Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

[MJ 08] First Encounter Asault Recon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Jeu 5 Déc - 17:34
14h, Salle de Briefing d’Atlantis.

Un groupe de recherche avait était regroupé à la va vite par le major le major Leibnitz. Un nouveau venu sur Atlantis. Il était assez grand, les cheveux blonds, et la mâchoire carré. Il semblait être un ancien officier de la Bundeswehr. Un bleu en quelque sorte. Mais un bleu assez efficace pour être mis à la tête de cette mission.
Alors que les soldats dans la salle discutaient tranquillement, le major rompit la monotonie de la salle.


- Bien, l’équipe est au complet ? Parfait ! Je suis le major Leibnitz, votre chef de groupe. Vous avez était regroupé pour une mission de recherche messieurs. Voilà le topo. A 11h00, l’équipe d’exploration du lieutenant McRoarie a était déclarée porté disparu sur la planète T4X-171. Ils étaient en reconnaissance dans un secteur éloigné de la planète. Leur dernière communication remonte à 9 heures ce matin. La voici.

Le major activa avec une télécommande l’ordinateur qui lança le message audio.

- Atlantis, ici l’équipe d’exploration McRoarie. Nous sommes. Nous sommes tombé sur une installation non répertorié. Elle semble abandonné, et ne ressemble pas à une base Wraith. Nous allons partir en exploration à l’intérieur. Voilà les coordonnées.  Latitude, 24, longitude 30 et altitude + 500 mètres. Nous pénétrons dans le complexe. Nous vous ré informerons de tout dans 30 minutes. McRoarie terminé.

L’enregistrement s’arrêta.

- Nous ne savons pas se qui est arrivé aux 5 membres du groupe d’exploration. L’objectif est donc de les retrouver. Il semblerait s’être enfoncer dans le complexe. Bien qu’il semble désert, vous serez armé et paré pour toute éventualité, donc préparé de l’équipement lourd. On ne sait pas ce qu’il y a la dedans. Le groupe aura donc 1 jumper pour le déplacement sur zone. On entre dans le complexe, on trouve les membres du groupe et des infos sur la zone si besoin est, on sort illico presto de là. Compris ? Bien ! Allez vous équiper à l’armurerie, et rejoignez moi à la baie des jumpers. Rompez messieurs.


HRP/ Ça y est ! MJ lancé! Je vous laisse décrire vos discutions, votre passage à l'armurerie, et votre arrivée à la baie des Jumpers. Si vous souhaitez discuter avec Leibnitz, dites le moi. Sinon, sachez que vous avez Deux semaines pour répondre! Que la MJ commence!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Lun 9 Déc - 23:25
Contactée par radio, je m'étais rapidement rendue en salle de briefing. Par chance je me trouvée quelques couloirs à côté. Une nouvelle tête, un nouveau major au nom imprononçable, nous présenta la nature de la mission. Une mission de sauvetage, me rappelait vaguement une qui s'était mal passé avec le Sergent Eversman. Je gardais une cicatrise de la balle que je m'étais prise dans l'avant bras droit. Je reconnu tout de suite la première classe Andrès, qui elle aussi avait participé à cette mission. Le caporal Archavine me rappela ma dernière mission avec les amazones et le premier soldat de première classe Winkle n'avait encore jamais été mon partenaire de mission.


Je portais mon treillis, un treillis ACU car je venais de finir ma patrouille depuis une bonne heure. Il me fallait donc filer enfiler une tenue adaptée pour la neige. Ce qui me fit perdre du temps. Moi qui croyais pouvoir manger un petit bout, c'était loupé. Je filai directement vers l'armurerie au petit trot parce que je devais être plus rapide que les autres membres de l'équipe. Mon chien était encore dans son chenil et par chance, lui, n'avait pas encore travaillé aujourd'hui. Je commençai par remettre mon gilet tactique et un holster à la jambe droite. En passant rapidement devant les équipements présents dans l'armurerie, je pris une boussole, trois serflex, trois cyalumes et deux fumigènes, deux grenades que je mis dans les poches de mon gilet tactique. J’accrochais une lampe torche à ma ceinture. Ma radio resta accrochée à mon épaule, je rajoutai juste une oreillette. Je mis un petit sac à dos (3l) sur mes épaules contenant une gourde d'eau de 1 litre, des barres énergétiques, des lunettes de vision nocturne, un flachbang et une grenade  En arrivant au niveau des armes, je pris un M9 et un couteau que je rangeai dans le holster. Je pris trois chargeurs de quinze cartouches pour le M9 que je mis en partie dans le sac. Ensuite je pris un FN P90 où j’installai une lampe tactique. Je pris deux chargeurs de cinquante cartouches que je mis dans mon gilet. Après avoir enfilé un manteau, j'étais enfin prête et j'avais mis moins de trois minutes à m'équiper.

Je pris ensuite la direction des chenils. Il me fallut cinq minutes pour m'y rendre. Je récupérais le harnais , la laisse et la muselière de frappe de Dark que je lui mis directement pour partir. Ensuite, il fut mit une longe, des pansements, et un calment pour chien dans mon sac. Puis direction la salle des jumpers où tous les autres militaires étaient déjà arrivé.


Dernière édition par Sarah Harper le Ven 13 Déc - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Mer 11 Déc - 23:47
Je refermai mon livre et quittais mes quartiers. J’enfilai la veste noire que j’avais prose en partant et me dirigeai vers la salle de briefing. Je saluais tout le monde. Je remarquais 3 personnes que je ne connaissais pas et reconnu David Saldan et la russe au nom que je n’arrivais pas à prononcer. Mais celui du Major fut encore pire. Le briefing commença. On dirait l’antarctique. Ou l’arctique. Je ne me souviens plus. Les deux sont inhospitalières de toute manière. Le major poursuivit son briefing. Mes pensées dévièrent rapidement sur l’équipement a prendre. D’ailleurs, en parlant de matos, le major souhait en prendre du lourd. Heureusement qu’on a un jumper. Penser a prendre un fusil a pompe. Peut être un fusil d’assaut aussi. Ou alors un pistolet mitrailleur. Perdu dans mes pensées je n’avais pas vu que le briefing venait de se terminer. Je me levais précipitamment et courut vers les vestiaires.

J’y pris des vêtements plus chaud pour les conditions de froid extrême et partit vers l’armurerie. Une fois arrivé, je posais mon sac au sol et jeta un œil au râtelier d’arme. J’y pris un bon vieux P90. On avait beau dire plein de trucs sur les belges, mais leur P90 est quand même une excellente arme. 50 pruneaux dans le chargeur ca calmaient tout ce qui était humain. Pour ce qui était des wraiths, c’était une autre paire de manche. Abattre un wraith avec un P90 relève presque du miracle… ou du talent. Il y avait plusieurs méthodes mais la plus efficace et la plus rentable, a mon gout, rester le tir en pleine tête de fusil a pompe. J’avais eu l’occasion de la tester lors de l’assaut sur la cité il y a un an. La méthode était radical mais assez dégoutante. Je pris un Spas 12, le chargeai et le fixai sur le coté de mon sac a dos. Je fourrai dans mon sac une cartouchière pour le fusil et glissai deux chargeurs de P90, en supplément des deux que j’avais déjà glissé dans le gilet tactique qui trainait sur une chaise. J’y mit également deux grenades frag’, une flash et un peu de C4 avec les détonateurs. Enfilant le gilet, j’attachais le pistolet mitrailleur dessus et fixai une lampe sur le P90. Je fini de faire mon sac avec 3 cyalumes, l’équipement de vision nocturne, la boussole et les rations de survie. Je prit également une paire de lunettes de soleil et en tendit une a chacun de mes co-équipiers.

-Quand on sortira de la base, la lumière sur la neige risque de nous aveugler

Je rangeais mes affaires, prit mon sac sur le dos et me dirigeai vers la zone des jumpers. Certains était déjà la et d’autres devaient encore arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Jeu 12 Déc - 22:45
*Encore une mission de sauvetage* pensa la pilote, assise sur l'un des fauteuils de la salle de briefing. Il faut dire que la dernière ne s'était pas vraiment bien passé pour Denise. Et pour la caporal Harper non plus d'ailleurs. Les deux jeunes femmes avaient vécu une journée horrible quelque mois auparavant et leurs cicatrices étaient toujours là pour raviver les souvenirs.
Mais au moins, Denise serait dans son élément, les airs. Elle s'était vu affecté un jumper quelque semaine plus tôt et ce serait mentir que de dire qu'elle n'était pas impatiente de partir en mission avec.

Pourtant un mauvais pressentiment lui glaça le sang. La première classe Andrés avait depuis son arriver dans la cité, compris que rien n'était simple ici et que tout pouvais aller rapidement de travers. Après le briefing Denise se rendit directement en salle d'embarquement. Elle revenait d'une patrouille entre la cité et le contient et n'avait pas eu le temps de ramener sont équipement à l'armurerie. L'expérience quelle avaient eut en tant que pilote d'hélico de combat lui avaient appris à toujours être parée pour à peu prés tout les types de terrain depuis son atterrissage d'urgence en pleine forêt Amazonienne sans équipement. Et puis elle était officiellement pilote de jumper et ne sortait qu'en cas de nécessité. Même si elle se doutait que devrait quitter son siège aujourd'hui.

Elle rangea son Walther P99 à sa cuisse avant de prendre son Famas sur les genoux, fixé à son gilet. Le major arriva peu de temps après et lui demanda de démarrer le jumper afin de partir au plus vite. Le reste de l'équipe ne tarda pas à arriver et pris place à bord.

La française se risqua à faire un peu d'humour


"Mesdames et Messieurs merci d'avoir pris place à bord de ce vol d'Air Atlantis. Si l'un d'entre vous est malade... c'est lui qui nettoie. Veuillez ne pas gêner la fermeture automatique des portes et attacher vos ceintures. Attention au départ."

Visiblement la blague ne plus pas major et ce fut donc sous le regard noir de ce dernier que le jumper passa la porte des étoiles pour arriver sur la glaciale T4X-171...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Dim 15 Déc - 21:46
Après sa mission sur la planète des amazones, Kat' avait eu le droit à un arrêt forcé pour se remettre de sa blessure. Temps de pause qui fut perturbé par une prise d'otage finissant par la mort de la folle qui avait osée s'attaquer à la cité. Bref, une convalescence plutôt mouvementée au final. Donc, dans l'optique d'une reprise imminente, elle était en train de s'entraîner physiquement. Elle courrait dans la cité comme si elle s'entraînait pour courir le marathon de New-York. Par moment, elle sentait que la cicatrice de sa blessure tirait un peu, mais rien de bien méchant. Elle était apte au service de nouveau et avait hâte de reprendre le service actif. D'ailleurs, cela ne tarda pas. Ce fut pendant une de ses entraînements au combat au corps-à-corps que sa radio grésilla pour l'inviter à un briefing.

Alors, tout en prenant le temps de passer à la douche, la soldat russe se dirigea vers la salle de briefing. Là, Kat' se retrouva avec certaine personne connue et d'autre pas du tout. Cependant, elle s'en contre fichait et attendait le début de la réunion pour savoir ce qu'elle allait avoir à faire. Un homme qui en imposait commença par prendre la parole afin de parler d'une mission de secours et si on le pouvait de finir la mission entamée par l'équipe "perdue". Que du "traditionnel" en somme. A la fin de son monologue, il donna quelques ordres dont celui de prévoir de l'artillerie lourde au cas où et que ce n'était pas une promenade de santé qui était prévue sur cette planète au climat plutôt polaire. Sans dire un mot et sans regarder les autres, la russe se dirigea vers ses appartements afin de se préparer.

La belle brune passa une de ses tenues militaires prévues pour les missions en territoire hostile et polaire. Après quoi, elle se dirigea vers l'armurerie afin de prévoir son équipement. Elle prit un sac dans lequel elle plaça quelques rations de secours (4 ou 5), une couverture et une trousse de premier soin. Dans son sac, on pouvait trouver aussi une petite pelle, une corde, une lampe torche et un kit réchaud à gaz et cartouche de réserve. Elle y ajouta une gourde d'eau. A la suite de quoi elle enfourna des munitions pour son fusil de précision ainsi que les filtres pour sa lunette et des munitions pour son P90 et son arme de poing. Dans son gilet tactique, Kat' plaça des allumettes, une boussole et des chargeurs. Comme arme, elle plaça l'arme de poing dans un holster à la cuisse, son couteau dans un étuis à la ceinture dans son dos, son fusil de précision en bandoulière dans son dos et le P90 attaché devant en arme principale. Avant de quitter la pièce, elle attrapa une paire de lunettes d'expédition polaire afin de pouvoir faire face à un soleil ou une tempête de vent et de neige.

Ensuite, à son rythme, elle se dirigea vers le hangar à Jumper pour prendre place dans l'engin qui allait les amener sur le lieu de la mission. La russe faisait preuve d'un calme olympien jusqu'à l'arrivée du caporal Harper avec son chien. Elle regarda l'animal avec des yeux noirs et se leva pour aller se plaça à l'exacte opposé de cet infernal animal ... ou tout du moins aussi loin que le permettait la Jumper. Après quelques échanges de civilités, ce fut le départ.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Dim 22 Déc - 23:52
Le major était devant leur véhicule avec les autres membres de l’escouade. On pouvait donc voir en plus du major le caporal David Saldan armé de son Famas traditionnel et de son pistolet datant de mathusalem, le 2nd classe Johnatan Rivers, un ancien membre des Delta forces armé d’une M242, Omar En-Eïfden, un ancien membre de l’armée marocaine équipé d’une carabine M4, Howard Silk, un ancien des Seals équipé d’un SPAS 12, et Juan Hernandez, un ancien membre de la MOE, lui aussi équipé d’une M4.

-Bien ! Vu que tout le monde est là, on va pouvoir y aller !  Andérès ! Aux commandes ! On doit se dépêcher d’arriver sur zone. Ils ont peut être besoin de nous!

L’équipe de secours embarqua donc dans le jumper, s’installant dans les sièges. Andrès se mit à son poste. La porte des étoiles s’ouvrit, et l’appareil s’y engouffra. La française pilota jusqu’à la zone d’atterrissage de l’escouade McRoarie, passant près de vallées enneigés et des pics rocheux magnifiques.
[image1]

Le Jumper se posa, et la porte s’ouvrit laissât sortir l’équipe de secours en tenue de grand froid et les lunettes de soleil sur le nez. Le Jumper de l’équipe Mc Roarie était là, prêt de l’entrée du complexe. Mais aucun signe de vies aux alentours. L’entrée du « complexe » était un simple bâtiment, émergeant à peine du sol.
[image 2]

Leibnitz regarda le bunker, puis le jumper, et il s’écria avec son terrible accent Allemand

-Bon, euh…Vinkle, Rapeur, Saldanne et Archa…. Arka… La russe ! Allez enquêter sur le jumper et essayez de trouver d’éventuels éléments intéressants… Les autres ! Avec moi ! On avance vers le bunker ! Allez !

Le groupe se dirigea donc vers le bunker, laissant les 4 soldats seul face au jumper.
Que vont ils faire ?



HRP/ Voilà! Vous pouvez décrire votre voyage dans le jumper, ainsi que votre enquête au sol. Si vous souhaitez interagir avec les PNJ, ou demander des précisions sur ce que vous voyez, envoyez moi un mp!
HRP2/ Image 1: http://abc4trip.eu/wp-content/uploads/2010/01/DSC_1134.jpg
Image 2: http://fc00.deviantart.net/fs70/f/2013/119/f/d/arctic_base___main_building_by_thirdeyepl-d63i9d1.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Mer 8 Jan - 22:57
Pendant le trajet en jumper, j'appliquais de la crème hydratante sur les coussinés de Dark. Ce contact avec la neige aller le surprendre car il ne connaissait pas trop la neige, donc la montagne encore moins. Mon chien était un peu nerveux car durant son dernier voyage en jumper, il s'était fait attaqué par une créature invisible. De ma place, je pouvais voir l’extérieur. Cette planète était blanche comme sur les photos durant le briefing. Mais le paysage était magnifique.

Le jumper se posa et lorsque la porte s’ouvrit, un vent frais pénétra instantanément dans l'appareil. Avant de sortir, je refermais mon manteau jusqu'en haut, je mis ma capuche, mes lunettes, ma paire de gants et mon sac sur le dos. Une fois dehors, le vent venait gifler mon visage, entraînent des picotement sur ma peau habitué à des températures tempérés. Quant à Dark, il marchait bizarrement au contacte de la neige.

Ma vision et l’odorat de mon chien ne détectaient aucune présence dans les environs proches. Mon P90 dans la main gauche et la laisse du chien dans l'autre, je m’apprêtais à entrer dans la bunker, prête à prendre la tête du groupe pour me servir de mon chien pour retrouver l'équipe. Mais le lieutenant me donna l'ordre de rester avec les autres. C'était qui le bug ? On me demander d'emmener un chien et arrivait la il ne servait a rien. Ce lieutenant était vraiment dérangé, surtout qu'il ne connaissait même pas nos noms !


- Lieutenant, je vous serais plus utile pour rechercher l'équipe plutôt que de rester ici.

Mais en plus il sembla borner et il partie sans rien me répondre. Alors je me retrouvais avec une pilote, une tireur d'élite et un spécialiste de l'infiltration. Alors que tout le monde s’affairait à s'occuper du jumper, je leur fis :

- Je vous laisse regarder le jumper, je vais jeter un coup d’œil dans les environs. On reste en contact radio.

Tout était blanc, ou du moins presque, seul la roche non recouverte de neige était gris voir noir. Marcher dans la neige n'était pas simple vu la profondeur par endroit. Alors que Dark s’enfonçait de trois centimètres, je m'enfonçais de trente centimètres. Si nous avions pris des raquettes, marcher aurait été plus simple. En France, une équipe cynophile était spécialisé dans le domaine alpin. Ce n'était pas mon cas. Mais bon, si j'avais été choisis pour rejoindre l’expédition Atlantis, c'était aussi pour ma capacité à m'adapter dans toute les zones. Je fis le tour du jumper sur un rayon de 200 mètres sans rien trouver de concluant. Je ne vis aucune trace animale ou humaine. Je contactai par radio le groupe du jumper :

- RAS de mon coté, je rentre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Mer 8 Jan - 23:21
Le jumper décolla. L’engin était assez stable et le pilote, qui était en fait une pilote, fit avancer le vaisseau à travers la porte. J’étais rarement monté dans un jumper. Ses engins ne valaient pas les gros transporteurs qu’on utilisait dans l’armée britannique sur Terre pour les infiltrations en territoire ennemis. Mais je dois avouer que ses engins étaient bien pratiques quand même. Ils étaient conçus pour traverser la porte sans problème. Peut être que nous devrions faire pareil avec nos appareils. Ou peut être pas. Je m’en moquais en fait. Le principal pour moi était de faire ce pour quoi j’avais était entrainé et formé. Reconnaissance et infiltration. Pendant le trajet, je vérifiais rapidement mes armes. Et comme toujours, elles étaient chargées et armées pour le combat. Levant la tête, je croisais le regard de Harper. Elle tenait son chien et semblait calme et confiante. Mon regard se porta sur les autres membres de l’équipe. Tous me paraissaient corrects sauf le major. Il y avait quelque chose que je n’aimais pas chez cet homme. Haussant brièvement les épaules, je refis un tour du jumper. Les visages des hommes et des femmes commencèrent à se graver dans ma tête. Toutes les infos sont bonnes à prendre.

Le jumper arriva rapidement sur les lieux. Lunettes sur le nez, le major nous divisa en deux groupes. Moi, Saldan, Harper et la russe, dont le nom m’échappait a chaque fois, allions regarder dans le jumper. Les autres partirent vers le complexe. Selon moi nous aurions du faire l’inverse. Saldan et moi-même étions des soldats spécialistes en infiltration. Nous aurions du passez en premier. Je fis la remarque a voix haute et accueillit les différents avis des autres. Harper s’éloigna explorer les environs avec son chien et je m’approchais du véhicule. J’arrivais au jumper, P90 braqué vers l’intérieur.

-Ô magie. Il n’y a rien.

Se commentaire j’aurai du me le garder pour moi. Les autres me regardèrent sans trop comprendre mon humour. Je haussais les épaules et leur confiait :

-oui l’humour anglais est spécial.

Je fouillais rapidement des yeux le jumper et ne remarquais rien de particulier. En même temps pour le peu de temps que je passais dessus je ne pouvais pas voir grand-chose. Je sortis et retrouvais Harper avec son chien. Je lui fis un signe de tete et retournais dans le jumper.

-restons quelques minutes ici, a l’abri du froid. et quelqu'un sait s'il manque un truc ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Sam 11 Jan - 16:03
Le Jumper décolla sans à-coup et passa sans encombre la porte des étoiles. A bord, tout le monde s’affairait pour se préparer au mieux à la mission qui se dessinait à l'horizon. En observant un peu tout le monde, Kat' pouvait se faire une brève idée sur qui était ces gens. Certain, elle les avait croisés en mission ou bien à Atlantis dans les couloirs ou bien au self. Cependant, ce Major et les quatre "nouveaux", la russe n'arrivait pas trop à définir ce qu'elle devait penser d'eux. En jetant un œil par le pare-brise avant du Jumper, la belle brune pouvait découvrir un paysage qui avait un petit air familier. Cela lui rappelait le fin fond de la Sibérie ou bien ses entraînements en milieux hostiles sur le cercle polaire. Sans rien dire, elle se prépara quand le Jumper commença son approche pour atterrir. A l'ouverture des portes, tout le monde se précipita dehors comme des chevaux de course enfin libéré de leur box de départ. De son côté, Katinka prépara son fusil de précision en adaptant une lunette de visée spéciale pour milieux polaire. Finalement, deux minutes après tout le monde environ, elle quitta le Jumper juste à temps pour entendre les récriminations des uns et des autres sur les choix de la composition des groupes faite par le Major.

Sans tenir compte des avis des autres, le Major se dirigea vers le complexe avec son groupe. Pendant ce temps, l'anglais se dirigea vers le Jumper de nos perdus et la femme maître-chien alla faire un rapide tour des alentours. Dans les deux cas rien à signaler. Katinka regardait autour d'elle afin de trouver une position plus adéquate à l'observation. La belle russe ne trouve rien de mieux que la structure de la base polaire elle-même. Utilisant sa radio pour communiquer avec tout le monde, elle dit sur un ton calme et monocorde ce qu'elle comptait faire.


- Katinka Archavine: Bon, je vais aller me poster sur un bon point d'observation. Le toit de cette base polaire est ce qui me semble de plus adapté. Over !

Elle progressait plutôt facilement malgré la neige, mais le plus difficile s'annonçait à venir avec la grimpette qu'il fallait faire pour se poster sur le toit de la base. Bien que le tout était particulièrement glissant avec la glace qui s'était formée dessus, la russe avait réussi son escalade en environ cinq minutes. Malgré le vent qui soufflait par moment en violente et glaciale rafale, la position était idéale pour voir venir de loin les ennuis. Aussitôt arrivée, Kat' s'installa pour observer les alentours d'une position haute. Pendant ce temps, dieu seul savait ce qui pouvait bien se passer la-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Jeu 16 Jan - 16:03
Une fois la Porte passé un magnifique paysage glacé s'offrit à nous. Le voyage de la porte à la base fut plutôt rapide et ce fut sans encombre que le Jumper se posa. L'équipe descendit de l'appareil et c'est à se moment précis que la situation dégénéra. Le major divisa l'équipe en deux sans même tenir compte des spécialité de chacun. Sauf que malheureusement pour lui c'était sans compter sur le caractère de la française. Ce n'était pas vraiment un secret que Denise ne se gêné pas pour contre-dire un ordre. Bien sûr les rares où elle ce l'était permis elle avait de très bons arguments et à chaque les événements lui avaient donnés raison.

"Sauf votre respect major, vous mettez en danger toute l'équipe en ne tenant pas compte des aptitudes de chacun. Je suis, ici et maintenant, la plus compétente pour savoir s'il y a un problème avec le Jumper de l'autre équipe. Mais je ne suis pas entraîné à infiltrer un bâtiment. De plus il vaudrait mieux que le pilote reste à côté de l'appareil en cas de problème."

Le major faisait environ une tête de plus que la française mais elle soutenait son regard avec un conviction absolue. Elle avait raison et le savait très bien. Comme elle s'en doutait l'officier ne se laissa pas marcher sur les pieds. Toujours est-il que la pilote ne quitterait son Jumper qu'en cas d'extrême nécessité. Denise se doutait bien qu'une fois rentrée sur Atlantis elle aurait des problèmes avec ses supérieurs. Ce qu'elle faisait était tout bonnement de l'insubordination mais contre la sécurité de toute une équipe ne n'était pas cher payé.

Le major parti finalement en direction de la base et la française se dirigea, malgré les ordres, vers le Jumper de l'autre équipe. Le soldat Winkle était déjà dedans et avait commencé à le fouiller.


"Si quelque chose vous semble anormal dit-le moi. Je vais voir si se gros bébé est en état de marche."

Sans même attendre une réponse de sa part, Denise s'installa au poste de pilotage et commença la vérification des systèmes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Ven 17 Jan - 20:44
-Hey… C’est quoi ça… Fit Saldan en s’approchant d’un bouton clignotant dans le cockpit du Jumper. Il appuya alors dessus, et un son sortit des commandes

-Bon, les gars, on y va. Johnson, Garde le jumper, on ne sera pas long.

-Bien sergent.

-Bon allons y…


Saldan jeta un regard à ses collègues. C’était l’enregistreur de communication courte distance. Il permettait de stocker les discutions entre les escouades lorsqu’elles était en mission. Ça facilitait les rapports de mission.
David n’attendit pas qu’on lui fasse remarquer, et avança jusqu’à la fin


-… Hey sergent, vous pensez que ces couloirs ont une fin ?

-Aucune idée Logan, mais plus tôt on aura exploré, plus vite on pourra…

Tonk…Tonk….Tonk….

-Sergent ? Vous entendez ?

Tonk….Tonk….Tonk…

-Ouais j’entend, préparez vos armes…

Brr.. Tonk… Brr… Tonk

-Ser Brrr.. On perd notre si Brrrr de communica brr…

-Brrr au merde Brr… C’est quoi ça Brrrrrrrrr

A ce moment là, on ne put entendre que de la neige. Enfin, un dernier son, ce fit entendre

-Sergent, si vous m’entendez, sachez que je descends vous chercher… Rester près de l’ascenseur, j’arrive.

Les communications s’arrêtèrent là.
Le français ne savait que dire face à ça. Il regarda ses camarades espérant trouver une réponse. Mais le major interrompit cette exercice de pensée.

-Soldats, regroupement. J’ai trouvé la commande de l’ascenseur. On descend tous. Ça nous permettra de retrouver McRoarie plus facilement.

Les hommes se dirigèrent vers le monte-charge et le français fit son rapport à l’allemand.

-Préparez vous les gars. Vérifier vos munitions. Il y a surement quelque chose là dessous. On détermine ce qui se passe, on trouve les copains, et on s’en va aussi vite. Tout le monde dans le monte charge.

L’escouade grimpa ainsi dans la passerelle et le Major actionna le bouton. La porte se referma, et la descente vers les profondeurs de la base débuta. Cela dura quelques secondes qui passèrent tel des minutes. Puis, le monte charge se stabilisa. Le major ouvrit la porte de fer. C’était sans compter que quelques chose tomba lorsque cette dernière s’ouvrit. C’était un corps, perçait d'une dizaine d’impact de balle aussi gros qu’un poing. Le visage était difficilement reconnaissable, à cause de l'impact au niveau du front qui avait détruit une bonne partie du crâne, mais l’on pouvait lire sur sa blouse : « Jonhnson ».

-Merde, c’est un membre de l’escouade McRoarie…

-J’ai jamais vu des impacts de balles pareil….

Le Major, regarda rapidement le couloir.

http://i73.servimg.com/u/f73/12/83/73/21/tariq_10.jpg



Trois choix s’offraient à eux. Un couloir en face, et un sur la droite. Des traces de sang, pourtant,couvrait le sol du central, ce qui décida le major

-Soldats, restez attentif. Quelque chose rôde dans ces couloirs et c’est armé…. Faites gaffe où vous mettez les pied. On avance par colonnes de 2. Silk, Rivers, en première ligne. En Eifden avec moi en seconde ligne. Saldan, Winkle, troisième ligne. Hernandez Harper, 4ème ligne Archavine et Andrès en dernière ligne.. On avance dans le couloir du centre, arme au poing. En avant, et restez aux aguets.

Le groupe de secours se mit donc en route vers l'obscurité du couloir.

HRP/ Voilà la suite! Vous allez bientôt comprendre ce qui se passe! MUAHAHAHAHAH!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Jeu 30 Jan - 17:57
Je regardais la française se mettre aux commandes. Saldan s’approcha d’elle. Je tournai le regard vers l’extérieur et vis le caporal Harper avec son chien juste devant la porte.

"Si quelque chose vous semble anormal dit-le moi. Je vais voir si se gros bébé est en état de marche."

-Heu… ouai enfin j’y connais rien moi vous savez… Denise Andrès c’est ca ?

Je lui fit un petit sourire et je poursuivais ma petite garde devant la porte et regardais le chien de Harper. Je comprenais le choix de la femme sur ce chien. Il était beau. Je me rapprochai doucement du chien et le regardais. Un beau choix manifestement, même si je n’y connaissais pas grand-chose. Je me relevais et entendis quelqu’un parler. Cela venait de l’intérieur du jumper et tout le monde entendis ce message. Je regardais les autres membres de l’équipe et essayait de déchiffrer leur expression. La mienne resta un simple masque d’impassibilité… du moins jusqu'à la fin. Les bruits étranges qu’on entendait sur la bande son me laissait perplexe. Les coupures ne présagèrent rien de bon elle aussi. Peut être que le matériau de la base ne laissait pas passer correctement les transmissions vers l’extérieur ? En même temps, qui pourrait être assez con pour rester dehors par ce temps… a part nous. Mais nous venions de l’extérieur.

Le major nous rassembla rapidement devant la base et nous entrions tous, malgré les protestations de plusieurs membres de l’équipe. J’émis une remarque qui me valu un regard noir du major. Haussant les épaules, je m’éloignais tranquillement vers le bâtiment, arme à la main. Il était grand. On dirait un espèce de centre comme on trouve dans les zones froides de la Terre. Mon dieu qu’il était moche. Carré, métallique, froid… comme la planète en somme. Le major nous fit rentrer et nous entrâmes tous dans l’ascenseur. Je préparais mon fusil a pompe et mit mon P90 en bandoulière. Quand nous arrivions en bas, la porte s’ouvrit sur un couloir, des impacts et un mort. Nous nous mimes en position comme le major nous l’avais indiqué et nous avancions. Je le sentais assez mal quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Sam 1 Fév - 14:10
Malgré les protestations des uns et des autres, tout le monde faisaient ce qui lui était demandé. Le groupe qui devait entrer dans la base se préparait pendant que les autres s’affairaient pour découvrir ce qui s'était passé ici. Avant qu'ils n'entrent tous, le major fut appelé vers le Jumper. Il semblait y avoir un rebondissement dans la mission. Ce qui venait d'être découvert fit changer d'avis le responsable qui décida de descendre en force dans la base. Tout le monde monta dans le monte-charge qui entama sa descente en enfer ou quel que soit l'endroit où il emmenait les militaires. Pendant la descente, qui semblait durer une éternité, Kat' rangea son fusil de précision en bandoulière dans son dos pour prendre son P90. Son arme principale n'était pas faite pour les combats dans les couloirs d'un bâtiment. Bref, elle se tenait prêt à tout quand une secousse donna le signal d'arrivée. En ouvrant la porte, le major vit tomber à ses pieds le cadavre d'un homme, le visage complètement détruit et couvert d'impacts de balles. Après une rapide observation et grâce à son uniforme, on savait que c'était Jonhson de l'équipe McRoarie. Habituée à l'horreur de la guerre, la vision du cadavre massacré n'eut aucun effet sur Katinka qui conclue que ce n'était pas l’œuvre des Wraiths. Bonne ou mauvaise nouvelle ?

En jetant un coup d’œil par la porte du monte charge on pouvait voir deux longs tunnels de béton et de métal. L'un deux semblait couvert de sang. Était-ce Jonhson le responsable de toutes ces tâches pendant qu'il tentait vainement de fuir ? Le major opta pour prendre la direction de la piste sanglante afin de la remonter et découvrir ce qui s'était passé ici. Il organisa son peloton et la russe se retrouva à couvrir les arrières avec la pilote française. Elle arqua un sourcil devant ce choix. Mettre le seul pilote de l'expédition en couverture alors que nos "ennemis" pouvait surgir de n'importe où ... Pas très prudent, il aurait mieux valu la mettre en "sécurité" en plein milieu de la compagnie. Bref, tout le monde se mit en formation et commença sa progression lente dans ce couloir de la "mort". De son côté Kat' marchait à reculons afin de garder un œil sur les arrières du groupe. Malgré l'obscurité ambiante son regard de lynx arrivait à distinguer assez clairement le couloir. La tension était à son comble. Une simple allumette aurait suffi à faire exploser l'atmosphère.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Dim 2 Fév - 22:19
Je rejoignis rapidement mes collègues au jumper. Pendant mon absence, il semblait ne rien s’être passer d'important. L'équipe qui devait partir explorer le bunker était pratiquement prête à partir. Archavine se trouvait sur le bunker et les trois autres étaient dans le jumper de l'autre équipe. J'attendis à l’extérieur de l'appareil parce que Dark ne s'y sentait pas a l'aise et que dehors je serais plus utile en cas d'approche ennemie. Un bruit me parvint de l’intérieur, comme un bruit de radio. Curieuse, j'y rentrais pour savoir de quoi il pouvait s’agir car plus personne ne parlaient. Lorsque je fus à l’intérieur de l'appareil, tout les militaires présent se trouvaient au niveau des commendes de l'appareil où des voies en sortaient. Je ne perçus que la fin, mais cela me suffis pour connaître la gravité de la citation. Avant que quiconque ne dise quelque chose, le major fit son apparition. Machinalement, je partis rejoindre le groupe près du monte charge près à désencre dans un lieu inconnu.

Durant la descente, je vérifiai trois fois mon arme pour être sur qu'il n'y ai pas de problème ou autre chose et je fixai mes lunette à vision nocturne avant d'allumer la lampe sur mon P90. La descente fut rapide, pas le temps de trop stresser.Lorsque le major ouvrit la porte, je me trouvais au font du monte charge, mon chien entre les jambes et mon arme levé. Quelque chose tomba au sol sans légèreté. Étant au font, je ne pus voir de quoi il s'agissait. Mais les murmures de ce qui se trouvaient devant moi, m'en informèrent. Cela n'était pas bon, pas bon du tout. De quel style d'ennemi pouvait il bien s'agir. Les géniis n'avaient pas d'arme quand ce style et aucun autre peuple a notre connaissance non plus. Tout le monde sortie du monte charge et en passant je pus voir de mes propres yeux l'état du cadavre de cet homme. Dark sentit Jonhnson et il émit un grondement. Cela ne signifiait rien de bon. J'en fis part au major avant de continuer notre avancée dans les tunnels. Vu la gravité de la
situation, je retirais la muselière de Dark et l’accrochait à ma ceinture.

Je me retrouvais en troisième ligne avec Hernandez, je ne le connaissais vaguement. Je me mis à sa droite, de sorte que Dark se trouve entre nous deux. Le sang au sol était encore frai et je voyais bien que plus nous avancions,plus Dark devenait nerveux..



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Lun 3 Fév - 21:13
Le groupe de combat avança dans le couloir, lentement, et prudemment. Plus la troupe avançait, et plus les impacts de balles était fréquent. 20 mètres après avoir passé le cadavre de Johnson, un autre cadavre fut découvert. Le caporal Williams, enfin un caporal Williams sans tête plutôt. Elle semblait avoir disparu sous l’effet des balles et son sang c’était répandu sur la paroi.
Quelques mètres plus loin, ce fut celui du soldat Gismour. Le bras arraché et de multiples impacts dans le thorax, ainsi que le 2nde classe Koutzov, enfoncé dans le mur sur 3 centimètres. A la vue de ce cadavre, Rivers vomit sur le coté, pris de dégout.


-Rivers, c’est pas le moment de flancher.

-Désolé major… Keuf… Je ne pouvais pas là… C’était…


-Attendez stop.

Tonk… Tonk…. Tonk…

-Caporal qu’est ce qui vous prend.

-Major écoutez..

Tonk…. Tonk….. Tonk….

Les yeux du major s’illuminèrent.

-Position de tir tout le monde. Groupement espacé ! Faut pas se faire fumé en ligne de combat. La cible arrive sur notre devant. On ouvre le feu à mon signal.

Les armes des militaires s’abaissèrent pointant l’ombre du couloir.

Tonk…. Tonk…. Tonk….

Le stress était palpable dans ce couloir. Quelque chose approchait.

Tonk… Tonk…. Tonk…

Les communicateurs se mirent à dysfonctionner alors que deux lumières rouge fendait a nuit face à eux.

Tonk… Tonk

La chose était en face d’eux.

http://static4.wikia.nocookie.net/__cb20120507185129/warhammer40k/images/8/89/Um_m3_terminator.jpg


-Qu’est ce que c’est que ce….

-Pal Siiv. Zun Fonaar. Propositum: Graan Mah . Scopum lov Kendov.
Inde: Krongrah

La créature pointa alors son arme vers le groupe

-FEU A VOLONTÉ !

En un éclair, le couloir fut illuminé par les balles traçante des armes humaines, créant un nuage de fumée face à eux. On pouvait entendre le bruit caractéristique des balles ricochant sur le blindage. Et les yeux rouges, malgré le nuage brillait de plus belle.

-Comitte Vulkein, Nir incipit

Des balles partirent du nuage de fumée, frappant en pleine tête de En Eifden. Cette dernière explosa, et se répandit sur le SAS juste derrière. Rivers fut transperçait par un projectile qui lui détruisit la jambe droite. Un cri déchirant secoua le couloir.

-AHHHHHH MA JAMBE !!!!! MAMAN ! AHHHHH !

-Major ! On peut rien face à ce truc ! Faut se barrer de là et en vitesse !

-Je… Je sais pas quoi faire…. Je sais pas quoi faire….

Dark s’élança alors dans le nuage de fumée pour attaquer la machine, mais il fut balancé au fond du couloir. Ses cotes avait été brisé par la chose et il gisait au pied de Hernandez qui continué à mitrailler la fumée.
Saldan n’attendit pas.


-Bordel ! Repli ! On se repli à l’ascenseur ! Silk ! Emmène Rivers ! On te couvre

-Rivers est mort caporal !

-On laisse le cadavre là ! Repli général ! Major ! Silk ! On couvre le groupe ! Winkle ! M ène le reste des hommes à la surface ! Je vous rejoins! Foncez jusqu’à l’ascenseur ! Exécution !

Les tirs de la chose n’était pas précis, certe, mais était dévastateur. Ce n’était qu’une question de temps avant que les hommes de l’équipe de secour soit taillé en pièce. Le couloir commençait à devenir rouge… Rouge sang.

HRP/ Et voilà ! Ça bastonne ! MUAAHAHAH ! Avant de poster votre réponse, envoyez moi là. Peut être qu’il y aura de nouvelles informations qui pourrons vous aider… ou pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Ven 7 Fév - 18:48
Plus nous progressions dans le tunnel, plus nous trouvions des cadavres. Du sang qui rendait le sol glissant, où les semelles de nos chaussure laissaient de belles empreintes bien net. Des visages déchiquetées, rendant visible le squelette interne de ses pauvres cadavres. Il y avait même de la viande par ci par là, une quantité suffisante pour faire un barbecue pour trois personnes. Par chance, nous avons même eu le droit à une magnifique galette de vomie de la part de River. Une délicate odeur venant se mélanger à celle du sang qui commençait à sécher ! Le paradis !

Dark était tendu de partout, de la truffe jusqu'à la pointe de la queue, en passant par chaque extrémité de ses pattes. Étant dans l'obscurité où seul nos lampes torches nous faisaient de la lumière, nous ne pouvions pas savoir se qui était devant nous ou se qui pouvait nous arriver dessus a tout moment. A l'attitude de mon chien, je savais que quelque chose se rapprochait, quelque chose de maléfique. Cela ne tarda pas a arriver. Cela commença par Dark qui pila. Piler signifiait dans le langage des chiens : Danger ! Quelques secondes après, la première ligne stoppa le groupe. Un bruit nous parvenait. Un bruit semblable à du métal cognant du métal lourdement.. De quoi pouvait il s'agir ? L'ordre fut, se mettre en position. L'action fut, chercher de quoi il pouvait s'agir tout en étant prêt à tirer. Puis ma radio se mit à grésiller à m'en bousiller l'oreille. Je pus constater que ce fut la cas pour tout se qui portait une oreillette. Quasiment aussitôt, deux points rouges au loin dans le tunnel apparurent. Un peu comme sur les bombes, juste avant qu'elles explosent et ne réduisent en bouillie tout se qui se trouve à moins de 500 mètres. Nos lampes n'avaient pas une porté suffisante pour voir de quoi il s'agissait mais une chose est sur, Dark s'agitait pour fuir. Une chose qu'il ne m'avait jamais fait.

Rapidement une chose tout de métal vêtu pointa son nez. A première vu on pouvait faire la ressemblance avec un robot. Mais lorsqu'il leva son arme dans notre direction, suite à l'ordre qui vu la situation était inutile, tout le monde fit feu. Chaque rafale que je lançais était inutile. Les balles, une par une, ricochaient sur la monstre de fer avant d'aller se planter dans les parois du tunnel, ou de ricocher de nouveau et de se perdre dans l'obscurité. Pendant se temps Dark était couché entre mes jambes. Les balles fusaient dans tout les sens. Alors que mes camarades tombaient un a un sous mes yeux , l'homme de fer n'avait aucune égratignure..

Je fis par recevoir une balle. Pas mortelle fort heureusement, elle affleura seulement au niveau de la cuisse gauche, rien de grave mais qui me fit tout de même lâcher un gémissement de douleur. Sans que je n'en donne l'ordre, Dark en voyant ma réaction partie en direction du robot géant.

- Dark, NON !

Mais il était déjà trop tard, je vis mon chien se faire projeter par le robot. Le choque en arrivant au sol fut violant et hormis ses cottes qui se soulevaient difficilement, rien ne montrait une présence de vie de mon ami. Alors que tout le monde se repliaient en direction du monte charge, donc de la sortie, je courus en direction de mon chien. L'homme de fer était à une distance suffisante et il ne savait pas viser alors je pus récupérer rapidement mon chien. Je le mis en écharpe sur mes épaules et partis a la suite des autres qui étaient désormais loin et hors de vu. Je tenais mon chien des deux mains donc je n'avais pas d'arme ou de lampe pour m'éclairer. Heureusement, mes lunettes étaient toujours présente sur mon nez. Ma jambe me faisait quand même mal et mon chien, inerte n'arrangeait pas les choses. Je finis par arriver par voir au loin le monte charge où les autres s'y trouvaient. Plus que quelque mètres. Mais au loin, qui n'était pas si loin que ça, j'entendais le robot qui continuait de s'approchait en tirant des balles dans notre direction.

Essoufflée, je m’arrêtai derrière le groupe sans comprendre se qu'ils attendaient pour sortir de cet enfer. Le poids de mon chien se faisait sentir malgré mon entrainement. De plus je n'avais pas le temps de l'attacher correctement pour le porter avec plus de facilité. J'aperçus entre les épaules de mes compagnons, Hrnandez qui appuyait comme un malade sur le bouton de la porte, mais rien ne se passait, rien... Soudain ma radio arrêta de grésiller et j'entendis une voix en provenir. Elle ne venait d'aucun d'entre nous et d'aucune voix que j'avais déjà entendu. Je remis mon oreillette pour pouvoir entendre ce qu'elle disait.

-Humains! Si vous voulez survivre, foncez dans le couloir dans l'autre couloir, puis à 50 mètres, tournez à gauche, et foncez jusqu'à la salle qui sera face à vous. Si vous voulez survivre, il va falloir me faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Jeu 13 Fév - 21:30
La progression dans le couloir sombre était lente, mais au bout de seulement 20 mètres, on croisa un deuxième cadavre. Kat' ne le connaissait pas, mais pouvait juger que les personnes ou choses qui avaient eu(e)s Johnson s'étaient occupé(e)s de ce gars aussi. La galerie des horreurs continua de plus belle avec un troisième cadavre qui acheva Rivers. Le soldat ne put retenir plus longtemps ses hauts le cœur. *Vraiment des petites natures ces hommes* pensa la russe. Certes, le spectacle n'était pas plaisant à voir, mais en tant que militaire il fallait s'attendre à vivre ce genre de choses. Cela faisait penser à la spécialiste du tir de précision que ce n'était probablement pas un soldat d'expérience. Pendant que le major et Rivers discutaient tranquillement, des bruits loin d'être rassurant arrivèrent aux oreilles du groupe de militaire. Un peu dans la précipitation, le major ordonna de se mettre en formation éclatée afin de ne pas se faire aligner par la chose qui arrivait en cas de combat. Bien que l'obscurité régnait en maître dans le couloir, on pouvait distinguer une masse imposante avancer dans un grincement métallique et deux lumières rouges semblaient nous fixer tel des yeux. Une voix à la fois gutturale et métallique résonna dans une langue étrange et incompréhensible. Comme l'ombre levait son arme en même temps, le major donna l'ordre de faire feu et ce fut le début d'un chaos infernal. L'un des soldats s'écroula sans tête, elle s'était répandue sur son voisin. Rivers, lui se retrouva amputé de la jambe droite. Et le clébard qui se lança à l'assaut de l'ennemi se retrouva balancé comme un fétu de paille. C'était la débandade et le major commençait à paniquer. Finalement, l'un des autres membres de l'équipe donna l'ordre de replis. La chose qui ressemblait à une énorme amure mécanisée continuait à tirer sur les soldats qui se repliaient en ordre.

Sous le feu ennemi, la retraite fut bien plus rapide que l'arrivée. Rapidement, Kat' se plaça à couvert grâce à un angle du couloir afin de couvrir comme elle le pouvait la retraite des autres. La chose avançait semblant vouloir finir le "travail". Soudain, une illumination poussa la russa à fouiller rapidement dans son sac. Elle attrapa la petite recharge de gaz de son réchaud et la lança dans la couloir. Elle prit son fusil de précision, fit passer sa lunette de visée en mode vision nocturne afin de mieux voir sur quoi ou qui elle tirait et se positionna afin de tirer sur la petite bouteille de gaz au passage de la machine infernale. Une belle explosion illumina tout le couloir. Assez pour espérer filer sans plus de pertes ? Le caporal russe attrapa ses affaires et se dirigea rapidement dans l’ascenseur qui se trouvait à quelques pas d'elle. Il semblait ne plus fonctionner quand la radio se remit à fonctionner. On pouvait y entendre un étrange message qui ne laissait pas de doute sur la suite. Tous mourir ici ou bien tenter sa chance pour mourir peut-être plus loin. La nature humaine était faite de façon à toujours chercher à vivre le plus longtemps. Sans vraiment attendre la décision des autres, Kat' retourna à son ancienne position et repris son fusil de précision en le chargeant avec des munitions du plus gros calibre qu'elle pouvait avoir. Sur Terre, ce genre de balles pouvait traverser du métal assez facilement, trois suffisait pour briser du verre par balle, mais pour ce qui était d'un blindage s'était autre chose. Le répits offert par explosion fut bref et déjà on pouvait deviner la masse imposante de l'armure mécanique derrière la poussière qui volait de partout. Les deux "yeux" rouges perçaient l'obscurité et la russe décida de la prendre pour cible. Elle tira une fois. Deux fois. Trois fois faisant mouche à chaque fois. Il fallait se dépêcher de choisir ce que le groupe allait faire. Le temps était compté. Le caporal Saldan et Silk émergèrent de la poussière face à la russe. Les yeux rouges avait disparu pour éclairé quelque chose d'autre.


- David Saldman: Le major... Il a paniqué et ne c'est pas déplacé ...

On commença à entendre dans le couloir les cris du major et les bruits d'os broyés, ainsi que les rouages métalliques de la chose se mettre en marche.

- Davis Saldman: Il faut que le groupe s'engage dans se couloir tant que la créature est occupé. Archavine vous restez avec nous pour retenir se truc. La bombe que vous avez lancé l'a bien désorienté. Il doit avoir une sorte de vision thermique par défaut.J'espère que vous en avez d'autre, il va falloir retenir ce monstre le temps que les potes se soient assez avancé.

La russe arqua un sourcil quand elle entendit le caporal machin chose lui donner des ordres. Elle n'avait pas à lui obéir, après tout elle aussi était caporal. D'un autre côté, elle était probablement la mieux placée pour faire quelque chose d'utile dans cette situation. Elle se promit de toucher deux mots à l'autre gus une fois en sécurité, mais pour le moment elle voulait se faire cette chose. Elle fouilla de nouveau dans son sac pour prendre son réchaud à gaz et enlever la recharge. C'était sa dernière munition. Elle chopa Silk par le col pour lui donner la petite bouteille et lui expliquer ce qu'il avait à faire avec.

- Katinka Archavin: C'est simple. Quand je te le dis, tu jettes la recharge de gaz en direction de la machine et vise à peu près au niveau de la tête. Cela sera peut-être plus efficace si l'explosion a lieu proche de ses "yeux". Mais attend bien mon signal avant de lancer la recharge. Compris ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Dim 16 Fév - 16:10
Je marchais calmement dans le couloir, l’arme levé et près a tirer. Je n’aimais pas du tout ce couloir. Ils y avaient trop d’impacts de balles pour que cela soir normal. Le couloir était plus sombre que ce a quoi je m’attendais. Cela ne me dérangeait pas… du moins jusqu'à ce que l’on trouve un autre cadavre. Un cadavre sans tête d’ailleurs. Celui d’un caporal à ce que j’ai put voir sur son bras. Un soldat, Rievers il me semble, se mit à vomir. Le pauvre. Voir des cadavres et supporter cette vision n’étaient pas donné à tout le monde. D’un point de vue personnel, j’avais vu bien pire pendant mes années de soldats et cette vision vient s’ajouter a toutes les autres. Le groupe s’arrêta un moment et je vis les différentes expressions sur les visages des soldats. Ils avaient l’air de plus ou moins supporter le spectacle.

Je mâchais une barre de rations quand un bruit sourd ce fit entendre. Des pas, des lourds pas. Un peu comme si quelqu’un portait une armure. Non pas une armure. Quelque chose de pire encore. Et cette chose apparut au bout du couloir. C’était énorme. Et quelqu’un, je supposais que c’était cette chose, nous parla. Je compris pas un mot de ce qu’elle nous disait mais en voyant son arme se lever j’imaginais que cela n’était pas amical. Et j’avais raison. Ses premiers tirs balayèrent notre ligne, tuant et blessant plusieurs d’entre nous. Je m’accroupi et ouvrit le feu juste avant que le major nous en donne l’ordre. Il avait l’air complètement paniqué et perdu dans se déluge de tir. Ce fut a cet instant que tout alla de travers. Je m’étais approché de la machine et lui vida le chargeur du fusil a pompe. Son armure encaissa facilement et la machine se tourna vers moi. Je vis arriver son gant vers moi mais je n’étais pas assez rapide. Je fut catapulté a plusieurs mètres d’elle et atterris lourdement au sol. Je ne sais pas comment j’ai pu voler a travers le couloir et ne pas être touché par les tirs de mes camardes. Je reculais rapidement vers les autres et Saldan ordonna un repli et je guidai tant bien que mal les autres vers la sortit. Mon flanc gauche me faisait grimacer mais cela était supportable. J’essayais de les guider vers la sortit tout en restant a accroupi pour éviter les tirs de la machine. J’avais entendu d’autre hurlement et j’accélérai la cadence pour ne pas avoir a faire pareil. L'air était lourd et saturé de tir en tout genre.

Le groupe recula jusqu'à l'entrée de l'ascenseur, et Hernandez s'y précipita pour le faire démarrer. Mais rien ne se produisait. Comme si quelque chose l'empêchait de décoller. J'entendit de la part de l'espagnol des jurons.

-Hijo de puta! Mierda mierda mierda! Apertura! Apertura!

Comme pour les autres, une voix nous interpella dans l'oreillette:

-Humains! Si vous voulez survivre, foncez dans le couloir dans l'autre couloir, puis à 50 mètres, tournez à gauche, et foncez jusqu'à la salle qui sera face à vous. Si vous voulez survivre, il va falloir me faire confiance

Puis une explosion se fit sentir dans le couloir, laissant émergé depuis la position d'Archavine, le caporal Saldan et Silk. Ils parlèrent rapidement à la russe et Saldan me cria

-William! Fonce avec les autres dans le couloir et ouvre la voie! Met les autres en sécurité! On s'occupe de retenir ce truc!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Mer 19 Fév - 19:54
Saldan lança alors la bouteille de gaz lorsque la sniper russe lui ordonna et cette dernière fit mouche, aveuglant de nouveau le monstre qui mitrailla alors un mur.
Derrière eux, les survivants avaient foncé dans le couloir , allant dans la dirrection indiqué par la mystérieuse voix. Ils remarquèrent alors d’autres cadavres, mais cette fois non humains. Malgré le fait qu’ils se soit mit à courir à pleine vitesse, ils remarquèrent que les cadavres au sol étaient ceux de Wraith, eux aussi déhiqueté et éventré par les trs de la créature de fer. Mais a peine eurent ils finit cette remarque qu’une porte s’ouvrit faceà eux et une voix se fit entendre :


-Entrez ! Vite !

Le groupe réussit son sprint final et passèrent la porte de métal. L’espagnol reprennant son souffle demanda alors.

-Où sont Silk, Saldan et Archa…

Des tirs sur l’un des murs du couloir répondirent à sa question et les trois soldats apparurent au fond du couloir, sprintant tant qu’ils pouvaient pour atteindre la porte. O pouvait entendre le français juré pendant qu’il courait

-Merde… merde merde merde merde MERDE !

En un bond final, ils franchirent le seuil de leur liberté et la porte se referma istinctivement derrière eux , arrêtant les balles du monstre. On l’entendit s’arrêter, puis faire demi tour.
Le français, à bout de souffle, soupira.


-Merci de votre aide… Sans vous on serait… OH PUTAIN !

Les hommes de l’escouade se réarmèrent instinctivement. Face à eux se tenait leur sauveur. Face à eux se tenait un Wraith

http://static1.wikia.nocookie.net/__cb20111030162052/stargate/images/c/c4/Bob_the_Wraith.JPG

-Alors c’est comme ça que vous me remerciait ? Je vous sauve la vie, et vous me braquez de vos armes… Primitives ? Que de méchanceté.... Que de Barbarisme…

-Désolé, mais les gens de votre espèce sont hostile, et je n’hésite pas à les descendre...

-Allons humain, vous n’allez pas jouer au héros inutile, non ?

-Vous êtes une race dangereuse. Et les dangers, je les éliminent.

-Peut êtres, mais je suis le seul capable de nous sortirent tous vivant de ce pétrin.


Un silence de quelque seconde se répandit dans la pièce. Le caporal resta muet quelques seconde, avant de continuer, tout aussi à cran et en colère.

-Qui nous dit que ce n’est pas un piège pour ensuite nous bouffer ? Hein ? Ou pour nous torturer?

-A quoi cela me servirait de vous manger et de vous torturer ? J’ai besoin de vous comme vous avez besoin de moi.

-Ah oui? Ah! J'ai du mal à y croire...Et qu’est ce que tu proposes l’allien ?

-Simple ! Vous vous trouvez dans la salle de sécurité qui chapotte tout le système ici. C’est elle qui donne les ordres à l’androïde de combat. Le seul moyen de couper le robt, c’et de couper l’ordinateur, et pour cela, il faut récupérer la clé du chef de la sécurité qui se trouve plus loin dans la base, derrière l’un des couloirs détenu par l’androïde… Il faut donc que…


-Que nous servions d'appat?


-Laissez moi terminer humain...

-CONNERIES!

Le militaire français donna un coup de crosse dans le visage du Wraith qui trébucha au sol.

-Les créatures dans vot' genre sont traitres et malines. Elles ne méritent qu'une chose: La mort. Et je vais m'appliquer à cela sur le champs!

Saldan avait un regard de tueur et semblait prêt à transformer l’allien en charpie si quelqu’un ne le calmez pas rapidement.

HRP/ C’est partit ! Si vous souhaitez tous survivre, va falloir sauver le Wraith et calmer le caporal. Vous pouvez tenter l’épreuve de force, mais ça pourrai facilement se retourner contre vous (car oui, je suis un MJ sadique) Faites en sorte de questionner le Wraith sur l’histoire du lieu et pour la suite du plan. Pour pas que vous vous sentiez bête. Vous avez exceptionnellement le droit de poster deux posts pour prendre en compte les réactions des autres joueurs, et comme toujours, vous devez m’envoyer vos textes avant de poster pour d’éventuels intervention MJ ! Enjoy !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Sam 22 Fév - 22:50
Sans savoir le pourquoi du comment, quand la russe donna le signal, ce fut le caporal Saldan qui lança la bonbonne de gaz en direction de l'armure mécanique. Avec son sang froid habituel, elle visa le projectile, tira et une violente détonation se fit entendre avec un éclaire aveuglant. La manœuvre avait réussi et l'armure sembla perdre son orientation en tirant sur les murs comme s'il s'agissait d'ennemis. Sans attendre plus longtemps et n'ayant pas envie de voir combien de temps cela ferait effet, Kat' se releva et se mit à courir en direction d'un abri sûr, enfin c'était ce qui était espéré. Les deux autres militaires l'imitèrent et un sprint mortel commença. L'armure mécanique reprit rapidement sa marche en avant et canarda toujours de manière imprécise. Finalement, le groupe de trois soldats arriva à se faufiler dans une pièce dont la porte se referma sur eux bloquant les tirs de la machine qui s'arrêta avant de repartir comme si de rien n'était. La pièce ressemblait à un poste de contrôle et du fond de la pièce un wraith sorti de l'ombre. Ce fut le début d'une altercation avec le caporal Saldan. On aurait dit un gamin dans une courre de récréation qui pique sa colère parce qu'on lui a prit son goûter. Il était vraiment sur le point de péter les plombs. De son côté, la russe regardait le wraith avec intérêt. Puis elle s'avança vers Saldan pour lui dire deux mots.

- Katinka Archavine : On va se calmer le cowboy. D'une, tu n'es pas le chef de mission. De deux, tu n'es pas non plus le plus haut gradé. De trois, ne me donne plus jamais d'ordre si tu ne veux pas avoir une mauvaise surprise. De quatre, on va finir d'écouter ce qu'il a à dire et on avisera après. De cinq, si tu n'es pas content, tu peux toujours sortir taper la discutions avec notre ami mécanisé dehors. On se comprend ? Elle se retourna vers le wraith pointant le canon de son fusil de précision vers la tête du monstre en lui disant d'un ton placide qui tranchait avec le ton froid et autoritaire qu'elle avait prit pour parler à Saldan. Vous avez beau être doué d'un talent de soin inouïe, je doute que ta tête résiste à une balle de ce calibre. Au moindre geste suspect je te tue. On se comprend ?

La russe s'était placée de façon à avoir le wraith et Saldan dans son champ de vision. La scène faisait penser à ce vieux film de cowboy "le bon, la brute et le truand". Le duel à trois était lancé en attendant que les autres réagissent une fois le choc de la situation passée. Surtout qu'il y avait aussi des blessés dont il fallait s'occuper. Saldan jeta un regard haineux à Archavine et dit de façon méprisante.

- David Saldan: On voit bien les bleus encore tout extasié devant E.T pour pas voir qu'il va nous tuer à la moindre occasion... Evidemment des gens comme vous Archavine ne peuvent pas savoir ce que les vétérans ont vécu hein? Voir la mort en face et à 5mètre, et pas planqué à l'arrière? Et puis, pour le commandement, tu m'excusera, mais vu que personne ne c'est bougé pour prendre la place du major, j'ai improvisé... Alors si c'est comme ça qu'on me remercie pour avoir tenté de sauvé vos miches merci!

Mais l'essentiel de la colère avait été déchargé dans ces propos, et il n'avait pas la force de continuer à braquer le Wraith de son arme sous les regards désapprobateur de ses collègues. Il rebroussa chemin et alla se caler dans un coin tout en continuant à râler dans la langue de molière.

- Katinka Archavine : Non, je ne t'excuse d'être un gros con. Je n'ai pas à me justifier, mais la mort et la guerre je connais certainement aussi bien que toi. Pour le reste, on en reparlera une fois de retour à la base. Si tu veux, on pourra même se battre sur un ring.

Une fois encore le ton de la russe se fit froid et dur. Elle n'appréciait pas les insinuations du français, surtout que si tout le monde avait pu se sauver, c'était en grande partie grâce à elle et son sens de l'improvisation. Tout le monde n'aurait pas forcément pensé à transformer une recharge de gaz en bombe en tirant dessus. Bref, elle l'avait mauvaise, mais la tension semblait légèrement retomber avec un Saldan qui s'éloignait du wraith. D'ailleurs, ce dernier prit la parole.

- Le Wraith: Je vous remercie de votre intervention et non, mon crâne ne repoussera pas avec une balle de cette arme... Donc, je disais que pour récupérer la clé tant convoité, il faut atteindre cette salle. Et pour ce faire, il va falloir envoyer quelqu'un dans les conduits d'aérations de la base. Elle devra ensuite récupérer la clé et revenir ici. Les ventilations sont posté au fond du couloir. Il faudra donc pour retenir l'être de métal une diversion. Quand j'aurai la clé, je pourrai aisément coupé le système, réactivant l'ascenseur et mettant l'androïde dans un coma artificiel le conduisant à la mort. C'est aussi simple et difficile que cela.

- David Saldan: Simple? Ah! C'est facile à dire quand c'est pas toi qui t'épuise...Et explique moi E.T, comment t'as survécu tout ce temps sans bouffer? Hein?

- Le Wraith: C'est... Euh... C'est hors du contexte de la mission. Concentrez vous sur votre objectif.

- Katinka Archavine : Désolée Igor ! Cela nous intéresse de savoir depuis combien de temps tu es coincé ici et comment tu fais pour survivre. En fait, je pense ne pas avoir le compte exacte de nos camarades disparus. Elle se tu et observa avec suspicion le wraith qu'elle venait d'appeler Igor. Cela fait combien de fois que tu le proposes ton plan foireux ? Et toi, que fais-tu pour sa réussite ? En tout cas, je pense que ce sera automatiquement à une femme de tenter de passer par les conduits. Les hommes ont une carrure qui ne leur permet pas cela. Elle fit une pause et observa un peu tout le monde. Quoique nous décidions, il faudra se préparer très minutieusement et voir ce que l'on peut utiliser pour mettre les chances de notre côté. Il faudra commencer par voir ce que nous avons comme équipement et ce qui pourra nous servir ici pour "aveugler" notre adversaire. Elle gardait toujours Igor le Wraith en joue avec son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Dim 2 Mar - 11:27
Il y eu une violente explosion venant du couloir et je vis arriver le reste du groupe. Archavine avait l’air passablement énervée et je compris vite pourquoi. Nous devions notre survie temporaire a un wraith. Un putin de wraith. Mais qu’est ce qu’il foutait la ? J’armais mon fusil à pompe et restais dos contre un mur. Je voyais la situation délicate devenir envenimée. Le caporal saldan voulait abattre le wraith. Archavine était contre et refusait de se laisser donner des ordres et les autres essayèrent de calmer le caporal. La situation était critique et tout le monde était en train de se mettre les un sur les autres. Je marchais droit vers le caporal saldan et me mis devant lui.

-et vous pensez que je suis un bleu, saldan ? Vous pensez que je n’ai pas vu la mort de près ? Vous pensez que vous êtes le seul à être expérimenté et que vous êtes le a avoir vu la mort ? VOUS N ETES PAS LE SEUL !

Je lui avait hurlé ces derniers mots a la figure. Je commençais à m’énerver contre lui et son obstination. je me calmais un peu pour éviter de lui coller mon poing dans la face.

-De plus vous n’êtes pas le plus a même de prendre le commandement. Je vous rappel que nous sommes des éclaireurs, notre place est en première ligne. Nous n’avons pas une vue d’ensemble sur le terrain d’opération, contrairement au commandement. Donc la mieux placé c’est encore le caporal Archavine qui est loin et qui peut apprécier la situation dans son ensemble. Dans le cas présent, le terrain urbain ne se prête pas a une observation de loin mais nous devons tous mettre nos compétences et nos observations en commun pour sortir de la.

Je me retournais et commençais a m’alléger en retirant tous ce qui n’était pas utile pour la suite de la mission. Je fourrais tout dans mon sac et le confiait au pilote Andrès. Je gardais mon fusil a pompe et demandais directement au wraith par ou il fallait passer pour aller a sa salle.

-Vous avez raison Archavine, nous devons tout préparer minutieusement. Mais nous ne pouvons pas faire confiance a ce wraith même s’il nous as sauvé la vie. Si cette salle existe, je la trouverai.

Saldan fut cette fois plus touché par mes paroles, se rendant compte de sa réaction disproportionné, sa colère et sa haine des Wraith ayant failli leur couter la vie. "Igor" quand à lui, sourit lorsque je me portais volontaire.

-Bien... Très bien... La conduite d'aération est dans le couloir. Dès que le groupe de diversion sera en place, faufilez vous dans le conduit. Il faudra que vous fonciez jusqu'à la salle de commandement qui est 150 mètres plus loin, plein nord. Ensuite, dès que vous avez la clés de sécurité, vous ne pourrez pas la manquer, c'est un cube de verre que possède un wraith en habits rouge, vous revenez ici.

Puis, se retournant vers la russe, il répondit moins sereinement

-Et bien... C'est un complexe top secret. Et il faut bien nourrir une base, non? C'est pour cela que nous avons notre propre.. Comment vous dites dans votre langage? Ah! oui... Chambre froide, où nous entreposons nos "vivres".

De son coté, Saldan arracha de son uniforme l'emblème de caporal présent sur son torse, et le jeta au sol. Il sortit de sa poche un ancien écusson des commando marine indiquant le grade de soldat 1er classe, et se releva. Il réarma son FAMAS et son revolver, puis se teint prêt, attendant mes indications et ceux d'Archavine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Lun 3 Mar - 22:04
Les paroles de l'alien, sur la façon de trouver de la nourriture, offusquèrent Hernandez qui ne put retenir un grognement, mais ils n’avaient pas le temps de s’apitoyer sur l’humanisme des wraiths. Le plan fut donc mis en place. Une heure de préparation plus tard, le groupe de combat était fin prêt. Equipé de leurs dernières munitions, ils se placèrent devant la porte. Silk eut tout de même une remarque intelligente.

-Vous êtes sûr que l’androïde n’est plus devant le sas ?

-L’IA de l’androïde de combat lui ordonne, lorsqu’un signe de vie n’est détecté dans la base de retourner à son cocon pour chargement et approvisionnement… Cocon qui se trouve à plus de 900 mètres dans les couloirs. Il a dût l’atteindre à l’heure qu’il est. Allez, j’ouvre la porte… Bonne chance, humains. Nos vies à tous sont entres vos mains.

Le sas s’ouvrit et le groupe de combat avança au pas de charge dans le couloire. Ils devaient faire vite avant que la créature ne déboule ici. Ils trouvèrent rapidement la conduite d’aération recherchée. Sa taille était suffisante pour que le S.A.S passe. La grille fut rapidement enfoncée, et l’anglais put ainsi se faufiler.
Le groupe de combat, quant à lui, arriva enfin en vue du couloir. Ils se mirent en position rapidement préparant armes, grenades et munitions. Appliquant une formation dispersé, ils devaient tenir coute que coute. Si Winkle revenait rapidement, tout été gagné !
Mais déjà, les lourds bruits métalliques de l’androïde pouvaient se faire entendre, rappelant aux hommes de l’équipe de secoure ce qu’ils devaient affronter. Un monstre.

Broum… Broum…. Broum…

Saldan, visant toujours le couloire avec son Famas se mit à chantonner « la marche du 1er commando ». Hernandez, de son coté, récité une prière, espérant que son âme soit accepté au paradis s’il devait mourir
aujourd’hui. Une odeur de sang commençait à emplir le couloire qui avait vécu les combats précédents.

Broum… Broum… Broum…

Silk dit alors à l'adresse de la russe.

-Caporal Archavine, nous attendons l’ordre d’engagement. C’est quand vous voulez.

Broum… Broum…. Broum…

Les yeux rouges avaient percé la nuit. La bête était là.

HRP/ On en a presque finit ! Courage ! pareil que e pour les autres messages ! En envoyez les moi pour l’interraction^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Mar 11 Mar - 12:33
RATATATATATATA
Les balles fusaient dans le couloir, s’accrochant aux parrois métalliques de ce dernier.
Devant le manque de réactivité, Saldan Hernandez et Silk ouvrirent le feu sur l’androïde, essayant de viser la tête. La réponse de l’arme fut rapide et radical. Il avança de plus belle, continuant son feu nourrit. Les autres c’était alors mis à ouvrir le feu. Silk se prit alors une balle dans le flan ce qui le fit chanceler et tomber sur le coté. Hernandez se précipita sur lui le trainant à l’écart. Harper, prit alors la place de Silk dans le dispositif continuant à offrir un feu nourrit sur son adversaire. Mais, elle remarqua rapidement que le robot avait changé de cible. Ces balles se mirent à cribler la position de Denise qui s’apprêtait à mourir dans très peu de temps. Prenant son courage à deux main, elle sortit de son couvert et mitrailla le visage de l’androïde qui en riposte donna une rafale fatale à la jeune française qui s’effondra percé de part en part de projectiles. Son sang se vida rapidement et elle alla rejoindre son fidèle Dark. Le robot continua d’avancer vers ses proies toujours aussi déterminé. Mais il avait changé de cible. En effet, il avait déterminé que l’adversaire qui réussissait à gêner au maximum sa progression était la Russe. Se protégeant le visage de son poing, il avança de plus en plus vite de Katinka, malgré les tirs concentrés. Elle fut alors aculé dans un coin, prise au piège. La machine pointa son arme vers elle en vue de l’abattre efficacement. C’est alors que le caporal Saldan monta sur le dos de l’adversaire et le mitrailla la tête de son Famas dans le but de le stopper dans son action, mais les balles n’eurent aucun effet, et il fut juste tiré au coté de la russe par le bras robotique pour l’exécution final.

Pendant ce temps….

Winkle rampait comme un fou dans le conduit d’aération. Ayant suivit les directives de « Igor », il avait continué à avancer sur les 150 mètre d’aération. Motivé et déterminé, il les avait atteint en 5 minutes. C’était une salle assez sombre pour le S.A.S qui dut employé sa lampe torche pour se repérer. Au sol, de nombreux cadavres de Wraith transpercé de multiples impacts de balles, des instruments détruits… Un foutoir pas possible en perspective. Mais il n’avait pas le temps de s’attarder sur la décoration, le temps était compté, d’autant plus que les premiers tirs c’était fait entendre. Il balaya donc la salle de sa lampe torche pour trouver le cadavre d’un Wraith en habit rouge. Il s’y précipita et le fouilla, trouvant le cube de verre recherché. Il fit donc machine arrière pour revenir le plus vite à la salle de contrôle. Ce fut la traversé d’aération la pllus longue et rapide qu’il n’ai jamais fait. En à peine 3 minute, il était sorti. Les bruits de la fusillade était intense, mais il n’accorda pas un regard au combat, il avait une mission à accomplir. Il sprinta, sprinta tant qu’il pouvait pour atteindre la salle de sécurité. Il y arriva à bout de force en tendant le cube à « Igor » qui se précipita vers le panneau de commande. Il enfonça le cube dans son réceptacle, tapota sur cette dernière et enfonça finalement un bouton.


- Comment disent ils dans votre langue déjà ? Ah ! oui… Bingo !

Sur le front…

La machine c’était arrêté. Les yeux rouges c’étaient éteint. Tout le monde pouvait souffler enfin. Le cauchemar était terminé. Igor était déjà là, sortant de son abri pour la première fois.

-AH ! AH ! Enfin libre ! Enfin ! Je vous dois… comment dites vous… Une fière chandelle ! Je vous remercie !

HRP/ À vous ! votre dernier post pour cette MJ ! Vous pouvez rassembler mort et blesser, statuer du sort d’Igor et faire votre retour sur Atlantis. Allez y !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Lun 17 Mar - 20:50
Je suivis le mouvement un peu à la traîne. De la main qui ne tenais pas Dark, je m'appuyais sur la parois du tunnel pour marcher. Une fois de l'autre coté de la porte, la porte de la liberté, je ne m'aperçus pas aussitôt de la présence de l'allien. Étant donné que les autres s'en occupaient, je déposai dans un coin Dark pour l'examiner. Sa cage thoracique ne bougeait plus, après avoir essayé de la réanimé, je fus obliger de constater qu'il nous avait quitté définitivement. Tout disparu autour de moi, il n'y avait plus que mon chien et moi même dans une pièce sombre. Mes doigts parcouraient son pelage encore et encore. Le temps semblait comme arrêté autour de nous jusqu'au moment ou une main me tira de se méandre. Je revins aussi rapidement dans la même pièce que l'allien et mes camarades Atlants. Hernandez me résuma la situation et le plan avant de s'excuser pour Dark. Je me sentais mal, prête à fondre en larme si la situation me l'avait permis. Mon frère d'arme venait de mourir sous mes yeux, sous mes ordres et tout était de ma faute.

Je dus me résoudre à abandonner Dark dans cette pièce seul. Après lui avoir passé ma plaque d'identification autour de son cou et l’avoir embrassé, je sortis en boitant à la suite des autres. Au font de moi, je savais que je ne tarderais pas à le rejoindre.. Et ce fut le cas..

Lorsque je pris la place quand Silk s'écroula au sol sans vie, je pris sa place. Le fait de voir mourir cet homme me ne fit ni chaud ni froid.. Visant la tête du robot, je remarquai rapidement Denise ; Sans vraiment réfléchir, je sortis de mon habit pour pouvoir mitrailler la tête de ce truc. Mon acte était suicidaire et je le savais très bien. Je savais que après ce jour, je n'aurais plus le goût à la vie et que je serais renvoyée sur terre. Reprendre une vie normale après avoir connu Atlantis, était ce vraiment possible. Je n'y croyais pas.. Les balles provenant du robot me transpercèrent rapidement. Les première furent douloureuse mais rapidement elles traversèrent ma chaire comme des fantômes, sans douleur... Mes genoux percutèrent le sol lourdement avant que tout mon corps s'étale au sol.

Puis se fut le noir total....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ 08] First Encounter Asault Recon Dim 23 Mar - 14:34
Le français et l'anglais se prenaient le bec. Rien de bien exceptionnel quand on pensait à l'amour que les froggies et les rosbifs se portaient en temps normal. Cependant, la situation exacerbait toutes les tensions. On les laissa se mettre les points sur les "i", puis Igor pu reprendre ses explications. La manœuvre était périlleuse et particulièrement audacieuse quand on pensait à la machine de mort qui traînait dans les couloirs. Comment faire pour la retenir sans y laisser notre peau afin de laisser le temps à l'un d'entre nous de se faufiler dans ce conduit d'aération, trouver la clef et revenir en entier dans cette pièce ou un wraith nous attendait. Finalement, les choses se précipitèrent. Winkle se collerait à la recherche de la clef et tous les autres tenteraient de retenir le robot des enfers.

Ce qui devait arriver, arriva. La machine apparu rapidement et fit un carnage dans les rangs humains. Ils tombaient les uns après les autres. D'abord Silk, puis Harper qui tenta de protéger notre pilote en faisant bouclier de son corps. La machine semblait s'adapter à la situation et changer de cible en fonction de la dangerosité. Ce fut comme cela qui prit en chasse le caporal Archavine. Il passe sans sourciller sous le feu humain pour acculer la russe et l'ajuster à bout portant afin de s'assurer de l'efficacité de son exécution. Le caporal Saldman tenta une action héroïque pour sauver la russe prise au piège. Cela fit gagner un peu de temps, juste assez pour que le caporal Winkle apporte la clef au wraith et qu'il désactive le gardien mécanique.

Maintenant, une autre mission commençait. Il fallait ramener les corps de nos camarades décédés et surtout statuer sur le sort du wraith. Après tout, c'était un ennemi et cette alliance de fortune ne tiendrait pas plus loin que le pas de la porte de cette base. Sans lui laisser le temps de rajouter quoique ce soit, Kat' pointa le canon de son P90 vers l'extra-terrestre.


- Katinka Archavine : Vous êtes notre prisonnier. Vous allez gentiment nous suivre ou je vous abat sur le champ. A vous de choisir. Le ton de la russe ne laissait aucun doute sur le fait qu'elle était sérieuse. Puis se tournant vers ce qui restait de l'équipe, elle rajouta sur un ton plus doux, mais toujours aussi autoritaire. Nous n'allons pas laisser les autres ici. Il faut regrouper les corps dans l'ascenseur pour ensuite les charger à bord de notre jumper.

Tout le monde s’affaira et une demi-heure plus tard, tout le monde était dans le Jumper près à rentrer sur Atlantis. Pendant que la pilote s'occupait de nous ramener, le français et l'anglais gardait un œil sur notre "invité". De mon côté, je me tenais à la place du co-pilote afin d'ouvrir la porte et faire le code afin de passer le bouclier sans dangers. J'en profita pour prévenir par radio de la présence de notre invité afin qu'il soit reçu avec tous les honneurs qui lui étaient dû.
Revenir en haut Aller en bas

[MJ 08] First Encounter Asault Recon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées-