Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Dim 15 Sep - 21:06
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 9325

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
L'agitation provoquée par l'arrivée de l'équipe d'exploration en salle d'embarquement était retombée et le calme revenait lentement. Des membres de l'équipe de sécurité évacuaient désormais les cadavres des indigènes en prenant de nombreuses précautions pour éviter toute contamination au cas où. Bientôt une équipe de nettoyage viendrait effacer les traces notamment de sang laissées par tout ce monde. Eversman était le dernier membre de l'équipe encore présent sur les lieux, les autres avaient déjà pris la direction de l'infirmerie, certains étant dans un sale état. Lui restait là dans ses pensées, la tête entre les mains en essayant de se demander comment ils avaient pu en arriver. C'était une mission de malades et rien n'avait tourné correctement...

Au bout d'un petit moment, un membre de la sécurité était venu le voir pour s'assurer qu'il n'avait pas besoin d'aide. Réponse négative de la tête avant de lui refourguer le P90 de Katinka ainsi que le M9 de Harper. Comprenant que le Sergent d'humeur loquace, ce dernier le laissa tout en lui rappelant de passer par la case infirmerie. Après un grand soupir, le Ranger finit par se remettre sur pieds et put se rendre compte de son état. Sans l'adrénaline et le stress, il ressentait pleinement l'état désastreux de ses plantes de pieds ou même de ses deux orteils. Certes, il n'y avait plus de fichus cailloux ici mais le chemin jusqu'à l'infirmerie risquait de paraître très long.

C'était l'effervescence quelques niveaux plus bas. Le retour de l'équipe avait provoqué une belle agitation mobilisant de nombreux membres du personnel médical et l'arrivée d'Eversman passa presque inaperçue. Personne ne semblait s'intéresser à lui et d'un côté cela lui allait. Celui-ci finit par s'installer sur une chaise, certainement destiné à un médecin ou une infirmière mais bon c'était mieux qu'un brancard à l'exception de s'appuyer contre le dossier. En boxer avec son gilet tactique trop juste sur le dos, pieds nus, il faisait sacrément tâche dans l'environnement si blanc et stérile du lieu.

_________________

merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Sep - 23:20
Invité
Invité
avatar
L'infirmerie était en plein effervescence et l'arrivée du sergent Eversman passa bel et bien inaperçu durant plusieurs minutes. Il faut dire aussi qu'il ne faisait rien pour qu'on le remarque ou qu'on s'occupe de lui comme pouvait le faire d'autres personnes dans ces cas là. Plus rapidement on s'occupe de vous plus rapidement vous êtes libérés et vous pouvez retourner dans vos quartiers ou ailleurs. Mais là, pour une fois, il se fit tout petit et bien silencieux ce qui fit que personne ne le remarqua, à l'exception d'Andrews qui était partit à la réserve chercher la pommade que lui avait demandé son supérieur.

Lorsqu'elle arriva elle remarqua cette personne qui était assise et qui semblait relativement calme mais qui n'allait pas très bien. Suffisait de regarder la manière dont l'homme se tenait et puis son état général. Il portait un gilet tactique mais n'était pas assis de manière confortable et puis il était sale et pieds nus et.... Eiden fronça les sourcils, cette silhouette elle la connaissait, c'était Eversman.
Elle regarda autour d'elle mais tout le monde semblait occupé et personne ne semblait vouloir s'occuper de lui pour le moment, trop calme pour qu'on le remarque, s'en était presque troublant. Il ne l'avait pas habitué à ça et cette attitude la troubla réellement. Il devait être en état de choc ça ne pouvait pas s'expliquer autrement. Eiden aurait bien voulu qu'un de ses collègues le voit et s'en occupe mais malheureusement ils étaient tous bien occupé et l'on ne pouvait pas leur en vouloir. Ils faisaient leur travail après tout. Eiden déposa simplement la pommade demandé sur le meuble en face d'elle et s'approcha de Matt. Elle se sentit fébrile et vraiment mal à l'aise, elle n'avait aucune envie de lui parler, de s'occuper de lui, mais c'était son travail et il n'était pas venu là pour lui parler d'eux, il fallait donc qu'elle arrive à gérer cette situation.

Fermant les yeux quelques secondes, respirant à fond, elle fit son possible pour se mettre dans une position neutre. Mais même après ce qu'il lui avait fait, le savoir ici et blessé lui faisait toujours mal. Elle n'était pas insensible et c'était difficile pour elle.

Cela lui demanda vraiment beaucoup d'efforts mais elle finit par s'agenouiller à côté de lui et lui dit simplement, d'une voix la plus neutre possible mais malgré tout tremblante


- Ca va aller ? Viens, suis moi je vais m'occuper de toi.

Elle l'invita donc à se relever afin d'aller s'installer un peu plus loin, sur un lit afin qu'elle puisse l'ausculter. S'il le fallait elle l'aiderait à se lever et le soutiendrait pour marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Sep - 17:48
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 9325

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Les yeux rivés vers le carrelage blanc du lieu si propre, le Sergent était dans ses pensées. Il ne pouvait pas considérer la mission comme réussie étant donné que deux membres avaient été durement blessé et qu'il n'avait pas pu la mener pleinement. C'était Archavine qui avait pris la place du leader et lui n'avait fait que suivre au lieu de diriger. La faute à ses amazones... Seul point positif, ils étaient tous rentrés en vie. Pour le reste, un grand échec à oublier très rapidement...

Une voix finit par le sortir de ses pensées, il en chercha immédiatement l'origine s'arrêtant sur la jeune femme à ses côtés. Eiden... Bouche légèrement entrouverte, ce dernier l'observa quelques instants sans dire un mot. Etait-il content de la voir ? Non pas vraiment mais d'un côté il était soulagé de voir un visage féminin qui n'allait pas chercher à le rabaisser, à le blesser physiquement. N'ayant pas l'envie, ni même le courage de demander à voir un autre médecin, ce dernier se contenterait de la jeune femme. Dans un autre moment, la vue de celle-ci l'aurait certainement mis en colère mais pas là, il était complètement blasé et paraissait quelque peu paumé.

Par ses gestes, ce dernier comprit qu'il devait se lever ce qu'il fit avant de se déplacer jusqu'au lit en marchant sur les talons pour éviter toute douleur inutile. Ses blessures n'étaient pas importantes, elles étaient superficielles et ne mettaient pas sa vie en danger. Toujours silencieux, Eversman s'installa sur le bord du lit de façon à laisser ses pieds dans le vide. Il n'avait manifesté aucun geste de fuite, un vrai miracle.


_________________

merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Sep - 18:16
Invité
Invité
avatar
Matt était silencieux, Eiden l'était aussi, ils devaient être mal à l'aise autant l'un que l'autre et la situation n'était pas des plus pratique. En temps normal, c'est clair qu'elle aurait laissé la santé d'Eversman entre les mains de n'importe quel autre confrère mais là vu qu'ils étaient tous très occupé elle ne pouvait pas faire autrement. Et franchement, si elle avait su elle serait resté plus longtemps dans la réserve afin qu'à son retour il soit pris en charge par un autre. Seulement voilà, c'était pas le cas et il fallait bien faire avec.
Matt obéit sans dire un mot, cela elle pouvait s'en douter mais c'est surtout qu'il ne fit rien pour la contrarier ou tenter de fuir et cela la surpris vraiment. Elle le pensait en état de choc et se demandait toujours si c'était le cas, car ce n'était pas normal.

Une fois assis sur le lit, elle l'observa quelques secondes avant de se pencher pour regarder sa blessure, la plus visible, celle de son pieds. Mais avant de faire quoi que ce soit il fallait déjà qu'elle le nettoie et ça n'allait pas être chose facile car elle savait que les orteils c'étaient plutôt douloureux, tout comme les doigts, mais les pieds c'était pire. Et il ne semblait pas être blessé ailleurs, mis à part le fait qu'il devait y avoir un mélange de crasse et de sang au niveau du haut de ses épaules mais elle n'était sur de rien avant de lui avoir fait retirer son gilet tactique. Et le fait qu'il ne soit pas habillé lui rappela une autre mission à laquelle elle avait participé. Pour un peu ça aurait pu être comique, ils auraient pu partager quelques souvenirs amusant, mais tout ça pour eux c'était terminé.

Eiden s'approcha de Matt, passant ses mains au niveau de son gilet, qu'elle s'appliqua à défaire puis à retirer. Son regard était professionnel, ses gestes aussi mais rapidement elle compris qu'il cachait quelque chose sous ce gilet, quelque chose de désagréable et certainement douloureux.

Fallait qu'elle lui parle, qu'elle le rassure mais elle y arrivait pas. Elle pouvait pas, c'était trop lui demander, si elle voulait garder ses distances et faire son travail elle devait rester muette, sauf que c'était trop dur. Elle sentit qu'elle parviendrait pas à faire son travail avec lui comme patient et elle s'arrêta net et lui dit sans droit de ménagement.


- Je... je vais chercher Beckett, je peux pas !

Elle s'en voulait de pas réussir à mettre cette distance entre eux, mais soigner le type qui lui avait fait autant de mal c'était plus possible.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Sep - 18:30
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 9325

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Docile, Eversman laissa la jeune médecin le manipuler comme bon lui semblait même s'il n'y mettait pas beaucoup de bonne volonté. IL ne pouvait s'empêcher de fixer un point dedans lui, pour l'instant il s'agissait de quelque chose sur la blouse de la jeune femme mais son attitude ne changeait pas lorsque celle-ci se déplaçait. Ses pensées étaient ailleurs et il en sortait lorsque la voix d'Eiden l'y incitait. A son initiative d'aller chercher le Docteur Beckett, le Sergent haussa les épaules démontrant clairement qu'il se fichait de la personne qui s'occupait de lui, il se fichait de beaucoup de choses à un moment pareil.

Assis sur ce lit, uniquement vêtu de son boxer, le Ranger n'avait pas très chaud et ne put s'empêcher de frotter ses bras de ses mains essayant vaguement de se réchauffer. Une initiative concrète aurait été d'attraper la veste qu'avait laissé un des membres du personnel médical sur le lit d'à côté mais lui étant à côté de ses pompes n'en fit rien. Ce dernier finit quand même par relever la tête et à chercher Katinka ou même Spence des yeux mais ne les vit pas. Il n'y avait d'ailleurs plus personne dans cette salle. Il y a encore quelques mois, le Sergent se serait certainement fait la malle pour éviter ce contrôle post mission mais là il s'en fichait complètement. C'était le moindre de ses soucis.


_________________

merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Sep - 18:54
Invité
Invité
avatar
Eiden avait donc laissé Matt tout seul sur son lit de soin mais vu son état, celui-ci risquait pas de disparaitre, il n'avait même pas réagit quand elle lui avait dit qu'elle allait chercher un autre médecin c'est pour dire. Elle était presque déçu de sa non réaction, d'une certaine façon elle aurait aimé qu'il réagisse, qu'il la regarde, qu'il ne fasse pas comme si elle était transparente. Même s'il était en état de choc, cela ne justifiait pas le fait qu'il fasse comme si elle était devenu transparente, à croire qu'il avait effacé tout ce qu'ils avaient vécu ensemble, qu'il ne s'en souvenait plus, qu'elle n'était plus rien. Et c'est surement un peu pour ça qu'elle avait pas pu rester auprès de lui.

Seulement, le hic, c'est que Beckett était occupé et ne semblait pas vraiment vouloir se déplacer pour prendre la place de sa subordonnée, surtout qu'il ne comprenait pas ses motivations. Eversman n'avait pas fait de vague sinon il l'aurait entendu. Mais l'attitude d'Eiden avait pas mal changé déjà depuis plusieurs semaines preuve que quelque chose ne tournait n'allait pas bien chez elle. Mais pour le moment il n'avait ni l'envie ni le temps de s'occuper du cas Andrews et donc la renvoya vers son patient accompagné d'une infirmière afin qu'elle se sente moins "seule" face à ce patient qui lui posait problème.

Matt allait la prendre pour une girouette lorsqu'il la verrait revenir accompagnée, mais bon, tant pis. Beckett avait promis qu'il viendrait d'ici un petit quart d'heure, ce qui lui laisserait le temps de s'occuper des lacérations qu'avait Eversman au niveau du dos, lui s'occuperait de son pied si elle n'avait pas terminé.

Elle revint donc après un long moment avec cette fameuse infirmière, celle-ci avait les bras chargés, pansements, compresses, bassine, bouteilles de divers produits nettoyants et désinfectants. Au moins elle avait l'excuse d'avoir ramener tout ça.


- Beckett viendra dans un moment....

C'est tout ce qu'elle lui dit avant de se placer derrière lui et de commencer à nettoyer les divers lacérations de son dos ainsi que les plaques de sangs séchés. L'infirmière assistait Eiden et lui donnait des compresses propres quand les autres étaient trempés ou trop sales et puis entre deux elle alla chercher une blouse qu'elle lui mit rapidement en la remontant aussi haut que possible sans pour autant gêner le travail du médecin sur son dos puis une couverture qu'elle déposa sur les jambes du sergent.

- S'il vous faut autre chose, dites le moi sergent.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Sep - 20:07
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 9325

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Malgré les gestes maitrisés et doux de la jeune femme, Eversman ne pouvait s'empêcher de grimacer. La peau avait été fortement sollicitée, abimée et tout tapotement, tout nouveau frottement était ressenti comme étant douloureux. Au moins avec ces stimulations, le Sergent ne repartait plus des ses pensées et n'avait plus rien d'autre à faire qu'attendre la fin des soins.

Il aurait voulu remercier l'infirmière d'un petit sourire pour prendre soin de lui mais ce dernier refusa de s'afficher sur ses lèvres. Elle eut au moins le droit à un regard et pour une fois il n'était pas hostile au monde médical. Cette dernière lui proposa son aide, le Ranger n'hésita pas et lui prit immédiatement le poignet pour attirer son attention et l'empêcher de s'éloigner.


"Comment vont Spence ? Archavine ?"

Il relâcha aussitôt sa prise pour ne pas l'effrayer, d'autant qu'il y avait mis davantage de force qu'il ne l'aurait voulu. Il était important pour lui de connaître l'état actuel des membres étant placé sous sa responsabilité. Ils étaient en vie mais dans quel état, il l'ignorait. Visiblement elle aussi car l'infirmière ne lui donna qu'une vague réponse qui ne le satisfit pas. Il aurait voulu une réponse claire, si ceux-ci allaient garder des séquelles, s'ils étaient déjà de retour dans leur quartier ou placés en observation. L'homme n'insista pas et replongea dans son silence.

_________________

merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Sep - 20:30
Invité
Invité
avatar
Non, l'infirmière ne lui donna aucune réponse satisfaisante et on pouvait le comprendre, après tout elle avait du quitter son poste pour aller épauler le docteur Andrews qui semblait ne pas être à l'aise du tout depuis qu'elles étaient arrivés mais elle ne dit rien devant le patient.

- Spence s'en remettra.

C'est ce qu'elle lui lança alors qu'il avait déjà obtenu ses réponses depuis bien longtemps, mais comme Eiden était concentré sur son travail, la réponse avait tardé à venir. Bien entendu elle parlait au niveau physique, on se remet toujours physiquement de ce qu'on subit car c'est le mental qui est plus dur à guérir et elle en savait quelque chose. Elle, n'avait pas la force mentale que pouvait avoir Eversman par exemple , ou n'importe quel autre militaire de la base, et donc Spence était un peu comme Andrews, ils n'étaient pas entrainer ou préparer à vivre ça et donc s'en remettre était plus difficile.
Eiden ignorait ce qu'il en était de l'autre personne dont avait parlé Matt mais l'infirmière trouverait bien le moyen de se renseigner plus tard.


Le dos était terminé, Eiden avait fait son possible pour nettoyer tout ça et faire en sorte qu'il reste le moins de cicatrices possibles, mais là il faudrait encore qu'il fasse appliquer régulièrement une pommade et qu'il le laisse cicatriser sans trop que les plaies soient en contact avec du tissus. Elle savait que ce ne serait pas évident.

Alors qu'elle allait changer de place et venir se placer devant Eversman et s'occuper ainsi de ses orteils, Beckett arriva et observa la scène. Puis il s'approcha et regarda le travail qu'avait déjà effectué sa collègue et jeta simplement avant de repartir en direction inverse.


- Je vois que vous vous débrouillez très bien sans moi docteur Andrews et votre patient n'a pas l'air de se plaindre. Je vais donc vous laisser terminer.

Eiden tourna la tête, le regarda, ouvrit la bouche pour rétorquer mais n'en eut pas le temps, celui-ci n'était déjà plus visible. Sans le vouloir son regard croisa celui d'Eversman mais aussitôt elle l'évita.
Il fallait s'occuper de ses pieds maintenant, enfin de ses orteils plutôt et l'infirmière l'aida à s'installer mieux afin de permettre au doc de mieux faire son travail car c'était impossible dans cette position.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Sep - 21:00
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 9325

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
L'ambiance était telle dans cette partie de l'infirmerie qu'à force Eversman n'allait pas tarder à s'endormir. Tête baissée, dos rond, il ne manquait plus grand chose. Lui habituellement si méfiant, si sur ses gardes en ses lieux avait complètement relâché sa garde et seuls les picotements réguliers du dos dû aux soins l'empêchaient de ne pas piquer du nez. La voix de Beckett le stimula une fois de plus, le forçant à garder les yeux ouverts qu'il ne put s'empêcher de frotter quelques instants. Son regard croisa celui de la jeune médecin, quelque peu dans le gaz, lui n'y fit pas attention et se retint plutôt de lui bailler au nez.

Pour la suite des soins, le Ranger dut modifier sa position pour se mettre en position allongée ou du moins de s'asseoir sur le lit. Pas question que son dos entre en contact avec une quelquonque surface quitte à faire travailler ses abdos ou plutôt s'appuyer sur ses genoux. La position n'était pas très agréable mais il avait appris durant ses classes à se reposer dans n'importe quelle position ou même environnement. C'était sans compter sur les deux filles qui avaient décidé de lui saboter sa nuit en lui manipulant le pied ce qui leur valu un regard noir avant qu'il ne repose sa tête sur ses avants bras.


_________________

merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Sep - 10:29
Invité
Invité
avatar
Ce n'était vraiment pas le jour de chance d'Eiden, Beckett venait de passer mais ne semblait absolument pas vouloir prendre sa place. Elle aurait peu être du lui dire la vérité sur les raisons qui faisait qu'elle ne voulait pas d'Eversman comme patient. Mais elle était certaine qu'il l'enverrait voir ailleurs, de tels arguments ne fonctionnent pas lorsqu'on est médecin, on doit soigner tout le monde de la même manière.
Eiden soupira alors qu'elle était en train de faire passer une petite radio au pied du sergent pour s'assurer que ce n'était pas pire que ça en avait l'air. L'infirmière apporta un coussin supplémentaire au sergent afin qu'il puisse poser un peu sa tête et soulager un peu ses muscles.

Eiden termina ensuite de s'occuper de ses orteils, faisant attention malgré tout à ne pas amplifier la douleur. Ce n'était pas parce qu'ils n'étaient plus en bons termes qu'elle devait le faire souffrir volontairement. Ce qu'elle aurait aimé elle, c'était lui coller une bonne gifle ou lui hurler dessus pour lui dire le fond de sa pensée à propos de ce qui c'était passé la dernière fois car il l'avait laissé en plan et dans un tel état de colère qu'elle avait toujours cette boule à l'estomac.


- J'ai terminé.

Eiden se leva et se rendit près du placard et ouvrit quelques portes, tandis que l'infirmière s'approchait de Matt et lui parla d'une voix un peu plus rassurante, car elle avait trouvé Andrews très sèche par rapport à d'habitude.

- Mettez vous le côté, ça vous permettra de vous reposer un peu. Elle va vous donner quelque chose pour la douleur et ça vous aidera à vous détendre.

Elle n'appréciait pas particulièrement le sergent car elle savait très bien ce qu'il avait fait pendant cette frasque dont tout le monde avait parlé, mais elle ne pouvait quand même pas se montrer aussi froide que le docteur.
D'ailleurs Eiden lui donna les médicaments en question afin qu'elle les fasse prendre au sergent et quitta la pièce sans demander son reste.


- Tenez ça va vous faire du bien. Je pense qu'elle reviendra dans un moment pour voir l'évolution de vos blessures au dos.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Sep - 16:46
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 9325

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Les soins semblèrent durer une éternité pour Eversman. Impossible de s'endormir. A chaque fois qu'il était proche d'y arriver, un simple contact sur ses orteils sensibles suffisait à le stimuler alors une manipulation un peu plus importante...La douleur était largement tolérable et il n'émettait pas de gémissements, se contentant parfois de grimacer ou au pire de mordre sa lèvre. Il avait soigné ici ou au Stargate Command, des blessures bien plus graves. Là, ce n'était rien du tout. Il était bien chanceux par rapport à Archavine ou Spence.

Après une dernière manipulation nécessaire pour la mise en place du bandage de protection, on lui annonça la fin des soins. Relevant la tête tout en soupirant, le Sergent s'attendait à recevoir des conseils de l'infirmière pour son pied et non pas pour la suite de sa sieste.


"Je vais me reposer oui... mais dans mon quartier, Madame..."

Et non, il n'avait pas changé... Quoique son ton n'était pas impoli. Pour faire bonne figure, il avala les cachets aussitôt tendus pour faire preuve de bonne volonté même si c'était pour sa santé, ces médicaments.

"Je reviendrai si le Doc me le demande... mais je serai aussi bien dans mon quartier, même mieux. D'autant que vous avez déjà deux blessés qui nécessitent davantage de suivi que moi...Mes blessures n'évolueront pas dans l'immédiat. Vous pouvez lui demander la permission de quitter l'infirmerie s'il vous plait ?"

Bien poli le Eversman pour une fois.

_________________

merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Sep - 15:40
Invité
Invité
avatar
- Euh.... alors là elle était un peu embêté, d'autant plus que le docteur était partit et qu'elle ignorait où, étant donné qu'elle était occupée avec le sergent elle ne l'avait pas vu partir, du moins, dans quelle direction. - Je vais aller me renseigner ! Je reviens vite !

Elle le laissa donc un petit moment, le temps pour elle de retrouver le docteur Andrews et de lui faire part de sa demande. Elle ne pouvait lui donner cette autorisation elle même et savait déjà qu'elle refuserait. Surtout qu'en plus, elle la connaissait plutôt bien et savait qu'elle n'était pas au mieux de sa forme et avoir soigné Eversman ne lui avait pas rendu sa bonne humeur, tout au contraire.

Après plus de dix minutes à lui courir après, elle finit par la trouver. Celle-ci était aller chercher quelques nouvelles des autres afin de pouvoir rassurer le sergent, étant donné qu'un peu plus tôt il avait montré de l'intérêt pour ses camarades de mission.

Lorsqu'Eiden entendit ce qu'elle avait à lui dire, elle soupira longuement, montrant bien qu'elle avait à faire à un cas bien particulier. Tout le monde le connaissait maintenant à l'infirmerie et personne n'avait envie de se charger de lui lorsqu'il commençait à être de mauvaise humeur mais pour le moment il semblait d'assez bonne humeur. Seulement lui dire qu'il devait rester allait encore le mettre dans tous ses états et ça allait devenir un véritable champ de bataille et le soupire d'Eiden fut contagieux. L'infirmière soupira à son tour avant qu'Eiden ne lui fasse signe de laisser, qu'elle s'en chargerait.

C'est donc un bon moment plus tard qu'Eiden fit son apparition en personne et qu'elle s'approcha d'Eversman avant de lui dire sans plus de cérémonie.


- Tout le monde est logé à la même enseigne, tu le sais très bien. Tu resteras là encore un peu, que tu le veuilles ou non.

Elle le regarda à peine, pour elle c'était trop difficile de lui tenir tête en le regardant dans les yeux.

- Et pour infos, tes amis vont bien. Ils vont faire comme toi, ils vont rester un peu en observation.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Sep - 18:33
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 9325

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Et voilà qu'Eversman se retrouva seul une petite éternité. N'ayant rien d'autre à faire qu'à attendre que l'infirmère revienne, le Sergent s'ennuya très rapidement et en vint à ronger les ongles de sa main. Cela ne le divertit pas longtemps avant qu'il ne s'en lasse commençant à jouer un petit air de musique avec les ongles rescapés sur le dispositif métallique du lit. Il s'était d'ailleurs remis en position assise, il suffisait d'un mot, d'une autorisation et il sauterait en bas du lit pour déguerpir d'ici... Encore fallait-il l'obtenir cette fiche autorisation...

Finalement ce fut le Doc qui vint lui annoncer sa décision et rien qu'en voyant sa tête, il savait que c'était fichu... Eversman ne chercha pas à dissimuler son soupir ni même son agacement après cette attente interminable.


"Spence et Archavine ont été blessé grièvement ! Les miennes sont bénignes..."

Il était injuste pour lui de devoir rester autant de temps que les deux gros blessés de la mission. Il allait bien de son côté et n'avait en aucun cas à rester sous observation médicale. La fatigue, l'agacement dû à l'attente ainsi que le fait d'avoir été traité comme un moins que rien durant quelques heures le poussaient à ne pas se laisser faire.

"Doc..."

Impossible de l'appeler autrement, d'employer son prénom.

"Je reviens dans une heure ou même dans trente minutes si vous le voulez... mais laissez moi retourner dans mon quartier entre temps ! Que je puisse me reposer et me trouver une tenue correcte !"

Argument ultime du Sergent qui était toujours en caleçon...

_________________

merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Sep - 19:09
Invité
Invité
avatar
Eiden n'avait aucune idée de ce qu'il avait subit avec les habitants de là-bas, disons qu'elle savait juste ce qu'il y avait à savoir. C'est à dire qu'ils s'agissait d'un peuple de femmes et que Matt et Tyler avaient été fouettés, battus après avoir été dévêtu mais le reste, pour les humiliations et leur condition d'esclaves, elle n'en avait aucun idée. Bien qu'en cherchant bien elle aurait vite fait le rapprochement, mais disons qu'elle n'était pas présente quand l'équipe médical avait parlé de ça, donc elle savait le stricte minimum.

- Les lacérations dans ton dos ne sont pas si bénignes. C'est sur que c'est moins grave qu'un coup de hache mais ça s'infecte aussi vite.

Eiden soupira à son tour lorsqu'elle compris que lui faire entendre ce qu'elle venait de lui dire n'allait pas être facile. Relevant les yeux, elle le regarda quelques secondes avant de les baisser à nouveau et de l'écouter.

- T'as tenue est parfaite pour un patient qui se trouve à l'infirmerie. Je vois pas où est le problème. Et puis une heure ne suffira pas à ce que tu te reposes, et je te vois mal déambuler dans les couloirs avec cette tenue et encore moins marcher sans aide vu l'état de ton pied.... Et je te connais, si tu pars maintenant, tu ne reviendras pas.

Eiden releva le regard une nouvelle fois puis ajouta.

- S'il te plait, arrête de faire comme si j'étais une étrangère pour toi, me vouvoyez, t'as rien trouvé de mieux, franchement ? tout le monde sait qu'on était proches, même si on l'est plus, ça change rien à ça. C'est même ridicule !


Eiden était pas vraiment d'accord pour qu'il s'en aille maintenant, en toute logique il devait rester en observation pendant quelques heures, histoire de voir comment allait réagir la pommade qu'elle avait mis sur ses plaies. Vérifier que tout allait bien quoi, avant de le laisser partir. Mais vu qu'elle savait déjà qu'il voudrait avoir le dernier mot, elle était préparer à le lui laisser mais cela dépendrait de la manière dont il réagirait à ce qu'elle venait de lui dire. Oui, Eiden aussi était rancunière, et vu la manière dont il l'avait planté la dernière fois qu'ils avaient parlé, elle était capable de mettre en avant ses sentiments avant son professionnalisme.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Sep - 21:19
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 9325

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Un "n'importe quoi" fut audible lorsque la jeune femme mit sur le même pied d'égalité ses lacérations dans le dos et le coup de hache de Spence. Agacé par la tournure de la situation, Eversman se massa les quelques millimètres de cheveux ainsi que sa boite cranienne. Autant s'occuper les mains à cela plutôt que de faire un geste qu'il pourrait regretter comme étrangler la jeune femme devant lui ou lui faire un bon geste du majeur... L'argument de sa tenue fut l’apothéose.

"Non mais tu rigoles ou quoi ! Depuis quand le caleçon est-il la tenue officielle de l'infirmerie ?!!"

Le ton n'était plus du tout le même témoignant de l'agacement ainsi que de l'énervement du Ranger.

"Et je suis parfaitement capable de me déplacer... J'ai été capable de courir jusqu'à la Porte, de venir jusqu'ici alors j'irai très bien jusqu'à mon quartier, Docteur !"

Tout en insistant bien sur le dernier mot, le Ranger posa prudemment son pied au sol. La douleur était largement supportable. De toute façon, il n'avait pas le choix, s'il voulait quitter ce lieu, il devrait marcher jusqu'à son quartier. Il aurait très bien pu souffrir le martyr, serrait les dents et ne rien dire. N'ayant aucune envie que tout dégénère, il ne fit rien de plus de peur de se retrouver ligoté au lit. Et voilà maintenant qu'elle mettait d'autres problèmes sur le tapis. Gros soupir du Sergent qui commençait à en avoir ras le bol.

"ça change rien à quoi ? Bordel, tu me retiens ici à cause de .... ça !"

_________________

merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Sep - 22:06
Invité
Invité
avatar
- T'es pas en caleçon, je te signal qu'on t'a mis une chemise comme n'importe quel patient, juste qu'elle n'est pas fermée à cause de tes blessures dans le dos.

Contrairement à lui, elle fut surprise d'une telle réponse de sa part. Il était tellement pris dans ses envies qu'il n'avait même pas fait attention à ça. Bon, c'est vrai que c'était pas la meilleure tenue possible, mais tous les patients portaient ça quand ils étaient à l'infirmerie et Matt n'était pas une exception. Il se sentait peu être nu, mais ne l'était pas totalement. Ce qui était clair c'est qu'il ne pouvait pas partir dans cette tenue, tout le monde verrait sa blessure et le derrière de son sous vêtement. Mais après s'il y tenait vraiment, elle pourrait très bien accéder à sa requête. Eiden n'était pas sans coeur et contrairement à lui, elle ne pensait ni à l'étrangler ni à lui faire des gestes déplacés.
Pour le reste, elle ne dit rien, se contentant de l'observer simplement. Il savait très bien que c'était l'adrénaline qui l'avait aidé à rentrer et à courir et que maintenant que tout ça était retombé il allait forcément souffrir. Il ne faut pas oublier non plus, qu'il avait pris des anti-douleur, donc, la douleur ne lui semblerait pas vraiment forte s'il posait son pied ou s'il marchait. Mais le mal était là.

Mais ce qu'il dit la révolta au plus haut point, il semblait avoir oublié qu'ils étaient amis et très proches avant de passer ce cap pour devenir des personnes encore plus proches. Et c'était de cela dont elle parlait, pas du reste. Elle savait très bien il n'y avait quasiment plus aucune chance pour que ça redevienne comme avant. Mais il ne pouvait pas se mettre à la vouvoyer ou à la traiter comme n'importe quelle inconnue, ça, elle pouvait pas l'accepter.


- Qu'on se tutoyait ! Qu'on était des amis...... Et non, je te retiens pas à cause de ça ! Je fais juste mon boulot, j'essaie... Mais c'est pas important ! Après tout t'as raison, m'écoute pas, c'est vrai, ta blessure est pas si grave, tu t'en sortiras, tu t'en sors toujours ! T'écoutes jamais, mais t'as raison, j'suis qu'un médecin, c'est vraiment pas important l'avis d'un médecin ! De toute façon tu m'écoutais déjà pas moi en tant que personne alors c'est normal que tu n'en fasses qu'à ta tête. J'demandais juste du temps...... mais ça aussi c'était trop te demander.

Elle leva les yeux et les planta dans les siens avant de continuer.

- Mais tu sais quoi ? Je te retiens pas ! T'es libre ! T'as toujours été libre... fait ce que tu veux, je m'en fou!

Sauf que là, ce qu'elle venait de dire elle le pensait pas du tout, en tout cas sur la fin. Même si c'était dur pour elle de se trouver en face de lui, de lui parler, de le soigner, elle s'en foutait pas. Elle avait toujours cet espoir au fond d'elle qu'il lui laisse une petite chance de revenir en arrière. Eux qui avaient été si proches n'étaient maintenant plus rien, ils n'arrivaient même pas à communiquer sans faire de mal à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Sep - 9:39
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 9325

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Cette chemise médicale ? Elle ne croyait quand même pas qu'il allait rester avec ce truc en papier sur le dos durant une éternité. Il n'était même pas question qu'il aille jusqu'à son quartier avec ce truc et d'ailleurs il témoigna de son hostilité en retirant les différents liens qui la maintenait en place derrière le cou avant de s'en débarasser.

Et voilà qu'Eiden repartait pour une leçon de morale, ce n'était vraiment pas la chose à faire. La tête dans les mains à masser son visage puis son crâne, Eversman n'en écouta pas les trois quarts. Qui aurait eu envie de recevoir des reproches de son ex après une mission éprouvante ? Personne... C'était ainsi qu'il la considérait désormais préférant pour l'instant tirer un trait sur le passé pour en rester au domaine professionnel de chacun. C'était un moyen radical mais pour le moment, c'était l'unique solution trouvée pour forcer son esprit à penser à autre chose.

Matt commençait sérieusement à regretter d'avoir suivi le protocole à la lettre avec cette visite post-retour et ne consentit qu'à relever la tête lorsqu'elle lui annonça qu'il était libre. Peu importe le ton ou les autres paroles, il s'en fichait complètement car il avait obtenu la précieuse autorisation de sortie d'un médecin de la base. Il ne fallait pas lui dire deux fois avant qu'il ne se mette en position debout et fit quelques pas prudemment pour tester un peu son équilibre. C'était suffisant pour rentrer chez lui et il ne se fit pas prier en enchainant les pas à une vitesse plus lente que d'habitude mais peu importe. Bientôt il retrouverait son lit !


"Passe à autre chose..."

Matt n'avait pas pris la peine de se retourner pour lancer son conseil au médecin de la base. Peut être celle-ci n'était même plus dans la pièce, cela lui était égal et il continua sa route.

_________________

merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Sep - 11:38
Invité
Invité
avatar
Elle savait très bien que lui faire la moral ou des reproches c'était du temps perdu. Mais elle était comme ça, elle devait lui dire ce qu'elle avait à lui dire, même s'il ne l'écoutait pas, il pouvait malgré tout l'entendre, ou bien alors le spectre de ses paroles arriverait à un frayer un chemin dans son esprit et il finirait par les entendre, ses reproches. Mais c'est clair qu'en le regardant, tout ce qu'elle voyait c'était un homme qui n'avait aucune envie d'être là et encore moins de l'écouter parler. Pourtant, il comprenait bien ce qu'il voulait puisqu'il ne se fit pas prier lorsqu'elle lui dit qu'il pouvait partir. Preuve qu'il entendait tout ce qu'elle disait, même s'il faisait des sélections. Donc un jour, peu être, il comprendrait pourquoi elle agissait comme ça, pourquoi elle profitait de chaque moment passé avec lui pour lui faire passer un message, pour qu'il comprenne qu'elle tenait toujours à lui malgré tout ce qu'il lui avait fait subir.

Eiden n'était plus vraiment professionnel, et de toute façon depuis leur rupture elle n'arrive plus à faire son travail correctement. Elle passait son temps à se morfondre et à regretter de l'avoir suivit ici, donc si les choses empiraient encore entre eux, elle finirait probablement par demander à rentrer sur terre, mais pour l'instant elle ne pouvait pas s'y résigner, pas temps qu'il restait encore un espoir, infime soit t'il. Elle avait pourtant dit qu'elle le détestait, mais même ça elle n'arrivait pas à le faire. Il fallait toujours qu'elle se montre faible, en particulier avec lui.

Sa vie ici, était un vrai cauchemars depuis quelques semaines et elle donnait l'impression de s'y complaire dans ce cauchemar. Mais si elle faisait tout ce qui était en son pouvoir pour remonter la pente, pour se montrer digne d'avoir obtenu un tel poste, une partie d'elle n'en avait rien à faire.

Elle entendit ce que le sergent lui dit alors qu'il passait la porte de la pièce où ils se trouvaient tous les deux il y encore quelques minutes et ne pu s'empêcher de tourner la tête et de répondre. Il n'entendrait probablement pas, ou du moins ferait comme si, mais elle ne pouvait pas ne rien dire, il fallait que ça sorte, c'était comme une boule dans son thorax qui grossissait à chaque fois qu'elle pensait à ça et qui finirait par l'empêcher de respirer.


- Je peux pas... tu me manques tellement...

C'était peine perdu, elle parlait dans le vide, elle le savait bien mais elle ne pouvait pas s'empêcher de le dire à haute voix. Il semblait être passé à autre chose, et elle l'enviait d'une certaine manière. Elle aurait aimé être capable de tant d'indifférence, de l'oublier, de ne le voir que comme un vulgaire soldat, mais elle n'y parvenait pas. Elle n'avait d'ailleurs pas jeter ses affaires comme elle avait pensé le faire à l'époque et c'était une erreur.
Elle avait donc parlé à haute voix plus que pour elle même que pour les autres, parce qu'elle était certaine que même s'il l'entendait cela ne le toucherait pas. Il était horrible avec elle et elle s'accrochait malgré tout. C'était surement la dernière fois qu'elle lui adresserait la parole ou qu'elle le verrait seule et c'était encore plus douloureux.

Maintenant il fallait mettre son dossier médical à jour et bien stipuler qu'il était sortit contre avais médical pour éviter tout soucis, mais Eiden s'en foutait presque de pas le faire, l'omettre de le faire. Mais elle le fit sans doute parce qu'une partie d'elle refusait d'entendre parler de lui. Après tout, elle n'était plus rien pour lui alors elle devait essayer de faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie-