telle voie, mais bon, Divon était née dans cet univers, normal qu'il croit fortement à tout cela. L'homme avait été baigné la dedans depuis tout petit. Le chirurgien ne chercherait pas à contredire la croyance de Divon, chacun croyait en ce qu'il voulait, tant qu'il n'imposait pas de force ses pensées à une autre personne. Par contre, Mark était pour en savoir plus sur ce dragon céleste.

Divon semblait avoir connu l'amour, enfin une sorte d'amour, si on peu appeler cela comme ça. Il avait beaucoup apprécié une jeune femme, mais il n'avait jamais éprouvé de désir pour cette dernière. Au vue des qualifications qui lui donnait, Mark se disait que Divon avait plus eut de l'adulation pour cette personne que d'un réel amour. En tout cas, le chirurgien avait été le premier homme, ou plutôt personne, à avoir posé ses lèvres sur celle du chaste. Cela était quelque chose de beau et de drôle à la fois. Être le premier avoir dépucelé ses douces lèvres qui avaient été encore innocence il y a peu de temps. Le premier de toute chose cela avait un côté si excitant et si important à la fois.


- Hé bien... En tout cas, cela semble être une chose très importante pour votre peuple. Un titre prestigieux qui plus est. J'admire beaucoup le fait que vous croyez aussi fortement en quelque chose, en quelqu'un. Et surtout faire vœu de chasteté... Ouah... Ce n'est pas rien comme décision, renoncé de connaître une telle chose... Je ne pourrais jamais faire un tel serment. Dit-il en rigolant légèrement. Me priver d'un tel plaisir... C'est juste impossible pour moi. Ajouta-t-il en rigolant un peu plus.

Comment Mark pourrait faire un tel serment ? Cela était tout bonnement impossible à imaginer, surtout pour un homme aimant autant être dans les bras d'un autre homme. D'ailleurs, y avaient-ils encore des personnes sur Terre pour réussir à être aussi pur et chaste que l'était Divon ? Cela était une excellente question. Cet homme qui venait de connaître son tout premier baiser, et qui plus est, par une personne du même sexe que lui.

- En tout cas, j'espère que votre premier baisé n'était pas trop désagréable. D'ailleurs, vous avez vraiment le droit à rien ? Je veux dire le faire quelqu'un, ok, mais l'embrasser ? Vous pouvez pas non plus ? Et un simple câlin ? Et vous faire plaisir tout seul, vous...

Mark baissa la tête en rigolant, se rendant peu à peu compte que sa question pouvez en embarrasser plus d'un, contrairement à lui qui parlait librement de tout sans rougir.

- Désolez la dernière question est beaucoup trop personnel. J'ai du mal à m'arrêter de parler et de poser des questions quand un sujet m’intéresse vraiment, pas vous ?
© 2981 12289 0

Spoiler:
P.S : Félicitation, tu mérite d'être membre du mois ^^

Revenir en haut Aller en bas

Divon Fis

Image perso : Le Dragueur et le Sage 1563149766-telechargement
√ Arrivée le : 03/10/2018
√ Date de naissance : 19/08/1992
√ Age : 27
√ Messages : 321
√ Localisation : Atlantis

le Mer 10 Avr - 23:08

Divon Fis
Divon trouvait adorable la gêne de Mark, le pauvre ne pouvait visiblement pas assimiler un point de vue aussi opposé au sien. Cela soutenait une certaine logique, après tout le style de vie de Divon avait peu d'adeptes semblables sur terre. Cela devait être la cinquième dimension pour lui, tout autant que tout savoir du style de vie de Mark pourrait rendre le moine tout autant éberlué. En fait, Divon aimait beaucoup de choses et de gens, il n'avait juste aucune pulsion. Les chastes faisaient ce choix jeune, on leur apprenait la discipline et l'amour de l'art martial, c'était un honneur d'être choisi par Shou Lao lors des combats rituels, que pouvait bien être la passion charnelle face à une telle passion. Divon était aimé de son dieu, né dans le sang et la douleur pour pour suivre des buts qui étaient le moteur unique de sa vie. Comment qui que ce soit de sain d'esprit pouvait comprendre un tel niveau de dévotion ?

Il y as toujours une part de folie dans l'amour.

La suite lui fit manquer de s'étouffer avec son thé de rire. Il fallait avouer que Mark était direct, même si il regrettait déjà sa hardiesse et se confondait en excuse comme si il venait de commettre un genre de pêché.

-C'est le désir charnel que nous avons choisis de rejeter. Le contact physique n'a rien de proscrit, il n'est pas mauvais de se sentir proche des autres. Nous avons abandonné le plaisir de la chaire pour consacrer notre temps à quelque chose qui dépasse notre existence. Ce baiser était le vôtre monsieur Jefferson, pour moi, ce n'était qu'un contact. Sans vouloir vous offenser bien sur, je suis persuadé que vos partenaires ne sont pas déçus, vous êtes athlétique ça se voit. Mais je suis tout simplement incapable d'avoir un autre sentiment, l'esprit est une chose malléable, nous sommes forgés de la sorte, battus par les poings de nos frères et sœurs, trempés dans leur sang et le notre. Je ne pourrais pas plus vous l'expliquer que décrire avec fidélité et justice un arc en ciel à un aveugle. Mais c'est qui je suis, je voue un amour inconditionnel et profond à cela. Tout comme vous ne pouvez pas regretter d'avoir choisi ma voie, la vôtre ne peut me manquer. Certains chastes finissent par renoncer par devoir ou par ce que leur âge ou leurs blessures les empêche de continuer la voie, mais ils sont peu nombreux, de vrais exceptions. Je ne pense pas que mon dieu me réserve un tel destin.

Ça et le fait qu'aucune femme de son peuple ne l'ai jamais attiré, ni aucun homme d'ailleurs. L'union sacré qui le reliait à ses frères d'armes était la seule forme d'amour qu'il savait exprimer.

_________________
Le Dragueur et le Sage 1538946080-sign
Le Dragueur et le Sage 1554631555-2018-divon-mars-2019

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum