Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis


Darren Clive

Image perso : Darren Clive, première classe Bannie10
√ Arrivée le : 20/03/2019
√ Messages : 76

le Mer 20 Mar - 21:59

Darren Clive



DARREN CLIVE

  • Clive
  • Darren
  • 14/03/86 à Cincinnati, Ohio.
  • Américaine
  • 32 ans
  • 2013, détachement spécial en renfort du siège d’Atlantis
  • Militaire, 1e classe
  • Protection des personnels sensibles
  • Américain
  • Guitare
Adrien Brody
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Données complèmentaires



DONNÉES MÉDICALES
  • Cicatrice dans le dos résorbée lors de sa mission d’escorte en Gaëllie. Il s’agissait d’une brûlure plasma provenant d’une lance Wraith.
  • AB
  • NE SOUHAITE PAS DE GÊNE !
  • NON
  • Migraine chronique, séquelle d’un accident dans l’exercice de sa fonction (a été touché par la machine à faire l’ascension.)
  • Darren ne s’est pas encore découvert de phobies.
    Cependant, il éprouve de fortes angoisses à l’idée d’être retiré du Programme Porte des Étoiles.
    Il a peur de se sentir dévoré de l’intérieur par des bestioles en restant impuissant.
    Et être manipulé par les personnes qui lui sont chères.

    • Cure de désintoxication : addiction aux jeux d’argents. Alcoolisme juvénile.
    • Luxation de l’épaule gauche en manoeuvre d'entraînement militaire.
    • Brûlure à la face suite au déclenchement d’une grenade d’entrainement.
    • Traitement pour maladie tropicale, absence de vaccination.
    • Lacération bénigne sur les avants-bras. Mission d’escorte échouée.
    • Plaie contondantes, passage à tabac. Mission d’escorte échouée.
    • Commotion cérébrale, long rétablissement. Mission d’escorte réussie.
    • Opération bénigne visant la récupération de l’amplitude du genoux (ménisque)
    • Traitement d’une brûlure au plasma Wraith dans le dos, perte sensitive.
    • Plaie contondante relative à un impact de tir accidentel sur pare-balle
    • Suture plaie par balles. Opération Normandie.
    • Traitement d’une brûlure au torse (pare-balle surchauffé). Opération Normandie.
    • Traitement permanent pour migraine chronique. Séquelle bénigne d’une exposition au dispositif d’ascension Lantien.




Données de compétences


PERSONNEL MILITAIRE
Compétences de base
  • 5
  • 5
  • 5
  • 0
  • 0
  • 5
  • 5
  • 0
  • 6
  • 0
Compétences secondaires
  • 0
  • 0
  • 2
  • 5
  • 2
  • 0
  • 0

Données d'une personnalité

Pour un première classe, Darren sait se servir de sa tête. Cela tient de son parcours particulier et de son penchant indépendantiste. Il est très respectueux de la hiérarchie même s’il est faillible et qu’il pourrait prendre ses propres décisions. Généralement il obéit bien sagement et fait taire sa petite voix insolente dans son crâne. Mais le spectre de la rébellion est parfois bien présente. Surtout dans le cadre de sa mission, il s’investit toujours bien au-delà de ce qu’il est requis. Le risque qu’il s’affranchisse un jour pour remplir un objectif à sa sauce n’est pas à négliger. Il le sait et, forcément, sa hiérarchie aussi.

Il n’en reste pas moins un bon soldat. Il n’a que très peu voyagé à l’extérieur d’Atlantis. Il s’occupe des gardes et de ses missions d’escorte. Mais il peut également se comporter comme un soldat de pure souche. Il peut arriver n’importe quoi, il prendra le fusil pour répondre à son devoir, comme ça avait été le cas lors de la mission Normandie.

Ses états de service témoignent de bons résultats et d’une réussite générale. Il a cependant toujours refusé, par voie protocolaire, toute promotion. Il préfère se rendre auprès de son supérieur en-dehors de la cérémonie des remises pour rester discret. Le jeune homme avait d’ailleurs requis une entente en ce sens avec le colonel Sheppard. Les citations plutôt que la promotion...

La responsabilité qui ne découle pas de sa spécialité l’horripile. Il préfère laisser aux plus “grands” la charge de prendre les décisions.

Il est d’un naturel aimable et optimiste. La déprime n’existe que par cycle relativement court chez lui parce qu’il compense toujours. Parfois c’est volontaire et exagéré, parfois c’est tout simplement instinctif. Son naturel blagueur est une constante. Dans son travail, il sait faire la part des choses, même s’il peut lui arriver de faire profiter son entourage d’un humour vaseux.

Une mention à sa tendance générale à jouer la tête brûlée. Pour Darren, on vit dangereusement ou on ne vit pas du tout. Quand il n’a pas ses missions habituelles, il se comporte comme un électron sans attache. Il peut tout aussi bien refuser de sauter de la digue, s’entendre dire qu’il n’a pas de couilles, et le faire deux fois en gueulant “Géronimo”.

Il préfère rire, chanter, se blesser. Plutôt que de pleurer, de chouiner et de rester les bras ballants. C’est d’ailleurs ce qui peut le rendre plus désagréable par moment : il déteste être vu en situation de vulnérabilité. Non pas qu’il s’évertue à rendre une image infaillible de sa personne, bien au contraire, mais il ne veut pas qu’on le plaigne.

C’est aussi un grand curieux impulsif. Il s’intéresse toujours aux inédits et aux anomalies, jetant parfois la tenue de rigueur aux oubliettes pour vivre pleinement l’expérience. Si on ne lui mets pas des barrières entretenues, Darren pourrait bien les user et les faire tomber pour s’installer tranquillement dans votre quotidien. Et d’autant plus si vous partagez l’humour et le goût du risque.

Il a également ses défauts. Il peut se vexer parfois pour pas grand chose et se montrer légèrement rancunier. Sa façon d'interagir avec les femmes, dans sa maladresse, lui donne parfois l’image d’un égoïste envahissant, malpoli. C’est pour ça qu’il reste généralement moins ouvert avec ces dernières.

Données d'un passé chargé



NAISSANCE & ENFANCE

Le jeune homme est né dans la ville de Cincinnati, le 14/03/86 dans l’état de l’Ohio. Son nom a été choisi de manière assez particulière et irréfléchie par ses parents. Daryl ne leur allait pas et “Darren” sonnait mieux selon eux. Tout simplement.

Cette petite famille représente le cliché le plus modeste des Américains. Un petit quatre pièces au premier étage d’un immeuble vieillot, un quartier qui peine à se faire connaître, une population locale tout ce qu’il y a de plus médiocre. Rien de très intéressant pour vivre, tout ce qu’il fallait pour s’emmerder. Par chance, Darren avait sa petite soeur, plus jeune de cinq ans, qu’il pouvait chérir et avoir comme compagnie.

L’un n’allait pas sans l’autre et inversement. Et quand on s’emmerde royalement, on trouve de quoi s’occuper. Au cours de leur enfance, ils firent les 400 coups à leurs parents, sans oublier tout le quartier bien sûr. Les deux monstres sévirent si bien qu’une relation cordiale s’était tissée entre les agents de police et leurs parents.
Les intervenants avaient quasiment leurs tasses attitrés quand ils venaient leur rendre les deux diables. Ils prenaient le café en essayant de trouver un moyen de les mater pour de bon. Mais en vain, Darren et Wendy savait y faire pour rivaliser d’ingéniosité. C’était à tel point qu’ils hésitèrent à les envoyer en internat. Mais les manques de moyens décidèrent à leur place.

ADOLESCENCE

Finalement, contraint d’aller un peu plus loin dans la ville pour poursuivre les études, les deux jeunes gens firent de nouvelles rencontres, s’épanouirent et trouvèrent des activités plus méritoires. Wendy s’était mise à la photo artistique et Darren aux jeux vidéos dans un club avec son meilleur ami : Ed. Il détestait les jeux Hitman et, pourtant, il en avait bouffé à cause de lui.
Il s’agissait d’un agent secret capable de franchir, sous les commandes du joueur, n’importe quel dispositif de surveillance pour abattre la cible. Si Darren n’aimait pas, c’était par compassion pour les pauvres gars qui se donnaient tant de mal pour rien. Il s’imaginait souvent à la place des gardes avec, justement, pour mission de pourrir Hitman.

Contrairement à Wendy, le jeune homme était un cancre à l’école. Il ne luttait que pour pouvoir suivre sa soeur au possible, rester le plus près d’elle. Mais il termina sur un trop grand nombre d’échecs, ce qui lui fit terminer sa course comme préparateurs de hamburgers dans une chaîne de fast food.

Le drame faisait que ses parents étaient progressivement tombés malade. Alzheimer tous les deux. La maison spécialisée pour les entretenir lui coûtait son salaire, et même plus, si bien qu’il se sacrifiait dans le seul espoir de voir sa soeur diplômée. Qu’elle ne connaisse pas son mal-être.
Il l’enterra une semaine avant sa remise, un tragique accident de la route alors qu’elle revenait d’une soirée trop arrosée.

JEUNE ADULTE

Clive en fut anéanti. Il tomba dans l’alcool et les jeux d’argents, passant très près d’une déchéance irrémédiable. Sa chute dura près d’un an. Il perdit tout ce qu’il lui restait, jusqu’au respect de son entourage. Il songeait de plus en plus au suicide, il dormait sur la tombe de sa soeur comme un vulgaire chien imbibé d’alcool. C’est une association qui le repécha, l’envoyant au milieu des SDFs et des inadaptés sociaux dans un camp préparatoire en vue d’entrer à l’armée. Le genre d’organisation qui se félicitait de voir la meilleure armée du monde remettre sur le droit chemin jusqu’à l’Américain le plus égaré.

Darren n’y croyait pas. Et pourtant, ça fonctionna. Il démontra sa persévérance et son goût pour la survie. Il termina sa formation au camp d'entraînement pour sa vingt-deuxième année. Le jeune homme se découvrit des facilités, tant physiques que mentales, et il apprécia la vie en caserne pendant un temps. Il y retrouva même par accident son ami Ed, alors plus gradé et dans une unité prestigieuse. Après avoir refait le monde autour d’un verre, celui-ci lui fit la promesse de revenir pour lui.
Encore une fois, Darren n’y croyait pas. Et il se trompa une fois de plus.

L’armée américaine employait également des mercenaires sur ses théâtres d’opérations. Ed revint un soir lui offrir une place dans une compagnie bien implantée. Il avait obtenu un poste de gérant d’une de leurs antennes et lui demanda d’intégrer l’aventure. Darren n’accepta que la seconde fois. On le forma à intervenir dans les pays étrangers, qu’ils soient riches ou pauvres, et on l’envoya rapidement sur ses premières missions.

Clive connu plusieurs identités durant son mercenariat. Il fit ses preuves, obtenant l’intérêt de la compagnie qui lui proposa des spécialisations, notamment en tant qu’escorte de VIP. La qualité des leçons de ses instructeurs dépassait ce que l’on pouvait apprendre dans les basses échelles de l’armée. Pour un bidasse de base en tout cas. Pour atteindre ce degré d’expertise, il lui aurait probablement fallu être des forces spéciales. Sur les années qui suivirent, le mercenaire vogua d’un contrat à l’autre. Malgré sa jeunesse apparente, il protégea efficacement des marchands, des politiciens, des recéleurs, des vendeurs d’armes. Des intellects controversés, des officiers d’armées régulières, des enfants, des épouses d’officiels. Même des “colis” qui devaient atteindre à tout prix la destination.

En somme, Darren ne revint jamais chez lui.

ADULTE

Un jour. Alors qu’il participait à la défense d’un cargo régulièrement arraisonné par la piraterie au large de la somalie, il reçut une lettre de Ed. Il s’apprêtait à avoir affaire à un nouveau drame dans sa vie, le priver de la dernière personne qui lui tenait à coeur, et c’était presque ça. Mais en mieux…beaucoup mieux.
Il s’était marié. Il avait eu un petit garçon avec une femme côtoyé durant l’université. Darren la reconnu sur la photo comme une amie de Wendy et en fut touché. Son meilleur ami quittait la compagnie pour faire sa vie ailleurs, en sécurité. C’était un au revoir douloureux auquel il ne pouvait que consentir.

Parce qu’il ne savait faire que ça, qu’il était bon dans ce métier, Darren poursuivit le mercenariat en solitaire. Il n’avait plus besoin de la compagnie, même si celle-ci accepta très difficilement son départ, et il continua ses propres contrats. Clive s’était fait une petite notoriété modeste. L’homme était bon, ce qui lui valait une clientèle assez fournie, mais il n’était pas le meilleur sur le marché. Lorsqu’il fêta ses vingt-sept ans, il se trouvait à Berlin pour protéger la transaction entre deux organismes gouvernementaux. Darren repartait avec sa solde pour la France, son prochain contrat, et tomba sur Ed qui l’attendait dans une voiture de délégation. Il pensait son dernier jour venu, qu’il s’agissait d’un piège ou quelque chose pour nettoyer les mauvais dossiers de la compagnie de mercenaires.
En réalité, il ne s’était pas que marié...il avait aussi été muté dans un programme secret.

A LA VEILLE D’ATLANTIS.

“C’est un voyage sans retour !”

Ed n’avait rien voulu dire de plus. Il lui avait affirmé avoir suivi ses péripéties dans le monde entier avec beaucoup de satisfaction. Il était heureux de voir qu’il s’était confirmé dans le métier de l’escorte et de la protection, c’est pour ça qu’il était venu à sa rencontre. L’US Air Force recherchait des militaires spécialisés pour une opération de grande envergure qu’ils surnommaient “Big Game”. Son ami était trempé là-dedans. Mais il ne répondit à aucune autre question. Il ne savait pas quel grade il occupait, si cette opération était avalisée par le Pays ou si c’était une affaire clandestine. Clive n’avait que sa parole sur le fait qu’il ne pouvait pas passer à côté d’une telle chance.

Darren lui devait la vie. Et il n’avait jamais été déçu. Alors il accepta sur cette seule base avant de le voir disparaître définitivement cette fois. Le jeune homme n’entendit plus jamais parler de lui malgré tous ses efforts pour le recontacter. Son contrat de confidentialité signé, il fut envoyé non loin de Cheyenne Mountain dans un camp d'entraînement. Il passa les tests de validation de sa spécialité, l’US Air Force reconnaissant son champ de compétence, et il passa de longues semaines d'entraînements avec des éléments provenant de tous les horizons. Big Game portait bien son nom. Lorsqu’ils n’étaient pas en manoeuvre, ils se battaient contre une armée adverse usant de rayon assommant bleuté.
Leur cantonnement était une sorte de base entièrement faite de métal, quelque chose qui ne donnait pas vraiment l’air “terrien”. Dans les différentes sections, les hypothèses toutes farfelues les unes que les autres allaient bon trains. Mais les officiers qui encadraient Big Game ne lâchaient pas un seul mot. Ils avaient pourtant tous signé leurs clauses de non-divulgation. Mais rien…

ATLANTIS…

En 2013, alors que la jeune expédition d’Atlantis avait effectué une micro connexion pour transmettre ses rapports et faire ses adieux, le SGC avait mis la main sur un E2PZ. Le Programme avait déjà prévu l’envoi de renforts, parmis leurs différents essais figuraient Big Game, qui avait pour but premier de faire la sélection parmis le personnel qui serait alloué à Atlantis. Quand le commandement valida la mission de ravitaillement, l’étrange vie de guerre permanente de Darren prit fin. On les leva un matin en les prenant de court dans leur cantonnement, les faisant monter dans des camions bâchés sans qu’il ne puisse récupérer leurs effets personnels, et un tri humain fut réalisé à l’entrée.

Dans ce qui constituerait les renforts pour Atlantis, ces “bérets rouges” pour la plupart, les heureux élus eurent droit à un bourrage de crâne complet. Le SGC leur annonça la couleur, reflétant le seul propos de Ed : un voyage sans retour. Darren ne cru réellement à cette histoire qu’en voyant le grand anneau s’activer et des explorateurs en émerger. Ils rentraient d’une mission. Il se prépara la semaine suivante à débarquer sur Atlantis et changea de vie, comme on le lui avait signalé.
L’administration de l’US Air Force lui demanda ce qu’il souhaitait le temps de son engagement et dans le cas où il périrait. Clive s’arrangea pour que ses parents soient retrouvés et bien traités dans une maison médicale adaptée.

LES ANNEES FOLLES.

Darren n’eut aucun rôle déterminant sur la cité. Contrairement à certains noms qui gagnèrent en popularité pour leurs faits d’armes et leurs aventures comme Sheppard, McKay, Allen, les membres du CODIR après que Weir eu été moralement estropiée ; lui n’était qu’un élément simple dans une immense cité. Il se voyait un peu comme un vétéran ayant eu la chance de survivre à chaque coup que l’expédition avait subi. Il avait vécu dès son arrivée la bataille pour interrompre le siège d’Atlantis. L’intrusion des Geniis. L’isolement dans le réfectoire quand un scientifique infecté leur était tombé dessus. Les vagues de violences par le Goa’uld. La guerre pour Normandie et tellement d’aventures internes, sans avoir besoin de franchir la Porte.

Il lui arrivait de craindre qu’on ne le démobilise ou qu’Atlantis n’aie plus besoin de ses services. Mais il y avait toujours du travail pour le bas de la pyramide. Des tours de gardes, surveiller des prisonniers qui avaient joué avec le règlement, veiller à la sécurité de quelques individus qui ne s’entendaient pas avec d’autres. Les missions restaient variées mais elle se répétaient sans vraiment d’originalité.
Jusqu’à ce jour où il participa à l’escorte d’une réfugiée politique que l’on présumait être la princesse d’un autre monde. Clive était resté fidèle à lui-même, surtout quand elle avait fait preuve de son pouvoir en faisant léviter sa propre botte, alors qu’il lui demandait un exemple. Cette fameuse botte était le symbole d’un tournant dans sa vie et d’un plaisir renouvelé en l’exercice de sa mission.

Grâce à cela, il franchit enfin la Porte pour connaitre une nouvelle civilisation. Les aventures continuèrent de s'enchaîner, il n’en était jamais lassé.
Depuis, une question s’imposait à lui régulièrement :

Quelle autre surprise l’avenir lui réservait ?


Données d'arrivée

Après Big Game et le saut dans les camions pour une destination inconnue, personne n’avait été autorisé à quitter Cheyenne Mountain. Beaucoup des bérets rouges qui constituaient la colonne de renforts, suite à la révélation du secret, doutaient encore que ce soit la vérité. Sauf, peut-être, le fameux colonel qui avait été nommé à la tête de l’unité.

Darren n’était pas de ceux-là. Sous contrat de l’US Air Force, il était simple soldat relégué avec quelques autres au transport des caisses en queue de peloton. Mais l’image de la Porte qui s’ouvre, de la colonne entière s’enfonçant sans hésitation dans l’horizon, figure parmi ses souvenirs les plus mémorables.

Il s’était souvenu comment les heureux élus s’étaient tous entassés dans la salle d’embarquement d’Atlantis, les lieux rappelant étrangement l’architecture du cantonnement de Big Game, sous les regards médusés des civils de l’expédition. Clive s’était attelé à sa tâche en déplaçant sa caisse jusqu’au rare endroit où il restait un peu de place. Et ensuite, seulement, il avait laissé son regard découvrir la magnifique salle. L’air pur qui inondait ses poumons et la sensation de renouveau, d’une nouvelle vie dont les normes habituelles avaient été repoussé.

Il pourrait décrire, comme si c’était hier, le colonel qui tendait une simple morceau de papier plié en quatre à une jeune femme. D’après le dossier, Eizabeth Weir. La première fois qu’il avait aperçu Sheppard. McKay. Ou appris que Teyla, Ronon, étaient de la galaxie de Pégase.
Il savait, comme tous les autres bérets, qu’il était là pour la guerre…pour les protéger.

Des survivants de ce siège, certains sont rentrés sur Terre, d’autres sont restés. Darren passe parfois prendre un verre avec eux. Il parle du “vieux temps” de Big Game, combien ils étaient à mille lieux de connaitre la vérité. Le jeune homme foule la cité chaque jour, durant chacune de ses missions, sans jamais être lassée de sa beauté. Une merveille d’architecture, d'ingénierie et de technologie que représente la cité.

S’en est au point qu’il a toujours eu une petite angoisse, lors de ses convocations auprès des supérieurs, de se voir remercié. Les huiles ne le trouvant plus utile. Les places sont chères sur Atlantis et Darren espère y rester pour longtemps encore.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Créé par Papi
Surnom :
Papi
Age :
30 ans
Comment avez-vous connu Atlantis Insurrection ? :
Sur internet
Connaissez-vous les séries Stargate ? :
Toutes
Souhaitez-vous être parrainé ? :
Non
Multicompte ?:
En remplacement du Dr Sidney
Code(s) du contrat :
xxxx
Envie de nous dire quelque chose ? :
Vive AI !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas

Naalem Lays

Image perso : Darren Clive, première classe 1562507278-01naalem-profil
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Date de naissance : 23/05/1985
√ Nationalité : Pégasien - Geniis (prétend être Loupias)

√ Gène : Innoculation
√ Age : 34
√ Messages : 193
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Isia TL-Elana Ravix

le Jeu 21 Mar - 20:17

Naalem Lays
Re bienvenu a ce personnage
Licorne sourcil

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas

Emilia Zeïn’ Eidolas

√ Arrivée le : 23/07/2018
√ Messages : 186

le Jeu 21 Mar - 22:58

Emilia Zeïn’ Eidolas
Copaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin de rp o/

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas

Chenoa Penikett

Image perso : Darren Clive, première classe 7foc
√ Arrivée le : 13/06/2018
√ Nationalité : Américaine

√ Gène : ATA
√ Messages : 152
√ Localisation : Entre le Dédale & Atlantis

le Ven 22 Mar - 11:43

Chenoa Penikett
Re-bienvenue Papi ! x)

Comme tout est bon, première validation.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Félicitations !

Tes efforts sont récompensés !

Félicitations, tu viens d’avoir ta première validation.
Il en faut trois de la part des membres du staff pour que ta fiche soit classée dans les « candidatures acceptées ».

Prends ton mal en patience cela ne va pas tarder !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DC : Erin Steele ; Pedge Allen ; Teshara Lays

Revenir en haut Aller en bas

Matt Eversman

Image perso : Darren Clive, première classe 1563542370-mattou-banner
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Date de naissance : 22/01/1990
√ Gène : Wraith
√ Age : 29
√ Messages : 11565

le Ven 22 Mar - 18:28

Matt Eversman
Rebienvenue par ici Papi et bienvenue à mon poto !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La 2ème est en poche !

Le flood est ouvert !

Avec cette validation tu obtiens ta couleur et les portes du Flood du forum s'offrent à toi. Ta fiche est presque terminée, il ne te reste qu’un avis à obtenir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas

Alexander Hoffman

Image perso : Darren Clive, première classe 1562506792-01-alexprofil-copie
√ Arrivée le : 08/07/2016
√ Date de naissance : 22/04/1979
√ Gène : Innoculation
√ Age : 40
√ Messages : 1843
Liste de vos DC : Isia-Sheppard-Naalem- Elana ravix

le Sam 23 Mar - 14:28

Alexander Hoffman

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu es validé !

Amuse toi bien sur le forum !

Validation finale !
Amuse toi bien chez les fous ! Tu peux faire ta fiche de « dossier personnel » et tu peux commencer à RP.

N'oublie pas de faire recenser ton avatar [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Tu peux également choisir une couleur d'écriture [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Bon jeu !


Je te laisse mettre à jour l'article avec le rôle et les postes pour Clive

_________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Alexander Hoffman
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : firebrick

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum