Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis


Natasha Avalon

√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 369

le Lun 23 Sep - 12:50

Natasha Avalon
Chronologie : 23 septembre 2019



Ca avait été une journée plutôt tranquille : un tour sur le continent athosien pour faire un suivi des alliés et prodiguer des soins à ceux qui en avaient besoin et ne souhaitaient pas se rendre à la cité pour une raison ou une autre. Le travail ne manquait pas, mais c’était toujours moins fatiguant qu’une mission d’exploration qui virait au désastre. Et puis, Natasha aimait avoir les pieds sur terre et c’était toujours un plaisir de renouer avec la végétation de Lantia. La cité avait beau être un bijou de technologie, elle n’en restait pas moins une ville moderne et fermée.

L’accueil des athosiens avait été agréable, peut-être même un peu trop chaleureux. Ces gens cultivaient l’hospitalité et elle avait dû refuser un peu trop souvent les petits mets qu’on lui avait servit ou elle aurait doublé de volume avant la fin de la journée.

Elle fut de retour en fin d’après-midi et se rendit à son bureau pour traiter de la paperasse et classer quelques dossiers. C’est en entrant dans la pièce qu’elle découvrit la série de post-it collés sur sa porte et formant un Pacman. Elle reconnu plusieurs écritures, certaines lisibles et d’autres qui l’obligeaient à plisser des yeux tant elles étaient linéaires… de vrais hiéroglyphes ! Mais elle comprit néanmoins l’essentiel du message : ce soir un infirmier fêtait son anniversaire et elle était conviée à venir boire un coup. Connaissant le bonhomme, il risquait d’y avoir du monde et de l’animation même si ça s’organisait à la dernière minute !
La rouquine s’amusa de la manière dont ses collègues s’y étaient pris pour lui rappeler l’évènement. Ils avaient découvert son petit côté geek depuis qu’elle était venue au travail avec un t-shirt "I ♥ Pacman" que lui avait offert son compagnon lors de leur séjour sur Terre l’été dernier et c’était devenu un sujet de plaisanterie récurrent.  
Bon, qu’avait-elle de prévu ce soir ?

…….. rien du tout. John n’était pas dans les parages et elle n’avait rien programmé. Elle pesa brièvement le pour et le contre : d’un côté une soirée tranquille et reposante, de l’autre des personnes festives, de l’alcool et de la bonne humeur. Elle n’hésita pas longtemps.

Après avoir terminé les quelques objectifs qu’elle s’était fixée, la jeune femme rejoint son studio pour prendre une douche et enfiler des vêtements un peu plus élégants que sa tenue de travail. Elle opta pour un pantalon noir et une jolie tunique d’un violet sombre virant au bordeau qu’elle avait troqué au marché athosien avant d’aller manger un morceau puis de se mettre en route pour le bar où, elle le soupçonnait, certains avaient déjà commencé à descendre quelques verres. Comme elle s’y attendait, une partie de l’équipe soignante était là, ainsi que d’autres visages. Elle en reconnu certains, notamment quelques militaires, d’autres non, mais ne s’en inquiéta pas plus que ça. La rouquine n’avait jamais eu beaucoup de mal à sympathiser, surtout dans ce genre d’ambiance, elle ne se sentait donc pas dépaysée. Après avoir souhaité un joyeux anniversaire à Mathis Kayme et salué les quelques personnes qu’elle connaissait, elle commanda un verre et profita un moment des festivités. A voir l’état de certains qui s’esclaffait, l’alcool avait du couler bien avant son arrivée. Natasha prétexta le besoin d’aller remplir son verre lorsqu’un des fêtards que la boisson avait désinhibé commença à se montrer un peu trop entreprenant avec elle. Ni une ni deux, elle s’éclipsa vers le bar, fit un signe au barman qu’elle connaissait depuis qu’elle avait organisé une soirée d’Halloween ici, et passa commande.

Quelques instants plus tard, Natasha s’apprêtait à rejoindre un groupe d’amis lorsque le type un peu lourdaud entra dans son champ de vision et avança vers elle. La rouquine fit la moue avant de chercher un prétexte pour fausser compagnie à l’indésirable. La jeune femme jeta un coup d’œil autour d’elle, avisa un homme seul plus loin qui lui tournait le dos et se dirigea droit vers lui avant de poser une main sur son épaule et de lancer un joyeux :

-Heey ! Comment ça va ?

Elle se tourna légèrement pour ne pas être vu de l’alcoolisé et se rapprocha un peu du pauvre inconnu qu’elle venait d’alpaguer pour lui chuchoter, comme si elle lui faisait une confidence.

-Désolé… un type a un peu trop forcé sur la boisson et me colle aux basques. Vous voulez bien jouer le jeu ? Avec un peu de chance il ira voir en ailleurs s’il me voit en compagnie d'un ami, dit-elle avec un sourire un brin gêné mais qui se voulait sympathique.

_________________
Un ami de circonstance [Samuel] Signat10

Revenir en haut Aller en bas

Samuel Stone

Image perso : Un ami de circonstance [Samuel] 1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 17/09/2019
√ Nationalité : Américaine

√ Gène : ATA
√ Messages : 72
√ Localisation : Atlantis je pense

le Lun 23 Sep - 15:41

Samuel Stone
Journée de travail bien remplie. Repas du soir assez tôt vers 19h. Petit passage vers la chambre pour une douche et un changement de Look. Pantalon de velours noir, T shirt gris cendré, et chemise à manche longue couleur bordeaux.
Lavé au savon senteur vanille, shampoing saveur pomme, et du déodorant à n'en plus finir.

Cano Rodriguez le cuisinier baragouineur de la cité l'avait invité pour une partie de billard. Certes ce n'était pas un rendez vous galant, Cano avait bien pris le temps de le lui préciser (tu sais je suis pas une tafiole, ok, c'est juste une soirée entre mecs, entre potes quoi), mais Samuel trouvait important de bien paraitre et d'être habillé classe et distingué. Mieux valait paraitre métrosexuel que pouilleux.

Samuel avait donc pris gaiement la direction de la salle de repos prenant avec lui sa petite sacoche contenant sa sempiternelle tablette, et son communicateur. Son rendez vous était censé avoir lieu à 19h45, et se terminer entre une et trois heures plus tard.
Il était 19h40 quand il arriva sur place. Samuel attendit au début une dizaine de minutes debout seul et géné.
Vers 20h00, assis depuis 5 mn sur un siège, il reçut un appel via son communicateur. Cano était désolé, mais il devait annuler, il avait une autre partie de prévue et il devait annuler le billard.
Se prendre un vent par une fille c'était déjà dur, mais par un mec c'était pas mieux non plus.

Samuel était un peu déprimé comprenant en quelque sorte ce que ressentaient les femmes qui se faisaient belles pour une soirée et se faisaient poser un joli lapin. Rien de dramatique bien entendu, mais on avait tous son petit égo.
Bref, histoire de ne pas terminer trop cette soirée en eau de boudin, il se dirigea vers le bar athosien non loin de là.
Il s'installa d'un air légèrement pesant au bar, et commanda deux verres d'un coup. Un pour lui et un pour l'ami qui lui avait posé un lapin avait-il dit. Samuel mit prés de 10 minutes à boire son premier verre.
Samuel entendait des personnes s'amuser non loin de là. Apparemment un anniversaire. C'était bien, il y en avait au moins certains qui allaient s'amuser ce soir. Samel leva son second verre à la santé de ceux qui ne gâchaient pas leurs soirée ce soir et avala le second verre.

Il ne fallait pas qu'il boive trop. C'était un coup à faire des bêtises comme son frère en avait fait à l'époque de la mort de ses parents. Il avait bu 2 verres. Il restait encore maitre de ses émotions et de ses sentiments. Mais ce soir là, sans être malheureux, il était assez frustré. Soirée décevante. Il s'était imaginé une soirée enjouée et animée, à laisser le cuisinier de la cité le faire rire et passer le temps. Et là, il était au bar en train de boire des verres comme le dernier des Jack Sparrow. Il fallait vraiment qu'il se constitue un cercle d'amis. Samuel avait déjà réfléchit à entrer dans des clubs, mais hésitait encore un peu sur les choix à effectuer.

Oui il était temps. Il avait pris ce poste pour tout recommencer à zéro. Il fallait donc se bouger et faire des efforts pour se sociabiliser un petit peu plus que de faire une partie de billard avec le type qui travaille à la cantine et à qui on parle tous les jours par obligation. Son haleine sentait à présent un peu plus l'alcool que le dentifrice à la menthe, mais ses cheveux et son déodorant faisaient toujours effet. Et ses vêtements toujours propres et repassés lui garantissaient une certaine classe. Oui il allait voir le petit groupe fêtant l’anniversaire de quelqu'un et essayer de sociabiliser un peu tout d'abord en félicitant l'heureux du jour.

Il fallait se bouger les fesses comme le disait Wanda Maximoff à Clint Barton dans Captain America Civil War avec la sublime Scarlett Johanson toute en cuir moulant.

Samuel fut distrait de ses penssées quand il sentit une chose qui le fit légèrement frisonner et sursauter. Une simple main sur son épaule qui s'accompagna presque aussitôt d'une jolie voix féminine.


-Heey ! Comment ça va ?

Samuel eut les sourcils qui se levèrent très haut face à la jeune femme, cheveux roux, plutôt belle, Pantalon noir et tunique violette, la couleur assez semblable à celle de sa chemise à manche longue. Un peu trop surpris pour réagir, samuel sentit ses cheveux se dresser quand il sentit la jeune femme se rapprocher et lui chuchoter.

-Désolé… un type a un peu trop forcé sur la boisson et me colle aux basques. Vous voulez bien jouer le jeu ? Avec un peu de chance il ira voir en ailleurs s’il me voit en compagnie d'un ami

Olàlà. Mais on était dans un bar mal famé de Londres, ou sur une cité ultra technologique au point que des abrutis alcoolisés pouvaient embêter de jeunes femmes. Il y avait un groupe à proximité. Inutile de gueuler ou de hurler à tout va. Cela gâcherait la fête et l'ambiance. Mieux valait jouer la menace. Ce la tombait bien , il avait son communicateur. Une petite menace de prévenir la sécurité pour foutre l' inopportun au trou et ça irait bien.

Rebaissant ses sourcils et fermant sa bouche legerement ouverte à cause de la récente surprise. Samuel fouilla sa sacoche et en sortit son communicateur qu'il activa en direction de sa chambre et se retourna, la main gauche semblant protéger la jeune femme, il fixa le malotru d'un œil mauvais. De sa voix froide et sèche il répliqua, le communicateur dans la main droite tel un détonateur.


-Tu as le choix mon grand, dégage maintenant et ça va, ou continue d’embêter mon amie et je préviens dans la seconde la sécurité et tu finis ta soirée au trou comme ça tu gâchera la nuit de personne ce soir. Décide toi très vite parce que si je t'ai encore en ligne de mire dans 6 secondes, je décide à ta place.

Samuel Bluffait bien entendu, mais bon. Il y avait mis le ton, glacé et tranchant, tout en veillant à ne pas élever trop la voix pour ne pas alarmer les fêtards à proximité. Dans une autre galaxie, en totale autarcie galactique ou presque, le dirigeant de la cité était une sorte de petit roi et risquer son courroux pouvait être dangereux. A voir si le sale type avait encore suffisamment de bon sens dans le cerveau.


HRP = Par pitié même si c'est drôle, me laisse pas dans une situation foireuse. Tomate

Revenir en haut Aller en bas

Natasha Avalon

√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 369

le Lun 7 Oct - 17:24

Natasha Avalon
Natasha ouvrit des yeux ronds en voyant l’homme qu’elle avait alpagué adopter une posture défensive envers elle et menacer de représailles le lourdaud qui avait forcé sur la boisson. Elle ne lui en avait pas tant demandé, en général les types un peu trop alcoolisés détalaient en voyant que leur cible était déjà accompagnée. La rouquine pensait simplement rester quelques minutes avec son inconnu et échanger deux ou trois mots sympas avec lui comme s’ils étaient de bons amis afin de décourager l’entreprenant. Néanmoins, la menace du brun parut porter ses fruits.

-Olala, ça va faut pas s’embrouiller comme ça ! répliqua l’homme en levant les deux mains l’air de dire « tout baigne, je veux pas faire de mal ».

Puis il fit demi-tour et retourna auprès d’un petit groupe qu’il devait connaitre parmi les fêtards. Natasha songea qu’elle ne le reverrait pas de sitôt. Elle se retourna vers le brun.

-Merci, lança-t-elle en lui faisant un clin d’œil. Certains ne sont pas bien méchants mais ont l’alcool un peu lourd… Je ne me fais jamais accostée quand ma moitié et avec moi mais c’est différent quand je suis seule.

En même temps, il fallait avoir une sacrée dose de connerie pour aller draguer la compagne du chef de l’armée d’Atlantis devant lui. Les gars se tenaient à carreau quand Sheppard était là, tous corps de métiers confondus.

-Je m’appelle Natasha, dit-elle en reprenant une distance respectable et en lui tendant la main par courtoisie. Je ne crois pas connaitre votre visage et j’ai plutôt bonne mémoire… je suis à peu près certaine que vous n’êtes jamais passé chez moi ! Enfin, dans mon cabinet je veux dire, se reprit-elle avec un petit rire. Vous faites partie des derniers renforts de la Terre ? Ou alors vous n’allez pas souvent sur le terrain ! plaisanta t-elle.

Le fait qu’elle ne le reconnaisse pas de visuel ne signifiait rien bien sûr, elle ne connaissait pas chaque atlante par son visage et son nom mais il était vrai qu’elle avait l’habitude de voir défiler les explorateurs et les militaires sur son lieu de travail. La grande aventure à l’extérieur se soldait très souvent par des blessures qu’il fallait réparer.

_________________
Un ami de circonstance [Samuel] Signat10

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum