Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

On joue au prof maintenant? (Harry Drackart)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Age : 22
√ Messages : 368
√ Localisation : Canada

Cody Fuller
Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: On joue au prof maintenant? (Harry Drackart) Mer 5 Nov - 1:16
Il est tôt le matin. Je suis dans mes appartements, sous les couvertures de mon lit. Je sens quelque chose de humide sur mon visage. J'ouvre les yeux et aperçois un long museau noir, une tête noire et feu et de grandes magnifiques oreilles. C'est Nacho, mon chien militaire. Il me réveille comme à chaque matin. Je lui souris doucement et lui caresse la tête affectueusement puis lui parle comme on s'adresse à un ami parce que oui, il est mon ami. Le meilleur que j'ai jamais eu en fait. Je n'ai pas envie de me lever du lit, même si je suis un lève tôt. Oh, bon sang, pourquoi faut-il que je me lève à cette heure-là déjà? Le gym. Oui, il faut que j'aille au gymnase. J'ai rendez-vous avec quelqu'un, un certain Harry Dackart, qui désire apprendre à bien tirer et à se défendre. C'est un homme, un certain Evan Lorne, qui nous a présenté moi et ce type qui désire se perfectionner. Il cherchait un militaire qui serait capable d'aider Harry. Pourquoi ai-je accepté déjà? Ah, oui. Pour occuper ma journée et pour l'aider. J'aime bien venir en aide aux autres. Ce n'est pas pour rien que je me suis engagé dans l'armée.

''Bonjour, toi. J'espère que t'as bien dormi. Oui, oui... je me lève. Attend, je vais te donner quelque chose à manger.''

Je tourne ma tête pour jeter un coup d'œil au cadran sur une petite table de nuit juste à côté de mon lit. Il est 7h00 du matin. Le rendez-vous est à 8h00. J'ai le temps de me préparer. Petit déjeuner au mess, je ne peux pas faire de l'exercice l'estomac vide sinon je vais avoir des nausées. Ensuite, un jogging avec Nacho d'une bonne 20 minutes pour nous maintenir en forme tous les deux, une douche rapide et je file au gymnase pour rejoindre l'homme que je dois assister aujourd'hui. Je me lève péniblement de mon lit, enfile un pantalon gris et un chandail à manche courtes blanc. Je me retourne vers Nacho pour lui ordonner de rester dans ma chambre. Je vais lui apporter quelque chose à manger. Il n'y pas vraiment de nourriture pour chien que je puisse lui donner. Ce n'est pas bon donner n'importe quoi à un chien, surtout une race pure comme mon ami à quatre pattes. Je vais devoir faire avec ça. Il faut qu'il mange lui aussi.

Je ferme la porte et me rends au mess. Arrivé là-bas, je vois qu'il y a quelques membres de la cité. On peut dire que le personnel se lève tôt. Je salue poliment quelques membres du corps militaire et ceux que je reconnais par leur visage. Ils sont quand même mes collèges et c'est toujours bien de montrer qu'on est approchable. Je veux bien me faire des amis dans cette cité, mais d'un autre côté, je n'ai jamais été le genre à être entouré de potes. Avoir des amis ou non dans les équipes de missions m'est égal aussi. J'ai un important sens de l'équipe, je ferrais n'importe quoi pour eux peu importe s'ils sont mes amis ou non. Je prends en mains un plateau, le rempli de nourriture et prends aussi une sandwich au jambon pour Nacho. Puis, je me rends à une table, y prends place et commence à manger. Je me dépêche quand même à engloutir mon petit-déjeuner pour ne pas être en retard au gymnase. Après avoir terminé mon plateau, je vais le rapporter et emporte la sandwich avec moi, prenant la direction de mes appartements.

Arrivé à l'entrée du seul espace personnel que j'ai, j'ouvre la porte et y entre. Nacho est couché sur le sol de la petite pièce, tête sur ses pattes. À chaque fois que je le vois, je ne peux pas m'empêcher de penser que je suis chanceux d'avoir un ami canin comme lui et de pouvoir travailler avec lui, car il est avant tout un chien militaire. Il relève la tête pour voir la personne qui vient tout juste d'entrer et aperçoit son maître. Je m'approche de lui et lui donne la sandwich. Je lui caresse la tête et me rends à l'extérieur pour faire un jogging avec lui après qu'il ait mangé d'une bonne vingtaine de minutes. Je sais, je vais au gymnase, mais je fais toujours un jogging le matin. Le chien est sans laisse sur les digues à mes côté et il me suit alors que nous courrons à pas et respiration soutenus. Les vingt minutes passées, je retourne à l'intérieur pour regagner mes appartements et prendre une douche rapide. Ma douche terminée, je m'habille en conséquence pour pouvoir être confortable au gymnase. Fin prêt, je demande à Nacho de rester dans mes appartements et je prends la direction du gymnase. Je pends le téléporteur le plus près de moi et arrive au niveau où est situé le lieu de rencontre. Je pousse la porte du gym et y fait mon entrée.

_________________


J'écris en #4B86B4




Dernière édition par Cody Fuller le Ven 21 Nov - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: On joue au prof maintenant? (Harry Drackart) Jeu 6 Nov - 12:59
Une nuit passé à coups de somnifères. Il était allé en demander à l'infirmerie. Ça faisait des années qu'il n'en avait plus eu besoin et voilà qu'il s'y remettait.
Allez Harry, On se réveille, on va se vider la vessie, on se fait belle, on s'habille d'un jogging et d'une veste de sport et hop, c'est parti pour le petit déjeuner.

Harry avait rendez vous depuis un moment avec le jeune Cody Fuller qui devait lui faire une petite séance d'initiation au combat. Tyler le lui avait suggéré et c'est Evan Lorne un Major qui les as mis en contact lui et le jeune Cody.

Quand Harry était arrivé sur Atlantis, il avait étudié attentivement les plans de la cité pour ne jamais avoir à se perdre. Il s'était donc adapté beaucoup plus vite que certains à la monstrueuse gigantesquitude de la cité et ne s'était perdu que une ou deux fois avant de retenir les principales salles. Le réfectoire n'était pas très loin de son "dortoir" et Harry y parvint rapidement en un seul morceau en croisant à peine quelques militaires qu'il salua rapidement au passage.

Réfectoire, plateau, et hop on s'assit et on grignote. Il y'avait peu de monde pour le moment et donc suffisamment de place pour une Table individuelle. Hop, on termine machinalement son repas, on rapporte le plateau comme on peut et direct en salle d'entrainement. Facile à trouver, il était encore tôt, très tôt mais quelques personnes commençaient à se lever apparemment. Harry avait déjà étudié les plans de cette partie de la cité en prévision de ce Rendez vous. La salle était Grande, quoique un peu trop ovale à son goût. Les salles rectangulaires étaient meilleures du point de vue mécanique de Harry. Il y'avait une odeur de cuir et de plastique frais. Un peu bizarre quand même, mais loin d'être aussi déroutant qu'un laboratoire de chimie avec des fumée diverses, des bruits d’ébullition, et autres joyeusetés. C’était un univers de Travail comme un autre.

L'esprit embrumé par son réveil encore inachevé. Harry se rendit compte qu'il n'avait pas suivi le Conseil de Lorne de s’échauffer avant la pratique. Il faut dire que ce n'est pas le genre de choses auxquelles un homme non initié pense le matin en se réveillant, mais il n’était peut être pas trop tard pour s'y mettre. Quelques pompes, quelques flexions de genoux, pas chassés, quelques coups de poings lancés dans le vide façon Rocky Balboa. La sueur matinale commence à venir. Les muscles sortaient de leur hibernation. Le regard se raffermissait et se faisait vif. Ok, c'est pas un échauffement exceptionnel, mais pour une première séance, Ça ne pourrait pas être mieux se dit Harry encore légèrement essoufflé. Tiens, y'a quelqu'un qui entre pensa Harry alerte, tournant le regard vers le nouveau venu.


-Bonjour
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Age : 22
√ Messages : 368
√ Localisation : Canada

Cody Fuller
Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: On joue au prof maintenant? (Harry Drackart) Ven 21 Nov - 22:25
Au même moment où je ferme la porte derrière moi, j'entends une voix d'homme me souhaiter le bonjour. Je la reconnais pour l'avoir déjà entendu. Je me retourne vers la source et vois l'homme avec qui j'ai rendez-vous. Je lui souris chaleureusement, lui offre un salut de la main à la militaire par pure habitude, lui retournant le bonjour poliment. ''Bonjour.'' Je n'ai pas trop envie d'être au gymnase, même si j'aime bien m'entrainer. J'aurais préféré resté couché au lit. Je ne le laisse, cependant, pas paraître. Je lui ai dis que je serais présent. Je suis quelqu'un de fiable. J'aime que les gens sachent qu'ils peuvent compter sur moi. Ils peuvent être sûrs que je serai là pour eux s'ils ont besoin de moi. C'est une bonne façon d'installer un lien de confiance entre des personnes. Le simple fait de savoir que l'on peut compter sur quelqu'un est important et précieux. Maintenant que je suis là, il n'y a plus de retour en arrière. Il faut continuer avec ce que l'on a prévu de faire aujourd'hui.

En m'approchant de l'homme, je remarque que sa peau est un peu luisante de sueur. Il doit sûrement s'être échauffé avant que je fasse mon entrée dans la pièce. C'est bien de s'échauffer un peu. Cela fait circuler le sang et cela aide à détendre les muscles pour ne pas se blesser. Je crois avoir compris la première fois que nous nous sommes rencontrés qu'il souhait apprendre à se défendre. Il y a plusieurs façon de le faire. Je me risque donc à lui demander ce qu'il a envie d'apprendre aujourd'hui pour pouvoir lui donner la leçon qu'il recherche. Je ne suis pas un professionnel en autodéfense, mais j'ai une bonne base, car je suis un militaire. Il faut savoir comment se défendre si un jour on se retrouve dans des situations délicates où on a besoin de se servir d'un poing ou bien d'un pied.


''Prêt pour notre leçon ? Quelle genre de technique veux-tu apprendre ?'' Je lui demande avec un sourire pour le mettre à l'aise, m'arrêtant à sa hauteur. Je suis ici parce que j'ai envie de l'aider et non parce que je suis obligé.

Lors de notre présentation, je me rappelle avoir entendu dire qu'Harry a déjà fait partie des forces armées, mais n'a jamais vraiment été capable de bien tirer avec l'aide d'une arme à feu. Comment a-t-il pu faire partie de l'armée s'il n'a jamais su comment bien tirer? Ce questionnement me perturbe un peu, mais je le garde pour plus tard. Je reste silencieux, attendant une réponse de la part de l'homme devant moi à propos de ma question. D'après ce que je peux remarquer, il doit sûrement être beaucoup plus âgé que moi, mais là encore une personne peut ne pas faire son âge. S'il a été recruté par la direction du projet Atlantis, il doit sûrement posséder quelque chose qui a fait en sorte d'attirer leur attention. Pour être honnête, en plus de vouloir l'aider à se perfectionner, j'ai bien envie d'apprendre à mieux connaître l'homme. Il a l'air sympathique.

Je crois que commencer par quelque chose de simple serait bien. Il faut apprendre la base de l'autodéfense. Beaucoup de gens connaissent ces principes, mais ils sont importants à maîtriser. Celui de ne jamais être dos à son ennemis est l'un d'eux. Utiliser sa main la plus forte le plus possible et viser les points sensibles qui sont efficaces pour déstabiliser son adversaire ou bien le distraire juste le temps de pouvoir lui échapper sont eux aussi deux autres principes très importants. Je ne crois pas que Harry ait besoin de les apprendre, il a déjà été un militaire, mais je préfère le faire juste au cas où il ne le saurait pas. Mieux vaut prévenir que guérir, comme on dit.

_________________


J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: On joue au prof maintenant? (Harry Drackart) Sam 22 Nov - 2:42
''Prêt pour notre leçon ? Quelle genre de technique veux-tu apprendre ?''

Heu. Harry se gratta la tête d'un air ennuyé. Il n' y avait pas vraiment réfléchi. C'était au prof en général de préparer les cours. Lui n'en avait aucune idée. Il répondit donc d'un ton badin. :

-"Je sais pas trop, j'ai quitté l'armée il y'a 17 ans tu sais. J'ai vraiment tout oublié, déjà que je faisais pas partie d'un régiment qui privilégiait la maitrise du combat et des armes. Tant qu'on réussissait aux épreuves physiques, ils nous gardaient en fait. Là ça fait un bail que j'ai troqué le treillis pour la blouse blanche donc bon. Je sais pas, à toi de voir ce qui convient mieux à un vieux dans mon genre qui cherche à s'y remettre.."

Harry lui lança un sourire amusé. Vrai qu'il était assez âgé. Si il était resté dans l'armée, il en serais probablement déjà au grade de Major, peut être à celui de Lieutenant Colonel. Mais l'armée n'avait de base été qu'une passade, une ligne sur la page de sa vie. Un hommage à son défunt cousin. Mais là il était temps de s'y remettre. Il devait savoir gérer un conflit physique. Il gardait la forme, sa musculature n'était pas exceptionnelle, mais elle convenait. Voyons donc ce qu'on peut tirer d'un vieux dans mon genre.


Amusé Harry rajouta tout de même :

-"Heu, je me sens pas de faire des acrobaties et des loopings comme on en voit dans les films d'arts martiaux. Disons que pour commencer on ne travaille pas les coups de pieds, juste avec les mains. ca ira ?


Coups de pied sautés, retournés acrobatiques, oh mon dieu, son pauvre dos se fanait à la seule vue de cela. Il n'était pas un vieux croulant, mais Harry sentait qu'il n'avait plus 17 ans. La quarantaine lui ouvrait les bras. Quand ses petites nièces se marieraient c'est qu'il serait devenu un vieux grand père. Avoir un enfant alors qu'on approchait de la quarantaine. Quand il aurait 20 ans, Harry en aurait 58. Roger son propre père en avait 58. Oh mon dieu. Mais le pauvre. Mon môme aura honte de moi, j'aurais l'âge d'un grand père quand il sera jeune. Bah au moins mes petits enfants pourront m’appeler Pépé sans soucis. Avec ma vieille canne et mes rides, je ferais tout à fait le genre.

Harry eut un petit rire amusé avec ses yeux rieurs. Il y'aurait une soirée Halloween dans peu de temps, il irait bien s'y détendre.

-Alors ? On commence par quoi comme technique uniquement Manuelle ? Absorber un enchainement de coups de poings ? Gérer une charge ? Désarmer un individu qui porte une arme blanche ? Se dégager d'une étreinte ? Gérer un combat au sol ?

Des idées lancées en l'air. Tant qu'il ne s'agissait pas de donner des mawashi geri et autres coups de pieds et les sauts périlleux arrière encore moins. Rester statique et attendre l'attaque en la contrant au bon moment lui convenait parfaitement.

Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Age : 22
√ Messages : 368
√ Localisation : Canada

Cody Fuller
Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: On joue au prof maintenant? (Harry Drackart) Lun 29 Déc - 20:56
Harry lance d'un ton badin que cela fait longtemps qu'il a quitté l'armée et que son régiment n'accordait pas trop d'importance au maniement des armes et à l'autodéfense. Voilà ce qui explique tout. Je hoche la tête doucement, comme si je viens de comprendre quelque chose et lui décroche un léger sourire puis lui répond, pour faire durer la conversation et pour apprendre un peu plus à propos de cet homme. Il y a une différence entre un jeune de 25 ans et quelqu'un qui approche la quarantaine, mais tout dépend vraiment de la personne. Quelqu'un peut être dans la quarantaine et savoir très bien gérer des acrobaties, mais là encore, ce n'est pas le genre d'auto défense que je pratique alors nous n'en ferrons pas aujourd'hui. Je ne voudrais pas lui enseigner une technique que je ne maîtrise pas. Harry peut en être soulagé.

''Voilà ce qui explique tout. Je m'excuse si ma question peut paraître déplacée, mais je t'assure que c'est par pure curiosité. Quelle spécialisation exerçais-tu ? '' Le questionnement peut paraître intrusif. Toutes sortes de questions me tracasse. Elles consistent à vouloir savoir à quel âge il a décidé de faire partie de l'armée, depuis quand il a arrêté et ce qu'il faisait. La curiosité peut paraître déplacée, mais Harry peut être certain qu'elle est rempli de bonnes intentions.

Les suggestions de l'homme sont parfaites. Je n'ai pas vraiment prévu de faire des acrobaties, juste des coups de pieds et des coups de poings bien simples. Se dégager d'une étreinte, encaisser des coups et désarmer quelqu'un sont des concepts très importants à savoir donc ils font partie de la leçon aussi. Pour savoir bien se défendre, il faut savoir gérer ces éléments fondamentaux. En plus de ceux-là, il faut savoir aussi bien se protéger. On a beau savoir comment porter des coups, mais il faut savoir comment faire pour ne pas être amoché.

''Tu peux être certain que les acrobaties ne sont pas dans l'ordre du jour aujourd'hui. Ce n'est pas le genre d'autodéfense que je pratique de toute façon.'' je réponds avec un léger rire pour détendre un peu l'atmosphère et le rassurer que ce n'est pas le genre que je pratique.

Je me place devant lui pour pouvoir commencer la première leçon. Je procède par expliquer ce qu'il faut faire et après un exercice. Je vais aussi lui donner quelques conseils sur ce qu'il faut faire et ne pas faire s'il en a besoin. J'ai bien dis perfectionner et non entraîner. Lorsque l'on se perfectionne, on apprend des techniques et des méthodes de fonctionnement. C'est la même chose pour l'autodéfense. Je recule ma jambe droite et garde la gauche là où elle est puis fléchi légèrement les genoux. Je lève mes mains en poings devant moi, juste en dessous du mentons, les coudes légèrement repliés contre les flancs pour protéger les organes vitaux.

''Nous allons commencer par porter un coup. De poing, de pied, c'est toi qui choisi, en fait. Après je vais te montrer comment le parer. Ça te va?'' J'observe un moment sa réaction pour voir s'il a comprit ou non et ajoute que j'aimerais qu'il se place dans la même position que moi. ''J'aimerais que tu te positionnes comme moi, s'il te plait.

_________________


J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: On joue au prof maintenant? (Harry Drackart) Mar 20 Jan - 3:24
-Infanterie mécanisée de 93 à 96 ou elle a été dissoute., puis le reste jusqu’en 97 alternativement entre le Génie et les transmissions. On m'a casé ou on a pu histoire que je termine tranquillement. répondit Harry d'une voix neutre. J'avais un peu plus de 21 ans quand j'ai terminé mon contrat et ensuite j'ai repris mes études.

C'est vrai que ça ne le rajeunissait pas tout ça. Il était si jeune et si vigoureux à l'époque. Mais c'est comme étudier une langue morte comme le Latin au Lycée. Si tu ne la pratique pas constamment, tu finis par en oublier jusqu’aux déclinaisons. L'armée c'était pareil. Aujourd'hui, Harry aurait bien été incapable de reconnaitre visuellement une médal of honor d'une Silver Star. Oh bien sur il reconnaissait toujours les véhicules militaires, mais ça tenait davantage à son immersion dans le monde de la conception et de la construction qu'à autre chose. Les armes commençaient elles aussi à s’effacer de sa mémoire. P-90, M-16, Berreta. Tout cela s'évanouissait lentement dans les méandres de sa mémoire remplacés par des plans de machines, et des calculs de résistance des matériaux adequah.


Harry se positionna comme le lui indiquait Cody. Il chercha à trouver son équlibre pour mieux utiliser sa force de pénétration. La force d'impact n'était rien de plus que du poids multiplié par la vitesse enfin grossièrement expliqué c'était ça, même si c'était plus subtil en réalité. Il devait en conclusion être le plus rapide possible, et répartir son poids de façon à ce que son poing ait le meilleur angle d'attaque possible. C'est avec cette idée en tête qu'il lança à Cody.

-Je vais attaquer avec un coup de poing. Heu pleine puissance ou non Précisa Harry ?

Il est vrai que Cody avait l'air d'un solide Gaillard, mais à pleine puissance, si Harry se servait de sa tête en même temps que de ses muscles. Le jeune Homme allait le sentir passer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: On joue au prof maintenant? (Harry Drackart) Dim 19 Avr - 14:00
3 mois sans la moindre réponse, je déclare ce rp terminé en ce qui me concerne.
Aux suivants dans quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas

Infos
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On joue au prof maintenant? (Harry Drackart)
Revenir en haut Aller en bas

On joue au prof maintenant? (Harry Drackart)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» Harry Vederchi [Pouffy]
» Haiti a maintenant un premier ministre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 3 - Zone de Restauration et de Loisirs :: Gymnase-