Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis

-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

Alice Johnson
Image perso : La soirée cinéma vas bientôt commencer C5l7
√ Arrivée le : 29/12/2019
√ Nationalité : Anglaise

√ Gène : ATA
√ Messages : 45

le Mar 28 Jan - 0:12

Alice Johnson




Ouvert à tous


La soirée cinéma vas bientôt commencer
Cela allait bientôt faire deux mois que je me trouvais sur la cité d'Atlantis et je devais avouer que je m'y plaisais plutôt bien. La nourriture était bonne, j'avais une super chambre pour moi toute seule, l'endroit était plus que magnifique, mes collègues étaient plutôt sympathiques, tout comme le reste des personnes qui vivent et travaillent ici-même. Mais bon, cela ne m'empêchait pas de rester le plus clair de mon temps seul, de peur que quelqu'un profit ou se moque de ma trop grande naïveté. Même si je suis consciente d'avoir un tel défaut, cela m'empêche pas de tomber dans le panneau à chaque fois. Enfin, ceci dit j'avais décidé qu'il était temps de changer les choses et pour cela je m'inscrivis à quelques clubs de sport, ainsi qu'à quelques clubs de loisir. Je me disais que je pourrais ainsi faire plus ample connaissance avec certaine personne et peut-être même me faire un ou deux amis. Dans mes rêves les plus grands, je vais même à imaginer à rencontrer l'homme qui changerait ma vie, celui qui m'offrirait mon premier baisé. Comme dans un rêve, je serais la petite nouvelle et lui qui m'apprendrait les règles du club, me prenant en sorte sous ailes. Puis un jour il m'inviterais clairement à sortir et puis... Oh la la, mais qu'est-ce que je raconte, il faut vraiment que je redescende sur Terre moi.

Enfin, trêve de rêverie, il était temps pour moi d'aller à ma première soirée au club de cinéma. Un bon film, c'était parfait pour commencer ma toute première journée dans un club. D'ailleurs, comme j'allais sûrement être la seule petite nouvelle dans le groupe, je me disais qu'il fallait mieux que je fasse bonne impression dès le départ. Pour commencer, je mis l'une de mes plus belles tenues, enfin, celle qui était la plus adaptée pour regarder un bon film entre amis, d'après moi. J'enfilai une robe pull de couleur beige avec de la fausse fourrure sur les manches, donnant l'impression d'avoir une robe d'un grand couturier. J'accompagnai la tenue d'une paire de collants couleur peau, histoire de ne pas avoir froid vu que la robe m'arrivais au genou. Pour mes pieds, j'enfilai une paire de bottines noires avec un peu talons, histoire de ne pas être la plus petite du groupe. Pour conclure ma tenue, j'ondulai légèrement mes cheveux blonds et pris le temps de me maquiller. Je mis surtout un rouge à lèvre rouge foncé, mettant bien avant mes lèvres avant. J'avais beau essayer de mettre mes rêves de côtés, cela m'empêche pas d'y penser ne serait ce qu'un peu.

Ça y est, j'étais prête, mais avant d'y aller j'attrapai ma boite de cookies. Et oui, j'avais pris le temps ce matin d'aller faire un tour en cuisine, avec l'accord des cuisiniers bien sûr. Je voulais faire bonne impression après tout et je ne parlais pas simplement de ma tenue. Et bien sûr, pour faire vraiment une bonne impression à ces membres du club de cinéma, j'arrivai quinze bonnes minutes en avance. Je fus la première à arriver, heureusement d'ailleurs qu'il y avait une affiche sur la porte de salle, sinon j'aurais passée ma soirée a tourné en rond dans la cité. Comme j'étais la première je pu faire le tour de la salle, déposer ma boite de cookies ouverte bien en évidence, accompagné du petit mot "Servez-vous" écrit en rose à paillette avec des petits cœurs tout autour du mot. Une fois cela fait, je me dirigeais vers la bibliothèque, pour voir ce qu'il y avait comme films disponibles. Soudain, j'entendis quelqu'un entrer dans la pièce. Je me retournais aussitôt me demandant qui allais-je rencontrer.


"Bonjour, je m'appelle Alice Johnson. Je suis nouvelle dans le club, c'est ma toute première soirée." Disais-je le sourire aux lèvres.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas

Esfir Lunienko

Image perso : La soirée cinéma vas bientôt commencer Ban_co10
√ Arrivée le : 11/01/2019
√ Date de naissance : 06/08/1994
√ Age : 25
√ Messages : 411
√ Localisation : Cité de Atlantis

le Mar 28 Jan - 16:45

http://www.atlantisinsurrection.com/t3265-permission-de-esfir-lu
Esfir Lunienko
Alice et qui voudraLA SOIRÉE CINÉMA VAS BIENTÔT COMMENCER

La vie sur la Cité n’était pas de tout repos, à croire que chaque sortie, chaque mission devait tourner au drame! Elle n’était pas militaire, une simple petite technicienne russe de rien du tout, et pourtant tout ce qu’elle avait traversé depuis son arrivée un an plus tôt l’avait changée.
Oh, elle avait gardé son âme optimiste, son esprit taquin et bien que la part d’innocence qui l’habitait devait bien avouer être sérieusement ébranlée depuis qu’elle était ici, son envie de croquer la vie à pleine dents n’en était que plus forte!

Ce soir, se réunissait une nouvelle séance du club de cinéma. Elle avait loupé les précédentes à cause de sa convalescence puis d’un départ en mission qui tombait le mauvais jour, mais ce soir, c’était le soir de la reprise. C’était donc d’un pas léger et l’air joyeux qu’elle se rendit à la salle de projection.

Elle était en avance, ne sachant pas si le film du soir était déjà choisi, elle préférait être là pour pouvoir donner son avis si ce n’était pas encore le cas. Elle ne fut donc pas surprise de découvrir la pièce quasiment vide et paisible.
Lorsque son regard tomba sur la silhouette des plus féminine et coquette qui la salua aimablement, Esfir élargit son sourire pour accueillir cette nouvelle tête.

Salut, moi c’est Esfir ! Tu es nouvelles toi... je ne t’ai pas encore croisée.

La jeune technicienne à l’accent russe très prononcé, s’avança la main tendue.

Si j’avais su, je me serais mise sur mon trente deux moi aussi!

N’ayant appris l’anglais qu’un an et demi plus tôt, tout spécialement pour le programme, la jeune femme faisait encore quelques erreurs, surtout lorsqu’elle s’évertuait à essayer d’utiliser des expressions toutes faites.
Elle détailla sans se cacher la nouvelle venue, mais sans animosité ni méchanceté dans le regard.

En tout cas, ça fait plaisir de voir une vraie fille ! Enfin, y’en a d’autres, mais les trois quart des militaires et des technicienne sont des garçons manqué... même moi j’avoue je passe plus de temps en bleu de travail qu’en robe... et j’ai même pas pensé à profiter de l’occasion ce soir.... et pourtant, rien de tel qu’un ciné dans le noir pour une séance de pelotage

La jeune femme parti d’un grand éclat de rire, tout en se dirigeant vers la table, où une odeur doucement sucré avait attiré son odorat. Elle se saisit d’un cookie et mordit à belles dents dedans. Elle se tourna ensuite de nouveau vers Alice, la bouche pleine et le reste du cookie entamé dans la main.

Ché toi qui les za apporté? Ché une chuper idée, chadore!

:copyright:️ 2981 12289 0

_________________
ImageImageImage
La soirée cinéma vas bientôt commencer 58390_s

Revenir en haut Aller en bas

Alice Johnson
Image perso : La soirée cinéma vas bientôt commencer C5l7
√ Arrivée le : 29/12/2019
√ Nationalité : Anglaise

√ Gène : ATA
√ Messages : 45

le Mer 29 Jan - 20:28

Alice Johnson




Ouvert à tous


La soirée cinéma vas bientôt commencer
Alors que j'étais tranquillement en train de regarder dans la bibliothèque la liste des films disponibles, j'entendis quelqu'un entrer dans la pièce. Automatiquement je me retournais, prête à rencontrer le premier membre appartenant au club de cinéma. Je fis face à une très belle jeune femme rousse qui devait, à première vu, être à peine plus âgée que moi. Ses magnifiques yeux verts et son sourire éclatant me rassurait énormément sur la suite de la soirée. Bien entendu, je n'attendis pas qu'elle se présente et fit le premier pas, à peine avait elle franchit la porte de la salle.

“Salut, moi c’est Esfir ! Tu es nouvelles toi... je ne t’ai pas encore croisée.”

Je ne pu m'empêcher de remarquer aussitôt, au moment même où elle avait ouvert la bouche, son fort accent qui n'avait rien d'anglais ou d'américain. Je me retenue pour ne pas lui demander à la seconde après qu'elle est finie sa phrase d'où venait son accent. Je me disais qu'il était peut-être impoli de poser une telle question dès notre première rencontre. Surtout que moi aussi j'avais un petit accent british qu'elle seule devait entendre.

"Je suis ravie de te rencontrer Esfir. Et pour répondre à ta question, oui je suis nouvelle, je suis arrivé le mois dernier sur la cité."

Il était tout à fait normal qu'Esfir n'ai pas encore croisé mon chemin jusqu'à aujourd'hui et pour plusieurs raisons. Premièrement, ma taille, on ne vas pas ce le cacher, mais je suis généralement la plus petite du groupe. Du haut de mes un mètre cinquante-cinq, il est tout à fait normal qu'Esfir soit passé un jour à côté de moi sans jamais me remarquer. Deuxièmement, j'ignore pour le moment si la rousse est militaire, mais si ce n'est pas le cas, il est donc tout à fait normal que nos chemins ne soient jamais rencontrés. Je passe beaucoup au niveau cinq de la cité, la zone réservée aux militaires. Il est donc tout à fait logique, en partant de l'idée ou Esfir n'est pas militaire, que nous ne nous soyons jamais vue avant. Et troisièmement, le dernier point, mais non des moindres, je suis quelqu'un de plutôt solitaire. Quand je m'entraîne pas à me battre, à tirer avec une arme ou autres, j'évite généralement les gens. Ce n'est pas que je ne les aime pas, au contraire, mais on a tellement profité de moi par le passé que je préfère les contourner de peur d'être blessé de nouveau. Mais bon, être ici c'était comme recommencer une nouvelle vie à zéro. Nous sommes normalement les meilleurs des meilleurs, donc logiquement je devrais pouvoir leur faire confiance à tous, non ? En tout cas, c'est ce que j'espérais intérieurement, c'est d'ailleurs pour cela que je m'étais inscrite à de nombreux clubs, afin de faire des rencontres.

“Si j’avais su, je me serais mise sur mon trente deux moi aussi!”

Sur son quoi ? Je buggais devant l'expression que venait de sortir Esfir. Rien de bien grave, elle s'était juste trompée entre le trente et un et le trente-deux, mais pourquoi disait-elle cela ? À cause de la tenue que je portais ? De ma coiffure ? De mon maquillage ? Sûrement un mélange de tout ça à la fois, surtout au vue de son regard sur moi, mais à mes yeux tout cela était tout à fait normal. Après tout, ce n'est pas comme ci je portais une belle robe de gala ou que j'avais mis une belle parure en diamant. J'aime porter de jolis vêtements, de me faire belle tout simplement. Attention, je ne cherche nullement à attirer les regards, j'aime juste les jolies choses c'est tout.

"Oh ça ?" Questionnais-je en baissant une seconde les yeux sur ma tenue. "Ce n'est pas grand-chose voyons..." Disais-je rapidement, les joues légèrement rougies.

“ En tout cas, ça fait plaisir de voir une vraie fille ! Enfin, y’en a d’autres, mais les trois quart des militaires et des technicienne sont des garçons manqué... même moi j’avoue je passe plus de temps en bleu de travail qu’en robe... et j’ai même pas pensé à profiter de l’occasion ce soir.... et pourtant, rien de tel qu’un ciné dans le noir pour une séance de pelotage ”

Mes joues qui avaient commencés de couleur à cause d'un petit compliment sur ma tenue, devinrent encore plus rouge en entendant les dernières paroles d'Esfir. Elle avait bien parlé de séance de pelotage ? Ici ? Sur la cité ? Dans ce club de cinéma ? Et si elle disait de telle chose, est-ce que c'était parce qu'elle avait eut l'occasion de profiter de cela ? Je préférais ne pas y penser, sinon je n'allais pas passer ma soirée à regarder le film, mais juste a demander qui l'homme, ou bien la femme, avec qui Esfir avait passé un peu de bon temps. Je ne suis pas habituellement aussi curieuse, mais là, je ne pouvais m'empêcher de l'être et de rougir en imaginant de telle chose comme la pucelle que j'étais. Heureusement pour moi, Esfir c'était dirigé vers les cookies que j'avais apportés, avec un peu de chance elle n'avait pas remarqué la couleur de mon visage qui subitement changé. D'ailleurs, elle en attrapa un, qu'elle porta rapidement à sa bouche, avant de se retourner vers moi pour me faire un nouveau compliment.

“ Ché toi qui les za apporté? Ché une chuper idée, chadore! ”

"Oui, c'est moi qui les aie apportés. Comme je suis nouvelle dans le club, je ne voulais pas arriver les vides. En tout cas, je suis contente de voir qu'il te plaise. Tu peux en prendre autant que tu veux."

Comme Esfir était en train de manger l'un de mes cookies, j'en profitais pour l'imiter, après tout je n'avais même pas pris le temps ce matin de les goûter moi-même. Au moins si ils plaisaient déjà à quelqu'un cela m'était suffisant. D'ailleurs, comme il n'y avait qu'elle pour le moment, je pouvais en profiter tranquillement pour lui poser quelques questions, afin de mieux la connaitre. On ne sait jamais, cela pouvait devenir une simple connaissance au club de cinéma, tout comme cela pouvait devenir une future amie sur la cité.

"Que fais-tu comme travail sur la cité Esfir ?"

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas

Hailey Spalding
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Date de naissance : 21/09/1995
√ Nationalité : Américaine

√ Gène : ATA
√ Age : 24
√ Messages : 347
√ Localisation : Parmi les étoiles....

Liste de vos DC : Lorn Fawkes

le Ven 31 Jan - 14:36

Hailey Spalding
la soirée cinema va bientôt commencer


J’avais fini par récupérer pleinement des séquelles, physiques du moins, de ma mésaventure. Les côtes qui, deux mois plus tôt me faisaient encore mal quand je me mettais à rire suite à la débandade d’âneries qui pouvaient jaillir de ma bouche ne m’importunaient plus et j’en étais bien aise !

Imaginez un peu se retenir de faire des blagues quand c’est dans votre nature et vous aurez une petite idée de mon calvaire !!!

C’était atroce, immonde, long…

Alors pourquoi diable aujourd’hui je me trouvais devant la salle de cinéma ? Ce n’était pas pour buller tranquillement pendant une bonne heure et demie (soit la durée moyenne d’un film) à raison de convalescence. Non, j’appréciais juste pouvoir en regarder un de temps en temps et comme le petit écran de la chambre n’avait rien de particulièrement excitant quand l’on était seule… Et bien j’avais décidé de profiter d’une séance.

Mais quand j’arrivais… Surprise ! Il y avait deux têtes connues ! Esfir, que je ne pouvais absolument pas prétendre ne pas connaître et une fille, une belle blonde fraichement débarqué parmi les militaires. Elle je l’avais surtout croisé et si l’on avait échangé quelques mots à un moment, c’était limité à des banalités comme il y en avait régulièrement dans les couloirs, les douches, réfectoires, armureries et compagnie. Je me rappelai même de son prénom, puisqu’il m’avait permis d’élaborer une blague… Alice… Qui aurait résister à l’envie de faire un papier de bonbon avec la petite inscription « mangez moi » ??? Pas moi en tout cas ! J’avais gardé la « plaisanterie » dans ma poche, en attendant l’occasion et le destin me l’offrait !!! La séance de cinéma, c’était une bonne raison pour s’empiffrer de cochonneries !!!

J’entrai donc dans la pièce, me mangeant dans les dents la répartie sur les femmes militaires garçons manquées. C’était pour moi ??? Non elle ne m’avait pas vu… Elle n’allait pas dire ça après tout ce qui s’était passée entre nous ??

[color:1dd7=#darkorange]« Bonjour ! T’as déjà vu ça des garçons manqués à l’armée ? C’est nouveau ça ! », je m’approchai de la boîte à cookies, et déposai à côté les quelques bonbons gentiment préparés, bien en vue… C’était trop facile… Puis je piquai un cookie, normal !

« Hailey au fait ! Juste une squatteuse occasionnelle ! »



Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Double compte : Lorn Fawkes


Hailey écrit en Darkorange

Revenir en haut Aller en bas

Esfir Lunienko

Image perso : La soirée cinéma vas bientôt commencer Ban_co10
√ Arrivée le : 11/01/2019
√ Date de naissance : 06/08/1994
√ Age : 25
√ Messages : 411
√ Localisation : Cité de Atlantis

le Mar 4 Fév - 15:44

http://www.atlantisinsurrection.com/t3265-permission-de-esfir-lu
Esfir Lunienko
Alice et qui voudraLA SOIRÉE CINÉMA VAS BIENTÔT COMMENCER

Esfir avait sourit lorsqu’elle avait surpris le rose qui montait aux joues de la jeune femme après qu’elle ai parlé de séance de pelotage. Cela accentuait encore son air de poupée à la peau de porcelaine à qui l’on pourrait donner le bon dieu sans confession.
Elle était marrante la petite nouvelle, et Esfir s’imaginait déjà pouvoir profiter de soirées ragots et potins autour de délicieux cookies.

C’est alors que la voix de hailey retentit dans la salle, soignant son entrée d’une réplique bien sentie prouvant qu’elle avait bel et bien entendu ce qu’elle avait dit sur le look des femmes militaires.

Oui Hailey... et tu ne fais pas exception... même quand un vieux pervers essaie de te vendre comme esclave sexuelle, toi tu causes drône et explosion... j’ai vu plus féminin!

C’était sorti tout seul. Cela faisait plus de deux mois maintenant et Esfir avait réussi à surmonter le choc de leur dernière mission... enfin sauvetage était un mot plus approprié. Afin de ne pas sombrer dans ces souvenirs et mieux les accepter comme tel, il avait choisi d’en rire et d’en parler librement, comme si chaque parole prononcé et chaque rire ainsi déclenché lui permettait de s’approprier tout cela comme étant de vieux souvenirs. Elle espérait que son ami voyait les choses de la même façon et ne serait pas offusquée de l’avoir ainsi ramenée dans ces souvenirs.

Elle regardait le visgae de Hailey pour vérifier si elle n’avait pas fait une bourde, mais c’est finalement la question de Alice qui la sorti de ses pensées. La jeune femme lui demandait son métier.

Oh, oui, je suis technicienne, je fais pas parti des gros cerveaux du coin mais tu peux plus me voir comme une reine de la bidouille ! Et toi ?

:copyright:️ 2981 12289 0

_________________
ImageImageImage
La soirée cinéma vas bientôt commencer 58390_s

Revenir en haut Aller en bas

Alice Johnson
Image perso : La soirée cinéma vas bientôt commencer C5l7
√ Arrivée le : 29/12/2019
√ Nationalité : Anglaise

√ Gène : ATA
√ Messages : 45

le Mer 5 Fév - 21:04

Alice Johnson




Ouvert à tous


La soirée cinéma vas bientôt commencer
Je commençais peu à peu à sympathiser avec Esfir, quant une nouvelle personne entra dans la pièce, me faisant légèrement sursauté. Je me retournais automatiquement vers cette nouvelle arrivante, la saluant rapidement et timidement de la tête.

« Bonjour ! T’as déjà vu ça des garçons manqués à l’armée ? C’est nouveau ça ! »

On dirait que cette dernière n'était pas dure de la feuille et avait bien entendu la petite réplique cinglante qu'Esfir avait balancé sur les militaires. Heureusement, elle n'avait pas l'air de l'avoir trop mal pris, en tout cas c'est que je pensais. Elle déposa à côté de ma boite de cookies, quelques bonbons avec un petit bout de papier où était écris « mangez-moi ». Un sourire apparu doucement sur mon visage alors que mes yeux étaient posés sur l'inscription qui accompagnait les friandises. Au moment-même où j'allais en prendre de la main gauche, la droite étant occupée avec la moitié de mon cookie restant, la jeune femme qui avait apporté les bonbons se présenta.

« Hailey au fait ! Juste une squatteuse occasionnelle ! »

"Alice ! La petite nouvelle du club." Disais-je avec un immense sourire

C'était une brève présentation, mais cela suffisait amplement pour le moment. Et maintenant que c'était, je pouvais attraper un petit bonbon que je m'empressai de mettre dans ma bouche. Sur mon visage on pouvait lire sans problème que cette sucrerie était vraiment délicieuse. Ce furent les paroles d'Esfir qui me sortie de mon petit nuage sucré.


“Oui Hailey... et tu ne fais pas exception... même quand un vieux pervers essaie de te vendre comme esclave sexuelle, toi tu causes drône et explosion... j’ai vu plus féminin!”

Attendez quoi ? Mes yeux s'ouvrirent en grand, choqué par les paroles de la rousse. Je ne savais pas vraiment si ce qu'elle venait de dire était une "blague" que seule son amie pouvait comprendre, ou si elle faisait réellement référence à un événement passé. Ma bouche s'ouvrit un instant pour poser la question, mais elle se referma rapidement. Il était sans doute placé de leur demander si on avait vraiment failli perdre l'une des deux sur un étrange marché noir en tant qu'esclave sexuelle. Malgré cela je ne pouvais pas m'empêcher d'y penser tout en espérant sincèrement que cette histoire soit juste une blague donc je ne comprenais pas du tout le sens. Je baissais donc gentiment la tête, me concentrant sur le cookie que j'étais en train de terminer tranquillement.

Histoire de changer un peu de sujet et surtout histoire d'en savoir plus sur Esfir, je décidai de lui poser une petite question. Mon interrogation n'avait rien de bien méchant, d'indiscret ou encore de bien étrange, loin de là. Je lui demandais simplement quel métier pratiquait elle sur la cité.


“Oh, oui, je suis technicienne, je fais pas parti des gros cerveaux du coin mais tu peux plus me voir comme une reine de la bidouille ! Et toi ?”

Je ne m'étais donc pas trompé, Esfir n'était pas militaire, mais une technicienne. Son lieu de prédilection se trouvait donc normalement, si j'ai bonne mémoire, deux étages au-dessus de celui des militaires. Ma logique de tout à l'heure était donc bonne, il y avait très peu de chance que nos chemins se soient déjà croisés.

"Je suis soldate de deuxième classe, spécialisé dans l'infiltration. Je suis un peu un petit lapin qui arrive à se glisser dans n'importe quel trou de souris." Disais-je en rigolant légèrement. "D'ailleurs, cela me fait penser... Hailey, vous êtes bien militaire il me semble, non ? Quel votre grade, si cela n'est pas trop indiscret ?"

Aussi étrange que cela pouvait paraître, j'avais très naturellement vouvoyé Hailey, alors que j'avais automatiquement tutoyé Esfir dès notre premier échange de parole. Pour moi tout cela était tout à fait normal. Esfir est une simple civile à mes yeux, tout aussi brillante qu'elle puisse l'être, il est donc logique que j'emploie le tutoiement, surtout que c'était elle qui avait commencé la première à me dire tu. Mais Hailey est une militaire et elle doit sûrement avoir quelques échelons de plus que moi, logiquement. Pour moi, donc, le vouvoiement avait toute sa place à cet instant précis. J'ai toujours eu un immense respect pour mes supérieurs, il n'était donc pas question pour moi que je parle avec trop de familiarité à cette jeune femme, sauf si elle me le permettait bien sûr. Après tout, nous sommes dans un club de cinéma, ici notre grade, notre expérience professionnelle n'a aucune importance, qu'on soit militaire, médecin ou encore scientifique. Ce qui comptait uniquement c'était de passer une agréable soirée.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas

Hailey Spalding
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Date de naissance : 21/09/1995
√ Nationalité : Américaine

√ Gène : ATA
√ Age : 24
√ Messages : 347
√ Localisation : Parmi les étoiles....

Liste de vos DC : Lorn Fawkes

le Jeu 13 Fév - 23:18

Hailey Spalding
la soirée cinema va bientôt commencer


Parler drone ce n’était pas féminin ? Parce qu’il faudrait que je discute pendant mes enchères de maquillage et de robes à paillettes ???? Mais c’était ridicule !
Où ce n’était pas féminin les drones et les explosions ? La surveillance et le fracas, c’était pas un peu le rôle de la femme dans un couple ? Ah oui c’est vrai… Cela n’était vrai que pour espionner l’époux dans ses rapports avec les autres femmes et pour faire du bruit avec la vaisselle… Legit donc ma chère amie ?

Il était toutefois étonnant de la voir plaisanter sur le sujet. Elle s’en était plutôt bien remise. Moi j’avais choisi de blaguer dessus tout du long, parce que c’était comme ça que je fonctionnai, que je passai outre les problèmes. Mais Esfir… Elle avait dû avoir bien plus de mal que moi pour évoquer le sujet. Moi, je n’avais que du mal à en parler honnêtement, à admettre toute l’horreur de la situation. Il y avait des blessures pas bien refermées, des choses que je ne parvenais à mettre en mots, même avec Esfir qui avait vécu la même chose. C’était ces choses qui me valaient parfois un air triste, qui étonnaient un peu mes collègues habitués à ma joie de vivre.

« Eh ! S’il n’y avait pas les femmes pour parler à la place de Matt ça aurait encore été une catastrophe ! » rétorquai je avec un grand sourire. Je le gardai, plus mince, et pas vraiment plus discret, pour observer la réaction d’Alice à ma plaisanterie aux bonbons. Avait elle saisie ? Ou se réjouissait elle seulement de la friandise ? Quelque chose lui plaisait en tout cas.

Je ne manquai donc pas l’air surpris, la bouche ouverte d’Alice à la référence à notre mésaventure de la part d’Esfir. Je pensai de suite qu’il valait mieux expliquer en quelques mots la situation que la laisser se demander, poser des questions partout et avoir toutes sortes d’histoires ou bribes d’informations.
« Une mission qui a mal tournée. On s’est retrouvée toutes les deux comme objet à vendre. J’avais plutôt un beau prix je crois… Bref. Le genre d’accident qui peut arriver quand on est à l’autre bout de la galaxie… »

C’était suffisant et je lui laissai ensuite la parole pour faire connaissance avec Esfir. Je notai dans un coin de ma tête son grade, détail que je n’avais plus en mémoire.

« Yep. Spécialisé dans les drones. Et je suis caporal. » je ne précisai pas ouvertement que je n’étais pas spécialement attaché à des formalités d’usage en dehors des heures de service, surtout dans un club de cinéma. Les convenances militaires se devaient d’être respectées, en général. Je ne serais juste pas offusquée si elle optait pour agir de façon détendue.

« Ce n’est pas indiscret. Tu le saurais rien qu’en se croisant dans les vestiaires. » je marquai une pause avant d’ajouter d’une voix plus basse vers Esfir « Les galons… » même si je m’adressai toujours à Alice. C’était juste pour rendre ça plus drôle, plus théâtrale. J’avais opté pour le tutoiement, parce que je ne voyais pas de raison à la tutoyer. C’était vraiment quelque chose que je réservai spécifiquement à mes supérieurs. Alice devait agir de même, je lui laissai donc le choix de s’adresser à moi de la façon qui lui paraissait la plus aisée. La mettre en difficulté avec un tutoiement n’avait pas d’intérêt. Je savais ce que c’était… Il me fallait toutefois clarifier cette possibilité, subtilement. « Alors c’est quoi le film de la soirée pour une séance conviviale et bien détendue ? ».

L’invitation à laisser de côté le formalisme était sans doute trop occulte. Au pire je le redirai plus clairement.
Je jetai un œil ensuite vers les films disponibles. Beaucoup de choix mais rien qui me bottait vraiment. Il allait falloir que je lise la liste plus en détail.



Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Double compte : Lorn Fawkes


Hailey écrit en Darkorange

Revenir en haut Aller en bas

Esfir Lunienko

Image perso : La soirée cinéma vas bientôt commencer Ban_co10
√ Arrivée le : 11/01/2019
√ Date de naissance : 06/08/1994
√ Age : 25
√ Messages : 411
√ Localisation : Cité de Atlantis

le Mar 18 Fév - 18:00

http://www.atlantisinsurrection.com/t3265-permission-de-esfir-lu
Esfir Lunienko
Alice et qui voudraLA SOIRÉE CINÉMA VAS BIENTÔT COMMENCER

La jeune russe avait bien remarqué la tête de la pauvre Alice face à son récit d’esclavage... si elle croyait tomber au pays des merveilles, elle allait vite se rendre compte que le rêve pouvait vite se transformer en cauchemar!
Pour survivre sur la Cité, il fallait certes avoir de bonnes compétences et un goût de l’aventure très prononcé, mais il fallait surtout un moral d’acier!

Esfir croyait être capable de tout surmonter, après ce qu’elle avait vécu étant enfant puis ado, et le choix qu’elle avait fait par la suite de changer et de faire face... cela prenait une toute autre ampleur ici et le combat était plus dur à mener qu’elle ne le croyait.
La jeune femme se rembrunit un peu alors que Hailey: sa compagne d’infortune, faisait un bref résumé de ce qu’elles avaient traversé. Les images sordides lui revinrent alors en mémoire, les coups, être mise en scène comme un morceau de viande... être ballottée comme un sac de patate sur le dos de Darren... l’hospitalisation qui avait suivi... dieu qu’elle détestait les hôpitaux et malgré la visite de ses camarades sauveurs pour la distraire, cela restait un moment difficile.
La technicienne perdit alors le fil de la conversation, ses yeux perdus dans le vague de souvenirs douloureux.

Ses séances chez le psy l’avait pas mal aidé à surmonter tout ça, au début elle n’avait pas voulu y aller, puis elle s’était rappelé la promesse qu’elle s’était faites à elle même... ne rien se cacher, ne pas se mentir à soi même et accepter de reconnaître que parfois la vie et dure et qu’on peut avoir besoin d’aide.
Elle y était brièvement allée après sa mission sur PX-628 mais elle avait assez rapidement mis fin aux séances, même si ça avait été difficile, elle était sortie de cette mission en héroïne, elle s’était montrée plus forte qu’elle ne l’aurait cru et avait contribué à sauver deux vies, dans ces conditions, c’était facile de surmonter un face à face avec une panthère extra terrestre; des égouts puant et un plongeon dans un puit froid...
Mais leur kidnapping c’était une autre histoire. Elle s’était juste retrouvée dans le rôle de la victime éplorée qu’on doit venir sauver, elle n’avait servit à rien, a part mettre les autres en danger... Darren et Matt avaient été blessés dans l’affaire... tout ceci, elle avait eut beaucoup plus de mal à le surmonter. Cela ne faisait que quelques semaines qu’elle parvenait à en parler librement et à en plaisanter comme elle l’avait fait quelques secondes plus tôt... mais il ne fallait pas grand chose pour la replonger dans le gouffre des souvenirs.
Heureusement, la question de Hailey la sorti de sa torpeur.

Une comédie non ? Ou sinon je peux vous proposer un bon vieux film russe : le cuirassé Potemkine ! 1h20 de film muet en noir et blanc... ça, ça remonte le moral !

Elle essayé de retrouver le ton enjoué de son arrivée, et forçait son esprit à se concentrer sur l’instant présent.

Ou sinon, une comédie romantique... quitte a se faire une soirée fille, autant le faire jusqu’au bout non ?

Une sourire illuminait à nouveau ses traits, bien qu’une petite lueur sombre se cachait encore dans ses yeux émeraudes.

:copyright:️ 2981 12289 0

_________________
ImageImageImage
La soirée cinéma vas bientôt commencer 58390_s

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum