Le deal à ne pas rater :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) – Jeu de société
7.75 €
Voir le deal

Prototype Assistant IA Portatif: Le Proxynaute

 :: Prologue :: Centre de communication :: Questions/Problèmes :: Boite à idées
Aller en bas

Kendall Carr-Li
Médecin
psychologue
Bannière perso (image 901x180px) : Prototype Assistant IA Portatif: Le Proxynaute 1zvx
√ Arrivée le : 19/06/2021
√ Date de naissance : 03/08/1982
√ Nationalité : Américaine

√ Age : 39
√ Messages : 63

Mar 14 Déc - 21:23

Kendall Carr-Li







Proxynaute

Outil





Origine : conception Terra-Màrak (alliance Humaine/Mokàl’teka)
Utilisateur  : Les Atlantes et les Mokàl'Teka
Lieu de découverte : Fabriqué sur Atlantis
Type : Outil

chevron Caractéristiques :

Type : sphère à projecteur 
Dimensions : 20 cm de diamètre, 3 kg. 
Vitesse de déplacement : jusqu’à 40km/h

chevron Fonctionnalités :

Prénommé Proxynaute (Nexynelù chez les Mokàl’teka), vous pouvez paramétrer son nom et ses modules en vous connectant sur son réseau via n’importe quel pc, grâce à l’application téléchargeable sur l’intranet, et en vous munissant de vos identifiants administrateur. Les modules sont conçus par l’équipe informatique : Abbie Meyers et Kinan Tarkenesh. La sphère est conçue et entretenue par l’équipe technique : Lola Wilcox et Naja Alatoxna. Il s’agit d’une sphère gris foncé opaque, un peu plus petite qu’une boule de bowling, dotée d’une trentaine de capteurs.

Equipe Technique:

Prototype Assistant IA Portatif: Le Proxynaute Equipe10

Fusionnant les impressionnants progrès technologiques Terriens et Temàrak, la sphère utilise soit son environnement comme écran de projection, soit une projection holographique si l’environnement ne permet pas de support. Étanche, il peut résister à l’eau jusqu’à 2 mètres de profondeur (au-delà, la pression perce la protection).

Le Proxynaute a été créé dans le but de détecter le Naquadah et le Naquadria, plus particulièrement celui utilisé dans la conception des Stargates. Son utilité à été élargie à l’initiative du Projet « Diva » du Dr.Meyers, qui travaillait sur une IA personnelle. L’alliance avec les natifs de Temàrak a ouvert les portes à un outil multifonctionnel bien plus utile aux missions humaines, grâce au partage de leurs connaissances avancées.
L’outil suit son utilisateur en toute autonomie et peut être guidé à la voix, via l’application, ou par la commande manuelle créée spécialement pour (ressemble à un smartphone, qu’on peut plier en deux horizontalement). Les caméras hautes précision lui permettent de repérer les visages sur plusieurs kilomètres de visibilité, et notamment retrouver son utilisateur en cas de séparation. En intérieur, ses scanners identifient les formes corporelles et thermiques jusqu’à 30 mètres.
Détenant une batterie améliorée au jallium, il n’a pas besoin d’être rechargé.
Sa conception est extrêmement solide et il est quasiment impossible de le détruire, sauf en le noyant au-delà de sa limite. Les chocs ne perturbent pas son fonctionnement, même à une dizaine de mètre de hauteur. Néanmoins, les lentilles en verre de certains de ses capteurs peuvent se briser, réduisant l’affichage et la vision de la caméra.
De par sa forme sphérique, et sa composition douce au toucher, ses déplacements sont rapides et silencieux. Il peut suivre un véhicule jusqu’à une certaine vitesse, ce qui permet de ne pas se soucier constamment de son transport. Veillez toutefois à ne pas le faire parler dans les mauvais moments.
Il ne réponds qu’à son utilisateur, sauf si celui-ci paramètre une délégation.

Pour répondre aux impératifs militaires, l’IA peut être paramétrée sur différents modes:

- En sécurité : le Proxynaute se met à l’abri à l’ordre de l’utilisateur, ou lorsque celui-ci est dans l’incapacité de lui donner un ordre (quelques bugs sont à prévoir, voir plus bas). Il émettra une balise de détresse au bout de quinze minutes sans rappel de l’utilisateur. Ce mode est utile si vous savez que le terrain est trop dangereux pour lui pour aller chercher de l’aide.
- En renfort : En plus d’émettre un signal de détresse, le Proxynaute partira à la recherche de membres de l’équipe, le plus rapidement possible.
- En furtif : Pas d’émission de signal. Il partira à la recherche de membres d’équipe en restant à l’écart de toute forme étrangère.

Il est à noter que :

- Vous ne pouvez régler qu’un seul mode à la fois
- Il peut passer d’un mode à l’autre automatiquement selon la situation
- La délégation est débloquée automatiquement lorsqu’il passe en alerte (tout les membres d’Atlantis peuvent donc lui donner des ordres)
- Si tous les membres de l’équipe sont dans l’incapacité de lui donner un ordre, il passe automatiquement en mode « sécurité »
- Vous pouvez découvrir de nouveau modes après une maintenance (à discuter RP avec l'équipe)

Le Proxynaute peut :

- Scanner l’environnement et d’établir un plan (sur un rayon de 30 mètres)
- Éclairer autour de lui sur un large périmètre (puissance modulable)
- Tenir une conversation technique (pas sociale, c’est plus un dictionnaire que votre meilleur ami)
- Stocker jusqu’à 1 exaoctet de données
- Effectuer des tâches basiques  : transmission de données, localisations d’individus et de sources d’énergies, étude environnementale (compter les ennemis, faire un rapport du terrain...)
- Effectuer des tâches complexes : proposer des solutions, évaluer les chances, apprendre de ses échecs et s’améliorer

Le Dr.Meyers souhaitait à l'origine concevoir un assistant vocal capable d’emmagasiner de l’information et de l’exposer à la demande sans temps de latence, s’évitant ainsi de longues heures de recherches dans un PC ou un bouquin. Le Proxynaute « avale » à la demande les données numériques de l’environnement, en se connectant, si possible, à l’insu des propriétaires, ce qui reste éthiquement discutable, mais qui n’est pas interdit chez les Mokàl’Teka.
Les modules disponibles pour le Proxynaute dépendent de son utilisateur. Il sera principalement doté de modules relatifs à la profession : médicaux pour un médecin, ingénierie pour un technicien, etc.
Les données du disque dur récoltés en mission sont automatiquement transférées dans un serveur au retour sur Atlantis. Un système de défense les détruit s’il est volé par un étranger (au bout de deux heures), ou si une tentative de retrait en force est effectuée sans le protocole adéquat.

chevron Détails techniques:

Un système de sublimation des gaz couplée à une pile au jallium aspire l’humidité ambiante pour la rejeter sous forme de vapeur chimique incolore, légèrement odorante (s’apparente à du bois plastifié…) mais totalement inoffensive pour la santé, en théorie. Les travaux cherchent encore à réduire cette odeur discriminante. Ce gaz sert de toile de rétroprojection, lorsque le Proxynaute ne dispose pas d’un environnement adéquat pour afficher ses informations (obscurité profonde, terrain trop instable…).
Les mouvements de la sphère fonctionne par un équilibrage magnétique. Le corps se déplace grâce à un système de roues holonomes reliées à une centrale à inertie, et placée à l'intérieur de la sphère. Des petites roues directionnelles caoutchoutées sont ainsi mises au contact de la surface interne et c'est le mouvement parfaitement coordonné de ces petites roues qui agrippe l'ensemble de la sphère et l'entraîne pour lui faire effectuer les mouvements voulus.
Des néons au interstices des plaques de la coque s'allument pour faire office de lampe, qui illuminent alors comme un petit soleil, dont la puissance peut être modulée.
 
Travaux en cours : 

• Améliorer les conversations
• Alléger le poids 
• Réduire la taille 
• Réduire l’odeur lors d’holographie 
• Augmenter la résistance à l’eau 
• Améliorer le pathfinding (suivit) 
• Améliorer le système thermique
• Élargir le rayon de scan
• Augmenter ses tâches
• Concevoir un bracelet de localisation de l’utilisateur
• Concevoir une version volante 
• Concevoir une version sous-marine
• Concevoir une version brassard 


Les risques :

• Surchauffes occasionnelles lors d’une utilisation prolongée (le mariage technologique Terra-Màrak rencontre quelques conflits de matières). Le plonger dans l’eau 5 minutes ou le reprendre en mains une demi-heure suffit à le rééquilibrer.
• Si la pile au jallium explose, l’explosion serait décuplée et fatale. Néanmoins, pour faire sauter l’engin, et donc sa pile, il faudrait une énergie déjà mortelle, donc, vous ne mourrez pas à cause de cette pile. Soyez simplement avertis. Toutefois, ne songez pas à l’utiliser comme grenade de dernier recours. Ce genre d’outil est extrêmement coûteux, et sa perte a tout intérêt à être sérieusement justifiée. C’est comme si vous décidiez de jeter le Dédale pour faire sauter une planète…
• Le mode sécurité ne fonctionne pas très bien : l’IA ne sait pas encore faire la distinction entre un utilisateur inconscient et allongé, par exemple. Du coup, vous risqueriez de le voir s’enfuir pour pas grand chose. Le bracelet de localisation devrait pouvoir régler ce soucis. Dans l’intervalle, l’appeler suffit à le ramener. Il est recommandé de garder ce mode actif malgré tout.
• Les autres modes, n’ayant pas été testés en situation réelle, peuvent rencontrer des bugs.

Avantages : Batterie illimité. Permet d’emporter moins de matériel. Informations disponibles en un instant. Peut enregistrer des données informatiques étrangères. Peut jouer au bowling avec.
Inconvénients : Encore un prototype, des risques sont à prendre en compte, notamment des bugs de fonctionnement. De plus, en tant que sphère, le Proxynaute n’est pas capable de grimper tout seul (il peut toutefois effectuer un détour)

@DamianVK


Dr. Kendall Carr-Li

Prototype Assistant IA Portatif: Le Proxynaute Ob_a554eb_20200421-013218


DC Nashen Vökashin

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum