Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Evaluation psychologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Evaluation psychologique Mar 28 Oct - 17:28
Marie arpentait les couloirs avec une certaine excitation. On avait demandé son aide pour aider à l’insertion et l'évaluation psychologique de deux jeunes gens de la galaxie de Pégase. Si Marie aimait beaucoup son travail aux relations humaines, elle ne pouvait pas nier qu'elle était tout à fait emballée par cette nouvelle expérience qui allait sans conteste ouvrir ses horizons. C'était la première fois qu'elle était confrontée à des non-terrien, autant dire qu'elle avait également la pression. Enfin, le stresse l'avait toujours aidé à être plus efficace, et non l'inverse.

En outre, son rôle était également de rassurer les deux ex coureurs qui s'étaient montré plutôt agressif depuis leur arrivé. Cependant, de ce qu'elle avait vu sur les images de surveillance, cette agressivité était complètement liée à une profonde désorientation et à des réflexes primaires que leur conditions n'avaient pas manqué d'exacerbé. Chacun à sa réaction face à l'inconnu et la peur, la violence était une défense plutôt classique, et elle espérait bien la désamorcée.

Pour leur premier rendez-vous, Marie n'avez rien laissé au hasard, ses cheveux étaient lâche pour faire plus naturel, et elle portait une jupe noire ainsi qu'un chemisier blanc. Deux couleurs plutôt neutres pour ne pas envoyer de messages symboliques non maîtrisé. Elle avait emportée avec elle son incontournable carnet de cuir noire mais ne pensait pas noter quoi que se soit dessus. Cela les aurait agacé et elle avait les enregistrements de la caméra de surveillance pour retranscrire leur entretient plus tard.

Après avoir pris une grande inspiration, Marie pénétra dans la prison, avisant les deux hommes dans le cube électrifié. Elle aurait préféré une ambiance moins froide et plus conviviale mais pour des raisons de sécurité elle n'avait pas réussit à les faire sortir.

Dès qu'elle fut assez proche d'eux, Marie leur fit un sourire pas trop étincelant mais sincère, et dit d'une voix douce :

« Bonjour, je m’appelle Marie, je suis venue ici pour discuter un peu avec vous, vous êtes d'accord ? »

Elle avait soigneusement choisi ses mots mais cela n'enlevait pas leur véracité. Après tout, un entretient n'était ni plus ni moins qu'une discussion orienté. Surtout que pour cette première approche elle était tout à fait disposé à parler de tout et de n'importe quoi. En outre, elle leur présentait sans venue comme une offre et non une contrainte. Parce que si elle aurait été bien embêté qu'ils refusent purement de communiqué, elle ne comptait pas non plus les y forcé. Sa question n'était donc pas que purement rhétorique. Cela dit, pour les pousser à dire oui elle s'installa immédiatement, s'asseyant sur une chaise qu'un officier avait apporté, juste devant la cellule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Evaluation psychologique Mar 28 Oct - 19:38
Cela faisait quelques jours qu'ils étaient dans cette cellule. CJ passait son temps allonger sur le lit, les yeux fermés, à penser à ses amis qui étaient encore sur la planète, du moins c'était ce qu'il espérait car comme ça peut être qu'un jour il pourrait les retrouver. Le jeune garçon, quant il ne dormait pas, était assis le long de la cellule jouant avec ses bracelets sur le sol. Lorsqu'on leur apportait le repas, CJ ne mangeait pas. Il ne connaissait pas le contenue de ce qui était dans l'assiette et il n'avait pas envie de se faire piéger, du coup, depuis plusieurs jour, il se contentait de manger le pain, le seul aliment qu'il connaissait et de boire de l'eau. Le jeune garçon tentait de parler avec Jensen et heureusement son ami ne lui en voulait plus, encore heureux pour CJ. Le plus jeune des garçons se méfiait de tout et de tout le monde.

Et d'ailleurs en parlant de gens, voici qu'un femme devait venir les voir, on leur avait dit ça le matin même, enfin CJ pensait que c'était le matin, vu qu'il n'avait vu personne avant et qu'ils n'avaient pas encore manger. La femme arriva. Elle semblait plutôt accueillante. Et pour une fois surtout CJ n'avait pas peur d'elle. Il portait toujours sa tunique beige sale et usé et son pantalon en toile. Il se redressa en la voyant. Il lança un regard vers Jensen quand elle leur demanda si elle pouvait s'asseoir. Puis il la regarda. Elle était pas habiller avec un uniforme donc elle n'était pas dangereuse, mais cela ne voulait pas dire que CJ allait lui faire confiance. Le jeune garçon la regarda et quant il remarqua qu'il pouvait poser des questions il lui demanda :

" Où sont nos armes ? Et nos sacs ? Et je veux manger un vrai truc !"

Cidji se mettait à faire des moues d'enfants car il voulait absolument savoir où était ses affaires. Le jeune garçon voulait récupérer tout ça et pouvoir enfin faire comme si il était lui même et plus un loup en cage. Il espérait que Jensen ait de meilleures questions car pour le moment CJ ne voyait pas vraiment quoi faire. Il finit juste par demander :

"Où sommes nous ?"

Il ne parlait pas de la cellule car ça il savait pourquoi il était là et pourquoi ça s'appelait ainsi. Le jeune garçon ne voulait pas qu'on reparle de l''incident ou si c'était le cas il en parlerait pour expliquer qu'il avait eut peur et c'était tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Evaluation psychologique Dim 2 Nov - 0:07
C'est vrai que j'avais boudé à CJ mais j'en avais tous les droits de lui râler après ! Il s'était emporté comme un débutant devant ces gens! Mais à force de vider nos sacs, je ne pouvais pas lui bouder trop longtemps. Il était avec moi et il était sous ma responsabilité.

Nous avions attendus durant au moins des heures, enfin je suppose et passer du milieu où nous devions courir sans cesse à un milieu où nous sommes à présent coincer dans une cellule trop petite pour nous deux.

J'avais l'impression de suffoquer, ce n'était pas le cas, je le savais mais j'avais l'impression que j'étais dans les petites cages de bois que l'on faisait pour les poules ou autres animaux à transporter. Je sentais le stress monter mais j'essayais de le gérer au mieux. Je le gérais en mangeant les deux repas qu'ils nous apportaient. Je donnai à CJ mon morceau de pain car lui, il ne faisait pas confiance même dans la nourriture qu'ils nous donnaient. En plus, c'était bon mais malgré mes dires, CJ ne voulait manger que le pain.

Soudain, j'entendis au loin des pas qui se dirigeaient vers nous. Je me leva du sol pour m'approcher le plus près possible de la sortie de la cellule.

C'était une femme. Une femme qui avait sûrement l'âge de la mère de CJ quand elle nous a quitté. Je ne lui fis pas cette remarque, je sais qu'émette sa mère était un sujet tabou et pas très apprécié pour CJ. Je pouvais le comprendre, enfin...pas vraiment...

Elle nous offrit son prénom, elle s'appelait Marie et elle nous demanda gentiment si elle pouvait discuter avec nous. Je regarda CJ qui réclamait nos affaires personnelles et quelque chose de mangeable. Je ris à cette dernière réclamation. Sacré CJ !

Je reporta mon attention sur la dite-Marie et je pris la parole pour moi et CJ.

'' Moi, c'est Jensen et celui qui veut toujours manger, c'est CJ. ''

J'avais dit ça avec le sourire pour détendre l'atmosphère mais je pouvais déjà entendre CJ dire que c'était moi le glouton d'entre nous deux. Mais après il lui demanda où nous étions et c'est vrai que cette question était cruciale pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Evaluation psychologique Dim 2 Nov - 13:44
Il ne fallut pas longtemps à Marie pour établir que leurs deux « invités », n'étaient pas apeurés ni vraiment agressif. Ils ne cherchaient pas à fuir, pas plus qu'ils ne voulaient l'envoyer balader. Ils étaient juste comme deux personnes pas vraiment froussarde prisonnières dans un lieu inconnu. Rassuré par ses premières observations, Marie nota ses détails dans sa tête avant de se concentrer sur leurs remarques, d'ailleurs cela lui permis tout de suite de voir les différences de leur caractère. Pragmatisme et efficacité contre gentillesse courtoise. Un beau duo en somme, et qui collait parfaitement à l'idée qu'elle s'était faite en regardant les images de leur arrivé.

Suite aux remarques du premier sur leurs nourritures, Marie avisa le plateau repas encore plein que les gardes avaient posées dans un coin. Seul le pain et l'eau manquait, preuve qu'il ne considérait effectivement pas ça comme de la « vrai » nourriture. Cela dit, elle ne pensait pas qu'il faisait le difficile à cause du goût, vu leur passé et la situation, on se permettait rarement de bouder la nourriture. C'est donc qu'il s'en méfiait, faisant encore une fois preuve d'un instant de survis remarquable. Cependant, elle jugea préférable de répondre en premier à la question la plus fondamentale :

« Vous êtes actuellement sur la citée d'Atlantis », répondit-elle simplement, toujours avec son gentil sourire maternel.

Elle connaissait le prestige de ce lieu dans cette galaxie, elle ne pensait pas nécessaire de trop en rajouter, cela devait leur faire suffisamment d'effet comme ça.

« Soyez sûr que nous ne vous voulons aucun mal, si vous êtes ici c'est juste pour assurer la sécurité des habitants de la citée. Je suis certaine que vous pouvez comprendre qu'on ne peut pas laisser des inconnus se balader librement au sein de nos murs. », rajouta-t-elle, cette fois-ci sur un ton neutre teinté d'une légère connivence pour établir le lien.

Elle marqua une légère pause pour regarder les deux individus qui semblaient attentif et jugea bien de rajouter une remarque sur son rôle.

« Je suis donc là pour faire connaissance avec vous, pour que vous ne soyez plus des inconnus », ajouta-t-elle en souriant, le visage pleins de promesses positives.

Toujours dans l'optique de leur prouver sa bonne fois, elle se ré-intéressa au problème de la nourriture. Bien qu'elle n'avait pas vraiment faim elle demanda au garde de lui apporter le plateau repas et commença à le manger tranquillement pour leur montrer discrètement qu'il n'était ni empoisonné, ni drogué. Qu'ils n'avaient pas de craintes à avoir de ce côté là. Puis, dans l'espoir d'engager la conversation elle lança :

« Je pense que vous pourriez commencé par me dire qu'est-ce que vous entendez par de la vrai nourriture », demanda-t-elle gentiment entre deux bouchées de pâte carbonara.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Evaluation psychologique Dim 2 Nov - 20:52
Le plus jeune des deux semblaient plutôt méfiant et pas très à l'aise mais vu qu'il avait déjà fait une bêtise, il n'avait pas envie d'en faire une seconde, alors il ne disait rien. Il laissa Jensen parler par la suite, car lui déjà il avait demander directement où étaient leurs affaires et il voulait de la vrai nourriture. Car seul Jensen mangeait, CJ lui n'avait rien toucher. Mis à part le pain et l'eau. Il n'aimait pas toucher ce qu'il ne connaissait pas. Et puis ce qu'il aimait c'était le lapin, le lièvre, les oiseaux et les espèces de cerfs qui vivent sur certaines planètes. Jensen avait donc rebondit sur le faite que CJ ne s'était même pas présenter. Il se présenta et présenta son ami à la place et ensuite il précisa que Cj mangeait plus que lui. Le plus jeune le regarda et lui dit à voix légèrement basse :

"Arrête de dire n'importe quoi, c'est toi qui mange plus que moi !"

Le jeune garçon avait plutôt mal prit cette réplique qui était juste là pour le taquiner. La femme sembla plutôt contente de voir qu'ils n'étaient pas dangereux, elle leur expliqua alors où ils se trouvaient. Visiblement ils étaient sur la cité d'Atlantis. Le grand père de CJ avait raconter des histoires à propos de cette cité. Elle était mythique, légendaire et le fait d'être dessus était limite impossible. Le jeune garçon la regarda septique, et il demanda :

"Qui nous dit que c'est la vrai cité légendaire ?"

Il se demandait si les Dieux les avaient laisser venir sur la cité ou si ils l'avaient prit de force. Dans tout les cas, cette femme intriguait de plus en plus le jeune pégazien. La jeune femme finit par répondre à la question de pourquoi ils étaient là, du moins enfermer. Elle leur expliqua que c'était pour la sécurité des habitants de la cité. CJ ne la croyais pas. C'était eux qui avaient des armes étranges, pas lui et Jensen. Le plus jeune des deux pégazien demanda à la femme :

"Maintenant qu'on est pas dangereux on peut sortir et récupérer nos armes et nos affaires ?"

Cidji ne lâchait rien, il voulait ses affaires. Son regard noir ténébreux la fixait. Il voulait savoir. Sa peau mâte sous sa tunique lui donnait une peau doré et assez agréable au regard, bien qu'il aurait bien eut besoin d'un bain. On apercevait une partie de ses tatouages et ses cheveux en batailles lui donnait un air de sauvage. A vrai dire des deux, c'était vraiment CJ le plus sauvage, le plus instable et le moins contrôlable. Mais mit avec Jensen le plus jeune des deux devenait contrôlable, du moins en partie. Marie, car c'est comme ça qu'elle se nomme, leur dit qu'elle était là pour apprendre à les connaitre, pour qu'ils ne soient plus des inconnues. CJ ne la croyait pas. Mais il ne dit rien.

Elle demanda à ce qu'on lui apporte un repas, on lui donna donc le plateau et CJ plissa les yeux intrigué pour voir ce qu'elle fabriquait. Elle n'allait pas manger ça ? Et bah si. Elle leur demanda c'était quoi pour eux de la vrai nourriture. CJ pencha la tête sur le côté, regarda étrangement les pattes et fit ensuite :

"Des trucs qu'on chasse et qu'on tue...C'est quoi ça ?"

Demanda-t-il en montrant du doigt ce qu'elle avait dans son assiette. Il se demandait vraiment qu'est-ce que c'était.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Evaluation psychologique Ven 7 Nov - 23:11
Même avec la distance prononcée par ces barreaux, Marie semblait plutôt gentille et digne de confiance. Cela était ma première impression vis-à-vis de cette femme qui s’avérait être la toute première personne à s'intéresser à nous.
Mon sentiment qu'elle ne venait pas pour rien s'amplifiait quand elle avait répondu à notre question la plus existentielle du moment: '' où étions-nous? ''

Cj et moi avions atterri dans la Cité d'Atlantis. J'en avais déjà entendu parler mais de nom tout simplement. CJ avait l'air d'en savoir un peu plus sur cette cité qui était, selon ses dires, une cité légendaire.

Je regarda la femme de manière neutre tout en réfléchissant où cette conversation allait nous mener. A la liberté?A notre intégration à cette Cité? Ou à un emprisonnent permanent?

Je chassa cette dernière option de deux battements de cils. CJ m'avait promis de se tenir à carreaux et je nous avais fait la promesse qu'on allait s'en sortir ! Nous allions en sortir mais dans combien de temps?

Marie me sortit de mes pensées en nous expliquant clairement que les mesures prises suite à notre résistance étaient légitimes parce que nous étions des inconnus sur cette planète. Nous le sommes encore et c'est pour cela qu'elle se tenait devant nous.

Je voyais que CJ n'y croyait pas un mot mais il respectait au moins cette femme et ses paroles. Directement, elle nous mena sur le sujet des plateaux-repas que l'on nous avait apporté. CJ lui précisa sa définition de nourriture. Depuis que je suis arrivé dans son village, je m'étais adapté et j'avais mangé ce qu'il mangeait, c'est-à-dire, du cerf, du lapin et d'autres animaux que l'on chassait nous même lors de nos courses.

Moi aussi, c'était comme cela que définirait la nourriture mais celle des plateau-repas était bonne même si je ne savais pas exactement ce qu'il y avait à l'intérieur. J'avais même l'impression d'en avoir déjà goûté. Mais où?

Marie, à qui on avait offert le même plateau-repas, le mangeait tout comme je l'avais fait auparavant.
Son regard se portait sur moi et je sus immédiatement que c'était à mon tour de révéler ma définition.

'' Ben...Je pense que ma définition serait comme celle de CJ mais...j'ai l'impression d'avoir déjà mangé cette nourriture avant d'atterrir ici... ''

J'avais dit cela avec une certaine boule à l'estomac. Je n'avais pas l'habitude de dévoiler ce que je pensais au fond de moi à quelqu'un et encore moins à quelqu'un que je venais à peine de rencontrer mais avec Marie, j'avais l'impression que je pouvais tout lui dire parce que cela ne nuirait à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Evaluation psychologique Dim 28 Déc - 16:10
Marie observait leurs curieux invités du coin de l’œil toujours en souriant. Effectivement ils ne semblaient pas vraiment dangereux, en fait, ils étaient surtout effrayés, et c'était bien ça le problème. Quand quelqu'un se sent menacé, acculé, il devient imprévisible et potentiellement dangereux. Non, malgré son empathie pour ces deux jeunes hommes elle ne pouvait pas se permettre de faire un rapport positif. Du moins pas pour l'instant.

Marie eu un léger sourire attendrie devant la remarque de CJ sur la nourriture, qui avait un petit côté enfantin. Elle allait répliquer quand son camarade ajouta quelque chose qui l'intrigua au plus haut point :

'' Ben...Je pense que ma définition serait comme celle de CJ mais...j'ai l'impression d'avoir déjà mangé cette nourriture avant d'atterrir ici... ''



Sans chercher à dissimuler son intérêt elle se pencha un peu vers l'avant, non sans avoir rendu auparavant le plateau à un des soldats. Elle aurait pu se contenter de répéter sa dernière phrase dans l'espoir qu'il donne plus de précision mais elle ne le fit pas. Il lui semblait que l'homme était aussi perdu que son ami, bien qu'un peu plus maître de lui même. S'il avait quelque chose à voir avec la terre ou des terriens, s'il avait effectivement déjà mangé des pâtes, il faudrait le découvrir au fils de l'eau.

Le minimum dans ce genre de situation était de les pousser à se présenter, mais leur demander si abruptement n'aurait qu'attiser leur méfiance, aussi passa-t-elle par un moyen un plus subtile.

« Comme je vous l'ai dit, j'espère qu'on pourra faire plus ample connaissance tout les trois... »

Toujours souriante, elle rangea un mèche de cheveux derrière son oreille.

« J'adorerai savoir ce que vous faisiez avant d’atterrir ici. J'ai l'impression que les choses n'ont pas toujours été facile pour vous... Mais si vous n'avez pas envie d'en parler je comprends. Ce n'est pas toujours évident de raconter son histoire... Elle marqua une petite pause avant de se confier à son tour pour les encourager à faire de même. Je vous raconterez bien la mienne mais j'ai peur de ne pas avoir grand chose d'intéressant à dire. J'ai consacré la plupart de ma vie à mon métier. Je suis sociologue, en fait j'étudie les liens entre les gens pour les aider à améliorer leurs relations. C'est ce qui me passionne dans la vie... Et vous, il y a quelque chose qui vous tient à cœur ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Evaluation psychologique Jeu 1 Jan - 12:11
Cidji écoutait la femme, il n'avait pas confiance en elle, et pour être honnête il avait confiance en personne mis à part Jensen. Mais son frère de coeur semblait lui, accepter de se confier, peut être était-ce leur porte de sortie. Il se dit alors qu'il devrait surement parler, sans en dire trop, donner des réponses sans pour autant exposé sa vie. Lorsque Jensen dit qu'il avait déjà manger ce genre de nourriture, Cidji plissa les yeux. C'était pas dans son village, ni dans les planètes qu'ils ont découverte en tant que coureur. Mais cela signifiait que Jensen commençait à se souvenir de ce qui c'était passer, c'était une bonne nouvelle. La jeune femme ne sembla pas relever. Peut être était-ce un piège ? Cidji se sentit épier, alors il décida de rester calme mais d'en dire le moins possible. Lorsqu'elle leur dit qu'elle voulait apprendre à les connaître le jeune Pégazien ne plissa pas du regard, il la fixa et ne bougea pas pour autant. Puis la jeune femme leur demanda comment ils en étaient arriver là. Cidji répondit au tac au tac ne la laissant presque pas finir as phrase :

"On courait."

Puis elle parla d'elle et de ce qu'elle faisait, Cidji comprenait rien, mais fit semblant de comprendre, puis elle leur demanda à leur tour ce qu'ils aimaient fait. Cidji aurait aimer dire la vérité, mais il ne savait pas si il le devait ou nom. Il ne savait pas quoi dire. Si il disait la vérité c'était presque avouer qu'il lui faisait confiance et si il lui mentait c'était trahir Jensen. La dilemme était dur mais il finit par prendre une décision :

"La sculture. Donner moi un couteau et du bois et je vous fait n'importe quel animal."

C'était la vérité, mais dit comme ça, cela semblait plus être un défis ou une menace. Mais ce n'était pas le cas. Cidji disait juste ça comme ça, parce qu'il avait pas confiance mais qu'il ne voulait pas mentir. Il avait promis à Jensen de ne plus mentir. Le jeune garçon demanda ensuite :

"Pourquoi vous êtes venue nous parler ? On peut sortir ou pas ? Et avoir des fruits aussi !"
Revenir en haut Aller en bas

Infos
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Evaluation psychologique
Revenir en haut Aller en bas

Evaluation psychologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Evaluation psychologique
» Déréglement psychologique (PV Stella Peter / Monster)
» Cours n°2: La description psychologique
» Evaluation des rps.
» La v2 de FoxyBB est sortie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Cellules d'Isolement-