LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION

 :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées :: I7V-165 : le Tombeau
Aller en bas

Hailey Spalding
Caporal
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Banniz10
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Date de naissance : 25/08/1992
√ Nationalité : Américaine

√ Gène : ATA
√ Age : 29
√ Messages : 477
√ Localisation : Parmi les étoiles....

Liste de vos DC : Lorn Fawkes

Mar 19 Oct - 19:59

Hailey Spalding


Le sommaire de la mission




Le Croc du Néant

-




Hailey pensait faire face à une nouvelle menace dans ce couloir ténébreux. Ou était-ce cette chèvre, sortie de nulle part, qui s’était mise à la suivre pour lui coller des coups de cornes ? Était-elle saine d’esprit ? Ou bien cet endroit avait fini par la rendre maboule ?
Le coup sur la tête, sûrement.

Déboussolée, au bord de l’asphyxie, la pilote de drone se traînait au hasard de son orientation. Elle peinait à rassembler les souvenirs fragmentés dans son esprit brisé. Quel était le nom déjà ? Saréa ?
Non, c’était le code ça. Son nom...c’était Ridding. Helen Ridding.

Comment tout avait pu merder à ce point ?
Le visage ahuri de l’espionne était resté imprimé dans sa rétine. Elle trouvait son spectre fantomatique terrifié dans chaque coin de mur.

Plus tôt, lorsqu’elles pensaient se faire attaquer, elles avaient levé les armes en chœur, prêtes à vendre chèrement leurs peaux. Le premier gardien s’était quasiment fait décapiter par la pluie de projectiles. Mais par contre, alors qu’elles s’occupaient du second, elles n’avaient su attribuer cet étrange bruit de tonnerre.

Le deuxième gardien mort, elles s’étaient figées d’angoisse, attendant d’en voir un autre sortir. Leurs rangers s’étaient alors enfoncées de quelques centimètres dans le sol. Surtout Helen qui venait de se rapetisser à la taille d’une ado. Dans un silence lugubre et lourd de sens, elles avaient fini par découvrir les immenses lézardes courant sur le sol.

C’était exactement comme sur la glace d’un lac, une couche trop fine, qui cédait progressivement sous l’effet de leurs propres poids.
« Hailey ! Barre-toi ! »
C’était la dernière chose qu’elle lui avait dite. Le sol s’était effondré sous leurs godasses. Spalding se souvenait, surtout par le ressenti, par la douleur, les tonneaux et diverses cabrioles lors de sa chute. La jeune femme avait passé un sale quart d’heure dans le tambour d’une machine à laver. Ce n’était pas pour arranger sa blessure au flanc, la fameuse “côte” qu’elle aurait une fois de retour sur Atlantis (blague).

Le reste, c’était brouillon. Des cris, un hurlement de désespoir, de la détresse à l’état pur. Hailey avait pris le tarif et elle ne s’était pas relevée comme ça, la fleur au fusil, prête à poursuivre l’ennemi. D’instinct, en retraçant l’historique des sons perçus, la pilote de drone avait acquis la certitude qu’on s’était emparé de l’espionne pour l’emmener quelque part. Encore plus profondément dans ces tunnels.

Elle ne pouvait pas s’en sortir seule. L’instinct de survie la pilotait, ce désir vibrant d’aller chercher de l’aide. C’est comme ça qu’elle s’était retrouvée à errer au hasard des couloirs. La respiration saccadée, le cœur battant à tout rompre, elle peinait à progresser. Dans son état, elle oscillait régulièrement entre des hallucinations visuelles et auditives - conséquence de ses lentilles cassées qu’elle avait jeté rapidement et de sa panique - et des mauvais coups de pressions.

Cette saleté de chèvre.
Elle était revenue d’une zone d’ombre pour lui donner un coup de boutoir dans le derrière. Mais qu’est-ce qu’elle avait à la suivre comme ça ?!?

Finalement, Spalding entra dans un endroit plus large, à l’aspect cylindrique. Un grand rai de lumière y descendait depuis les hauteurs comme s’il s’agissait d’une main divine. Elle reçut un peu de chaleur venant du ciel. Ce n’était pas une hallucination !! C’était...c’était...le puits du refuge !






Double compte : Lorn Fawkes Vortimer Raven


Hailey écrit en Darkorange

Revenir en haut Aller en bas

Skyler McAlister
Médecin Neurochirurgien
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Bannie16
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Nationalité : Anglaise / Irlandaise

√ Gène : Aucun
√ Messages : 417

Mar 19 Oct - 20:12

Skyler McAlister
Le Croc du Néant

-



Là-haut, juste à côté, se trouvait Skyler qui finissait d’ôter ses gants ensanglantés, à la recherche d’un peu de calme. Sa patiente enfin sauvée, la situation enfin allégée, elle avait besoin de retenir ses mains tremblantes et retrouver une consistance. Le docteur Lebb lui avait promis de garder un œil sur Deipha et de l’appeler dès la moindre anomalie.

Il s’agissait là des trois minutes les plus salutaires qu’elle avait connue. La doctoresse fit quelques pas en marchant, histoire de reprendre ses esprits, après ce qu’elle avait vécu dans la sacristie. L’opération n’avait pas été simple, mais ajouter à cela cette anomalie gravitationnelle, causée par un appareil inconnu, et c’était le combo parfait pour qu’une personne normale ait une crise de nerf. Heureusement que Skyler était habituée à vivre sous tension. Mais même en étant préparée, la jeune femme venait de connaitre un moment terrifiant. Elle avait donc besoin d’air, besoin de marcher, et sans vraiment regarder autour d’elle, ses pas la menèrent à l’opposé de l’église. Les lieux avaient été suffisamment sécurisés pour qu’elle puisse s’aventurer à l’extérieur du bâtiment. Et les incendies étant éteints, la fumée n’était plus qu’un lointain souvenir.

Après quelques instants, Skyler finit par s’arrêter devant un puits. Elle finit même par s’asseoir sur le sol en s’y adossant. Étant débarrassée de ses gants, elle frotta ses mains l’une contre l’autre pour faire cesser les tremblements. Le stress causé par l’anomalie gravitationnelle commença peu à peu à se calmer, et elle posa sa tête contre le bord du puits. A un moment, la doctoresse crut entendre un son lointain. Celui d’un animal. Une chèvre ? Elle regarda autour d’elle, mais rien, il n’y avait aucune bête. Son esprit lui jouerait-il des tours ? Skyler soupira, baissa les yeux pour regarder son gilet tactique tâché de sang qui commençait déjà à sécher. Elle finit par poser ses coudes sur ses genoux, et enfouit son visage dans ses mains, respirant le plus calmement possible pour finir d’évacuer son stress.


LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 236729Sanstitre32


DC : Kyle Hawkins - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF

Revenir en haut Aller en bas

Atlantis
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 784

Mar 19 Oct - 22:14

Atlantis
Le Croc du Néant

-



Warren

Warren Butler la croisa.
Le sergent Graham l’avait remplacé, lui demandant d’aller vérifier que la faille était bien colmatée. L’intervention de Genii allié n’empêchait pas de s’assurer du boulot. Il n’en revenait toujours pas que Réna soit dans le coin. Il aurait quelques mots à lui dire quand il la croiserait, d’autant qu’elle avait certainement présupposé de sa présence avant d’être attirée ailleurs. Ce moment de calme après tout ce bordel était le bienvenue. En spécialiste des opérations spéciales, l’ancien SEAL savait se les approprier pour souffler un peu, même s’il était encore impossible de se reposer. Mais le simple silence relatif de l’endroit après le tonnerre tonitruant de tir, conclut magistralement par une roquette. En attendant, il allait s’improviser contremaître en allant vérifier que la faille dans le mur de l’église était belle et bien colmatée par les alliés de dernières minutes.
Plus qu’il ne croisa la toubib de l’équipe, il la vit se déplacer un peu plus loin. L’air un peu paumée, elle semblait en avoir bavé elle aussi. Rien qu’en ayant assisté à la boucherie dans la rue, il s’imaginait fort bien le genre d’atrocité qu’elle avait dû gérer, et certainement le nombre de blessés conséquent. Le genre de stress qui mettait sous pression sans vous lâcher une seule seconde. Qu’elle prenne l’air était légitime. N’empêche qu’il se dit que faire un petit détour pour s’assurer qu’elle tenait le coup n’était pas un luxe et qu’on ne lui reprocherait certainement pas. Alors, il bifurqua pour se diriger vers elle.

« Ce merdier fait vite oublier une descente en hélico, pas vrai doc ? » lança-t-il en guise de préambule.

En entendant une voix qu’elle ne reconnut pas immédiatement, Skyler leva brusquement la tête pour en trouver l’origine, commençant déjà à s’affoler. Elle était à l’extérieur, sans protection. Qui sait si un ennemi n’arrivait pas sur elle. Mais non, elle constata avec soulagement qu’il ne s’agissait que de Warren. La jeune femme soupira en le regardant s’approcher, et eut un petit sourire, amusée par sa remarque. Malgré la terreur qu’elle avait eu dans l’hélicoptère avec Shaun, l’incident qu’elle venait de vivre relativisait les choses. Sur le coup, elle en avait presque oublié que le Lieutenant l’avait entraînée dans le vide contre sa volonté, alors qu’elle était tétanisée sur place.

« Vous avez raison, j’avais complètement oublié cette histoire avec tout ça. »

Skyler se redressa pour se mettre sur ses jambes, et observa le militaire. Son sourire disparut rapidement tandis qu’elle l’examinait. Warren était dans un sale état, mais elle ne comprenait pas ce qui lui était arrivé.

« Vous allez bien ? »

A cause de l’anomalie gravitationnelle, Skyler n’avait rien ressenti ni entendu, enfermée dans la sacristie. Son regard fut attiré par une petite colonne de fumée qui s’échappait du toit de l’église. Elle eut alors un sursaut d’inquiétude. A cet endroit, il y avait un clocher autrefois. Mais celui-ci n’y était plus. La jeune femme comprit, et reporta son attention sur le soldat, en pointant les restes du clocher détruit.

« Ne me dites pas que vous étiez là-haut ? Qu’est ce qui s’est passé ? »

Warren s’était tourné en suivant le regard de la doctoresse, vers ledit clocher, ou du moins ce qu’il en restait. L’histoire avait commencé avec une roquette, et elle s’était finie avec une roquette. La boucle était bouclée, comme on disait. Il haussa des épaules avant de reporter son attention sur elle. Il devait avoir l’air au moins aussi misérable qu’elle.

« Vous n’allez pas me croire, mais j’ai vu Spok. » dit-il avec un rictus mi-figue mi-raisin. « Et il a tiré une roquette vers le clocher. J’ai réussi à me barrer avant. Ceci dit, on s’en fout, je suis vivant, et vous êtes en pause. Vous tenez le choc ? Vous avez l’air d’en avoir bavé... » fit-il remarquer de son ton bourru.

Revenir en haut Aller en bas

Skyler McAlister
Médecin Neurochirurgien
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Bannie16
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Nationalité : Anglaise / Irlandaise

√ Gène : Aucun
√ Messages : 417

Mar 19 Oct - 22:21

Skyler McAlister
Le Croc du Néant

-



Skyler fixait Warren avec de grands yeux ronds, comme si ce dernier était tombé sur la tête. Spok ? Mais qu’est ce qu’un personnage de fiction venait faire là ? Le soldat avait-il perdu l’esprit ? Et cette histoire de roquette … Warren avait visiblement connu l’enfer sur le toit de l’église, et la jeune femme n’en revenait pas qu’il soit toujours en vie. Et en un seul morceau, si on oubliait cette histoire de Spok. A sa question, elle secoua la tête en se mordillant la lèvre.

« Ca peut aller. J’aimerais dire que j’ai connu pire, mais … en fait, pas vraiment. J’étais en pleine opération, et je me suis retrouvée à flotter dans les airs comme si j’étais dans l’espace. Tout ça à cause d’un appareil, je ne sais même pas ce que c’était ! »

Spoiler:
[Test Skyler. D20 + 5 (médecine traditionnelle) > 12 - 1 (malus état émotionnel) = 17 + 5 - 1 = 21. Réussite]

Skyler observait Warren des pieds à la tête. Elle remarqua que son visage portait les traces de sa mésaventure. Des égratignures, des ecchymoses, des éraflures. Heureusement, visiblement sans gravité. Ses vêtements et son gilet étaient déchirés par endroits, mais Warren tenait sur ses jambes, c’était le principal.

« Vous avez eu beaucoup de chance de vous en sortir vivant »

Soudain, le regard de Skyler fut attiré par le bras droit du militaire. Le tissu de la manche était assombri, et nul besoin d’être un génie pour comprendre à cause de quoi. La doctoresse fronça les sourcils, en désignant le bras droit de Warren.

« Vous saignez ! »

Et pas qu’un peu. Une large partie de la manche était noircie. Skyler fit un pas en avant, inquiète.

« Est ce que je peux regarder ? »

Le jeune homme l’avait écouté en opinant du chef. Opérer sans gravité devait être une drôle d’expérience. Pour sa part, il voyait le côté un peu “fun” de la chose, mais ça devait l’être nettement moins avec un bistouri et un patient qui pouvait y passer. Est-ce qu’il s’agissait de l’appareil que le type gardait jalousement ? Qu’était-il devenu ce mec d’ailleurs ? Il semblait s’être passé pas mal de choses, pour tout le monde cela dit.

« Si vous voulez. » dit-il en approchant. Le tissu était poisseux de sang, mais il ne s’en était pas spécialement formalisé pour le moment. Il avait bien senti, quand il s’était retrouvé suspendu à la poutre, que quelque chose s’était déchiré, mais il n’avait pas vraiment eu le temps de considérer ses plaies. Une fois tombé dans les draps que les locaux lui avaient tendu, il avait dû se précipiter sur la tour adjacente pour essayer de poursuivre la mission et neutraliser le mortier ennemi. Qui avait disparu.

Il en avait chié, mais il avait sensiblement fait le job, encore qu’il s’était senti terriblement inutile perché sur sa tour, témoin presque passif de tout ce massacre. Il continua cependant de faire la conversation, parce que ça restait important de le faire dans ce genre de moment, surtout après avoir aligné un nombre incalculable de mecs dans son viseur. Le genre de chose qui avait tendance à faire fuire l’humanité.

« Et votre patient, il s’en est tiré ? » questionna-t-il simplement, espérant une réponse positive histoire de ne pas remuer le couteau dans la plaie.

Alors que Skyler soulevait délicatement le bras de Warren pour voir la source de tout ce sang, elle acquiesça d’un hochement de tête en jetant un œil rapide au soldat.

« Elle a fait un arrêt cardiaque, mais je suis parvenue à relancer son cœur, et à déloger la balle qu’elle avait dans le corps. Elle s’en tire avec un poumon perforé, mais elle est vivante, et son état est stable. Le docteur Lebb est entrain de la surveiller dans la sacristie, il m’appellera s’il y a un problème. »

« Ok, vous avez bien bossé. »

Skyler eut un petit sourire.

« Je n’ai fait que mon travail. »

La doctoresse examina soigneusement l’aisselle de Warren, et elle remarqua que quelque chose dépassait du tissu ensanglanté. Une petite tige en bois qui était visiblement entrée dans sa peau. Et qui provoquait un saignement assez abondant, bien que l’hémorragie serait plus importante une fois que l’objet serait retiré. Skyler n’avait pas son matériel avec elle, il lui était donc impossible de soigner Warren dans l’immédiat.

« Vous avez une tige en bois plantée dans l’aisselle. C’est la roquette qui vous a fait ça ? » se demanda la jeune femme, pensant à un projectile provenant de l’explosion.

« Je crois que c’est quand je suis tombé du toit de l’église, je me suis raccroché à une poutre en bois... » dit-il en jetant un coup d'œil. Et dire qu’il ne l’avait pas senti jusqu’à présent, mais maintenant, il la sentait bien. Son cerveau en avait pris conscience.

Skyler examina avec attention la tige en bois, il lui semblait qu’elle n’était pas plantée trop profondément. Une chance, sinon Warren aurait souffert plus que ça.

« Vous allez devoir me suivre pour que je retire cet objet. Il vous faut des soins avant que vous ne vous vidiez de votre sang. »

Son matériel se trouvait dans la sacristie, il ne fallait pas trop traîner. Alors qu’elle était sur le point d’accompagner Warren jusqu’à l’église, un nouveau son retentit. Encore le bruit d’une chèvre. C’était la deuxième fois, et en regardant encore autour d’elle, la jeune femme ne vit pas l’animal.

« Vous n’avez pas entendu le bêlement d’une chèvre ? »

« D’une chèvre ? » demanda-t-il en s’arrêtant. Il allait suivre docilement pour se faire retirer ce morceau de bois devenu maintenant gênant. Il ne sentait plus que lui. Il tendit néanmoins l’oreille. Elle ne l’avait pas questionné sur sa santé mentale quand il avait parlé de Spock, il pouvait bien lui laisser le bénéfice du doute concernant la chèvre.

S’il n’entendit pas la chèvre, il entendit clairement la voix d’Hailey qui semblait venir de loin.

« On aurait pas dit le caporal là à l’instant ? » demanda-t-il à la toubib.

Skyler eut du mal à croire Warren. Mais en tendant l’oreille, elle entendit elle aussi la voix lointaine d’Hailey. Quelque part. Et son regard se dirigea vers le puits qui se trouvait à quelques pas d’eux.


LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 236729Sanstitre32


DC : Kyle Hawkins - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF

Revenir en haut Aller en bas

Hailey Spalding
Caporal
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Banniz10
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Date de naissance : 25/08/1992
√ Nationalité : Américaine

√ Gène : ATA
√ Age : 29
√ Messages : 477
√ Localisation : Parmi les étoiles....

Liste de vos DC : Lorn Fawkes

Ven 22 Oct - 21:38

Hailey Spalding
Le Croc du Néant

-




La lumière du jour l’éblouissait après l’obscurité, mais la chaleur qui lui parvenait, le réconfort de voir autre chose que les ténèbres et les couloirs de pierre ne lui fit que du bien. C’était un peu comme revivre. Mais peut être n’était ce que les coups de butoirs, d’une vieille chèvre retord. Elle voulait quoi ? Un bisou ? Hailey n’était pas intéressée par la bestiole. Elle puait du bec, trop de corne et trop de poils. Mais une chèvre ici, c’était impossible. Elle devait halluciner, c’était obligé. Un coup un peu plus fort, dans les côtes lui fit comprendre que définitivement non et elle chercha à s’éloigner de la chèvre, tout en restant dans la lumière, guettant le ciel, espérant voir un signe qui lui permettrait de deviner où elle se trouvait. Un endroit qui avait connu l’eau, vu la mousse et le fond terreux. Il lui fallut une bonne minute avant de se dire que ce devait être un puit, mais pas possible de savoir si c’était un qu’elle avait vu en arrivant ou pas.
La chèvre ne la lâchant pas, et comme elle continuait de la harceler, elle décida de tenter le sacrifice ultime, celui qui la ferait maudire par le démon de la gourmandise en personne. Elle sortit une barre de céréale de sa veste, ouvrit le sachet, la montra à la chèvre et la jeta dans un coin. Sitôt que son attention fut détournée d’elle, elle leva les yeux et beugla la première phrase qui lui passa par l’esprit, dans un appel à l’aide désespéré, sans savoir que Skyler et Warren entendraient son cri, puisqu’ils se trouvaient à l’autre extrémité.

« Allo ???? Y a quelqu’un ???? Je suis au fond du trou ! »

Sa voix n’avait été qu’un murmure sifflant. Sa gorge lui brûlait. Elle tenta de forcer, mais ce ne fut qu’un son rauque qui filtra la barrière de ses lèvres. Elle en pleurait presque, tellement c’était désespérant, tellement sa situation semblait désespérée. Forcer, c’était un coup à finir aphone. Mais elle n’avait pas vraiment le choix et sa radio manquait à l’appel. Elle inspira donc, une fois, expira, réinspira, bloqua la respiration et poussa autant qu’elle pouvait sur sa maigre voix.
« Eh oh ! Ici ! Une corde ???? »

Cette fois le son avait porté. Mais encore fallait-il qu’ils ne soient pas bouchés à l’émeri en haut. Skyler s’approcha du puits, sans grande conviction, mais il fallait bien chercher l’origine de la voix. Elle se pencha par-dessus l’ouverture, et plissa les yeux pour tenter de voir quelque chose. Incrédule, elle constata la présence de la Caporal tout au fond du puits asséché. Malgré l’environnement plutôt sombre, ses lentilles de vision lui permirent de collecter quelques détails. Du genre à révéler qu’elle avait passé un sacré mauvais moment. Son casque portait une énorme fente, comme s’il avait implosé, enfoncé vers l’intérieur. Du sang s’était écoulé de son cuir chevelu pour dessiner ses traits jusqu’au menton. Elle avait également le gilet tactique fendu horizontalement, à l’endroit d’un coup très violent.
Pendant une seconde, Skyler se figea, sans comprendre ce que la militaire faisait là. Puis, son acrophobie commença à se réveiller. Bien que le fond n’était pas très visible, cela suffit à la doctoresse pour commencer à se sentir mal. Elle recula aussitôt, son coeur battant la chamade, le souffle court. Elle reprit ses esprits aussi vite qu’elle put, avant de se tourner vers Warren.

« C’est pas vrai, Spalding est au fond de ce puits ! »

« Sans blague ?? » dit-elle, sans forcer. Elle avait mal à la gorge, plus qu’avant. Ce n’était pas elle qui chanterait sur le retour.

Il aurait pu croire que justement, elle blaguait, mais vu la tronche qu’elle tirait et le ton qu’elle avait employé, il n’y avait pas trop de doute possible. Le bonhomme s’approcha de l’ouverture pour se pencher et observer en contrebas le caporal.
« Hey caporal !! Vous avez trouvé la cave à vin ?! » lança-t-il.

« Faite moi sortir de là ! Y a des zombards dans le coin !!!! Je veux pas rester là !!!!! »

BEEHHHHHHHHHHHHHHHHH

Le cri de l’animal avait soudainement fait sursauté Hailey. Un morceau du papier machouillé trainait encore sur le sol mais la chèvre avait disparu. Elle n’était...tout simplement plus là. Un silence mortel et très dérangeant s’abattit sur le caporal comme une chape de plomb.
Et elle n’avait plus ses lentilles de vision. Dans le fond, la partie du couloir communiquant au puits par cet effondrement, quelque chose la guettait. Elle le savait ! Elle le sentait !!
Hailey recula le plus loin possible, se plaquant contre le mur opposé, son arme dressée, pointée sur l’ouverture. Si quelque chose avançait, du plomb allait voler. Mais qu’est ce qu’ils faisaient en haut ???

Le cri atroce de l’animal inquiétait Skyler. Et cette histoire de zombies … c’était la deuxième fois que la Caporal lui parlait de ça. Pas le temps de vérifier son état d’esprit, il se passait quelque chose au fond de ce puits.

« Il faut la sortir de là, vite ! »
« On dirait bien oui. » répondit Warren du tac au tac en regardant autour de lui. Il s’agissait d’un puits, il y avait forcément une code ou une connerie comme ça qui devait traîner là pour puiser l’eau. Elle se trouvait là, enroulée sur un des côtés du puits. Y avait plus qu’à espérer qu’elle soit assez solide pour soutenir le caporal, et surtout, que cette dernière puisse y rester accrocher jusqu’à arriver en haut, parce que depuis leur position, Spalding avait une sale gueule quand même.
Il sentait qu’il allait regretter d’avoir pris conscience d’avoir une tige en bois dans l'aisselle mais pas le temps niaiser. C’était plutôt la panique en bas. Alors, le soldat balança la corde dans le puits en conservant une extrémité pour hisser la malheureuse. Il profita du mou conservé pour la nouer autour d’une partie de la structure du puits. L’idée de démultiplier la force était tentante, mais sans poulie, il risquait surtout de la faire racler sur un bord et de la fragiliser. Autant faire le bœuf et tirer la caporal avec les bras. De toute façon, ce n’était pas pour ce qu’elle devait peser… Il ne s’inquiétait pas trop de la manœuvre.


« Hai...ley... » fit la voix fantomatique de Saréa.
Une silhouette se détachait à l’ouverture. Mélangée aux ténèbres, la forme humaine se tenait debout, une main contre le mur, l’autre rabattue le long du corps. Cette posture n’avait vraiment pas l’air naturelle pour la situation. A croire que Saréa avait décidé de prendre la pose pour une photo ou qu’elle se pensait en vacances devant un monument. Elle ne bougeait pas, n’avait pas l’air affolée, ce qui était tout SAUF normal. Spalding n’arrivait pas à distinguer son visage, il était dissimulé dans l’obscurité.
« Hai...ley... » répéta mécaniquement la voix d’Helen Ridding. « Ne...m’abandonne...pas. »
« Helen ? »
Spoiler:
[Test Hailey. D20 + 3 (rapidité d’esprit) > 12 = 13 + 3 = 16. Réussite]

Bien que déboussolée, le caporal remarqua la bandoulière particulière qui ornait le flanc de sa collègue. Le genre d’objet, avec sa tenue aux éléments distinguables, qui laissaient penser qu’il s’agissait bien d’elle.
« Hai...ley... » répéta la voix sans impatience. « Pitié... »
Un mouvement souple dans le dos de cette silhouette se démarqua doucement. Une volute de fumée, ou bien une sorte de tentacule translucide et ténébreuse. Est-ce que c’était un tour que lui jouait son esprit ?!?
L’espionne s’avança d’un pas. Son visage passa dans un rai de lumière, révélant un sourire figé. La jeune femme lui montrait toutes ses dents dans un air démoniaque scellé. Son regard, bien que fixe et immobile, semblait voir à travers elle.
Hailey regarda la corde, qui pendait sous son nez, puis Saréa, et quoi que soit cette chose étrange qui lui tournoyait autour. Était-ce le responsable de tout cela ? Pouvait-elle sauver Saréa ? Elle n’était pas sûre de la rapidité de la bestiole, et elle doutait fortement de grimper assez rapidement pour se mettre à l’abri. Le pire était qu’elle craignait que la chose ne quitte le puits et ne s’en prenne à ses camarades. Alors elle mit en joue, visant comme elle le pouvait, perturbée par son état, le doigt près de la gâchette, cherchant à déceler la créature qu’elle avait cru voir. Si elle tirait dedans, cela ferait peut être quelque chose de bien.

L’éclat de son coup de feu illumina sensiblement la grotte, révélant l’espace d’une seconde une masse brumeuse d’un noir d’encre. Le sac de noeuds composé d’un amas de tentacules en mouvement se tenait derrière Saréa, lui enserrant la gorge.

Spoiler:
[Test Hailey, tir. D20 + 3 (maniement d’arme) - 5 (malus, tir complexe + état de santé) > 12 = 9 + 3 - 5 = 7. Échec.]

La balle passa au-dessus. La réaction de la créature ne se fit pas attendre. C’est son pantin, l’espionne, qui cilla comme une harpie à l’instant même où une flagelle s’envolait. Dans une grande célérité, le tentacule digne d’une pieuvre de film d’horreur choppa la cheville d’Hailey et la renversa au sol. Réception douloureuse oblige, elle vit quelques étoiles malgré la présence de son casque.
Warren était le seul témoin de cette scène surréaliste, Skyler ne s’étant pas approchée à cause de sa phobie, même si elle entendait tout ce qui se passait. C’était bien plus sympa à regarder, assis devant un écran de cinéma avec des pop corns, quand c’était fictif. Les trois petites secondes de suspension qui permirent un échange de regards entre les deux soldats marquèrent un fond de désespoir avant qu’Hailey ne soit embarquée.
Comme la chèvre, elle se retrouva attirée à vitesse grand V en direction de Saréa et de son air démoniaque.




Double compte : Lorn Fawkes Vortimer Raven


Hailey écrit en Darkorange

Revenir en haut Aller en bas

Skyler McAlister
Médecin Neurochirurgien
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Bannie16
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Nationalité : Anglaise / Irlandaise

√ Gène : Aucun
√ Messages : 417

Ven 22 Oct - 21:40

Skyler McAlister
Le Croc du Néant

-


Du côté de Skyler et de Warren, la corde se mit à se dérouler à la même vitesse en sifflant, prévenant d’un choc plus que violent à l’extrémité. Elle avait dû s’accrocher quelque part dans l’équipement de Spalding alors qu’on l’entrainait. Son réflexe ne fut pas de chercher de s’agripper à la corde, elle n’avait même pas conscience de l’avoir embarquée dans sa chute. Non, elle préféra caler autant qu’elle le pouvait son arme alignant avec la position approximative de la créature, afin de voir si cette fois, sans la délicate précaution prise la première fois pour éviter Saréa elle pouvait pas l’abattre.

Spoiler:
[Test Hailey, tir. D20 + 3 (maniement d’arme) - 3 (malus, position non naturelle, stress) > 12 = 1 + 3 - 3 = Echec critique.]

Ce qu’Hailey ignorait complètement, c’est que la créature tenait sa collègue espionne aussi bien qu’un maître marionnettiste. Les nombreuses flagelles de la chose imprégnaient également le dos d’Helen Ridding, élément qu’elle n’aurait jamais pu voir de sa position. Alors que le caporal Spalding faisait feu, elle vit le corps de sa partenaire s’envoler comme une poupée pour faire bouclier humain. Il était trop tard, la chose agissait avec une vélocité impressionnante. La fin de la rafale de P90 perfora le corps d’Helen Ridding dans un bruit atroce. Des spasmes l’agitèrent à l’impact des munitions.

L’instant d’après, la corde finissait de se tendre. Hailey avait à peine compris le drame qu’une terrible douleur lui arracha un cri puissant. Pas de gorge brûlante, cette fois. Le mal qui irradia dans ses vertèbres faisait barrage aux autres désagréments. La corde du puits s’était prise autour de sa jambe, bloquée dans son baudrier, ce qui l’écartelait entre l’attache au sommet du puits...et ce monstre qui découvrait au centre de sa masse une gueule garnie de crocs sombre.
Des poils de chèvres sanguinolente s’y distinguaient encore.

Spoiler:
[Test Hailey, résistance. D20 + 0 (résistance à la douleur) > 12 = 20 = Succès critique.]

Hailey, qui pourtant n’était pas connu pour avoir une résistance à la douleur digne de figurer dans les records des glaçons, n’eut à cet instant qu’une idée. La corde, elle n’allait pas pouvoir la couper comme ça, et si elle le faisait, malgré la douleur, elle filerait droit dans la gueule sanguinolente. Saréa, elle espérait qu’elle n’était que blessée. Elle s’en voudrait à mort de l’avoir tué et à cet instant elle ne parvenait pas à se dire qu’elle avait peut être abrégée ses souffrances. Mais jamais cette idée ne risquait de l’aider à se sentir mieux. Sa position, quoique plus qu’inconfortable, avait toutefois le mérite de ne plus trop bouger. Alors elle reprit sa folle idée de faire feu, mais cette fois elle avait vu sur la gueule. Et elle décida de lui en mettre plein la bouche. Le plomb en apéro, ça devrait pas trop lui plaire.

Spoiler:
[Test Hailey, tir. D20 + 3 (maniement d’arme) > 12 = 13 + 3 = 16. Succès.]
Spoiler:
[Résistance créature. D20 > 12 = 15. Succès.]

La rafale tonna dans le puits, formant un spectacle son et lumière chaotique. Tenu par la douleur et l’instinct de survie, Hailey vida son pistolet-mitrailleur en discernant chaque impact net sur son ennemi. Les projectiles perforaient son corps informe, éclataient les flagelles, lui cassaient les dents. Des gerbes d’un liquide poisseux, d’un noir d’encre, lézardaient la paroi de roche.

La réaction du monstre fut donc immédiate. Il émit un puissant cri de rage et de frustration en abandonnant sa prise. La terrible force qui écartelait Spalding disparut d’un coup, inondant son corps d’un tel soulagement qu’elle ne se sentit pas retomber brusquement sur le sol.

Butler avait senti cette liberté éphémère au travers de la corde qu’il tenait toujours à pleines mains. Le message sensoriel avait fait le chemin tout le long de ce fil d’ariane jusqu’à son esprit, qui avait déduit la scène, en ressentant la fin de cette tension.

Soit Hailey avait fini par se faire bouffer et, dans ce cas, il était en train de ramener un morceau sanguinolent de son corps. Ou bien le monstre avait fait marche arrière en lui laissant l’opportunité de la tracter au plus vite. Le lien prit autour de sa jambe, ainsi qu’une partie de son baudrier, demeurait. Warren usa de sa force pour traîner son corps jusqu’à ce qu’il puisse la voir.

Hailey était groggy, sa tête dodelinant à la recherche de repères, de quoi définir le niveau de menace et de sécurité. Ce même instinct de survie lui fila un méchant coup de jus lorsqu’elle le vit revenir à la charge. Le P90 de la militaire pointa une nouvelle fois la cible. Elle lui balança quatre balles mais...trop tard. Il avait été plus rapide. Un amas conjugué de flagelles impacta son arme, déviant la dernière rafale qui se perdit dans la grotte en ricochant.

Clic clic clic…

Plus de munitions.
La créature progressait sur elle, plaquant douloureusement son bras armé contre le sol. Le sac de noeuds grimpa doucement sur son corps en répandant ses flagelles désordonnées, reproduisant le piège qu’elle avait perçu sur Saréa.
Elle était en train de se faire bouffer...


LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 236729Sanstitre32


DC : Kyle Hawkins - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF

Revenir en haut Aller en bas

Atlantis
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 784

Ven 22 Oct - 21:41

Atlantis
Le Croc du Néant

-


Warren Buttler

Spoiler:
Test Warren, rapidité d’esprit. D20 + 0 ( > 12 = 20 + 0 = 20. Succès critique.

Revenu au bord du puits après avoir manqué de tomber sur les fesses quand le lien s’était détendu, Warren avait ramené le caporal sous l’ouverture. Il n’y avait plus qu’à la hisser pour la sortir de là, en un seul morceau il fallait l’espérer. Le puits avait renvoyé avec un écho certain les multiples détonations de son arme à feu, autant dire que la pression était à son comble.
Sauf qu’elle arma une nouvelle fois son arme et qu’elle fit feu avant que le “clic” fatidique, bien audible dans la cheminée du puits, ne se fasse entendre. La créature étant en visuel au moment des tirs, Warren était presque certain de l’avoir vu s’ajuster selon les détonations de l’arme. Comme si elle avait eu besoin du coup de feu pour savoir précisément où elle devait aller et adapter sa posture pour être certaine de chopper le caporal. D’ailleurs, c’était précisément ce qui était en train de se passer.

« Merde, on dirait que le bruit l’attire ! » fit-il remarquer en fourrant la corde dans les mains de la toubib pour attraper son arme. Il se faisait assez confiance pour ajuster cette saloperie dans ce tunnel que composait le puits, sans risquer de toucher le caporal. Après… il avait perdu pas mal de sang, mais il n’avait pas les mains qui tremblaient. Alors, il s’appuya sur le rebord du puits, canon de son fusil vers le bas, et envoya un premier pruneau dans le corps de la bestiole, le SKS claquant un bon coup dans la cheminée du puits qui conduisait l’écho du tir.

Le colis de Warren arracha un bon quart du corps de la créature dans un bruit odieux. Avec la même célérité, elle réagit aussitôt à cette source de bruit et bondit en direction de Warren. Le reste de ses flagelles venaient d’abandonner Hailey pour permettre une bonne prise sur les aspérités du plafond. En poussant des sifflements agressifs, le monstre se colla au plafond en esquivant le deuxième tir de Warren. Elle n’était pas bête, s’abritant dans un angle mort qu’il ne pouvait pas atteindre.
Le silence retomba un instant, annonçant strictement rien de bon. Cette chose faisait la morte. Où l’était-elle réellement ?
Avait-elle vraiment fui ? Léchait-elle ses blessures comme un fauve agonisant ? Ou bien préparait-elle un sale coup ?

La réponse s’imposa la seconde d’après, lorsque l’ensemble des flagelles émergèrent du puits en vibrant de rage, comme dans un film fantasy bien gore. Ces tentacules bouillonnantes d’agressivité se jetèrent dans tous les sens, au hasard. Brutalement, avec vivacité, c’était forcément un ballet de corps sanguinolents que Warren se prit dans le pif. A défaut de lui avoir dévié un nouveau tir.

Quant à Skyler, alors qu’elle reculait d’un pas, terrifiée par ce qu’elle voyait émerger du puits, elle sentit un impact sur son gilet. Un peu moins violent, celui-là, il semblait avoir testé la surface de sa matière protectrice. Un tâtonnement symbolique de la conscience du monstre. Cependant, suffisamment fort pour faire perdre l’équilibre à la doctoresse qui poussa malgré elle un petit cri en tombant sur les fesses. L’exclamation surprise de Skyler produisit une onde sonore suffisante pour être reconnue. Un être vivant : une cible ! Le monstre réagit immédiatement. La jeune femme tenta alors de reculer en battant des pieds, mais c’était peine perdue. L’ensemble de flagelles sur Skyler se plantèrent plus profondément dans son gilet, entourant les poches, anses et bretelles. Impossible de savoir si Skyler était blessée ou non, tout se passa très vite.
A peine eut-elle le temps de comprendre l’horrible réalité que le tout se tendit comme une corde d’arc, l’envoyant valdinguer en direction du puits...et de ce gouffre béant !!

Le monstre retombait au fond du puits avec l’intention d’embarquer le médecin à sa suite. Skyler était tirée sur le sol, vers le puits, à la merci de cette chose qui allait la dévorer. Lâchant la corde, le premier réflexe du médecin fut de paniquer, puis de tenter vainement de détacher son gilet. Cependant, ses doigts tremblants ne parvinrent pas à trouver l’ouverture, et Skyler se sentit alors envahie par la terreur à mesure qu’elle se rapprochait du bord du puits qui signerait probablement son arrêt de mort.

« A L’AIIIIIIIDE !!! » cria-t-elle, désespérée.

Warren l’avait guetté pourtant cette saloperie, mais elle fut plus rapide que ses réflexes, et surtout, elle s’en cognait de prendre une balle. Les tentacules jaillirent du puits avec assez de vélocité pour le repousser en balayant dans tous les sens. Sacré longueur qu’il n’avait pas estimé ! Il pensait qu’elle allait remonter pour essayer de les chopper, pas qu’elle pourrait les atteindre en restant planquée.
D’un côté, c’était la première fois qu’il tombait sur ce genre de créature en safari. Putain, mais c’était quoi cette planète de tarés ? Qu’est-ce qu’ils étaient venus foutre ici à la base ? Il ne pouvait pas faire grand chose tant que c’était le chaos, cependant, en voyant Skyler se faire entraîner, et crier à l’aide, il ne réfléchit pas longtemps pour tenter de l’empêcher de se faire attirer dans le trou. En se jetant à moitié à plat ventre sur le sol, il parvint à attraper la poignée de son gilet pour tenter de la retenir. L’idée était d’essayer de se recroqueviller contre le rebord du puits, mais il ne fallait pas non plus écarteler la toubib…

Revenir en haut Aller en bas

Hailey Spalding
Caporal
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Banniz10
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Date de naissance : 25/08/1992
√ Nationalité : Américaine

√ Gène : ATA
√ Age : 29
√ Messages : 477
√ Localisation : Parmi les étoiles....

Liste de vos DC : Lorn Fawkes

Ven 22 Oct - 21:43

Hailey Spalding
Le Croc du Néant

-




Tout le temps que la créature, Hailey était restée comme tétanisée, fixant un point situé devant elle qu’elle ne voyait même pas. Elle avait cru qu’elle allait mourir. Elle aurait dû mourir, et pourtant quelque chose avait détourné l’attention d’elle, coupant court à l’invention de son esprit par les pensées de la créature. Mais c’était impossible. Cela ne pouvait pas avoir eu lieu. Elle avait totalement dû imaginer l’intérêt de la monstruosité pour… Une humaine ? Très certainement, les tentacules diffusaient un poison qui faisait planer. C’était la meilleure explication qu’elle pouvait trouver sur l’instant, et chercher à comprendre ne faisait qu’accentuer son mal de crâne. Elle devait remettre les questions à plus tard, partir d’ici. Elle leva lentement les yeux et blêmit. Une masse de nœud lui tombait sur la tronche. Mais pour une fois, elle était loin de sa gueule et de son attention. Enfin… Jusqu’à ce qu’elle ne se le prenne sur le coin de la figure, vu sa déveine elle ne serait pas surprise. Péniblement, elle se remit sur ses pieds, récupérant au passage son fusil, changeant le chargeur, s’y reprenant à deux fois pour insérer le nouveau. Elle recula jusqu’à l’orifice par lequel elle était entrée et alluma la créature. Si elle pouvait capter son attention, l’obliger à retourner dans le couloir et la faire sauter… Peut être enfin pourrait elle respirer, et comprendre ce qui se passait ici, et arriver à une autre conclusion qu’elle planait totalement.

Les assauts du caporal n’étaient pas sans effet. Elle voyait des morceaux entiers se décrocher de la créature et tomber au sol dans un gargouilli immonde. Malgré toute cette violence, cet acharnement, la chose se montrait déterminée. En son for intérieur, Hailey, elle savait maintenant pourquoi cette créature se donnait tant de mal. C’est en partie à cause de cette raison, qu’elle était seule à connaître, que son plan n’était pas garanti.
Le caporal crut voir la gueule du monstre se tourner vers elle, lui crachant un rugissement frustré, avant de lui balancer les Atlantes qu’elle tenait au bout de ses flagelles. Si Skyler était particulièrement prise par son gilet, Warren se retrouva à jouer tarzan à partir de la poignée dorsale. Refusant de relâcher le médecin, il avait entièrement basculé dans le puits.




Et il était devenu un projectile qu’Hailey vit arriver droit sur elle.
Le caporal avait le temps d’esquiver la masse importante de Butler qui approchait vivement. Mais si elle s’écartait, n’allait-il pas souffrir plus rudement de l'atterrissage ? Ce serait douloureux dans tous les cas, et Hailey n’était pas sûre de pouvoir encaisser le poids de Warren, surtout si on ajoutait à cela la vitesse de la chute. Avec une côte abimée, au moins, elle préféra l’éviter, d’autant que cela lui permettrait peut-être de finir de la hacher. Elle ne semblait pas se régénérer, et elle devait donc avoir une limite.

Pendant ce temps, toujours suspendue au plafond, la chose tracta Skyler contre la paroi en hauteur et l’y colla avec brutalité. Le pauvre médecin se retrouvait face à cette chose dont la gueule s’orienta désormais sur elle. Skyler tenta de se débattre, en vain, la bestiole n’avait pas l’intention de laisser sa proie s’en aller. Au moins, la dangerosité de la situation l’empêchait de penser à sa phobie, cette dernière ne se déclenchant pas malgré la hauteur qui la séparait du sol, et que la doctoresse ne voyait pas à cause de la prise du monstre sur elle. Suspendue les pieds dans le vide, face à ce monstre, la jeune femme sentit les flagelles se répandre sur l’ensemble de son corps et grimper jusqu’à son visage. Elle tenta de crier à cause de la terreur qui la submergeait, son cœur s’affola dans sa poitrine, prêt à exploser. Elle battit inutilement des pieds, mais ne rencontra aucune résistance, tandis que les flagelles se répandaient autour de son visage. La doctoresse ferma les yeux, comme si cela pouvait chasser de ses pensées cette horrible vision d’un monstre prêt à la dévorer. A ce moment-là, une présence se matérialisa puis s’insinua en elle, pénétrant son esprit par la force, lui laissant ressentir une terrible agressivité animale.
Et une conscience intelligente très angoissante. Ce qui terrifia encore plus la doctoresse. Un visage apparut dans sa tête, celui d’Esfir. Pourquoi la technicienne ? Skyler n’en savait rien. D’autres images apparurent dans son esprit, et toutes tournaient autour de la rouquine. La doctoresse comprit alors que c’était le monstre qui, par le biais de ses petites tentacules, fouillait son esprit pour chercher quelque chose. Mais pourquoi Esfir ?

Skyler n’en avait aucune idée, et elle fit un effort colossal pour tenter de repousser le monstre de son esprit. Elle serra les dents, comme si cela pouvait faire une différence, cessant de penser à Esfir. La créature n’appréciait visiblement pas la résistance de sa proie. La jeune femme devait trouver une idée pour la fuir, avant que celle ci ne pénètre davantage dans son esprit. Soudain, l’arme qu’elle portait lui vint comme une évidence. Elle qui n’appréciait pas les armes, peut être que celle ci, non létale, allait-elle lui sauver la vie ?

Sans réfléchir plus longtemps, la main de Skyler tâtonna péniblement sa cuisse, à la recherche du pistolet incapacitant wraith qu’elle portait dans le holster. Elle dut s’y prendre à plusieurs reprises, et ses doigts finirent par se refermer sur la crosse. Cependant, trop submergée par la terreur et la panique, l’arme lui échappa lorsqu’elle la tira pour la retirer du holster. Le pistolet tomba au sol, ne laissant plus aucune chance à la doctoresse pour tenter de se sortir de ce mauvais pas. Skyler se retint de hurler de peur, mais les larmes qui commençaient à couler le long de ses joues trahissaient l’état d’esprit désespéré et effrayé dans lequel elle se trouvait en cet instant.




Double compte : Lorn Fawkes Vortimer Raven


Hailey écrit en Darkorange

Revenir en haut Aller en bas

Atlantis
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 784

Ven 22 Oct - 21:45

Atlantis
Le Croc du Néant

-


Warren Buttler

La chute avait été rapide. Il n'avait pas réussi à retenir le docteur, entraînée par les tentacules. Seulement voilà, il ne pouvait que subir la descente maintenant qu'il avait basculé avec elle en raclant de tout son long contre le rebord du puits. Cette fois, il sentit très bien le morceau de bois qui était fiché dans sa peau sous sous aisselle. S'il grogna, c'était surtout d'effort en essayant vainement de retenir Skyler. Au moins, il fallait voir le bon côté des choses. Ils allaient tous rejoindre le caporal. Ils seraient vraiment au fond du trou.

La force d'inertie contraint le soldat à lâcher la poignée du gilet. Impossible de tenir alors qu'il se faisait passer dans une centrifugeuse vivante. Manque de chance ou calcul intéressant, c'était précisément dans la direction du caporal qu'il fut envoyé. Il s'éclata contre le mur, le souffle coupé douloureusement par l'impact, avant de glisser mollement jusqu'au sol jusqu'à s'immobiliser près du Caporal.

Il lui jeta un coup d'oeil, un peu désorienté, et surtout désabusé. Il avait cependant toujours son arme en bandoulière qui était coincée quelque part entre sa jambe et le sol. En se contorsionnant un peu, il parvint à la remettre dans le bon sens. C'est là qu'il vit le stunner Wraith tomber à quelques pas devant lui, en provenance direct du médecin qui était plaquée au plafond par la créature qu'il avait le loisir, ou l'horreur d'admirer pour de bon.

Le souffle toujours un peu court, mais il commençait à avoir l'habitude avec toutes les gamelles qu’il avait pris aujourd’hui, il se redressa péniblement, passa à quatre pattes et s'affala en attrapant le stunner. Au moins avec ça, il avait peu de chance de faire vraiment du mal à la toubib et peut-être que la créature n'allait pas aimer.

Revenir en haut Aller en bas

Atlantis
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 784

Ven 22 Oct - 21:45

Atlantis
Le Croc du Néant

-


Tour MJ Papi

Les tirs conjugués d’Hailey et Warren eurent un effet détonnant. Le blast incapacitant n’endormait pas la cible. Mais elle avait l’avantage de causer une sorte d’électrocution “synaptique” qui déboussolait complètement la chose. Ses flagelles s’agitaient brutalement à chaque impact, comme si elle avait chopé un Parkinson fulgurant. Dans une vaine tentative, elle chercha à forcer l’esprit de Skyler sans y parvenir.

Le vent tournait !
Les militaires étaient en train de se venger, la taillant littéralement en pièce. La masse spongieuse et tentaculaire se réduisait à vue d'œil, le fameux sac de nœud se réorganisant sans cesse pour protéger son centre. Étant munie comme tout être vivant de l’instinct de survie, elle tenta une fuite très vite réprimée par les deux soldats. Ils lui coupaient la seule sortie vers les entrailles.

Alors, tenant toujours Skyler de son étreinte, la créature la décolla du mur, descendit du plafond pour faire face à ses deux assaillants, et plaça la jeune femme devant elle comme bouclier vivant. Exactement comme elle l’avait fait avec Saréa. Ce qui effraya encore plus la doctoresse lorsque cette dernière vit les deux armes braquées sur elle, tout en servant de rempart au monstre.

Le travail d’équipe entre Warren et Hailey paya. Le monstre se paya une nouvelle série de tir qui scinda sa masse en deux. Il ne restait quasiment plus rien de la créature, si ce n’est une gueule famélique et de pauvres petites tentacules maigrichonnes. Elle avait retrouvé une masse comparable à celle d’un enfant. Consciente du terrible danger, le monstre relâcha complètement Skyler, qui se retrouva debout sur ses jambes, complètement tétanisée, et se comprima, épousant la majeure partie de son dos, pour s’y abriter.
Grâce aux tentacules encore accrochés à son gilet et à son corps, le médecin sentait la respiration saccadée de la chose. Celle-ci avait peur…
La créature avait peur ! Elle était terrifiée ! Et elle vibrait, dégageant une chaleur progressive. Une chaleur inquiétante que Skyler sentait au travers de son gilet tactique, alors qu’elle faisait face aux armes de ses deux collègues. La doctoresse sentit son propre cœur battre à un rythme endiablé dans sa poitrine, et sa terreur se mêla à celle du monstre. Tandis que des larmes silencieuses continuaient de couleur sur ses joues, Skyler eut alors un moment de panique, et tenta de retirer les tentacules pour s’écarter le plus loin possible de ce qui restait de la chose qui avait failli la dévorer.

« Enlevez moi ça ! Enlevez moi ça tout de suite !!! » cria-t-elle en balayant les tentacules comme elle pouvait, bien que certains étaient fermement accrochés à elle.

« Calmez-vous, on va regarder, plaquez vous vers le mur qu’on la garde en visuel. » intima-t-il plus qu’il ne proposa, l’arme toujours braquée dans sa direction. Au pire, si la saloperie jouait au con, il shooterait la doctoresse avec le stunner, ce qui valait mieux qu’une balle réelle. Il préférait assurer le coup le temps que Hailey la contourne.

Revenir en haut Aller en bas

Hailey Spalding
Caporal
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Banniz10
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Date de naissance : 25/08/1992
√ Nationalité : Américaine

√ Gène : ATA
√ Age : 29
√ Messages : 477
√ Localisation : Parmi les étoiles....

Liste de vos DC : Lorn Fawkes

Ven 22 Oct - 21:46

Hailey Spalding
Le Croc du Néant

-




Après les tirs, la créature se rétracta sur elle-même, tentant de se dissimuler à la vue de ses agresseurs alors que Skyler prenait pied au fond du puits. Hailey aurait voulu crier victoire, mais elle craignait que ce ne soit pas fini, pas vraiment. Elle se traîna vers la médecin, grimaçant de douleur à chaque pas, voulant s’assurer qu’elle allait bien. Mais son cri lui fit comprendre que non. La créature était là, agrippée à elle. Hailey entreprit donc de faire le tour, et pu voir cette boule rouge. C’était mauvais signe.

« Warren ? »

« Ouais je suis là... » grogna le grand blond en pointant le stunner sur le dos du toubib.
« On s’en occupe ma grande ! Bouge surtout pas ! Pense… Je sais pas… A ton prochain rencard ? » . Elle grimaça. Elle n’avait aucunement envie de mettre les mains dedans mais elle avait déjà une idée de ce qui l’attendrait en le faisant, contrairement à Warren. C’était donc à lui que reviendrait la partie de plaisir.

« Je l’arrache et la jette dans l’ouverture. Toi tu la fais sauter. Ca te paraît bon ? » une fois énoncée, l’idée paraissait extrêmement mauvaise. Mais elle n’avait pas vraiment mieux. SI le soldat avait une meilleure solution, elle serait preneuse.

« J’espère juste qu’elle ne va pas trouver le moyen de se tirer… Mais si on se conjugue, y a moyen. L’idéal c’est de la faire péter en vol qu’elle ne se cache pas dans un recoin pour se prémunir de l’explosion… C’est qu’elle a l’air sacrément résistante cette merde. » jugea le soldat en observant ce truc immonde.

« Plus résistante que des morpions ouais… » . La caporale s’approcha, se répétant comme un mantra des blagues pourries, et des phrases sans queue ni tête, pour oublier ce qu’elle allait faire et entoura de ses mains la créature, l’arrachant du dos de Skyler, et sans plus attendre, pivotait sur elle même et la jetait le plus loin possible, avant d’être elle même la proie d’une nouvelle prise qui n’avait rien d’érotique. Contre toute attente, les dernières accroches ayant quitté le dos de Skyler s’étaient enroulées autour de son avant-bras. C’était maintenant elle qui se retrouvait prise par cette chose. Elle sentait distinctement la chaleur, déjà importante, s'accroître progressivement. Mauvaise pioche donc, mais Hailey n’avait aucunement l’intention de rester avec la chose qui pulsait comme de vilaines créatures explosives de jeu vidéo. Elle la frappa une première fois sur le mur, ne se préoccupant guère de se faire mal ou non. Elle ne voulait qu’une chose, l'éclater. Et elle frappa, encore et encore.

« Putain quelle saloperie.... » commenta Warren qui se sentait un peu impuissant pour le coup et qui rangea la grenade qu’il avait préparé pour le feu d’artifice… Pire qu’un morpion en effet… « J’ai le stunner encore, si besoin de lui rafraîchir les idées. »
« Stunt là p’tet ? » grogna t elle entre deux coups. Bouger ainsi, avec tant de violence, lui faisait un mal de chien. Vivement le lit d’hôpital et le long sommeil.
« Vas-y colle là au mur, je vais lui tirer dessus à bout portant. » Il attendit que Hailey cesse de gigoter pour plaquer le canon du stunner sur la masse visqueuse et presser la détente.




Double compte : Lorn Fawkes Vortimer Raven


Hailey écrit en Darkorange

Revenir en haut Aller en bas

Skyler McAlister
Médecin Neurochirurgien
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Bannie16
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Nationalité : Anglaise / Irlandaise

√ Gène : Aucun
√ Messages : 417

Ven 22 Oct - 21:48

Skyler McAlister
Le Croc du Néant

-


Skyler eut du mal à se calmer lorsque Warren vola à son secours, puis lorsque Hailey tenta sa chance. Cette histoire de rencart n’y fit rien du tout, vu qu’en ce moment, la jeune femme ne voyait personne. Mais elle n’eut ni la force ni le courage de lui répondre. Puis, tandis que la militaire l’aidait à détacher chaque tentacule, la frayeur de la doctoresse se calma lentement. Une fois entièrement libérée, Skyler finit par s’éloigner de ce qui restait du monstre, le laissant aux deux militaires. Elle se dirigea à l’autre bout du puits, mettant le plus de distance possible, pour pouvoir finir de se calmer entièrement. Tremblante, la jeune femme finit même par s’agenouiller sur le sol, adossée à la paroi rocheuse, le visage dans ses mains. Elle essuya les dernières larmes qui coulaient sur ses joues, et leva les yeux pour regarder ce que les deux Atlantes faisaient.

Soudain, son regard tomba sur quelque chose qui se trouvait non loin d’elle. Le corps de Saréa, cette femme qui était dans l’église, et qui était partie avec Hailey dans les catacombes. Skyler ignorait ce qu’elle faisait là, car elle ne l’avait pas vu avec la créature. Elle ne comprenait donc pas la présence de son corps au fond de ce puits. En détaillant le corps, la doctoresse put apercevoir des traces d’impact de balles. Aussitôt, la jeune femme réagit et se précipita vers elle, se mettant à genoux à côté de la victime pour vérifier son état de santé, cherchant notamment un pouls ou une respiration. Pour voir si Saréa vivait encore. Ou si elle était morte.


LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 236729Sanstitre32


DC : Kyle Hawkins - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF

Revenir en haut Aller en bas

Atlantis
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 784

Ven 22 Oct - 21:49

Atlantis
Le Croc du Néant

-


TOUR MJ PAPI

Dans les brumes de l’inconscience, le cliquetis d’un écoulement d’eau passerait presque pour une berceuse. L’humidité emplissait l’air en prenant les poumons, il faisait froid. Ils étaient complètement trempés. A part ça, il y régnait un silence total. C’était reposant. Inquiétant mais reposant.

Le halo de lumière provenant de l’ouverture du puits avait disparu maintenant. L’obscurité s’était emparé de l’endroit. Les équipiers ouvriraient bientôt les yeux en côtoyant la teinte verte caractéristique de leur vision nocturne. Sauf pour Hailey, pauvre d’elle, qui avait dû se séparer des siennes précédemment.
L’eau ruisselait depuis plusieurs ouvertures sur les murs. Des crevasses s’étaient ouvertes sous la pression des réseaux naturels, déclenché par la fusillade passée. Mais lorsque les équipiers allaient reprendre leurs repères, ils se souviendraient tous de ce terrible grondement alors qu’ils se chargeaient de la bestiole. C’était un craquement bruyant et sinistre, si brutal que ça les avait tous surpris.

Les lézardes s’étaient matérialisées sous leurs regards ahuris, se rejoignant sur un versant du mur de roche, comme ça l’aurait fait à la surface d’un lac gelé. Couche trop fine. La même règle de physique semblait s’être appliquée ici. Peut-être qu’Esfir, instruite à la mécanique des forces, aurait reconnu le problème si elle avait été là. Elle se serait rendue compte du grave défaut de structure étant donné le bâtiment en pierre taillée qui se trouvait juste au-dessus : des centaines de tonnes appuyant en porte-à-faux sur un réservoir souterrain mal positionné.

Warren, Skyler et Hailey avaient eu trop à faire avec cette créature pour s’en rendre compte. Bien malin aurait été celui qui remarquerait les impacts du P90 fissurer la roche friable, fragile. La bagarre contre ce monstre avait rendu cette situation inévitable, c’était injuste.

Lorsque tout avait cédé d’un coup, l’équipe n’avait tout simplement rien pu faire. Ils avaient subi, en témoin dramatique, l’effondrement généralisé du puits, emporté par les fondations du bâtiment qui suivait. Aucun d’eux n’aurait pu croire s’en sortir vu la masse qui leur tombait sur la figure. En même temps, de la flotte sous pression s’était expulsé des failles comme le canon à eau d’un véhicule anti-émeute.

Skyler, la plus proche du mur, avait été éjectée. Elle avait sentie cette force impressionnante l’arracher de Saréa au moment où elle obtenait sa réponse : elle était encore vivante. Ensuite, elle roulait sur le sol et se cognait la tête. Black out.

Warren retrouva conscience la jambe prise dans les éboulis. C’était le niveau de l’eau. En montant et gagnant bientôt son visage, son cerveau reptilien prit conscience du danger de noyade. Il rebrancha les plombs au tableau sous forme d’un violent court-jus. Le SEAL entendit non loin de lui les gémissements du caporal. Sa longue aventure dans les tunnels et sa lutte contre la bestiole l’avait poussé dans ses retranchements. Physiquement, le caporal était à bout, essayant de repousser la corde du seau dans laquelle elle se trouvait empêtrée.

//Team...shchzzz...ey….effon...ent...tes….touj….là ?//
//...ent...ployer...ment..Schrrrr..trouver...//
//Pro...shchzzz...ez//



Revenir en haut Aller en bas

Hailey Spalding
Caporal
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Banniz10
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Date de naissance : 25/08/1992
√ Nationalité : Américaine

√ Gène : ATA
√ Age : 29
√ Messages : 477
√ Localisation : Parmi les étoiles....

Liste de vos DC : Lorn Fawkes

Ven 22 Oct - 21:50

Hailey Spalding
Le Croc du Néant

-




Après moult efforts douloureux, faits de gestes courts, souvent avortés dans un petit gémissement plaintif, ou des grognements douloureux, Hailey parvint à se libérer de la corde qui s’était emmêlée autour de ses jambes lorsque tout s’était effondré. Une très mauvaise idée qu’elle avait eu de rester proche, encore plus de s’y retenir quand tout était tombé. Elle avait fait cette manoeuvre dans le noir, craignant bien trop de faire tomber sa précieuse lampe tactique dans la flotte et ne plus la retrouver, ce qui l’aurait condamné au noir absolu. Elle doutait fortement que l’un de ses camarades disposent d’une lampe. Après tout, ne disait on pas que les lentilles de vision nocturne ça faisaient la soupe ? Pour elle, ce qui était sûre c’est que ses lentilles lui avaient fait faire la soupe à la grimace lorsqu’elles avaient déconnées. Elle fouilla sa veste, cherchant poche par poche, souriant en sentant le contact de sa chère trousse à outils, toujours bien fermés, avant de trouver celle contenant l’objet de ses désirs. Et la lumière fut, blanche, éclatante, presque éblouissante dans cette obscurité et douloureuse, mais l’allumer droit sur sa figure y était sans doute pour quelque chose. Pestant contre elle-même, elle dirigea le faisceau sur les murs, observant les débris, les jets d’eau, l’entrée qui ne semblait plus être que tas de ruines et lentement, elle marcha dans cette direction. Chaque pas était une torture. Chaque pas lui demandait d’effectuer un effort pour respirer. Chaque pas, et elle se demandait pourquoi elle était encore en vie, pourquoi ne pouvait-elle pas juste oublier tout ce qui s’était passée.

« Tout le monde va bien ? » parvint-elle à demander, alors qu’elle s’arrêtait devant l’accès des tunnels.
« Ici ça va... » compléta le soldat.

Spoiler:
Test Hailey, sang froid. D20 + 4 ( > 12 = 16 + 4 = 20). Succès.

Son cœur battait encore très fort dans sa poitrine. L’émotion ou la fatigue ? Les deux ?
Le muscle cardiaque semblait vouloir approvisionner son corps plus qu’il n’en était nécessaire. Ou bien y avait-il un problème quelque part ? Il lui semblait que ça n’allait pas s’arrêter. Sa gorge brûlait, tout comme ses poumons, contraint malgré tout à cette respiration forte et sifflante. Pour l’instant, l’urgence de la situation et l’adrénaline effaçaient un peu la douleur. Mais il ne fallait pas être Einstein pour comprendre que la descente allait être violente. Heureusement….un toubib était enfermé avec elle. Le coup de panique ne serait pas pour maintenant.

Spoiler:
Test Hailey, rapidité d’esprit. D20 + 3 ( > 12 = 12 + 3 = 15). Succès.

La faille par laquelle le caporal était passée se devinait encore sous le faisceau de sa lampe. L’éboulement qui l’avait en partie comblée ne provenait pas du bâtiment qu’ils avaient reçu sur la gueule. C’était plutôt un effet secondaire, une réplique, que le premier accident avait causé. Avec toutes ces vibrations causées par l’effondrement, le plafond s’était laché à cet endroit là aussi. Une excavation semblait possible. Ce n’était pas tant la taille de ces rochers qui ne dépassaient pas l’envergure d’une boule de bowling. Parfois même une table de nuit. Mais l'enchevêtrement allait rendre tout ça bien compliqué sans des outils adéquats. Quelqu’un avait-il une pelle ? Une barre à mine ?
Hailey déduisait que cette opération était jouable. Limite mais jouable. Si tout le monde s’y mettait, il y aurait peut-être moyen de franchir cette faille avant que l’eau ne monte trop haut. Il ne fallait pas rêver, la flotte coulait plus vite dans le puits qu’elle ne le ferait par cette ouverture. Une fois le niveau aux épaules...ce serait fichu.

Alors quoi ? Une explosion pour expulser le plus gênant ? C4, grenade, ça pouvait marcher. Mais est-ce que ça n’allait pas provoquer des effondrements supplémentaires ? N’étant pas spécialiste en démolition, sa perspective était limitée.
Le jeu en valait il la chandelle ?
Hailey s’approcha posant une main sur une pierre, pressant légèrement dessus, cessant dès qu’elle comprit que tout tenait en équilibre instable, que cette partie risquait de continuer de s’écrouler si l’on commençait par le bas. C’était la même histoire quand elle devait ranger des liasses de papier. Prendre la feuille du dessous n’était jamais une bonne idée. Elle leva donc le faisceau de la lampe, remontant jusqu’au plus haut, avant de redescendre, et d’observer l’intégralité du puits. L’éboulement avait pu fragiliser une autre portion de la paroi, c’était ce qu’elle espérait car tout dégager à la main était dangereux, long, et impossible dans son état. Avancer était douloureux, porter des pierres ? Elle ne se croyait pas capable.
« C’est effondré. Si on passe par là, faut virer les pierres… Et vite… Dites moi... qu’il y a une autre sortie ? ».




Double compte : Lorn Fawkes Vortimer Raven


Hailey écrit en Darkorange

Revenir en haut Aller en bas

Atlantis
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 784

Ven 22 Oct - 21:50

Atlantis
Le Croc du Néant

-



Warren Buttler

Observer l’architecture, ça avait vraiment été le dernier des soucis de Warren qui était concentré sur cette foutue bestiole. Alors, quand tout s’était effondré subitement, il ne l’avait pas spécialement vu venir. A part subir et serrer les fesses en attendant que ça passe en se demandant bien s’il n’allait pas finir enterré sous des tonnes de pierres, de boue et de flotte. Comme quoi… il suffisait d’appeler les bonnes personnes pour déboucher le puits… En tout cas, si l’architecture était le cadet de ses soucis toute à l’heure, c’était plutôt la bestiole qui le devint après coup alors qu’il se redressait sur les fesses subitement. La bestiole et le reste, car il était à deux doigts de boire la tasse quand la lumière revint dans son cerveau.
Ce fut suffisant pour qu’il se redresse et pour prendre conscience qu’il n’était pas mort, sinon entravé. La jambe sous des débris, il la sentait encore même s’il se demandait si l’adrénaline ne lui masquait pas une douleur plus importante liée à une blessure consécutive à la chute de tout ce merdier sur sa guibole.

« Putain... » grogna-t-il en se penchant avec toute sa souplesse légendaire pour déblayer les débris un à un en commençant par ceux les plus accessibles et les moins lourds. Il acheva de faire le reste en pliant le genou. Il ne sentait rien de spécial. S’il ne sentait rien de spécial, c’était qu’il n’y avait rien à sentir, non ? Il s’était dit ça toute à l’heure et au final la toubib lui avait délogé un pieux de vampire dans l'aisselle… Enfin bref, il y avait plus urgent de toute manière là tout de suite.

//...ici...ebb...ten..Schrrrr..tez ?...loie...areil...sure..chrrr...vous….dez. ….Chzzzzz….vez ?//

« Ici ça va... » répondit Warren, soulagé d’entendre Hailey, mais parasité par un bruit dans son oreille. La radio ? On aurait dit que quelqu’un disait quelque chose, mais c’était incompréhensible.

// Ici Butler, répétez… // lança-t-il dans la radio en pressant ses doigts sur son oreille, tout en se redressant péniblement sur ses deux cannes, le cul bien frais, et pas que. Son regard balaya les environs, bientôt plus clair du fait du faisceau de lampe du Caporal.

//...ation...sse...as. Je...ploie...reil...re...our...s...Schrrrrr...//
« Putain, je ne comprends rien, vous comprenez quelque chose vous ?! »
Des fois qu’ils capteraient mieux.
« J’ai plus de radio. »

Le tableau n’était pas rose. Quelque chose, l’éboulement sûrement, avait bouché le dessus du puits. Donc si l’eau montait, ils finiraient noyés tout simplement. Il y avait divers endroits depuis lesquels l’eau s’engouffrait à leur niveau, et le débit était important. Cependant, en observant l’eau qui stagnait et qui montait, il y avait des courants bizarres qui indiquaient qu’il y avait des points d’évacuations. Manifestement, ils n’étaient pas assez important pour aspirer le surplu, mais peut-être qu’ils pourraient offrir une solution pour réguler la hauteur de l’eau le temps qu’ils trouvent une solution, surtout que le caporal était allée du côté de l’entrée par laquelle ils voulaient expédier la saloperie de toute à l’heure…. qui était aux abonnées absentes pour le moment.

Warren les chercha donc en suivant le mouvement de l’eau, altéré par son propre déplacement. Ce n’était pas évident, mais l’eau ne mentait pas. Elle allait là où il y avait de l’espace.

Spoiler:
Test Warren, rapidité d’esprit. D20 + 0 + 5 (bonus profession) ( > 12 = 10 + 0 + 5 = 15). Réussite.

Butler cessa son enquête lorsqu’il faillit se faire emporter. A l’endroit où le courant se montrait plus fort, il s’y était formé un phénomène de syphon régulier, comme lorsque l’on débouchait l’évier. Sa rangers avait ripé sur la roche rendue glissante par un fin tapis d’algues. La présence de flore marine à cet endroit lui rappelait immédiatement ses cours de SEAL. S’il y avait de la vie à cet endroit et pas ailleurs, c’est parce qu’il y avait une voie d’eau naturelle sous-marine…

Silencieux, comme l’imposait sa nature, le soldat récupéra son équilibre pour examiner cette scène et vérifier qu’il ne faisait pas erreur. A l’endroit de ce syphon débutait un tunnel immergé. Il y avait moyen de s’y glisser et de quitter le puits par cet endroit. Problème, c’était se jeter dans l’inconnue.

En tant que SEAL, la situation n’était pas inconnue au soldat. Il savait comment s’y prendre. Il savait que, très naturellement, il y aurait des poches d’airs plus ou moins vastes bloquées dans les irrégularités du couloir. Il serait capable de le faire sans trop de problème. Mais les autres ?

Allait-il devoir partir en éclaireur ? Il serait peut-être trop tard, l’équipe serait noyée avant qu’il ne revienne. Alors...devait-il guider tout le groupe sous les eaux, sachant qu’il y avait une collègue inconsciente ?

Une chose était certaine, s’ils ne misaient pas sur la faille observée par Hailey, ce serait par ici qu’ils risqueraient leurs vies. Le poids de l’équipement, c’était également une question qui allait se poser...

Revenir en haut Aller en bas

Skyler McAlister
Médecin Neurochirurgien
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Bannie16
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Nationalité : Anglaise / Irlandaise

√ Gène : Aucun
√ Messages : 417

Ven 22 Oct - 21:57

Skyler McAlister
Le Croc du Néant

-


Tout se passa très rapidement avant qu’elle puisse comprendre quoi que ce soit. A peine avait-elle eu le temps de vérifier l’état de santé de Saréa, et s’être assurée d’avoir senti de faibles pulsations au niveau de son cou, qu’un grondement se fit entendre autour d’elle. La jeune femme leva les yeux, et regarda les murs du puits, avant de remarquer l’apparition de nombreuses lézardes. Le combat avait rendu l’endroit instable, et l’instant d’après, tout s’effondra non loin d’elle. La doctoresse eut tout juste le temps de couvrir le corps de Saréa du sien pour la protéger des débris, mais l’eau vint tout compliquer. Une telle pression par endroit que l’eau balaya tout sur son passage.

Skyler se sentit violemment projetée en arrière, roulant sur le sol parsemé de nombreux débris rocailleux. Sa main lâcha Saréa, et elle ferma les yeux en attendant que ce moment passe. Elle ignorait où elle se trouvait, jusqu’à ce que sa route rencontre un rocher plus gros que les autres, qui l’arrêta dans son élan. Sa tête vint frapper la surface avec violence, plongeant ainsi la jeune femme dans l’inconscience.

Une obscurité. Le froid. L’eau. Des bruits et des sensations d’abord lointains, puis qui commencèrent à devenir un peu plus présents à mesure que Skyler reprenait conscience. Les yeux toujours clos, elle resta immobile pendant quelques instants, sans comprendre ce qui venait de se passer. Sur le coup, elle ne savait même pas où elle se trouvait, ayant complètement oublié la mission, le monstre, le puits, et l'effondrement. Elle se rendit simplement compte qu’elle était allongée. Et qu’elle avait froid. Un grésillement se fit entendre dans son oreillette. D’abord lointain, puis plus fort. Bien qu’elle ne comprenait rien du tout, tant la conversation était hachurée. Alors, la jeune femme se fit violence, et ouvrit les yeux.

Ses lentilles lui permirent de voir le plafond au-dessus d’elle, mais rien d’autre. Plus de lumière, comme si l’entrée du puits n’existait plus. La respiration rapide, le coeur battant la chamade, Skyler tenta de se redresser, mais elle poussa un gémissement plaintif. Son corps lui faisait mal par endroit, mais visiblement sans trop de gravité. Son périple causé par le geyser lui avait fait gagner plusieurs hématomes, mais rien de bien méchant. Par chance. Cependant, ce qui l’inquiétait le plus, ce fut cette violente migraine qui la submergea, l’obligeant à se rallonger en serrant les dents pour étouffer un cri. Quelques secondes plus tard, la doctoresse retenta l’expérience, et se redressa plus lentement, bien que son mal de tête était toujours aussi présent. Maintenant qu’elle était assise, Skyler ferma les yeux et respira profondément pour calmer un peu cette douleur. Elle refusait de bouger avant d’y parvenir. Une fois cette migraine s'atténua légèrement, elle regarda autour d’elle, prenant enfin conscience de son environnement. Elle se souvint alors de l’effondrement. C’était le chaos tout autour d’elle. Le froid qu’elle ressentait provenait de ses vêtements mouillés et alourdis par l’eau, dont le niveau montait peu à peu par les parois fissurées de la roche. Balayant les alentours du regard, Skyler aperçut le corps de Saréa non loin d’elle. L’inquiétude de la jeune femme grandit alors qu’elle cherchait à se lever pour se diriger vers sa collègue médecin. La savoir en vie avant l'effondrement était une chose. Mais dans quel état se trouvait-elle maintenant ?

Le corps de Skyler était endolori et engourdi, la jeune femme ne parvint pas à se lever. Sans oublier que son mal de tête était toujours aussi violent. Mais oui, elle s’était cognée juste avant de sombrer dans l’inconscience. Sa main parcourut alors son visage, son front, son cuir chevelu mouillé pour voir si elle était blessée. Lorsque ses doigts passèrent au-dessus de son sourcil gauche, Skyler poussa un nouveau gémissement, et elle regarda sa main. Le liquide sombre et poisseux qui s’y trouvait ne laissait aucun doute. Elle s’était cognée à cet endroit, et la chair s’était entaillée, saignant suffisamment pour couler le long de son visage. Mais elle ne pouvait pas se préoccuper de ça pour le moment. Sa priorité était Saréa. la jeune femme entendit les voix de Warren et d’Hailey au loin. Au moins, ils étaient vivants.

C’est là qu’un mouvement capta son attention. La bestiole qu’ils avaient eu tant de mal à abattre était toujours là. Sans sa couleur luisante, il n’aurait pas été possible de la remarquer. Elle profitait de sa petite taille pour se glisser entre les pierres, cherchant à fuir l’équipe en progressant sur la zone effondrée. Nombre de ses petites flagelles trainaient mollement, en suspension dans l’eau, signe d’une très mauvaise santé. Dans un dernier effort, la bestiole parvient à se glisser entre plusieurs pierres pour y disparaître pour de bon.

Observant ce qui restait du monstre disparaitre, la jeune femme soupira de soulagement. Même si la créature était encore vivante, elle n’était plus une menace, c’était le principal. Renonçant à se lever pour le moment, et faisant fit de sa migraine, Skyler se déplaça à quatre pattes pour se diriger vers le corps du médecin, barbotant dans l’eau qui continuait de monter lentement, mais sûrement. Arrivée à sa hauteur, elle chercha sa lampe dans une poche de son gilet tactique, la sortant fébrilement car ses mains tremblaient un peu à cause du froid. Ou peut-être à cause de sa blessure qui pouvait être plus importante que ce qu’elle pensait ? Peut-être avait-elle une commotion cérébrale ? Elle entendit la voix de Hailey de l’autre côté de ce qui restait du puits.

« Tout le monde va bien ? »

« Ca va … pas trop de casse ... »

« Ici ça va... » compléta le soldat.

« Je bouge encore mais… Me demandez pas un marathon. » précisa Hailey, préférant être claire sur sa situation.

« D’accord » dit simplement Skyler, rassurée de savoir que tout le monde allait bien.

La doctoresse alluma ensuite sa lampe, et commença à ausculter Saréa, tout en vérifiant si elle sentait toujours un pouls.

Spoiler:
Test Skyler, médecine traditionnelle. D20 + 5 ( > 12 = 19 + 5 = 24). Succès.

Au début, Skyler crut rêver. A cause de l’eau, elle ne parvenait pas à déterminer le volume de sang que perdait sa patiente. Sa chemise portait les impacts très nets de trois balles de P90. Deux au niveau de la poitrine et un à l’épaule. Pourtant, en écartant les vêtements, McAlister ne trouva strictement rien. A la place, l’aspect violacé de profonds hématomes en formation recouvrait la peau de l’espionne. Il lui fallu un peu de temps pour trouver une explication plausible et fouiller loin dans sa mémoire.

Elle avait déjà entendu parler d’une technologie, déjà existante sur Terre, que l’on avait essayé d’améliorer sur Atlantis. Les fameux vêtements pare-balle. Comme dans cette émission où un type se mettait une balle de revolver dans son costard tout neuf. On ne disait pas qu’il avait réduit la charge de poudre et qu'il gardait bonne mine pour la publicité. Si cette tenue particulière était capable d’arrêter une balle, ce n’était pas la même chose concernant la force cinétique : l’onde de choc à l’impact.

Skyler ne pouvait pas savoir ce qui avait motivé Atlantis à équiper Saréa de la sorte. Peut-être avait-elle besoin d’une protection limitée induite dans ses vêtements, sans gilet pare-balle apparent. Le résultat était discutable. Ca lui avait sauvé la vie, dans un sens. Mais le calibre d’un P90 n’avait pas été conçu pour donner des caresses. Ces trois impacts s’étaient transformés en trois énormes coups de masse dans la poitrine.

A l’examen, McAlister ne tarda pas à découvrir deux côtes cassées et une hémorragie interne qu’elle ne pouvait pas traiter ici. Son expérience, ainsi que son instinct, demeuraient ses derniers outils de diagnostic. L’état de Saréa était critique mais pas perdu. Il y avait encore une chance de la sauver.

Pour preuve, l’espionne reprenait conscience. D’une manière très limitée, ne cherchant qu’à échapper à la lumière que le médecin lui mettait dans les yeux. Elle poussa une plainte très faible tout en écartant son visage. Elle était encore vivante...et elle pouvait être sauvée. Skyler tenta de la rassurer, malgré son état de santé très préoccupant.

« Ne bougez pas, restez tranquille. Je m’occupe de vous. »

La doctoresse se rendit compte qu’elle ne pouvait rien faire pour Saréa sans son matériel. Matériel qui se trouvait actuellement au laboratoire du scientifique, car elle était simplement sortie pour prendre l’air. La petite trousse qu’elle portait ne contenait rien de ce qui pouvait l’aider. Au vu du rythme cardiaque de l’espionne, la jeune femme parvint à déterminer combien de temps il lui restait à vivre, et jeta un oeil à sa montre pour retenir l’heure du début du compte à rebours.


LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 236729Sanstitre32


DC : Kyle Hawkins - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF

Revenir en haut Aller en bas

Atlantis
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 784

Ven 22 Oct - 22:39

Atlantis
Le Croc du Néant

-



Warren Buttler

« C’est effondré. Si on passe par là, faut virer les pierres… Et vite… Dites moi... qu’il y a une autre sortie ? ».

Warren resta près du siphon qu’il observait. Il alla même voir un peu sous l’eau pour voir ce dont il retournait réellement, sans pour autant s’engouffrer dans le tunnel. Le courant était fort mine de rien, et s’il entrait là dedans, il doutait de parvenir à revenir vers cette salle. Il allait falloir prendre une décision rapidement. Il reporta son attention sur Hailey qui posait justement la question.
« Potentiellement ici, mais ça s’avère compliqué. C’est de l’apnée forcément. » indiqua-t-il sans y mettre les formes, comme toujours.

Au moment où Warren remonta pour annoncer qu’il y avait peut être une sortie, bien que dangereuse, Skyler tourna la tête dans sa direction, en désignant Saréa.

« Il faut vite sortir d’ici, elle a encore environ une heure devant elle si je ne l’opère pas ! »

L’idée de nager en apnée sans savoir où aller n’était pas du goût de Skyler, surtout avec sa patiente gravement blessée. Mais avaient-ils un autre choix ?

« Il n’y a pas d’autre sortie ? »

« Bah… Je crains que si on touche à l’éboulis… On se prenne tout sur la gueule… Et franchement… J’ose pas imaginer derrière. ». Hailey sortit le détecteur lantien de sa poche, tapotant sur les commandes en tremblotant, observant ce que l’appareil pouvait lui apprendre. Les signes de vies disparaissaient, progressivement, rappelant, si c’était nécessaire, que la chasse avait toujours court dans les ombres de la nécropole. Hailey soupira. Elle n’en tirerait pas grand chose, mais elle pourrait toujours déterminer si elles approchaient de formes de vie. Ce n’était pas si mal.

« Elle peut faire de l’apnée en étant inconsciente doc ? Parce que sinon le problème est réglé... » s’enquit Warren.

« Elle a repris un peu conscience, mais ce n’est pas la grande forme. Elle comprend ce que je dis, elle saura retenir sa respiration si je le lui demande. »

« Je.... ». Commença Hailey, se mordant la joue pour s’empêcher de demander “je ne l’ai pas tué ?”. Elle en était heureuse et en même temps elle s’en voulait toujours. « D’accord… . »

« Ok, mais on ne va pas s’emballer les enfants, parce que c’est un trou d’eau là dedans, avec un courant assez fort. Il y aura certainement des poches d’air tout au long du parcours, mais il faudra les trouver, sans paniquer. Si on y va en plusieurs fois, il ne faudra pas les amenuiser non plus trop longtemps pour laisser de l’air aux copains derrière. Surtout, il va falloir faire un choix sur ce que vous laissez là et ce que vous emportez, et va falloir aussi qu’on cause sur vos compétences en natation vu l’état dans lequel vous êtes. Sans ça, c’est que de la brasse coulée. » tenta-t-il de dédramatiser sur la fin de son petit laïus.

« De la brasse noyée plutôt... »

Revenir en haut Aller en bas

Skyler McAlister
Médecin Neurochirurgien
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Bannie16
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Nationalité : Anglaise / Irlandaise

√ Gène : Aucun
√ Messages : 417

Ven 22 Oct - 22:47

Skyler McAlister
Le Croc du Néant

-


Skyler écouta attentivement les directives de Warren par rapport à ce qu’il avait découvert, et cela ne l’enchanta pas. Elle soupira, et ne parvint même pas à avoir un sourire à la remarque d’Hailey, car elle avait peur de ce qu’ils allaient devoir entreprendre. Nager sous l’eau sans connaître le chemin, c’était très risqué. Mais ils n’avaient pas d’autre choix. Il n’y avait hélas pas d’autre sortie. Et il fallait faire quelque chose pour sauver Saréa, et vite. Sans oublier eux-même, car rester au fond de ce puits qui pouvait s'effondrer entièrement à tout moment n’était pas non plus une solution.

« D’accord » consentit à dire le médecin, pas sûre d’elle.

Skyler regarda sa patiente, qui l’observait de ses yeux mi-clos. Elle prit sa main dans la sienne, et la serra doucement, avant de lui expliquer la situation.

« Ecoutez, on n’a pas d’autre choix que de nager sous l’eau pendant quelque temps, pour sortir d’ici. Vous allez devoir retenir votre respiration quand ça arrivera. »

La doctoresse hésita quelques instants, puis elle retira son gilet tactique. Devoir le laisser ici ne la rassurait pas, surtout avec les nombreux ennemis qu’il y avait à l’extérieur. Mais si elle coulait à cause de lui, les autochtones et les Geniis seraient le dernier de ses soucis. Délestée de ce poids, Skyler glissa tout de même dans ses poches de pantalon et de veste les barres de céréales, le GDO, la petite lampe torche et la trousse de secours. Heureusement, son sac à dos médical n’était pas ici, elle aurait été obligée de l'abandonner également. Quant à son holster de cuisse, la jeune femme le garda, bien qu’il était vide. Le pistolet paralysant wraith se trouvait quelque part sous les décombres, impossible de savoir où il était. Lorsqu’elle fut prête, la doctoresse se leva prudemment, vacillant légèrement à cause de sa blessure à la tête qui continuait de saigner. Mais elle avait encore les idées claires. Pour le moment. Elle se reprit en respirant le plus calmement possible pour atténuer sa migraine, avant de se tourner vers les deux militaires.

« J’ai mal partout et j’ai une blessure à la tête, mais je sais nager. Je pratique régulièrement la natation sur la cité. Ça ne devrait pas être un problème, enfin j’espère. »

Skyler regarda Saréa. Vu son gabarit, elle n’aurait pas suffisamment de force pour maintenir l’espionne dans l’eau, surtout s’il y avait du courant. Mais même si les deux militaires étaient également blessés, la jeune femme reporta son attention sur eux.

« Est ce que quelqu’un pourra la prendre et l’aider à nager ? Je ne m’en sens pas capable. »

« Je vais m’occuper de la prendre avec moi. Je pense que vous, vous devriez garder un oeil sur le Caporal, sauf votre respect caporal, mais vous avez pris chère. Surtout si on y va en une fois. » observa Warren.

Skyler jeta un œil rapidement à Hailey, puis elle reporta son attention sur Warren, avant d’acquiescer d’un petit hochement de tête.

« D’accord. »


LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 236729Sanstitre32


DC : Kyle Hawkins - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF

Revenir en haut Aller en bas

Atlantis
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 784

Ven 22 Oct - 22:49

Atlantis
Le Croc du Néant

-




EQUIPEMENT HAILEY:

Tenue :

- Uniforme d'exploration BDU noir.
- gilet tactique MOLLE
- Casque
- Chapeau pliable, dans une poche de pantalon
- sac à dos (30L)
- sacoche d'outils comprenant : jeux de clefs et clefs à pipe, tournevis à têtes modulables (plat, cruciforme, carré, étoiles et autres bizarreries), clefs BTR, pinces et pinces coupantes, scotch isolant électrique, quelques dominos et un petit mètre de fil électrique.

Accessoire technique :

- oreillette radio A1
- Jumelles
- lentilles de vision nocturne

- Détecteur de vie
- ordinateur portable autonome

Accessoires divers :

- 10 serflex
- 2 gourdes
- boussole
- 2 cyalumes
- lampe tactique
- carnet, 1 crayon et 1 stylo à encre noir
- barres céréales et petits gâteaux.
- café soluble et une tasse

- 2 rations
- 1 couverture survie

- 1 oreiller gonflable


Armes :

- colt 1911 : 1 chargeur en magasin, 5 de réserve
- P90 + 4 chargeurs
- couteau de survie
- 2 grenades à fragmentation
- 1 fumigène

Equipement gardé par Skyler:


- Nouvel uniforme d'exploration couleur noire (pantalon, tee shirt, veste et rangers)
- Gilet tactique MOLLE MK 2 couleur noire
- Oreillette pour la radio
- Lentilles de vision nocturne

Dans les poches du pantalon et de la veste :

- 01 lampe torche
- 03 barres de céréales
- 02 rations de survie
- 01 petite trousse de secours
- 01 GDO

Armement :

- 01 pistolet incapacitant Wraith dans un holster cuisse


Equipement Warren:


- Uniforme d'exploration BDU noir.
- Gilet tactique avec système MOLLE.
- Oreillette Radio A1
- Lentille de vision nocturne
- Casque lourd.
- Sac à dos.

Gilet tactique :
- Serflex
- Cyalume
- Lampe de poche
- Lunettes de soleil
- Boussole
- Papiers persos
- Gourde

Armement :
- Jericho 941
- M110 SASS chambré avec des balles blindées standards (bipied rétractable, lunette grossissante)
- MP-7 compact pour alterner avec le fusil de précision si besoin est.
- Couteau Standard
- Poignard de Survie
- Grenade Frag x2

Sac à dos :
- Jumelles
- Gourde
- Ration x2
- Barre Choco x3
- Couverture de Survie
- Casquette


Le niveau de l’eau atteignait quasiment le nombril à présent. Il était devenu plus compliqué de se déplacer. L’humidité ambiante, que l’on n’aurait cru pouvoir empirer, l’était bel et bien. Difficile de respirer sans sentir ses poumons s’emplir de cette fraîcheur perverse et caractéristique. L’inéluctabilité, le danger progressif et inarrêtable : tout cela se matérialisait à la vue de tous.

L’envergure du syphon avait également progressé, de même que le courant qui y circulait aux abords. S’y rendre demandait un petit travail d’équilibre, surtout avec ces algues qui menaçaient de vous faire chuter à tout moment.

Pour donner l’exemple et pouvoir récupérer l’espionne dans de bonnes conditions, Warren se mit à l’eau en premier, trouvant de bons appuis pour rester en surface malgré sa présence dans le syphon. Skyler l’imita, et retint son souffle à cause du froid de l’eau qui submergea son corps. C’était si désagréable, ils ne pourraient pas rester des heures dans cette eau glacée. Une fois qu’elle fut entièrement immergée, la jeune femme eut une respiration rapide, le temps de s’habituer à cette différence de température, tremblant légèrement, avant de suivre le militaire jusqu’au corps de l’espionne. Avec l’aide de Skyler, Saréa gagnait peu à peu les bras de Warren, flottant comme si elle faisait la planche.

Pourtant, malgré son inanité, l’espionne restait brièvement consciente de son environnement. L’une de ses mains se cramponnait faiblement, et désespérément, à l’uniforme de Skyler. Le subconscient de la jeune femme suffisait à lui faire prendre conscience du danger. Et lorsqu’elle déduisit la profondeur plus importante sous son corps, le courant qui se montrait plus agressif, elle sut qu’elle allait se retrouver sous l’eau.

Skyler lui en avait pourtant parlé. Mais c’est à cet instant qu’elle réalisait quel risque insensé l’équipe allait prendre. Ils allaient tous plonger sous l’eau sans savoir où ça sortait...ni même s’il y aurait de l’oxygène au voyage. Saréa se mit à trembler d’angoisse malgré son état. Au travers de ses yeux mi-clos et faiblards, on y décelait de la terreur. Ses lèvres s’entrouvrirent pour laisser échapper une phrase mortifiée.

« Laissez-moi...là... » lâcha-t-elle d’une voix à peine audible. « J’suis…..un….boulet. »

Skyler était restée très proche de Saréa pour aider Warren à la maintenir correctement. Elle entendit ces quelques mots dans un murmure, et remarquai la terreur de la jeune femme. Pourtant, malgré son état préoccupant, et la faible chance de succès qu’ils avaient de sortir de là vivants, la doctoresse ne pouvait pas se résoudre à l’abandonner. Elle secoua la tête, agrippant la main de Saréa dans la sienne.

« On ne vous abandonnera pas, d’accord ? Vous venez avec nous ! »

Skyler serra la main de l’espionne.

« On va s’en sortir … tous ensemble ... » lui dit-elle d’une voix un peu tremblante à cause du froid qui commençait lentement à se faire sentir.

« Vous inquiétez pas, ça va bien se passer. » confirma Warren en restant tout proche d’elles et en la maintenant à la surface. « Nous n’allons pas rester longtemps là dessus, c’est le temps de progresser. Nager nous réchauffera un peu mais il ne faudra pas traîner. Personne ne reste en arrière. »

La doctoresse tourna son regard pour chercher Hailey. Elle la vit en train de se débarrasser de son matériel, et un détail lui sauta aux yeux. Elle s’adressa à Warren, lâchant la main de Saréa.

« Attendez moi, je reviens. »


Revenir en haut Aller en bas

Hailey Spalding
Caporal
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Banniz10
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Date de naissance : 25/08/1992
√ Nationalité : Américaine

√ Gène : ATA
√ Age : 29
√ Messages : 477
√ Localisation : Parmi les étoiles....

Liste de vos DC : Lorn Fawkes

Ven 22 Oct - 22:50

Hailey Spalding
Le Croc du Néant

-




L’eau montait, et plus elle la fixait, plus Hailey se demandait si sa respiration suivrait. Elle n’arrivait toujours pas à respirer correctement, inspirer lui était douloureux. Retenir sa respiration était-il seulement possible ? Elle se délesta du gros de ses affaires, abandonnant le gilet tactique, le P90 et les chargeurs de ce dernier, vidant ses poches de l’encombrant. Adieu biscuits, café, gourdes et ordinateurs. Elle conservait ses outils, car une petite voix lui disait qu’elle en aurait probablement besoin, même si c’était un poids certain. Un tournevis, cela sauvait souvent la mise. Les jumelles disparurent également. Elle n’avait plus besoin de voir loin. Elle voyait très bien avec ses yeux, dans la pénombre, que leur destinée prenait un tournant désagréable. Le cyalume en main, la lampe dans une poche soigneusement fermée, emprisonnant comme toutes les autres ce qu’elle avait choisi de conserver, elle prit son scotch et entoura copieusement l’un d’eux autour de son poignet. Elle rangea le scotch et s’avança vers l’eau tourbillonnante, poussant un petit cri de douleur quand l’eau la heurtait, lui faisant perdre l’air qu’elle tentait d’emmagasiner, l’obligeant à reprendre une nouvelle bouffée d’air, inspirant au maximum, bloquant sa respiration, les larmes aux yeux.
Brusquement, échappant à tout contrôle, une partie de son corps se mit en branle. Avant qu’elle ne puisse réagir, un douloureux hoquet lui contracta la gorge. Hailey se plia en deux et vomit de la bile. Lorsque le dernier haut le coeur fut passé, elle s’essuya la bouche, tremblotante. Elle ne comprenait pas pourquoi son estomac recrachait son contenu. Vomir pour rien, c’était plutôt le genre de signe qui voulait dire d’aller à l’hôpital mais pour cela… Il fallait encore qu’il y en ait un. La traversée serait héroïque. Si elle passait du moins. Elle adressa un regard aux autres puis s’apprêta à plonger à leur suite.

Skyler nagea jusqu’à Hailey, assez difficilement avec le courant, mais elle parvint à agripper la militaire. Elle avait bien vu la nausée de la jeune femme, et son inquiétude grandit à son égard, car elle ignorait si Hailey était blessée.

« Cyalume et scotch ? » demanda Hailey, la bouche pâteuse.

La doctoresse acquiesça d’un hochement de tête à la question de la jeune femme. Visiblement, elles avaient eu la même idée.

« Oui, je me suis dit que ça nous aiderait à nous suivre sous l’eau plus facilement qu’avec une lampe. Butler en a un, je crois. Moi non. »

Skyler tourna la tête pour voir où en étaient Warren et Saréa, avant de reporter son attention sur Hailey.

« Vous allez bien ? Vous êtes blessée ? »

Il suffisait parfois d’une simple question venue d’une source extérieure pour subir une prise de conscience. Si Hailey avait supposément une réponse toute faite prête à sortir, son esprit fit une liste complète de toutes les saletés qu’elle avait encaissées jusqu’à maintenant. Rien ne s’était déroulé comme prévu depuis qu’elle avait foutu les pieds dans ce mausolée. Il lui avait suffit de croiser le regard luisant d’un des gardiens pétrifiés et, juste après, ça avait été une série de déconvenues. Des atteintes physiques. Et également psychologique. En ayant fait détonner accidentellement un contenant volatil qui emportait des vies civiles. L’état de Saréa imputable à son P90.
Entre l’instinct de survie qui la faisait fonctionner sur les nerfs et l’adrénaline encore présente, en partie, dans son organisme : difficile de donner une réponse claire à cette question. Hormis le fait qu’elle voulait s’en sortir vivante comme tout le monde.
Mais il y avait effectivement une chose qu’elle notait. Un élément que la seule question de Skyler mettait en lumière et qu’elle n’avait pas relevé jusqu’à présent.
Hailey sentait qu’elle avait perdu ses repères spatiaux. Si on lui demandait quid de la droite et de la gauche, elle aurait besoin de quelques secondes de réflexion pour répondre à quelque chose d’aussi élémentaire. Inquiétant ? Ou cause directe d’un épuisement ?
Le plus surprenant, c’est que c’était récent.

« T’as vu ma tronche ? Je pète la forme… Dur de respirer, la droite c’est où ? Des ennuis du genre... »




Double compte : Lorn Fawkes Vortimer Raven


Hailey écrit en Darkorange

Revenir en haut Aller en bas

Skyler McAlister
Médecin Neurochirurgien
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Bannie16
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Nationalité : Anglaise / Irlandaise

√ Gène : Aucun
√ Messages : 417

Ven 22 Oct - 23:03

Skyler McAlister
Le Croc du Néant

-


Skyler fronça les sourcils, entendre cette liste étrange de symptômes ne lui disait rien qui vaille.

« Ca fait longtemps que vous ressentez ça ? »

« Pas vraiment. Je sais pas... »

« Vous vous sentez capable de nager sous l’eau ? »

« Je…Ca devrait le faire ? Je crois ? Enfin… Y a pas le choix non ? »

« Je vais vous aider à nager. Venez ! »

Skyler guida Hailey jusqu’à Warren, pour qu’ils placent tous les deux leur cyalume au niveau du bras, avant de rendre le scotch à la militaire. Alors qu’elle dirigeait le faisceau de sa lampe pour mieux voir sur Hailey, la doctoresse remarqua quelque chose au niveau de la tête de la jeune femme. Elle vit une importante quantité de sang qui s’était coagulée il y a peu de temps. Sa blessure à elle au front était faiblement abandonnante par rapport à ça, comme si Hailey s’était récemment cogné la tête, de façon violente. Comment pouvait-elle être encore en vie ? Skyler ignorait que la militaire avait un casque auparavant, et que cet objet lui avait sauvé la vie, bien qu’elle ne l’avait plus maintenant. Cela pouvait expliquer les symptômes qu’elle avait décrit.

« Vous vous êtes cognée la tête ? »

« Oh… Un zombie… Il a voulu me fendre le crâne… Et y a eu le sol… Disparu et pouf moi ici… Alors peut être pas qu’une fois… »

« D’accord ... » commença à dire Skyler, en tentant d’examiner la tête de la militaire, pour voir l’état de sa blessure. Mais dans ces conditions, c’était difficile de l’examiner, il fallait attendre. « Vous n’auriez pas dû retirer votre casque. Vu les symptômes que vous avez décrit, je pense que vous souffrez d’un traumatisme crânien important. Il vaut mieux que vous remettiez votre casque pour la traversée sous l’eau, jusqu’à ce que je puisse vous examiner. »

« Plus d’un kilo… Avec l’eau… Et… Il est… Je sais plus… »

Skyler regarda autour d’elle, balayant la surface de l’eau avec le faisceau lumineux. Elle aperçut alors le casque non loin d’eux, et s’en empara pour le tendre à Hailey.

« Le voilà. Je sais que c’est lourd, mais je ne peux que vous conseiller de le remettre. Les casques sont une sorte de protection contre les traumatismes crâniens, les retirer sans recevoir des soins adaptés aggravent généralement la blessure. »

« Oui… Enfin… Je... »

Hailey prit le casque, tentant de le poser avec le plus de douceur possible sur sa tête mais le simple contact était devenu intolérable. L’enlever avait été comme une délivrance, la libérant temporairement d’un étau, mais désormais le supporter lui était difficile. Il appuyait sur la blessure. Le niveau de l’eau l’empêchait de l’ajuster correctement. Elle devait le faire tout en luttant contre cet élément liquide. Elle le remit au mieux, les larmes aux yeux, serrant les dents pour ne pas hurler, et boire la tasse, remit la sangle sous son menton et la douleur ne lui parut pas s’atténuer. Le bord appuyait sur la plaie, le casque était légèrement de travers.

« Ca va… Le faire... » dit-elle à Skyler, l’air tout sauf convaincue mais elle voulait à tout prix quitter cet endroit et juste s’endormir, oublier la douleur.

Skyler acquiesça, rassurée, avant de regarder Warren.

« Je crois qu’on est prêtes à y aller » dit-elle en grelottant légèrement.


LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 236729Sanstitre32


DC : Kyle Hawkins - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF

Revenir en haut Aller en bas

Atlantis
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 784

Dim 24 Oct - 17:56

Atlantis
Le Croc du Néant

-




Il suffisait de se laisser glisser. Cesser de lutter contre le courant du syphon, c’était aussi simple que ça. Successivement, Warren, Saréa...puis Skyler et Hailey...furent engloutis par les flots toujours plus dense et profonds. Ils vivaient soudainement l’un de ces faits divers, dans un journal, lorsque des kayakistes avaient vécu le drame. Dans une cascade plus agressive qu’à l’accoutumée, l’un d’eux chavirant par-dessus bord, et qu’il ne remontait pas. Un second saute à l’eau pour le sauver et il ne remonte pas à son tour. Parce que l’eau, sans qu’ils ne le sachent, formaient en son sein un rouleau perpétuel. Comme une machine à laver qui piégeait les pauvres victimes.

Pour eux, ça avait commencé comme ça, et l’équipe vivait la même expérience. Le courant les absorba et les poussa profondément dans un creux à travers la roche. Au début, le passage fut rassurant. Les équipiers émergèrent à la surface d’une rivière vigoureuse qui s’évacuait par un tunnel creusé par l’eau, sur des centaines de milliers d’années. Un peu à la manière d’une grand toboggan de piscine, sinueux et aléatoire, qui vous faisait passer dans une structure sombre. Il fallait simplement se tenir à la surface et respirer. L’air qui s’y trouvait, c’était en partie la raison pour laquelle il y avait ce syphon au-dessus de leurs têtes.

Mais tout ça ne dura pas bien longtemps.
Skyler vit Warren disparaître brusquement, comme si un requin invisible l’avait happé par les jambes. La doctoresse avait à peine eu le temps de prendre une inspiration que ce fût son tour. Et cette fois, cette fois, l’eau prit des directions différentes. Les équipiers se mirent à tourbillonner sur plusieurs axes. Il s’en fallut de peu que le SEAL perde sa prise sur Saréa, laquelle manqua de paniquer en agitant mollement ses bras, à la recherche de l’endroit. Une notion spatiale quasiment devenue superflue.

Les cyalumes de chaque équipiers permirent de s’y retrouver. Mais à présent, ils étaient définitivement noyés dans un bassin dont le courant s’affaiblissait. Le tunnel était très large, on aurait pu y installer une rame de métro. Hailey était en souffrance, quelques bulles quittèrent sa narine droite contre sa volonté et glissèrent de côté. Signe que la jeune femme n’était pas dans le bon sens.

Ces bulles remontèrent jusqu’au plafond. Là, il n’y avait plus d’atmosphère. Rien, si ce n’est des “flaques” piégés de manières éparses dans les irrégularités de la roche. Pour leur montrer l’exemple, et parce que Saréa était bien moins endurante que l’équipe, Butler alla se coller contre le plafond et guida la jeune femme. Tant bien que mal, il lui fit orienter son visage pour que ses lèvres rencontrent cette bulle à peine plus grosse que le poing. Et elle l’absorba.

Warren fit la même chose à côté. Après avoir évacué un peu de son air, à un endroit différent, il approcha ses lèvres d’une grosse bulle et l’absorba.
C’était un jeu d’anaérobie en alternance. Respirer en essayant de trouver de la ressource progressivement et de la partager.

Ensemble, ils prirent connaissance de leur environnement. Le couloir se divisait déjà. Une autre branche, plus petite, semblait être à l’origine du courant qui les aspirait. Mais devant eux, la rame de métro s’agrandissait un peu plus, avec davantage d’oxygène à disposition.
Fallait-il se séparer du courant et profiter d’une ressource plus importante ? Ou bien s’aventurer dans un conduit plus petit et bien facile d’accès ?


Revenir en haut Aller en bas

Skyler McAlister
Médecin Neurochirurgien
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Bannie16
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Nationalité : Anglaise / Irlandaise

√ Gène : Aucun
√ Messages : 417

Dim 24 Oct - 18:00

Skyler McAlister
Le Croc du Néant

-


Avec beaucoup d’appréhension et de crainte, Skyler regarda Warren disparaître sous l’eau avec Saréa, s’engouffrant dans ce trou qui mènerait peut-être le groupe à leur liberté. Ou à leur mort. Mais avaient-ils un autre choix ? Ils étaient piégés ici, au fond du puits qui se remplissait de plus en plus. Aucune autre sortie, le néant les entourait, et bientôt, ils n'auraient plus d’air. La doctoresse jeta un dernier regard à Hailey, avant de prendre une profonde inspiration pour suivre le militaire. Elle frissonnait, et la froideur de l’eau était très désagréable. Lorsqu’elle immergea sa tête en fermant les yeux, sa migraine devint plus violente, et la jeune femme dut patienter quelques secondes pour l’attenuer un peu. Lentement, elle ouvrit les yeux, cherchant de quoi se guider, un repère, quelque chose, pour pouvoir nager. Dans ce trou qui s’enfonçait dans la terre, elle aperçut la lueur du cyalume de Warren. Sans attendre, Skyler le suivit, tout en s’assurant régulièrement que Hailey la suivait. Le point positif, c’était qu’elle se réchauffait un peu en nageant. Le courant l’entraînait en avant, il était difficile de lutter contre ça. La peur de manquer d’air envahit la doctoresse, tandis qu’elle tâtonnait les parois pour essayer de s’orienter et de progresser. Après plusieurs mètres, le conduit s'agrandit, et Skyler parvint à faire surface, toujours guidée par le cyalume de Warren. Sa tête sortit de l’eau, et elle prit une bouffée d’air comme si elle était en train d’en manquer. A vrai dire, ce passage n’avait duré qu’une vingtaine de secondes, peut-être. Pas assez pour se noyer. Mais le cauchemar ne faisait que commencer. Hailey apparut aux côtés de la jeune femme. Connaissant son état de santé, et maintenant que les lieux le permettaient, Skyler attrapa sa manche pour l’aider à se maintenir à flot. Du groupe, elle était la seule personne à être indemne, malgré sa blessure à la tête. Mais les deux militaires étaient sérieusement blessés, et Saréa, n’en parlons même pas. Skyler s’inquiétait beaucoup pour elle, mais dans ces conditions, elle ne pouvait rien faire pour aider l’espionne. Si ce n’était la faire sortir d’ici, et la ramener rapidement à l’église pour tenter de lui sauver la vie.

Le petit groupe resta ensemble, tandis que le courant les entrainait toujours plus loin dans les entrailles de la terre. Par chance, pour le moment, ils avaient une poche d’air, et suffisamment d’espace pour ne pas se cogner la tête contre le plafond. Mais toute bonne chose a une fin, et Skyler semblait apercevoir un cul de sac devant eux, juste avant que Warren et Saréa ne furent engloutis par les flots. L’instant d’après, la doctoresse eut à peine le temps de retenir sa respiration qu’elle disparut à son tour, suivie de Hailey.

S’orienter devint difficile, Skyler tourna sur elle-même, entraînée par le courant. Puis, ce dernier s’atténua un peu, il fut plus facile de nager. La doctoresse eut alors une idée, elle sortit sa lampe torche, l’alluma, et balaya les lieux. Mais sous l’eau, le faisceau lumineux était très faible et à courte portée. Regardant autour d’elle, la jeune femme vit Warren nager vers le plafond avec Saéra, là où se trouvait quelques petites poches d’air. Sans attendre, Skyler attrapa le bras de Hailey, et la guida également jusqu’au plafond pour qu’elle puisse bénéficier de cette minuscule zone d’oxygène. La doctoresse fit de même juste à côté. C’était bien peu, mais cela lui permit de ne pas se noyer. L’air était un bien précieux auquel la jeune femme n’abusa pas, au cas où elle en aurait besoin plus tard. Même si elle était terrorisée à l’idée de se noyer, elle fit un effort colossal pour ne pas vider cette petite poche de tout son oxygène. Retenant son souffle, Skyler plongea à nouveau, et regarda autour d’elle pour étudier l’endroit où ils se trouvaient. Il semblait y avoir un chemin principal, large, avec un courant faible et de nombreuses poches d’air au plafond. Mais également un conduit assez étroit, où le courant gagnait en intensité. Peut-être y avait-il moins d’oxygène, de ce côté-là ? Cependant, le courant devait bien conduire quelque part, non ? Cruel dilemme. Où fallait-il aller ? Fallait-il prendre le risque de nager dans des eaux sans courant avec de l’oxygène en réserve, et peut être terminer dans un cul de sac ? Ou bien fallait-il s'aventurer dans ce conduit étroit, se laisser guider par le courant, pour n’y trouver que la noyade … ou bien l’air libre s’ils avaient de la chance ? Le choix était difficile, et Skyler orienta son visage d’un côté puis de l’autre. Quel chemin fallait-il prendre ? La jeune femme réfléchit, puis elle attira l’attention de Warren avec sa lampe torche, avant de lui désigner le conduit étroit où le courant était plus rapide. Ainsi, elle lui montrait ce qu'elle-même avait choisi, attendant l’avis des autres.


LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 236729Sanstitre32


DC : Kyle Hawkins - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF

Revenir en haut Aller en bas

Hailey Spalding
Caporal
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION Banniz10
√ Arrivée le : 09/09/2018
√ Date de naissance : 25/08/1992
√ Nationalité : Américaine

√ Gène : ATA
√ Age : 29
√ Messages : 477
√ Localisation : Parmi les étoiles....

Liste de vos DC : Lorn Fawkes

Dim 24 Oct - 18:02

Hailey Spalding
Le Croc du Néant

-




Harassée par la fatigue, assommée par la douleur, Hailey se glissa dans le courant à la suite du groupe, non sans avoir regardé le puits effondré une dernière fois en se disant qu’elle pourrait aussi bien rester là, que cela ne changerait pas grand chose. Elle se laissait plus ou moins portée, ménageant ses efforts, luttant pour ne pas sombrer dans l’inconscience. Le contact glacé de l’eau l’engourdissait, et elle ne résistait pas lorsque la main de Skyler venait la tirer, l’aidait à gagner une poche d’air. Sans cette aide, parfois, sans doute, certainement même, aurait elle glissé vers les profondeurs. Elle peinait à identifier le haut du bas, la droite de la gauche. Elle suivait simplement deux tâches de lumières mouvantes dans le noir, tel un papillon de nuit attiré par la lumière des phares. Les premières poches étaient simples, les suivantes lui parurent toujours plus hasardeuses, difficiles à atteindre. Elle avait beau ne pas chercher à abuser de l’air, son corps en demandait plus pour fonctionner.
Lorsqu’ils arrivèrent à un croisement, elle manqua de tomber dans le sommeil, battant des bras pour retrouver la poche d’air et recracher l’eau qui avait envahi sa bouche. Un début de panique la gagnait. Elle reprit une goulée puis se laissa glisser dans l’eau, les yeux ouverts cette fois, désignant d’un geste le sens le plus violent du courant, comptant sur le cyalume fixé à son bras pour montrer la direction qu’elle pointait. Pour elle, c’était la direction à prendre. Elle n’avait beau pas avoir fait d’étude sur le sujet, elle se disait que des tunnels remplis d’eau devaient fonctionner de la même façon qu’un réservoir percé : l’eau coulait toujours par un trou et le sens du courant allait toujours dans ce sens. C’était élémentaire. Comme la blague qui lui venait, et qui tomberait moins bien à la sortie : “une erreur de direction, et leur échappée tomberait à l’eau”.




Double compte : Lorn Fawkes Vortimer Raven


Hailey écrit en Darkorange

Revenir en haut Aller en bas

Atlantis
Bannière perso (image 901x180px) : LE CROC DU NÉANT 1.3 - EQUIPE EGLISE REUNION 1562430542-image-profil
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 784

Dim 24 Oct - 18:02

Atlantis
Le Croc du Néant

-




Même s’il ne le montrait pas, Warren n’était pas très confiant sur les chances de réussites de pareille entreprise, surtout concernant le Caporal et la patiente qu’il emmenait avec lui. Mine de rien, l’effort d’apnée serait intense et les conditions dantesques. Il allait falloir lutter contre des instincts primaires qui ne pardonneraient aucune incartade là-dessous… à commencer par le premier de tous : respirer. Il y aurait toujours ce moment fatidique où le réflexe respiratoire serait plus fort que la volonté, ce moment où les poumons s’emplissaient d’eau et non d’air. Et là, ce serait terminé.
Charge à lui de trouver suffisamment de poches d’air pour contenir ce réflexe chez ses partenaires, et chez lui également. Tout plongeur qu’il était, il avait une maîtrise de lui-même assez importante mais il ne pouvait pas lutter contre ça. Personne n’était capable de retenir sa respiration jusqu’à mourir, c’était impossible.
Le petit gars du Mississippi n’avait jamais été le plus à l’aise dans l’eau, tout SEAL qu’il était, mais il se défendait mieux que la moyenne des militaires et pour cause, il en avait bouffé de l’eau salée ou de l’eau douce au cours de sa formation et de sa carrière. L’air de rien comme ça, il était affuté, même s’il se sentait en décalage parmi les siens, dans la formation SEAL. Et dire qu’aujourd’hui était plus simple que demain, ça donnait envie de bouffer la difficulté pour voir ce que la suite de son existence lui réservait. Et pour l’heure, ses pensées allèrent à sa petite russe avant qu’il n’inspire une grande goulée d’air pour s’enfoncer dans le bouillon avec la femme qu’il transportait. Il essayait de communiquer avec elle un maximum.

En guise d’échauffement, le conduit les emmena directement dans une rivière souterraine avec un plafond chargé d’air libre, ce qui était plutôt sympathique. Il allait falloir lutter aussi contre la sensation de claustrophobie et cette impression de ténèbres permanentes, heureusement largement diminuées par les lumières qu’ils pouvaient transporter sur eux. Cependant, ils avaient des tonnes et des tonnes de terre et de roche au-dessus d’eux, et cela pouvait aussi faire paniquer.

« On va replonger. » grogna-t-il à l’attention de la femme qu’il transportait. Il se rendit compte qu’il ne savait même pas son nom. Quelle truffe. Cela aurait été plus simple de pouvoir la nommer pour la rassurer, mais c’était trop tard maintenant. Il n’avait pas eu beaucoup de temps pour la prévenir avant que l’eau ne s’engouffre sous la roche de nouveau en les traînant avec elle. Il ne fallait pas lutter contre le courant, pas inutilement en tout cas, économiser ses forces et se laisser porter. Laisser les muscles au repos pour éviter de consommer la précieuse ressource, la plus essentielle de toute là-dessous.

Il tenta bien de montrer l’exemple pour reprendre de l’air sur les petits poches qui se présentaient à eux, surveillant autant que faire se pouvait ses coéquipiers. Malheureusement, en cas d’accident, tous ne pouvaient compter que sur eux-même et sur l’aide de son voisin, dans une certaine mesure. Si l’un d’eux paniquait, ce serait la merde totale. Vint un dilemme qui se présenta à eux.

Il fut rassuré de voir que la caporale et la toubib étaient encore assez lucides pour lui indiquer une direction de leur lampe. Cependant, il fallait prendre quelques précieuses secondes pour peser les patates. Peut-être que ce courant sous-marin allait les emmener directement vers une évacuation mais Warren se souvenait du relief quasi inexistant au-dessus d’eux. Par où cette eau partait ? Dans quoi elle pouvait s’écouler. Il n’avait pas la topographie exacte mais sans point plus bas à l’air libre, ça ne servait à rien d’aller voir… Sans parler du fait que sans air, ils n’iraient pas voir longtemps. Il fallait calculer le risque. Le plus raisonnable était de profiter de l’air et d’aller voir ce que l’autre côté avait à offrir, s’ils pouvaient respirer, ils pouvaient revenir sur leur pas pour essayer de prendre un tunnel plus rapide comme celui que ses coéquipiers lui montraient.

Le courant justement. Il pouvait être piégeux, surtout en milieu souterrain. Il n’était pas un expert, mais il connaissait les formations géologiques qu’on appelait des marmites de géants qui broyaient tout ce qui tombaient là dedans, et un courant fort pouvait être le signe d’une pareille formation. Ca pourrait aussi être le signe d’un rapide et d’une cascade qui les ferait chuter de plusieurs mètres de haut. Cela pouvait aussi être le signe d’un rétrécissement de la voie qui donnerait un peu plus de vitesse à l’eau. Une fois embarquée, elle les écraserait sur la roche jusqu’à ce que la mort les prenne, et ça viendrait très vite.

Le plus raisonnable restait de maîtriser la situation, et de ne pas la subir. Le courant enlevait toute maîtrise à la situation, et rendait un retour impossible. Le côté plus calme et plus oxygéné demandait un effort sur la durée, mais ils gardaient la maîtrise, de leur direction, de leur ravitaillement en air, et de leur effort. Avec deux blessées sérieuses, ce ne serait pas un luxe…
Alors, avec sa lampe, il montra plutôt le côté plus calme et oxygéné. Et parce qu’il n’y avait aucune discussion possible là-dessous et que la démocratie était tombée aux oubliettes pour laisser la survie prendre le dessus, il initia même le mouvement d’aller dans la direction que lui souhaitait prendre et qu’il avait calculé d’expérience. Skyler fut soulagée de voir que Hailey avait fait le même choix qu’elle, mais son soulagement s’envola en voyant que Warren avait fait un tout autre choix, et qu’il nageait déjà vers le chemin sans courant. Si elle s’écoutait, la doctoresse partirait de son côté. Mais Saréa avait besoin d’elle. Alors, elle suivit le militaire à contre-coeur, en espérant ne pas le regretter, pour le bien de sa patiente, tout en regardant derrière elle pour vérifier si Hailey les suivait. Pour la caporale, la question ne se posait plus vraiment. C’était plus un débat entre mourir seule ou mourir avec des compagnons. Et son choix se porta sur la seconde option, avec de la chance, ces derniers ne se dirigeaient pas sur un cul de sac et si son corps venait à la lâcher, ils y feraient attention et la tireraient vers l’air libre.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum