Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Rapport de Mission: FEAR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Rapport de Mission: FEAR Mer 2 Avr 2014 - 21:07

RAPPORT DE MISSION
> Autorisation mission :Major Sheppard ...

> Objectif :Retrouver une équipe d'exploration et explorer leur dernière position connu ...

Mission accomplie

> Date & Heure (départ) :5 Décembre 2014, 17h34 ...

> Date & Heure (retour) :6 Décembre 2014, 6h36 ...

> Chef d'équipe : Major Leibnitz

> Équipe :
    Caporal Katinka Archavine
    1er classe Denise Andrès
    1er soldat de 1ère classe William Winkle
    Caporal Sarah Harper
    Caporal David Saldan (PNJ)
    2nd classe Johnatan Rivers (PNJ)
    2nd classe Omar En-Eïfden (PNJ)
    Caporal Howard Silk (PNJ)
    1er classe Juan Hernandez (PNJ)


    ■ [color=#048B9A...[/color]


> Planète :T4X-171

> Coordonnées :
> Relevés du MALP : ...

> Culture : Plusieurs peuples nomades

> Niveau technologique : ø

> Affiliation :Aucune pour le moment ...

> Relations diplomatiques :ø Allié / Neutre / Ennemi / ø


> Rapport de :1er classe Juan Hernandez

> Le : 27 décembre 2014



Contenu du rapport

Suite à la perte de contact avec une équipe d'exploration mené par le Lieutenant McRoarie sur T4X-171, le haut commandement approuva l'envoi d'un groupe de sauvetage pour retrouver les militaires perdu, le tout sous le commandement du Major Leibnitz, alors fraichement promut et débarqué.

Notre équipe, composé d'anciens membres d'équipes de choc aguerrie embarqua exactement une heure après le briefing, soit à 18h34. Nous arrivages sur la zone de recherche à 3h52, heure Atlantis. Nous n'avons alors trouver sur place que le Jumper et le relevé des communications courtes portées de l'escouade faisant état que McRoarie et ses hommes étaient entré dans un complexe scientifique présent. Le major ordonna alors l'entrée dans le complexe qui se révéla être plus grand que prévu vu qu'il était en grande partie souterrain. A peine les portes de l'élévateur s'ouvrirent qu'un cadavre déchiqueté tomba dans la cage. On réussit à identifier le cadavre comme étant l'un des hommes de McRoarie. Ce dernier était percé de multiples impacts gros comme des poings, comme si il avait été mitraillé avec des balles anti-blindage. Le major ordonna alors au groupe de se tenir prêt, et organisa l'ordre de marche, et l'escouade prit la route du premier couloir en face de nous.
Il ne nous fallut pas longtemps pour retrouver les restes des autres membres du groupe, eux aussi en lambeau répugnant, ainsi que la cause de se massacre. Le contact avec l'agresseur se fit rapidement. Un Androïde de sécurité blindé armé jusqu'au dent. Nos scientifiques, après étude, nous expliquèrent que la machine était équipé d'une armure équipé de 3cm de blindage en une matière aussi dure qu'un diamant, et de munition explosive ou antichar encore inconnu. Nous n'avions, avec nos équipements conventionnelle aucune chance face à la bête, qui commença à faire un carnage dans nos rang. Les soldats Rivers et En Eïfden tombèrent les premiers. Malgré notre feu concentré, la bête continuait à avancer inexorablement vers nous. Totalement dépassé, le major ne fut plus capable de quoi que ce soit, et le caporal David Saldan prit temporairement le commandement et ordonna le repli vers l'ascenseur, mais ce dernier se retrouva bloquer par la sécurité de la base. Rapidement, le major fut tué, créant ainsi un vide hiérarchique, nous laissant dans la panique. Heureusement pour nous, on reçut le secoure inattendu d'un Wraith encore vivant qui nous mena à une "safe-zone". Ce dernier nous expliqua l'origine du lieu et de la machine. Il s'agissait en réalité d'un laboratoire de recherche Wraith visant à créer des unités d'Androïde de combat avec des cobayes humains pris sur la planète. Celui qui avait attaqué en était un de sécurité, relié à un ordinateur central. Or, ce dernier c'était mis à bugger, considérant toute personne vivante dans la base comme ennemi potentiel. La machine c'était mis en route et avait tué toute l'équipe scientifique sauf notre homme qui c'était réfugié dans la salle de sécurité, seul salle non atteignable par l'androïde. Malgré les volontés violente du caporal Saldan de détruire le Xénos, nous décidions de faire confiance à ce dernier qui nous pondit un plan ingénieux. En effet, pour stopper la machine, il fallait stopper le système de sécurité. Pour cela, il fallait retrouver la clé de sécurité du chef de laboratoire, mort lors dans le premier assaut de la bête dans une salle plus loin. Le plan était donc le suivant: Un groupe de combats allez devoir attirer l'attention de la créature et la cloué un maximum de temps sur sa position pendant qu'une autre personne, passerait par les conduits d'aération pour aller retrouver la clé. Ce fut le le soldat Winkle qui se porta volontaire pour cette dernière mission et le caporal Archavinne prit le commandement du groupe de diversion. Le plan du Wraith fut alors une réussite grâce à la détermination de la russe et le courage du britannique. Mais à quel prix? Durant l'assaut, la caporal Harper avait reçu une blessure mortel, alors que le caporal Silk gisait à mes pieds, mort lui aussi. Aucun membre de l'escouade était indemne, que ce soit physiquement, ou mentalement. Le combat terminé, nous avons récupéré les corps, ainsi que la carcasse de l'androïde et ramené le Wraith prisonnier sur Atlantis.

Cette mission est donc un semi succès comme un semi échec. Nous avons récupéré de la technologie Wraith en grande quantité, ainsi qu'un prisonnier scientifique. En revanche, les pertes humaines sont énormes. L'escouade McRoarie est décimé, et le groupe de secoure a perdu 50% de ses effectifs.

Je ne peut que conseiller un rappel à l'ordre de toute les forces militaires de la cité sur la dangerosité de nos ennemis pour faire en sorte que plus un tel désastre humain se reproduise.


Revenir en haut Aller en bas

Rapport de Mission: FEAR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le rapport de mission 1 de sg1
» Rapport de Mission: FEAR
» Un rapport de mission = une promotion ? [PV Urio]
» Rapport de Mission
» Rapport de Mission # 012524-GJHZE-425

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Intranet :: Rapports officiels-