Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis

-16%
Le deal à ne pas rater :
Promotion sur le kit d’entretien K&N pour filtre à air voiture et ...
15.37 € 18.40 €
Voir le deal

Une nuit à bord | Emma, Chenoa

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Scott Greer

√ Arrivée le : 13/06/2018
√ Date de naissance : 12/10/1988
√ Age : 32
√ Messages : 120
√ Localisation : Sur le Dédale

Jeu 8 Avr - 1:55

Scott Greer
Greer éclata d’un rire sonore lorsqu’il entendit la collègue répondre au mec de la sécurité. Vu la relation de provoc qu’ils entretenaient depuis leur affectation, ce n’était pas une petite allusion de débutant qui allait la faire taire. Il s’attendait tout de même pas à ce qu’elle le mette à l’honneur. Ou lorsque c’était le cas, c’était pour mieux l’enfoncer dans l’innocence qui faisait sa célébrité. Étonnant, tiens. Scott sauta sur l’occasion pour bomber de la poitrine et ajouter, avec son air de branleur habituel :
« Ouais ! Et de l’imagination, elle en manque pas ! »
Il trouvait la répartie bien amusante, tout de même. Il le lui fit comprendre d’un clin d'œil qui n’avait pas grand rapport avec sa réponse orgueilleuse. Avec ses grandes cannes, elle avait été foutu de faire la sieste dans le coucou alors qu’il le préparait au saut.
Elle était comme ça, la fille. Simple. Elle se sentait bien dans la cabine, tout comme lui.
Dire qu’il ne l’avait pas enregistré en train de ronfler parce que la politique était différente une fois dehors…
Pas de coup bas quand on volait. C’était la règle.

Quand le choix se réduisit progressivement jusqu’à Timber, il ne le vit pas de cet œil-là. Scott n’était pas un pro des gaines d’aérations et il s’en foutait. Il n’acceptait tout bonnement pas de rester là, à attendre de crever, tandis qu’elle risquait de se faire couper en quatre. Déformation professionnelle dans un sens. Généralement, il était là avec son ordinateur de vol. Il redonnait de la vitalité au coucou, il détournait les systèmes, les faisait tenir au-delà du seuil de tolérance. Bref, il donnait à sa partenaire les outils de la réussite. Et en bonne orfèvre, elle vitrifiait la concurrence.
Sauf que là, il ne pouvait pas venir. Et question virilité, ça l’emmerdait.
« Mais l’autre connard de tech, là. Il doit bien connaître la structure. Il pourrait pas se sortir les doigts ? »
Son intervention manqua de déclencher une nouvelle bagarre au pire moment. Heureusement, le mec de la sécurité était là pour mettre les choses au clair.

« Timber va se frotter aux conduits de ventilations. » avait-elle dit ensuite.

Scott fit la grimace.
Forcément, avec sa grande gamelle, elle avait pas su dire non.

Greer abdiqua. Il aida à défaire la grille tandis que Timber se préparait.
Lorsqu’elle le défendit de la reluquer, il lui offrit un sourire narquois.
« J’te mate plus depuis que tu t’es prise cette balle. » lâcha-t-il en se positionnant pour lui faire la courte échelle. Pas spécialement nécessaire mais ça lui donnerait du confort d’accès.
Il lui donna une impulsion pour qu’elle se glisse dans la conduite. Il gueula alors bien fort, comme pour s’assurer qu’elle entende, mais c’était histoire d’en faire profiter le public :
« T’as le cul qui tombe, Timber, c’est plus symétrique. »

Scott ricana avant de se retourner et de lorgner les autres.
« Quoi ? » les défia-t-il.
Son regard se posa sur le technicien.
« Ça te dit qu’on crève comme des bros ? On se la finit, cette baston ? »
Évidemment, les autres ne furent pas d’accord.

Scott se chercha un coin pour s’asseoir puis se colla une clope dans le coin du bec, la partie qui ne lui faisait pas mal. Il se foutait de troquer de l'oxygène pour de la nicotine.
« Hé maman, t’en veux une ? » lâcha-t-il à l’adresse d’Emma. « La dernière du condamné ! »

Il ne sut pas vraiment quand il ferma les yeux. Toujours est-il qu’en se réveillant un peu plus tard à l’infirmerie, avec un masque a oxygène sur la goule, il se demanda vraiment si le reste du groupe ne l’avait pas passer à tabac. Sûrement qu'ils en avaient eu marre de ses blagues à la con. Il avait une migraine comme il avait rarement connu, bien carabinée, avec les battements de son cœur qui rythmait la douleur. Un train de marchandise l'avait retourné avant de l'écrabouiller sous les rails.

« Bordel. » râla le copilote.
Visiblement, Timber avait réussi son coup.
« Encore un point pour toi, putain d’emplumée ! »
Il la chercha du regard sans la trouver.

Le médecin vint peu de temps après. Le diagnostic tomba, rien de bien grave, juste une intoxication au gaz. L’intervention était arrivée à point nommé. Ce qu’il avait pris pour des heures d’inconscience n’étaient que quelques minutes.
« J’te dois le prochain coup. » reconnut Scott à contrecœur quand il eut retrouvé Timber.

Greer aurait bien voulu filer en vitesse. Il sentait le vent tourner, surtout lorsqu’une poignée de gars de la sécurité entrèrent dans l’infirmerie. Un simple regard du sous-off suffit à lui faire comprendre. Eversman avait du faire son rapport, logique. Et on l’attendait forcément dans son deuxième dortoir. Celui avec des barreaux…

« Hmmm bon ! » lâcha-t-il en se levant brusquement.
Il fit mine de perdre l’équilibre et de s’étaler comme une crêpe, comptant sur le bon cœur de Chenoa pour tenter de le rattraper. Au dernier moment, il se remit sur ses jambes et se fendit d’un « Aha ! » moqueur.

Il se laissa emmener vers le secteur carcéral. Juste avant, il balança au-dessus son épaule :
« Si t’en as marre de faire la Sainte, tu passes taper le carton ? »

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum