Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Encore un jour de travail et de routine (pv Patrick)

 :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 14 Aoû - 16:23
Invité
Invité
avatar
Comme tous les jours depuis sa reprise de travail Eiden était à son poste et même si elle n'était pas des plus joyeuse elle était toujours présente et faisait ce qu'on lui demandait. Dans son fort intérieur elle se demandait de plus en plus sérieusement si elle n'avait pas demander à retourner sur terre car elle estimait ne plus rien avoir à faire ici. Sa famille lui manquait trop et sa relation avec celui qu'elle pensait l'homme de sa vie était terminée donc elle n'avait plus rien à faire ici. Surtout qu'en plus elle n'avait plus rien à apprendre, plus personne à aider et retourner sur terre l'aiderait forcément à aller mieux, à se remettre de sa déception. Bien sur elle perdrait pas mal d'ami(e)s en faisant cela, mais qu'importe c'était son bien être personnel qui primait et non celui de ses amis. Et puis, rester ici signifiait rencontrer celui qui lui avait fait du mal, le croiser et voir même partir en mission avec lui et ça elle ne pouvait pas le concevoir. Le croiser encore, elle y arriver mais travailler côte à côté avec lui, c'était inimaginable pour notre médecin. Elle savait aussi qu'elle l'avait déjà envisagé une première fois mais qu'elle n'était pas aller au bout de son désir parce que ses raisons n'étaient pas bonnes mais cette fois-ci c'était différent.
Rentrer sur terre signifiait tellement pour elle, retrouver une vie normale, aider les gens qui en avaient besoin, des inconnus de préférences et apprendre de nouvelles choses car elle demanderait un changement de poste, une mutation, voir même elle reprendrait ses études. Changer de vie, mais sur terre, c'était son plus cher désir. Seulement le faire signifiait perdre quasiment six mois de sa vie enfermer dans un vaisseau avec un minimum de confort. L'idéal aurait été la porte mais ils en étaient loin pour le moment.

Eiden était bien à son poste oui, mais pour l'instant elle était pensive et sursauta lorsqu'elle entendit la porte de la salle se refermer et les éclats de voix des discussions qui s'en suivirent.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Aoû - 18:44
Invité
Invité
avatar
.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Aoû - 18:56
Invité
Invité
avatar
- Oui, j'arrive...

Répondit-elle d'une voix lasse. Elle en avait un peu marre de voir toujours les même têtes, les même patients qui se plaignaient tous de toujours souffrir de la même chose. Elle avait besoin de changement et les missions seraient la meilleure chose pour cela, excepté qu'elle s'y refusait pour l'instant.
L'homme en question venait de la faire sursauter et au vu du ton de sa voix elle su qu'il ne fallait pas qu'elle traine trop alors elle sortit du bureau pour se diriger vers le patient en question.
Celui-ci elle ne l'avait encore jamais vu à l'infirmerie, ce qui était rare tout de même. Encore un type avec une santé de fer ou alors une aversion pour le corps médical, telle qu'il préférait encore mourir que de se faire soigner. Quoi que, il semblait aller bien puisqu'il était seul, se tenait debout et n'était pas couvert de sang.


- D'accord, on va s'occuper de ça.

Eiden lui avait fait un léger sourire, c'était surtout pour paraitre correct et aussi parce qu'il avait parlé de checkup, le genre de truc qu'elle faisait les yeux fermés, tellement elle avait l'habitude d'en faire.

- Suivez moi ! ... excusez moi je ne me suis pas présenté, je suis le docteur Andrews.

Elle se sentit un peu bête après s'être rendu compte de cette erreur alors qu'elle referma la porte de la salle ou elle l'avait emmené pour faire cet examen.
Mais il aurait très bien pu le voir par lui même, étant donné que chaque personne possédait un badge avec son nom marqué dessus.


- Alors ? quelque chose de particulier à me dire ou tout va bien pour vous ?

Elle se mit à chercher son dossier sur le pc qui se trouvait devant elle tout en lui parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Aoû - 19:58
Invité
Invité
avatar
.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Aoû - 20:02
Invité
Invité
avatar
Eiden était bien du mal à taper sur les bonnes touches avec les deux mains, vu qu'elle avait une grosse atèle à la main droite, alors elle pris sa main gauche mais il lui fallait bien plus longtemps pour taper un simple nom et prénom.

- Je vois et c'est tout à votre honneur.

Par chance, son dossier était tout en haut de la liste qui s'afficha sur l'écran du pc et Eiden pu l'ouvrir rapidement. Visiblement il se présentait en temps et en heure, probablement l'un des rares à le faire encore dans ce service. La plupart des militaires voir même des civils qui devaient passer la visite médical faisaient toujours en sorte de la retarder au maximum. Si bien qu'à la fin, ils apparaissaient tout en bas de la liste et il fallait un temps fou pour les retrouver.
Eiden pris le temps de lire les grandes lignes.


- Tout va bien pour vous ? cette visite n'en sera que plus rapide alors.

Et elle l'observa un instant avant de lui sourire légèrement pour le mettre en confiance.

- Comme vous le voyez j'ai un peu de mal à me débrouiller avec ma main droite donc ne soyez pas étonné si tout à l'heure je vous envoie voir une infirmière pour qu'elle vous fasse la prise de sang. Je m'en voudrais de vous laisser un mauvais souvenir de votre visite médical.

Elle l'invita à se mettre en petite tenue, histoire qu'elle puisse l'ausculter comme il la fallait et à s'assoir ensuite sur le lit prévu à cet effet.

- Prenez vous des drogues, des médicaments quels qu'ils soient ? abusez vous de l'alcool ? avez-vous des phobies particulières, l'impression d'étouffer parfois ? Avez-vous le mal du pays ?

Elle lui demanda cela pendant qu'il se déshabillait, au moins il serait peu être moins aux aguets. Elle savait que ce genre de questions pouvaient déranger, qu'en même temps on pouvait mentir mais elle les posait quand même car de toute façon l'examen de sang et les urines ne mentiraient pas eux.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Aoû - 21:11
Invité
Invité
avatar
.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Aoû - 22:56
Invité
Invité
avatar
Elle fut heureuse d'entendre qu'il ne prenait rien, mais savait très bien que certaines personnes mentaient avec un certain aplomb, d'où la nécessité d'examens complémentaires. Enfin, ici, sur Atlantis il était rare que certaines personnes abusent de certaines substances pas comme sur terre. Bien que depuis quelques temps le peuple Athosien possédait quelques plantes qui pouvaient bien ressembler de loin à ce qu'on pouvait trouver sur terre. Donc ce genre de contrôle était de plus en plus courant maintenant. Il y a encore quelques mois Eiden n'aurait rien demandé et on n'aurait rien demandé à personne, mais les échanges les nombreuses missions faisaient que maintenant la cité n'était plus aussi centré sur elle même qu'avant.

- Vous vous ennuyez ? vous n'êtes pas de ceux qui passent leurs journées à s'entrainer ?


Elle fut surprise de l'entendre dire cela, habituellement les militaires aimaient bien s'occuper d'eux et de leur petite personne et rarement de leur intellect. Etre le meilleure et avoir le plus de rencards c'était le genre des militaires bien moins que des civils.
Puis il s'excusa de la faire travailler alors qu'il n'y était pour rien. Eiden le regarda en commençant son auscultation en écoutant son coeur et répondit en même temps.


- C'est moi qui ait demandé à travailler, je déprime sinon et puis j'peux être utile, j'arrive même à faire des pansements mais c'est sur que j'assisterais pas un chirurgien en salle d'opération et que je ferais pas non plus de points de suture. Mais je peux aider et alléger un peu le travail des autres c'est ce qui compte.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Aoû - 23:43
Invité
Invité
avatar
.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Aoû - 20:26
Invité
Invité
avatar
- Sont plutôt rares vos collègues qui pensent comme vous, ou bien alors j'ai jamais eu la chance de les croiser.

Elle aurait bien ajouté d'autres choses encore mais n'avait aucune envie de s'épancher sur ses problèmes personnels ou sa vision des militaires. Elle en pouvait plus, elle en avait assez, suffisamment bosser avec des gens comme ça, il lui fallait du changement et plus le temps passait plus elle était certaine que c'était la solution.

Son coeur allait bien, il avait un bon battement régulier, rien à redire de ce côté là. S'en suivit la tension, la vision et les réflexes.

- Je suis ici depuis le début. C'est étonnant qu'on ne se soit jamais rencontré quand même.

Même si la base était grande, Eiden avait quand même une mémoire assez bonne à ce niveau là. Soit il était resté caché soit elle n'avait vraiment pas fait attention à lui durant tout ce temps. Ou bien alors tout simplement qu'elle ne voyait plus les autres visages masculins avant. En tout cas maintenant elle s'en souviendrait c'était sur.

- Je bossais déjà à Cheyenne Mountain avant pas vous ?

Pas qu'elle voulait mieux le connaitre, disons que ça aidait en général pour les divers examens à faire. D'ailleurs elle continua à l'examiner comme elle le devait. La suite serait la prise de sang et l'analyse d'urines, mais ce serait après ces dernières vérifications.

- Vous n'avez aucune gène rien de particulier qui pourrait déranger pour faire votre travail ? vous savez vous pouvez tout me dire, mon rôle n'est pas de tout raconter. Donc si vous souffrez d'une douleur en particulier, d'un mal quelconque, n'hésitez pas.

Il pouvait lui parler, quoi que ce soit elle n'irait pas le répéter, juste qu'elle analyserait avec son supérieur et qu'ils décideraient ensemble si son problème justifiait un refus d'aller sur le terrain ou non. Encore fallait t'il qu'il ait un problème à lui raconter. Eiden elle avait eu des soucis à un moment et partir en mission la mettait dans un état de stress impressionnant, la peur de rencontrer les Goa'uld à cause de sa mauvaise expérience lui avait bien gâché la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Aoû - 23:58
Invité
Invité
avatar
.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Aoû - 8:43
Invité
Invité
avatar
Elle voyait tout à fait ce qu'il voulait dire mais ne rebondit pas sur le sujet, ne voulant pas passer pour une antimilitariste d'une certaine façon. En ce moment elle n'en pouvait plus des militaires et tout ça c'était parce qu'elle avait eu une histoire avec un militaire rien de plus. Bien sur elle ne pouvait plus les voir en peinture et n'avait pas le choix que de continuer à bosser ici jusqu'à ce qu'elle ait une opportunité de rentrer sur terre. Donc elle devait éviter de se faire mal voir, sinon adieu le retour sur terre et puis elle se ferait plein d'ennemis puisqu'ici la majorité des gens étaient des militaires. Mais c'est vrai qu'elle en avait un peu marre des fortes têtes et autres mauvais patients.

Et puis il lui posa la question qui fâche. Eiden se voyait mal répondre qu'elle avait tout simplement suivit la personne qu'elle aimait parce que le voir partir sans être sur qu'il puisse revenir un jour lui était impossible. Qu'elle avait préféré le suivre plutôt que le perdre et tout ça pour quoi en fait ? pour se retrouver perdu, trompée trahis et seule.


- J'y ai vue une opportunité pour mon travail. Mais j'avoue avoir fait le tour de ce que cela pouvait m'apporter.

Cela suffirait surement à apaiser la curiosité de la personne avec qui elle se trouvait, du moins elle l'espérait.
Il semblait aller bien, les divers examens qu'elle lui avait fait semblaient être correct. Son coeur battait bien, il n'avait pas de soucis de tensions, de bons réflexes, semblait n'avoir aucun soucis de vision, d'audition. Elle se demanda pourquoi il n'était encore jamais sortit.


- Je m'en rend compte tout semble nikel chez vous. Etonnant que vous n'ayez pas encore pu passer la porte. Je vais vous envoyez voir l'infirmière pour faire votre prise de sang dans ce cas, parce que pour moi l'examen est terminé. Je vous demanderai aussi de nous laisser un petit peu de vos urines dans ce flacon et de le déposer à l'infirmière en vous y rendant.

Elle attrapa le petit pot qu'elle lui tendit, lui permettant d'aller terminer l'examen. Encore deux petites choses et il serait libre.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Aoû - 15:57
Invité
Invité
avatar
.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Aoû - 10:42
Invité
Invité
avatar
Oh que oui, elle était certaine de cela, elle avait fait le tour de tout ce qu'elle pouvait apprendre en venant ici et cela ne changerait pas. Elle ne faisait pas de recherche et pas de chirurgie non, cela c'était réservé aux autres et d'une certaine façon elle n'était pas envieuse, de toute façon elle avait toujours préféré le contact avec les patients plutôt qu'avec les instruments médicaux.

Mais c'est vrai qu'il y a encore quelques temps elle n'aurait pas refusé qu'on lui propose d'apprendre d'autres choses. Les choses étaient juste différentes parce qu'elle ne voyait plus son entourage de la même façon. Elle réagissait comme ça à cause de la dépression dans laquelle elle tombait à nouveau. Elle avait grandit, elle avait fait de nouvelles expériences mais ses vieux démons la rattrapaient toujours quand un coup dur lui tombait dessus.


- J'en suis certaine Caporal.

C'était un peu comme mettre fin la conversation sans même le dire.
D'ailleurs l'examen prenait fin, Eiden avait fait tout ce qu'elle pouvait faire sur lui, c'était ensuite au tour du Caporal de faire son possible, en acceptant le reste des examens. Un petit passage vers l'infirmière pour une prise de sang dont les échantillons seront examinés sérieusement quelques temps plus tard. Ces échantillons étaient le billet de sortit du Caporal, espérons pour lui qu'ils seraient bons.
Elle fut ensuite surprise de le voir revenir vers elle et lui parler comme il le fit. Elle ne s'attendait pas à ça d'un parfait étranger. Etait-elle si transparente que ça ? il semblait avoir compris que quelque chose la tracassait et faisait qu'elle n'était pas comme d'habitude. Peu être qu'il la connaissait après tout et qu'il c'était bien gardé de lui dire. Seulement, elle n'avait aucun souvenir d'avoir déjà eu à faire à lui.
Et pour tout réponse elle lui fit un signe de tête que non, elle ne lui parlerait pas et dit simplement.


- C'est personnel...

D'ailleurs rien que d'en parler, le peu de mot qu'elle avait dit faisait déjà briller ses yeux. Il était donc facile de deviner qu'elle n'avait pas le moral et qu'elle n'était pas bien et tout ça forcément pour une histoire qui la touchait personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Aoû - 19:01
Invité
Invité
avatar
.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Aoû - 15:56
Invité
Invité
avatar
Eiden comprenait très bien ce qu'il voulait dire, elle concevait parfaitement son approche mais elle ne pouvait pas lui parler. Il représentait tout ce qu'elle détestait depuis quelques temps et ne pouvait tout simplement pas se confier à lui. D'ailleurs elle ignorait si elle serait capable d'en parler à quiconque.
Ils avaient gardé le secret depuis tellement longtemps qu'en parler maintenant soulèverait tout un tas d'interrogations et elle n'en avait aucune envie de devoir se justifier. Elle se doutait aussi que certaines rumeurs devaient courir à leur propos mais sa relation avec Eversman avait toujours été houleuse, déjà lorsqu'ils étaient à Cheyenne Mountain.

Elle se contenta juste de le regarder un long moment et de lui faire un signe de tête que "non" elle ne lui parlerait pas. Il pourrait toujours retenter sa chance une prochaine fois, peu être qu'elle serait plus enclin à des confidences mais pour le moment c'était impossible.

Elle le laissa donc quitter la pièce et termina de remplir son dossier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie-