Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)
Retour en classe [avec Matt Eversman] 824245bouton512


RPG sur Stargate Atlantis
 

Retour en classe [avec Matt Eversman]

 :: Cité d'Atlantis :: Niveau 5 - Zone Militaire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 17 Mar - 11:06
Hailey Spalding
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Messages : 208

Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Retour à l’école ?

C’était une petite journée tranquille. L’ordinaire, appréciable à ses heures, ennuyant à l’occasion, avait l’air d’être la seule joyeuseté de la journée. Mais je ne m’en plaignais pas. J’avais pu envoyer un drone de bon matin par la porte des étoiles pour faire les relevés sur une planète puis j’étais retournée à l’atelier entretenir mon matériel de travail. Ce serait toutefois très rapide, puisque je n’avais que quelques pièces à graisser, et un coup de chiffon à passer, histoire que cette belle mécanique soit rutilante. Ca faisait bien mieux tout de même que l’appareil boueux, en plus de limiter la corrosion.

Mon travail fait, je me décidai à aller faire un petit tour. Pourquoi rester sur place si je n’avais plus rien à faire ? De toute façon, s’il y avait besoin de moi, l’on me ferait bip bip à la radio, et j’en avais une sur moi. Alors, avec ma trousse à outils, et un drone d’observation, je quittai la pièce pour me rendre sur l’une des esplanades d’Atlantis, pour vérifier son bon fonctionnement -dont je ne doutais pas mais j’avais ce besoin de m’occuper et de justifier mes envies d’escapade sur les heures de travail-. Là-bas, je posai la mallette de transport sur le sol, l’ouvrai et faisais décoller le drone… Pour faire joujou… Pitié… Que mes supérieurs ne découvrent pas mon manque de sérieux !

Par chance, je vis très vite le drone venir s’écraser non loin de moi. Bon, sur le moment, c’était tout sauf de la chance. Je lançais des insultes violentes dessus, dans le registre des « Espèce de saloperie de merde fini à la pisse ! T’es pas un missile ! Alors vol vieille crotte ! », évidemment sans résultat.

Ça m’agaçait toujours lorsque ce qui était censé fonctionner ne fonctionnait justement pas. En plus, il était clair que j’avais, dans la chute, tordu les hélices. Il allait beaucoup moins bien voler maintenant ! J’allais donc le récupérer et étais là, à me gratter la tête devant, en me demandant ce qui avait bien pu lâcher. La batterie ? Elle était pleine, normalement. L’aurais-je mal remonté la dernière fois ? Bon… J’étais bonne pour retourner à l’atelier, et expliquer dans une note la raison de cette réparation « Dysfonctionnement pendant l’essai ayant entraîné des dommages matériels. ».

Je repris la mallette, tenant le drone dans une main (puisque son poids et sa taille me le permettaient), les yeux posés dessus, en évaluant les dégâts. Deux rotors de tordus, un qui pourrait sans doute être remis en état, les lentilles à changer, très certainement. C’était fragile les capteurs photographiques après tout.

Pourquoi est-ce que je n’avais pas de petites mains pour faire ça ? Moi qui pensai profiter de ce temps de libre pour faire autre chose… L’air ronchon, je traversai donc les couloirs, esquissant à peine un sourire quand je croisai quelqu’un. Ca devait leur faire bizarre de ne pas voir ma tronche enjouée de d’habitude !
Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Double compte : Lorn Fawkes


Hailey écrit en Darkorange
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Mar - 20:53
Matt Eversman
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 11154

Dossier Top Secret
√ Age: 34
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Retour en classe




Jouer le rôle de messager était loin des prédispositions d’Eversman. On ne s’engageait pas dans l’armée pour parcourir les couloirs de la Cité d’Atlantis pour trouver une personne et pouvoir lui délivrer un message oral ou écrit. Certes c’était le rôle de certains soldats lors du Moyen Age mais on était maintenant au 21eme siècle, dans une base des plus futuristes et pourtant il était bien chargé de faire passer un message. Ne pouvant se permettre de refuser l’ordre de l’officier de garde ou l’inciter à passer par le mail, Matt avait acquiesça de la tête avant de recevoir le message et ainsi partir à la recherche du Caporal Spalding.

N’ayant pas envie de passer toute la Cité au peigne fin, Matt s’était informé auprès des techniciens de la salle de contrôle qui l’avait renseigné sur la position actuelle de l’opératrice drône. Cette dernière était depuis plusieurs minutes sur la digue Nord. Il en prit aussitôt la route mais eut la mauvaise surprise de ne pas la trouver une fois sur place. Eversman ne s’était pourtant pas attardé sur la route : pas de discussion avec un éventuel membre, pas de panne de téléporteur. Rien. Il eut beau pousser la marche un peu plus loin, la demoiselle demeurait introuvable. Si elle n’était pas là, où pouvait-il trouver une opératrice drône ? Certainement dans le local qui leur était dédié ou chez les mécanos de la base. Une chance sur deux. Il opta pour la premier choix gardant l’autre sous le coude au cas où elle continuait à se faire désirer.

Bon toujours rien dans le premier local, Eversman s’apprétait à prendre la direction du local des mécanos alors que la silhouette du Caporal apparut à l’extrémité du couloir. Alléluia ! Enfin la chance lui souriait. On peut dire qu’il avait eu un peu de mal à la trouver celle-là. Ni une, ni deux, l’homme s’avança dans sa direction l’interpellant pour attirer son attention.

« Caporal Spalding ? » Il n’attendait pas vraiment la confirmation de l’identité de son interlocutrice. C’était elle. La jeune femme était là depuis quelques temps et par conséquent il avait déjà eu l’occasion de la croiser.

« J’ai un message de l’officier de garde pour vous. » Ajouta-t-il en lui tendant une feuille pliée en deux. Il ignorait pourquoi on n’était pas passé par un appel radio ou par un simple mail. On lui ordonnait, il éxécutait sans chercher à comprendre. Le prendre risquer néanmoins d’être compliqué vu que le Caporal était chargé comme un baudet avec le drône d’une main et une caisse à outils de l’autre.

« Je vais vous aider. ». Lâcha-t-il tout en tendant une main pour lui prendre la caisse à outils des mains et ainsi lui permettre d’avoir une main de libre.







@ pyphi(lia)


_________________

Retour en classe [avec Matt Eversman] Drama10Retour en classe [avec Matt Eversman] Wtf10Retour en classe [avec Matt Eversman] Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Retour en classe [avec Matt Eversman] 1540805177-matt-texte

Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Mar - 23:06
Hailey Spalding
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Messages : 208

Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Retour à l’école ?

Se faire arrêter dans un couloir, alors que j’étais chargée de mon cher drone fraichement abimé et de sa mallette de transport, ma trousse à outils n’étant rien de plus qu’un poids se promenant près de ma hanche au bout de sa lanière, tombait vraiment mal. Toutefois je ne pouvais pas me permettre de passer sous le nez de la personne, surtout qu’il s’agissait d’une personne dont le grade avait été très sensiblement supérieur au mien, avant de se faire dégrader ; les habitudes ont la vie dure ! Que pouvez donc me vouloir le beau Eversman ?

« Oui. Que puis-je pour vous sergent, euh première classe ? » demandais-je poliment, avec le sentiment d'avoir retourner le couteau dans la plaie, avant de le regarder la tête sur le côté, comme si ça aidait vraiment à comprendre les trucs surprenants. Il avait un message de l’officier de garde pour moi ? C’était une blague ou quoi ? Il y avait des mails, des radios, des interphones… Bref, l’on était plus à l’époque où il fallait recourir à un coursier ! C’était la première fois que l’on me faisait le coup sur Atlantis ! Et bien sûr ça tombait quand j’avais les deux mains de prises. Mais Matt était plutôt serviable, comme je pouvais le constater puisqu’il tendait une main pour que je me décharge dans ses bras. Ce n’était pas utile, je n’avais qu’à poser ma caisse, prendre le papier et y jeter un œil. Je pourrais même ranger le drone, mais sur la terrasse je n’avais pas pensé à le faire, partant du principe qu’avec la pièce tordue, même de peu, cela ne passerait pas et maintenant que j’étais presque arrivée je n’en voyais plus l’intérêt puisque je devrais le ressortir presque aussitôt.

« Merci. » répondis-je avec un grand sourire, lui tendant la mallette de transport. Cela me permettrait de marcher tout en lisant et puis l’on ne refusait pas les bonnes volontés, surtout que cette boîte solide mais légère ne risquait pas de mettre au sol ce fier gaillard. J’aurais évidemment pu la poser pour lire, et la reprendre ensuite mais je ne voulais pas le vexer. Je pris donc la feuille et lu les quelques lignes, esquissant un sourire amusé. Je devais préparer un drone et je venais d’en mettre un hors service. C’était le comble de l’ironie ! Mais le plus amusant restait sans doute l’usage d’une feuille de papier et d’un coursier pour me prévenir, ce qui indiquait soit une mission top secrète, et encore il y avait mieux que la feuille volante pour ça, soit une grosse nouille incapable de se servir de sa boîte à mail. Sitôt lu je fourrai le papier dans une poche et amorçai un geste pour reprendre ma caisse. Il avait sans doute mieux à faire que jouer les garçons de course et je ne voulais pas l’encombrer de mes affaires. C’était une question de principe.

« Bon, bah je vais aller chercher un autre drone. Celui-là ne va pas voler tant que je ne l’aurais pas réparé. Vous avez pas plus d’infos sur le pourquoi ? Mon mot doux est plutôt avare en détails ! »

La plaisanterie m’était venue naturellement. Un coursier portant à une demoiselle un petit papier, ça me faisait tout de suite penser à un poulet. Allez savoir pourquoi… Mais je me doutais que le pauvre gars n’en savait pas plus que moi au final. L’on ne disait pas au coursier s’il livrait un sachet de clous ou un ballotin de chocolat ; il en serait certainement de même de lui.

« Et mes excuses ! Je reviens de la digue nord. Je préfère faire mes essais en extérieur. » et voilà que je commençais à m’excuser et me justifier ! Il n’était pourtant pas un haut gradé mais cela suffisait pour réveiller ma sur-politesse. Je devrais peut être consulter pour ça ? Allons… Hailey, c’est tout à fait normal que de faire preuve de respect envers ses supérieurs !
Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Double compte : Lorn Fawkes


Hailey écrit en Darkorange
Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Mar - 21:28
Matt Eversman
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 11154

Dossier Top Secret
√ Age: 34
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Retour en classe




L'aider en la soulageant d'un des objets qui l'encombraient était normal et logique. Cette caisse à outils devait être bien garnie vu son poids, rien de bien insurmontable bien au contraire. Il répondit à son remerciement par un geste de la tête tout en prenant son pas la laissant ainsi découvrir le contenu du message. La curiosité le poussait à poser des questions. Après tout, on avait dépêché un homme pour être sur que ce message parvienne à la bonne personne et rapidement en plus donc ça devait certainement être quelque chose d'important. Il osait l'espérer pour le dérangement provoqué. Après bon, il était désormais révolu aux tâches que les sous-officiers n'avaient pas forcément envie d’exécuter et donc qu'ils refilaient à leurs subalternes. N'ayant rien à redire, il se contentait d'obéir et de faire au mieux.

Le mot fut écrasé au creux de son poing avant d'être glissé dans une poche de son treillis. ça n'avait pas dû lui plaire. Le Caporal chercha à en savoir davantage en le questionnant. Pas de chance pour elle, Hailey ne misait pas sur le bon cheval, loin de là.

« J'ignore le contenu du mot, ni même pourquoi on m'a envoyé pour vous le donner. La seule info dont je dispose est que le Lieutenant a reçu un appel radio d'une des équipes d'exploration avant de rédiger ce message. »

Matt était honnête avec elle n'ayant rien à lui cacher. Elle lui demandait, il répondait.

« Je n'ai aucun mérite de vous avoir trouvé, Caporal. Les techniciens de la salle de contrôle m'ont informé de votre localisation. » Lâcha-t-il avec un petit sourire. Hé oui ils étaient tous fliqués avec les puces implantées en eux. ça avait ses avantages comme ses inconvénients mais c'était de toute manière obligatoire donc il n'y avait pas de questions à se poser.

« Je vous accompagne jusqu'au bureau pour déposer tout ça ? » Demanda-t-il tout en lui montrant la malette d'un mouvement de la tête. Il n'avait pas l'intention de lui rendre pour le moment. Maintenant qu'il était là autant aider un peu. C'était mieux que faire le piquet en salle de contrôle.



@ pyphi(lia)


_________________

Retour en classe [avec Matt Eversman] Drama10Retour en classe [avec Matt Eversman] Wtf10Retour en classe [avec Matt Eversman] Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Retour en classe [avec Matt Eversman] 1540805177-matt-texte

Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Mar - 17:26
Hailey Spalding
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Messages : 208

Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Retour à l’école ?

Evidemment, Matt n’en savait pas plus que moi. Il n’était plus que le garçon de course, à qui l’on ne disait rien, pas même s’il s’agissait d’une mission à mener dans le plus grand secret. Je devais donc préparer un drone, pour une mission dont je ne savais pas grand-chose, avec la possibilité qu’il y ait un lien avec cet appel reçu d’une des équipes d’exploration.



« Tant pis. Ce sera de la découverte pure et dure au moins ! » je prenais ça plutôt bien, du moins jusqu’à ce que je ne commence à me demander s’il ne vaudrait pas mieux que je m’équipe. Je ne sais pas pourquoi mais j’avais l’impression que l’on allait me dire d’aller sur une planète inconnue pour la mission. C’était peut-être là la signification de « prenez votre équipement. »

« Hmm…C’est vrai que Big Brother nous regarde… » dis-je en haussant les épaules. J’oubliais parfois cette petite puce aussi pratique qu’agaçante. Elle nous empêchait d’être toujours vraiment seul, de pouvoir mener des activités discrètement. Il n’y avait vraiment pas intérêt à ce qu’un membre d’un couple ait accès à ce merveilleux GPS sinon il y aurait plus de furies dans les couloirs.

« Si cela ne vous dérange pas. L’on n’a qu’un rapide passage à faire. Il y a au moins un Reaper MQ-9 près à faire une petite ballade. » répondis-je, appréciant son aide pour porter la mallette même si je me serais fort bien débrouillée sans. Je repris donc la direction de l’atelier, dressant une liste d’hypothèse sur les besoins d’un drone. Je n’avais pas vu qu’il devait être armé, ce qui indiquait plutôt une mission de reconnaissance. Ce n’était pas plus mal, tirer sur des gens c’était pas aussi sympa que ça en avait l’air.

Passée la porte, je me dirigeai vers le coin que j’utilisai habituellement et posai le drone sur une étagère voisine, tout en lançant à Matt, en faisant un geste vers la table de travail « Posez ça par-là ». Le ranger maintenant serait idiot, puisque dans moins d’une heure -en tout cas je l’espérai- j’irai la chercher pour réparer mes petites bêtises. Puis j’ajoutai « Je reviens de suite avec le chariot. ». Il était hors de question que je me promène avec un Reaper sur le dos. Il me fallut trois minutes pour mettre la main dessus et revenir avec, m’arrêtant devant mon poste pour m’assurer que les niveaux de carburants, huiles et autres étaient bon et comme ce n’était pas le cas pour tous, je complétai. J’ajoutai à ce petit chargement mon ordinateur portable, bien pratique pour analyser les données et me mit en route.

« Bon, allons retrouver le lieutenant pour partir à la découverte des secrets d’Atlantis ! » dis-je gaiement, direction la salle d’embarquement.

« Et sinon comment ça va vous ? » demandais-je, par sympathie mais aussi pour lancer une conversation. J’aimais bien parler, connaître les gens et si je connaissais Matt, ce n’était pas une relation assez travaillée pour que je puisse le cataloguer ailleurs que dans la case « Connaissance ».

Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Double compte : Lorn Fawkes


Hailey écrit en Darkorange
Revenir en haut Aller en bas
Lun 22 Avr - 17:59
Matt Eversman
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 11154

Dossier Top Secret
√ Age: 34
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Retour en classe




Un Reaper MQ-9. ça sonnait presque comme la dénomination d'un fusil ou même d'un avion de chasse ! C'était certainement un drône mais ne lui demandait pas lequel, Matt n'en avait strictement aucune idée. Pour lui, ce n'était qu'un dispositif métallique leur permettant d'obtenir des informations au même titre que les MALP en plus sophistiqués. Il était de la vieille école de ce côté là même si ça l'intéressait d'en apprendre davantage. La caisse à outils déposait à l'endroit désigner, il se rapprocha de la jeune femme pour observer ses gestes sans pour autant la gêner dans ses mouvements. Il la savait pressée, ce n'était pas le moment de jouer les stagiaires chiants.

Finalement la jeune femme disparut partant préparer le fameux Reaper le laissant seul au milieu de la caverne d'alibaba et surtout sans surveillance. Il y avait des petites lumières de partout, des télécommandes plus ou moins sophistiquées qui ne demandaient qu'à être manipuler. Il dut se faire violence pour ne pas en attraper une. On aurait dit un gosse dans un magasin de jouets. il avait envie de toucher, d'essayer un peu. Il se contenta d'effleurer doucement les ailes de l'un des drônes avant de brutalement retirer sa main lorsqu'elle fut de retour pour ne pas se faire disputer comme un gamin en faute.

« OK » Lâcha-t-il approuvant les retrouvailles en salle d'embarquement. N'allant pas rester là les bras ballants alors que le Caporal s'efforçait de faire avancer le chariot avec le fameux drône, il l'aida dans la manoeuvre. Ce ne fut pas de trop avec les couloirs aux angles droits des couloirs. Le téléporteur n'était plus très loin et n'ayant plus d'obstacle sur le chemin, Hailey lança la conversation. C'était assez étrange de le faire maintenant, il fronça les sourcils quelques instants avant de se détendre.

« Euh ça va et vous, Caporal ? » C'était assez maladroit de sa part. Il ne s'attendait pas vraiment à faire conversation en poussant un chariot muni d'un drône. Le sujet était banal permettant ainsi à chacun de ne pas s'impliquer. Pas de fait personnel pour le moment.

La réponse obtenue, Eversman relança.
« Il est pas très léger votre Reaper. Il aurait peut être fallu enlever la bombe nucléaire attachée en dessous. » Plaisanta-t-il avant finalement que les portes du téléporteur ne se referment sur eux. Quelques instants plus tard, les voilà en salle d'embarquement. Il l'aida à le pousser jusqu'à la porte des étoiles, le positionnant sous ses consignes avant de s'écarter.

« Je vais prévenir le Lieutenant. » Il n'eut pas le temps de faire plus de trois pas que l'officier pointa son nez en haut de l'escalier menant à la salle de contrôle et leur fit signe de s'approcher. Il s'empressa de transmettre le message.

« Caporal. Le Lieutenant semble vouloir vous parler. » Ils approchèrent ainsi tous les deux de l'officier, lui se plaçant en pas en retrait par rapport à elle n'étant pas directement concerné. Après tout, son rôle ne s'était limité qu'à la transmission d'informations. Un messager quoi. Ce n'était guère plaisant mais c'était là son rôle désormais et il l'acceptait. D'une oreille attentive, il put comprendre que la jeune femme devait envoyer le drône le plus rapidement possible. Une équipe était en difficulté réclamant de l'aide pour localiser un membre qui ne répondait plus aux messages radios.




@ pyphi(lia)


_________________

Retour en classe [avec Matt Eversman] Drama10Retour en classe [avec Matt Eversman] Wtf10Retour en classe [avec Matt Eversman] Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Retour en classe [avec Matt Eversman] 1540805177-matt-texte

Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Avr - 12:33
Hailey Spalding
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Messages : 208

Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Retour en classe ?

Pendant que je travaillai, je remarquai le regard de Matt. Je supposai qu’il regardait simplement ce que je faisais, par curiosité, notamment parce que c’était plus simple à gérer que se dire que c’était moi qui faisait l’objet de tant d’attention. Puis je disparus en quête de mon prochain jouet, le laissant au milieu des outils et autres manettes si tentantes, pour retrouver un gosse résistant à l’envie de choper le premier jouet dans le magasin et le montrer à sa mère pour qu’elle le lui achète. Dommage pour lui, je n’allai pas céder devant des collègues, par principe et pour ne pas avoir à réparer des petites bêtises embarrassantes.

Je débutai en partant la conversation d’une façon bien bateau et classique, me surprenant à le voir lui-même surprit que je puisse vouloir faire la conversation sur le chemin, comme si personne ne faisait ça sur Atlantis, que les militaires étaient des gens froids et sérieux (et en ce cas je n’aurais pas du tout ma place dans ce corps).

« Ca va. Merci. »
Puis il trouva vite le chemin de la plaisanterie, tout en me faisant douter d’un point : je n’avais pas laissé une bombe sur le Reaper quand même ? Au pire ça servirait mais… Non. A la réflexion personne ne stockai un Reaper armé d’explosifs, juste des balles à la rigueur donc aucune chance.

« A votre avis pourquoi on est aussi musclé nous autres les opérateurs drones? » lui rétorquai je avec un grand sourire. C’était totalement faux, on était loin d’être les plus gros bras de l’armée. L’on arriva très vite au téléporteur, qui nous rapprocherait de la salle d’embarquement et comme Matt était plus libre que moi derrière mon chariot, le fessier tout près de la porte, avec le fameux risque de m’appuyer contre et de me péter la tronche quand elle se rouvrirait, je le laissai nous envoyer à notre destination.

Un instant plus tard l’on se retrouvait à pousser le chariot jusqu’à la porte des étoiles et il m’aidait, bien aimablement, sans que je n’ai à lui demander, à déployer le drone. Il n’y avait que quelques directives basiques pour le placer à lui donner car je n’allais pas lui laisser des tâches plus techniques, comme vérifier des réglages ou des bidules du genre.

« Ok. » répondis-je, me demandant toujours le pourquoi de la mission. Je n’avais pas fini ma partie quand j’entendis Matt m’annoncer que le lieutenant voulait me parler. C’était évidemment pour me donner les informations sur la mission. Il m’expliqua ainsi qu’une équipe avait des difficultés et demandait un support aérien pour retrouver un équipier égaré qui jouait à silence radio. Je ne pus m’empêcher de me dire qu’envoyer un jumper, avec toute sa batterie de senseurs aurait été plus efficace et rapide mais je n’allais pas faire part de cette pensée à ce supérieur, avant d’avoir fait le tour avec le drone sans résultat.

« Bien, monsieur. Nous avons une idée de sa dernière position connue et de celle de l’équipe ? »

Ce serait un bon début pour commencer les recherches. Tout en écoutant sa réponse, assez précise quant à la dernière position connue de l’équipe et plutôt trop vague quant à celle de notre paumé, je réfléchissais à ce qui serait le mieux. La salle d’embarquement était sûr mais une porte des étoiles ne restaient ouvertes que 30 minutes consécutives et cela impliquait de condamner toute rentrée d’urgence d’une autre équipe. Il y avait des milliers d’entrées pour une sortie, ce qui était un problème. Je devrais donc aller de l’autre côté et pour cela je n’allais pas me priver d’une petite escorte, même d’un gars.

« Vu que cela risque de prendre du temps, je devrais peut être me rendre sur place ?Je ne voudrais pas bloquer la porte. Et si je pouvais pour ça avoir un homme au moins par sûreté j’apprécierai. Pourquoi pas Eversman ? S’il n’a rien à faire d’important, bien sûr… »

Je suggérai ça d’un ton poli, lâchant le nom parce qu’il était là, que je savais qu’il était d’une assez bonne compagnie et que je n’avais pas trop envie de me farder un silence pesant ou une conversation casse pied. Ma demande n’était pas trop exagérée, et relevait du bon sens, donc je m’attendais à une réponse positive.

Puis je me mis à préparer le drone pour son envol, terminant les ajustements et entamer les procédures de décollage. Ca allait être un vol agréable pour lui et une mission pas du tout marrante pour moi.
Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Double compte : Lorn Fawkes


Hailey écrit en Darkorange
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Mai - 19:53
Matt Eversman
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 11154

Dossier Top Secret
√ Age: 34
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Retour en classe




Mains dans le dos, la position en retrait n’empêchait pas l’écoute attentive de l’échange qui se déroulait devant lui. Un membre d’une équipe d’exploration ne répondait plus aux messages radios, impossible de la localiser. Cela pouvait très bien être une chute, un malaise ou quelque chose de bien pire. Dans tous les cas, il fallait faire vite. Il aurait peut être été plus simple d’utiliser un jumper mais on avait certainement fait appel au Caporal et ses drones car c’était le mieux à faire.

« Requête acceptée, Caporal. » Le regard de l’officier se posa alors sur le Ranger qui le soutint avant de lui adresser un léger signe de la tête de haut en bas. Certes l’officier n’avait pas besoin de son accord pour l’envoyer en mission, il apprécia néanmoins le geste lui rendant son signe de la tête avant de reprendre la parole. « Ramenez nos gars ! » Lâcha-t-il avant de détourner les talons.

« Oui, Lieutenant. » Répliqua-t-il tournant les chevilles à son tour. Un sourire avait fait son apparition sur ses lèvres, forcément ! Matt partait en mission à l’autre bout de la galaxie et ça c’était grisant ! ça changeait du rôle barbant de messager, l’adrénaline se déversait déjà en lui.

« Je m’occupe de l’équipement. Je serai près d’ici trois minutes, Caporal. » Déclara-t-il la laissant retourner auprès de son précieux alors qu’il prenait la direction de l’armurerie la plus proche afin de récupérer l’essentiel pour une mission d’exploration. A proximité de la salle d’embarquement, une petite armurerie avait été disposée afin de permettre d’armer et d’équiper le plus d’hommes possibles. Il y récupéra un gilet tactique avec les poches bien remplies ainsi qu’un casque de combat et un fusil d’assaut. Il en vérifia rapidement le bon fonctionnement avant de récupérer un équipement pour sa coéquipière. Même si ce serait à lui d’assurer la sécurité du binôme, Hailey ne pouvait s’y rendre sans équipement de mission. C’était l’essentiel. Il n’y avait rien de trop.

C’est les bras chargés et à petites foulées qu’Eversman se rapprocha du chariot lui tendant les affaires sélectionnées.

« Enfilez ça, Caporal. On est prêt ? »

Une fois la réponse obtenue, le Ranger se tourna vers la salle de contrôle effectuant un simple geste de la main envers l’un des opérateurs qui s’empressa de lancer la séquence d’activation de la porte. Deux minutes plus tard, le duo posait le pied sur cette fameuse planète. Le canon levé, Matt s’empressa de sécuriser la zone la passant au crible. Il n’y avait rien à l’exception d’arbres, partout autour d’eux. La porte semblait située dans l’une des rares clairières aux alentours. N’étant plus le Chef d’équipe qu’il avait pu l’être, Matt la laissa entrer en contact avec l’équipe sur place et faire son travail, lui s’occupant de sécuriser les lieux.



@ pyphi(lia)


_________________

Retour en classe [avec Matt Eversman] Drama10Retour en classe [avec Matt Eversman] Wtf10Retour en classe [avec Matt Eversman] Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Retour en classe [avec Matt Eversman] 1540805177-matt-texte

Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Mai - 16:43
Hailey Spalding
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Messages : 208

Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Retour en classe ?

« Requête acceptée, Caporal » ; des mots rassurants à mes oreilles mais un peu inquiétant tout de même. Cela signifiait qu’il y avait bien un risque que cette disparition ne soit pas juste le fruit d’une équipe un peu trop détendue de la radio. J’aurais bien aimé qu’il s’arrête là mais non, monsieur l’officier voulait me mettre la pression en me disant « Ramenez nos gars ! ». Alors que, primo, je suis toute seule avec Matt, deuxio je suis juste une opératrice drone qui va faire de la prise de vue en hauteur et qu’ensuite mon idée c’était de faire mon boulot de base : obtenir les informations nécessaires puis envoyer l’équipe de secours sur les lieux. Jouer les héros ? Ok mais faut pas abuser des bonnes choses !

« Merci. Faudra p’tet prévoir une équipe plus importante que deux zigotos. Difficile de savoir dans quoi ils sont tombés… »

J’avais été polie, comme à mon habitude tout en rappelant que je n’étais pas membre du peloton d’élite et n’étais pas vraiment qualifié à faire du secours, ou plutôt que je n’étais pas la plus qualifiée parce que, mine de rien, l’on a tous la même formation de base.

Je laissai Matt gérer l’équipement, profitant de ces quelques minutes à affiner les réglages des drones puis comme il était revenu, bon comme un camion dans sa tenue, je passai le gilet tactique qu’il m’avait pris et le foutu casque puis ce fut la route vers la porte des étoiles et la découverte de l’autre côté sur un stupide : « On est prêt et presque près ! ». C’était venue tout seul, c’était bête mais j’approuvais intérieurement.

Au moins l’on débouchait dans une clairière, ce qui avait l’avantage de nous offrir de la visibilité sur les environs mais l’inconvénient de nous mettre à découvert, donc, par précaution je me mis à chercher un point plus défendable et moins visible.

C’était soit la lisière de la forêt soit autour de la console de la porte mais un tir mal placé et l’on était mal pour revenir, donc ce serait sans doute la lisière. Deux types, pas vraiment militaire, étaient là près d’un espèce de chêne, ou de hêtre (je suis pas vraiment calée question nature et en plus l’on est pas sur Terre). C’était certainement à eux que l’on devait ma présence et Matt se carapatait pour le tour du périmètre…

« Minute…. C’est à moi d’aller leur causer ? Croooottttee !!! » m’exclamai-je en y allant. J’allais leur demander quoi au juste ? Et je devais les gérer comment ? En leur demandant de fermer leur gueule, retourner sur Atlantis et faire leur rapport ? C’était sans doute ce qu’il y avait de mieux. Cela réglait le problème de leur protection, même si cela nous aurait aussi offert une paire d’yeux en plus. Mais c’était aussi bon pour envoyer un message à Atlantis, et obtenir des renforts suivants les informations qu’ils baveraient une fois de retour en terrain connu.

« Hey les gens ! Alors vous avez perdu combien de gars au juste depuis votre appel ? Dans quel coin ? Il y a combien de temps ? Vous avez tenté de les rappeler récemment à la radio ? »

Questions de bases, réponses vaseuses. Normal !

« Un seul ! Ca fait cinq heure qu’on est sans nouvelles ! Il s’est éloigné du groupe et… » me dit l’un d’eux dont la tête me faisait penser à un gamin ; l’autre ne pipait pas un mot et moi je me retrouvai avec à peine une partie des réponses que je voulais.

« Et il a disparu. Traces de sang, lutte ?.Et si vous pouviez me montrer ça sur une carte avant de regagner Atlantis et expliquer ce qu’il s’est passé ça m’aiderait ! »

« Non ! Il n’y avait rien ! C’est ça qui est bizarre ! Montrez-moi votre carte. »

La zone indiquée n’était pas d’une immense aide. C’était quelque part dans les bois, et vu qu’il avait disparu depuis un bout de temps déjà il était potentiellement loin. Je les remercia rapidement puis alla exposer mon plan à Matt, tant pour le prévenir que voir ce qu’il en pensait.

« Bon un disparu, quelque part dans les bois. Je vais envoyer le drone d’ici, puisque j’ai la place de le faire décoller et voir ce que ça donne. Je compte renvoyer les deux membres de l’équipe ci présente sur Atlantis afin qu’il puisse expliquer la situation, et nous libérer du problème de leur surveillance. Vous en pensez quoi ? »

Soit j’allais passer pour une personne sans confiance en elle, soit la dirigeante qui prenait soin de solliciter les avis de son équipe mais dans les deux cas cela reviendrait au même : j’aurais un petit avis sur le plan foireux.
Codage par Libella sur Graphiorum



HRP:
 

_________________
Double compte : Lorn Fawkes


Hailey écrit en Darkorange
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Mai - 21:23
Matt Eversman
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 11154

Dossier Top Secret
√ Age: 34
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Retour en classe




Être assigné à la surveille des lieux et à la protection d’une personne n’empêchait pas de porter une oreille attentive aux différents propos. Hailey ne semblait pas à l’aise avec le fait d’être la plus gradée du duo agissant d’une manière un peu gauche. Il l’encouragea d’un signe de tête avant de balayer l’environnement proche à la recherche d’éventuels hostiles. Cela faisait donc cinq heures que le type avait disparu et l’alerte n’était donné que maintenant. En gros, le type pouvait très bien s’être vidé de son sang depuis le temps. Incroyable. C’était vraiment une équipe de bras cassés. Eversman ne put s’empêcher de soupirer devant l’état d’esprit qui émanait d’eux. S’il ne disait rien, il n’en pensait pas moins.

Après quelques échanges avec le fameux duo, le Caporal vint vers lui pour lui faire part de la suite. Au moins prenait-elle la peine de l’informer tout en lui demandant son avis sur la suite à tenir. Mine de rien, c’était agréable de sentir qu’il avait une certaine importance, qu’il n’était pas un simple exécutant. Le regard du Ranger passa de l’un à l’autre prenant quelques instants pour la réflexion avant de prendre la parole.

« Une équipe SG est composée de quatre membres, Caporal. » Déclara-t-il en désignant le duo d’un signe de la tête. Le Ranger lui laissa quelques instants pour déduire d’elle-même où il désirait la mener. « Il en manque un. Le Chef d’équipe au vu des grades. »

C’était des novices. Leurs noms étaient inconnus traduisant une arrivée récente sur Atlantis. Même s’il n’était pas vraiment une référence pour mettre un nom sur un visage, Matt était certain de n’avoir jamais été en mission avec eux, ni même en entrainement. Visiblement cela semblait de même pour sa coéquipière. Si deux novices étaient déployés sur une mission d’exploration, celle-ci devait donc être des plus tranquilles afin que leurs premiers pas soient les plus faciles possibles. Ils risquaient de s’en souvenir de cette mission.

« Je vais leur demander. » Fit-il à voix basse attendant la confirmation de la Chef avant de s’avancer vers eux s’exprimant alors normalement. « Hey les gars. Où est votre chef d’équipe ? »
« Encore là-bas à chercher. La radio ne passe pas, le Lieutenant nous a envoyé ici prendre contact avec la Cité. »

Bingo ! C’est avec un petit sourire qu’il se tourna vers le Caporal. Ça allait devenir pénible d’avoir toujours raison, ou pas ! Il y avait donc encore deux types là-bas dont l’un qui ne répondait à rien ce qui était inquiétant. On pouvait imaginer beaucoup de scénariis, tous étaient plutôt tragiques quand il s’agissait de planètes de Pégase.

« Il vaut peut-être mieux qu’ils restent là pour faire le relai avec Atlantis. Il nous faut agir vite, Caporal. » Pas besoin de lui mettre de pression spplémentaire sur les épaules. Matt aurait aimé partir à son tour à la recherche des deux disparus, il se devait pourtant de ronger son frein et de rester sagement aux côtés d'Hailey pour s'assurer sa sécurité le temps qu'elle déploie son drône.


@ pyphi(lia)


_________________

Retour en classe [avec Matt Eversman] Drama10Retour en classe [avec Matt Eversman] Wtf10Retour en classe [avec Matt Eversman] Atlant10
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
Retour en classe [avec Matt Eversman] 1540805177-matt-texte

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 5 - Zone Militaire-