Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

[MJ 04] Complications (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: [MJ 04] Complications (Terminée) Sam 6 Juil - 12:01
Tous les membres de l'expédition étaient présents et prêt dans le hangar à jumper. Ils avaient eu droit à un briefing la veille à propos de la mission à venir. Celle-ci semblait banale, juste aller vérifier une planète qui se trouvait dans la base de donnée des anciens et qui selon les spécialistes devait abriter un ancien laboratoire abandonné ou quelque chose du genre. Puisqu'ils avaient trouvé trace de recherches dans la base de donnée, seulement le dossier en question avait subit une détérioration, dont on ignorait la raison. Est-ce qu'ils avaient des choses à cacher là bas ? personne n'en savait rien car la plupart des dossiers concernant les recherches des anciens étaient encore en état et consultables mais ce n'était pas le cas de celui-ci. Quelqu'un ou quelque chose était à l'origine de cette détérioration, aux terriens maintenant d'en savoir plus.

Une petite équipe avait donc était montée et chacun avait accepté cette mission. Un pilote ainsi qu'un technicien serait présent, accompagnés de plusieurs militaires et scientifiques. Une mission de routine en quelque sorte.Le lieutenant Lance se tenait debout près de la porte du jumper et regardait avec amusement les protagonistes arriver les un après les autres. Certains étaient chargé de divers malettes et caisses alors que d'autres arrivaient juste avec leur alter égo. Cette différence entre les militaires et les civils l'avait toujours fait sourire.

- Vous êtes prêt messieurs dames, parce qu'on va pas tarder à y aller là. Chacun prend place dans le jumper et se tient tranquille jusqu'à notre arrivée. On ne sait pas ce qu'on va trouver là-bas donc il faut s'attendre à tout. Ce ne sera peu être qu'une simple marche sur une planète agréable comme un combat contre on ne sait pas quel type d'ennemi ou carrément l'ennuie total, mais quoi qu'il en soit on obéi aux ordres et on ne s'éloigne pas du groupe.

Le jumper avait été préparé d'avance et n'attendait que ses passagers pour décoller. Chacun pris place à l'intérieur, Granger se plaça à l'arrière laissant un des militaires ou des scientifiques prendre place à l'avant aux côtés du pilote qui était déjà assis et prêt à décoller.
Lorsque tout le monde fut à l'intérieur le pilote attendit l'autorisation de décoller et une fois cette autorisation donné mis en route l'appareil, la porte venait de s'ouvrir et ils s'y engoufrèrent. Tout le monde n'avait pas l'habitude du jumper et certains déjà sentaient leur estomac appel à l'aide. Il valait mieux éviter de rendre son petit déjeuner, sinon c'était la honte assurée et on ne manquerait pas de leur rappeler ce petit écart.

Une fois de l'autre côté, on pouvait voir sur l'écran qu'une superbe planète se trouvait devant eux. La rejoindre fut assez simple et rapide vu la vitesse du jumper et le pilote survola la zone jusqu'à arriver aux coordonnées qu'on lui avait transmises. L'appareil se posa et chacun pu enfin toucher la terre ferme. Dehors le paysage était magnifique, verdoyant et assez humide en fait. On aurait dit qu'il avait plus quelques minutes auparavant et que cette pluie avait durée plusieurs heures. Il n'y avait pas de boue mais le terrain très vert était glissant, il fallait donc faire attention pour ceux qui étaient chargés.

Il  leur faudrait marcher un peu avant de se rendre au site qu'ils devaient étudier. Le terrain était rocheux un peu plus loin et la végétation moins dense. Se serait plus facile d'avancer aisément. Mais avant ça il leur fallait suivre une petite rivière à contre courant et donc monter un peu. Le plus troublant c'était le silence qui régnait dans cette végétation très dense. Habituellement on pouvait entendre le chant des oiseaux, le bruit des petites animaux mais ici on aurait dit qu'il n'y avait rien alors que c'était loin d'être le cas. Déjà, quelques insectes se faisaient remarquer en venant se poser sur certains membres de l'expédition, des sortes de moustiques assez collant qui se firent une joie de se nourrir sur les nouveaux venu, provoquant chez certains une frénésie qui donnait l'impression d'un balais humoristique, ne laissant paraitre que le son des claques sur les vêtements.


- Bon on a finit de jouer là ? quelqu'un à pris la bombe anti moustique ? il serait gentil de faire tourner.

Les piqures en elles même n'étaient pas douloureuses mais gonflaient assez rapidement et démangeaient bien plus fortement que les moustiques rencontrés sur terre. Après une petite lutte qui en fit sourire plus d'un, chacun retourna à son poste. Prenant le matériel au dos, ou bien le portant à bout de bras, il était temps pour notre petit groupe de se mettre en route. Marcher ne fut pas un problème il fallait juste faire attention de ne pas glisser, le plus dur étant de supporter les démangeaisons incessantes des nombreuses piqures dont ils avaient fait l'objet.
Après environ une demi heure de marche ils arrivèrent au pied de la falaise là où se trouvait le soit disant laboratoire de recherche. Mais à première vu il n'y avait rien. Lance jeta un coup d'oeil à son scanner et remarqua divers points qui n'étaient pas les membres de son équipe se rapprocher de leur position. Granger quand à elle sortit sa tablette et chercha la position exact du dit site de recherche.

- On va avoir de la visite les amis, quand à savoir si c'est humain ou animal je ne pourrais pas le dire avant de les avoir en visuel. Chacun se met en position, on protège les civils !

Lance sortit son arme et pris position, plaçant Granger derrière lui et les autres firent de même.

- Attention contact dans....10 ...9...8...7...6...5...4....3....2....







C'est partit, comme vous pouvez le voir ça commence bien. A vous de décider si votre personnage est malade, s'il se fait piquer, ce qu'il a envie de dire etc.... Vous êtes assez libre à partir du moment ou vous respectez les diverses passages de ma narration.
Si vous avez des questions, besoin de dialogues avec Lance, demandez moi je vous filerai les réponses.
Vous avez une semaine pour répondre, c'est à dire jusqu'à samedi matin dernier délais. Si vous avez des soucis pour tenir le délais, idem prévenez moi dans le topic de la mj.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Lun 8 Juil - 18:12
Tyler commençait à s’énerver dans son bureau. Qui est ce qui lui avait fichu un assistant pareil ? Il n’avait pas que ça à faire de repasser derrière lui pour corriger son travail. En plus il devait partir en mission dans quelques minutes.  Fermant violemment le dossier comprenant la traduction erronée, il se leva dans un sursaut, sorti de la pièce et se dirigea dans le bureau d’à côté. Entrant sans frapper, il jeta le fameux dossier sur le bureau de son assistant qui travaillait alors sur une photo.

« Matthias, vous vous croyez où ? On n’est pas à la fac, je ne suis pas votre prof, chargé de corriger vos devoirs… Je vous demande de me faire une traduction pour m’avancer de mon travail, si je dois tout refaire après vous, j’appelle ça du temps perdu, pas gagné ! On m’attend dans le hangar à jumper, heureusement pour vous… Lorsque je rentre de mission, je veux une vraie traduction sur mon bureau. Sinon, vous serez du prochain voyage sur Terre. »

Il tourna les talons, sans attendre de réponse et sorti. La journée commençait bien… Une petite mission lui ferait le plus grand bien, de l’air frais, un peu de sport, d’inconnu et, espérons des découvertes intéressantes. Cela ne faisait que trop longtemps qu’il était resté cloitré sur Atlantis, hormis un petit tour sur le continent il y a deux semaines…
Il repassa dans son bureau, uniquement pour saisir son sac à dos préparé au lever puis se rendit au jumper, essayant de se calmer pour mieux profiter de la mission.

Il était dans les derniers arrivés. Saluant ses collègues, notamment une charmante technicienne qui eut droit à un sourire un peu plus appuyé que les autres il alla s’asseoir et serra aussi la main de son collègue, le docteur Nevers. Français, mais plutôt sympa et compétent.
Alors qu’ils décollaient, il en profita pour demander à Granger si c’était sa première mission extra planétaire. Il est vrai que les techniciens n’avaient pas l’occasion de partir très souvent.

Une fois la porte franchie, ils purent apercevoir un magnifique paysage, comme les photos du briefing l’avaient montré.

« Ah bah ça va, on a connu pire comme destination… Niveau paysage j’entends… J’éviterai de me prononcer pour le reste ! »

Le reste du voyage fut assez rapide et on les déposa peu après aux coordonnées prévues.  La soute du jumper s’ouvrit et ils purent descendre. Un peu trop empressé, Tyler n’avait pas fait attention que l’herbe était mouillée et son premier pas dérapa quelque peu.  Mais il parvint à garder son équilibre, espérant que personne n’ait fait attention à ce petit faux pas.
Ils durent ensuite marcher pour se rendre sur le site à explorer. Tyler, assez silencieux, profitait de ce bol d’air frais, respirait à plein poumons, écoutait la petite rivière (attitude très pastorale, mais après avoir passé deux mois sur Atlantis, ça pouvait se comprendre !)… et jetait de temps en temps en coup d’œil rapide aux déhanchés de Granger, marchant devant lui…

Rapidement, l’humidité aidant, les moustiques, de taille plutôt généreuse, bien que moins gros que ceux d’Amazonie par exemple, vinrent leur tenir compagnie.  Tyler agitait les mains autour de lui pour les faire fuir mais regarda autour de lui lorsque le lieutenant demanda si quelqu’un avait une bombe anti-moustique. Il avait été bête de ne pas en prévoir. Il avait pourtant l’habitude des chantiers de fouille en terrain « hostiles ». Mais là, il avait complètement oublié…

Ils arrivèrent enfin à l’endroit prévu mais rien ! Juste une falaise.

« On est au bon endroit ? Y peut être un passage dans la falaise ? »

Mais les autres n’eurent pas trop le temps de lui répondre,  car des visiteurs arrivaient. Lance était incapable de dire de qui ou de quoi il s’agissait mais dans le doute, on le fit passé derrière les militaires.

« Des signes de vie, c’est vague, c’est peut être une famille de lapin… » chuchota, ou plutôt marmonna-t-il .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Jeu 11 Juil - 1:08
Un coup d’œil à ma montre et je m'aperçus  que je n'étais pas en avance. Heureusement que le débriefing avait eu lieu la veille ainsi j'avais put préparer toutes mes affaires ainsi que celles de mon chien. Après avoir équipé Dark de sa muselière, car il ne supportait pas trop les voyage en jumper, je me rendis à l'armurerie pour m'équiper à mon tour. Je mis mon gilet tactique contenant deux chargeurs de FN P90, trois chargeurs de M9, trois serflex, une boussole, un cyalume, un fumigène et une grenage. Je mis un petit sac à dos (3l) sur mes épaules contenant une gourde d'eau de 1litre, trois cyalumes, des lunettes de vision nocturne, un flachbang et une grenade. J'attachai ensuite un holster à ma jambe droite contenant un M9 chargé et un couteau. Je fixais ma radio à mon épaule et je mis une oreillette. Puis je mis ma casquette et mes lunettes de soleil et pour finir, je pris mon FN P90 équipé d'une lampe, que je fixais à mon gilet tactique par l'avant. J'étais énormément équipé mais il s'agissait de ma première mission depuis celle où j'étais partie en mission de sauvetage et je préférais prévoir au cas où. Je n'avais aucune envie de me reprendre une autre balle. Mon avant bras gauche portait désormais une cicatrice. Enfin prête, je rejoignis le  hangar à jumper où la plupart des membres de l'équipe étaient déjà présent. Je pris place dans le jumper et m'assis à coté du soldat de première classe Cooper. Mon chien était assis entre mes jambes et mon sac se trouvait entre ma jambe et celle de Cooper. Lorsque tout le monde fut enfin près, le jumper rejoignit la salle d'embarquement puis il franchie la porte des étoiles. De l'autre coté, la vue était sombre mais la vue de la planète de l'espace était très beau. Tout était vert.

Quand le jumper fut poser, je sortis rapidement. Mon estomac n'avait pas trop aimé le voyage mais l'air frais me fit instantanément du bien. Puis nous partîmes vers le laboratoire où je fermais la marche avec mon chien, mon FN P90 levé en cas d'éventuelle danger. Les chemins étaient particulièrement agréable, mais assez glissant. Je plaignais les civils qui n'avaient pas penser à mettre des rangers. Le seul bruis qui me parvenait était le bruis de nos pas,et nos respirations. La nature était étrangement silencieuse jusqu'au moment où des bourdonnements me vinrent à l'oreille, suivie d'une petite douleur au bras  gauche. Ma réaction avait été de dégager la raison de ma douleur et je découvris un gros moustique. Des bruis de claques m’apprirent que je n'étais pas la seul a me faire piquer. Dark de son coté se mordait les parties de son corps où les moustiques essayait de le piquer. Heureusement quelqu'un eu la gentillesse de sortir sa bombe anti-moustiques. A mis chemin je relayai un militaire. Je portais sa caisse et lui fermait la marche. Nous n'allions pas tarder à arriver lorsque Lance dit :


- On va avoir de la visite les amis, quand à savoir si c'est humain ou animal je ne pourrais pas le dire avant de les avoir en visuel. Chacun se met en position, on protège les civils !

Le civil le plus proche de moi était le scientifique Spence, je me rapprochai de lui et lui dis :

- Restez derrière moi et sous aucun prétexte vous me quittez !

Je l'entendis murmurer dans mon dos :

« Des signes de vie, c’est vague, c’est peut être une famille de lapin… »

Je ne lui répondis pas, moi non plus je ne connaissais pas l'identité des visiteurs.  Je posais la caisse que je tenais et retirai la muselière de Dark que je fixais à la ceinture de mon pantalon. Puis je levais mon arme près à tirer si il le fallait. Je m’aidais de l'attitude de mon chien pour savoir leur direction. Lance nous dit :

- Attention contact dans....10 ...9...8...7...6...5...4....3....2....

Mon cœur se mit a battre rapidement, pour vue qu'il ne s'agisse que de lapin..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Ven 12 Juil - 5:17
Ian était excité. Il avait enfin une mission qui lui permettait de sortir de cette planète. Non pas qu’il n’aimait pas Atlantis, mais après un bout de temps, cela le lassait de toujours faire la même routine.  C’était sans doute pour cette raison qu’il avait été la veille préparer un sac à dos contenant tout le nécessaire pour la mission. Un sac à dos bien rempli et qui contenait ceci : des rations de survies pour trois jours, fusées de détresse, des allumettes, une bâche, une petite pelle, de la crème solaire, une bombe anti-moutique, une trousse de premiers soins même s’il ne savait pas sans servir pourrait toujours être utile, de la corde, une couverture, des sacs ziploc, une boussole, un couteau de combat, une radio de secours, une lampe de poche, des piles et trois bouteilles d’eau. Un sac bien rempli et prêt pour les pires catastrophes.  Ian se présenta le lendemain à l’armurerie avec son sac à dos déjà prêt. Il était excité pour ainsi dire. Il mit son gilet tactique ainsi que les deux barettas préférer dans leurs étuis, chacun à sa place. Il prit deux couteaux de combat donc il en mit un dans la pochette de son gilet tactique en avant pour pouvoir le dégainer rapidement. Il mit l’autre sur le coté de sa jambe, plus précisément, où sa cuisse. Il prit également un FN P90 équipé d’une lampe ainsi que deux chargeurs pour le remplir. Il prit également quatre chargeurs pour les deux barrettas qu’il mit dans son gilet tactique. Il prit une radio qui était obligatoire ainsi qu’une oreillette et des lunettes de soleil. On ne savait jamais ce qu’il nous attendait. Maintenant qu’il était fin prêt, il mit une paire de gants comme les boxeurs et ceux qui font du vélo ont l’habitude de mettre.  Il se dirigea ensuite vers le hangar à jumper.

Arrivant dans le hangar, il salua tout le monde et il écouta les instructions attentivement. Il prit place dans le jumper en arrière, à côté du caporal Harper. Les lunettes sur son crâne, le sac à dos entre les deux jambes, Ian regardaient autour de lui. Seule une personne parlait et cela ne le concernait peu. Il parla néanmoins pour donner son opinion.


‘’Ça change de chez nous. On a droit qu’a du bleu.’’

Il eut un petit sourire. Pour lui, chez nous, c’était rendu Atlantis et non pas la Terre. C’était vraiment étrange de voir à quel point cela l’avait conduit naturellement à se considérer comme ça. Une fois le jumper posé sans  s'écraser ce qui était bien, car cela prouvait deux choses. D’un que le pilote sait piloter et de deux, qu’il n’ait pas de système de défense aérienne. Reprenant son sac à dos qu’il mit aussitôt sur son dos, il n’offrit point son aide aux scientifiques, car après tout, on risquerait de lui coller plein de matériel et d’entendre à chaque pas les récriminations des scientifiques sur le fait qu’il portait du matériel fragile. Il avait suffisamment donné pour prendre une caisse qui contenait du matériel qui n’était pas fragile.


Prenant la position du milieu, Ian marchait et aidait ceux qui trébuchaient. Avec son poids et son entrainement, Ian n’eut aucune difficulté à tenir debout, car il faisait des petits pas pour suivre le rythme. Marcher normalement était la pire des choses à faire quand le sol était inégal et glissant. Il glissa les lunettes de soleil devant ses yeux. Après tout, il faisait très beau. Ian regardait autour de lui, observant attentivement. Il trouvait le silence inquiétant. Quand il allait parler pour souligner ce fait, il entendit des claquements. Il regarda devant lui pour voir une scène à mourir de rire. Il partit à rire voyant que tout le monde semblait avoir oublié de mettre de la crème solaire, mais surtout de la bombe anti moustique. Heureusement qu’il en avait mis ce matin avant de partir pour la mission.

‘’Personne à par moi, à penser à mettre de l’anti-moustique avant de partir ? Dommage que je n’ai pas pensé à apporter une caméra vidéo, cela aurait valu la peine de filmer.’’

Riant toujours, Ian déposa son sac, la caisse qu’il transportait et sortit de l’anti moustique qu’il donna à la personne devant lui. Remettant son sac à dos dans son dos, il reprit son sérieux et laissa la caisse au caporal Harper pour prendre position à l’arrière garde.  Après avoir repris la marche vers la destination. Il s’arrêta brusquement quand il vit que Lance dit :

- On va avoir de la visite les amis, quand à savoir si c'est humain ou animal je ne pourrais pas le dire avant de les avoir en visuel. Chacun se met en position, on protège les civils !

Ian se tourna vers le scientifique le plus proche qui se trouvait à être le docteur Sébastien Nevers. Ian lui dit.

‘’Restez derrière, et sauf si vous savez vous servir d’une arme, vous ne tirez pas.’’

Ian ne put s’empêcher d’entendre Tyler parler ou marmonner quelque chose sur les lapins. Il ne put s’empêcher de déglutir s’imaginant une armée de lapin géant équipé comme Rambo. Sur une planète extraterrestre, on pouvait s’attendre à tout. Enlevant le cran de sureté de son P90, Ian se tient prêt à ouvrir le feu pour canarder les foutus lapins ou autres choses. Les muscles tendus, le regard perçant, Ian était concentré sur le possible futur combat.  Il demanda avant que cela soit trop tard.

‘’Si c’est humain et hostile, on fait des prisonniers ?’’
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Sam 13 Juil - 18:26
Tous les militaires étaient donc sur le qui vive, les civils assez tendu, n'ayant pas ce genre de situations en général. Chacun y allait de sa petite pensée personnelle, sans oublier ceux qui ne pouvaient s'empêcher de parler à haute voix pour donner leur avis. Ce qui ne fit pas sourire tout le monde.

- .....2......1, contact !

Tous les regards étaient posés sur l'horizon, chacun avait beau chercher, regarder, rien ! Il n'y avait rien.

- Quelqu'un voit quelque chose ? s'étonna Lance qui avait pourtant bel et bien ces petits points sur l'écran. L'appareil fonctionnait puisqu'il indiquait leur présence par le même genre de petits points, ce n'était donc pas un dysfonctionnement de l'appareil. Ils avaient beau froncer les sourcils, faire de petits yeux personne ne voyait absolument rien. Il n'y avait que l'attitude de Dark, le chien qui accompagnait l'équipe qui démontrait que l'appareil des anciens fonctionnait très bien.
Après avoir obtenu les réponses de chacun le responsable de la mission fut bien obligé d'admettre qu'il y avait un problème.


- Vous gardez votre chien à vos côtés, quelque soit les choses qui sont présentes ici il est hors de question de les agresser en premier.

Cette opinion ne fit pas l'unanimité mais il fallait bien admettre qu'il n'avait pas tout à fait tors. S'il y avait bel et bien quelque chose, elles ne semblaient pas hostiles ou bien alors elles étaient tout simplement sous terre l'appareil ne donnant pas cette précision.


- Baissez vos armes mais restez sur vos gardes. Tout ça ne me dit rien qui vaille. Qui monte la garde pendant qu'on cherche l'entrée de ce fameux laboratoire ?

Une fois le volontaire trouvé, celui-ci se voyait dans l'obligation de rester dans le coin et à surveiller.... rien du tout. Ca allait être frustrant et limite flippant comme surveillance, alors que les autres allaient gentiment prendre de la distance pour fouiller les environs. L'avantage, c'est qu'ils resteraient le long de la falaise pour le moment, donc qu'ils seraient à porter de voix.


- Lieutenant ! Vous devriez peu être rester avec lui, vous êtes le seul à pouvoir faire fonctionner l'appareil. Si ça bouge ou s'ils nous suivent vous pourrez nous prévenir par radio et venir nous rejoindre non ? lui glissa Granger alors qu'elle consultait à nouveau son pc sur la position du dit laboratoire.

- Non, on restera à porté de voix ,ça suffira. De toute façon ce laboratoire est dans les environs ou alors il a été détruit ce qui faciliterait notre mission. On doit juste s'en assurer.

Ils se remirent donc à la recherche de cette fameuse entré, porte, ouverture. Chacun cherchant à sa manière, certains caressait du bout des doigts la roche à la recherche d'un mécanisme, d'autre fouillait le sol avec leur pied espérant trouver une trace. Soudain, l'un d'entre eux trouva une petite fissure dans la roche qui pourrait être un accès à un mécanisme ,mais très vite on se rendit compte que même chez les anciens on était loin de se la jouer India Jones avec des mécanismes secrets cachés au milieu des vers gluants dans une toute petite fissure. Et les recherches reprirent.  Après quelques longues minutes à chercher encore et encore, à défricher le moindre morceau d'herbe, à bouger le moindre petit caillou non scellé dans la falaise on finit par trouver la véritable entrée derrière quelques branchages. Quasiment en même temps les différents points qui étaient resté affichés jusque là sur l'appareil que tenait Lance disparurent. Lance rappela son homme et tous entrèrent en file indienne dans cet endroit qu'ils cherchaient depuis plusieurs minutes. Soulagés et anxieux de savoir ce qu'ils pourraient bien trouvé. Spence entra en premier suivit de Katie Brown qui ne pu retenir un cri d'effroi lorsqu'elle aperçu un araignée grosse comme son poing lui filer entre les jambes. Celle-ci manqua de s'évanouir sur le militaire qui suivait et atterrit tout simplement dans ses bras.

L'endroit était petit, et c'était en réalité une grotte, l'entrée était assez étroite et une fois à l'intérieur il y avait une grande salle. Les murs étaient naturels et pas du tout tailles, on voyait bien que les anciens n'avaient fait que prendre possession d'une cavité naturelles. Tout était sans dessus dessous, d'ailleurs il y avait à peine trace d'un laboratoire. Les araignées avaient pris possession des lieux et l'humidité aussi. Quelques débris de fioles et diverses ustensiles de laboratoire de chimiste jonchaient encore le sol et on aurait presque pu dire que l'endroit avait été saccagé et que les occupants avaient décampés à toute vitesse faisant tomber certaines choses.

Tout le monde faisait son curieux et cherchait quelque chose qui pouvait être encore exploitable et qui pourrait expliqué pourquoi cet endroit avait été déserté. Mais rien, jusqu'au moment ou Cooper marchant sur quelque chose qui craqua sous son poids. Ce bruit n'avait rien d'habituel et surtout rien de bien, on aurait dit le bruit de craquement d'os. Lorsque Lance approcha sa torche du pied de celui-ci il pu voir avec stupeur un fémur humain à côté de celui qu'avait brisé le militaire.


- Venez voir ici ! On dirait bien qu'on a un squelette humain.

Le genre de découverte dont on se passerait bien et qui donnait des sueurs froides à tout le monde. Sans oublier que Dark ne semblait pas apprécier cet endroit, pas plus que lorsqu'il c'était avéré qu'il n'y avait eu aucun contact comme attendu.
Nos deux scientifiques firent une rapide évaluation du squelette et donnèrent leurs conclusions. C'était bien humain.
Spence pu même rajouter qu'il n'était pas mort de mort naturelle et pour cela il n'avait pas besoin d'être médecin, il n'y avait qu'à voir les petits incisions sur les os qui laissaient à penser qu'ils avaient été mordu. Un peu comme un chien ronge son os. D'ailleurs Harper le confirma, on aurait dit qu'ils avaient servit de repas à un animal. Seulement impossible de savoir si cela c'était passé avant la mort de la personne ou bien après son décès. Quoi qu'il en soit plus personne n'eut envie de rester ici plus longtemps. Cette caverne n'avait qu'une seule entrée et c'était celle par où ils étaient venu. Tout le monde donna de sa petite théorie, et une discussion assez houleuse s'en suivit. - Continuer à chercher ou bien partir immédiatement sans demander son reste - telle était la question qui se posait maintenant au lieutenant responsable de cette mission.






La suite est un peu longue mais il fallait bien vous donner un petit aperçu de l'endroit où vous vous trouvez.
Je laisse à chacun le soin de décider ce qu'il veut faire dans mes description, qui reste pour faire le guet etc....
J'ai remplacé Sébastien Nevers par un pnj (Christie Young) car je me vois mal trainer un pj et jouer à sa place pendant toute la mission.
Je vous laisse voir entre vous pour la discussion houleuse, car bien sur certains voudront rester pour en savoir plus et d'autres prendre leurs jambes à leurs cous.
Vous avez jusqu'à samedi prochain midi pour répondre. Comme d'habitude si vous avez un problème pour répondre dans les temps, une question, besoin d'un dialogue, demandez moi dans le sujet de la mj.


Dernière édition par Annalee Granger le Sam 27 Juil - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Mer 17 Juil - 19:23
Relativement à l’abri derrière les militaires, Tyler attendait, un peu tendu, le contact avec leurs visiteurs. « Relativement » car il avait entendu parler de certaines créatures que ne seraient pas vraiment arrêtés par deux ou trois fusils. Les croiser n’étaient pas une de ses priorités… Et si c’était des lapins, géants ou pas, et bien, ils auraient de quoi manger ce soir… Humour noir…
Mais alors que le contact était annoncé, rien ! Aucun mouvement, aucune apparition, même pas l’envol d’un oiseau ou une une feuille portée par la brise.

Comme ses collègues, Tyler jetait des regards dans toutes les directions, à la recherche d’un indice, mais il n’aperçut rien. Le seul à sembler sentir quelque chose était le chien de la militaire, Harper, s’il se rappelait bien. Dommage que la bête ne puisse pas parler pour leur en dire plus.  En tout cas, il devait bien y avoir quelque chose, une forme de vie, un être invisible, qui trainait dans le coin. Bonne nouvelle, ils étaient toujours en vie, ça ne devait donc pas être agressif.

« RAS de mon côté, lieutenant. » se contenta-t-il de déclarer car même si la réponse semblait évidente, le militaire semblait attendre la confirmation de chacun.

Après ce mystérieux contretemps, il était temps de s’occuper de trouver le laboratoire. Evidemment, Tyler ne se proposa pas comme volontaire pour monter la garde vu qu’il était directement intéressé par ce labo. De plus, ils trouveraient peut être des inscriptions à traduire leur donnant des indices sur l’entrée. Il partit donc de son côté, tout en restant à portée de voix des autres, inspectant la longueur de la falaise. Pas de bouton, pas d’inscription, une roche vierge.

« Vous êtes sûrs qu’il y a un labo dans le coin ? » lança-t-il au chef d’expédition. Après tout,  toute information était à prendre avec précaution. Il allait laisser tomber l’affaire lorsque, à tout hasard et pour se donner bonne conscience, il dégagea rapidement des branchages contre la roche. Et il lui sembla apercevoir une entrée.

« Je crois que je tiens quelque chose ! » cria-t-il en direction des autres tout en s’activant pour enlever les branches et fougères qui obstruait ce qui se révéla effectivement être l’entrée d’une cavité.

Il était alors temps d’explorer cela. Excité par la découvert, Tyler prit les devants. A peine entré, un cri le fit sursauter. Katie Bron, encore. Elle s’était encore cassée un ongle ou quelque chose du genre ? Se retournant il aperçut vaguement, une grosse araignée velue qui s’éloignait d’eux. Tyler frissonna. Et s’abstint de tout commentaire. Il n’aiait pas vraiment les araignées. Alors en tant qu’archéologue, il avait dû faire avec, vu le nombre de temples ou tombeaux qu’il avait visité. Tant qu’elles ne lui tombaient pas dessus, ou qu’il ne se réveillait pas avec un de ces machins à côté de lui, il prenait sur lui. N’empêche que ça le dégoutait toujours…
Serrant les dents et regardant où il marchait, il continua à avancer jusqu’à déboucher dans le fameux laboratoire. Des toiles d’araignées se trouvaient un peu partout sur les murs, entre les éprouvettes et ustensiles.

*Génial…*

En scientifique prévoyant, il sortit des gants de laboratoire qu’il emmenait à chaque expédition et un petit bout de bois, outil indispensable pour dégager les toiles d’araignées sans les toucher.
Alors qu’il commençait à faire un peu de ménage pour y voir plus clair, Lance les appela.

Un fémur, humain a priori. Tyler s’agenouilla avec sa lampe torche et l’étudia. Il ne pourra pas affirmer à 100% l’origine de l’os, mais il avait quand même vu suffisamment de squelettes dans les tombes ou ailleurs pour reconnaître un os humain de cette importance. Mais ce qui l’intriguait c’était des petites incisions dans l’os. Est ce que ça pourrait être… ?


« A mon avis, c’est humain. Mais si vous regardez de plus près, on peut distinguer des sortes de hachures dans l’os. Il faudrait confier ça à un médecin ou un anthropologue pour être sûr mais, à vue de nez, ça peut faire penser à des morsures. J’ai déjà vu un squelette un peu dans cet état, c ‘était un martyr chrétien qui avait fait les « jeux du cirque »… Enfin, « jeu », c’est un bien grand mot pour dire qu’on sert de repas à un lion, un ours ou une autre charmante bestiole… »

Harper confirma aussi son intuition grâce à  l’étude très attentive des os mangés par son chien… Chacun ses références !

Voyant l’anxiété qui montait, et qui le gagnait un peu aussi, il compléta :
« Par contre, je serai bien incapable de vous dire si cette mort est ancienne ou non. ». Se relevant, il s’essuya d’un revers de main, son pantalon. Alors que tout le monde donnait de la voix pour savoir quoi faire, entre des êtres invisibles et un mort peut être dévoré vivant, Tyler donna lui aussi son avis :

« On a aucune idée de quand est mort cet homme, il y a quand même peu de chance que ça soit tout récent. Et il semble n’y avoir personne ici. Je souhaiterais rester un peu fouiller ce laboratoire. Si on ne trouve rien d’intéressant, une vingtaine de minutes devraient suffire. Hein Katie? »

Au chef d’équipe de prendre une décision…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Sam 20 Juil - 2:27
Je ne voyais rien, personne ne voyait rien.. Mais pourtant Dark sentait une présence. J'avais beau regarder à gauche, à droite, devant moi, en l'air, rien.. Ma main droite était fortement crispé sur la détente de mon arme et de même pour ma main droite sur la laisse de mon chien qui voulait aller de l'avant. Lance demanda si nous voyons quelque chose, je répondis :

- Je ne vois rien mais Dark sens une présence importante.

Je reçus l'ordre de ne pas laisser partir mon chien en cas de conflit. Je remis donc la muselière à mon chien même si je n'approuvais pas totalement. Mais si jamais un compas devait arriver, Dark pourrait toujours attaquer car il portait une muselière de frappe. Pour moi, la présence n'avait rien de très saint vu l'attitude de mon chien. Il ressentait plutôt la présence d'une menace. Le second ordre fut de baisser les armes. Chose aussitôt faite mais je restais prête à la relever au cas où.. Je m’apprêtais à me proposer pour rester monter la garde mais Cooper se proposa le premier. En passent à coté de lui, je posai une main sur son épaule en lui disant :

- Bonne chance

Puis je suivis le reste du groupe en direction des parois rocheuses. Je me mis à chercher de mon côté. D'abord en regardant vite fait, puis rapidement en tâtent la paroi du pied. Je l'avais aucune envie de lâcher mon arme et je ne pouvais pas lâcher mon chien. Quand soudain le Dr Spence nous appelas tous pour nous dire qu'il avait trouvé quelque chose. Mais nous continuâmes les recherches. Au bout d'un moment, l'entrée été enfin trouvé et la menace ou plutôt les points rouges semblaient avoir disparut. Une fois que Cooper nous a rejoint, je me mis derrière Katie Brown pour pénétrer dans la fissure de la paroi rocheuse. Mais celle ci eux peur de je ne sais quoi et je la vis tomber sur moi. Je fus obligée de lâcher mon arme et mon chien pour la rattraper.

- Tout va bien ?

Je l'aidai à se remettre sur ses deux jambes puis je récupérais mon chien qui n'avais pas bouger malgré sa nervosité inhabituelle, ainsi que mon FN P90 qui était accroché à mon gilet tactique. Lorsque je fus passée, j’atterris comme tout les autres membres de l’expédition dans une grotte. Les parois semblais naturelles, creusé par l'eau au fils du temps. Mais le lieu montrait qu'il y avait eu une présence humaine. Je regardais, sans rien toucher, les recoins de la grotte quand un craquement attira mon attention vers Cooper. Spence nous appris qu'il s’agissait d'un humain, même si on aurait put le remarquer nous même. Mais surtout qu'il était mort de mort naturelles. J'aperçus des traces de crocs sur tout les os.

- Je peux vous dire que ce corps a été rongé par un canidé ou un animal qui à une mâchoire qui s'en rapproche. Et je pense que les os étaient encore enveloppé de chair à se moment la. Le truc pas normal, c'est qu'il aurait dut tout manger. Cela peut signifier qu'il s'agit de son repère ou d'un lieu où il laisse son repas.

La tension commençait à monter un peu cher tout le monde, je pouvais le sentir. Certain voulait rester d'autre non. Dark, lui n'aimait pas cette endroit, mais à moi il ne me faisait rien à par me rappeler mes vacances d'enfance. Spence dit :

« On a aucune idée de quand est mort cet homme, il y a quand même peu de chance que ça soit tout récent. Et il semble n’y avoir personne ici. Je souhaiterais rester un peu fouiller ce laboratoire. Si on ne trouve rien d’intéressant, une vingtaine de minutes devraient suffire. Hein Katie? »

A voir la scientifique, elle semblait plus occupée par toutes les araignées plutôt qu'au laboratoire. Je lui répondis :

- Au pire, ceux qui ne sont vraiment pas à l'aise ici, vous sortez. Je peux rester ici sans problème avec les scientifiques.

Restait à attendre la décision de Lance.


Dernière édition par Sarah Harper le Sam 20 Juil - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Sam 20 Juil - 5:55
Ian se tenait fin prêt. Il faut dire que depuis un bon moment, il attendait de l’action. Il avait pris une bonne position pour pouvoir se défendre et il était fin prêt à ne tirer sur rien du tout. Passant son regard sur l’horizon pour voir où était la menace, il n’y avait strictement rien. Il répondit à la question du lieutenant en disant.

‘’À moins que je sois aveugle, je ne vois rien. J’espère que ce sont juste des hippies.’’


Pour Ian, les hippies, c’était le peuple des Nox. Ian jeta un œil alentour, regardant par terre pour voir s’il verrait des traces de pas. Ian n’était pas trop d’accord sur le fait de devoir baisser son arme, mais il n’avait pas envie de devoir restez à la base de longs mois pour avoir désobéi à un ordre direct. Il remit le cran de sureté du FN P90 avant de prendre de nouveau la parole.

‘’Je m’en occupe. Merci’’

S’adressant au caporal. Enlevant de nouveau son cran de sureté, il prit position dans une position surélever et facile à défendre. Il parcourut du regard l’horizon ainsi que le sol. Puisque la menace était invisible, il se devait de regarder pour voir des traces de passage soit des branches cassées ou autres choses. Mais il n’avait strictement rien à voir. Ce n’était vraiment pas la journée d’Ian. Attendant la voix du lieutenant qui le rappelait, Ian rejoignit le reste de l’équipe. C’était maintenant l’occasion de faire l’exploration d’une grotte. Entrant le dernier dans la grotte, non pas parce qu’il en avait peur, mais plutôt qu’il n’avait pas envie de rester coincé et qu’en plus, il pourrait permettre de donner du temps s’il se faisait attaquer. Ouvrant sa lampe sur son P90, Ian avança. Entendant soudainement un cri, Ian braqua sa lampe devant lui et vit Katie s’évanouir dans les bras du caporal. Il ne put s’empêcher de dire de telle sorte que seule la caporale ne put l’entendre.

‘’Jolie couple.’’

Il afficha un petit sourire. C’était une simple blague pour dissiper l’atmosphère. La grotte était tout de même vaste, du moins plus vaste qu’il en avait l’air. Marchant dans la grotte, faisant attention de ne marcher sur du matériel scientifique, Ian avança à promenant sa lampe un peu partout. Un craquement s’échappa de sa botte droite. Ian venait de marcher sur quelque chose qui n’était pas vivant. Baissant le P90 où sa botte pour voir de plus prêt. C’était un fémur. Il laissa échapper un petit ou ce qui n’était jamais bon signe. Ne connaissant pas grand-chose aux squelettes sinon qu’il était un spécialiste pour les briser dans toutes les figures de style possible et inimaginable. Écoutant ce que disait chacun, Ian était un peu inquiet. Seulement un peu. Après tout, ce n’était que deux os qui avaient servi de nourriture. Rien ne disait que la personne était encore vivante quand elle avait servi de casse-croute. Ian demanda

‘’Euh, vous ne voulez quand même pas qu’on rentre chez nous juste à cause de pico rouge qui ne nous ont rien fait, deux os qui sont là depuis sans doute une éternité et un laboratoire abandonner par les Anciens. Laboratoire qui date peut-être de la guerre contre les Wraiths. Donc si c’est les araignées le problème, on les enfume au pire. Sinon, on pourrait peut-être trouver un générateur pour remettre l’alimentation électrique non ?’’
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Sam 20 Juil - 17:04
- Je sais pas trop pour vous, mais moi j'apprécie de moins en moins cet endroit... si cette grotte sert de garde manger à un animal quelconque faudrait peu être pas qu'on soit là quand il reviendra pour croquer ce qui reste de l'os qu'on a trouvé là.

Granger ne semblait pas rassurée et pourtant elle n'était pas du genre à attraper peur facilement, au contraire elle était plutôt téméraire en temps normal. Mais le fait que le chien semblait lui aussi dérangé d'être là ne l'aidait pas à se sentir calme et détendu.

Tout le monde donna son avis et bien sur le chef d'équipe trancha. Donnant lui aussi son avis sur la question.


- Je crois qu'on est tous d'accord pour rester là encore un petit peu, on cherche s'ils n'auraient pas laissé quelque chose d'important ou d'intéressant pour nous, mais j'en doute.... Docteur Brown si vraiment vous le voulez je laisse quelqu'un à votre disposition et vous aller dehors.

- Ah non non ! Je suis géologue et nous sommes dans une grotte, si je me sauve de cet endroit je ne vois vraiment pas ce que je suis venu faire ici..

Dit' elle avant de crier à nouveau, une araignée de la même taille que l'autre venait de lui tomber dessus, celle-ci se trouvait juste au dessus de sa tête et semblait vouloir quitter l'endroit, exactement comme sa compatriote lors de leur arrivée. D'ailleurs en reculant Katy écrasa le pied du chien qui ne pu retenir un grognement limite agressif. Pauvre bête, si en plus elle se mettait à maltraiter les animaux la géologue elle allait vraiment se faire détester de tous.

- Pardonnez moi, je voulais pas.... j'espère que je lui ais pas briser la patte à ce pauvre chien....

Elle semblait confuse et sincère. Sarah vérifia que son chien allait bien et qu'il pourrait marcher sans problème, vu que depuis qu'elle lui avait marché dessus il relevait un peu la patte. Visiblement il allait s'en remettre à condition que personne d'autre ne prenne son pied pour un tapis.

Après ça tout le monde se remis à chercher ce qui pourrait ressembler à un générateur, une source d'énergie ou carrément une base de donnée, un ordinateur ou mieux encore. Mais à part de la poussière, des toiles d'araignées, des débris et des excréments ils ne trouvèrent pas grand chose. Même les araignées ne semblaient plus vouloir rester dans cette grotte pour le moment. Est-ce que c'était du à leur présence ? nul ne le savait, mais plus ils fouillaient plus il avançaient dans la grotte plus ils rencontraient d'araignées qui partaient dans la direction opposée.


- En tous les cas à défaut de générateurs il me semble qu'il y a de beaux spécimens de roche par ici. Sa vaudrait la peine de revenir avec une équipe de forage pour faire de plus amples recherches. Il faudra prendre des combinaisons intégrales pour éviter les araignées et les moustiques mais je suis presque sur qu'on pourrait trouver des cristaux ou des minerais, ce qui pourrait être utile pour les échanges inter planétaires ....

Lança t'elle tout en essayant de tirer un petit morceau de roche qui semblait s'effriter. Elle forçait mais n'y arrivait pas et comme elle avait la trouille de croiser une nouvelle araignée il faut dire qu'elle n'était pas super concentré. Seulement son petit manège attira l'attention de tout le groupe et elle reçu même un peu d'aide. Et c'est à cet instant que Dark se mit aux arrêts et grogna attirant l'attention de sa maitresse. Il grogna de plus en plus fort et dans la grotte les sons résonnait quelque peu. Tout le monde se retourna et machinalement le Lieutenant regarda l'écran de son localisateur, c'est là qu'il remarqua à nouveau les points qui n'étaient pas leur position, affichés de nouveau sur l'écran.

- On a de la visite !

Katy lâcha son morceau de roche qui finit par céder, elle se baissa donc pour l'attraper malgré tout. Après tous les efforts qu'ils avaient fournis pour l'avoir, elle ne pouvait pas le laisser là.

- On sort de là ! Si je me fis au localisateurs ils sont juste devant l'entrée, hors de question qu'on soit pris en embuscade.  On se met en formation et ont sort d'ici. On fait comme tout à l'heure, si c'est pas hostile on tire pas.

- Oui mais ça va faire comme tout à l'heure monsieur Lance y'aura personne !

Lance lui fit signe de se taire et de se mettre entre les militaires, lui passant devant avec Harper et son chien et Cooper couvrant l'arrière.
Tout le monde sortit de là dans un silence de mort, à part le chien qui semblait de plus en plus nerveux. D'ailleurs il n'avait jamais été aussi nerveux depuis leur arrivée sur la planète. Et bien sur, une fois dehors ils ne virent rien.


- Mais c'est une blague Lieutenant. Vous êtes sur de savoir vous en servir de cet appareil ?

Demanda Granger, pensent soit qu'il ne savait pas s'en servir et qu'il croyait le maitriser soit qu'il était en panne.

- Il fonctionne très bien. J'y peu rien moi c'est peu être en sous sol.... Quelqu'un voit quelque chose ?

Un des membres de l'expédition fit remarqué qu'il y avait des sortes de fluctuation à quelques dizaines de mètre de là, devant eux. Un peu comme si la lumière se reflétait sur quelque chose de pas tout à fait plat.

- Des sortes de caméléons vous croyez ? c'est pas humain alors...

Mais ça avait le sang chaud, sinon l'appareil des anciens ne les auraient pas repérés. Et puis pour changer on entendit Katy se débattre et quelque chose tomber. Tout le monde se retourna et la pauvre venait de se faire canarder par quelque chose qui se trouvait au dessus d'eux, en haut de la paroi rocheuse.
Il était toujours impossible de voir de quoi il s'agissait mais ce qui était certain c'est qu'ils ne pouvaient pas rester là plus longtemps.
Quelqu'un laissa sous entendre que c'était peu être juste tombé de la paroi et que ces choses ne voulaient nullement les agresser sinon il y a longtemps qu'elles l'auraient fait. Puis une autre laissa penser que parfois, certains animaux guettes leurs proies et les suivent jusqu'au moment opportun avant de les attaquer et de les mettre à mort.
Il est clair que dans une telle situation, chacun y allait de sa petite idée, aussi dingue soit elle. Comme on se savait pas de quoi il s'agissait, on pouvait envisager n'importe quoi.





Voilà, je vous laisse un peu sur votre fin pour le moment, vous saurez de quoi il s'agit dans le prochain post. Je ne sais pas encore si la fin se fera à la prochaine réponse ou en deux fois, dépendra de mon temps libre.
Vous avez jusqu'au samedi midi pour répondre. J'espère pouvoir poster avant samedi fin d'après midi, sinon malheureusement je ne pourrais pas le faire avant lundi et la semaine suivante je part en vacances le vendredi soir.

Je vous laisse papoter entre vous dans vos réponses, donner vos points de vue etc... désolé pour Dark, mais Brown est une véritable plaie ^^.
Comme d'habitude si vous avez besoin d'une réplique, que ce soit de Granger, Lance ou Brown demandez moi.
J'espère que ça vous plait toujours et si c'est trop long dans l'action dites le moi, je serais la suite et fin la prochaine fois, histoire que vous ne trouviez pas le temps trop long.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Jeu 25 Juil - 19:36
Tyler était plutôt content que la majorité de l’équipe souhaite aussi rester pour inspecter la zone. Après tout, certes on ne savait pas à quoi s’attendre, mais ils n’avaient fait que trouver quelques os avec des traces de morsures. Ça pouvait être n’importe quoi et dater de n’importe quand. Il serait toujours temps de partir si quelque chose arrivait.

Une des moins partante pour rester était Annallee. Pour tenter de blaguer, Tyler lui lança :

« Il n’y a pas de quoi s’inquiéter, si un monstre arrive, on a un féroce prédateur pour nous défendre ! » dit-il en désignant le chien de Sarah du regard. A savoir si sa propriétaire apprécierait l’humour…

Un (nouveau) cri de Katy vint les surprendre, suivit d’un aboiement Une autre araignée venait de lui tomber dessus. Elle les attirait ou quoi ? Si c’était le cas, il se promettait de rester à une certaine distance de la scientifique, histoire de limiter les risques. Et niveau discrétion … raté ! Il partit alors faire un petit tour de la grotte laboratoire. Armé de sa lampe torche il inspecta les parois à le recherche de signes mais rien. Et en dehors des tubes à essai et quelques autres ustensiles  jonchant le sol, rien… Aucun indice sur à quoi pouvait servir ce laboratoire, aucune machine particulière. En revanche, vu tout ce qui jonchait le sol et le nombre de toiles d’araignées, cette grotte pourrait servir de centre d’entrainement au Groupe d’Intervention Spécial des Femmes de Chambre ! Plus il se rapprochait du fond de la grotte plus le nombre d’araignée qui affluaient grandissait. L’air de rien, il préféra s’abstenir d’aller plus loin et revint sur ses pieds, là où il y avait moins d’araignées. Fait pas pousser non plus, il doit y avoir 3 à 4 fois plus de ces bestioles ici que dans les plus anciens tombeaux égyptiens !

« On a de la visite » lança le lieutenant subitement, les yeux scotchés à son détecteur.

*Tiens, le retour des lapins invisibles…* songea Tyler juste avant que l’image des os humains ne lui revienne à l’esprit. * Oui, des lapins, c’est ça, juste de petits lapins*
Il se rapprocha du lieutenant que Granger charriait. En revanche, l’anxiété du chien de Sarah ne le rassurait pas. Elle était censée être entrainée cette bestiole. Il n’émit donc aucune protestation lorsque l’ordre de sortir fut donné. Il se plaça vers l’arrière du groupe, histoire de ne pas être le premier attaqué, au cas où ! Mais une fois dehors, toujours rien. Sauf…. Quelqu’un leur montra une zone où on apercevait quelque chose d’étrange, difficilement descriptible. Lance supposa quelque chose de caméléon. Très réussi alors !

C’est alors qu’il entendit du bruit derrière lui, à savoir du côté de Katie. Il se retourna et la vit étendue sur le sol. Il lui tendit la main pour l’aider à se relever.

« Ça va ? Qu’est ce qui s’est passé ? »

Tyler jeta un coup d’œil en hauteur pour voir s’il distinguait quelque chose qui explique la chute des cailloux. Il se passait certaines choses étranges mais rien de très dangereux pour l’instant du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Sam 27 Juil - 5:45
Ian trouvait que la grotte commençait à avoir un certain charme. Surtout que le labo ne semblait n’avoir rien de bien dangereux. Comme ça, il n’avait pas à avoir peur de provoquer une grosse explosion. Il faut dire qu’avec son gabarit et une tendance à toucher un peu à tout par curiosité, il avait été vite banni des laboratoires. S’amusant à regarder autour de lui avec sa lampe pour voir s’il allait trouver d’autres ossements. Pour le moment, le seul danger était des araignées et une géologue maladroite. Ian partit à rire.

‘’À force de crier Doc, vous allez nous mettre nerveux.’’


Il faut dire qu’à force de crier, ce n’était guère discret. Continuant à chercher, Ian remarqua une chose que personne ne semblait avoir remarquée. La présence des araignées augmentait à mesure qu’ils s’enfonçaient dans la grotte. Il n’aimait pas ça, mais comme il n’avait pas de connaissance sur les araignées. Il préféra se taire. Néanmoins, il redoubla de vigilance. On pouvait voir dans la posture que prenait Ian, une posture de combat. Il était prêt à faire face à quoi ce soit. Voyant que Katie semblait éprouver un problème à prendre un prélèvement, Ian s’approcha pour l’aider, mais le lieutenant venait de prendre la parole. Ian laissa échapper.


‘’C’est reparti.’’

Ian attendit que tout le monde soit passé pour rester derrière. En cas de problème il pourrait facilement tenir sa position et les aider à se replier. Il ne s’attendait pas à une menace, mais après tout, il était payé pour défendre. C’est pourquoi même s’il ne s’attendait pas à une menace, il se tient près. Marchand tranquillement de sorte à avoir en tout temps les pieds stables, ce qui était important s’il devait se battre. Ne voyant rien, ayant le P90 bien calé sur son épaule et près à tirer, Ian scrutait. Il n’avait rien à voir. Cela commençait à le gonfler sérieusement. Il remarqua alors des légères fluctuations.

‘’Contact visuel. Il y a des fluctuations anormales devant nous. ‘’


Pointant son arme vers la fluctuation et prête à tirer en cas de menace, il était fin prêt. Il faut dire que cela faisait depuis le début de la mission qu’il était prêt. Il vit quelque chose tomber, c’était Katy. Décidément, elle n’était vraiment pas chanceuse pour cette mission. Néamoins, il parla pour donner son avis.

‘’Soit c’est quelque chose qui est tombé de la paroi, sauf c’est surement stupide, c’est la roche qu’elle a prise qui est responsable de ça.’’


Ce n’était que son humble opinion. Après tout, ce n’était pas un scientifique, juste un militaire qui savait se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Sam 27 Juil - 11:27
C'était surprenant mais il y avait bel et bien quelque chose d'invisible à l'oeil nu, que seul le chien de Harper sentait et le détecteur des anciens captait. C'était même frustrant de ne pas savoir de quoi il s'agissait.
Après l'agression de la géologue toute le monde semblait d'accord pour dire qu'il était temps de retourner au jumper pour filer de cet endroit qui semblait de plus en plus étrange. Ces choses qui étaient là, ne se montraient pas mais les observait depuis le début c'était quasiment sur et chacun en allait de sa petite théorie quant à savoir de quoi il pouvait bien s'agir. Sans plus attendre le lieutenant Lance donna ses ordres.


- On retourne au jumper, on fait attention à nous, et reste groupé et on marche d'un pas rapide, c'est ok pour tout le monde ?

Il s'assura que chacun avait bien compris la consigne, aucune pose pipi sans prévenir le reste du groupe, tout le monde resterait groupé et ce jusqu'à la vue du jumper.

Personne ne grogna pour dire qu'il voulait rester là et étudier plus à même le laboratoire ou même les choses qui les observait. Ils se mirent donc en route avec une certaine appréhension.

Comme à l'allée, les moustiques se ruèrent sur eux et le retour fut plus difficile que l'allée puisqu'il y avait un petit morceau de terrain en pente. Mais personne ne glissa au point de se casser une jambe, tordre une cheville ou autre malheur du genre. Comme prévue, tout du long le Lieutenant pouvait les voir sur le détecteur, ils étaient de plus en plus nombreux d'ailleurs, de dix points ils étaient maintenant passé à un double de plus.
Le jumper enfin en vue, le lieutenant arrêta tout son petit monde pour un léger débriefing.


- Bon ! Comme vous vous en doutez j'ai une mauvaise nouvelle. Ils sont plus nombreux qu'avant, il y en a derrière nous et devant nous, entre le jumper en nous pour être plus exact. Il va donc falloir qu'on se crée un chemin ou qu'on trouve un moyen de traverser.

Dark était de plus en plus nerveux, il semblait même vouloir se cacher derrière sa maitresse, comme si le nombre des "choses" lui semblait trop difficile à supporter ou qu'il savait qu'il ne serait pas de taille et qu'il ne servait donc plus à rien de grogner.

- Et pourquoi pas tirer un coup de feu en l'air ? ça pourrait leur faire peur non, ça marche avec les oiseaux en général...

Annalee regardait les autres d'un air désolé par une telle proposition mais bon, après tout ils ne risquaient rien d'essayer.
Lance trouva que l'idée n'était pas si mauvaise que ça et chargea Cooper de faire ça, tout en observant les points bouger et réagir sur l'écran du détecteur.


- Sa marche ! quelque uns s'en vont. Ca ne va peu être pas durer alors on file ! Go !

C'est au pas de course qu'ils firent les derniers mètres qui les séparaient du jumper, et malgré les tentatives de Lance, la porte de celui-ci refusait de s'ouvrir.

- Granger ! Allez voir ce qui se passe avec les circuits de la porte, Cooper tu l'accompagnes !

- Ok monsieur !

Ils étaient maintenant dos au jumper, la menace était toujours présente et Harper, son chien et le lieutenant assuraient la protection des civils pendant que Granger tentait de trouver d'où venait la panne protégée par Cooper.
Elle avait beau chercher, au premier abord elle ne voyait rien. Elle avait même démonté la plaque du mécanisme mais tout semblait être en ordre.

De leur côté les autres membres de l'expédition purent enfin voir à quoi ressemblait leurs fantômes. Les uns après les autres ils se rendirent visibles.
Ils étaient en réalité assez petits, environ 90cm voir un mètre pour les plus grands, à première vue on aurait dit des petites bon hommes sur pattes avec des têtes rondes et des oreilles pointus. Les pattes sur lesquels ils se tenaient étaient assez maigres mais de grosses griffes leurs servaient à maintenir l'équilibre afin de rester debout, les pattes avant qu'on pourrait qualifier de mains étaient assez petites mais on devinait aussi de grosses et grandes griffes au bout. Leurs têtes étaient donc rondes avec un museau assez pointu, des gros yeux ronds et globuleux et des oreilles larges et pointues. Dans le pire des cas on aurait pu imaginer ce que sur terre on appelait lutins, mais ceux là ne semblaient pas vraiment pacifiques. Ceux qui ouvraient la bouche laissaient apparaitre une rangée de dent qui ressemblaient à la mâchoire de certains poissons, fines et aiguisées et la bouche en était pleine.


- Alors Granger vous trouvez bon sang ????

- Une seconde lieutenant, je dégage le mécanisme il est rempli de cailloux

C'était donc ça qui coinçait la porte du jumper. Ces petites bêtes étaient malignes puisqu'elles avaient pensé à saboter l'appareil afin qu'ils ne puissent plus entrer à l'intérieur.

- C'est bon !

Hurla t'elle de l'autre côté de la porte. Elle n'eut pas le temps de terminer que celle-ci s'ouvrit et que Lance cria :

- Tout le monde à l'intérieur, tirer leur dessus, hors de question qu'on ramène un de ces machins chez nous !

L'ordre avait été donné, les militaires commencèrent à tirer tandis que le lieutenant, qui était le pilote et les civils s'engouffraient dans l'appareil, Cooper et Harper entrèrent en dernier dans celui-ci, criant à Lance de fermer la porte, tirant encore quelques coups avant que celle-ci ne soit totalement fermée.

Le jumper se mit en marche, chacun pris sa place mais Dark semblait toujours aussi nerveux, ce qui mis la puce à l'oreille de Harper, ainsi que d'autres personnes de l'équipage. L'appareil était maintenant en l'air mais Spence venait de se faire griffer à la main, puis ce fut Dark qui reçu des coups de grippes sur le flan, Harper sentit quelque chose la frôler, Cooper sentit quelque chose s'enfoncer dans sa jambe et prendre appui pour rebondir et Granger qui était assise à côté du pilote fut plaquer vers l'avant, quelque chose venait de s'agripper à ses cheveux et lui mordait l'épaule.


- ENLEVEZ MOI CA !!!!!

Bien sur Lance fut déconcentré dans son pilotage et n'eut pas le temps de réagir, essayant de reprendre le contrôle du jumper afin qu'ils ne finissent pas écraser contre le sol de la planète. Granger eut la présence d'esprit de quitter son siège et d'attraper l'animal qui était en train d'essayer de lui arracher l'épaule. L'animal la griffa plusieurs fois au visage et au bras en se débattant mais par chance Cooper à l'arrière sortit son couteau et visa juste, touchant la bête dans le dos, la rendant visible aux yeux de tous. Il fallut plusieurs coups de couteau pour qu'elle lâche prise et que Granger soit enfin libérer. La blessure saignait beaucoup, Harper attrapa le kit de soin et le fila à Spence qui s'occupa de sa blessure. La géologue était terrorisé et regardait la pierre qu'elle tenait dans la main, espérant que ce n'était pas la cause de tout ceci comme l'avait suggéré Cooper. Harper, elle, avec l'aide de son chien inspecta l'intérieur du jumper, se disant que si une autre de ces bestiole était caché il la sentirait surement.
Annalee aurait une sacrée cicatrice, car les chairs étaient meurtries et la bestiole avait bien faillit lui arracher un lambeau de chair, elle aurait aussi quelques belles marques de griffures un peu partout sur le visage et les mains, idem pour Spence et Cooper au niveau de leurs mains, ainsi que pour Dark qui était bien entaillé par sa griffure.

Mais malgré ça les choses semblaient être revenues à la normale, le jumper arriva donc jusqu'à la porte qu'il passa sans problème pour finir sa course dans le hangar où l'équipe médicale qui avait été avertit à leur passage de la porte les attendait pour les prendre en charge.

Ils auraient tous droit à une visite médical, blessé ou non, et à un vaccin anti tétanique, un cocktail anti bactérie, des prises de sangs diverses, des soins pour les blessés ainsi qu'une surveillance. Le spécimen mort serait probablement étudié, la roche étudiée et le jumper nettoyé.





Voilà, c'est le dernier post donc. J'espère que vous êtes amusez et que ce n'était pas trop long. Vous pouvez vous défouler un peu sur la bestiole si ça vous tente, respectez simplement les blessures que j'ai cité.
Sinon j'espère que vous arrivez à imaginer un peu comment sont ses bestioles, j'ai essayé d'être explicite mais il se peu que je me sois planté, donc pour être plus exact c'est un peu comme un gremlins (version méchant) en plus grand, plus agressif et carnivore. Si vous ne l'aviez pas tuer il vous aurait tout simplement tuer pour vous manger.
Vous pouvez prendre votre temps pour répondre, mais répondez, s'il vous plait. C'est le dernier post, c'est donc important quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Jeu 1 Aoû - 10:31
Apparemment, la géologue n’avait rien. Elle même n’avait pas vraiment compris ce qui lui était arrivé et se relevait, se massant la tête. Suite à ce petit incident, le lieutenant Lance commença à se crisper et donna l’ordre de rentrer. Tyler s’abstint de tout commentaire car il savait d’expérience que cela ne servirait à rien sinon à s’attirer une remarque cinglante du ou des militaires. N’empêche qu’il ne comprenait pas trop cette tension. Ce n’était que des petits cailloux tombés de la paroi. Si ça trouve c’était le hasard… et si c’était une bestiole, ce n’était pas bien méchant. Si cette créature était féroce, elle aurait plus vite fait de les dévorer plutôt que de s’amuser à leur lancer des cailloux… Enfin bon, direction le jumper pour obéir au chef.

Le chemin retour n’était pas une sinécure, les moustiques semblaient les attendre et avoir appelé leurs copains en renfort. Il fallait espérer qu’ils ne transportent pas de maladies extraterrestres parce que Tyler avait déjà du se faire piquer 5 ou 6 fois et sentait les démangeaisons qui le gagnaient. Mais il devait choisir entre se gratter ou faire fuir les insectes volants, il préféra essayer de se retenir de gratte, sauf quand l’envie se faisait trop forte. Honnêtement, ces moustiques et leurs piqures l’inquiétaient plus que ce petit jet de cailloux… Enfin, après une bonne marche assez éprouvante, ils aperçurent le jumper et, sortant de la végétation, les moustiques commençaient à les laisser tranquilles.

C’est alors que Lance leur annonça que le nombre de points sur son détecteur avait doublé et faisait barrage entre eux et le jumper. Pourtant, Tyler avait beau observer la zone, il ne distinguait rien, même pas de fluctuation lumineuses ou autre phénomène étrange. En revanche, il avait beau trouver ça idiot, le ton employé par Lance et la nervosité du chien de Harper commençaient à le rendre nerveux.

*Allons bon, ce n’est rien, juste quelques signes de vie invisibles qui auraient eu tout le temps de nous attaquer s’ils l’avaient voulu. Détends toi, Tyler… *

Un coup de feu fut tiré en l’air et l’ordre de courir au jumper donné. Tyler s’exécuta. Mais ils furent arrêté par la porte du jumper qui refusait de s’ouvrir. Tyler se retourna et alors, il les vit. Des espèces de Gremlins en mode « on a mangé après minuit ». Il tapota l’épaule de la personne la plus près de lui.

« Euh… On a de la visite… »

Les créatures apparaissaient les unes après les autres et même si leur taille n’était pas très impressionnante, leurs griffes et dents devaient surement être très efficaces… Tyler se rappela alors les os vus dans la grotte. Et merde…

Les bestioles se rapprochaient montrant leurs dents comme en souriant. Charmant…


« C’est le moment d’ouvrir la porte… » lança-t-il à Annalee qui devait suffisamment avoir de pression comme ça, tout le monde étant assez impatient. Enfin, celle ci s’ouvrit et alors que les coups de feu commençaient à pleuvoir, Tyler s’engouffra avec la géologue et Annalee, suivit de près par les militaires.

Alors qu’ils décollaient et que Tyler soufflait, repensant à ce à quoi ils venaient d’échapper, le chien continuait d’être anxieux. Bizarre… Un contrecoup de l’émotion  passée.


« Aiee ! » s’écria Tyler lorsqu’il sentit une violente griffure sur la main. Par réflexe, il donna un coup de l’autre main au dessus de la main blessée et sentit un contact. Il venait de gifler une des bestioles qui s’était invitée à bord. Juste après, se fut Dark qui glapit, puis tout le monde sentit au fur et à mesure la bestiole. Puis se fut Annalee qui cria, des griffures apparaissant sur elle. Tyler la regarda se débattre, les militaires autour d’elle jusqu’à ce que Cooper parviennent à neutraliser la créature. Enfin le calme revint. Tyler saisit le kit qui lui passa Harper et la remercia avant de se désinfecter la plaie et de se faire un bandage de fortune.

Une fois arrivés, bien content d’être toujours en vie, ils furent tous bons pour un tour à l’infirmerie. Aucune trouvaille ni même un petit quelque chose à étudier… une journée où il aurait mieux fait de rester à son bureau, pour une fois…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Sam 10 Aoû - 0:53
Le nouvelle ordre était de rester dans la grotte. Certains semblait enchantés mais d'autres par contre cachaient leur joie. Je me trouvais derrière le Dr Brown, lorsque celle ci eux une nouvelle fois peur d'une araignée. En reculant de peur, elle marcha sur une des pattes de Dark. Si je ne l'avais pas retenue, il tu aurait sauté dessus. Je ne pus m’empêcher de lui brayer dessus.

- Tu peux pas faire attention à se que tu fais ? Si tu à peur d'une simple araignée, fallait rester à la cité. Mais je te préviens si Dark ne peut plus marcher, c'est toi qui le porte, c'est à dire 35kg !

Je savais très bien que je risquais d'être réprimandée par Lance mais bon, je ne supportais pas les gourdasse et surtout si elle faisait mal à mon chien. Je vérifiai si il n'avait rien de cassé mais plus de peur que de mal. La douleur lui faisait garder sa patte en l'air mais dans quelques minutes tout irait bien. Brown s'excusa encore et encore avant de partir faire son travail de géologue. De mon coté, j'essayais de chercher quelque chose qui pourrait être utile mais Dark était de plus en plus nerveux. J'avais beau le rappeler à l'ordre, il n'écoutait pas, se qui n'était pas dans ses habitudes. Il se passait quelque chose de pas normal. Je me trouvais la plus prêt de la porte lorsque Katy voulu de l'aide pour récupérer une pierre. Quasiment en même temps, Dark arrêta de marcher et se mit à gronder. Il était face à l'entrée et dans sa position d'attaque, avec un grognement de plus en plus fort.

- Il y a forcement un truc qui ne va pas ici, quelque chose avec un mauvais font !

- On sort de là ! Si je me fis au localisateurs ils sont juste devant l'entrée, hors de question qu'on soit pris en embuscade. On se met en formation et ont sort d'ici. On fait comme tout à l'heure, si c'est pas hostile on tire pas.

Au plus profond de moi,je savais que c'était hostile. Jamais je n'avais vu Dark comme ça, aussi nerveux, agressif et sur le qui vive. Même en Afghanistan, il n'avait jamais réagit ainsi. J'avais plutôt l'impression de me retrouver à ses débuts lorsqu'il était chiot et qu'il avait peur de pratiquement tout. Je sortis de la grotte juste après Lance. Personne ne parlait, mais nous ne pouvions pas être discret avec les bruits nerveux qu'émettait mon chien. Et une fois dehors, il n'y avait rien, aucun mouvement suspect mais pourtant Lance et Granger voyaient quelque chose sur leur appareil. Et je pouvais le confirmer avec Dark qui voulait partir vers je ne sais quoi. Il avait toujours sa muselière et j'aurais voulu lui enlever mais les ordres étaient clairs, ne pas attaquer si il n'y a aucune menace et même si je maîtrisais mon chien, je n'étais pas sur à cent pour cent de le retenir vu son état actuel. Ian eu un contact visuel. Je pointai mon FN 90 dans la direction indiquée lorsque une nouvelle fois, la géologue poussa un crie. Elle venait de se prendre une pierre. Alors que Ian pensait à une chute de pierre normal ,je pensais à autre chose.

- Certaines espèce d'animaux guettent leur proie de longues heures avant de les attaquer pour les tuer et les manger, comme le loup. Ou plutôt les loups vu qu'ils chassent en groupe..

La tension commençait à se sentir chez tout le monde, tout le monde voulait rentrer. Lance donna l'ordre de retourner au jumper et sans surprise, tout le monde fut d'accord, personne ne broncha. Sur le chemin du retour, contrairement à l'allée, je ne vis personne glisser, je n'avais que mon chien à retenir et mon arme, mon M9 à la main, à m'occuper. Les moustiques nous attaquèrent de nouveau mais je ne m'en occupai pas, étrangement, lorsque l'on est pressé,la boule au ventre, certaine douleurs disparaisse miraculeusement. Lorsque le jumper fut en vu, Lance nous arrêta pour un débriefing rapide

- Bon ! Comme vous vous en doutez j'ai une mauvaise nouvelle. Ils sont plus nombreux qu'avant, il y en a derrière nous et devant nous, entre le jumper en nous pour être plus exact. Il va donc falloir qu'on se crée un chemin ou qu'on trouve un moyen de traverser.

Dark changeait petit à petit d'attitude. Maintenant, il voulait se cacher derrière moi, une autre chose qu'il n'avait encore jamais fait. Ces ''choses'' devaient nous vouloir du mal et être en trop grand nombre pour lui faire peur ainsi. Je le voyais dans son regard.. Granger eut excellente idée de proposer de tirer en l'air pour faire peur à ces ''choses'', se qui marcha. Nous ne perdîmes pas de temps pour nous mettre à courir ver le jumper. Mais celui si ne s ouvra pas. Pendant que la technicienne était partie trouver l'origine du problème et le réparer, je protégeais les scientifiques avec Lance. Dark, lui, était toujours derrière mes jambes. J'avais abandonné l'idée de me servir de lui pour m'aider. Puis le paysage devant nous devint flou pour laisser apparaître d'étrange créature de petite taille mais qui nous faisait bien comprendre qu'ils étaient la pour nous manger.. Heureusement, Granger réussit à trouver le problème et à ouvrir le jumper. Une fois que tout le monde fut entrée, je fis comme Ian et Lance, le tirait sur les nains, jusqu'à se que la porte se referme. Puis je m'assis pendant que le jumper quittait le sol de cette planète. Je soupirai de soulagement mais déjà, Dark recommençait à japper comme sur la planète.

- C'est bon là ! Il n'y a plus rien, donc arrête !

Mais cela ne changea rien. Il ne tenait pas en place. Cela ne pouvait dire qu'une chose, une des bestiole était rentrée. J'allais le signaler lorsque Spence se fit griffer à la main et toucha quelque chose d'invisible de l'autre main. Quelques secondes après, Dark se mit à couiner de douleur, j'aperçus en même temps des entailles apparaître sur son flancs gauches, puis quelque chose me frôla le genoux droit.. Se fut au tour de Cooper de sentir quelque chose puis le cri de Granger se fit entendre. Des entailles apparaissaient sur son visage. Par chance Cooper arrêta la bête et la tua.. J’attrapai le kit de secours sous un siège que je donnai à Spence pour la technicienne. La pauvre devait souffrir et elle risquait de garder des cicatrices. Dark lui aurait peut être quelques poiles blancs mais rien de plus. Les entailles n'étaient pas profonde et elles ne saignaient déjà plus. Je fis inspecter le jumper à mon chien mais rien qu'a son attitude qui était redevenu calme, je savais qu'il n'y avait plus aucun nain sauvage ici.

Le retour se passa bien. Je ne dis pas un mot et j'attendis que les portes du jumper s'ouvre pour sortir. Je fus diriger vers l'infirmerie pour plein de vaccin et Dark fut soigné. Lui aussi reçus une grande quantité de vaccin, antibiotique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 04] Complications (Terminée) Jeu 15 Aoû - 3:27
Il était temps de partir, cela Ian en était sur. Il n’avait rien dans cette grotte qui serait utile pour l’expédition. Une mission qui se déroulait bizarrement, il se fallait bien se l’avouer. Surtout que l’agression de la géologue était flippante. Ian préférait de loin affronter quelque chose de visible, car sinon, c’était franchement plus difficile de se battre dans le cas contraire. C’est pourquoi il ne dit aucun mot contrairement à son habitude. Ce n’était guère le temps de chipoter sur les détails.

Ian s’était mis en marche, restant derrière tout en couvrant du regard tout se demandant ce que c’était. Quand Ian vit le signe de s’arrêter, il s’immobilisa pour écouter attentivement les ordres. Il fit une petite moue qui signifiait pourquoi pas. Il tira en l’air un coup de feu, tout en espérant de ne pas abattre un oiseau qui passerait dans le ciel en ce moment la. Il se mit à courir dès que les autres furent partis à courir. Il courut de telle sorte à ne pas dépasser personne et tout en se gardant prêt à relever une personne qui tomberait. Par chance, personne ne tomba.


Quand arriver au jumper la porte refusa de s’ouvrir, Ian pensa immédiatement au pire. Tomber en panne sur cette planète, ce n’était pas l’idéal, surtout avec un ennemi donc on ignorait tout. Il hocha la tête quand on lui demanda de protéger la technicienne. Ian fit un sourire pour la rassurer et se mit derrière elle, de telles sortes à ne pas lui nuire tout en restant près à agir si le besoin se faisait sentir. Quand Ian aperçut les lutins, il dit sur un ton presque sérieux.

La prochaine fois, c’est le Père Noel qu’on va voir.


Recevant l’ordre de tirer, sans attendre puisque ceux-ci étaient autour, Ian mit son arme en mode rafale et commença à tirer. Il rentra dans le chasuble en dernier, de reculons tout en tirant et faisant attention à ne pas faire ricocher une balle. Il dit au lieutenant.

Go,Go,Go.


Ian remit le cran de sureté et laissa échapper un petit soupir de soulagement. Tout le monde était sauf.  Il regarda le chien et dit.


Il m’en faut un.

Mais le chien semblait avoir une réaction étrange comme dans la caverne. Avant d’avoir pu laisser échapper un juron, il sentit quelque chose s’enfoncer sur sa jambe droite. C’était vraiment la catastrophe. Ian n’avait jamais perdu un équipier en mission et cela ne commencerait surement pas aujourd’hui. Il sortit son couteau et voyant que Granger avait quelque chose sur son épaule, il lança son couteau. Il regarda le couteau tournoyer avant de le voir s’enfoncer dans le vide et que quelque instant après, il put voir le lutin. Il alla vers le devant de la chasuble , pour aller tuer ce lutin. Prenant son couteau et le poignardant pour qu’il lâche prise, il s’acharnait tant qu’il voyait un mouvement. Même s’il avait ressenti une douleur dans ses mains à cause des griffures, il l’ignora. Cela était loin du cœur comme on dit. Il essuya son couteau sur lui avant de le resserrer. Il se permit de faire une petite blague en disant.

Je pense que je n’aurais pas de cadeau du Père Noel cette année.


Arrivant dans la cité, Ian se dirigea vers l’infirmerie pour se faire soigner et prendre un peu de repos.
Revenir en haut Aller en bas

[MJ 04] Complications (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [MJ 04] Complications (Terminée)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées-